grossesse subutex et cannabis / PsychoACTIF

grossesse subutex et cannabis

Publié par ,
2581 vues, 11 réponses
Mélusine 
Nouveau membre
French Polynesia
000
Date d'inscription: 18 May 2018
Messages: 4
Bonjour,
J'ai 31 ans et déjà 2 avortements derrière moi.
Je viens d'apprendre que je suis enceinte de 9 semaines.

Au niveau des drogues, j'ai commencé  il y a une dizaine d'années, par des drogues "festives".  Puis l'héroine. Puis traitement de substitution (sub). Toujours des petites quantité mais en trace. Là, actuellement, un cachet de 8 mg me fait 3 semaines. Je prend une trace le matin et ça suffit.

Je fume du cannabis depuis l'adolescence. je fume 2, 3 pétards par jour, surtout en fin de journée et le soir (pas de pétard, pas de dodo).

Avec mon copain nous voulions un enfant mais je voulais tout arrêter avant. J'ai déjà arrêté plusieurs fois, mais j'y remets le nez souvent dès le mal physique passé..
J'ai un rythme de vie assez soutenu avec plusieurs emplois, dont un travail de nuit (d'où la difficulté d'arrêter...) et des menstruations très aléatoires du coup.
Jusqu'à fin juin début juillet je vais faire du 7/7, c'est le gros coup de bourre de l'année. 

Du coup c'est déjà une période assez rude où j'augmente un peu mes conso, même le tabac, histoire d'avoir l'energie de tenir.
Je viens d'apprendre que je suis enceinte, bon, c'était quand même voulu même si là c'est le pire moment où ça puisse tomber.
J'ai pris les rdv à l'hosto, j'angoisse beaucoup, rien qu'au tél la fille m'a fait remarqué que je me réveillait un peu tard pour l'écho (car déjà à 9 semaines).. Du coup je stresse de leur parler de tout ça si déjà ils me font une remarque là dessus...
Je pense que je vais uniquement parler du cannabis et du tabac (qui vont être super dur à ralentir et stopper pour moi)

Je vais dans un premier temps essayer de ralentir clopes et cannabis. Arrêter le sub en trace et le mettre sous la langue. Ca risque d'être chaud à doser.. Vous pensez que je peux le réduire en poudre, histoire d'être sûre d'avoir les même quantités et mettre la poudre sous la langue, ça fera pareil? Ou ça fondrait trop vite?

Puis je pensais ralentir très progressivement en juillet, août, septembre pour stopper en octobre, pour le dernier trimestre de grossesse. Sur des petites quantités comme ça je me dis que si je prends le temps je n'aurais pas de mal physique et donc pas de risque pour le bébé?

Enfin j'attends vos conseils... Je redoute plus que tout le sevrage du bébé... Je prends pas des quantités énormes mais je le fais depuis 10 ans... Du coup je m'inquiète pas mal... Niveau cannabis je doute pouvoir arrêter le pétard du soir... Enfin ça veut dire que je dors pas et je peux pas me permettre de nuits blanches avant octobre. A partir d'octobre je suis tranquille jusqu'à l'accouchement, je ne travaillerai plus.

J'attends vos conseils.. Merci d'avance

Hors ligne


Anonyme6408
Invité
Salut,

Déjà, félicitations pour l'heureuse nouvelle smile

Je pense que tu devrais parler du sub lors de tes rdv médicaux. Mieux vaut anticiper et informer le personnel médical avant le terme afin qu'ils t'aident à stopper progressivement et, si échec, qu'ils puissent accompagner le sevrage post-natal de l'enfant.

Vu ton dosage actuel de sub, je pense que tu n'auras pas trop de mal à lâcher avant le terme ; et en en discutant avec le personnel médical tu pourrais obtenir des comprimés dosés à 0,4mg, plus faciles à prendre que les B8 que tu sniffes à petites doses à l'heure actuelle.

Tu ne seras de toute façon pas perçue comme une mauvaise mère parce que tu prends du sub. En parler permettra justement de mettre en place des solutions.

Le tabac et le cannabis me semblent en revanche plus inquiétants pour l'enfant à naître. À voir si tu te sens d'arrêter très prochainement - avec ou sans l'aide du personnel médical -, après le gros coup de bourre d'été ou bien pas du tout (les médecins recommandent une simple baisse de la consommation s'ils sentent qu'un arrêt total est susceptible de stresser la mère au point de mettre sa grossesse en danger).

