Aider un ami à se sortir de l'héroine / PsychoACTIF

Aider un ami à se sortir de l'héroine

Publié par ,
5322 vues, 6 réponses
Lola L 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 10 May 2018
2 messages
Bonjour à toutes et à tous,

       Je me tourne vers ce forum afin de vous demander de l'aide, je suis une ex petite amie et amie (maintenant) d'une personne (que je nommerais V) prenant de l'héroine (en sniff) à hauteur de 1-2 grammes / jour, il travail en déplacement la semaine ne consomme  pas durant sa journée de travail mais se "venge" le soir, il a déjà réussi à arrêter dans le passé en 2014, par substitut de Méthadone mais après quelques temps, il est retombé dans cette spirale infernale ...

       Durant ce temps là, la plupart des personnes qu'il côtoyait consommaient elles aussi cette drogue, à ce jour il ne côtoie plus personne mise à part moi depuis 2 mois.

       Après 6 longues années, à ne plus avoir de nouvelle, nous nous retrouvons complètement par hasard une après-midi, il y a de ça 2 mois, il se livre en toute honnêteté à moi sur sa vie actuelle, dans la discussion il m'avoue vouloir de nouveau arrêter car cette chose lui pourrit la vie, le coupe de toute vie sociale et j'en passe ...

      Avant de devenir dépendant, il avait tout un groupe d'ami(e)s, dans lequel je fais partie, il s'est coupé de nous, pour être plus précise l’héroïne, l'a coupé de nous tous sad
       C'était quelqu'un de très sociable passait son temps libre à faire de la musique et tout un tas d'autre chose, s’intéressait à tout ce qu'il l'entourait, aujourd'hui quand il ne travail pas, il reste chez lui et quand je le vois (toujours à l'extérieur) c'est en général 2h max car le manque se fait sentir (comme hier mal à tête, sueur froide, nausées )
       Quand je passe du temps avec lui, je me rends compte qu'il n'a pas changé de la personne que j'ai connu autrefois toujours aussi drôle, intéressant mais cette chose le coupe de tout ce qui est bon pour lui.

      Pour ma part, je n'ai jamais touché à l'héroïne et n'en ai pas envie (c'est même plutôt bannie par chez moi ^^), je connais quelques personnes qui y sont ou en étaient dépendant.

      Je l'ai revu hier, nous avons beaucoup discuté de comment procédé pour le sevrage, il ne veut pas être hospitaliser, il aimerait ne pas compenser par la méthadone et encore moins le sub.
     
      Je veux vraiment l'aider à s'en sortir (à sa demande bien sur ) mais à part me renseigner sur internet je ne sais pas comment faire.

      Il m'a expliqué que sa pouvait être très compliqué à gérer pour moi, étant complètement "out" de tout ça mais la n'est pas le problème, je suis une personne forte, je m'en sens capable et le connais très bien donc je ne le lacherais pas.
      Il m'a aussi dit qu'il lui faudra une présence permanente le temps du sevrage, qu'il passera par de nombreuses phases telles que vomissements, diarrhées ... (ce que je suis prête à faire)

     Nous nous sommes dis qu'il fallait que nous trouvions une période ou chacun de nous ne travaillait pas, partir dans un endroit ou nous serions tranquille le temps du sevrage, mais pratiquer ce sevrage par la manière forte, n'est-elle pas dangereuse ? Du fait qu'il consomme tout les jours depuis plusieurs années maintenant ? Et après le sevrage que faut-il faire, car je suppose que l'envie d'y retourné doit être très forte, comment y renoncer ? Quels moyens entreprendre ? Que vais-je pouvoir faire afin que l'envie diminue (je sais qu'il me fait confiance sinon il ne m'aurait pas demander ça et c'est réciproque) mais peut-être que mon aide ne sera pas suffisante ?

