Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho / PsychoACTIF

Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho
(Discussion fermée par les modérateurs)


#1 23 janvier 2018 à  12:48

miride74 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 23 Jan 2018
Messages: 1

Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

Bonjour,
J'effectue actuellement un travail de recherche en addictologie pour mes études d'éducateur spécialisé.
J'en viens aujourd'hui à me demander, dans le tryptique individu - produit - contexte, quelle part l'"individu" peut avoir à la vue d'une dépendance ou d'une simple appétence à un produit.
Je m'explique, y a t il des inégalités entre les individus, d'un point de vu biologique, psychologique ou de contexte lié à des traumatismes dans l'enfance par exemple rendant une personne possiblement plus "fragile" face à une consommation qui deviendrait problématique et non plus uniquement plaisir? Je pense par exemple à un complexe d’œdipe mal résolu, ou la part de troubles psychiatriques éventuellement liés...?
Avez-vous des références à me conseiller pour ce travail de recherche ? (J'ai déjà lu pas mal de Bergeret, C.Olieveinstein...) et suis calé sur tout ce qui est RdR, mais j'ai du mal à structurer des sources faisant consensus sur ce sujet.

Merci d'avance à toute la communauté!

Hors ligne

#2 23 janvier 2018 à  13:03

thecheshirecat 
Psycho sénior
9920
Date d'inscription: 09 May 2017
Messages: 778

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

Il me semble avoir lu plusieurs fois que certaines maladies psys (bipolarité) favorisaient l'apparition d'une addiction, mais la réciproque semble fausse.
Il y a aussi un lien avec le milieu social, sans doute lié en partie à la penibilité au travail.
Ça vient de lectures fortuites donc j'ai pas beaucoup de sources, mais ce qui est sûr c'est qu'il n'y a aucune explication monocausale.


Foutu citron.

Hors ligne

#3 23 janvier 2018 à  13:29

Fluche 
Nouveau Psycho
France
200
Date d'inscription: 28 Nov 2017
Messages: 71
Blogs

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

Pour la partie troubles psychiatriques et dépendance, si tu lis l'anglais : https://appl.grsnc.umontreal.ca/fr/symp … stract.cfm
Après, et heureusement, tous les UD n'ont pas de troubles psychiatriques ! On serait bien embêté sinon, avec près de 40 % des 15-75 ans qui se sont pris une cuite dans l'année en 2014 en France (http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFE … /1632.pdf)

Hors ligne

#4 23 janvier 2018 à  13:48

MIAOU44 
Adhérent PsychoACTIF
2600
Date d'inscription: 14 Nov 2016
Messages: 563
Blogs

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

La personnalité borderline: l'addiction est un symptômes.

Hors ligne

#5 23 janvier 2018 à  16:54

groovie
Modérateur
18300
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 4858
Blogs
fb

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

Ben ouais il y a des maladies psy où les patients s'automédiquent, avec l'alcool ou le cannabis. Pour l'humeur plutôt les opiacés...

Mais je doute qu'il y ait beaucoup de consensus sur l'individu chez les UD non atteint de troubles psy.
Oedipe, moé... sinon on a des personnalité vraiment différente par rapport à l'addiction. Perso j'ai aucun trouble psy et je contrôle très mal ma conso...je suis intégré socialement et professionnellement..


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

#6 23 janvier 2018 à  17:05

Mister No 
Pussy time
4700
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 4169

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

rendant une personne possiblement plus "fragile" face à une consommation qui deviendrait problématique et non plus uniquement plaisir?

Ben ouais il y a des maladies psy où les patients s'automédiquent, avec l'alcool ou le cannabis. Pour l'humeur plutôt les opiacés...

Très juste ce que dit Groovie, mais la dépendance iatrogène est aussi une constante d'"autotraitement" de la douleur avec les opi* ou le cannabis.
Il existe également certainement des prédispositions génétiques, nous ne sommes pas égaux face à l'addiction, mais bien entendu, toute souffrance ressentie, passée ou présent peut susciter le besoin d'être masquée.


Just say no prohibition !

Hors ligne

#7 23 janvier 2018 à  17:24

clean 
Banni
700
Date d'inscription: 21 Jan 2018
Messages: 139

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

La dépendance est une maladie définie dans dsm IV.

https://www.afder.org/2017/08/28/defini … ependance/

Elle se caractérise par une obsession compulsion, dans la recherche de produit et la compulsion dans sa consommation.

Ce qui est intéressant dans la maladie de la dépendance c'est que même quand la personne arrêt les substances elle continue de garder ses comportements de dépendances, la dépendance glisse des produits aux jeux d'argent, nourriture sexe, sport... l'individu continue dans l'obsession et la compulsion en remplaçant le produit... il y a notamment beaucoup de cas de dépendance affective et sexuelle.

