Liste officielle des stupéfiants en France au 20/10/2017 / PsychoACTIF

Liste officielle des stupéfiants en France au 20/10/2017

Publié par Yog-Sothoth, 11 mai 2017 à  04:16
18689 vues, 22 réponses
Yog-Sothoth 
Tox In The Middle
5500
Date d'inscription: 18 Apr 2016
Messages: 772
Blogs

Comme certains le savent pour avoir lu mon trip report, j'ai consommé il y a 15 jours du 5-APB. Des rumeurs courraient comme quoi ce produit était légal. Je sais qu'il existe des RC qui ont été créé pour contourner la loi, mais j'étais étonné que celui ci en fasse partie. J'ai donc fait mes petites recherches, et c'est de là que m'est venue l'idée de ce topic.

Les lois du code pénal (Articles 222-34 à 222-43-1) et du code de la santé publique répriment l'usage des substances pudiquement appellées "stupéfiants".

La question que je me suis posé : comment est ce qu'une substance en vient à  être classée comme stupéfiant ? La réponse se trouve dans le code de la santé publique. Il faut savoir que ce code est l'un des (ensembles de) pavés les plus imbuvables du système juridique français (plus de 800 pages et plus de 10000 articles). Il est constitué d'une partie législative (L) et d'une partie réglementaire (R). Dans ces parties, il y a 6 titres, et dans chacun des titres, il y a plusieurs livres. La réglementation sur les stupéfiants n'en est qu'une infime partie et concerne :

- la 3ème partie (R et L) (Lutte contre les maladies et les dépendances), Livre 4 : Lutte contre la toxicomanie. C'est dans cette partie qu'est officiellement reconnue et défendue la réduction des risques (articles L3411-7 à  L3411-10), et également ici que se trouve la loi réprimant l'usage de "stupéfiants" (Article L3421-1 à  L3421-7)
- la 5ème partie (R et L) (Produits de santé), Livre 1 (Produits pharmaceutiques). C'est cette partie qui va nous intéresser ici.

Globalement, les molécules réglementées sont classées en 3 catégories : la liste I, la liste II et les stupéfiants. Les molécules de la liste I et II sont constitués de médicaments disponible uniquement sur ordonnance et sont classés dans ces listes en raison de leur dangerosité. Les molécules classées comme stupéfiants sont classées dans cette catégorie en fonction de leur potentiel d'abus.


Dans tous les cas, c'est l'Agence Nationale pour la Sureté du Médicament (ANSM) qui s'occupe de ça. C'est l'ANSM qui en en charge de la réglementation des médicaments, qui orchestre les essais cliniques de nouvelles molécules, qui distribue les autorisations de mise sur le marché (AMM), et qui gère la pharmacovigilance (c'est à  l'ANSM que les effets secondaires non encore observés sont signalés) (Source). La mission et les activités de l'ANSM sont définies dans le code de la santé publique, articles L5311-1 à  L5311-3.

l'ANSM est également en charge de l'addictovigilance en France. C'est à  eux que sont déclarés les cas d'accidents, d'overdose, mais aussi d'utilisation de molécules à  des fins criminelles (comme des cas de soumission chimique). En fait, pour faire simple, ce sont un peu eux qui font la pluie et le beau temps dans le monde merveilleux de la drogue (côté légal), car c'est le directeur de cette agence qui donne les authorisations d'acquisition, de manipulation, et même de trafic des stupéfiants et des psychotropes (CSP, art. R5132-74 et art. R5132-88)

Pour en revenir à  notre problématique de départ, c'est donc l'ANSM qui a autorité pour décider du classement de telle ou telle molécule dans telle ou telle catégorie, à  fortiori dans celle des stupéfiants. C'est ensuite officialisé par un arrêté ministeriel du ministre de la santé (Code de la santé publique, article R5132-1)

Voici donc la liste officielle des stupéfiants en France en date du 24/04/2017 proposé par l'ANSM (Attention : Ce document n'est pas à jour), et voici l'arrêté ministeriel du 22/02/1990 tenu à  jour. C'est cette liste qui fait foi en cas de problème avec la justice.

Et du coup, moralité : Le 5-APB est illégal ! (Voir ci dessous). J'ai mis en gras les molécules dont j'entend souvent parler, et j'ai mis des couleurs pour regroupper les classes de molécules pour que ce soit plus lisible.



Annexe 1 :

Cette annexe comprend :

- les substances ci-après désignées ;
- leurs isomères, sauf exception expresse, dans tous les cas où ils peuvent exister, conformément à  la formule
chimique correspondante desdites substances ;
- les esters et éthers desdites substances ou isomères à  moins qu'ils ne soient inscrits à  une autre annexe, dans tous
les cas où ils peuvent exister ;
- les sels desdites substances, de leurs isomères, de leurs esters et éthers dans tous les cas où ils peuvent exister ;
- les préparations renfermant les produits ci-dessus mentionnés à  l'exception de celles nommément désignées ci-dessous ;

Acétorphine
Acétylalphaméthylfentanyl
acétylfentanyl et MT-45 ou 1-cyclohexyl-4-(1,2-diphényléthyl) pipérazine
Acétylméthadol
"AH-7921" ou "3,4-dichloro-N-[[1-(diméthylamino) cyclohéxyl] méthyl] benzamide"
Alfentanil
Allylprodine
Alphacétylméthadol
Alphaméprodine
Alphaméthadol
Alphaméthylfentanyl
Alphaprodine
Aniléridine
Benzéthidine
Benzylmorphine
Béta-hydroxyfentanyl
Béta-hydroxy-méthyl-3-fentanyl
Bétacétylméthadol
Bétaméprodine
Bétaméthadol
Bétaprodine
Bezitramide
Butyrate de dioxaphétyl
Cannabis et résine de cannabis
Cétobémidone
Clonitazène
Coca, feuille de
Cocaïne
Codoxime
Concentré de paille de pavot ou matière obtenue lorsque la paille de pavot a subi un traitement en vue de la
concentration de ses alcaloïdes (capsules, tiges)

Désomorphine
Dextromoramide
Diampromide
Diéthylthiambutène
Difénoxine
Dihydroétorphine (13)
Dihydromorphine
Diménoxadol
Dimépheptanol
Diméthylthiambutène
Diphénoxylate, à  l'exception des préparations orales en renfermant par dose unitaire, une quantité maximale de 2,5 mg
calculés en base en association avec une quantité d'au moins 0,025 mg de sulfate d'atropine
Dipipanone
Drotébanol
Ecgonine, ses esters et ses dérivés transformables en ecgonine et cocaïne
Ethylméthylthiambutène
Etonitazène
Etorphine
Etoxéridine
Fentanyl
Furéthidine
Héroïne
Hydrocodone
Hydromorphinol
Hydromorphone
Hydroxypéthidine
Isométhadone
Lévométhorphane, à  l'exception de son isomère dextrogyre ou dextrométhorphane
Lévomoramide
Lévophénacylmorphane
Lévorphanol, à  l'exception de son isomère dextrogyre ou dextrorphane
Métazocine
Méthadone et son intermédiaire ou cyano-4 diméthylamino-2 diphényl-4,4 butane
Méthyldésorphine
Méthyldihydromorphine
Méthyl-3-thiofentanyl
Méthyl-3-fentanyl
Métopon
Moramide (intermédiaire du) ou acide méthyl-2 morpholino-3 diphényl-1,1 propane carboxylique
Morphéridine
Morphine (y compris les préparations d'opium en renfermant plus de 20 p. 100 exprimé en base anhydre et les dérivés morphiniques à  azote pentavalent tel méthobromure, N-oxymorphine, N-oxycodéine), à  l'exception des éthers nommément mentionnés à  l'annexe II et des préparations relevant d'un autre classement.
MPPP ou propionate de méthyl-1 phényl-4 pipéridinyle-4
Myrophine
Nicomorphine
Noracyméthadol
Norlévorphanol
Norméthadone
Normorphine
Norpipanone
Opium (y compris les préparations d'opium et de papaver somniferum renfermant jusqu'à  20 p. 100 de morphine calculée en base anhydre, à  l'exception des préparations relevant d'un autre classement)
Oripavine
Oxycodone
Oxymorphone
Para-fluorofentanyl
PEPAP ou acétate de phénéthyl-1 phényl-4 pipéridinyle-4
Péthidine et ses intermédiaires A (cyano-4 méthyl-1 phényl-4 pipéridine) B (ester éthylique de l'acide phényl-4 pipéridine carboxylique-4) et C (acide méthyl-1 phényl-4 pipéridine carboxylique-4)
Phénadoxone
Phénampromide
Phénazocine
Phénomorphane
Phénopéridine
Piminodine
Piritramide
Proheptazine
Propéridine
Racéméthorphane
Racémorphane
Rémifentanil, ses isomères, ses esters, éthers et sels dans tous les cas où ils peuvent exister
Sufentanil
Thébacone
Thébaïne
Thiofentanyl
Tilidine
Trimépéridine



Annexe II

Cette annexe comprend :

- les substances ci-après désignées ;
- leurs isomères, sauf exception expresse, dans tous les cas où ils peuvent exister, conformément à  la formule chimique correspondante desdites substances ;
- les sels desdites substances et de leurs isomères dans tous les cas où ils peuvent exister ;
- leurs préparations nommément désignées ci-dessous ;

Acétyldihydrocodéine
Codéine
Dextropropoxyphène et ses préparations injectables
Dihydrocodéine
Ethylmorphine
Nicocodine
Nicodicodine
Norcodéine
Pholcodine



Annexe III (Modifié par Arrêté du 4 novembre 2016 - art. 2)

Cette annexe comprend :

- les substances ci-après désignées ;
- leurs stéréo-isomères, dans tous les cas où ils peuvent exister conformément à  la désignation chimique spécifiée, pour les substances précédées d'un astérisque ;
- leurs sels dans tous les cas où ils peuvent exister ;
- les préparations de ces substances, à  l'exception de celle nommément désignées ci-dessous ;

