L'incohérence française dans toute sa splendeur

Publié par ,
4589 vues, 8 réponses
avatar
Mélatonine2 homme
Poison de rêve
Inscrit le 18 Oct 2016
792 messages

Chaque individu est-il libre de faire ce qu’il veut pourvu qu’il ne nuise pas aux autres ?

OUI. Ce principe figure dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 - qui fait partie de la Constitution - et il a été réaffirmé par le Comité Consultatif National d’Éthique. Néanmoins, on admet que certains comportements qui ne nuisent pas directement à autrui soient sanctionnés pénalement (port obligatoire du casque en moto ou de la ceinture de sécurité en voiture) en invoquant notamment le coût de ces comportements pour la collectivité (notamment la sécurité sociale). La Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme admet d’ailleurs l’internement des toxicomanes et des alcooliques. Enfin, l’usage de substances psychoactives facilite des comportements qui, eux, nuisent clairement à autrui (accidents de la route ou du travail, violences entre autres) ou à soi-même.

Sources : http://www.drogues.gouv.fr/comprendre/l … its/Alcool

En conclusion, je ne suis pas dans l'illégalité sachant que je n'ai jamais vraiment nuit à quiconque sous l'emprise de drogues.

Reputation de ce post
 
Intéressant.

1965, l'acide tombe en pluie sur San Francisco.

Hors ligne

 

avatar
Mélatonine2 homme
Poison de rêve
Inscrit le 18 Oct 2016
792 messages

Adultérant
Substance utilisée pour diluer (couper) ou falsifier les substances psychoactives du marché clandestin. La toxicité de certains agents adultérants est importante et participe largement à certains accidents (quinine, strychnine, talc, etc.)

Le pire c'est qu'ils le savent que c'est de leur faute


1965, l'acide tombe en pluie sur San Francisco.

Hors ligne

 

avatar
Recklinghausen homme
Adhérent PsychoACTIF
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut,

D'après le législateur, non.

Le cout du comportement du drogué coûte à la collectivité... Notamment au niveau de la sécurité sociale !!!

Et toujours du point de vue du législateur, par la voie de l'ansm, toute prise de substances psychotropes nuit au minima à l'usager, et par voie de fait à la collectivité qui est obligée de prendre en charge le coût du consommateur au niveau de sa santé.
C'est officiellement un problème de santé publique.

Bien évidemment, cette thèse est facilement démontable...

Mais c'est le point de vue législatif qui motive le classement de certains produits en stupéfiant.

En te droguant, tu nuis au minima à toi même wink

D'ailleurs, le toxicomane est reconnu à minima comme un malade mental quand il n'est pas considéré comme un délinquant.

C'est toute l'empathie que nous octroyons aux gens de pouvoir sad

@ +


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

avatar
Mélatonine2 homme
Poison de rêve
Inscrit le 18 Oct 2016
792 messages
C'est une double incohérences. Le gouvernement explique clairement ici que les drogues sont interdites car elles nuisent aux autres. Or l'alcool et le tabac qui coûtent le plus à la société ne sont pas interdites..

Ah oui tu soulèves un point intéressant. J'ai lu de fond en comble ce site "drogue.gouv" et bien l'alcoolodépendance est considérée comme une maladie au même titre que la dépendance aux médicaments. Ce sont des maladies, comme l'indique le site, qui doivent être accompagnées par le personnel médical pour trouver la raison et le remède.

Toutefois, l'alcoolisme est un motif de licenciement sans compensation (je ne sais plus comment on a appelle ça). Première contradiction.

Deuxième problème : si dépendance aux médoc / alcool est considérée comme une maladie la consommation de stupéfiants (et non pas le trafic) est considéré comme de la délinquance voire criminalité.

Ensuite, il y a tout un passage sur la lutte contre les lobby du tabac. Quand on sait que Marisol Touraine faisait partie d'un groupe entretenant des relations étranges avec l'industrie du tabac, j'ai un peu envie de rire.

Dernière modification par Mélatonine2 (19 juillet 2017 à  23:34)


1965, l'acide tombe en pluie sur San Francisco.

Hors ligne

 

avatar
Mélatonine2 homme
Poison de rêve
Inscrit le 18 Oct 2016
792 messages

CANNABIS

17 millions d’expérimentateurs
1, 4 million consomment régulièrement du cannabis
700 000 en consomment tous les jours


AUTRES DROGUES

600 000 expérimentateurs d’héroïne
2,2 millions d'expérimentateurs de cocaïne
1,7 millions expérimentateurs de MDMA/ecstasy
La consommation problématique de drogues autres que le cannabis concernerait 280 000 usagers


ALCOOL

3,4 millions de personnes ont une consommation à risque
49 000 décès par an attribuables à l’alcool (2009)
Augmentation surtout chez les jeunes femmes de 18-25 ans : leur consommation hebdomadaire d'alcool est passée de 24% en 2010 à 30 % en 2014 (respectivement de 49 % à 51 % parmi les hommes)
32% des femmes enceintes ont consommé au moins une fois de l’alcool pendant la grossesse, mais seules 3% déclarent une consommation hebdomadaire


TABAC

13,3 millions de fumeurs quotidien (tranche 11-75 ans)
35,6 % d’hommes et 27,9% de femmes sont des fumeurs quotidiens (tranche 15-85 ans)
En 2014, un Français sur quatre de 18-75 ans (25 %) a déjà essayé la cigarette électronique et 3 % sont des vapoteurs quotidiens.
78 000 décès par an attribuables au tabac (2010)
24% des femmes enceintes fument quotidiennement pendant leur grossesse

La preuve que les autorités se trompent de combats


1965, l'acide tombe en pluie sur San Francisco.