    Y a t-il des personnes ici qui ont déjà pratiquer l'hypnose afin d'aider à stopper cette addiction ? Car j'ai un contact et je me dis que sa pourrait être une bonne idée.

    J'aime vraiment beaucoup cette personne je suis prête à faire beaucoup et souhaite pour lui qu'il s'en sorte,

    Merci d'avance pour vos conseils, témoignages ....

Hors ligne

 

Recklinghausen 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut,

Le principal soucis après un temps certain sous opiacé, c'est le risque de voir apparaître une déprime carabinée, voir une dépression quelques temps après avoir " décroché ".

Se passer du produit à court terme est la chose la plus facile ( et pourtant, ô combien douloureuse ).

Je lui conseillerais de se stabiliser via un Traitement de Substitution aux Opiacés dans un premier temps et d'envisager une baisse progressive des paliers pour le supprimer.

Bien que j'ai tendance à penser qu'un TSO permet une vie quotidienne plus facile.

Dans tous les,cas, quelque soit son choix, il serait bien qu'il se fasse accompagné dans un CSAPA. C'est une structure qui rassemblent de nombreux professionnels de santé spécialisé dans le domaine de l'addiction.

Des consultations ( voir une prise en charge ) ne pourront être que bénéfique à ton ami.

Je te conseille d'avoir une position amicale et soutenante vis à vis de lui, si tu voulais lui apporter ton aide ( je sens une pointe de sentiment supérieur à de la simple affection, mais je peux me tromper ).

Par contre, JE pense qu'il est plus facile d'être substitué et de considérer son TSO comme un traitement chronique ( comme mes smarties pour le diabète par exemple ), plutôt que de déstabiliser l'organisme en le privant d'une molécule qui l'accompagne depuis tant d'années.

Et il n'y a aucune honte à avoir de consommer un médicament pour pouvoir gérer le quotidien de façon satisfaisante.

La déprime/dépression due à la suppression de l'apport de produits opiacés/opioides finit par se terminer... Mais cette durée peut être variable et s'étendre sur plusieurs mois, voir plusieurs années.

Il reste néanmoins le capitaine qui tient la barre de sa vie. Et son choix se doit d'être respecté ( attention à faire en sorte que ses envies/fantasmes soient transférables sur une réalité acceptable ).

@ +


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

Shaolin 
Modératrice à la retraite
France
000
Inscrit le 20 Sep 2009
3454 messages
Je suis du même avis que Reck, les traitements de substitution sont des traitements médicaux, qu'il faut considérer comme tels, et pas comme une drogue qui vient en remplacer une autre.

Perso, j'ai refusé les TSO pendant des années, me disant que je pouvais décrocher seule, que je ne voulais pas prendre une "drogue légale" comme je disais roll
J'en ai perdu du temps à faire des aller-retour entre consommation et période de sevrage, tout ça pour être encore plus dedans au final.
J'ai fini par accepter un traitement méthadone, mais là encore j'ai perdu du temps, parce que je voulais absolument baissé ma posologie le plus vite possible pour décrocher plus rapidement mur
Belle erreur, j'ai encore perdu du temps à lutter contre ma métha que je ne considérais pas comme une alliée mais comme un poids de plus.

Et un jour, un ami éclairé (il se reconnaîtra wink ) m'a fait comprendre que je me trompais complètement d'approche. J'ai arrêté de me prendre la tête sur mon traitement, ma posologie, et j'ai pris ma métha comme je prends ma pilule le soir, ou mon traitement pour l'asthme.
Parallèlement à ça, n'étant plus tiraillé par le manque et les idées reçues sur les tso, j'ai enfin pu me concentrer sur moi, ma vie, mes envies. J'ai retrouvé une certaine stabilité, et j'ai pu recommencé à vivre tout simplement!

Il est plus facile de faire le deuil de la came et de se défaire d'une addiction quand, à côté de ça, tu as déjà repris un peu pied dans la vie, quand tu as retrouvé une stabilité, même fragile.