2-CB ou 4-bromo-2,5 diméthoxyphénéthylamine
4-MTA ou ∀-méthyl-4-méthylthiophénéthylamine
4,4'-DMAR ou 4,4'-diméthylaminorex ou para-méthyl-4-méthylaminorex, 4,5-dihydro-4-méthyl-5-(4-méthylphényl)-2-oxazolamine
α-PVP ou alpha-pyrrolidinovalérophénone ou 1-phényl-2-(1-pyrrolidinyl)-1-pentanone , méthoxétamine
Amphétamine, à  l'exception de la préparation présentée en comprimés et renfermant par comprimé : sulfate d'amphétamine
0,005 g, phénobarbital 0,100 g
Amineptine
Benzphétamine, à  l'exception de ses préparations autres qu'injectables
*Brolamfétamine
*Cathinone
*DET ou N,N-diéthyltryptamine
Dexamfétamine
*DMA ou dl-diméthoxy-2,5 -méthylphényléthylamine
*DMHP ou hydroxy-1 (diméthyl-1,2 heptyl)-3 tétrahydro-7,8,9,10 triméthyl-6,6,9 6H-dibenzo(b,d) pyranne
*DMT ou N,N-diméthyltryptamine
*DOET ou dl-diméthoxy-2,5 éthyl-4-méthylphényléthylamine
*Eticyclidine ou PCE
Etilamfétamine
*Etryptamine
Fénétylline
GHB ou acide gamma-hydroxybutyrique, à  l'exception des préparations injectables
Levamfétamine
Lévométhamphétamine
*Lysergide ou LSD-25
*MDMA ou dl N, -diméthyl (méthylènedioxy)-3,4 phényléthylamine
Mécloqualone
*Mescaline
*MMDA ou méthoxy-2 -méthyl (méthylènedioxy)-4,5 phényléthylamine
Méfénorex et ses sels, à  l'exception des préparations autres qu'injectables
Méthamphétamine et son racémate
Méthaqualone
Méthylphénidate
*Méthyl-4 aminorex
*N-hydroxyténamfétamine
*N-éthylténamphétamine (MDEA)
*Parahexyl
Pentazocine
Phencyclidine
Phendimétrazine
Phenmétrazine
Phentermine ou α, α-diméthylphénétylamine
*PMA ou p-méthoxy -méthylphényléthylamine
PMMA ou para-méthoxyméthamphétamine ou para-méthoxyméthylamphétamine
*Psilocine
*Psilocybine
*Rolicyclidine ou PHP ou PCPY
Sécobarbital
*STP ou DOM ou amino-2(diméthoxy-2,5 méthyl-4)phényl-1 propane
*Tenamfétamine ou MDA
*Ténocyclidine ou TCP
*TMA ou dl-triméthoxy-3,4,5 -méthylphényléthylamine
Zipéprol
25B-NBOMe ou 2C-B-NBOMe ou 2-(4-bromo-2,5-diméthoxyphényl)-N-(2-méthoxybenzyl)éthanamine ou 4-Bromo-2,5-diméthoxy-N-(2-méthoxybenzyl)phénéthylamine
25C-NBOMe ou 2C-C-NBOMe ou 2-(4-chloro-2,5-diméthoxyphényl)-N-(2-methoxybenzyl)éthanamine ou 4-Chloro-2,5-diméthoxy-N-(2-méthoxybenzyl)phénéthylamine
25I-NBOMe ou 2C-I-NBOMe ou 4-iodo-2,5-diméthoxy-N-(2-méthoxybenzyl)phénéthylamine



Annexe IV (Modifié par Arrêté du 19 janvier 2017 - art. 1)

Cette annexe comprend les produits ci-après désignés ainsi que leurs préparations à  l'exception de celles nommément désignées ci-dessous :

2-CI
2-CT-2 ou 2,5-diméthoxy-4-éthylthiophényléthylamine
2-CT-7 ou 2,5-diméthoxy-4-(n)-propyl-thiophényléthylamine
Acide lysergique, ses dérivés halogènés, et leurs sels
Amfépentorex et ses sels, à  l'exception de leurs préparations autres qu'injectables
Ayahusca Banisteteriopis caapi, Peganum harmala, Psychotria viridis, Diplopterys cabrerana, Mimosa hostilis,
Banisteriopsis rusbyana, harmine, harmaline, tétrahydroharmine (THH), harmol, harmalol,
Béta hydroxy alpha, béta-diphényléthylamine, ses isomères, esters, éthers et leurs sels

Les cannabinoïdes suivants, ainsi que leurs isomères, stéréo-isomères, esters, éthers et sels :
   5F-AB-FUPPYCA (ou AZ-037) ou N-(1-amino-3-méthyl-1-oxobutan-2-yl)-1-(5-fluoropentyl)-5-(4-fluorophényl)-1H-pyrazole-3-carboxamide ;
   A-836,339 ou N-[3-(2-méthoxyéthyl)-4,5-diméthyl-1,3-thiazol-2-ylidène]-2,2,3,3-tétraméthylcyclopropane-1-carboxamide ;
   AB-CHFUPYCA (ou AB-CHMFUPPYCA) ou N-[3-(2-méthoxyéthyl)-4,5-diméthyl-1,3-thiazol-2-ylidène]-2,2,3,3-tétraméthylcyclopropane-1-carboxamide ;
   ADSB-FUB-187 ou 7-chloro-N-[(2S)-1-[2-(cyclopropylsulfonylamino) éthylamino]-3,3-diméthyl-1-oxobutan-2-yl]-1-[(4-fluorophényl) méthyl] indazole-3-carboxamide
   CB-13 (ou CRA-13 ou SAB-378) ou naphthalen-1-yl-(4-pentyloxynaphthalen-1-yl) méthanone ;   EG-018 naphthalen-1-yl (9-pentyl-9H-carbazol-3-yl) méthanone ;
   HU-210 ou (6aR, 10aR)-9-(hydroxyméthyl)-6,6-diméthyl-3-(2-méthyloctan-2-yl)-6a, 7,10, 10a-tétrahydrobenzo [c] chromen-1-ol ;
   HU-243 ou (6aR, 9R, 10aR)-9-(hydroxyméthyl)-6,6-diméthyl-3-(2-méthyloctan-2-yl)-6a, 7,8,9,10, 10a-hexahydrobenzo [c] chromen-1-ol ;
   FUBIMINA (ou BIM-2201 ou BZ-2201 ou FTHJ) ou 1-(5-fluoropentyl)-1H-benzo [d] imidazol-2-yl) (naphthalen-1-yl) méthanone ;
   JTE-7-31 ou 2-[2-(4-hydroxyphényl) éthyl]-5-méthoxy-4-(pentylamino)-2,3-dihydro-1H-isoindol-1-one ;
   WIN 55,212-2 ou (R)-(+)-[2,3-Dihydro-5-méthyl-3-(4-morpholinylméthyl) pyrrolo [1,2,3-de]-1,4-benzoxazin-6-yl]-1-napthalénylméthanone.


ainsi que toute molécule appartenant à  la famille des :

   Indol-3-yl méthanone

      -avec un substitut sur l'azote du noyau indole de type alkyl, haloalkyl, halobenzyl, alkényl, cycloalkylméthyl, cycloalkyléthyl, méthyl-oxane, 1-(N-méthylpiperidin-2-yl) méthyl ou 2-(4-morpholinyl) éthyl ;
      -avec un groupement (par ailleurs substitué ou non), sur le carbone du pont méthanone de type naphtyl, benzyl, phényl, cyclopropyl, adamantyl.

      Notamment :
         JWH-007 ou 1-pentyl-2-méthyl-3-(1-naphthoyl) indole ;
         JWH-015 ou (2-méthyl-1-propylindol-3-yl)-naphthalen-1-ylméthanone ou 1-propyl-2-méthyl-3-(1-naphthoyl) indole ;
         JWH-018 ou 1-pentyl-3-(1-naphthoyl) indole ou 2-naphthalènyl (1-pentyl-1H-indol-3-yl)-méthanone ;
         JWH-019 ou (1-hexyl-1H-indol-3-yl)-1-naphthalènylméthanone ou 1-hexyl-3-(1-naphthoyl) indole ;
         JWH-073 ou (1-butyl-1H-indol-3-yl) (naphthalen-1-yl) méthanone ou 1-butyl-3-(1-napthoyl) indole ;
         JWH-081 ou (4-méthoxynaphthalen-1-yl) (1-pentyl-1H-indol-3-yl) méthanone ou 1-pentyl-3-(4-méthoxy-1-naphthoyl) indole ;
         JWH-122 ou (4-méthyl-1-naphthalènyl) (1-pentyl-1H-indol-3-yl)-méthanone ou 1-pentyl-3-(4-méthyl-1-naphthoyl) indole ;
         JWH-182 ou (1-pentyl-1H-indol-3-yl) (4-propyl-1-naphthalènyl)-méthanone ;
         JWH-200 ou [1-[2-(4-morpholinyl) ethyl]-1H-indol-3-yl]-1-naphthalènyl-méthanone ou 1-[2-(4-morpholinyl) éthyl]-3-(1-naphthoyl) indole ;
         JWH-210 ou (4-éthyl-1-naphthalènyl) (1-pentyl-1H-indol-3-yl)-méthanone ou 1-pentyl-3-(4-ethyl-1-naphthoyl) indole ;
         JWH-387 ou (4-bromo-1-naphthalènyl) (1-pentyl-1H-indol-3-yl)-méthanone ;
         JWH-398 ou 1-pentyl-3-(4-chloro-1-naphthoyl) indole ;
         JWH-412 ou (4-fluoro-1-naphthalènyl) (1-pentyl-1H-indol-3-yl)-méthanone ;
         AM-2201 ou (1-(5-fluoropentyl)-1H-benzo [d] imidazol-2-yl) (naphthalen-1-yl) méthanone ou 1-(5-fluoropentyl)-3-(1-naphthoyl) indole ;
         MAM-2201 ou [1-(5-fluoropentyl)-1H-indol-3-yl]-1-naphthalènyl-méthanone ;
         FUB-JWH-018 ou (1-(4-fluorobenzyl)-1H-indol-3-yl) (naphtalen-1-yl) méthanone ;
         JWH-167 ou 1-(1-pentyl-1H-indol-3-yl)-2-phényl-éthanone ;
         JWH-201 ou 2-(4-méthoxyphényl)-1-(1-pentylindol-3-yl) éthanone ;
         JWH-250 ou 1-pentyl-3-(2-méthoxyphénylacétyl) indole ou 1-(1-pentyl-1H-indol-3-yl)-2-(2-méthoxyphényl)-éthanone ;
         JWH-251 ou 1-pentyl-3-(2-méthylphenylacétyl) indole ou 2-(2-méthylphényl)-1-(1-pentyl-1H-indol-3-yl)-éthanone ;
         RCS-4 ou 1-pentyl-3-(4-méthoxybenzoyl) indole ;
         AM-694 ou 1-(5-fluoropentyl)-3-(2-iodobenzoyl) indole ou [1-(5-fluoropentyl)-1H-indol-3-yl] (2-iodophényl)-méthanone ;
         AM-679 ou (2-iodophenyl) (1-pentyl-1H-indol-3-yl)-méthanone ;
         AM-2233 ou (2-iodophenyl) [1-(1-méthyl-2-piperidinyl) méthyl]-1H-indol-3-yl]-méthanone ;
         UR-144 ou (1-pentylindol-3-yl)-(2,2,3,3-tétraméthylcyclopropyl) méthanone ;
         5F-UR-144 ou XLR-11 ou (1-(5-fluoropentyl)-1H-indol-3-yl) (2,2,3,3-tetraméthylcyclopropyl) méthanone ;
         AB-005 ou [1-[(1-methyl-2-piperidinyl) méthyl]-1H-indol-3-yl] (2,2,3,3-tetraméthylcyclopropyl)-méthanone ;
         A-834,735 ou { 1-[(tetrahydro-2H-pyran-4-yl) méthyl]-1H-indol-3-yl }-(2,2,3,3-tetraméthylcyclopropyl) méthanone ;
         AB-001 ou (1-pentyl-3-(adamant-1-oyl) indole) ;
         AM-1248 ou (1-[(N-méthylpiperidin-2-yl) méthyl]-3-(adamant-1-oyl) indole).


