Mon addiction à  la 3MMC / PsychoACTIF

Mon addiction à  la 3MMC

Publié par ,
17751 vues, 42 réponses
bioventis
Nouveau Psycho
300
Date d'inscription: 15 Sep 2011
Messages: 57
Bonjour à  tous.

Je souhaite aujourd'hui vous parler de mon addiction à  la 3MMC, essayer de discuter avec vous des solution possibles pour arrêter et échanger avec d'autres personnes dans le même cas que moi.

Pour commencer je suis accroc au Stilnox depuis 6 ans à  raison de 5 à  7 comprimés par nuit (150 boites par an).

Le Stilnox étant passé comme stupéfiant depuis peu et difficilement délivrable, il a bien fallu trouver un remplaçant.

J'ai connu cette drogue il y a peu de temps, c'est à  dire 3 mois. J'injecte, et je me souviendrai toujours de mon premier shoot, cette sensation inconnue de liberté, de ne plus avoir aucune barrière...
Puis vient l'envie d'en reprendre... Grosse erreur.
Aujourd'hui j'injecte quotidiennement de la 3MMC et ce depuis 2 mois non-stop, à  raison d'une dizaine de shoot par nuit, soit en moyenne 1,5g/24h (oui, ...).

Je ne vois plus personne à  part ma famille 1 ou 2 fois par mois, plus d'amis (j'en ai jamais vraiment eu), je ne vais au travail qu'aléatoirement depuis 2 semaines, à  peu près un jour sur deux, et cela ne durera pas car je n'ai pas d'arrêt de travail et mon boss commence à  perdre patience, je suis bon pour un licenciement très bientôt. Quand je suis sous l'effet du produit, je me dis dans ma tête : "c'est bon qu'est-ce que tu t'en fous du travail t'es bien là  alors profite".

Et puis ça commence à  couter très cher ! Mon livret A finira bientôt par être vide.

Je n'ai gout à  rien dans la vie, toujours la flemme de faire le moindre effort, je me traine partout où je vais.

Je n'ai jamais été suivi par un médecin pour consommation de médicament ou de drogue. Mon médecin traitant ne se doute absolument de rien.

Je sais juste qu'il y a un gros malheur à  venir, et une vie irrémédiablement gâchée.
La descente aux enfers a déjà  commencé et ne fera que s'empirer lorsque que je serai licencié car je sais que je n'aurai pas le courage d'aller assidument au travail, je ne pense plus être vraiment en état d'y aller non plus.

J'aimerai savoir ce que vous en pensez, et s'il y a des personnes dans le même cas que moi.

A bientôt.
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)
 
Courage mon ami : Disso
 
je connais l'enfer du Zolpidem, on est prêt à tout pour s'en sortir...

Haaan, haaan !______________
→ ① L'enfer de la 3M est à lire ici
→ ② Ah oui, ici aussi...

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
10020
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 6100
Salut,

Il me parait impératif dans un premier temps de prendre un rendez vous auprès de ton médecin traitent afin de lui expliquer la situation.

Il lui paraîtra évident que dans un premier temps, il sera nécessaire de te mettre en arrêt maladie afin de pouvoir faire un break et d'être couvert officiellement sur le fait de ne pas te rendre à  ton travail.

Il n'est évidemment pas question de parler d'arrêt de complaisance mais bien d'un arrêt de travail car comme tu le dis si bien, ton état de santé actuel me parait en inéquation totale avec le fait de pouvoir t'y rendre.

C'est très important de le faire constater par un professionnel de santé qui pourra en plus démarrer un traitement médicamenteux afin de soulager ta souffrance.

JE ne pense pas que tu ais " la flemme " mais plutôt un état dépressif notoire.

En ce qui concerne ton addiction prononcé à  la 3-MMC, il n'existe malheureusement pas encore d'antidote à  ce jour.

Il serait souhaitable que tu prennes rendez-vous auprès d'un CSAPA.

Voilà  la liste afin de pouvoir trouver celui qui sera le plus proche de ton domicile :

http://annuaire.action-sociale.org/etab … e-197.html

Il y a également la possibilité de te faire hospitaliser à  ta demande dans un hôpital afin d'y faire une cure de sommeil.

C'est peut-être une solution afin de pouvoir entamer un break dans ta consommation et d'atténuer la souffrance et la déprime qui risque d'apparaître à  l'arrêt de cette molécule amphetaminique.

Je te déconseille de faire cette cure de sommeil à  domicile car il est important d'avoir un suivi médical constant pour ce genre de soin.

Prends soin de toi,


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


bioventis
Nouveau Psycho
300
Date d'inscription: 15 Sep 2011
Messages: 57
Salut !

Tout d'abord un grand merci d'avoir pris le temps de me lire et de m'envoyer une réponse.

A vrai dire, j'ai peur d'être jugé par mon médecin, qu'il croie que c'est une défonce passagère résultant du week-end et que je ne viens que pour avoir un arrêt et ne pas travailler 2/3 jours.

Tu penses qu'il me faudrait un arrêt de combien de temps dans un premier temps ?

Je m'étais renseigné sur le CSAPA, il va vraiment falloir que je prenne RDV...

