Initiation iboga / PsychoACTIF

Initiation iboga

Publié par ,
14045 vues, 21 réponses
George de la jungle 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Sep 2017
9 messages
Après de trop longues années dans l'héro et maintenant la métha, je suis de plus en plus chaud pour tenter le "sevrage magique" à l'iboga.

Une première expérience avec l'ayahuasca au Pérou à été très bénéfique (bloqué depuis 8 ans à 80mg/jours je suis descendu à 10 mg en 20 jours de "cure").
Mais j'ai ré augmenté depuis et ne m'en sort pas.

Il y a déjà quelques témoignages intéressants sur les forums mais ça pourrait être pas mal de rafraîchir un peu le sujet.

J'envisage sérieusement de partir quelques temps au gabon pour m'initier, mais c'est un voyage qui doit être réfléchi et préparer.

Vos expériences m'intéressent.

Ciao.

Hors ligne

 

holafactor 
Nouveau membre
000
Inscrit le 16 Sep 2017
31 messages
Bonjour,

Expérience personnelle avec l'iboga :

j'ai fait une session d'iboga il y'a 10 ans de cela en France à l'époque où l'iboga était autorisée.

C'est une expérience très forte je n'ai pas fait d'expérience avec l'ayahusca donc je ne pourrais pas comparer.

Le seul conseil que je pourrais donner : en y allant il faut vraiment être motivé, être prêt à faire face à ses démons.

D'autant plus si tu dois aller au Gabon pour ça.

C'est très puissant et très introspectif.

J'ai vu une personne qui essayait de décrocher de l'héro et qui a du arrêter la session car elle avait caché de l'héro et en avait consommé durant l'initiation ce qui peut être fatal.

Je pense aussi qu'il faut établir un rapport de confiance avec le guérisseur et ne pas oublier qu'il s'agit bel et bien d'une "initiation" au sens religieux du terme : le maître de cérémonie est un sorcier, il y'a un rituel ... mais rien de sordide rassure toi.

L'initiation est éprouvante, elle libère mais peut vous laisser dans un état "influençable" quelques jours après il faut penser à avoir un environnement rassurant.

Bien qu'étant religieux il n'y a malgrès tout rien de magique la dedans. Cela peut t'aider grandement mais le travail c'est toi qui le fait.

Si tu es sous opiacé je te conseilles de diminuer avant la session car pendant le voyage se sera complètement interdit et comme tu sera dans un pays étranger ...

N'hésite pas à poser des questions j'essayerais (avec d'autres) d'y répondre au mieux.

En espérant t'apporter un éclaircissement.
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Hors ligne

 

groovie
Adhérent
Angola
200
Inscrit le 13 Feb 2016
5107 messages
Blogs
Pardon mais est ce possible de prendre de l'iboga quand on est sous tso?
comment ils font en cure médicale , dans les cliniques où ils utilisent l'iboga avec un protocole

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne

 

holafactor 
Nouveau membre
000
Inscrit le 16 Sep 2017
31 messages
Dans le cadre du rituel d'initiation Bwiti que j'ai fait,

il y'a 3 jours de jeûne : la seule chose autorisé c'est de l'eau et du thé.
Pas de médicaments, de cigarettes et d'alcool.

Il faut aussi savoir que les doses prises lors du rituel sont massives d'où un danger d'interaction je suppose.

Après sur la substance je ne pourrais pas me prononcer d'un point de vue pharmacologique.
Elle pourrait être utilisée dans un cadre médical avec un TSO mais dans un rituel ça me parait très peu probable.

Bon après dans le rituel ce qui m'a gonflé rétrospectivement c'est d'avoir à m'agenouiller pour recevoir ma cuillère d'Iboga comme si c'était l'Eucharistie!

Le mélange religion/chamanisme/ développement personnel... moyen... si vous pouvez faire votre sevrage dans un cadre médical ça serait mieux d'après moi.

Hors ligne

 

George de la jungle 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Sep 2017
9 messages
Merci holà factorisation pour ton témoignage.

Je part dans une semaine, au Cameroun en fait.
Je vais faire une initiation avec une vieille mama qui semble bien connaître son taf...
J'ai bcp d'espoir. Ça a été télément efficace chez bcp de personnes.

Je suis plus que motivé. Il faut que ça cesse.

J'ai remplacé la méta par un peu d'piium tous les jours.
Je voulais diminuer la dose comme ça.
Je ne sais pas lequel est le mieux pour l'initiation...