   Indazol-3-yl méthanone

      -avec un substitut sur l'azote en position 1 du noyau indazole de type alkyl, haloalkyl, halobenzyl, alkényl, cycloalkylméthyl, cycloalkyléthyl, méthyl-oxane, 1-(N-méthylpiperidin-2-yl) méthyl ou 2-(4-morpholinyl) éthyl ;
      -avec un groupement (par ailleurs substitué ou non), sur le carbone du pont méthanone de type naphtyl, benzyl, phényl, cyclopropyl, adamantyl.

      Notamment :
         THJ-018 ou 1-naphthalényl (1-pentyl-1H-indazol-3-yl)-méthanone ;
         THJ-2201 ou [1-(5-Fluoropentyl)-1H-indazol-3-yl] (1-naphthyl) méthanone.


   Naphthoylpyrroles ou dérivés du pyrrole-3-yl (1-naphtyl) méthanone

      -avec un substitut sur l'azote du noyau pyrrole type alkyl, haloalkyl, halobenzyl, alkényl, cycloalkylméthyl, cycloalkyléthyl, méthyl-oxane, ou 2-(4-morpholinyl) éthyl ;
      -que le noyau pyrrole soit par ailleurs substitué ou non ;
      -que le noyau naphthyl soit par ailleurs substitué ou non.

      Notamment :
         JWH-030 ou 1-naphthalenyl (1-pentyl-1H-pyrrol-3-yl)-méthanone ;
         JWH-145 ou 1-naphthalényl (1-pentyl-5-phényl-1H-pyrrol-3-yl)-méthanone ;
         JWH-146 ou (1-heptyl-5-phényl-1H-pyrrol-3-yl)-1-naphthalenyl-méthanone ;
         JWH-147 ou (1-hexyl-5-phényl-1H-pyrrol-3-yl)-1-naphthalenyl-méthanone ;
         JWH-307 ou (5-(2-fluorophényl)-1-pentylpyrrol-3-yl)-naphthalen-1-yl-méthanone ;
         JWH-368 ou [5-(3-fluorophényl)-1-pentyl-1H-pyrrol-3-yl]-1-naphthalènyl-méthanone ;
         JWH-370 ou [5-(2-méthylphényl)-1-pentyl-1H-pyrrol-3-yl]-1-naphthalènyl-méthanone.


   Naphthylméthylindoles ou dérivés du indol-3-yl-(1-naphthyl) méthane

      -avec un substitut sur l'azote du noyau indole type alkyl, haloalkyl, halobenzyl, alkènyl, cycloalkylméthyl, cycloalkyléthyl, methyl-oxane, 1-(N-méthylpiperidin-2-yl) méthyl ou 2-(4-morpholinyl) éthyl ;
      -que le noyau indole soit par ailleurs substitué ou non ;
      -que le noyau naphthyl soit par ailleurs substitué ou non.

      Notamment :
         JWH-175 ou 3-(1-naphthalènylméthyl)-1-pentyl-1H-indole ou 1-pentyl-1H-indol-3-yl-(1-naphthyl) méthane ;
         JWH-184 ou 3-[(4-méthyl-1-naphthalènyl) méthyl]-1-pentyl-1H-indole ou 1-pentyl-1H-3-yl-(4-méthyl-1-naphthyl) méthane ;
         JWH-185 ou 3-[(4-méthoxy-1-naphthalènyl) méthyl]-1-pentyl-1H-indole.


   Naphthylidèneindènes et Naphthylméthylindènes ou dérivés du 1-(1-naphthylméthylene) indène et dérivés du 1-(1-naphthylméthyl) indène

      -avec un substitut en position 3 du noyau indène type alkyl, haloalkyl, halobenzyl, alkényl, cycloalkylméthyl, methyl-oxane, cycloalkyléthyl, 1-(N-méthylpiperidin-2-yl) méthyl ou 2-(4-morpholinyl) éthyl ;
      -que le noyau indène soit par ailleurs substitué ou non ;
      -que le noyau naphthyl soit par ailleurs substitué ou non.

      Notamment :
         JWH-176 ou 1-([(1E)-3-pentylinden-1-ylidine] méthyl) naphthalène.


   Cyclohéxylphénols ou dérivés du 2-(3-hydroxycyclohéxyl) phénol

      -avec un substitut en position 5 du noyau phénol type alkyl, haloalkyl, halobenzyl, alkényl, cycloalkylméthyl, cycloalkyléthyl, methyl-oxane, 1-(N-méthylpiperidin-2-yl) méthyl ou 2-(4-morpholinyl) éthyl ;
      -que le noyau cyclohéxyl soit par ailleurs substitué ou non.

      Notamment :
         CP 55,940 ou 5-(1,1-diméthylheptyl)-2-[(1R, 2R)-5-hydroxy-2-(3-hydroxypropyl) cyclohéxyl]-phénol ou 2-((1S, 2S, 5S)-5-hydroxy-2-(3-hydroxypropyl) cyclohéxyl)-5-(2-méthyloctan-2-yl) phénol ;
         CP 47,497 ou (5-(1,1-diméthylheptyl)-2-[(1R, 3S)-3-hydroxycyclohéxyl]-phénol ;
         CP 47,497-C6 ou (5-(1,1-diméthylhexyl)-2-[(1R, 3S)-3-hydroxycyclohéxyl]-phénol ;
         CP 47,497-C8 ou (5-(1,1-diméthyloctyl)-2-[(1R, 3S)-3-hydroxycyclohéxyl]-phénol ;
         CP 47,497-C9 ou (5-(1,1-diméthylnonyl)-2-[(1R, 3S)-3-hydroxycyclohéxyl]-phénol.


   Dérivés du 3-carboxylate indole

      -avec un substitut sur l'azote du noyau indole type alkyl, haloalkyl, halobenzyl, alkényl, cycloalkylméthyl, cycloalkyléthyl, méthyl-oxane, 1-(N-méthylpiperidin-2-yl) méthyl ou 2-(4-morpholinyl) éthyl ;
      -que le noyau indole soit par ailleurs substitué ou non ;
      -avec un groupement (par ailleurs substitué ou non), sur l'oxygène du pont carboxylate de type 8-quinolinyl ou 1-naphtalényl.

      Notamment :
         PB-22 ou QUPIC ou 1-pentyl-1H-indole-3-carboxylic acid 8-quinolinyl ester ;
         BB-22 ou QUCHIC ou 1-(cyclohéxylmethyl)-1H-indole-3-carboxylic acid 8-quinolinyl ester ;
         5F-PB-22 ou 5F-QUPIC ou 1-pentyfluoro-1H-indole-3-carboxylic acid 8-quinolinyl ester ;
         FUB-PB-22 ou quinolin-8-yl 1-[(4-fluorophényl) méthyl]-1H-indole-3-carboxylate) ;
         FDU-PB-22 ou naphthalen-1-yl 1-[(4-fluorophényl) méthyl]-1H-indole-3-carboxylate ;
         NM-2201 ou CBL-2201 ou naphthalen-1-yl 1-(5-fluoropentyl)-1H-indole-3-carboxylate.


   Dérivés du 3-carboxylate indazole

      -avec un substitut sur l'azote en position 1 du noyau indazole type alkyl, haloalkyl, halobenzyl, alkényl, cycloalkylméthyl, cycloalkyléthyl, méthyl-oxane, 1-(N-méthylpiperidin-2-yl) méthyl ou 2-(4-morpholinyl) éthyl ;
      -que le noyau indazole soit par ailleurs substitué ou non ;
      -avec un groupement (par ailleurs substitué ou non), sur l'oxygène du pont carboxylate de type 8-quinolinyl ou 1-naphtalenyl.

      Notamment :
         NPB-22 ou 1-pentyl-1H-indazole-3-carboxylic acid, 8-quinolinyl ester ;
         5F-NPB-22 ou 1-(5-fluoropentyl)-8-quinolinyl ester-1H-indazole-3-carboxylic acid ;
         FUB-NPB-22 ou quinolin-8-yl 1-(4-fluorobenzyl)-1H-indazole-3-carboxylate ;
         SDB-005 ou naphthalen-1-yl 1-pentyl-1H-indazole-3-carboxylate ;
         5F-SDB-005 ou 1-(5-Fluoro-pentyl)-1H-indazole-3-carboxylic acid naphthalen-1-yl ester.