Qu'entends tu par "cure de sommeil" ?

Merci à  toi.

Haaan, haaan !______________
→ ① L'enfer de la 3M est à lire ici
→ ② Ah oui, ici aussi...

Hors ligne


Dissociaman 
La Connaissance est le berceau de l'Omniscience !
211
Lieu: Dans ma tête
Date d'inscription: 26 Oct 2013
Messages: 516
Blogs
Salut bioventis salut

Je te comprends parfaitement, et je sais ce que tu ressens, j'ai la même addiction que toi à  la 3MMC. Moi je la prend en sniff, je m'injecte pas. En ce qui concerne ton travail je te conseil d'aller prendre un arret pour problème de santé. Il ne faut pas que tu perde ton travail !

Moi dans le passé j'avais consulter une addictologue, et franchement ça a été super. Ils sont vachement compréhensif et ils ne jugent pas. Ils te posent des questions sur ton addiction, sur la fréquence, le mode de prise, les produits ect. Je te conseil donc d'aller voir un addictologue.

Je te souhaite bon courage, tiens bon mon ami ! super

En soit, le plus cool n'est pas de prendre une drogue, mais de savoir qu'on va la prendre.

Hors ligne


bioventis
Nouveau Psycho
300
Date d'inscription: 15 Sep 2011
Messages: 57
Dissociaman,

Merci pour ton message. Je pense que voir un addictologue est un passage obligatoire. Cependant j'y songe depuis longtemps, mais je repousse toujours l'échéance.

Tu peux me dire quels dosages tu prends et à  quelle fréquence ?

Moi c'est quotidien, parfois des nuits blanches à  s'injecter, donc le lendemain je dors 12 heures consécutives.

Quand je suis sous l'effet de la 3MMC, j'ai l'impression d'être totalement conscient de mes actes, complètement lucide pour apprécier une situation, j'ai même l'impression d'être plus "moi" qu'en étant sobre.

Il y a 2 jours, j'ai appelé mon responsable pour lui dire que je ne viendrais pas travailler pour la journée et le lendemain. Puis il a commencé à  me dire sur un air hautain que j'avais intérêt de me ressaisir, que lui quand il a de la fièvre il vient travailler quand même, que je chamboule toute l’organisation du planning...
J'ai alors déraillé et haussé le ton (chose que je n'ai jamais fait ni eu à  faire avec mes responsables), en disant que j'en avais "rien à  foutre" des plannings, qu'ils fassent comme ils veulent et qu'ils n'ont qu'à  me changer de poste (j'ai un poste plutôt "privilégié" par rapport aux autres salariés du même niveau que moi).
J'ai toujours été l'employé modèle, très préoccupé par son travail, soucieux de bien faire, des petits extra en dehors du temps de travail, toujours très courtois et apprécié par les clients, parfois le petit cafteur de son cher responsable...

Ça fait combien de temps que tu prends de la 3MMC ?

Haaan, haaan !______________
→ ① L'enfer de la 3M est à lire ici
→ ② Ah oui, ici aussi...

Hors ligne


Dissociaman 
La Connaissance est le berceau de l'Omniscience !
211
Lieu: Dans ma tête
Date d'inscription: 26 Oct 2013
Messages: 516
Blogs
Je prends de la 3MMC tous les jours. Les doses je sais pas trop je fais des lignes comme ça sans balance. Mais je fais aussi des nuits blanches parce que j'arrive pas à  dormir, alors je continue de sniff toute la nuit. En plus de la 3MMC, je prends de la Methoxphenidine et du cannabis + traitement abilify et atarax en cas d'angoisse et tercian pour le craving..

Tu devrais faire attention à  toi, la drogue pourrait au contraire t'aider à  mieux travailler. Je te souhaite bon courage, bien à  toi. Et quand on y est n’hésite pas à  faire un TR sur la 3MMC wink

Si tu en ressens le besoin ne te pose pas de question et vas voir un addictologue !

Disso

Dernière modification par Dissociaman (29 avril 2017 à  17:07)


En soit, le plus cool n'est pas de prendre une drogue, mais de savoir qu'on va la prendre.

Hors ligne


'Nrockandrolls 
Psycho junior
France
000
Lieu: où je suis en ce moment
Date d'inscription: 04 Oct 2014
Messages: 436
Salut salut

Des blogs d'un ancien forumer pourrait t'intéresser en particulier. C'est un ancien animateur de psychoactif qui a relaté pendant plusieurs mois son addiction, sa descente très dure et son sevrage à  la 3mmc . Tout comme toi injecteur, c'est tomboy.
C'est vraiment complet et peut être pourra t'être utile.
D'ailleurs j'ai une pensée pour lui et espère que ça va.
Je te souhaite plein de courage dans cette tempête.
Amicalement, nrock

Dernière modification par 'Nrockandrolls (29 avril 2017 à  13:23)

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
10020
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 6100
Salut,

Je ne suis pas médecin mais à  mon humble avis, ce n'est pas un arrêt de 2/3 jours que ton médecin va prévoir.

Surtout s'il pense qu'une cure de sommeil est nécessaire dans un premier temps.