Arrêter le sub en trace et le mettre sous la langue. Ca risque d'être chaud à doser..

Mmmmmoui m'enfin si ça te perturbe trop de changer de ROA reste sur le sniff, tu mets aucune vie en danger et tu garderas le petit effet booster/euphorique parfois bien utile quand on a un coup de bourre...

Vous pensez que je peux le réduire en poudre, histoire d'être sûre d'avoir les même quantités et mettre la poudre sous la langue, ça fera pareil? Ou ça fondrait trop vite?

Même si tes dosages sont minimes, pense à la différence de biodisponibilité entre les ROA (30% pour le sublingual, 50% pour le sniff). Je pense pas que tu sentes une nette différence en changeant de ROA mais on ne sait jamais. D'où l'intérêt que je vois à en parler à un spécialiste histoire d'avoir une délivrance de comprimés correctement dosés.

Sinon ouais ça doit être possible de prendre la poudre directement sous la langue, mais ça risque d'être plus compliqué de la garder avec la salive dans un endroit précis de ta bouche...


kameo 
Mi humaine mi animale
600
Lieu: Terre
Date d'inscription: 16 Mar 2012
Messages: 344
Blogs
Salut! Félicitations!
Ici +/- même parcours, 2 ivg. Puis deux amours sont arrivés(et le bonheur avec wink )
Je rejoins noyer pour le fait que cacher la conso de sub est plutôt une mauvaise idée.
Je ne sais pas si tu le sais mais en général pendant la grossesse avec ttes les modifications hormonales il est fort probable de devoir augmenter un tso car la gêne/le manque est présent.
Il ne faut pas arrêter le sub, ça peut être très mauvais pour ton bébé, surtout que tu es déjà à 9semaines!!

Je te conseille d aller voir un centre addicto vers chez toi, logiquement ils devraient adapter un traitement selon ta prise actuelle, pour être sûr que tu ne sois pas sous dosée ou sur dosée. Les fluctuations comme ça, bébé n'aime pas vraiment.

Essaye de trouver un gyneco puis pédiatre qui connaît le monde des tso, ça sera un gros + pour vous, il/elle pourra t orienter comme il faut.

Bon courage, tiens nous au courant!
Take care

Hors ligne


Stashmou 
Nouveau Psycho
France
200
Date d'inscription: 24 Feb 2018
Messages: 72
Félicitations après quand on est sous sub je pense que le cannabis est un moindre mal si en plus il te permet de dormir et que tu le consommes de manière adulte ce sera contre productif d'arrêter le bédodo. Si tu ne dors pas ça ne sera pas bon pour ton futur enfant.

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
4020
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 6185
Salut,

Et c'est parti pour la transformation du couple en famille !!!

Les avortements précédents étaient thérapeutiques ?

Même si ce n'est pas le cas, j'aurais tendance à penser qu'il serait bien de te faire suivre par un(e) gynécologue obstétricien afin qu'il puisse t'accompagner tout au long de la grossesse et qu'il prenne en charge l'accouchement.

Et il serait souhaitable que cette personne prenne contact avec l'addictologue du CSAPA dans lequel tu es/tu vas être suivie.

Ton traitement de substitution est officiel ? ( sous entendu, c'est un médecin qui te prescrit ce médicament ? ).

Dans le même ordre d'idée, si jamais ce n'était pas le cas, je t'engage à aller consulter pour mettre en place ce traitement.

Si tu avais ce traitement de manière officielle, ne serait-il pas intéressant de changer de galénique ?

Dans le but d'avoir une dose bien précise consommée par jour... Car pour le moment, ta prise journalière est approximative puisque un B8 te fait 3 semaines, soit 21 jours.

C'est évidemment à discuter avec un addictologue ( qui est spécialisé dans la prise en charge de futur maman ), mais je pense que d'après ton écrit, une dose de départ à 0,4 mg me parait être la dose quotidienne adéquate.

L'utilisation de la Buprénorphine tout au long de la grossesse ne pose pas de problèmes pour la santé du futur bébé    !!!

Les données collectées sur les bébés dont les mamans ont consommé de la Buprénorphine au long du premier trimestre, et jusqu'au terme de la grossesse sont rassurantes !!!

Le seul désagrément sera un séjour à la maternité un peu plus long en raison de la dépendance du bébé au médicament mais les protocoles d'aujourd'hui permettent une prise en charge tout à fait satisfaisante de l'enfant pour le sevrer de façon progressive afin qu'il ne souffre pas.