Hors ligne

 

Funkanoïde
Soul Syndrome
000
Inscrit le 08 Sep 2017
349 messages
Les effets pervers de l'engouement pour l'iboga :

http://gabonreview.com/blog/iboga-trafi … -du-gabon/

J'ai suivi un traitement au subutex, avec une diminution progressive des doses. Alors la méthadone, je ne connais pas, mais n'est-ce pas prévu pour être diminué progressivement aussi ? Ds quel cadre tu consommes ta méthadone ? C'est avec la diminution progressive que tu as du mal ?

Dernière modification par Funkanoïde (21 septembre 2017 à  14:28)


Syndrome. Tweedle-dee-dumb. Hum-drum. Don't succumb !

Hors ligne

 

George de la jungle 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Sep 2017
9 messages
Oui depuis 10ans je me bat tous les jours entre l'envie de pouvoir me lever en forme, passer une bonne journée et la volonté d'arête cette merde, donc diminuer et être en mode zombie (je sais que je n'apprend rien à personne ici).

Seul une initiation de 20 jours chez les indiens au perou à été radicale, grâce à l'ayahuasca.
Mais je suis encore dedans, à 20mg/jours et je sais que j'en aurais encore pour pas mal d'années pour décrocher progressivement. Fuck!

Je suis fatigué de lutter et l'boga me fait de plus en plus "rêver".

Je sais que ce n'est pas non plus miraculeux, que le boulot vient beaucoup de toi et que ça ne marche pas à tous les coups mais je tente.

Hors ligne

 

George de la jungle 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Sep 2017
9 messages
Je part jeudi à Yaoundé.
Voyage de 3 semaines avec initiation de 3 jours.
Je partagerai toute l'expérience.
Pour ceux que ça interesse.

Hors ligne

 

Funkanoïde
Soul Syndrome
000
Inscrit le 08 Sep 2017
349 messages
Alors bon voyage -ds tous les sens du terme ! wink

Syndrome. Tweedle-dee-dumb. Hum-drum. Don't succumb !

Hors ligne

 

holafactor 
Nouveau membre
000
Inscrit le 16 Sep 2017
31 messages
Bon voyage,

tu nous raconteras,

c'est intéressant de connaitre le point de vue d'une personne qui a fait les 2 expériences, ayahuasca puis iboga.

A bientôt.

Hors ligne

 

La lie
Banni
Jolly Roger
000
Inscrit le 01 Aug 2012
1945 messages
Blogs

Georges De La Jungle a écrit

Oui depuis 10ans je me bat tous les jours entre l'envie de pouvoir me lever en forme, passer une bonne journée et la volonté d'arête cette merde, donc diminuer et être en mode zombie (j[b]e sais que je n'apprend rien à personne ici)[/b]

Bonjour Georges , salut

J'ai un petit souci avec ta façon de présenter la Méthadone ... sad

Si toi tu te retrouves en "mode zombie" , c'est probablement  + du à un problème de dosage , que la Méthadone en elle même .
Bien sûr , que comme pour n'importe quel traitement médical  , il y'a toujours des personnes pour qui ce produit ne semble pas convenir (bien que souvent c'est "simplement" du à un souci de ne pas arriver à trouver sa "dose de confort" , et/ou un manque de communication avec le personnel soignant... )

Beaucoup de gens vivent très bien avec leur Métha , et mènent une vie "normale" ...
Certain-e-s ont pour objectif le sevrage , d'autres acceptent de vivre "ad vitam æternam" avec , mais la seule chose importante , c'est que ces personnes mènent une vie tout ce qu'il y'à de plus normale . (ne rentrons pas dans le débat de "changer une dépendance pour une autre" ... ce n'est pas le but de mon post...)

En toute franchise Georges , dis moi si sans cette "merde" , et bien :
"Est -ce que ta vie ça ne serait pas encore + la merde justement" ? thinking

Quand tu utilise le terme "merde" ça peut aussi être limite perçu comme insultant  envers les ancien-ne-s qui ont mené une sacrée lutte là , pour l'obtention de TSO , et en la remportant , permettant aux génération d'après d'avoir "un médicament clé en main" pour pouvoir gérer sereinement les affres de la dépendance ...

J'espère que tu n'aura pas mal interprété mon intervention , ce n'était absolument pas le but de te vexer ...
... et je voulais également te dire que je pouvais aussi comprendre qu'après 10 ans sous TSO , qui visiblement est mal adapté pour toi , et bien je peux tout à fait comprendre ton légitime ras le bol .... neutral

                                                             

###############


                                                           

###############



Par rapport au sujet de ton post , une initiation à l'iboga , et bien comme je te disais dans ton post de présentation , ce genre "d'histoire" , moi ça m'intéresse beaucoup à découvrir ... smile
J'espère que cela va te permettre d'atteindre les objectifs que tu t'es fixé ...
En tous cas , c'est cool que tu tiennes "à partager toute l'expérience" , et tu peux être sûr que tu pourras me compter parmi tes + fidèles lecteurs !
Ça pourrait être pas mal un petit blog où tu nous frais un petit topo (même bref)  du récit de ta journée , ton ressenti , tes impressions .... bref "comment que ça se passe tout ça, quoi" .... wink