Pour ce qui est de cette cure, Elle se passe à  l'hôpital et les professionnels de santé te font dormir grâce à  un traitement médicamenteux.

Le sommeil est de l'ordre de 4 à  5 jours ( et nuits ) d'affilés.

Le traitement est généralement à  base de benzodiazepines qui sont injectées par voie intraveineuse.

J'en ai fait quelques unes à  domicile voilà  déjà  quelques années. A l'époque, mon toubib me prescrivait de l'Halcion et j'en gobais généralement un le matin et un le soir afin de dormir un maximum de jour comme de nuit.

Ceci pour une durée de 5 jours.

C'est un traitement qui me réussissait bien.

JE pense ( à  faire un avis médical par un professionnel de santé ) que cette technique pourrait t'être profitable pour t'eloigner un temps de ta consommation compulsive de 3- MMC.

Le deuxième avantage est que ce traitement sert également dans les syndromes sévères de dépression... Ce qui risque de t'arriver pendant quelques jours suite à  une consommation régulière ( et élevée... Plus d'un gramme par jour, c'est énorme ).

Le troisième avantage est de te donner un bon alibi quand à  ton travail. Il me paraît important de tenter de ne pas le perdre...

Je t'engage à  tenter ta chance avec ton médecin traitant, et si les choses ne se passaient pas bien ( je ne le pense pas ), il y aura toujours la possibilité de te rabattre vers un professionnel de santé d'un CSAPA.
L'avantage du médecin traitant est qu'il te connaît et qu'avoir un rendez vous avec lui sera très rapide.

Prends soin de toi,


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


bioventis
Nouveau Psycho
300
Date d'inscription: 15 Sep 2011
Messages: 57
Salut !

Je consomme toujours la 3MMC à  doses énormes (?)
Je suis donc perché à  la 3MMC depuis 3 mois.
Je n'ai plus du tout de vie sociale, ni même de vie tout court.
Mon rythme à  changé et il est en général de 48h de conso, suivi de 20h de sommeil. Puis 48h de conso, et ainsi de suite...
Sur chaque session de 48h je consomme 3g.
Le problème maintenant, c'est la tolérance... Imaginons que mon premier shoot me faisait 100% d'effet, aujourd'hui ce même shoot ne me procure que 10% d'effet.
(Toujours 200mg par injection, ni plus, ni moins.)
Si je passe sur une autre molécule que je n'ai jamais testé, genre 3FMC, je vais retrouver 100% des effets ou je vais démarrer à  10% ?

Merci ?

Dernière modification par bioventis (02 juin 2017 à  15:53)


Haaan, haaan !______________
→ ① L'enfer de la 3M est à lire ici
→ ② Ah oui, ici aussi...

Hors ligne


Dissociaman 
La Connaissance est le berceau de l'Omniscience !
211
Lieu: Dans ma tête
Date d'inscription: 26 Oct 2013
Messages: 516
Blogs
Tu shoot en IV la 3MMC ? Si oui quel est la différence entre IV et sniff ? Je compte essayer le shoot pour la première fois avec de la 3MMC, donc je me demandais il y a un flash ?

Dernière modification par Dissociaman (02 juin 2017 à  16:15)


En soit, le plus cool n'est pas de prendre une drogue, mais de savoir qu'on va la prendre.

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
10020
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 6100
Salut,

A mon humble avis, c'est plutôt une sensation qui va se situer au milieu de tes pourcentage.

A un moment, je tapais un peu de 3- MMC et j'ai pris de la 4- FA dans la foulée.

Lorsque j'ai eu l'occasion de goûter à  nouveau la 4- FA, je me suis rendu compte que les effets étaient plus potents alors que j'avais pris la même dose, dans des conditions ( à  peu prêt ) similaires.

J'en ai conclu que la prise de 3- MMC que j'avais eu avait dû jouer sur la perte d'effet de la 4- FA.

La seule solution pour pouvoir apprécier un stimulant à  sa juste valeur, c'est de réussir à  espacer les prises.

Comme c'est juste une hypothèse et qu'elle provient de mon expérience personnelle, n'hésite pas à  nous faire un retour d'expérience.

@ +


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


Anonymousse au chocolat
٩(^ᴗ^)۶
710
Date d'inscription: 12 Nov 2013
Messages: 2953
Ben gros y'a pas 36 manière de stopper, faut stopper....

T'auras pas de phénomène de sevrage physique si tu stop sec, par contre psychologiquement ça va être hard.

J'ai consommé des cathinones pendant 5 ans, au pire de m conso je devais être à  30g par mois. (en sniff)

Ça paraît insurmontable à  stopper mais en fait c'est juste une semaine ou deux à  souffrir. (et puis gérer le craving après)

Et surtout surtout faut s'occuper... A mort....

240 g de chocolat noir cassé en morceau.
    60 g de beurre.
    6 œufs jaunes et blancs séparés.
    60 g de sucre et une pincée de sel.

Hors ligne


bioventis
Nouveau Psycho
300
Date d'inscription: 15 Sep 2011
Messages: 57

Dissociaman a écrit

Tu shoot en IV la 3MMC ? Si oui quel est la différence entre IV et sniff ? Je compte essayer le shoot pour la première fois avec de la 3MMC, donc je me demandais il y a un flash ?