Je t'engage à lire ce lien qui est très rassurant quand à la possibilité d'utilisation de la Buprénorphine pendant l'intégralité de la grossesse.

Avis personnel, JE pense que le principal est que tu es une dose bien précise quotidiennenemt ( cette dose peut être amenée à être légèrement augmentée, ce n'est vraiment pas un soucis ).

A l'heure actuelle, comme tu es déjà enceinte, je ne suis pas sûr que changer de ROA soit une telle bonne idée.

La biodisponibilité de la Bupré est diffèrente entre l'inhalation ( la reniflette ) ou le sublingual ( le faire fondre sous la langue )... Pourquoi vouloir changer ?

Perso ( je ne suis pas un professionnel de santé et n'est donc qu'un avis qui demande vérification ), je ne pense pas que la prise en sublingual soit meilleure pour l'enfant que la prise en sniff.

Je dirais que si tu souhaites passer à la prise sublingual, tu auras l'opportunité de l'envisager une fois la grossesse terminée ( dans quelques mois ).

L'avantage de la galénique en 0,4 mg, c'est que tu inhalera une dose quotidienne précise qui stabilisera ton organisme. Et il sera stabilisé tout au long de la grossesse.

Dans le même état d'esprit, JE pense qu'il serait préférable de limiter tabac/cannabis plutôt que de souffrir à l'extrême et que cette souffrance tant physique que morale soit ressentie par ton enfant...

Sans, bien entendu, faire comme si de rien n'était, il est préférable de continuer un apport " raisonnable " ( j'aime pas trop ce mot mais je n'en trouve pas d'autres ) plutôt qu'entamer un sevrage.

Éventuellement, envisager de passer à la cigarette électronique, ou envisager la prise de gomme àla nicotine ( elles sont prises en charge par la sécurité sociale en plus ).
Celà te permettra un apport en nicotine, tout en supprimant les effets de la combustion.

Dans le même ordre d'idée, vaporiser le cannabis supprimera la combustion et ses effets néfastes.

Il est généralement vivement déconseillé d'entamer un sevrage brut pour une femme qui est enceinte.
La stabilisation me parait un objectif qui sera plus à même d'engendrer une grossesse peut-être pas idyllique mais beaucoup plus satisfaisante, tant pour la future maman que pour l'enfant qui grandit à l'intérieur de son corps.

Je te déconseille de ne pas aborder le fait que tu ais un traitement de substitution à la Buprénorphine.

Il est important que la personne qui va te suivre tout au long de ta grossesse soit averti des médicaments que tu consommes, afin de ne pas te proposer un traitement qui engendrerait des interactions indésirables, par exemple.

Il n'y a aucune honte à être sous traitement médicamenteux lorsqu'on est enceinte !!!

J'en rajoute une petite couche mais ça me semble important... La prise en charge du sevrage du nourrisson est aujourd'hui tout à fait convenable  !!!
Les bébés ont un protocole défini adaptable à chaque organisme pour que le sevrage se fasse en douceur et qu'ils ne souffrent pas !!!

D'où l'intérêt d'en parler immédiatement à la gynécologue ( si elle n'est pas obstétricienne, je te conseille de changer pour une personne capable de te suivre jusqu'à l'accouchement ) afin que le protocole soit préparé bien à l'avance et que tout se passe de la meilleure des façons ( pareil en ce qui concerne les deux avortements que tu as subi, il sera bien d'en discuter pour que la gynécologue puisse adapter ou vérifier des truc si ça devait être le cas... Je n'en sais strictement rien, j'en suis désolé ).

De ton côté, l'important est de te stabiliser ( et non de te sevrer ). Tout comme toi, le bébé a besoin de stabilité.

Je te conseille également de prendre rendez-vous dans un CSAPA !!!

C'est une structure avec des professionnels de santé spécialisés en addiction ( et également un travailleur social qui pourra t'aiguiller et expliquer tes droits ) afin qu'ils puissent se mettre en relation avec ta gynécologue si besoin ( il est quelquefois nécessaire d'expliquer certains détails aux gynécologues ).

Et tu pourras discuter de l'ensemble des points qui te font peur... Et particulièrement en ce qui concerne le sevrage du nourrisson ( tu seras rassurée et c'est une bonne chose ) car c'est ce qui t'inquiète apparemment le plus.