   Dérivés du 3-carboxamide indole

      -avec un substitut sur l'azote du noyau indole type alkyl, haloalkyl, halobenzyl, alkényl, cycloalkylméthyl, cycloalkyléthyl, méthyl-oxane, 1-(N-méthylpiperidin-2-yl) méthyl ou 2-(4-morpholinyl) éthyl ;
      -que le noyau indole soit par ailleurs substitué ou non ;
      -avec l'azote du pont carboxamide intégré dans un cycle ou portant un substitut de type cumyl, naphtyl, adamantanyl, benzyl, bicyclo [2.2.1] heptanyl, ou portant un groupement de type 1-alkoxy-1-oxo-butan-2-yl, 1-amino-1-oxo-butan-2-yl, que ce groupement soit lui-même substitué ou non en position 3 par un ou deux substituts de type alkyl, cycloalkyl ou phényl.

   Notamment :
         CUMYL-BICA ou 5F-CUMYL-PINACA ou SGT-25 ou 1-(5-fluoropentyl)-N-(1-méthyl-1-phényléthyl)-1H-indazole-3-carboxamide) ;
         CUMYL-PICA ou 1-pentyl-N-(2-phénylpropan-2-yl)-1H-indole-3-carboxamide ;
         CUMYL-5F-PICA ou 1-(5-Fluoropentyl)-N-(2-phénylpropan-2-yl)-1H-indole-3-carboxamide ;
         MDMB-CHMICA ou MMB-CHMINACA ou méthyl (2S)-2-{ [1-(cyclohexylmethyl)-1H-indol-3-yl] formamido }-3,3-diméthylbutanoate ;
         NNE1 ou MN-24 ou NNEI ou AM-6527 ou N-1-naphthalényl-1-pentyl-1H-indole-3-carboxamide ;
         MN-25 ou UR-12 ou 7-méthoxy-1-(2-morpholin-4-yléthyl)-N-[(1R, 3S, 4S)-2,2,4-triméthyl-3-bicyclo [2.2.1] heptanyl] indole-3-carboxamide ;
         SDB-001 ou APICA ou 2NE1 ou N-(1-adamantyl)-1-pentylindole-3-carboxamide ;
         STS-135 ou 5F-APICA ou N-(Adamantan-1-yl)-1-(5-fluoropentyl)-1H-indole-3-carboxamide ;
         SDB-006 ou N-benzyl-1-pentyl-1H-indole-3-carboxamide ;
         PX-1 ou 5F-APP-PICA ou SRF-30 ou (S)-N-(1-amino-1-oxo-3-phénylpropan-2-yl)-1-(5-fluoropentyl)-1H-indole-3-carboxamide ;
         5F-AMP ou (N-(cyclopropylméthyl)-1-(5-fluoropentyl)-1H-indole-3-carboxamide ;
         5F-PY-PICA 1-(5-fluoropentyl)-3-(pyrrolidine-1-carbonyl)-1H-indole ;
         MEPIRAPIM ou (4-méthylpiperazin-1-yl) (1-pentyl-1H-indol-3-yl) méthanone.


   Dérivés du 3-carboxamide indazole

      -avec un substitut sur l'azote en position 1 du noyau indazole type alkyl, haloalkyl, halobenzyl, alkényl, cycloalkylméthyl, cycloalkyléthyl, méthyl-oxane, 1-(N-méthylpiperidin-2-yl) méthyl ou 2-(4-morpholinyl) éthyl ;
      -que le noyau indazole soit par ailleurs substitué ou non ;
      -avec l'azote du pont carboxamide intégré dans un cycle ou portant un substitut de type cumyl, naphtyl, adamantanyl, benzyl, bicyclo [2.2.1] heptanyl, ou portant un groupement de type 1-alkoxy-1-oxo-butan-2-yl, 1-amino-1-oxo-butan-2-yl, que ce groupement soit lui-même substitué ou non en position 3 par un ou deux substituts de type alkyl, cycloalkyl ou phényl.

      Notamment :
         AB-FUBINACA ou N-[(1S)-1-(aminocarbonyl)-2-methylpropyl]-1-[(2-fluorophenyl) methyl]-1H-indazole-3-carboxamide ;
         AB-CHMINACA ou N-[(2S)-1-amino-3-méthyl-1-oxobutan-2-yl]-1-(cyclohéxylméthyl) indazole-3-carboxamide ;
         AB-PINACA ou N-[(1S)-1-(aminocarbonyl)-2-methylpropyl]-1-pentyl-1H-indazole-3-carboxamide ;
         5F-AB-PINACA ou N-[(2S)-1-amino-3-méthyl-1-oxobutan-2-yl]-1-(5-fluoropentyl) indazole-3-carboxamide ;
         ADB-CHMINACA ou MAB-CHMINACA ou N-[(2S)-1-amino-3,3-diméthyl-1-oxobutan-2-yl]-1-(cyclohexylméthyl) indazole-3-carboxamide ;
         ADB-FUBINACA ou N-(1-Amino-3,3-diméthyl-1-oxobutan-2-yl)-1-(4-fluorobenzyl)-1H-indazole-3-carboxamide ;
         MDMB-FUBINACA ou MDMB (N)-Bz-F ou FUB-MDMB ou méthyl (2S)-2-{ [1-[(4-fluorophenyl) méthyl] indazole-3-carbonyl] amino }-3,3-diméthylbutanoate ;
         ADB-PINACA ou N-(1-Amino-3,3-diméthyl-1-oxo-2-butanyl)-1-pentyl-1H-indazole-3-carboxamide ;
         5F-ADB-PINACA ou N-(1-Amino-3,3-diméthyl-1-oxobutan-2-yl)-1-(5-fluoropentyl)-1H-indazole-3-carboxamide ;
         5F-ADB ou 5F-MDMB-PINACA ou methyl (S)-2-[1-(5-fluoropentyl)-1H-indazole-3-carboxamido]-3,3-diméthylbutanoate ;
         5F-AMB ou 5F-MMB-PINACA ou 5F-AMB-PINACA ou méthyl (2S)-2-{ [1-(5-fluoropentyl) indazole-3-carbonyl] amino }-3-méthylbutanoate ;
         APINACA ou AKB-48 ou N-(1-adamantyl)-1-pentylindazole-3-carboxamide) ;
         5F-APINACA ou 5F-AKB 48 ou N-(adamantan-1-yl)-1-(5-fluoropentyl)-1H-indazole-3-carboxamide) ;
         FUB-APINACA ou FUB-AKB-48 ou N-(adamantan-1-yl)-1-[(4-fluorophenyl) méthyl]-1H-indazole-3-carboxamide ;
         AMB-FUBINACA ou FUB-AMB ou MMB-FUBINACA ou méthyl (2S)-2-{ [1-[(4-fluorophényl) méthyl] indazole-3-carbonyl] amino }-3-méthylbutanoate ;
         5F-APP-PINACA ou FU-PX ou PX-2 ou PPA (N)-2201 ou (R)-N-(1-amino-1-oxo-3-phénylpropan-2-yl)-1-(5-fluoropentyl)-1H-indazole-3-carboxamide ;
         CUMYL-PINACA ou SGT-24 ou 1-pentyl-N-(2-phénylpropan-2-yl)-1H-indazole-3-carboxamide ;
         5F-CUMYL-PINACA ou SGT-25 ou C-Liquid ou 1-(5-fluoropentyl)-N-(1-méthyl-1-phényléthyl)-1H-indazole-3-carboxamide ;
         CUMYL-THPINACA ou SGT-42 ou 1-(oxan-4-ylméthyl)-N-(2-phénylpropan-2-yl) indazole-3-carboxamide ;
         MN-18 ou N-(naphthalen-1-yl)-1-pentyl-1H-indazole-3-carboxamide ;
         5F-MN18 ou 1-(5-fluoropentyl)-N-1-naphthalényl-1H-indazole-3-carboxamide.


   Carboxamide pyrrolo [3,2-c] pyridine ou dérivés du 3-carboxamide pyrrolo [3,2-c] pyridine

      -avec un substitut sur l'azote en position 1 du noyau pyrrolo [3,2-c] pyridine type alkyl, haloalkyl, halobenzyl, alkényl, cycloalkylméthyl, cycloalkyléthyl, méthyl-oxane, 1-(N-méthylpiperidin-2-yl) méthyl ou 2-(4-morpholinyl) éthyl ;
      -que le noyau pyrrolo [3,2-c] pyridine soit par ailleurs substitué ou non ;
      -avec un substitut sur l'azote du pont carboxamide de type naphtyl, substitué ou non.

      Notamment :
         5F-PCN ou 5F-MN-21 ou 1-(5-fluoropentyl)-N-(naphthalen-1-yl)-1H-pyrrolo [3,2-c] pyridine-3-carboxamide.


   Thiazolyl indole ou dérivés du 3-(4-thiazolyl) indole

      -avec un substitut sur l'azote du noyau indole type alkyl, haloalkyl, halobenzyl, alkényl, cycloalkylméthyl, cycloalkyléthyl, méthyl-oxane, 1-(N-méthylpiperidin-2-yl) méthyl ou 2-(4-morpholinyl) éthyl ;
      -que le noyau indole soit par ailleurs substitué ou non ;
      -que le noyau thiazole soit par ailleurs substitué ou non.

      Notamment :
         PTI-1 ou N, N-diéthyl-N-((2-(1-pentyl-1H-indol-3-yl) thiazol-4-yl) méthyl) éthanamine ;
         PTI-2 ou N-(2-méthoxyéthyl)-N-((2-(1-pentyl-1H-indol-3-yl) thiazol-4-yl) méthyl) propan-2-amine.