Salut,

Je ne saurais pas te dire étant donné que je n'ai jamais rien sniffé de ma vie.
Et sinon oui tu as un "flash" ou "rush" en IV.

Attention, la prise IV rend le craving encore plus fort.


Haaan, haaan !______________
→ ① L'enfer de la 3M est à lire ici
→ ② Ah oui, ici aussi...

Hors ligne


Dissociaman 
La Connaissance est le berceau de l'Omniscience !
211
Lieu: Dans ma tête
Date d'inscription: 26 Oct 2013
Messages: 516
Blogs

bioventis a écrit

Dissociaman a écrit

Tu shoot en IV la 3MMC ? Si oui quel est la différence entre IV et sniff ? Je compte essayer le shoot pour la première fois avec de la 3MMC, donc je me demandais il y a un flash ?

Salut,

Je ne saurais pas te dire étant donné que je n'ai jamais rien sniffé de ma vie.
Et sinon oui tu as un "flash" ou "rush" en IV.

Attention, la prise IV rend le craving encore plus fort.

Et c'est quoi ce flash/rush exactement tu ressens quoi ? Possible que tu fasse un TR sur l'IV de 3MMC ?

Dernière modification par Dissociaman (04 juin 2017 à  10:53)


En soit, le plus cool n'est pas de prendre une drogue, mais de savoir qu'on va la prendre.

Hors ligne


zenoupazen 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Date d'inscription: 03 Jun 2017
Messages: 76
Bonjour bioventis.

Ta situation actuelle me rappelle pas mal celle dans laquelle j'étais il y a environ 1 an 1/2, j'utilisais beaucoup de benzodiazépines (sauf erreur le Stilnox en fait partie) et aussi de la 3-MMC (en drop, donc oral) ainsi que d'autres RC je ne saurais même plus bien dire lesquels avec certitude...

J'avais aussi tout cassé niveau relationnel autour de moi, et je m'enfonçais tout seul chez moi, avec des absences injustifiées qui se répétaient au boulot. Au bout d'un moment je crois vraiment que je me laissais couler.

Ce qui m'a aidé à  sortir de là  ? Mon médecin d'abord qui m'a collé 1 mois d'arrêt direct histoire d'être couvert niveau travail (où je m'étais fait griller...). Puis à  défaut de trouver rapidement une solution de type cure, ça a été direct une prise en charge par les pompiers et hospitalisation en urgence. Ca m'a permis de décrocher sous contrôle médical et aussi de souffler (dormir, manger, me laisser prendre en charge) pendant quelques semaines. Puis avec mon addicto du CSAPA on a monté un dossier de demande pour une post cure de 6 semaines loin de chez moi.

Au bout de 2 mois d'assistance médicale et psychologique, je suis donc revenu chez moi, j'avais lâché les prods et repris du poil de la bête. J'ai repris le travail (que j'ai eu la chance de ne pas perdre...) sans trop tarder ni trop réfléchir, histoire d'être dans l'action et de continuer à  avancer.

Aujourd'hui je consomme toujours par ci par là  (mais plus de 3-MMC ni de benzos à  haute dose), mais en faisant gaffe à  ne pas retomber sur cette pente savonneuse vers un gouffre sans fond... et je suis en train d'arrêter très progressivement les anti-dépresseurs sous suivi médical (quasi fini là ).

J'ai toujours une sensibilité à  fleur de peau (depuis toujours), je suis en mode ours (hormis le boulot) mais je m'en fous, chaque chose en son temps et ma priorité c'est moi. J'ai repris ma place au boulot et j'ai eu les félicitations de mon responsable qui m'a dit que j'avais fait un super travail sur moi même, ça fait plaisir et redonne confiance. Et puis j'ai retrouvé progressivement des moments de vrai plaisir mental et physique d'un simple bien-être naturel et sans prod (relaxation et méditation m'aident pas mal aussi sur ce plan là  ainsi qu'à  juste accepter ce qui est).

N'hésite pas à  te faire aider et oublie tes peurs de jugement, les médecins ne sont pas là  pour juger mais pour t'aider, je suis sûr que quand tu auras franchi ce cap tu te demanderas pourquoi tu ne l'as pas fait avant.

Prends bien soin de toi. Dis toi bien que tu le mérites wink

Dernière modification par zenoupazen (04 juin 2017 à  12:13)

Hors ligne


bioventis
Nouveau Psycho
300
Date d'inscription: 15 Sep 2011
Messages: 57
Pour ma part j'ai réussi à  laisser de côté le stilnox je n'en prend plus que 2/3 en fin de session, histoire de dormir tranquillement.

Je sais que seul une hospitalisation pourrait me faire décrocher. Mais je ne me sens absolument pas prêt ! Et très peur d'une hospitalisation, qu'on me foute sous neuroleptiques et devenir un véritable légume...