Durant ces cing prochains mois, n'hésite pas à te faire prescrire des arrêts de travail de temps à autre plutôt que de " tirer sur la corde ".
Je me rappelle que passé les trois premiers mois ( où ma femme avait tendance à vomir tout ce que je cuisinais et c'était pas si mauvais que ça ), ma femme ( enfin, mon ex femme ) avait des moments difficiles physiquement et dans ce cas, elle faisait un petit break qui lui permettait de récupèrer un peu.

Pendant ces 8 prochains mois, il va te falloir penser à toi ( enfin, à vous puisque tu partages désormais ton corps )... Et accepter te faire chouchouter un peu plus que d'habitude.

C'est la dure loi de la femme enceinte wink

Sérieusement, n'hésite pas à te faire câliner et chouchouter par ton chéri ( en plus, je suis sur qu'il ne demande que ça ).

Félicitations pour ta grossesse et bonne aventure smile

Je te souhaite que tout se passe bien ( après tout, il n'y a pas de raison ) et n'hésite pas à nous tenir régulièrement au courant !!!

Prends soin de vous,


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


Shaolin 
Modératrice
France
2400
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 3341
Salut Mélusine,

Les bons conseils t'ont déjà été donnés.
Je veux juste insister sur le fait de ne surtout pas se sevrer pendant la grossesse.
Le syndrome de sevrage du nourrisson est un risque, certes, mais tu peux très bien passer à côté. Alors qu'un sevrage en cours de grossesse, c'est à coup sûr un énorme stress pour le foetus, sans parler du manque qu'il ressentira lui aussi.

Prends vite un rendez vous en addicto pour ajuster correctement ta posologie de sub. Et vois avec eux pour qu'ils t'oriente vers un gynéco et un hôpital habitués à ce genre de situation.
Mais je rejoins les collègues, il est impératif d'en parler, car ça se prépare une grossesse sous tso, il faut que l'équipe soit prévenue afin de réagir de façon adéquate si un séjour en néonat s'avérait nécessaire.

Pour ce qui est du tabac et du cannabis, réduis tant que tu peux, mais ne te flagèle pas non plus si tu n'arrive pas à arrêter complètement. Tu n'as pas une consommation monstrueuse non plus, donc tranquille wink

Le plus important pour l'instant, c'est de t'entourer de professionnels compétents, et tu vas voir, ça va aller smile
Et si tu as des question, on est là aussi.

Amicalement

Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

Hors ligne


Mélusine 
Nouveau membre
French Polynesia
000
Date d'inscription: 18 May 2018
Messages: 4
Bonjour,

Je vous remercie pour tous les conseils donnés, ça me fait beaucoup de bien de pouvoir parler de tout ça.

Au niveau de la grossesse en fait je ne suis qu'à 7 semaines de grossesse, et 9 d'aménhorrée. Pour les avortements, j'en ai eu un à 16 ans et un autre à 25. C'était des ivg voulues. J'ai très mal vécue les 2 et la deuxième a été suivi d'une dépression.

Pour les clopes et le canna, je me raisonne depuis qques jours: 5 clopes, 2 pétards/jour. Les clopes je m'y tiens, les pétards c'est plus compliqué... Du coup hier j'ai fait 2 stick et 1 pet.
Après, (arrêtez moi si je me trompe) on m'a toujours dit que là où c'était très nocif c'est lorsqu'on laisse éteindre son joint et rallume derrière. C'est ce que je fais, mon joint peut durer 2 h comme ça. D'où l'intérêt de passer au sticks qui sont plus durs à "laisser dans le cendrier". Mais du coup c'est pas du tout pareil, 10 min après j'en ai envie d'un autre. Je me posais la question pour les clopes aussi, le fait de les fumer en plusieurs fois.
Lorsque j'avais fait la dépression, je fumais énormement et j'en avais parlé au doc pour arrêter. Il m'avait filé des sommnifères et un médoc pr le canna. Ca avait marché... (enfin je fumais quand même un stick le soir) puis le jour où j'ai plus eu de médoc, je suis revenue au canna. J'avais juste remplacé une addiction par une autre!
J'ai un vapo. Le goût est délicieux mais niveau effets... Y'a rien du tout. Peut être qu'en ralentissant les pets, je sentirai qque chose au vapo!
J'avais testé la cigarette électronique, mais j'ai arrêté quand je me suis rendue compte que je prenais plus de nicotine qu'avec les clopes (je l'avais tout le temps au bec!)