Hors ligne

 

avatar
Mascarpone homme
Vieux clacos corse pas coulant
Inscrit le 19 Sep 2015
4222 messages

Recklinghausen a écrit

Le cout du comportement du drogué coûte à la collectivité... Notamment au niveau de la sécurité sociale !!!

Et toujours du point de vue du législateur, par la voie de l'ansm, toute prise de substances psychotropes nuit au minima à l'usager, et par voie de fait à la collectivité qui est obligée de prendre en charge le coût du consommateur au niveau de sa santé.
C'est officiellement un problème de santé publique.

Bien évidemment, cette thèse est facilement démontable...

Reck.

Bien évidemment, comme tu dis...Parce que si on va par là, un mec comme moi, durant 20 ans sous codéine (pour ne parler que de ça) n'a JAMAIS consulté de médecin, été malade ou autre durant ces 20 ans...
J'ai bossé tout ce temps, rapporté des ronds à la cpam sans jamais lui en couter.

Que dire en comparaison de l'obèse qui bouffe comme 4 et que des cochonneries, qui est perclus de diabète, cholestérol, hypertension et j'en passe ( il y en a combien des comme ça qui coutent du pognon à la collectivité? De plus en plus malheureusement...)

Que dire du sportif qui régulièrement se fait des bobos qui coutent aussi à la collectivité?

Que dire du possesseur de bagnole par rapport à moi, qui pollue avec ses gaz d'échappement quand moi, je marche à pied et que je suis obligé de respirer l'air qui est à tout le monde?

Bref, avec un raisonnement pareil, on supprime la sécurité sociale et chacun se démerde! Mais, suis je bête...thinking C'est exactement là qu'ils veulent nous emmener...Et les gens, pauvres moutons menés à l'abattoir, vont dans leurs sens en se regardant le nombril sans même voir qu'ils sont manipulés petit à petit et gentiment accompagnés exactement là où on veut qu'ils soient à la fin....

Ce monde est déplorable et c'est de pire en pire....Et oui, c'était mieux avant wink( Fallait que je le place wink ) lol


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne

 

avatar
Caïn homme
PsychoAddict
Inscrit le 04 Oct 2013
2003 messages

Et oui, c'était mieux avant

Je confirme. En tout cas, tu pouvais te caler une dizaine de néos dans le cornet, quelques bières, et personne te faisait chier (enfin si mais moins). Mas, as-tu connu le premier tube de néos, celui en métal qui contenait 25 comprimés (je m'en souviens bien on partageait le dernier avec mon pote quand on faisait un demi-tube chacun).


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

 

avatar
Recklinghausen homme
Adhérent PsychoACTIF
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Euh... Manquerait plus qu'avec un tel raisonnement , le tabac et l'alcool soit désormais interdit...

La comparaison est une mauvaise idée, principalement dans une société qui tant à interdire plutôt qu'à libéraliser ( hormis l'économie ).

Heureusement que les clopes et la tise sont encore autorisées et légales.

Mais à ce rythme, je me demande si ça va continuer...

À quand un nouvel Al Capone ?

Sinon, pour l'alcoolisme, il est effectivement considéré comme une maladie.

Les premières fois, l'employeur n'a pas le droit de licencier le consommateur mais doit lui proposer des alternatives pour lui permettre de décrocher ( généralement une cure ).

C'est en cas de récidive que le licenciement peut être effectif.

Il apparaît clair que la division pour faciliter le règne fait foi actuellement.

Il n'est pas question de rentrer dans ce mauvais état d'esprit qui consiste à montrer du doigt les pratiques de son voisin pour les comparer aux nôtres.

Le soin doit rester accessible pour tous, comme la liberté de se droguer devrait l'être.

Le rôle de l'Etat ne devrait intervenir que dans la préventions et dans la proposition de soin quand l'usager en fait la demande.

Quant à la stigmatisation des usages pour une question d'argent... La santé n'est pas une question d'argent.

Je rappelle que les richesses n'ont jamais été aussi importantes dans notre pays. C'est la répartition qui est de plus en plus inégales.

Il est temps que les moutons de panurge puissent se mettre à réfléchir en lieu et place de jouer les mauvais comptables.


Reck.
Reputation de ce post
 
Je suis d'accord avec tout même si tu prêches un converti - ElS

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

avatar
Mélatonine2 homme
Poison de rêve
Inscrit le 18 Oct 2016
792 messages
Je trouve les comparaisons de Mas plutôt pertinente car personne ne songerait à attaquer le sport ou l'obésité (après y a toujours des cons hein) !

Autres informations erronées de ce sites drogue.gouv qui indique que les consommateurs de cannabis sont principalement jeunes.

Or, une étude aux Etats Unis tend à prouver que ce n'est pas une vérité :
https://www.franceinter.fr/emissions/le … embre-2016

C'est aux Etats Unis mais il est fort probable que l'on trouve pas mal de consommateurs de weed "dans la force de l'âge" en France

1965, l'acide tombe en pluie sur San Francisco.

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Livraison - Avis de passage , Douane française
par William, dernier post 19 juin 2017 par Anonymousse au chocolat
  25
logo Psychoactif
[ Forum ] Usage & détention -  J'hallucine avec la loi française
par Xoko, dernier post 12 avril 2021 par Xoko
  14
logo Psychoactif
[ Forum ] Actualité - Une française combamné à  8 ans en République Dominicaine
par mikykeupon, dernier post 24 juillet 2017 par mikykeupon
  4

Pied de page des forums