Jusqu'à  aujourd'hui, le seul médecin que j'ai vu est mon médecin traitant, qui ne m'a pas jugé mais à  tiré la grimace comme un "dégoût". Il ne connaissait absolument pas les cathinones, mais à  tout de suite pianoté sur son téléphone en pleine consultation et en a déduit que le produit était similaire aux amphétamines. Il m'a avoué qu'il était un peu dépassé, mais très conciliant : j'étais en absence injustifiée depuis plus d'une semaine. Je lui ai dit que je risquais de perdre mon job. Il a alors accepté d'antidater de 10 jours un arret de travail. Et m'a arrêté 7 jours de plus. Il m'a renvoyé vers un addictologue en CSAPA avec un courrier à  lui remettre.
Je n'ai pas encore pris rendez-vous à  ce jour.

Une question me turlupine. J'en suis aujourd'hui à  mon 200ème gramme. Pourquoi je ne présente pas encore de symptômes graves ?
Alors que j'ai pu lire à  plusieurs reprises sur le forum que 500mg sur une session était déjà  énorme, et qu'il fallait espacer 2 sessions d'au moins 6 semaines.
Je fais une session toutes les 48h avec 3/4g par session...

/forum/uploads/images/1496/1496584723.jpg

Haaan, haaan !______________
→ ① L'enfer de la 3M est à lire ici
→ ② Ah oui, ici aussi...

Hors ligne


Dissociaman 
La Connaissance est le berceau de l'Omniscience !
211
Lieu: Dans ma tête
Date d'inscription: 26 Oct 2013
Messages: 516
Blogs
En 48 heures tu te fais 3/4g de 3MMC ??? Woua, fais attention à  toi l'ami ! J'ai mal pour ton portefeuille

Dernière modification par Dissociaman (06 juin 2017 à  10:55)


En soit, le plus cool n'est pas de prendre une drogue, mais de savoir qu'on va la prendre.

Hors ligne


bioventis
Nouveau Psycho
300
Date d'inscription: 15 Sep 2011
Messages: 57
Je vous donne des nouvelles : demande de rendez-vous au CSAPA

"-Vous êtes deja venu ?
-Non.
-On prend pas de nouveaux patients, il faut aller voir ailleurs."

Avec un ton bien condescendant, hautain. Du coup je suis bien découragé d'aller dans ce genre de structure...

Un addicto dans le privé ?

Dernière modification par bioventis (07 juin 2017 à  20:47)


Haaan, haaan !______________
→ ① L'enfer de la 3M est à lire ici
→ ② Ah oui, ici aussi...

Hors ligne


zenoupazen 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Date d'inscription: 03 Jun 2017
Messages: 76

bioventis a écrit

On prend pas de nouveaux patients, il faut aller voir ailleurs.

surpris roll censored

Désolé mais s'ils t'ont réellement répondu ça, ça me choque ! Qu'ils aient un agenda chargé et pas de rendez-vous possible avant x temps, je sais que c'est malheureusement souvent le cas, mais de là  à  renvoyer les gens et sans proposer d'alternative... Perso j'ai toujours été très bien accueilli dans mon CSAPA et je n'ose pas imaginer qu'ils envoient bouler les gens comme ça.

Sinon, oui, tu as des addictos dans le privé.

Selon l'urgence tu as aussi tout simplement l'hôpital, à  condition qu'ils t'acceptent aux urgences (débordées aussi...roll). Moi je m'étais fait renvoyer chez moi jusqu'à  ce que je sois ramené par les pompiers...

Bon courage à  toi.

Hors ligne


bioventis
Nouveau Psycho
300
Date d'inscription: 15 Sep 2011
Messages: 57
J'ai été le premier surpris, je m'étais levé du bon pied, enfin décidé à  prendre ce rendez-vous.

Je décroche mon téléphone tout sourire. Et là  la douche froide... Je n'ai su que répondre "Ah d'accord, bonne journée".

Haaan, haaan !______________
→ ① L'enfer de la 3M est à lire ici
→ ② Ah oui, ici aussi...

Hors ligne


Dissociaman 
La Connaissance est le berceau de l'Omniscience !
211
Lieu: Dans ma tête
Date d'inscription: 26 Oct 2013
Messages: 516
Blogs

bioventis a écrit

Je vous donne des nouvelles : demande de rendez-vous au CSAPA

"-Vous êtes deja venu ?
-Non.
-On prend pas de nouveaux patients, il faut aller voir ailleurs."

Avec un ton bien condescendant, hautain. Du coup je suis bien découragé d'aller dans ce genre de structure...

Un addicto dans le privé ?

Incroyable et spectaculaire ! Carrément te dire ça, j'en reviens pas que ce soit possible. Bon après je suis jamais aller au CSAPA, mais j'ai déjà  été dans des centres d’addictologie et je n'es jamais eu de problème.


En soit, le plus cool n'est pas de prendre une drogue, mais de savoir qu'on va la prendre.

Hors ligne


bioventis
Nouveau Psycho
300
Date d'inscription: 15 Sep 2011
Messages: 57
J'ai contacté un autre CSAPA, mais la personne au bout du fil ne connaissait absolument pas le produit, je lui ai qui qu'on pourrait considérer ça avec les amphétamines (j'ai bon ou pas ?).
Malheureusement la petite dame me fait savoir que ce CSAPA ne gère pas tout ce qui est héroïne, cocaïne, amphétamines...
Par contre accueil très agréable, et à  insister pour me rappeller quelques heures plus tard pour me dire quel CSAPA peut me prendre en charge.
Malheureusement, le seul qui peut me prendre en charge est à  30km... Pas top pour démarrer un suivi...
Je désespère...