Pour le sub, effectivement, je ne suis pas suivi.
C'est assez compliqué pr moi. J'habite en campagne, le premier hosto à 1/2heures, le suivant à 1h30. Le centre d'addicto est dans l'hopital et je connais pas mal de gens qui y bosse... D'où mon angoisse d'y aller. Et la maternité c'est pas mal non plus, ils ne connaissent pas le secret médical (lors de mon ivg; certaines personnes de mon village était au courant alors que je n'en parlais pas autour de moi... D'où la depression qui a suivi, car beaucoup de jugement de la part des gens ("mais pourquoi tu es allée avorter? T'as 25 ans, tu aurais pu l'amener à terme!" etc)
Après je crois qu'il y a une association (hors hopital) qui pourrait me conseiller. Et peut être m'aider à expliquer tout ça à la sage femme qui me suivra. Car même si j'ai vraiment pas envie d'en parler, je pense pas avoir trop le choix. Mais si j'ai un "professionnel" avec moi, peut être que j'aurais moins de jugement de la part de l'équipe médicale de la mater. J'en sais rien.

Pour le sevrage, j'ai un peu tous les avis dans vos réponses.. Du coup je sais pas trop. J'ai déjà arrêter plusieurs fois, dont une ou deux fois sans manque (à part fatigue) en arrêtant tout doucement. En général ça me saoule du coup j'arrête d'un coup quitte à être pas très bien pendant une semaine (c'est surtout le moral derrière.. Bon là je me dit que ça devrait aller vu que j'ai une excellente motivation en train de pousser dans mon ventre!)

Ce qui est sûr c'est que jusqu'à fin juin je ne peux pas arrêter, mon rythme est trop rude, je pourrais pas tenir. A partir de fin juin j'arrête un de mes tafs. Et début juillet j'arrête le deuxième taf.  Il me reste le 3ème jusqu'à fin septembre après je suis "en vacances" jusqu'à l'accouchement.

Ce qui me fais stresser, c'est le syndrôme de manque du bébé. Dans ma famille j'ai déjà pas mal de personnes addicts à divers trucs, et chez mon copain c'est plus l'alcool le danger. Du coup déjà y'a un bon terrain génétique pour qu'il soit attiré vers tout ça. et si en plus il subbit un manque dès la naissance...
Je me dis qu'il peut passer à côté comme je prend pas énormement de sub. Mais comme ça fait presque 7 ans que je fais ça, en me sevrant 3, 4 fois par an, puis en reprennant (toujours à cause de la même chose: le boulot s'intensifie et j'en prend pour "tenir" et moins souffrir physiquement en fin de journée)... plus le canna... Plus le fait qu'avant que je sache que j'étais enceinte, j'ai pris qques bases de coke et 1 gr de came. Sur le premier mois. 

Cette semaine je vois le doc pour me faire prescrire les analyses de sang etc et vendredi j'ai l'écho de datation. J'aurais un gynéco remplacant, que je ne reverrai pas. Ici c'est très compliqué d'être suivi par un gynéco.. Lorsque j'en ai chercher un, les cabinets ne prennent plus ou alors faut attendre 5 mois (véridique! et même en demandant un rdv en urgence!) du coup j'étais suivie à l'hosto mais ma gynéco est en arrêt.
Ils sont complétement débordés là bas, si bien que pour mes 3 premiers rdv (echo de datation, déclaration de grossesse, echo de morphologie) je vois 3 personnes différentes (dont un rdv hors hosto car plus de place)
Quand j'y avais été pour voir la gynéco qui me suivait j'ai eu mon rdv, 3h30 après l'heure où je devais passer.. Je leur avais même conseillé de se mettre en grève!

Donc je pense que si je dois parler clopes+canna+sub, ce sera à mon rdv de déclaration de grossesse le 8 juin. Je croise les doigts pour que ce soit pas quelqu'un qui me connait, et qui saura se taire surtout.

Dans tous les cas, je vous remercie de tous vos conseils, ils m'ont été très utiles, et qque part, ça me rassure.

Hors ligne


Anonyme6408
Invité
Salut,

Si tu as peur que ce que tu dis lors d'un rdv médical "fuite", mieux vaut l'entamer en disant "Si je constate que vous ou un-e de vos collègues avez divulgué des informations personnelles me concernant, je vous colle un procès au derche pour non-respect du secret médical". Ça a tendance à calmer les pipelettes.