Je te souhaite que de belles choses pour ton futur , et en particulier pour cette expérience , qui quoi qu'il arrive , sera une étape marquante de ta vie ... smile


                                                     

####################


                                                   

####################


Holafactor bonjour , salut

J'avoues ne pas avoir été très aimable avec toi , les fois précédente où je t'ai parlé , mais là n'est absolument pas le sujet (ne polluons pas le thread de Georges wink )....
... et ce que j'avais à te reprocher , ne m’empêchera aucunement de te dire que j'avais bien apprécié ton post #2 sur ce fil super , en particulier le rappel de cette évidence :

"Bien qu'étant religieux il n'y a malgrès tout rien de magique la dedans. Cela peut t'aider grandement mais le travail c'est toi qui le fait." .....   car beaucoup qui s' intéressent à l'iboga s'emballent un peu vite , et ont tendance à un peu rapidement l'oublier ...

Merci Holafactor merci-1

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Bonne journée à tou-te-s , et dans l'impatience Georges de lire tes récits en live de Yaoundé ... smiley-gen013

Amicalement ,

La lie

Dernière modification par La lie (22 septembre 2017 à  17:16)


Par delà les miens et les balles ...

Hors ligne

 

groovie
Adhérent
Angola
200
Inscrit le 13 Feb 2016
5107 messages
Blogs
Yop




Objectif etude [label=/sujet/iboga a écrit

iboga[/label] alcalodies]Objective

The iboga alkaloids are a class of small molecules defined structurally on the basis of a common ibogamine skeleton, some of which modify opioid withdrawal and drug self-administration in humans and preclinical models. These compounds may represent an innovative approach to neurobiological investigation and development of addiction pharmacotherapy. In particular, the use of the prototypic iboga alkaloid ibogaine for opioid detoxification in humans raises the question of whether its effect is mediated by an opioid agonist action, or if it represents alternative and possibly novel mechanism of action. The aim of this study was to independently replicate and extend evidence regarding the activation of ?-opioid receptor (MOR)-related G proteins by iboga alkaloids.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3818563/

In conclusion, we report that Ibogaine, noribogaine, and 18-MC were weak antagonists without any agonist or partial agonist effects in rat thalamic membranes, and were either inactive or antagonists, or had very low efficacy as partial agonists in cells overexpressing the MOR. These results appear to indicate that an MOR agonist effect does not account for the mechanism of action of iboga alkaloids on opioid withdrawal. Taken together with existing evidence that their mechanism of action also differs from that of other non-opioids with clinical effects on opioid tolerance and withdrawal, these findings suggest a novel mechanism of action, and support the search for the targets of iboga alkaloids as a potentially interesting approach to drug discovery and neurobiological investigation.

Cette étude évoque un nouveau mécanisme d'action sur la dépendance, un mécanisme méconnu mais observable. L'iboga aurait un impact sur les addictions aux opiacés malgré un effet sur les MOR (recepteurs µ) limité.


Il me vient rapidement à l'esprit plusieurs questions :

-> pourquoi l'iboga est efficace sur les sevrages d'opioïdes/opiacés ? généralement bien plus que l'ayahuasca par exemple pour ce type d'addiction.

-> l'iboga est utilisé en cliniques, pourquoi? pourquoi la molécule a un effet pharmacologique sur le manque?
-> les dites cliniques utilisent quel type de protocole? dosages? durée etc.
-> leurs méthodes sont elles plus efficaces pour quitter un tso ou autre, que la méthode tradi?

-> les usagers réguliers d'opiacés/oïdes doivent ils être impérativement en cold turkey lors du début de l'initation? voir de tous médicaments? a fin d'éviter des risques mortels ??? ex: arrêt benzo soudain -> risque mortel que ne pourra arrêter l'iboga, pourant on entend souvent les shaman inviter leurs inités à se mettre au vert..
il y a eu des morts avec l'iboga , ce produit réagit mal aux interactions médicamenteuses et le cœur peut lâcher assez rapidement si on fait n'importe quoi.  Donc à voir ! interaction iboga ..