Et oui effectivement beaucoup de personnes ayants des troubles psychiatriques consomment et sont dépendantes en automédication comme disait groovie.

La dépendance est large elle ne couvre pas que les produits c'est une façon structurelle pour un individu de fonctionner. Il y'a plusieurs facteurs à l'apparition de la dépendance, mais c'est surtout l'apparition à un moment donné de la vie d'une personne avec une substance ou d'un comportement qui canaliseraient leur émotions. Le dépendance est en proie à ses obsessions et ces obsessions crées en lui un état d'anxiété qu'il calme par la consommation du produit ou du dit comportement... ça rejoint un peu les TOC. Le dépendant cherche à anesthésier les émotions qu'il ressent.

Voilà la dépendance est un sujet très intriguant , elle touche toutes le personnes, riche pauvre, peu importe ton QI, elle ne fait pas de distinction.

Hors ligne

#8 23 janvier 2018 à  17:35

clean 
Banni
700
Date d'inscription: 21 Jan 2018
Messages: 139

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

Donc en ce sens il n y'a pas de profil type...
s'il devait y avoir un profil je dirais une personne pour qui les émotions sont intenses et vécues de manières traumatisante, de manière obsessionnelle redondance etc... une personne pour qui cette réalité émotionnelle est dure à supporter au point de trouver refuge dans une substance ou un comportement visant à réduire l'état dans lequel il se trouve.


Ce qui est interessant c'est que souvent quand tu parles à des addicts tu te rends comptes qu'avant d'être dépendant au substances ils avaient déjà un terrain de dépendance sur d'autres domaines et c'est souvent l'affectif ou le sexuel, ou nourriture et même sport.

Hors ligne

#9 23 janvier 2018 à  17:50

prescripteur 
Modérateur
10200
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 5758

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

mais j'ai du mal à structurer des sources faisant consensus sur ce sujet.

Précisément parce qu'il n'y a pas de consensus. Tout a été dit et rien vraiment prouvé.

Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne

#10 23 janvier 2018 à  17:57

groovie
Modérateur
18300
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 4858
Blogs
fb

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

Ce qui est intéressant dans la maladie de la dépendance c'est que même quand la personne arrêt les substances elle continue de garder ses comportements de dépendances, la dépendance glisse des produits aux jeux d'argent, nourriture sexe, sport... l'individu continue dans l'obsession et la compulsion en remplaçant le produit... il y a notamment beaucoup de cas de dépendance affective et sexuelle.

"la maladie de la dépendance" est un concept fumeux, simpliste et inexact je le pense car :
1) considérer que les usagers de drogues sont malades est pour moi inacceptable ; certains le sont, d'autres pas. Avoir une addiction ne devrait pas transformer systématiquement une personne en "MALADE"

2) LA maladie de la dépendance; plutôt LES ? tu prends 100 UDs sur internet, ils sont radicalement différents.
Ex: le type qui arrive pas à cesser de conso quand il a un pochon mais une fois qu'il a fini, peut être clean pendant des mois
ex: le type d'ud qui consomme tout ce qui passe
ex: le type d'ud qui ne consomme qu'un produit, pour se soigner
ex: le type d'ud qui n'arrivera jamais à vivre sans conso
etc

3)Le DSM n'a jamais fait l'unanimité, attention à cela car autant c'est un bon outil pour un soignant qui s'immerge lors de ses premières années , autant le cloisonnement des "maladies" je trouve cela plutôt douteux; perso en psychiatrie je considère qu'il y a des troubles qui sont sur un spectre, avec des hybrides de plusieurs troubles et des maladies bien catégorisées et généralement plus simple à diagnostiquer.

4) le DSM c'est les troubles mentaux ( Diagnostic and Statistical manual of Mental disorders (DSM).
) . Être addict n'est pas forcément un trouble mental. Sinon on m'expliquera en quoi un cancéreux qui se gavent d'oxy/morph est malade mentalement? c'est ridicule..

et l'addictologie n'a pas forcément de lien avec la psychiatrie
C'est une vision archaïque je trouve, mon médecin traitant quand je lui ai dit que j'étais accros aux opios il m'a envoyé vers un CMP et pas vers un CSAPA/CAARUD etc.
Pour lui si on consomme c'est qu'on est pourris mentalement, il pouvait pas s'éloigner plus loin de la réalité surtout dans mon cas.

5) dans le passage que tu cites on pourrait croire qu'il s'agit d'affres incurable, méfie toi car de nombreux d'ex-addicts n'ont plus d'addiction... parfois depuis de nombreuses années


Voilà la dépendance est un sujet très intriguant , elle touche toutes le personnes, riche pauvre, peu importe ton QI, elle ne fait pas de distinction.