Mélusine 
Nouveau membre
French Polynesia
000
Date d'inscription: 18 May 2018
Messages: 4
C'est ce que je me dis... Mais étant une personne très "à fleur de peau" et avec les hormones je risque de fondre en larmes plutôt que de lui faire comprendre que son silence est essentiel (rien qu'au tel avec la secrétaire, j'ai pleuré pendant 1/2h suite au coup de tel.) Mais je demanderais à mon copain de venir avec moi, lui il lui dira sans souci. Le pb est que comme je vais être en face de personnes différentes à chaque fois, je vais avoir à essuyer leurs remarques, réflexions et autres à chaque coup.

Je viens de regarder sur le site internet de l'hopital, je ne trouve rien sur la prise en charge de bébé en sevrage. Juste pour les prématurés. C'est le même service? Peut être qu'ils ne le mettent pas sur le site. Le seul truc que je trouve c'est pour les grossesses avec tabac. Même sur le service addictologie ils ne parlent pas de la prise en charge de femmes dépendantes à certaines substances.

Parce que là, j'ai pas d'autres hopitaux à moins de 1h30. Ils ont fermé la mater qui était à 3/4 d'heure de chez moi (d'où des gros soucis, de nombreux accouchement en ambulance, sur la route!). On se souvient de François Hollande qui voulait que chaque femme ait une maternité à moins d'une demi-heure... LOL!
Nous dans la campagne profonde, on attend toujours ! (c'est pareil pr les ophtalmo, ici on donne des rdv d'une année sur l'autre!)

Donc j'ai pas trop de choix niveau maternité.

Autre chose: Je transpire énormément la nuit (sueurs froides chaudes...) Je me réveille 3 à 4 fois et j'ai le torse trempé, les mains moites (déjà que j'ai un super mauvais sommeil... Et qui dit réveil nocturne dit pétard pour se rendormir... Juste 3,4 lattes à chaque coup mais ça fait quand même un pétard en plus. Ca m'arrive souvent dans des états de stress ou quand j'augmente la weed, ou alors évidemment quand je ralentis le sub...
Mais là je me dis que c'est dû à la grossesse? Ou alors mon corps "sue" le sub et le canna consommé dans la journée? Ou le stress? Ou les 3? Est ce que qqun a déjà eu ça? Des "astuces" pour moins suer?

Dernière question que vous trouverez sans doute un peu "bête". Peut-on avoir des syndrômes de manque pour le bébé à la naissance juste par rapport au cannabis?
Je pense que non vu que j'entend partout dire qu'il n'y a pas de dépendance "physique" au canna. Cependant... J'ai jamais réussi à stopper complétement le canna alors que le sub oui (derniers en date: 3 mois "d'abstinence" l'été dernier, 15 jours en janvier). Pour moi, le canna est l'addiction la plus importante.

Merci pr vos réponses et autres conseils. Ca m'aide vraiment.

Hors ligne


Caïn 
PsychoHead
500
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1888
Blogs
Je ne peux pas te répondre sur le sub, je sais pas trop. En revanche sur les clopes, je pense que tu t'es trompée lorsque tu as renoncé à la vape, à cause de la nicotine.
Dans la clope ce qui est nocif c'est toutes les merdes cancérigènes, pas la nicotine. La nicotine n'est pas mauvaise pour ta santé mais elle est addictive.
Pour la vape on recommande même lorsque l'on arrête la clope, de prendre un haut dosage en nicotine, pour mieux maîtriser l'arrêt. Et ça passe mieux même si c'est pas facile pour tout le monde.
Bon la difficulté c'est qu'il faudrait aussi que tu arrêtes le joint puisque si tu mets du tabac, et même sans d'ailleurs rien qu'à cause du papier tu inhales des substances nocives, pour toi et le futur qui est en toi.
Peut-être peux-tu trouver un meilleur produit à vaper, plus efficace.
Bonne chance à toi.

La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne


Shaolin 
Modératrice
France
2400
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 3341
Salut Mélusine,

Si tu croises quelqu'un que tu connais le 8 juin, commence par dire gentillement: "J'espère que je peux compter sur votre discrétion quant à ce que je pourrais vous dire ici"
Logiquement, il sont tenus au secret professionnel... .c'est toujours bon de le rappeler.