Ton ami pourrait aller dans un CSAPA aussi pour trouver une écoute, du soutien, sans forcément parler traitement pour le moment. Et tu as tout à fait le droit de l'accompagner s'il le désire.
Mais il ne faut vraiment pas qu'il reste seule face à ça, et qu'il s'imagine que tout ira mieux une fois son sevrage à la dure terminé.

En tout cas, bravo pour ton investissement, ça aide dans ce genre de situation d'avoir une amie qui soutient sans juger wink

Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

Hors ligne

 

bento 
Banni
Afghanistan
000
Inscrit le 21 Apr 2018
305 messages
Lola bonjour
Déjà il faut que tu saches que sur 10 personnes qui font un sevrage à la dure sans traitement de substitution après pour prendre le relais 9 sur 10 replongent (au moins 1 fois).
Le sevrage est douloureux et horrible,sûrement aussi pour la personne qui assiste le "patients ailleurs. Mais le plus dur c est lorsque tu rentres et que ton ami se retrouvera dans le même environnement que lorsqu' il se defoncait. Alors il peut dire non 1 fois...3 fois......10 fois..Mais le risque est important que un jour il se dise: allez je vais juste me faire un petit extra,C tout, et c est reparti....normal:il sait ou en acheter,et il est dans le contexte qui l a ou le fait prendre de la came,et c est cet espèce de quotidien de surface qui cache en fait un combat perpétuel entre le V qui veut arrêter,qui a parfois des excès de faiblesse et l autre V qui lui est dedans et est souvent bien plus fort que l autre, ce sera le plus dur problème que vous devrez gérer avec votre ami.
Je suis moi même dépendant aux opiacés depuis longtemps et je connais ces parties de yoyo j arrête j arrête pas.
Si tu as des questions en mp hésites pas.
Bye Lola et V.Courage à vous et il a de la chance d'avoir une amie comme toi?

Chef du cartel du bâtiment c

Hors ligne

 

Agartha 
Modérateur
France
2200
Inscrit le 27 Oct 2016
1732 messages
Blogs
Salut,

Avant de devenir dépendant, il avait tout un groupe d'ami(e)s, dans lequel je fais partie, il s'est coupé de nous, pour être plus précise l’héroïne, l'a coupé de nous tous 

Mouais, je pense pas qu'il fallait être "plus précise" ^^'
Aider ton ami, bien entendu!! Et c'est super que tu essayes de ton mieux pour l'aider, vraiment

Mais nier son implication c'est trop facile, ta phrase sous-entend qu'il y aura bien un moment où, en tant que consommateur d'héro, on va se faire happer sad Je pense que s'il (et toi) ne réalisez pas que ce n'est pas "à cause d'elle", le sevrage pourrait prendre une tournure peu souhaitable, avec tout ce que ca apporte (mais ça pourrait très bien marcher aussi, qu'on soit d'accord)


Sinon, il y a pas mal de témoignages de gens qui ont fait un "sevrage par le voyage", à la différence que la question de TSO était réglée parce que, je pense, que les gens se sont rendus compte que Oui, le sevrage par le voyage était efficace, mais plutôt en tant qu'outil pour le début du sevrage, ou du moins, une fraction du sevrage totale (parce  qu'un sevrage, ça dure par 2 mois quoi...), mais pas en tant que moteur du sevrage. Un TSO, à mon avis, ça reste un bon moteur dans la démarche de sevrage

Après je my connais pas trop vu que je consomme ni héro ni TSO, mais c'est d'après ce que j'ai pu comprendre en lisant des trucs ici


Pourquoi est-il strictement fermé aux TSO sinon? J'ai pas trop compris je t'avoue


Bon courage et bonne journée

Dernière modification par Agartha (11 mai 2018 à  14:31)


I think that I've been dead since the start

Hors ligne

 

Lola L 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 10 May 2018
2 messages
Bonjour à vous

Tout d'abord merci pour vos réponses !!!