-> limites de l'iboga (qui dit mélange d'alcaloïdes dit mélange d'effets secondaires)








Sur un autre plan, l'aspect psychédélique, les deux initiations peuvent apporter un "éveil" psychédélique, qui peut changer la vie de la personne et l'aider dans ses addictions diverses. Eveil, troubles, bouleversement, ouverture... certaines expériences s'apparentent à de la torture, d'autre à de grands moments...  cela dépendra beaucoup de l'initié, de l'initiateur (souvent shaman plus ou moins autoproclamé) et bien entendu du contexte (set and setting). Un initié qui fait une interaction dangereuses, vivra mal son expérience par ex.

l'iboga a probablement un effet sur les recepteurs opi et c'est un gros point fort des alcaloïdes de la racine pour aider les addicts a ces substances (tso, opiacé, opioïdes etc.) ; Enfin c'est ce que je pense,  car le manque diminue quand on grignote la racine, cependant on ne connait pas grand choses des mécanismes de ces alcaloïdes comme le suggère l'étude du dessus.

Certains usagers utilisent l'iboga pour se sevrer d'autres substances , mais dans les cliniques on se concentre souvent et avant tout sur un protocole de dosage à la chinoise, où on va sevrer des opiacés les patients.


Ensuite arrive divers problématiques  :

-> si tu comptes uniquement sur un traitement pour te sortir d'un comportement addictif, cela peut avoir son revers. L'iboga ne résout pas l'ensemble des problèmes de tous les types d'usagers... j'ai déjà observé des usagers réguliers d'iboga dit ""adaptogène""  qui retrouvaient leurs addictions quelques mois après car leurs problèmes étaient profonds et pas uniquement dû au manque...(dose de maintien , plus faible, post initiation où les doses "initiatiques" sont souvent importantes. Cet iboga importé illégalement en europe est relativement difficile d'accès et cher).
L'avatange là aussi c'est que l'effet du produit (iboga) vient se conjuger a ses propriété psychédéliques pour travailler "sur le fond et la forme".

-> les risques psy et physio d'une initiation traditionnelle, et sa relative violence ; sans compter le choc culturel... cela va de l'attrape touriste à la séance tribale... pour les initiations européennes il y a encore d'autres problématiques.


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne

 

LLoigor 
Modérateur
Russia
2200
Inscrit le 08 Aug 2008
9517 messages
Perso un temps j'étais branché a fond iboga (j'ai déjà raconté plusieurs fois comment j'étais passé a 2 doigts de pouvoir faire un rituel en France bref).

Je me souviens en tout cas, dans toute la docu que j'amassais et la centaine de témoignages qu'il y avait sur un site hélas fermé aujourd'hui.

Ça rejoint un peu les interrogations de Groovie. (ou alors on c'est mal compris)

Pas mal de gens ayant réussi leurs sevrage avec l'iboga, expliqué qu'a leur retour, leurs entourage les trouvaient extrêmement changé...

Et même les personnes après coup, trouvaient cela gênant.
C'est pas une majorité qu'on soit d'accord, mais je l'ai très souvent lu et quelques part ça me faisait un peu flipper.

C'était des changements extrêmement profond, comme par exemple (c'est vraiment un exemple pour imager).

Un gars qui aurait pour passion, la musique et la guitare. En couple.

Et après son rituel, sûrement dû a la forte introspection du rituel/produit.

Le gars reviens, ne veut plus faire de guitare, quitte sa copine.

Voilà c'est un exemple, mais franchement j'ai lu plusieurs fois ce genre de témoignages.

Après concernant les TSO, avec la methadone les Nganga a qui j'avais posé la question ne voulais pas de personnes sous methadone.

Et la clinique du docteur Vorobief a Belgrade (on a un témoignage sur le forum et après renseignement c'est bien comme ça)

Quelqu'un sous methadone il ne lui font pas de cure à l'iboga.
Il passe d'abord par un UROD (injection de naloxone sous anesthésie générale) ce qui a un prix.

Et ensuite ceux qui payent pour avoir l'iboga, apparemment les dosages n'ont rien à voir avec le dosage qu'on prend dans un rituel qui est supérieur au rituel (du coup est-ce que cela a vraiment un impact sur le long terme ? En tout cas la personne qui a était a Belgrade et nous a raconté sa cure a 3000€ ou 4000€ a replongé qqes mois après)

Après ça fonctionne pour des personnes mais certainement pas avec les pourcentage de réussite que prônent les Nganga au Gabon, et les cliniques de sevrage rapide.

Après l'expérience (si tu ne reviens pas complètement changé ou trop marqué, c'est minoritaire je me répète) sera sacrément interressante wink

J'imagine qu'on te l'as déjà dit mais c'est très difficile à manger l'iboga, surtout les quantités qui sont refilé par les Nganga Bwiti smile
C'est un peu la fête de la gerbe gerbe
et faut vraiment puiser fort dans ses ressources pour bien avaler ce que le Nganga te donnera (ça va crescendo, normal quoi).