Champignons hallucinogènes, notamment des genres stropharia, conocybes et psilocybe
Chlorphentermine et ses sels, à l'exception de leurs préparations autres qu'injectables
Ethylphénidate et ses sels
Fenbutrazate et ses sels
Kétamine et ses sels
Khat (feuilles de Catha edulis, Celastracées)
Lévophacétopérane et ses sels
Lisdexamphétamine et ses sels
MBDB ou N-méthyl-1-(3,4- méthylènedioxyphényl)-2-butanamine et ses sels dans tous les cas où ils peuvent exister
4-fluoroamphétamine

Toute molécule dérivée de la cathinone, ses sels et ses stéréoisomères, avec :

   -un substituant alkyl, phényl, alkoxy, alkylènedioxy, haloalkyl, halogéné sur le cycle phényl ;
   -un substituant alkyl en position 3 ;
   -un substituant alkyl ou dialkyl ou cyclique sur l'azote,
   à  l'exception du bupropion et de l'α-PVP (ou alpha-pyrrolidinovalérophénone ou 1-phényl-2-(1-pyrrolidinyl)-1-pentanone) ;
   Toute structure dérivée du 2-amino-1-one propane par substitution en position 1 avec tout système monocyclique ou polycyclique, ainsi que ses sels et ses stéréoisomères.

   Notamment :
      -amfépramone ou diéthylpropion ou 2-diéthylamino-1-phénylpropan-1-one ;
      -benzédrone ou 4-MBC ou méthylbenzylcathinone ou 1-(4-méthylphényl)-2-benzylaminopropan-1-one ;
      -BMDB ou 2-benzylamino-1-(3,4-méthylènedioxyphényl) butan-1-one ;
      -BMDP ou 3,4-MDBC ou 2-benzylamino-1-(3,4-méthylènedioxyphényl) propan-1-one ;
      -bréphédrone ou 4-bromomethcathinone ou 4-BMC ou 1-(4-bromophényl)-2-méthylaminopropan-1-one ;
      -buphédrone ou 2-(méthylamino)-1-phénylbutan-1-one ;
      -butylone ou bk-MBDB ou 2-méthylamino-1-(3,4-méthylènedioxyphényl) butan-1-one ;
      -dibutylone ou méthylbutylone ou bk-MBDB ou 2-diméthylamino-1-(3,4-méthylènedioxyphényl) butan-1-one ;
      -diméthylone ou bk-MDDMA ou 1-(1,3-benzodioxol-5-yl)-2-(diméthylamino) propan-1-one ;
      -3,4-DMMC ou 1-(3,4-diméthylphényl)-2-(méthylamino) propan-1-one ;
      -4-EMC ou 4-éthylmethcathinone ou 2-méthylamino-1-(4-éthylphényl) propane-1-one ;
      -éthylcathinone ou éthylpropion ou 2-éthylamino-1-phényl-propan-1-one ;
      -4-éthylmethcathinone ou 4-EMC ou 2-méthylamino-1-(4-éthylphényl) propane-1-one ;
      -éthylone ou bk-MDEA ou 2-éthylamino-1-(3,4-méthylènedioxyphényl) propan-1-one ;
      -fléphédrone ou 4-FMC ou 4-fluoromethcathinone ou 2-méthylamino-1-p-fluorophényl-propan-1-one ;
      -3-FMC ou 3-fluoromethcathinone ou 2-méthylamino-1-(3-fluorophényl) propan-1-one ;
      -iso-ethcathinone ou 1-éthylamino-1-phényl-propan-2-one ;
      -iso-pentédrone ou 1-méthylamino-1-phényl-pentan-2-one ;
      -MDMPP ou 1-(3,4-méthylènedioxyphényl)-2-méthyl-2-pyrrolidinyl-1-propanone ;
      -MDPBP ou 1-(3,4-méthylènedioxyphényl)-2-(1-pyrrolidinyl)-1-butanone ;
      -MDPPP ou 1-(3,4-méthylènedioxyphényl)-2-(1-pyrrolidinyl)-1-propanone ;
      -MDPV ou MDPK ou 1-(3,4-méthylènedioxyphenol)-2-pyrrolidinyl-pentan-1-one ;
      -4-MEC ou 4-méthylethcathinone ou 2-éthylamino-1-(4-méthylphényl)-1-propanone ;
      -méphédrone ou 4-MMC ou méthylmethcathinone ou 2-éthylamino-1-(4-méthylphényl) propane ;
      -métamfépramone ou diméthylcathinone ou diméthylpropion ou 2-diméthylamino-1-phénylpropan-1-one ;
      -methcathinone ou éphédrone ou 2-(methylamino)-1-phényl-propan-1-one ;
      -methédrone ou PMMC ou 4-méthoxymethcathinone ou bk-PMMA ou 1-(4-méthoxyphényl)-2-(méthylamino) propan-1-one ;
      -4-méthylbuphédrone ou 4-Me-MABP ou bk-N-méthyl-4-MAB ou 2-(méthylamino)-1-(4-méthylphényl) butan-1-one ;
      -méthylone ou MDMCAT ou bk-MDMA ou 2-méthylamino-1-[3,4-méthylènedioxyphényl] propan-1-one ;
      -MOPPP ou 4'-méthoxy-alpha-pyrrolidinopropiophénone ;
      -MPBP ou 1-(4-méthylphényl)-2-(1-pyrrolidinyl)-1-butanone ;
      -MPHP ou 4'-méthyl-alpha-pyrrolidinohexanophénone ;
      -MPPP ou 4'-méthyl-alpha-pyrrolidinopropiophénone ;
      -naphyrone ou naphthylpyrovalérone ou 1-naphthalen-2-yl-2-pyrrolidin-1-ylpentan-1-one ;
      -1-naphyrone ou 1-naphthalen-1-yl-2-pyrrolidin-1-ylpentan-1-one ;
      -N-éthyl buphédrone ou NEB ou 2-éthylamino-1-phénylbutan-1-one ;
      -pentédrone ou éthyl-methcathinone ou 2-méthylamino-1-phényl-1-pentanone ;
      -pentylone ou bk-MBDB ou 2-méthylamino-1-(3,4-méthylènedioxyphényl) pentan-1-one ;
      -PPP ou 1-Phényl-2-(1-pyrrolidinyl)-1-propanone ;
      -Pyrovalérone ou 1-(4-méthylphényl)-2-(1-pyrrolidinyl) pentan-1-one.


Nabilone et ses sels dans tous les cas où ils peuvent exister
Pentorex et ses sels, à  l'exception de leurs préparations autres qu'injectables
Peyotl ou peyote, ses principes actifs et leurs composés naturels et synthétiques autres que la mescaline
Phénylacétone ou phényl-1 propanone-2
Tabernanthe iboga, Tabernanthe manii, ibogaïne, ses isomères, esters, éthers et leurs sels qu'ils soient d'origine naturelle ou synthétique ainsi que toutes préparations qui en contiennent
Tapentadol et ses sels
Tétrahydrocannabinols, leurs esters, éthers, sels ainsi que les sels des dérivés précités
Tilétamine et ses sels, à  l'exception de leurs préparations injectables
TMA-2 ou 2,4,5-triméthoxyamphétamine
4-méthylamphétamine
5-IT ou 5-(2-aminopropyl) indole

Toute molécule (à  l'exception du 25B-NBOMe, du 25C-NBOMe et du 25I-NBOMe) dérivée des phénéthylamines et des alpha-méthylphénéthylamines :

   - substituée sur le cycle phényl de quelque manière que ce soit ;
   et
   - substituée sur le groupe amine par au moins un groupe benzyle, avec sur le cycle phényl un substituant alkoxy, alkylènedioxy, halogéné ou hydroxy.

   Notamment :
      25D-NBOMe ou 2C-D-NBOMe ou 2-(2,5-diméthoxy-4-méthylphényl)-N-(2-methoxybenzyl)éthanamine ;
      25E-NBOMe ou 2C-E-NBOMe ou 2-(2,5-diméthoxy4-éthylphényl)-N-(2-méthoxybenzyl)éthanamine ;
      25G-NBOMe ou 2C-G-NBOMe ou 2-(2,5-diméthoxy-3,4-diméthylphényl)-N-(2-méthoxybenzyl)éthanamine ;
      25H-NBOMe ou 2C-H-NBOMe ou 2-(2,5-diméthoxyphényl)-N-(2-méthoxybenzyl)éthanamine ou 2,5-diméthoxy-N-(2-méthoxybenzyl)phénéthylamine ;
      25N-NBOMe ou 2C-N-NBOMe ou 2-(2,5-diméthoxy-4-nitrophényl)-N-(2-méthoxybenzyl)éthanamine ;
      25iP-NBOMe ou 2C-iP-NBOMe ou 2-[2,5-diméthoxy-4-(propan-2-yl)phényl]-N-(2-méthoxybenzyl)éthanamine ;
      25I-NBMD ou cimbi-29 ou 2-(4-iodo-2,5-diméthoxyphényl)-N-[(2,3-méthylènedioxyphényl)méthyl]éthanamine ;
      25I-NB34MD ou 2-(4-iodo-2,5-diméthoxyphényl)-N-[(3,4-méthylènedioxyphényl)méthyl]éthanamine ;
      25I-NBF ou cimbi-21 ou 2-(4-iodo-2,5-diméthoxyphényl)-N-[(2-fluorophényl)méthyl]éthanamine ;
      25I-NBOH ou cimbi-27 ou 2-(((4-iodo-2,5-diméthoxyphénéthyl)amino)méthyl)phénol ;
      30C-NBOMe ou C30-NBOMe ou 2-(4-chloro-2,5-diméthoxyphényl)-N-(3,4,5-triméthoxybenzyl)éthanamine ;
      4-EA-NBOMe ou 4-éthylamphétamine-NBOMe ;
      4-MMA-NBOMe ou 4-méthylméthamphétamine-NBOMe ou N-[(2-méthoxyphényl)méthyl]-N-méthyl-1-(p-tolyl)propan-2-amine ;
      3,4-DMA-NBOMe ou 3,4-diméthoxyamphétamine-NBOMe ou 1-(3,4-diméthoxyphényl)-N-[(2-méthoxyphényl)méthyl]propan-2-amine ;
      5-APB-NBOMe ou 1-(benzofuran-5-yl)-N-[(2-méthoxyphényl)méthyl]propan-2-amine).
      RH-34 ou 3-[2-(2-méthoxybenzylamino)éthyl]-1H-quinazoline-2,4-dione