Haaan, haaan !______________
→ ① L'enfer de la 3M est à lire ici
→ ② Ah oui, ici aussi...

Hors ligne


Dissociaman 
La Connaissance est le berceau de l'Omniscience !
211
Lieu: Dans ma tête
Date d'inscription: 26 Oct 2013
Messages: 516
Blogs
Oui proche de l'amphétamine. Pas de chance mon pote... Pourquoi tu n'essaie pas de voir un addictologue dans ton coin, vers chez toi, genre dans un hôpital "secteur addictologie" il doit bien y avoir. Je sais que tu repousse l'échéance, mais veux tu vraiment le faire dans ce cas ? Pourquoi repousser si une chose te tiens à  cœur ? Le manque de courage ? Dit moi si je suis hors sujet je n'ai pas la force de tout relire le post => nuit blanche

En soit, le plus cool n'est pas de prendre une drogue, mais de savoir qu'on va la prendre.

Hors ligne


bioventis
Nouveau Psycho
300
Date d'inscription: 15 Sep 2011
Messages: 57
Petite mise à jour de mon sujet wink

Le 29 juin 2017 j'écrivais en hors-sujet sur un autre post.

bioventis a écrit

Pour ma part je pense être un niveau au dessus dans la dépendance, et je pense même que j'ai dépassé le point de non retour (je sais que mon corps lâche)...

Le manque est réellement physique chez moi.

A partir de 6 à  8 heures après la dernière prise de 3MMC, je suis pris de douleurs atroces au niveau des reins. Ça se produit donc forcément la nuit car je shoote toute la journée.
Et ben mes amis je peux vous dire que c'est la pire douleur que je n'ai jamais ressentie de ma vie, je ne saurai même pas vous la décrire. C'est un peu comme si j'avais deux grosses pierres à  la place des reins, qui se frottent, qui se choquent, qui donnent des coups de poings, et aucune position ne permet d'atténuer cette douleur.

Je me tords dans tous les sens dans le lit jusqu'à  la crise de nerfs où je me mets à  crier de douleur dans mon appartement.

Il y a moins d'une semaine, pour me calmer, j'ai dû littéralement me laisser tomber du lit, puis ramper jusqu'à  la cuisine où se trouve mon matériel de shoot dans un meuble bas et faire ma tambouille à  plat ventre.

Seul 250mg de 3MMC permettent de me soulager. Si quelqu'un sait pourquoi ?

Je pense que mes reins sont tout simplement H.S. J'en suis à  mon malheureux 250ème gramme (deux cent cinquante) en l'espace de 5 mois.

Je continue à  shooter car j'ai abandonné l'idée d'un sevrage. Si je tombe en rupture de stock prochainement et que je n'ai rien pour me soulager, je ne sais pas ce qu'il se passera.


Haaan, haaan !______________
→ ① L'enfer de la 3M est à lire ici
→ ② Ah oui, ici aussi...

Hors ligne


bioventis
Nouveau Psycho
300
Date d'inscription: 15 Sep 2011
Messages: 57
Reck m'écrivait :

Recklinghausen a écrit

Salut,

Se serait bien de faire des explorations au niveau des reins pour voir si rien ne cloche.
Une analyse d'urine et une échographie des reins me paraissent nécessaire.
À partir du moment où tu n'as pas de soucis au niveau des reins, il est possible que cela vienne du manque de 3- MMC.
Je t'engage à parler rapidement à  ton médecin généraliste de tes problèmes rénaux afin qu'il prescrive les examens nécessaires à  la vérification du bon fonctionnement de tes reins.

Et Disso me disait :

Dissociaman a écrit

C'est effrayant bio ce que tu racontes là  ! Les douleurs que tu as semble particulièrement difficile à  supporter. Mon conseil est le suivant : FONCE A L’HÔPITAL TE FAIRE EXAMINER LES REINS !!!!


Haaan, haaan !______________
→ ① L'enfer de la 3M est à lire ici
→ ② Ah oui, ici aussi...

Hors ligne


bioventis
Nouveau Psycho
300
Date d'inscription: 15 Sep 2011
Messages: 57
Donc pour répondre à cette question, mon médecin m'a demandé 2 prises de sang, ainsi qu'une analyse d'urine.

Pour lui, le résultat est sans appel, mes reins fonctionnent très bien, mon foie également.
Ce sont des douleurs musculaires, rien de plus !

Tu parles, j'ai jamais vu de douleurs musculaires qui font que pendant ton sommeil tu as tellement mal que tu rampes jusqu’à la cuisine pour te faire une IV, et 2 minutes après tu est debout limite entrain de sauter...

Donc ces atroces douleurs qui me font tant souffrir sont dues au manque de 3MMC qui intervient quelques heures après la dernière prise.

Haaan, haaan !______________
→ ① L'enfer de la 3M est à lire ici
→ ② Ah oui, ici aussi...