Et en effet, si tu es suivie par un bon médecin ou un centre addicto, c'est toujours plus facile s'il y a hospitalisation en néonat. Ils ont quelqu'un à appeler si besoin, ou toi si tu sens qu'il y a un problème, c'est toujours un plus.
Si le centre est vraiment trop loin, ils ont peut être un médecin généraliste à te conseiller.
Il faut que tu vois avec eux s'ils ont des contacts, un réseau de médecins, spécialistes, gynéco ... avec lesquels ils travaillent, ça t'aidera à t'entourer correctement.

En attendant, essaie vraiment de prendre ton traitement en sublinguale, et ne te prends pas excessivement la tête sur tes quelques clopes et quelques sticks. L'important pour le moment est que tu te stabilise avec ton sub. Si tu le prends correctement avec une dose confort pour toi, ça te couvrira entièrement sur 24h, tu te sentiras mieux et il sera plus facile pour toi de diminuer le tabac et/ou le cannabis à ce moment là.
Il y a également certains anxiolytiques qu'il est tout est fait possible de prendre pendant une grossesse et qui peuvent aider à limiter les envies de cannabis.
Quant à la cigarette électronique, je rejoins l'avis de Caïn, tu devrais envisager à nouveau la chose, car en effet, ce sont surtout les merdes mises avec qui sont nocives.

Je sais qu'on a envie de tout bien faire lorsqu'on est enceinte, mais il faut prendre le temps de faire les choses correctement, sans se précipiter, pour ne pas se retrouver dans un état de stress, préjudiciable au foetus lui aussi.

Pour le sevrage, j'ai un peu tous les avis dans vos réponses.. Du coup je sais pas trop. J'ai déjà arrêter plusieurs fois, dont une ou deux fois sans manque (à part fatigue) en arrêtant tout doucement. En général ça me saoule du coup j'arrête d'un coup quitte à être pas très bien pendant une semaine (c'est surtout le moral derrière.. Bon là je me dit que  ça devrait aller vu que j'ai une excellente motivation en train de pousser dans mon ventre!)

Le problème, c'est que chaque petit signe de manque, ton enfant le resent lui aussi, et pas qu'un peu.
En début de grossesse, où les fausses couches ne sont pas rares, il est vraiment déconseillé de tenter un sevrage. Quand on est en manque, nos muscles se contractent, et l'utérus étant un muscle, il se contracte lui aussi, du coup les risques de fausse couche augmentent.
Il est possible, mais fortement déconseillé, de tenter un sevrage en cours de grossesse. Seulement, vu l'isolement médical dans lequel tu as l'air de te trouver, ce n'est pas envisageable du tout. Il faudrait que tu sois étroitement suivie, donc avec des rendez vous médicaux réguliers.
Bref... je te déconseille cette solution.

Tu peux déjà appeler le centre d'addicto pour en parler avec eux, sans forcément donner ton identité u départ. Tu as même le droit d'être prise en charge de façon anonyme. 

Et puis vois avec le médecin qui te prescrit ton sub pour qu'il te prescrive une galénique différente.
Il sera plus facile pour toi de trouver ton dosage en sublinguale avec des cachets de 0,2 par exemple.

Tiens nous au courant wink


Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

Hors ligne


Mélusine 
Nouveau membre
French Polynesia
000
Date d'inscription: 18 May 2018
Messages: 4
Encore merci pour vos messages!
effectivement, je vais repasser à la cigarette électronique alors!

Pour le sub, je ne suis pas suivie, du tout. Je le trouve par mes propres moyens d'où le fait que je n'ai que des cachets de 8 mg.
Donc là où j'en suis, j'ai pas le choix faut que j'en parle à qqun. Je vais me renseigner pour voir s'il y a une structure hors celle qu'il y a à l'hosto (vu que je connais du monde qui y bosse). Même si c'est dans une autre structure je pense qu'il feront le lien avec la mater sans me renvoyer sur le service addicto de l'hosto... enfin j'espère.
Ca me permettrait d'avoir des cachets moins dosés, que je pourrais mettre sous la langue sans souci de dosage.

Aujourd'hui je viens de finir mon cachet de 8mg et du coup la trace de ce matin était plus petite que d'habitude. Je vais voir ce soir, si tout va bien, si je me sens mal évidemment, je compléterais.
C'est une journée particulière, car c'est aujourd'hui que j'informe parents et beau parents de la grossesse! J'avoue, j'ai un peu d'appréhension...