3-fluorofentanyl ;
4-fluorobutyr (yl) fentanyl ;
4-méthoxybutyr (yl) fentanyl ;
acryl (oyl) fentanyl ;
beta-hydroxythiofentanyl ;
carfentanil ou carfentanyl ;
despropionylfentanyl ;
despropionyl-2-fluorofentanyl ;
furanylfentanyl ;
isobutyr (yl) fentanyl ;
méthoxyacétylfentanyl ;
ocfentanil ou ocfentanyl ;
para-chloroisobutyrfentanyl ou 4-chloroisobutyrfentanyl ;
para-fluoroisobutyr (yl) fentanyl ou 4-fluoroisobutyr (yl) fentanyl ou 4F-iBF ;
tétrahydrofuranylfentanyl ou THF-F ;
valerylfentanyl ;
Diphénidine ou 1-(1,2-diphenylethyl) piperidine ou 1,2-DEP ou DPD ou DND ;
Ephénidine ou N-ethyl-1,2-diphenylethylamine ou NEDPA ou EPE ;
Méthoxphénidine ou méthoxyphénidine ou 1-[1-(2-methoxyphenyl)-2-phenylethyl] piperidine ou 2-MeO-diphénidine ou méthoxydiphénidine ou MXP ;

Dernière modification par Yog-Sothoth (20 octobre 2017 à  17:42)

Reputation de ce post
 
Merci pour ce partage, très utile - ElS
 
Merci
 
Super utile, ce post mériterait d'être épinglé quelque part - TheRealSlimShady

Il existe ici des tuto détaillé sur le DeepW. Je ne répond pas aux MP de ceux qui ne les ont pas lu.

ECC: C94BCD0576D57A0CA3794151ED410079F18D2ED8
RSA: 0A0279F87BDD585E90653DE8B6E90802FF520AFE

Hors ligne


Zirkon 
Mine & Râle
800
Date d'inscription: 25 Jul 2013
Messages: 265

A mon humble avis il faut lire dans ce dernier passage que pour être couverte par l'arrêté cité il faut que la molécule soit substituée sur son cycle phényl ET ait le groupe NBOMe en substituant sur la fonction amine en plus de ça, enfin j'espère vraiment sinon ça veut dire que ce petit bout de texte rend illégal entre autre choses les 2C-X, DOX, et même la dopamine et la tyramine au passage... Faire passer un tel ban en prétextant la dangerosité des NBOMe ça me semble gros.

En plus l'objectif de l'arrêté en question était bien de ban les NBOMe à  la base, et toutes les molécules citées spécifiquement sont du type NBOMe aussi.

Autre chose qui pose problème dans ce bout de texte, le RH-34 a bien un substituant N-methoxybenzyl mais n'a rien à  voir avec une phénéthylamine pour ce qui est du reste de sa structure... Ce genre de texte c'est le bourbier, mais si en plus on considère que ça :
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/fc/Quinazoline_numbering.png

C'est identique ou même "un dérivé" par rapport à  ça :

http://images.digopaul.com/wp-content/uploads/related_images/2015/09/09/phenyl_3.jpg

Ben là ... même un chimiste aurait du mal à  s'y retrouver dans leurs définitions et savoir si telle ou telle molécule est couverte par le texte...

Hors ligne


Yog-Sothoth 
Tox In The Middle
5500
Date d'inscription: 18 Apr 2016
Messages: 772
Blogs

Merci pour le commentaire. Je déplore vraiment de ne pas avoir de meilleure connaissance en chimie parce que c'est vrai que ce jargon chimique, c'est du charabia pour moi. Ceci dit, c'est vrai qu'à  priori, le dernier paragraphe en orange a l'air de ban toutes les molécules portant la fonction amphétamine, ce qui sent mauvais pour la plupars des RC apparentés à  la MD (6-APB, MAPB, etc).

Après, si le texte de loi n'est pas clair, quelque part, c'est une bonne nouvelle car un bon avocat peut arriver à  l'exploiter. Normalement, quand un texte de loi n'est pas clair, son interprétation doit se faire in favorem pour reprendre le jargon des juristes (Enfin, en théorie...).

Après, il y a 3 choses que je trouve intéressantes :
- Salvia divinorum et la salvinorine ne figurent pas sur cette liste
- Le GBL ne figure pas sur la liste
- Les solution injectables de GHB ne sont pas considérés comme des stups.

Dernière modification par Yog-Sothoth (12 mai 2017 à  17:00)


Il existe ici des tuto détaillé sur le DeepW. Je ne répond pas aux MP de ceux qui ne les ont pas lu.

ECC: C94BCD0576D57A0CA3794151ED410079F18D2ED8
RSA: 0A0279F87BDD585E90653DE8B6E90802FF520AFE

Hors ligne


Zirkon 
Mine & Râle
800
Date d'inscription: 25 Jul 2013
Messages: 265

Le soucis pour l'interprétation in favorem ici c'est que le ban est pas seulement flou, de la façon dont il est rédigé pour moi il englobe aussi plein de choses qu'il ne devrait pas. Après je suis pas vraiment calé en droit et tout ça mais en suivant strictement les définitions c'est ce que ça donne.

Je trouve quand même fou qu'un texte de loi puisse être ambigu voir même faux comme pour l'exemple du RH-34. Enfin j'sais pas quoi, quitte à  faire des bans par famille faire relire ça par quelqu'un qui sait lire les formules chimiques qui représentent facilement 75% du texte et checker les molécules citées pour voir si elles rentrent dans les définitions proposées ça serait pas une mauvaise idée roll

A propos du statut légal de la salvia divinorum je crois bien qu'il y a un topic ici ou sur psychonaut là -dessus et que quelqu'un avait demandé à  un organisme officiel pour avoir le fin mot de l'histoire. Si je me souviens bien la vente ou la possession d'une plante pour le côté ornemental était légal alors que si c'est pour consommer ou sous certaine formes (extraits je pense, feuilles séchées peut-être) c'est illégal. Encore ici la limite tient à  peu de choses en fait.

Le GBL n'est pas un stup en France j'en suis à  peu près sûr, mais faut la jouer comme pour les RC et déclarer un usage approuvé quoi, laver ses jantes, tout ça wink

Etrange pour les solutions injectables de GHB, sachant que cette RoA n'apporte rien de plus que l'oral et que les préparations pharmaceutiques sont de solutions buvables. Peut-être que le texte date un peu et qu'à  l'époque c'était utilisé de cette façon ? Sinon c'est vrai que je vois pas trop pourquoi préciser cette exception.

Encore un truc sympa : le P2P (phenyl-2-propanone) est classé stupéfiant alors que c'est un précurseur et il me semble bien qu'en l'état c'est totalement inactif... Y'a quand même des critères pour faire rentrer une molécule dans cette liste, dont le potentiel addictif je crois. Comment on montre le potentiel addictif d'une molécule inactive ? lol Ca sent le classement arbitraire quand même.

Hors ligne


assssn 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 Apr 2017
Messages: 14

Le 6-APB serait-il épargné?

Dernière modification par assssn (13 mai 2017 à  03:23)

Hors ligne


Yog-Sothoth 
Tox In The Middle
5500
Date d'inscription: 18 Apr 2016
Messages: 772
Blogs

assssn a écrit

Le 6-APB serait-il épargné?

A priori, non. La dernière rubrique sur les phénétylamines classe toutes les molécules dérivées (c'est à  dire qui portent cette fonction dans leur structure moléculaire), Ceci inclu donc le 6-APB, même si ce n'est pas explicitement précisé.


Il existe ici des tuto détaillé sur le DeepW. Je ne répond pas aux MP de ceux qui ne les ont pas lu.

ECC: C94BCD0576D57A0CA3794151ED410079F18D2ED8
RSA: 0A0279F87BDD585E90653DE8B6E90802FF520AFE

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
17900
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 5871

Salut,

Pour le 6- APB, son nom véritable est :

6-(2-aminopropyl)benzofuran

A priori, il n'est pas encore classé stupéfiant d'après sa formule chimique et ce que je comprends ( pas de groupement " phenyl " )

Je regrette de ne pas avoir poussé plus à  fond mes connaissances en chimie...

Paraitrait que le 3- FEA serait également empatho... Pour celui là , aucun soucis pour le classement.

Car pour les dérivés d'amphétamines, je crois d'après ce super boulot qu'ils ne sont pas encore englobés par famille.

Du coup, il n'y aurait que le 4- FA qui serait concerné.

Pas de soucis pour ce qui est du 3- FA, et des autres, donc ?

Pareil pour ce qui est des dérivés des phénidates. Nous sommes encore tranquille pendant quelques mois.

Au moins le temps que les chimistes du monde entier qui bossent en Chine fassent le boulot pour lequel ils sont payés... A savoir, créer de nouvelles molécules et les produire en masse !!!

@Zirkon : C'est tout à  fait clair que ce classement est totalement arbitraire !
              Il serait quand même bien que nos chers et tendre membre de l'ansm puisse prouver qu'un produit ou une molécule soit effectivement néfaste pour l'organisme avant de demander le classement en tant que stupéfiant ( faut bien rêver un peu ). Mais comme ils n'y connaissent à  priori absolument rien ( ou tout du moins pas grand chose ), c'est peu probable.
Quand je lis " seul quelques milligrammes suffisent " quand ils parlent de Noids... C'est un coup à  tuer une personne si elle suit ce conseil pour le 5F- ADB ( c'est pas le seul mais c'est le plus utilisé en ce moment ).

J'ai même la sensation qu'ils ne maitrisent même pas les classements qu'ils proposent...

Une petite demande si des chimistes nous lisent... Il serait temps d'arrêter de prendre exemple sur l'industrie pharmaceutique et de se mettre à  chercher de nouvelles molécules... Voir de nouvelles familles pour ce qui est des Cannabinoids de Synthèse.
Un effort serait bien sympathique de votre part.

