Les overdoses aux opioïdes se multiplient et inquiètent / PsychoACTIF

Les overdoses aux opioïdes se multiplient et inquiètent

Publié par ,
3848 vues, 7 réponses
psychic 
Psycho junior
France
300
Date d'inscription: 27 Jul 2017
Messages: 388
Le nombre de patients traités par ordonnances d’antalgiques opioïdes forts (morphine, oxycodone ou fentanyl), soit un demi-million de français, a augmenté de 74% entre 2004 et 2015. Entre 2012 et 2015, 12 076 patients au total ont été hospitalisés plus de 24 heures pour overdose aux opioïdes (hors suicide), selon des données récentes du Programme de médicalisation des systèmes d’information. Le nombre de décès est passé de 1,3 par million d’habitants en 2000 à 3,4 par million en 2014. Ces chiffres sont en dessous de la réalité et on est loin du profil classique de l’usager de drogues. Sur la période analysée, 40 % des hospitalisations concernaient plutôt des femmes, d’âge médian de 62 ans, sans diagnostic de cancer, sans addiction identifiée ni traitée, ni chirurgie récente, et bénéficiant très souvent (70 % des cas) de délivrances d’antalgiques opioïdes dans les trois mois précédant l’overdose. Des problématiques de mauvais usage de ces traitements, en automédication (armoire à pharmacie familiale), ou sur prescription peuvent être évoquées. La finalité est parfois différente de la douleur (anxiété, sommeil, moral…), avec un risque d’accoutumance, voire de véritable addiction. Si l’épidémie de dépendance aux opioïdes qui sévit en Amérique du Nord (64 000 décès par overdose aux Etats-Unis en 2016) n’a pas atteint la France, les chiffres n’en demeurent pas moins préoccupants.

Source : lemonde.fr/sciences 07/11/2017

quand t'as mal t'as Contramal

Hors ligne


groovie
Adhérent
Angola
400
Lieu: Snake Mountain Castle
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 5107
Blogs
Quelqu'un abonné au monde pourrait partager l'article? disponible à cette adresse



Les prescriptions d’opioïdes forts ont explosé. En 2015, plus de 66 % de Français ont bénéficié d’au moins une ordonnance d’un médicament antalgique – les plus utilisés en France – et, pour 17,1 % de la population, d’un antalgique opioïde, soit plus que pour les benzodiazépines (13 %), selon les données de l’Observatoire français des médicaments antalgiques (OFMA).

Les antalgiques opioïdes sont répartis entre ceux dits « faibles » (comme la codéine,...

l'article gratuit coupe là dessus ^^


En même temps vu que le systeme fait les crevards sur la codéine, quand t'as des douleurs le tramadol et les autres opiacé forts seront privilégiés

Ah ça ils veulent pas d'od, pas d'addiction, pas de douleur (c'est un droit depuis quelques années) , pas de prescription peut être?
faudra avoir un certificat de douleur supérieur à 8/10 pour avoir autre chose que du paracetamol en 2020 big_smile

bien entendu ils vont bannir le kratom après la codé ^^
et si ils étaient à court de pavot, donc ils redirigent le pavot utilisé la codé pour les autres médicaments^^


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne


Mélatonine2 
Lucide, j'hallucine
France
1600
Lieu: Paris
Date d'inscription: 18 Oct 2016
Messages: 765
Blogs
La suite de l'article m'intéresse également, si quelqu'un peut partager !

Léodagan : Et à quoi ils ressemblaient ces champignons ?
Perceval : Ah oui, vous auriez vu ces couleurs... Rouge vif tout tacheté !
Karadoc : Non vraiment, ils étaient beaux.

Hors ligne


psychic 
Psycho junior
France
300
Date d'inscription: 27 Jul 2017
Messages: 388
L’inquiétante multiplication des overdoses aux opioïdes
Le nombre de patients traités par ordonnances d’antalgiques opioïdes forts, comme la morphine, l’oxycodone ou le fentanyl, a bondi de 74 % entre 2004 et 2015 : un demi-million de Français sont concernés.

LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | 07.11.2017 à 16h32 • Mis à jour le 07.11.2017 à 16h34 | Par Pascale Santi

Si l’épidémie de dépendance aux opioïdes qui ­sévit en Amérique du Nord (64 000 décès par overdose aux Etats-Unis en 2016) n’a pas atteint la France, les chiffres n’en demeurent pas moins préoccupants. ­Entre 2012 et 2015, 12 076 patients au total ont été hospitalisés plus de 24 heures pour overdose aux opioïdes (hors suicide), selon des données récentes du Programme de médicalisation des systèmes d’information, dévoile le professeur Nicolas Authier, chef du service de pharmacologie médicale du CHU de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Le nombre de ­décès est passé de 1,3 par million d’habitants en 2000 à 3,4 par million en 2014. Et ces chiffres sont sous-estimés.
Qui sont ces patients ? « 40 % de ces hospitalisations sur cette ­période concernaient plutôt des femmes, d’âge médian de 62 ans, sans diagnostic de cancer, sans addiction identifiée ni traitée, ni chirurgie récente, et bénéficiant très souvent (70 % des cas) de délivrances d’antalgiques opioïdes dans les trois mois précédant l’overdose. Cela nous préoccupe, constate ­Nicolas Authier. Dans une situation possible de douleur non cancéreuse, cela évoque des problématiques de mauvais usage de ces traitements, soit en automédication (armoire à pharmacie familiale), soit sur prescription. La finalité est parfois différente de la douleur (anxiété, sommeil, moral…), avec un risque d’accoutumance, voire de véritable addiction », poursuit le spécialiste. On est loin du profil classique de l’usager de drogues.


Les prescriptions d’opioïdes forts ont explosé. En 2015, plus de 66 % de Français ont bénéficié d’au moins une ordonnance d’un médicament antalgique – les plus utilisés en France – et, pour 17,1 % de la population, d’un antalgique opioïde, soit plus que pour les benzodiazépines (13 %), selon les données de l’Observatoire français des médicaments antalgiques (OFMA).
Les antalgiques opioïdes sont répartis entre ceux dits « faibles » (comme la codéine, le tramadol et la poudre d’opium) ou dits « forts » (comme l’oxycodone, la morphine et le fentanyl). Le fentanyl est cent fois plus puissant que la morphine et cinquante fois plus que l’héroïne. Le nombre de patients traités par ordonnances d’antalgiques opioïdes forts a bondi de 74 % entre 2004 et 2015 : un demi-million de Français sont concernés.
Ces données préoccupent les autorités sanitaires et notamment l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), qui exerce une surveillance active de ces médicaments. Ce n’est pas forcément suffisant. D’où la démarche de l’OFMA, qui s’est constitué à partir de l’équipe Inserm 1107 Neuro-Dol de l’université Clermont-Auvergne et du CHU de Clermont-Ferrand. Son site Web sera lancé lors du congrès de la ­Société française d’étude et de traitement de la douleur (SFETD) du 16 au 18 novembre (Ofma.fr).
Risque « évitable »
A l’aide des bases de données de santé et de celles du Web (réseaux sociaux, forums…), l’OFMA s’attache à la détection des signaux ­faiblesde mésusage. « L’observatoire est en quête de financementsqui doivent lui permettre de rester indépendant des laboratoires pharmaceutiques », rappelle Nicolas Authier, qui insiste : « Le risque de mésusage et d’overdoses est ­évitable. On peut anticiper un problème de santé publique majeur, il faut réellement se mobiliser. » Cela, tout en « s’assurant de préserver un accès large aux antalgiques opioïdes pour les patients qui doivent en bénéficier ». La démarche n’est pas de restreindre mais de sécuriser. Si ces molécules sont efficaces pour certains patients, notamment les douleurs liées au cancer, les opiacés forts sont souvent utilisés de façon inappropriée dans des douleurs chroniques non cancéreuses et notamment pour les céphalées migraineuses, la fibromyalgie… « On voit trop souvent des patients arriver sous patch de fentanyl depuis des années, par exemple, et dont la douleur n’est pas soulagée, mais qui sont complètement toxicos », constate une spécialiste.


L’objectif est donc de renforcer la diffusion des règles de bon usage des opioïdes auprès des professionnels de santé (médecins, pharmaciens, dentistes, ­infirmiers), mais aussi auprès des malades, notamment à travers les associations de patients, en ­responsabilisant sur l’automédication ­familiale. Pour Nicolas ­Authier, il faut aussi envisager, comme aux Etats-Unis, de prescrire aux personnes qui souffrent et sont traitées par un antalgique opioïde un kit de naloxone (antidote de l’overdose aux opioïdes) pour lequel une autorisation de mise sur le marché vient d’être ­accordée en France.
Reputation de ce post
 
Double merci pour cet article ,ça valait le coup !
 
Merci beaucoup pour l'article !

quand t'as mal t'as Contramal

Hors ligne


psychic 
Psycho junior
France
300
Date d'inscription: 27 Jul 2017
Messages: 388

Hors ligne


holafactor 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 16 Sep 2017
Messages: 31
Ben ça m'étonne qu'à moitié.