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Grossesse et cannabis - Cannabis et grossesse
par prescripteur, dernier post 28 juillet 2011 à  02:35 par Alain Will
  13
[ Forum ] Grossesse et cannabis
par 'Nrockandrolls, dernier post 13 juin 2015 à  11:06 par filousky
  7
[ Forum ] Grossesse et cannabis - Grossesse et Cannabis
par Clag28, dernier post 25 septembre 2018 à  13:47 par sphax
  48
  [ PsychoWIKI ] Méthadone et grossesse
  [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
  [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
12352 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
10381 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Particier à l'étude sur les liens entre deepweb et usage de drogue
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 3jCommentaire de similana (10 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 5jCommentaire de Sebdo (80 réponses)
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin juillet 2019 ?
    04 août 2019Commentaire de Rick (142 réponses)
     Forum 
    Bad trip & Crise de panique - Urgences après bad trip
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Cast56 dans [Cannabis...]
     Forum 
    Etude - Aide pour identification
    Il y a 7mnCommentaire de Sonic dans [Echanges entre profes...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Musique - Chansons sur la dope et la zone
    Il y a 8mn
    56
    Commentaire de Alda Beach dans [Culture drogues...]
    (667 réponses)
     Forum 
    Market - Ce fameux Tochka Market
    Il y a 36mn
    2
    Commentaire de Vivel dans [Anonymat et sécurité...]
    (1 réponse)
     Forum 
    [Douanes] Sirop codéine/prométhazine depuis les États-Unis
    Il y a 44mnCommentaire de tOUB dans [Codéine et dihydrocod...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Suite à un SVCR je dois arrêter le cannabis
    Il y a 1hCommentaire de Indi.K dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Ketamine/alcool ou surdosage ?
    Il y a 1hCommentaire de Yo666 dans [Kétamine et PCP...]
    (3 réponses)
     Forum 
    J'ai trouvé ça dans la chambre de mon ado HELP
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de Alda Beach dans [Familles, amoureux(eu...]
    (9 réponses)
     Blog 
    Comment l'AMM choisit/ juge les médocs? Et about la contraception ??
    Il y a 2hCommentaire de sweetcandy89 dans le blog de Marla Singer
    (3 commentaires)
     Blog 
    Tentative de meurtre pour un 30e de teuchi.
    Il y a 4hCommentaire de ismael77 dans le blog de ismael77
    (4 commentaires)
     Blog 
    Juste envie de partager.
    Il y a 4h
    2
    Commentaire de marvin rouge dans le blog de Papaseul
    (124 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Orobupré
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Codequentus, kanatekitanimo, wizel, L'Antarctique nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Ce fameux Tochka Market
    par Landove, le 24 Aug 2019
    Salut à tous je viens ici rapporter un scam, une grosse arnaque de la part du market Tochka sur le DW. Alors ça fais un moment que je l'utilise ce market et à part au début j'ai eu 0 problèmes. Au début sur 2 commande j'ai fait l'erreur de pas me renseigner sur le profil du vendeur (zéro revi...[Lire la suite]
     Temoignage d une addict a l hero et au cannabis depuis plus de40 ANS .....J AI 55 ANS...
    par Fumeedecamel, le 21 Aug 2019
    bonjour a tous... J ai commence a prendre des drogues a 13ans 1 acide puis des joints et l hero a 16 ANS.... J AI ARRETE 2 fois 8 ans la 1ERE quand j ai eu mon fils et l autre quand j ai eu l hepatite c .... Et puis encore la rechute terrible avec l age le boulot terrible...JE PEUX REMERCIER le c...[Lire la suite]
     Encyclopédie du PTC
    par rit, le 11 Aug 2019
    Bonsoir psychoactif, Mon premier message sur ce forum que je lis depuis +2 ans maintenant parlera du noïd qui m'a poussé à m'inscrire parmis-vous : le 5f-akb-48. Alors je vais tenter d'être le plus clair et précis possible car je sais que c'est une drogue assez méconnue et qui pourtant explo...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    merci de l'info! / haupayy dans [forum] Ce fameux Tochka Market
    (Il y a 3h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Rick) dans [forum] Ce fameux Tochka Market
    (Il y a 3h)
    Merci du partage. Randall ;) dans [forum] Trombinoscope
    (Il y a 4h)
    Efficace Vivel, efficace. Ocram dans [forum] Test urinaire / taux de dépistage / rétribution de permis
    (Il y a 7h)

    Pied de page des forums