Il pourrait y avoir un rôle génétique ; des personnes plus ou moins sensibles au plaisir/reconsommation du produit


prescripteur a écrit

Précisément parce qu'il n'y a pas de consensus. Tout a été dit et rien vraiment prouvé.

Amicalement

Déjà qu'en somatique il y a pas de consensus systématique alors pour l'addicto ou la psy..

Reputation de ce post
 
Très bon post, j'approuve ton propos - ElS
 
D'accord en tout point/petit conton

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

#11 23 janvier 2018 à  19:02

clean 
Banni
700
Date d'inscription: 21 Jan 2018
Messages: 139

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

je sais pas , tout ce que je peux dire c'est qu'au lieu de soigner mon problème de dépendance les médecins m'ont toujours proposé une molécule pour la rendre acceptable socialement... consensus ou pas !

Tout ce que je peux dire c'est que je connais pas un dépendant actif vraiment heureux sinon ce site n'existerait pas smile.

Tout ce que je peux dire c'est que moi ce sont des dépendants abstinents qui m'ont aidé à être clean ( juste pour aujourd'hui ).

Groovie la dépendance fini toujours de la même façon Hosto, prison, maladies condamnation et souvent décès... je regarde la fond et pas la forme !

Ce que je partage la ce n'est pas ma expérience personnelle mais l'expérience des milliers de dépendants abstinents smile.


Très amicalement.

Hors ligne

#12 23 janvier 2018 à  19:06

clean 
Banni
700
Date d'inscription: 21 Jan 2018
Messages: 139

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

et devant nos émotions et nos souffrances et notre destruction face à la consommation on se ressemble tous avec les mêmes conséquences.

Groovie Vrai ou pas tu switches entre produit en remplace un par un autre...

Vrai ou pas on connaît tout sur comment se défoncer on est intarissable sur comment se défoncer, mais parfaitement dans l'ignorance quand il s'agit de rester clean ?

Tout est critiquable alors je commence par l'autocritique.

Hors ligne

#13 23 janvier 2018 à  19:11

prescripteur 
Modérateur
10200
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 5758

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

Bonjour, je te conseille de lire

https://www.psychoactif.org/forum/t3046 … .html#divx

Les signataires ont été  des politiques de tout premier plan.
J'espère que cela t'aidera à relativiser tes certitudes.

Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne

#14 23 janvier 2018 à  19:15

Fluche 
Nouveau Psycho
France
200
Date d'inscription: 28 Nov 2017
Messages: 71
Blogs

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

On vient quand même plus facilement sur un forum quand on a un problème que quand tout roule pour soi (je suis un bon contre-exemple d'ailleurs), du coup c'est normal qu'on croise proportionnellement plus de monde ayant des problèmes avec sa ou ses dépendances ici.

Hors ligne

#15 23 janvier 2018 à  19:32

clean 
Banni
700
Date d'inscription: 21 Jan 2018
Messages: 139

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

je vais lire ça tout de suite prescripteur.

Mais il est vrai que je suis fermé ! car à mes yeux la valeur thérapeutique apporté par un dépendant abstinent pour un autre est sans égal... mes certitudes font que j'ai stoppé la consommation y'a 10 ans. Mais je vais m'ouvrir l'esprit et lire ça attentivement smile.

Hors ligne

#16 23 janvier 2018 à  19:33

groovie
Modérateur
18300
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 4858
Blogs
fb

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

Tout ce que je peux dire c'est que je connais pas un dépendant actif vraiment heureux sinon ce site n'existerait pas smile.

C'est une blague?

Ouvre ton carnet d'adresse, c'est absolument ridicule...il y a des tonnes d'usagers heureux. Rien que dans notre équipe..

Alors si on prend en compte les autorproducteurs de cannabis, les usagers de coke occasionnels, les usagers sous TSO qui se sont stabilisés avec quelques extras, les psychonautes qui prennent des psychédéliques synthétiques chaque mois etc etc..


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

#17 23 janvier 2018 à  19:36

clean 
Banni
700
Date d'inscription: 21 Jan 2018
Messages: 139

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

je parlais des dépendants pour qui leur consommation est devenue problématique.

Hors ligne

#18 23 janvier 2018 à  19:38

groovie
Modérateur
18300
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 4858
Blogs
fb

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

Ben perso j'ai une conso très problématique et pourtant je suis heureux.. bon j'arrête là mais voila.. certes ça me fait chier d'être addict mais bon , heh, on fait avec .. tant que j'ai pas des effets secondaires cela ne me gâche pas du tout la vie, tant que c'est indolore.
Après je dois juste à prendre mon "traitement" wink c'est un peu comme mon insuline...