L'usage s'est banalisé codéine, tramadol, l'héroine de Mr et Mme tout le monde...

Sincèrement fut un temps où imaginer prendre des médocs comme la codéine c'était inimaginable pour un jeune.

Je ne comprends toujours pas la mode du lean mais pour moi on est dans un état psychiatrique déplorable. Faut vraiment pas s'étonner si les gens cherchent par tous les moyens à s'échapper.
La nouveauté c'est qu'aujourd'hui ça ne concerne plus les "marginaux".

Perso je ne vois vraiment pas pour quelles raisons on ne serait pas touché par la crise des opioides. Forte consommation de médicaments, dépression économique, on va se prendre cette crise en pleine gueule et après ce sera Doliprane pour tout le monde! N'attendez aucune sympathie des médecins dans leur ensemble : on a bien vu avec la codéine leur grande empathie!

En plus de ça on avait le diantalvic qui fonctionnait bien pour la douleur mais syndrome maman de pauline en suède, l'europe prend le relai et au revoir le médicament qui fait du bien. Plus que codéine tramadol et morphine !

En tout cas les dealers doivent se frotter les mains, tous les jours de nouveaux clients à servir...

Hors ligne


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
5600
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 4188
Perso, je considère, justement, qu'il ne faut pas tout mélanger et tout confondre: Autant, et même s'il est vrai que pas mal de gens tournaient à la codéine depuis des années et pas forcément pour de "bonnes" raisons (selon l'ANSM), autant cela, et même depuis plus de 50 ans, n'a jamais vraiment posé un grave danger pour la santé publique...Par contre, avec les opioïdes forts, c'est une autre paire de manche...Les risques et les conséquences à long terme ne sont pas les mêmes, mettre quelqu'un sous fentanyl pour une fracture de la clavicule par exemple, à mon avis, c'est abuser par exemple, de même que pour la fybromialgie où l'efficacité de cette molécule n'a pas été prouvée, loin de là (alors, moi, toxico dans l'âme wink bien sûr, ça m'arrangerait plutôt un toubib cool avec ce genre de molécule, mais sérieusement, c'est pas raisonnable...

Pour le Di Antalvic, le remplacement par le tramadol a été une énorme bourde (et pourtant, je detestais le di antalvic (d'un point de vue effets psychotropes) mais il faut reconnaitre qu'il faisait le boulot sans occasionner d'effets secondaires dangereux ou pénibles à long terme ce qui n'est pas le cas du tramadol avec ces effets seroto et sa déconcertante facilité à rendre les gens accros...

Bref, à force de soit diaboliser les opis ou soit de faire porte nawac avec, on va encore se retrouver dans une situation où des malades devront souffrir sans être soulagés tant les toubibs auront la crainte (soit des autorités, soit des effets dangereux)de les manier et de les utiliser à bon essient quand ça serait nécéssaire...Il y a des toubibs qui ont le stylo qui tombe en panne dès qu'il s'agit de remplir une ordo sécurisée, mais qui font de l'écriture automatique quand il s'agit de doliprane ou de benzos...C'est pathétique parfois...

Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


psychic 
Psycho junior
France
300
Date d'inscription: 27 Jul 2017
Messages: 388
Selon un rapport des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), les services d'urgence hospitaliers des Etats-Unis ont enregistré une hausse de près de 30 % du nombre de patients (soit 142 557 cas) admis pour overdose d'héroïne, de fentanyl ou d'antidouleurs entre juillet 2016 et septembre 2017.
Dans un commentaire à ce rapport, Anne Schuchat, directrice par intérim, indique que ces « données des services d'urgence sont en mesure de signaler la hausse alarmante des overdoses liées aux opiacés », même si les données concernant les certificats de décès ne sont pas encore connues. « L'épidémie qui se propage rapidement affecte à la fois les hommes et les femmes et des personnes de tous âges. Elle ne s'arrête pas aux frontières des États ou des comtés et elle est en hausse dans toutes les régions des États-Unis ».
En 2016, 63 632 personnes sont mortes d'overdoses aux États-Unis, soit une hausse de 21,4 % par rapport à 2015 selon les CDC. Près de deux tiers des overdoses mortelles en 2016 impliquaient des opiacés obtenus grâce à une ordonnance, procurés illégalement ou les deux.
Cette hausse inquiétante met l'accent sur les besoins de prévention et d'amélioration des protocoles post-overdose soit en termes d’éducation, soit par la mise à disposition de naloxone.