Effectivement, nous nous sommes bcp aimé donc il y aura tjs une part de sentiments, nous avons vécu une très belle relation, et à ce jour je suis là pour lui en tant qu'amie

Je suis totalement consciente que le sevrage physique même si douloureux soit-il, doit être plus facile que le sevrage psychologique ... et prendra du temps.

Non il n'est pas fermé au TSO mais je me posais la question de savoir si il n'y avait pas d'autres moyens.

Et je rebondis sur phrase à laquelle je me suis mal exprimée ^^

Bien sur que ce n'est pas l'héroine qui l'a coupé de nous, c'est bien V qui a voulu prendre ce produit de son propre chef et personne ne lui en a donner l'ordre, il en est conscient et moi également smile

Nous nous voyons tout à l'heure je vais donc lui parler de tout ce que vous avez pu me dire et vous tiendrais au courant de la suite

Merci à vous !!!!

Hors ligne

 

Anonyme7507
Invité
Hello !

C'est vrai que le tso dans ces cas la serait plus conseiller , encore si c'était sa première décroche y'aurai moyen de tenter le sevrage a la trainspotting , mais la vu que sa fait quand meme quelques temps qu'il galère sa risque d'etre compliqué , plus les sevrage passe le temps passe l'accroche est plus rude le corps est de plus en plus intoxiqué et il a de plus en plus de mal a etre clean , alors qu'un tso methadone va lui permettre de pas en chier de pouvoir ce lever le matin aller au taff avoir une vie normal sans le stress et la pression de la vie clean .
Je comprend qu'il soit motivé et que toi aussi mais si c'est pour en chier et replonger quelques semaines ou mois aprés pour en revenir au meme point , en plus souvent a force de rechute on ce sent encore plus déprimé puisque dans notre tete on ce dit qu'on en sortira jamais sa peut meme empiré les chose de vouloir le sevrage a tout prix .
Comme la dit shaolin qui d'ailleur je trouve son témoignage excellent quand elle dit qu'elle a non seulement perdu du temps a accepter son tso mais en plus perdu du temps a vouloir diminuer a tout prix pour au finale ce raviser et prendre les chose plus cool sans stress sans angoisse et je suis sur qu'a l'heure d'aujourd'hui tout va pour le mieux pour elle .
On a tous le meme problème c'est emmerdant d'avoir un tso qu'on doit aller chercher tout les 14 ou 28 jours une sorte de boulet au pied mais qui quand meme améliore énormement la vie , j'ai meme connu a l'époque avant ma dépendance a l'hero de gros soucis de sommeil que la métha ma soigné sans compter la nervosité que j'ai toujours eu pareil sa me la calmé alors ya certes des inconvénient mais le coté positif des tso est quand meme beaucoups plus important que sans tso , au finale j'avais tendance a croire que le tso m'aurai fait du mal a la santé mais je me suis trompé j'ai essayer d'arreter le tso c'est encore pire on dort pas on est mal psychologiquement et rien que sa je sait que sa endommage bien plus le corps qu'une prise de méthadone , en plus sa ouvre l'appetit etc on retrouve enfin une vie normal la paix la zenitude etc !