Bon voyage George de la jungle super

Lloigor

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

holafactor 
Nouveau membre
000
Inscrit le 16 Sep 2017
31 messages
Bonjour,

Ce thread est vraiment intéressant merci à la communauté psycho pour le niveau élevé des discussions.

@groovie

Je pourrais rien dire sur l'aspect pharmacologique de l'impact sur les addictions de l'iboga.

La seule chose que je pourrais dire en rapport avec mon expérience c'est que l'iboga a clairement un côté dissociatif marqué.

J'ai pu retrouver rétrospectivement des sensations ressemblant au DXM, la kétamine ou encore la mémantine.

Concernant la personne qui a été renvoyé de l'initiation pour consommation d'héro, il avait vraiment l'air de ne pas être soulagé par l'iboga: tremblements violents, sédation... Il était clairement en stade avancé du manque.
Pour être précis, c'était une des personnes du groupe qui avait le moins pris d'iboga. Cela lui avait d'ailleurs été reproché par les accompagnateurs.
A posteriori, je pourrais pas juger de l'échec de l'initiation de cette personne.

A l'époque l'association avait comme objectif principal d'aider à décrocher de l’héroine, c'était dans ses statuts même si sur un groupe d'une vingtaine de personnes seule la personne que j'ai mentionnée venait pour décrocher.

Sur les interactions, les accompagnants nous demandais de ne pas fumer pour éviter de trop intellectualiser l'expérience mais cela était toléré dans les sessions précédentes.

@lloigor

Sur l'aspect changement psychologique, clairement on peut être retourné au niveau psy par cette expérience.
Ce serait irresponsable de ne pas mettre en garde sur l'aspect puissance des effets.
Pour l'anecdote, l'initiation à l'iboga, c'est le seul moment de ma vie où j'ai réellement cru que j'allais mourir.

Ceci étant dit je ne peux qu'être stupéfait par la compétence des chamans : lors de la session, une personne a fait une décompensation psychiatrique ultra violente. Ils ont quand même réussi à le ramener (à coup de douche froide et de claques malgré tout) là où, d'après moi, la personne aurait pu passer de long mois en hopital psychiatrique. Bon la personne en question avait évoqué en début de session ces antécédents psychiatrique (bouffée délirante en l’occurrence) mais c'est un autre sujet.
Sur les personnes présentes, toutes sont rentrés saines et sauves. C'est d'ailleurs très étonnant de voir des personnes tellement en bad durant l'expérience redevenir bien à la fin (y compris la personne ayant fait la décompensation).

Sur la réussite, je dirais que les effets peuvent être spectaculaires sur quelques mois, après il faut continuer le travail sur le long terme mais d'après moi c'est une autre histoire.

A manger c'est pas forcément ultra difficile. Après, le vomissement, c'est la compétition. D'ailleurs ça semble être aussi psychologique: on vomit le mal que l'on ressent ou qu'on a ressenti.  En plus c’était fait en groupe me concernant donc pas super ragoutant...

J'espère apporter un éclaircissement. A titre personnel j'ai lu quelques TR d'expérience iboga mais beaucoup de semblaient vraiment trop mystificatrices pour vraiment aider les personnes intéressés par le sujet.

Bon voyage à George tout mes vœux de réussite pour cette initiation.

@ La lie. Merci du commentaire c'est toujours constructif. Sans faire trop de HS, on peut toujours avoir des divergences et même parfois écrire des conneries dans mon cas  (mais pour aller de l'avant et dans l'intérêt de tous j'en rajoute pas pour ne pas envenimer des threads déjà sensibles)
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Hors ligne

 

George de la jungle 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Sep 2017
9 messages
Bonjour à tous.

Je reviens à vous pour vous faire part de l'évolution de mon "expérience iboga" au cameroun.

J'y ai passé 12 jours,  dont 3 pour l'initiation chez une "n'ganga".

C'est une expérience unique. Plongé seul dans ce pays, chez les "sorciers", avec tout les rituels locaux (bains purificateurs, plantes immondes, incantations, chants sacrés,  prières,  maquillage de guerre...) tu es sur une autre planète. Mais je m'y était préparé.

Je n'ai pris qu'une grosse dose d'iboga pendant ces 3 jours.
La nuit à été très pénible, très longue.
Mais oh miracle, dès le lendemain, plus aucun réel signe de manque.

Par contre une fatigue EXTRÊME!  Et encore c'est peu dire. Impossible de me lever du lit, très difficile de soulever un bras pour boire...
Mais ça n'à duré que deux jours.

Ça fait maintenant 8 jours que je n'ai rien consommé.
Je suis toujours très fatigué (rien à voir avec les premiers jours), j'ai encore quelques gènes dans les membres, mais largement supportable,  pas de motivation, je dors peu et mal, sueurs...

En gros les symptômes du manque mais divisés par 100.