Source : Le Quotidien du Médecin 07/03/2018

quand t'as mal t'as Contramal

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Overdose - Overdoses et naloxone
par ji air, dernier post 20 octobre 2015 à  19:52 par JeRe
  1
[ Forum ] Naloxone pour les overdoSes d'opiacés
par Syam, dernier post 13 août 2015 à  22:33 par bighorsse
  11
[ Forum ] 3 overdoses à l'héro et ici pour vous en parler
par darweed, dernier post 30 juin 2019 à  02:35 par krash
  6



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Questionnaire PAACX pour les chemsexeurs HSH
    20 décembre 2019Commentaire de pierre (0 réponse)
     Appel à témoignage 
    Passage des flacons aux gélules de méthadone
    Il y a 7jCommentaire de C.naya123 (26 réponses)
     Forum UP ! 
    Market - Arnaque/phising Apollon , Prudence !
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Expériences - Témoignages NEP fumer vs IV (N-EthylPentedrone)
    Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Benzodiazépines : méfiez-vous des effets paradoxaux.
    Il y a 3mn
    1
    Commentaire de prescripteur dans [Benzodiazépines...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Conduite et médicaments. Les BZD passent en niveau 3
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de prescripteur dans [Benzodiazépines...]
    (17 réponses)
     Forum 
    Opioïdes : l’Agence du médicament réduit la durée de prescription...
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Mister No dans [Tramadol...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Maladies - Conso de weed suite à une fracture - un risque ?
    Il y a 2hCommentaire de Mister No dans [Cannabis thérapeutiqu...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Expériences - Mon expérience avec la codéine
    Il y a 2hCommentaire de Mascarpone dans [Codéine et dihydrocod...]
    (1 réponse)
     Forum 
    L'astuce (edifiante) des 3 cuillères ;)
    Il y a 6h
    2
    Commentaire de Stelli dans [Au coin du comptoir.....]
    (1 réponse)
     Forum 
    Effets - Grandes question sans réponses.
    Il y a 7hCommentaire de plotchiplocth dans [LSD 25...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Juste une petite question concernant le forum
    Il y a 8hNouvelle discussion de RealLossa dans [Au coin du comptoir.....]
     Blog 
    Vapos VS joints
    Il y a 21mn
    1
    Commentaire de RandallFlag dans le blog de ALLOVERTHENIGHT
    (35 commentaires)
     Blog 
    Quand on allait bicrave des tazs au Gibus
    Il y a 8hNouveau blog de ismael77 dans [En passant]
     Blog 
    Violence symbolique
    Il y a 14hCommentaire de JPM dans le blog de JPM
    (5 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 08:09
     PsychoWIKI 
    Kratom, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Benzodiazépines : méfiez-vous des effets paradoxaux.
    par Yog-Sothoth, le 19 Jan 2020
    Bonjour. J'espère que vous allez bien. Je vous souhaite à tous une heureuse année 2020. J'écris ce post pour témoigner d'un accident que j'ai eu avec les prods, un accident qui m'a envoyé en réa et qui a failli me tuer. Je témoigne ici parce que j'ai été victime d'un effet rare des benzo...[Lire la suite]
     Pour les experts où les novices ayant soif de le devenir.
    par Heashka, le 18 Jan 2020
    Okay. Ce soir on s'attaque à du lourd. Ce thread n'a pas pour vocation à vulgariser mais pour les débutants et curieux en pharmacologie, je fais d'autres threads sur lesquels je vous conseille de vous réorienter. Maintenant, on va parler lourd. Très lourd. Il fallait absolument introduire au p...[Lire la suite]
     Toxicophobie mon amour
    par Mascarpone, le 14 Jan 2020
    Tellement fort que pour ceux qui auraient la rame de cliquer sur le lien, je le copie ici : Etes-vous toxicophobe ? “C’est des délires de camé, ça n’a donc aucune espèce de crédibilité”, “quand on veut se mettre hors du système, on a rien à recevoir de ce système”, “Quand...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    En tous points d'accord.Mas dans [forum] Méthode de sevrage Subutex/Héroïne, Donnez votre avis.
    (Il y a 3h)
    Débile mais excellent !! cimer - [MM] dans [forum] L'astuce (edifiante) des 3 cuillères ;)
    (Il y a 6h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Rick) dans [forum] Benzodiazépines : méfiez-vous des effets paradoxaux.
    (Il y a 9h)
    super !!! Merci (Prescripteur) dans [blog] Compilation de bonnes adresses pour apprendre la chimie
    (Il y a 15h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Rick) dans [forum] DRUGBANKCA : Pour les novices ayant soif de connaissances.
    (Il y a 18h)

    Pied de page des forums