@ +


Reck.


L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


Zirkon 
Mine & Râle
800
Date d'inscription: 25 Jul 2013
Messages: 265

En fait on peut voir les x-APB comme des amphétamines substituées sur le phényl, ce qu'on appelle benzofurane c'est un cycle phényl avec un cycle furane "collé" dessus. Le nom change du tout au tout, mais structurellement à  un oxygène près le 5-APB et le 6-APB c'est de la MDA :

5-APB : https://www.chem.eu/image/cache/data/5apb-c-630x552.jpg
MDA : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/27/MDA.png/320px-MDA.png?uselang=fr

Voici le compte-rendu de la séance où cet arrêté a été rédigé. C'est assez intéressant de voir comment et sur quelle base un produit ou une famille de produit se retrouve classée.

Concrètement, le ban ne concerne que les NBOMe, NBOH, ce genre de choses, et le RH-34 qui est cité comme un cas à  part mais est classé par cet arrêté quand même (j'ai été un peu mauvaise langue roll mais en même temps dans la liste officielle finale c'est précisé nul part) cf page n°9 du pdf linké plus haut.

Un passage du compte-rendu (un peu) moins ambigu et technique que le texte final, si ça peut éclairer les choses (cf page 8) :

[...] classement générique des dérivés de type phénéthylamine N-substituée par un groupement benzyle quels que soient les radicaux présents sur ce dernier, et du composé RH-34 qui a une structure légèrement différente. L’Agence propose un classement générique de la famille des phénéthylamines substituées ou de la famille des alpha-méthylphénéthylamine, puisque des identifications de substances ont été observées avec un groupe méthyl- en position alpha, avec sur le groupe amine une substitution par au moins un groupe benzyle substitué ou non et avec un cycle phényl substitué de quelque manière que ce soit.

Haut les coeurs, nos x-APB, notre dopamine chérie et la tyramine de nos fromages qui puent et de notre pinard sont toujours autorisés fume_une_joint

La 3-FA et la 2-FA sont toujours légales, idem aucun soucis pour les -phénidates wink

@Reck : Trouver de toutes nouvelles familles de molécules actives et comment elles fonctionnent, comment les modifier pour moduler leurs effets et tout ça, ça coûte extrêmement cher pour un résultat hasardeux et comme les gros producteurs de RCs sont là  pour faire du fric avant tout... Quand même, certains essayent d'innover un peu mais 99% du temps ça donne des produits totalement inconnus vendus des centaines d'euros le gramme et quand des rats de labos se lancent on se rend compte qu'ils sont en fait inactifs ou pas intéressants ou très sales dans les pires cas, en plus ça tourne plutôt en cercle fermé avant de finir éventuellement sur le marché donc on en entend pas vraiment parler si c'est pas vendable.

Dernière modification par Zirkon (13 mai 2017 à  20:12)

Hors ligne


Yog-Sothoth 
Tox In The Middle
5500
Date d'inscription: 18 Apr 2016
Messages: 772
Blogs

Recklinghausen a écrit

Pour le 6- APB, son nom véritable est :

6-(2-aminopropyl)benzofuran

A priori, il n'est pas encore classé stupéfiant d'après sa formule chimique et ce que je comprends ( pas de groupement " phenyl " )

Je regrette de ne pas avoir poussé plus à  fond mes connaissances en chimie...

Paraitrait que le 3- FEA serait également empatho... Pour celui là , aucun soucis pour le classement.

Car pour les dérivés d'amphétamines, je crois d'après ce super boulot qu'ils ne sont pas encore englobés par famille.

Du coup, il n'y aurait que le 4- FA qui serait concerné.

Pas de soucis pour ce qui est du 3- FA, et des autres, donc ?

Pareil pour ce qui est des dérivés des phénidates. Nous sommes encore tranquille pendant quelques mois.

Zirkon a écrit

Haut les coeurs, nos x-APB, notre dopamine chérie et la tyramine de nos fromages qui puent et de notre pinard sont toujours autorisés fume_une_joint

La 3-FA et la 2-FA sont toujours légales, idem aucun soucis pour les -phénidates wink

D'après ma compréhension de la loi, toutes ces molécules (X-APB, 3-FA, 2-FA) sont au contraire illégales. "Amphétamine" vient de Alpha-Méthyl-PHenEThyl-AMINE. En d'autres termes, une amphétamine est par définition une phénéthylamine. Or la loi dit :

Toute molécule (à  l'exception du 25B-NBOMe, du 25C-NBOMe et du 25I-NBOMe) dérivée des phénéthylamines et des alpha-méthylphénéthylamines :

Ce qui, d'après mon interprétation, classe d'office toutes ces molécules dans les stups. Le "notamment" cité par la loi désigne à  mon sens une liste d'exemple, mais ne se veut pas une liste exhaustive.

Après pour les dérivés d'éthylphénidate, c'est à  priori toujours légal à  ce jour (seulement ses dérivés)

Après, je ne suis pas juriste, et il est clair que la loi n'est pas claire. Pour vraiment savoir, il faudrait demander à  un professionnel du droit.

Dernière modification par Yog-Sothoth (28 mai 2017 à  15:56)


Il existe ici des tuto détaillé sur le DeepW. Je ne répond pas aux MP de ceux qui ne les ont pas lu.

ECC: C94BCD0576D57A0CA3794151ED410079F18D2ED8
RSA: 0A0279F87BDD585E90653DE8B6E90802FF520AFE

Hors ligne


Yog-Sothoth 
Tox In The Middle
5500
Date d'inscription: 18 Apr 2016
Messages: 772
Blogs

Suite au post de Porygon, je viens de mettre à jour la liste.


Il existe ici des tuto détaillé sur le DeepW. Je ne répond pas aux MP de ceux qui ne les ont pas lu.

ECC: C94BCD0576D57A0CA3794151ED410079F18D2ED8
RSA: 0A0279F87BDD585E90653DE8B6E90802FF520AFE

Hors ligne


groovie
Adhérent & Modérateur à la retraite
Angola
12702
Lieu: Snake Mountain Castle
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 5098
Blogs

Les listes actualisées sont disponibles ici pour les fr:
http://ansm.sante.fr/Mediatheque/Public … s-de-sante

Celle d'octobre :
http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/stor … e303d8.pdf


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
17900
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 5871

Salut,

Je rêve où la 3- FEA ou la 3- FMA sont pas encore dans la liste ? Je vais pouvoir les collectionner dans ce cas !!

Je suis dégouté pour le Butyrfentanyl sad Pas de collection pour bibi...

Un grand merci pour l'actualisation Groovie super

@ +


Reck.


L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


holafactor 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 16 Sep 2017
Messages: 31

Salut,
Merci pour le boulot vous êtes toujours au top! super Bon je soupçonne le forum d'être régulièrement lu par notre cher ANSM qui pleut sous les plaintes et les perquisitions déposés par les non UD (lévothyrox..).
J'espère qu'ils perdent pas leur temps à mettre toutes leurs équipes pour chasser les méchants tox que nous sommes... Mais je suis peut être parano...


En fait je comprend pas trop cette liste ...

La codéine comme la buprénorphine sont liste I non ?

Par contre la codéine qui était en vente libre il y' a pas si longtemps est un stupéfiant d'après la liste officielle non?

Alors que la buprénorphine , elle, n’apparaît pas sur la liste... Tant mieux! mais c'est étrange quand même...

Si on achète de la codéine au black c'est comme si on achetait de la came en gros ? Mais avant juillet c'était ok on pouvait acheter un stup sans ordonnance .

Bon j'ai peut être pas tout compris et puis je vais me mettre au sub parce que bon voila moins d'emmerdes non ?

J'espère que ce message d'un vilain tox aura pas attirer leur attention et que le sub ne sera pas mis sur la liste stup demain à la première heure en prétextant un oubli et une urgence vitale...

Bref , merci encore de vos éclairages.

Dernière modification par holafactor (13 novembre 2017 à  04:56)

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
17900
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 5871

Salut,

Je te confirme que la codéine est classée stupéfiant. Mais qu'elle a un régime à part puisque sa prescription n'est pas à faire sur une ordonnance sécurisée.

Tout comme la buprenorphine qui n'est pas dans ce tableau.

Par contre, rassure toi, l'ansm n'a pas besoin de nous pour chercher et trouver d'autres produits à proposer ( faut bien légitimer les salaire à plus de 45.000 euros l'an ).

Pour en être convaincu, il suffit de lire le classement des Noids... Certains sont encore totalement inconnus en France...

@ +



Reck.


L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


Sufenta
Modérateur
11200
Date d'inscription: 11 Apr 2015
Messages: 4569

Hein la codéine stup, c’est nouveau ça

Elle était liste 1 aux dernières nouvelles, sans obligation de prescription jusqu’au 12/07 et depuis avec prescription obligatoire..

Mais elle n’etait Pas stup, ils ont encore durcis ??

Va quand même pas falloir deconner avec cette codo c’est pas du sufenta ou de la morphine .. merde il va falloir une ordo sécurisée du coup maintenant (si c’est stup) c’est la règle de prescription

Je vais me renseigner ds la matinée...

Ancienne boite d’avant le 12/07


/forum/uploads/images/1510/1510553350.jpg


/forum/uploads/images/1510/1510553403.jpg


C’est bien en Liste 1, ou c’etait.

Édit :
Je viens de demander à une pharmacienne que je connais, elle m’a dit Liste 1, du coup je lui ai montré le doc de l’ansm.
Elle va se renseigner et me fait remonter l’info qd elle l’a ..


SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne


holafactor 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 16 Sep 2017
Messages: 31

Bonjour,

Ok je comprends pas tout mais voila la liste du journal officiel consolidé du 18 novembre 2017

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe … e=20171118

La codéine est bien inscrite comme stup.

Je vois pas la buprénorphine dessus.

Le dextrométhorphane est mentionné comme non stupéfiant alors que dans l'arrêté du 12 juillet 2017 il faisait partie des médicament mis sur liste I.

J'y comprends vraiment rien... En tout cas la version de l'ANSM est bien celle du journal officiel et le JO mentionne bien la codéine comme stup.