Hors ligne


Anonymousse au chocolat
٩(^ᴗ^)۶
710
Date d'inscription: 12 Nov 2013
Messages: 2953
En fait si je confirme les douleurs musculaires pendant les descentes sont atroces quand tu consommes de manière journalière.

J'ai fait du 1g/jour pendant très longtemps, et chaque soir après avoir gobé mes benzos pour dormir deux ou trois heures je savais que le réveil le lendemain serait un enfer de douleurs physiques.

Et y'avais que le fait de retaper qui me soulageai.
Sinon j'étais comme un petit vieux de 90ans. Impossible de me lever du canapé sans aide. Monter un escalier j'en parle même pas. Mon corps n'était que douleur.

Moi aussi je pensais que je m'étais bousillé à tout jamais.
Mais non, il a fallu plusieurs semaines pour que je retrouve ma forme certes, mais tout est revenu à la normale.

Je pense que ton doc a raison.

240 g de chocolat noir cassé en morceau.
    60 g de beurre.
    6 œufs jaunes et blancs séparés.
    60 g de sucre et une pincée de sel.

Hors ligne


bioventis
Nouveau Psycho
300
Date d'inscription: 15 Sep 2011
Messages: 57

yoshinabis a écrit

J'ai fait du 1g/jour pendant très longtemps, et chaque soir (...) je savais que le réveil le lendemain serait un enfer de douleurs physiques.
Et y'avais que le fait de retaper qui me soulageai.
Sinon j'étais comme un petit vieux de 90ans. Impossible de me lever du canapé sans aide. Monter un escalier j'en parle même pas. Mon corps n'était que douleur.

Mon dieu c'est tellement ça ! Moi je rampe...
Se retourner de la position coté droit vers le coté gauche dans le lit est un enfer et je crie pour me donner le courage et la force de le faire.
Maintenant je laisse le matos à mon chevet et non plus dans la cuisine.

Pour info je suis à 2,5g / jour et je dors 10/12h une nuit sur 3...
Et le pire c'est que mon doc commence à rechigner à me prescrire mon stilnox que je renouvelle depuis 7/8 ans. Car maintenant c'est assimilé stup, et ça ne lui plait pas de prescrire donc à chaque consultation c'est un bras de fer qui s'engage. S'il ne me le prescrit plus je pense péter un plomb, y'a que ça qui me fait dormir.


Je pense que les affirmation de yoshinabis et moi-même sont déjà
une bonne piste sur les effets secondaires à moyen terme du
produit suite à une consommation excessive et prolongée.


Haaan, haaan !______________
→ ① L'enfer de la 3M est à lire ici
→ ② Ah oui, ici aussi...

Hors ligne


Anonymousse au chocolat
٩(^ᴗ^)۶
710
Date d'inscription: 12 Nov 2013
Messages: 2953
Oui mais selon moi c'est uniquement musculaire.
Quand ton corps est non-stop tendu (amphets stims powa) quand le produit redescend tu sens les douleurs liées à cette tension (comme des courbatures puissance 1000)

Ça passe quand même assez vite quand on stop la conso. Enfin pour les vraies douleurs, la fatigue musculaire reste quelques dizaines de jours.

Pour moi y'a pas vraiment eu de sevrage physique à l'arrêt total de la consommation.
Je n'y touche plus du tout à présent et ce depuis plus d'un an. Mais j'y pense encore.... Souvent.... (et j'y toucherai plus jamais je préfère crever que de revivre ce genre d'addiction, la coke c'était du pipi de chat à en comparaison)

Courage et prends soin de toi.

Dernière modification par yoshinabis (25 juillet 2017 à  08:57)


240 g de chocolat noir cassé en morceau.
    60 g de beurre.
    6 œufs jaunes et blancs séparés.
    60 g de sucre et une pincée de sel.

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
10020
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 6100
Salut,

Je me permets de faire un petit doublon pour réaffirmer que je suis très content que tes reins ne soient pas atteint et que tes organes paraissent en excellente santé smile

Des douleurs physique très importantes à l'arrêt d'une consommation, ou simplement lorsque la molécule ne fait plus effet, après une consommation sur un plus ou moins long terme... A titre personnel, j'appelle cela une dépendance physique.

Comme je te l'ai ecrit sur un autre thread, il serait bien que tu tiennes un journal de bord pendant quelques semaines Bioventis.

Afin de pouvoir tenter de te stabiliser à un dosage journalier que tu prendrais à heure fixe, comme un traitement médical.

Afin de pouvoir envisager une baisse progressive par pallier, soit en supprimant des prises, soit en dosant un peu moins certaines injections.

Tu as également la,possibilite de passer quelques jours au plug, afin de pouvoir faire récupèrer ton capital veineux.

Pour ce qui est du stilnox, est ce que la solution ne serait as dans le,switch de ce médicament ?

Comme le Stilnox ( le Zolpidem ) est désormais classé stupéfiant et que sa prescription risque d'être interdite en renouvellement ( c'est une mesure qui est pour l'instant prévue mais pas encore appliquée ), c'est pour cette raison que ton médecin est de plus en plus frileux pour te prescrire ce médicament au fur et à mesure que les mois passent  ( il,risque de finir par se faire rappeler à l'ordre par le.medecin contrôle de la,sécurité sociale ).