Aprés pour le sevrage pendant des vacances je dit pas sa peut aidé mais personellement j'aurai jamais pu le faire étant donné que je n'ai aucune energie vital quand je suis en manque alors le fait de prendre l'avion plus étant trés mal physiquement tu peut meme pas sortir de la chambre d'hotel donc au finale c'est encore pire autant etre chez soit ce retaper bien et a la limite pour la deppression post sevrage physique la oui tu te  tape un bon voyage et encore que le système hormonal en prend un sacré coup donc meme en étant au paradis on peut ce trouver un peu lassé et fatigué .
Même moi qui suis jeune a 26 dont seulement 6 année de dépendance dont clean depuis bientot deux je fume meme plus la cigarette rien que du sport , et ba j'ai essayer une grosse diminution jusqu'a 5 mg sa a était un calvaire je dormait plus ou peu je me lever très tôt le matin aucune envie de bouger , aucune motiviation pour soulever de la fonte , encore moins envie de voir des gens une grosse déprime , des angoisse quasi h24 entre coupé de moment que je trouvais super mais vite rattraper par le mal , du coup j'ai remonter jusqu'a 20 et la maintenant sa va mieux , tout sa pour dire que je sait meme pas si j'aurai les couilles un jour de balancer le traitement meme en diminuant étant donner que ta qualités de vie en prend un sacré coup , sa peut même entrainer le suicide pour des gens qui comme moi a la base sont pas deppressif et tombe de très haut quand sa leur arrive .
C'est la rançon du tso sa aide très bien certes mais après on a du mal a revenir sans puisque notre corps a était habitué au confort d'une vie sous opiacés .
Mais faut pas craché dans la soupe non plus je suis sur que plein de gens qui tombe en déprime aprés un sevrage rien que le fait d'enclenché un tso leur vie redeviendra sympa , même sans changement a coté rien qu'avoir un tso sa peut grandement aidé a retrouver un bien être une désinhibition etc !

Et c'est a lui de faire le bon choix de bien réfléchir a ce qu'il veut mais faut qu'il ce prépare a ce qu'il subisse un sevrage physique de quelques jour a peu prés une semaine et surtout des petites angoisse avec un coté anxieux pendant quelques semaines aprés le sevrage , c'est la fameuse addition d'une dependance a l'hero aprés c'est faisable mais il a interet a etre bien motivé !

Sinon il a le coté plus cool du tso ou il en chiera pas du tout sa va justement lui permettre de retrouver une vie cool et stable un bon sommeil reparateur etc ensuite soit il continue son tso soit il le prend sur un mois voir moins tout en diminuant les dose pour pas trop en chier et je suis sur qu'en prenant sa métha sur aller meme 3 semaine au début a 40 ensuite 30 ensuite 20 10 avec une petite méthode chinoise sa passera assez simplement , mais faut qu'il soit sur puisqu'aprés si rechute il y a , sa sera de pire en pire de plus en plus dure et surtout avec le moins de choix possible parce qu'a force de tiré sur la corde la seul possibilités sera un tso sur plusieurs année voir a vie , ce qui n'est pas une tare voir une bénédiction a l'heure d'aujourd'hui .