Bref bon ben du coup légalement on risque autant à acheter de la came que de chopper de la codéine.

Bonne journée quand même

Hors ligne


holafactor 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 16 Sep 2017
Messages: 31

J'ai fait une petite enquête.

Précision pour la codéine : elle fait partie des stupéfiants inclus dans le tableau II de la convention de 1961 :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Conventio … ts_de_1961

Donc repris tel quel dans l'annexe II de l'arrêté du 22 Février de 1990
C'est donc en fait stupéfiant que ça ait été en vente libre. Bon après coup on se dit qu'ils avaient la main lourde quand même en 1961.

Bref il existe une exonération pour les usages médicaux :
Arrêté du 22 février 1990 portant exonération à la réglementation des substances vénéneuses destinées à la médecine humaine

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe … 0022235855

Ce que j'en comprends c'est : si tu as une ordonnance c'est médicament sinon c'est stup et pas besoins d'ordo sécurisé c'est sur liste 1 ou liste 2

Dites moi si je me trompe. Je vois pas ou j'ai pu foiré mais je suis ni médecin, ni pharmacien et encore moins juriste!

@+

Hors ligne


FunkyHunk 
Banni
France
37410
Date d'inscription: 28 Sep 2017
Messages: 987
Blogs

Je reviens sur ce classement de la Codéine, qui me stupéfait,

Avant le 12/07, certains produits contenant de la Codéine(NeoC, Padéryl, TussiP...) étaient en vente libre,

A partir du 12/07, passage sur Liste I.

J'ai jamais entendu à ce moment là, qu'elle était classée "stupéfiant"...

C'est depuis le 12/07 ou c'est arrivé après... ?

(au passage, je comprendrais jamais la vente libre des produits sus-cités, qui contenaient une forte proportion de Codé, alors que d'autres (DafCodé, Codoliprane, Lamaline, Sedaspir...) en contenant partiellement, étaient sur liste I depuis toujours....
Pourquoi en Juin 2017, on pouvait acheter une boite de Paderyl sans ordo, alors qu'obtenir du Dafalgan Codéiné, dans les mêmes conditions, était impossible ?!)

Dernière modification par FunkyHunk (01 janvier 2018 à  01:26)


Powered by Me®

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
17900
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 5871

Salut,

Non, la codéine n'est pas devenu un stupéfiant avec l'arrêté du 12 juillet 2017.

C'était l'exception francaise... Une molécule classée stupéfiant qui avait un accès " en vente libre " ( sans avoir besoin d'une ordonnance, mais sachant que le pharmacien pouvait refuser la vente ).

Cette molécule était un stupéfiant bien avant l'application de cet arrêté.

@ +


Reck.

Reputation de ce post
 
Une exception paradoxale avec les principes des pharmacies (=hypocrisie) Rumpel

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


FunkyHunk 
Banni
France
37410
Date d'inscription: 28 Sep 2017
Messages: 987
Blogs

Merci pour ces précisions Reck !

C'est en effet... surprenant.

Je regrette de ne pas avoir gardé une boite vide de Paderyl (c'est pourtant pas ce qui manquait!), je suis curieux de revoir la boite.)

Quand c'est pas sur ordo, c'est pas précisé "stupéfiant" ? J'ai souvenir de boites sans aucune mention,

Sur l'Oxy, j'ai bien "Uniquement sur ordonnance(sécu)-Stupéfiant-Limité à 28J",

Dernière modification par FunkyHunk (01 janvier 2018 à  03:01)


Powered by Me®

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
17900
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 5871

Je confirme pour l'Oxycodone ( je suis également sous traitement ).

C'est également noté sur l'ensemble des autres médicaments classés comme stupéfiant.

Sauf pour la codéine, qui faisait et qui fait toujours exception à la règle...

Il faut dire que la codéine était le seul recours des héroïnomanes quand ils n'avaient plus de produits à disposition avant l'arrivé des TSO ( il me semble que le Subutex est apparu en 1996 ).

Ceci explique peut-être cela ? Je n'en ai aucune preuve... Juste une hypothèse !!!

En tout cas, cet arrêté a mis du désordre là où il n'y en avait pas.

Tout cela pour 1 décès ( le deuxième qui a fait polémique était une overdose mélangeant codéine ET Tramadol )...

Mais il est inutile de revenir sur le passé wink

En tout cas, quand j'étais en rade d'Oxycodone un peu plus tôt que prévu, la codéine me permettait de tenir un peu jusqu'au renouvellement ( je la mix ais avec mes restes d'oxy pour tenir jusqu'au jour J ).

C'est... Plus compliqué aujourd'hui ( j'ai bon espoir avec le Kratom et je devrais bientôt tester ).

Bon, j'arrête là car je pars en HS complet...

@ +


Reck.


L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


FunkyHunk 
Banni
France
37410
Date d'inscription: 28 Sep 2017
Messages: 987
Blogs

Je clos ton H.S:

-Si tu fais allusion à Pauline, je ne crois pas un instant à un lien de cause à effet. La mesure était déjà dans les tuyaux...
-Idem, j'approfondis (à fond) le sujet Kratom depuis quelques temps. Mais une molécule légale, qui ne réagit pas aux tests de dépistage, et ayant un effet opiacé, je n'ose y croire.... (septique).

salut


Powered by Me®

Hors ligne


Funkanoïde
Soul Syndrome
1610
Date d'inscription: 08 Sep 2017
Messages: 279

Ah, le zipéprol ...


Syndrome. Tweedle-dee-dumb. Hum-drum. Don't succumb !

Hors ligne



Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] La guerre à  l'idée de la guerre contre la drogue
par bighorsse, dernier post 13 juillet 2010 à  09:45 par bighorsse
  0
[ Forum ] Guerre contre la drogue, guerre des polices ...
par Acid Test, dernier post 06 décembre 2016 à  22:14 par Acid Test
  0
[ Forum ] Actualité - Reportage pour en finir avec la guerre a la drogue
par Petit conton, dernier post 09 janvier 2017 à  11:41 par Petit conton
  2
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
 Psychoactif 
Questionniare : votre consommation de GHB/GBL/1.4BD
17 août 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Des reports sur des consommations moyen long terme, diverses en RC?
Il y a 14hCommentaire de jason13thh (17 réponses)
 Appel à témoignage 
Quel est votre budget drogue mensuel?
Il y a 13hCommentaire de Jutta (140 réponses)
 Forum 
Difficile de trouver de la keta de qualité ?
Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Nazax dans [Kétamine et PCP...](0 réponse)
 Forum 
Bromazépam - Arret lexomil
Il y a 17mnCommentaire de dowp-boy-mrtti dans [Benzodiazépines...](5 réponses)
 Forum 
Moisissure/Contamination - Premier growkit McKennaïi contaminé? AVIS SVP
Il y a 2hCommentaire de Alainbeta9 dans [Psilocybe - Champigno...](16 réponses)
 Forum 
Drogue info - Pillule de THC, COmbien de MG?
Il y a 2hCommentaire de Bulb dans [Cannabis...](3 réponses)
 Forum 
Protocole d'arrêt des hypnotiques
Il y a 2h
2
Commentaire de dowp-boy-mrtti dans [Benzodiazépines...](4 réponses)
 Forum 
Actualité - Captures d'Écran du site WEB de la SQDC
Il y a 3hCommentaire de Strych9 dans [Cannabis...](5 réponses)
 Forum 
Effets - Héroïne, la balance entre effets bons et mauvais
Il y a 5hCommentaire de Zirconn dans [Heroïne...](2 réponses)
 Forum 
Aspect, gout & odeur - URGENT CACHER UNE ODEUR DE SHIT UN 30€
Il y a 5hCommentaire de similana dans [Cannabis...](5 réponses)
 Blog 
Trip fade... Je veux remonter !
Il y a 3hCommentaire de Artiste de Reve dans le blog de GreatSpirit (2 commentaires)
 Blog 
Juste envie de partager.
Il y a 5hCommentaire de zozo17 dans le blog de Papaseul (88 commentaires)
 Blog 
Pour la première fois
Il y a 5h
1
Commentaire de Artiste de Reve dans le blog de Conscience (5 commentaires)
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 05:10
 PsychoWIKI 
Les vaporisateurs de cannabis
 Topic epinglé 
Cannabidiol (CBD) le point sur la législation
 Nouveaux membres 
VVN, frais-nez-tik, PauloLeLyonnais, Bhunivelze nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Connaissez vous le terme de "réduction des risques" liés à l'usage de drogues ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Obscurité et couleurs: trip au 1P-LSD
par janis, le 15 Oct 2018
43 ans 1m63 60kg Produit : 1p-lsd, 100 mc Nous sommes samedi, j’ai décidé de prendre mon carton vers 18h, je serai seule à la maison, je prépare ma musique, de l’eau, des choses et d’autres. Dans l’après-midi j’ai milité avec des pro-animalistes, et j’ai remarqué que beaucoup p...[Lire la suite]
 Mon pote fais une OD: merci Naloxone
par Zazou2A, le 16 Oct 2018
A une période où on apprends que le Kit Nalscue pulvérisateur nasal ne sera pas dispo en pharmacie d'officine, je viens vous faire une sorte de TR Parce que je n'sais pas vraiment si on peut appeler ça comme ca! Je sais aussi que Jai bcp de chance Que Tout finisse bien, et que j'aurais pu avo...[Lire la suite]
 (TR) Anxiolyse au pays des Soviets
par L autre Lebowski, le 16 Oct 2018
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

C'est exact, c'est le gros bon sens! Zeph dans [forum] Le 17 octobre 2018 le cannabis seras légal au Canada
(Il y a 27mn)
Bonne synthèse du problème.;) RandallFlag dans [forum] Shit bon aspect mais immonde
(Il y a 5h)
Poésie psycho-quantique. Pierre dans [blog] écloSpiral
(Il y a 9h)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [blog] Obscurité et couleurs: trip au 1P-LSD
(Il y a 9h)
Aussi intéressant que savoureux pour l'esprit dans [blog] Pour la première fois
(Il y a 9h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0