C'est juste un peu gênant mais c'est sur la fin (normalement) et la fierté d'être clean depuis 8 jours après 18 ans de consommation (hero puis meta) me boost.

J'en dirai plus avec du recul, c'est encore frais.

En tout cas pour ceux qui doutent encore, cette plante est véritablement miraculeuse, à ne pas prendre à la légère car très puissante et potentiellement dangereuse si consommée dans de mauvaises conditions,  mais je recommande vivement à ceux qui veulent vraiment s'en sortir (en moins de 10 - 20 ans voir plus!)

Par contre il y a beaucoup d'abus, voir d'arnaques, surtout au gabon, donc bien faire attention et bien se renseigner.

Mon contact au cameroun qui m'a aiguillé sur cette "chamane" est très impliqué, il a decroché grâce à ça et depuis c'est son combat de faire connaître cette plante et d'aider le plus de personnes possible à s'en sortir.

Je l'en remercie encore.

N'hésitez pas à me contacter pour plus de détails.

Bon courage à tous, il n'y a pas de fatalité tout est possible.
Reputation de ce post
 
J'avais lu ton premier post mi-septembre, j'avais hâte, merci! -/- Agartha
 
Merci pour le retour - groovie

Hors ligne

 

Anonyme7507
Invité
Salut gorge ,

Merci de ton retour d'experience trés interessant , sa m'interesse beaucoups j'ai décrocher de l'hero il y a un peu plus d'un an , je suis sous métha entre 10 et 15 mg mais plus proche de 10 .
Je suis interesser par faire ce voyage mais ce qui me fait peur c'est que je suis quelqu'un de trés anxieux d'ailleur le fait d'avoir baisser ma métha ma révélé ste personalité que je connaissait pas étant donner que je fumait du cannabis depuis que j'ai 15 ans plus l'hero a 19 ans du coup j'ai enfoui ma vrai personalité sous stup puis on sait trés bien que sous stup on est plus détendu que stresser ce qui est d'ailleur le but ^^

Mais ce qui me fait peur c'est que le tripe soit trop fort pour un mental trop anxieux , je sait que le moindre battement cardiaque de travers me fait flipper et d'aprés les témoignage sa a l'aire trés violent .
Je pense pas etre faible mais juste trés stresser parano tout ce qu'on veut.
Ce qui me fait un peu peur aussi c'est que ma personalité soit changer j'ai envie de rester le meme malgrés que j'ai plein de défaut je veut rester comme je suis avec cet personalité.

Aprésp our ce qui est de l'aprés perso sa me fait pas peur parce que je n'ai plus aucune envie de consommer j'ai plusieurs fois eu de l'hero sous mon nez parfois de trés bonne qualités j'ai meme pas loucher dessus sa ne m'interesse plus , je suis comme un enfant j'aime les jouet mais arriver a un moment je me lasse énormement et pour l'hero sa a était le cas j'ai d'autre but dans le but , je pense en avoir fait le tour et avoir évoluer.
Je suis accrocher a la métha physiquement et aussi psychiquement pas par envie mais plutot par peur de mal vivre le sevrage malgrés la baisse de dosage.
 

George de la jungle 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Sep 2017
9 messages
Salut.
Ta démarche est bonne tu semble motivé.
Les inquiétudes c'est normal, et heureusement que tu en as, c'est pas à prendre à la légère.
Contacte moi en m.p je te donnerai mon numéro pour qu'on en parle.
Ciao bon courage

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
2800
Inscrit le 15 Sep 2006
14965 messages
Blogs
Merci pour ton témoignage.

Par contre il faut absolument se mefier avec les discours « cette plante magiQue, ça fait 8 jours que je n’ai Rien pris »

Il n’y a pas de solution magique dans le domaine des addiction, même si medecin et usagers aiment courir après.

Comme nous disons souvent ici, ce n’est pas les premiers jours du sevrage qui sont le plus dure, mais les 365 jours après....

Hors ligne

 

George de la jungle 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Sep 2017
9 messages
OK j'te suis, je suis encore sur la réserve,  mais je suis quand même obligé d'admettre et de témoigner que le changement est énorme.

Chacun réagit différemment à la decro mais pour ma part le manque arrivais très vite et très violemment, et dieu sais que j'ai essayé.

Bien sûr la guerre n'est pas gagnée mais c'est mieux de jour en jour et surtout sans douleurs et tous les symptômes très difficile qui accompagnent le manque.

L'évolution est hallucinante depuis 10 jours je ne suis plus le même. Et je me dois de le partager.

Effectivement le termes "miraculeux" est peut-être anticipé, ça ne sera évidemment pas aussi efficace pour tout le monde  je ne peux témoigner que de mon expérience mais faut pas non plus tout remettre en cause et saper le moral de ceux qui, justement, ont besoin de motivation.