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

#19 23 janvier 2018 à  19:39

pierre
Administrateur
7700
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 12136
Blogs
Site web
fb  twt   Google+ 

Re: Existe-t-il un profil "type" de l'usager dépendant aux produits psycho

Je suis un dépendant heureux !


Et je ferme le sujet, car si tu vais lu le réglement, tu aurais su qu'il fallait passer par l'équipe avant de  poser une question pour son mémoire...

En ligne

Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
5
[ Forum ] Effets des produits sur la mémoire par Linska
4730 12 févier 2014 à  09:12
par Linska
24 6495 05 juin 2018 à  13:59
par Ella
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
La fanzine Psychoactif N°2 est arrivé !
27 mai 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Psychoactif ]
Mieux faire connaitre les valeurs de Psychoactif à nos membres
20 mai 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Appel à témoignage ]
Comment avez vous réussi à arrêter ou baisser la coke ?
Il y a 2jCommentaire de rootdjack (10 réponses)
[ Appel à témoignage ]
Avez vous expérimenté la GBL (ou GHB) ?
Il y a 3jCommentaire de babaji (31 réponses)
[ Forum ]
Matériel de consommation - Codéine, commander en ligne, est-ce que ça marche ?
Il y a 1mnCommentaire de tsarazaza dans [Codéine et dihydrocod...](95 réponses)
[ Forum ]
Injecter - Passage du subutex vers Oxycodone
Il y a 3mn
2
Commentaire de yacinebra dans [Buprénorphine (Subute...](13 réponses)
[ Forum ]
DS-2
Il y a 4mnCommentaire de Parov dans [LSD 25...](5 réponses)
[ Forum ]
Drogue info - Petite question
Il y a 4mnNouvelle discussion de nashoba dans [Médicaments psychotro...](0 réponse)
[ Forum ]
Premiere fois psylocybine atlantis (truffes magiques)
Il y a 25mnNouvelle discussion de perso007 dans [Enthéogènes...](0 réponse)
[ Forum ]
Fumer - Aide au sevrage free base
Il y a 26mn
1
Commentaire de sky56253 dans [Cocaïne-Crack...](5 réponses)
[ Forum ]
L'éther, une drogue originale peu documentée
Il y a 38mn
6
Commentaire de L'Apoticaire dans [Poppers, solvants et...](48 réponses)
[ Forum ]
Effets secondaires - Palais devenu mou à cause de la cocaine ?
Il y a 43mnCommentaire de sud 2 france dans [Cocaïne-Crack...](1 réponse)
[ Blog ]
Angoissée
Il y a 39mnCommentaire de Zahir dans le blog de janis (10 commentaires)
[ Blog ]
3 days off
Il y a 4hCommentaire de Bootspoppers dans le blog de Zazou2A (14 commentaires)
[ Blog ]
Le Peyotl ?
Il y a 18hCommentaire de sud 2 france dans le blog de Artiste de Reve (1 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Etes-vous dépendant aux benzodiazépines ?
Dernier quizzZ à 19:02
  [ PsychoWIKI ]
Muscade, effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
Politique de confidentialité
[ Nouveaux membres ]
Duncanthc, LiLC, Charlieee, Jean Valjean8325, Queenrose, Anonymefeminin nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Connaissez vous le terme de "réduction des risques" liés à l'usage de drogues ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Base de données complète pour tester ses RC (entre autres)
par ff4life, le 21 Jun 2018
Juste à titre informatif, je suis tombé (via Reddit) sur une base de données extrêmement étoffée faisant état des réactions escomptées (couleurs) avec les réactifs chimiques les plus connus (Marquis, Mandelin, Ehrlich...) sur une large palettes de RC et de substances dites classiques. C'es...[Lire la suite]
 Saliva Prise en thé
par Titan_Spirit, le 19 Jun 2018
 Je pense que comme toute drogues, la Salvia qui plus est, fait partie de celles dont on ne connaît pas tout les effets, tout les facteurs et parmis ces choses, les modes de prises. Les études orientées de tout les camps pensent qu'il est mieux de s'orienter sur le côté scientifique de la pla...[Lire la suite]
 Mescaline
par Zirkon, le 18 Jun 2018
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Tout est dit dans [forum] Cocaïne fréquence conso quel est le pire ?
(Il y a 20mn)
+1 Dounia dans [forum] Cocaïne fréquence conso quel est le pire ?
(Il y a 2h)
Effectivement, autant pour moi suf dans [forum] Je rap(pe) que pensez-vous de mes sons ?
(Il y a 7h)
Ça fait rêver ces ampoules, magnifiques suf dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
(Il y a 7h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0