En tout cas c'est trés sympa et adorable de ta part de t'occuper de lui , tu va etre une aide considérable pour lui tu va bien le conforté et l'aidé dans ces démarche on sent de ta part que ta envie d'aider ton prochain et sa c'est remarquable , tu est pas du tout dans le jugement etc sa ce fait rare des gens qui ont jamais consommer qui soit aussi compréhensif sa fait plaisir d'avoir des gens comme sa sur terre qui sont pret a donner de leur personne pour aidé quelqu'un !
Courage a toi et a V dans ces démarche !
 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Arrêt héroïne- l'aider en connaissance de cause
par RaphaElle, dernier post 11 mars 2017 à  12:52 par Tetris68
  8
[ Forum ] Ami(e)s - MDMA, LSD : l'aider à sortir de ça ?
par Madam', dernier post 16 octobre 2017 à  18:32 par Agartha
  9
[ Forum ] Est ce de l'héro?
par Xavier32, dernier post 20 mai 2016 à  00:51 par Syam
  17
  [ PsychoWIKI ] Injection heroine brune en photos
  [ PsychoWIKI ] Héroïne, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
15990 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
15992 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Fanzine 5 : PUD, numérique et régulation des usages
26 juin 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Gérer sa consommation - Alcool Ritaline et tdah
Il y a 24hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Mise à jour de Tails
Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Attaques de panique et changement de personnalité avec prazepam et...
Il y a moins d'1mnCommentaire de prescripteur dans [Benzodiazépines...]
(2 réponses)
 Forum 
Combattre la douleur sous tso subutex.
Il y a 16mnCommentaire de cker79 dans [Opiacés et opioïdes...]
(3 réponses)
 Forum 
Injecter - Help me je ne trouves plus de veines potable
Il y a 39mnCommentaire de prescripteur dans [Cocaïne-Crack...]
(4 réponses)
 Forum 
Expériences - Passage des douanes
Il y a 46mnCommentaire de prescripteur dans [LSD 25...]
(3 réponses)
 Forum 
Drogue info - Site fiable Darknet
Il y a 5hNouvelle discussion de Zepek54 dans [Cannabis...]
 Forum 
Conseils première fois (Salvia ou Psilocybe?)
Il y a 7hCommentaire de Cobe dans [Enthéogènes...]
(8 réponses)
 Forum 
Injecter - Peut on faire une IV de cc dans une couille ?
Il y a 7hCommentaire de sky56253 dans [Cocaïne-Crack...]
(19 réponses)
 Forum 
Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE 2019 à aujourd'hui.
Il y a 8h
40
Commentaire de Régular Psyché dans [Anonymat et sécurité...]
(1483 réponses)
 Blog 
Le cachet miraculeux
Il y a 22mnCommentaire de Kanekilife dans le blog de Kanekilife
(1 commentaires)
 Blog 
Ketamine and cocaine IV
Il y a 11hCommentaire de Psilosophia dans le blog de Bosko187
(1 commentaires)
 Blog 
Le protocole "RE" - Etude spectre large sur la NEP [Terminé]
Il y a 21h
3
Commentaire de prescripteur dans le blog de Serrah
(6 commentaires)
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 06:51
 PsychoWIKI 
The Idea Handle Involving To Venture Tai Ku789
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Hazema nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Première expérience 2CC, 30mg : le psychédélique saveur opium
par Wolfyy, le 01 Aug 2022
Substance : 2CC. Cobaye : Homme, 60kg, la vingtaine. Contexte : En soirée, seul dans mon appart. Expérience : Cliquer sur mon profil, produits testés en bio (une 30taine) TRIP REPORT 2CC N°1 - 28/07/2022 30mg Oral Après m'être décidé à me lancer dans la catégorie des 2C-X, je me suis tou...[Lire la suite]
 2CB-FLY : l'école du lâcher-prise
par Cub3000, le 30 Jul 2022
Je suis un homme de 47 ans, 1,84m pour environ 95kg. J'ai testé hier pour la première fois le 2cb-fly, en compagnie d'un ami qui était déjà familier de la substance et l'apprécie beaucoup, et de mon chéri qui n'en a pas pris mais a assisté à notre trip. Le mindset était bon à part un pe...[Lire la suite]
 Histoire d'un détournement d'une pipette de tercian
par cependant, le 27 Jul 2022
Il y a quelques années, j'avais des problèmes de crises d'angoisses récurrentes et une insomnie rebelle. À l'époque, je ne prenais des opiacés qu'irrégulièrement. C'était des douces parenthèses apaisées dans une mer noire d'encre. Mon psychiatre, persuadé que mes problèmes découlaien...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Parle de ce que tu comprends s'il te plait. g-rusalem dans [forum] MDMA Consommation et dangers
(Il y a 7h)
"Ni pour le covid" <3 dans [forum] RdR sur l'extraction de DMT (Cyb's salt tek)
(Il y a 8h)
Excellent dans [forum] RdR sur l'extraction de DMT (Cyb's salt tek)
(Il y a 8h)
il n'y a plus de débat possible. le pb est que cette pô a quitté le domaine du r dans [forum] Comment gérez vous vôtre dépendance ?
(Il y a 10h)
simple éfficasse didactique... dans [forum] RdR sur l'extraction de DMT (Cyb's salt tek)
(Il y a 11h)

Pied de page des forums