J'ai lu, lu et relu de nombreux témoignages et la plupart vont dans le même sens.
C'est quand même une des meilleures alternative, selon moi, dont on dispose.

Le débat reste ouvert.

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
2800
Inscrit le 15 Sep 2006
14965 messages
Blogs
Je ne remet nullement en cause ton témoignage et te remercie de partager ton expérience avec nous ! D’ailleurs si tu pouvais en raconter un peu plus comment ça s’est passé la bas ?

La ou je voudrais te mettre en garde et aussi les autres, c’est sur le traitement magique de l’addiction. Ça fait partie de notre éthique de rappeler qu’il n’y a pas de solution magique dans l’addiction, ne serait ce que pour que des docteurs peu scrupuleux en profitent, comme c’est le cas de l’Urod en Israël. D’ailleurs eux aussi disent que c’est magique et qu’ils ont 100% de réussite.

Il y a trop de charlatans dans le traitement de l’addiction qui font miroiter n’importe quoi et qui s’enrichissent sur le malheur des autres.

Hors ligne

 

holafactor 
Nouveau membre
000
Inscrit le 16 Sep 2017
31 messages
Salut,

Bon retour parmi nous et félicitation !
Ça fait plaisir de connaître le chemin que tu as parcouru.

Effectivement je pense qu'avec le recul tu pourras voir que ce n'est pas "miraculeux" et que c'est d'abord grâce à ta volonté et à ton courage (et Dieu sait qu'il en faut !) que tu as pu en arriver à de tels progrès.

Content également que tu as pu être dans de bonnes mains dans ce pays éloigné.

Hésite pas à nous faire un TR avec ton avis sur les expériences passées. A mon avis, fait le à tête reposé et avec du recul (on y voit plus clair).

Vraiment heureux pour toi, je te souhaite le meilleur pour la suite.

Amicalement.

Hors ligne

 

George de la jungle 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Sep 2017
9 messages
Salut à tous.

Je reviens à vous pour relater l'évolution de mon sevrage.
J'ai fêter hier la 6ème semaine depuis l'initiation iboga au cameroun.

Le premier mois n'a pas été facile, comme je l'ai dit plus haut, mais pas atroce non plus comme pour une decro "à la dure".

Depuis deux semaines c'est nettement mieux, je fait des nuits correctes, je ne transpire plus, plus aucunes douleurs physique, plus de symptômes liés au manque.

Donc côté physique, c'est ok. Même si j'suis loin d'avoir la grosse patate.
Maintenant mentalement et surtout moralement c'est autre chose...
Un addicto m'a permis de donner un nom à ces symptômes que j'appelais le manque d'énergie vitale. C'est "l'aboulie".
Très peu de personnes connaissent mais ça représente EXACTEMENT ce que je ressent (de moins en moins mais quand même).
Je vous invite à vous renseigner ca serait trop long à détailler ici, c'est très intéressant et ça m'a fait beaucoup de bien de découvrir que c'est une conséquence connue, habituelle et normale des sevrage.
C'est très pénible et je m'attend à ce que ça dure plusieurs mois encore, mais j'suis chaud. Le plus dur est fait j'en suis sûr.

Ce qui est chiant aussi c'est ce fameux effet yoyo.
Un jour "au top" tu te dit que tout baigne, que c'est fini, et le lendemain tout dégringole tu es au plus mal.
Pire même dans une seule journée ça peut varier plusieurs fois, tu sais jamais à quoi t'en tenir. Mais quand tu y es préparé ça va, tu sais que c'est normal et surtout provisoire.

Je sens bien que tout mon organisme en est encore bouleversé, ma pression artérielle me paraît encore très haute, ce qui est oppressant, mais je vois des améliorations régulières et somme toute assez rapides.

Quelque chose de génial par contre, et c'est certainement dû à la particularité de l'iboga,  c'est que je n'ai JAMAIS eu envie de re-consommer. Même au début dans les moments difficiles. Et pourtant j'avais gardé  chez moi un peu d'opium en cas d'extrême nécessité...
En gros l'ibogaïne bloque les récepteurs cerotonine de ton cerveau qui ne demande plus de récompense.
On peut pas dire que ca hôte tous les symptomes du manque mais ça les réduit énormément pour les rendre vraiment supportables. C'est toujours bon à prendre.
Je ne pense pas non plus que ça réduise la durée du sevrage ni les effets à long terme mais ça fait passer les premiers temps (les plus difficiles) bien plus confortablement. Pour ma part en tout cas.