Ne serait-il.pas judicieux de troquer le Zolpidem contre le Zopiclone ( l'Immovane ) ?

La demie vie est environ la même et les effets se rapprochent un peu de la molécule classée stupéfiant.

Je pense que ton généraliste serait beaucoup moins réticent à te prescrire de l'Immovane en lieu et place du Stilnox puisqu'il ne serait pas dans l'obligation de faire une ordonnance sécurisée.

Prends soin de toi,


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] 3mmc : risque d’addiction ?
par limu31, dernier post 10 décembre 2018 à  10:05 par limu31
  2
[ Forum ] Expériences - Mon addiction à  la 3-MMC
par L'alchimiste, dernier post 15 mai 2014 à  10:24 par Laura Zerty
  38
[ Forum ] Addiction - La 3MMC, une addiction incontrôlable
par Daenerys, dernier post 24 janvier 2019 à  20:59 par L’espoir du 92
  9
  [ PsychoWIKI ] 3-MMC, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
40569 personnes ont déja passé ce quizzz !
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Gérer la descente de MD
    06 févier 2019Commentaire de Feusté (28 réponses)
     Forum UP ! 
    Athymil + deroxat
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    CSAPA - La Kaz'Oté - La Réunion / 974
    Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Expériences - Extraction Simplifiée de la noix de Muscade
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Mister No dans [Echanges entre profes...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Amisulpride (Solian) - Sevrage Solian.
    Il y a 17mnCommentaire de Rawb_Z-FixY-CrAzY☆ dans [Neuroleptiques...]
    (22 réponses)
     Forum 
    Question par rapport à la cuisine de kétamine
    Il y a 18mnCommentaire de Bootspoppers dans [Kétamine et PCP...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Prazépam - Addiction?
    Il y a 28mnCommentaire de Wonderland dans [Benzodiazépines...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Skenan sur le deep : Arnaque, ou code d'identification réel?
    Il y a 32mnCommentaire de Morning Glory dans [Anonymat et sécurité...]
    (3 réponses)
     Forum 
    juste comprendre, vpn, btc, pgp,?
    Il y a 33mnNouvelle discussion de youyou09 dans [Anonymat et sécurité...]
     Forum 
    Cannabis : produit de substitution a la Ritaline ?
    Il y a 54mn
    1
    Commentaire de pierre team dans [Echanges entre profes...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Medicament - Reportage sur les opioides en France
    Il y a 1h
    2
    Commentaire de Wonderland dans [Actualités...]
    (4 réponses)
     Blog 
    Dodo à l'atarax
    Il y a 30mnCommentaire de Bootspoppers dans le blog de Eau delà
    (1 commentaires)
     Blog 
    Ma décompression après le tribunal
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de StuPanda dans le blog de Daane-El
    (2 commentaires)
     Blog 
    Droguée heureuse
    Il y a 7hCommentaire de bloodistory dans le blog de YVETTE
    (5 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Tester vos connaissances sur la vape
    Dernier quizzZ à 12:28
     PsychoWIKI 
    Le sevrage des produits psychoactifs
     Topic epinglé 
    Commencer sur Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Alice63, Hams cook, Crownorbital, bohbohboh nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Multiplier du mycélium de Psilocybe Azurescens
    par SillyCone, le 17 Jan 2019
    Chalut ! Voici comment multiplier du mycélium de Psilocybe Azurescens, le psilocybe le plus puissant jamais trouvé sur la planète. C'est un champignon qui se nourrit de bois mort et qui est très facile à faire pousser à partir de bois colonisé, car à ce stade il n'a aucun besoin de stérili...[Lire la suite]
     Hallucinations : Lsd Ou Champi ?
    par Valiummy, le 20 Feb 2019
    Salut ! Pour ma part, j'ai testé 2X des psylos à des doses d'environ 50-60 champis. La première fois a été rude psychologiquement, très fort mindfuck au point où je me perdais tellement dans ma tête que je voulais juste en finir avec cet enfer quitte à courir à poil dans la rue. Cependant...[Lire la suite]
     Bupré vers Orobupré
    par neo, le 18 Feb 2019
    Hello. Petit message apres avoir essayé l orobupré. Alors heureusement qu PA existe ;) car sinon j aurais pris mes 10mg d orobupré d un coup, sauf qu en effet la biodisponibilité n est pas la meme. J ai pris 8mg, et franchement je l ai senti (je le sens encore) passé. Etant un poil anxieu ya p...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Très clair et utile sur des actes simples. Boots dans [forum] Première fois, effets dosage durée etc
    (Il y a 31mn)
    Très intéressant GinGon dans [forum] Variétés HBW
    (Il y a 2h)
    pas de diabolisation des l'usage des opis Mr No dans [forum] reportage sur les opioides en France
    (Il y a 3h)
    Merci du partage! ~MG dans [blog] Ma décompression après le tribunal
    (Il y a 3h)
    Très juste Mr No dans [forum] reportage sur les opioides en France
    (Il y a 4h)

    Pied de page des forums