Voilà,  il me faudra plus de temps pour avoir le recul nécessaire et être vraiment objectif mais pour l'instant cette expérience change ma vie.
Après 18 ans sans avoir passé une seule journée sans consommer (opiacés ou tso), je me réveil maintenant tous les matins avec le sourire, car même si je compte encore les jours et que les journées sont toujours longues, JE NE PREND PLUS RIEN BORDEL! Et ça va!

C'est vrai que la cérémonie n'a pas été très drôle,  les jours qui ont suivi non plus, mais je considère que c'est rien du tout si ça tient dans le temps. Si c'était à refaire j'y retournerais direct.

Bon courage à tous.
La suite dans un prochain épisode. Ciao
Reputation de ce post
 
keep fighting George!

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    Il y a 8jCommentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    Il y a 2jCommentaire de Morning Glory (33 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 4jCommentaire de krakra (42 réponses)
     Forum UP ! 
    Première fois - 5-MeO-DMT (HCL)
    Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Aspect, gout & odeur - "Hach Hokief" , du popo bien chimique
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    Il y a moins d'1mn
    286
    Commentaire de Akaion dans [Conseils généraux de...]
    (1993 réponses)
     Forum 
    Je veux m’en sortir
    Il y a 13mnCommentaire de Babypunk dans [Cocaïne-Crack...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Cannabidiol - 0,2% thc =Washing
    Il y a 2hCommentaire de TripSitterFR dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Expériences - 4MMC... WOW quelle tuerie
    Il y a 3hCommentaire de cakkiche dans [Cathinones et RC stim...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Fumer - ## conseil pour fumer le crack ##
    Il y a 4hNouvelle discussion de Hassipee dans [Cocaïne-Crack...]
     Forum 
    Surdosage comme un demeuré
    Il y a 5h
    1
    Commentaire de Acid Test dans [Méthadone...]
    (29 réponses)
     Forum 
    Légalité - Besoin d'aide Chimie Compréhension Légalité RC Phényléthylamines.
    Il y a 5h
    1
    Commentaire de ZeHiveTwinBee dans [Research Chemicals (R...]
    (15 réponses)
     Forum 
    Mode de consommation - Fréquences de consommation et danger lié
    Il y a 5hNouvelle discussion de Pop Hip dans [MDMA/Ecstasy...]
     Blog 
    Le premier jour sans cigarette de toute ma vie adulte
    Il y a 2hCommentaire de TripSitterFR dans le blog de Hilde
    (68 commentaires)
     Blog 
    La Poupée au Coeur de Verre
    Il y a 5h
    3
    Commentaire de Morning Glory dans le blog de Morning Glory
    (8 commentaires)
     Blog 
    Juste envie de partager.
    Il y a 7h
    24
    Commentaire de Sufenta dans le blog de Papaseul
    (317 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Tester vos connaissances sur la vape
    Dernier quizzZ à 03:32
     PsychoWIKI 
    Codéine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Mlbmlb62, Galatis, bupre66, Antoine8gl nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     MPH ou la molécule qui vaut de l'or
    par Azerbarit, le 02 May 2021
    Bonjour à tous, En ce dimanche 02 mai 2021, j'ai pris un sacré coup avec le méthylphénidate. Voici, un trip report de la molécule qui valait de l'or... : Le méthylphénidate, abrégé MPH, est une amine sympathicomimétique de la famille des phényléthylamines substituées, utilisée dans...[Lire la suite]
     Retour sur le kit MAD : génial
    par ectatrip, le 01 May 2021
    Bonjour, Retour après consommation de produits en utilisant le kit MAD. La préparation est extrêmement simple, la notice est clair. Peut-être rajouter des coordonnées utiles (urgences exemple) ? Idée. Rappeler que l'OD est possible avec ce mode de conso. J'ai débuté avec la cocaïne....[Lire la suite]
     Hello les gars jsuis nouveau
    par baputesuto, le 27 Apr 2021
    J'ai eu la chance d'essayer l'ayahuasca traditionnel (un ami revenait d'amazonie et en avait préparé là-bas dans les règles et ramené quelques bouteilles pour nous faire partager son expérience), aucun recul comparatif avec le DMT que je n'ai jamais essayé. Mais l'experience est plus longue (...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    :) dans [forum] Hello les gars jsuis nouveau
    (Il y a 8h)
    Tu m'as tué /Cub3000 dans [forum] Dépersonnalisation avec le LSD
    (Il y a 9h)
    +1000 c'est hyper important, on ne le dira jamais assez. dans [forum] Trip report
    (Il y a 11h)
    c'est ton bad mon loulou, pas une généralité ;) /Cub3000 dans [forum] Dépersonnalisation avec le LSD
    (Il y a 11h)
    Excellent TR. De l'importance capitale du setting ;) dans [forum] Trip report
    (Il y a 11h)

    Pied de page des forums