Premier rdv au CSAPA, éducatrice ? / PsychoACTIF

Premier rdv au CSAPA, éducatrice ?

Publié par Luci0le, 04 juin 2018 à  12:48
965 vues, 10 réponses
Luci0le 
Dealeuse de bisous
France
1700
Date d'inscription: 24 May 2018
Messages: 216
Blogs

Mon premier rendez vous au CSAPA était ce matin, du coup, je suis mitigée voir déçue du rendez vous je ne sais pas trop quoi en penser...
Enfait ce n’était pas une infirmière mais une éducatrice spécialisée ( qui voit en général des mineurs)
Je vais avoir 25 ans dans 2 mois, mais ayant moins de 25 ans actuellement je dois voir cette éducatrice.

Ça a duré 35 minutes vers la je dirais, j’ai du parlé de ma vie en général. En gros ce qui me paraît bizarre c’est que nous n’avons presque pas parlé du médicament en lui même, de l’addiction. Plus de ma vie et de mon parcours, j’ai raconté ma vie en gros mais rien sur mon addiction, ou pas grand chose.

Elle m’a re donnee un rendez vous mardi prochain pour beaucoup plus parler car elle m’a dit que c’était trop court.

Et ensuite apparemment elle me proposera quelque chose enfin on verra ensemble.
Elle m’a dit que c’était elle qui jugeait si je devais voir le médecin, et que par exemple que ce soit éducatrice, psychologue infirmière elles font toutes le même boulot au CSAPA. Mis à part que le médecin peut prescrire.

Bon... je sais pas j´ai pas eu l’impression d’être prise trop au sérieux, je sais pas si c’est le terme. Je me demande enfait qu’est ce qui justifie qu’on voit un médecin ou pas?

Est ce que certains d’entre vous on d’abord vu dans leur centre une éducatrice comme moi?


La vie c'est comme ces fruits, dont le gout est sucré, puis soudainement amers
Elle n'est ni noire, ni blanche, non. Elle est beaucoup plus complexe que cela.

Hors ligne


Imbécile 
Méthylphénidateman
France
400
Date d'inscription: 12 Feb 2018
Messages: 106

Luci0le a écrit

Est ce que certains d’entre vous on d’abord vu dans leur centre une éducatrice comme moi?

Oui et même jamais vu le médecin lol mur
super

Moi du coup j'ai abandonné l'idée ya 1 semaine et je me suis démerdé pour faire autrement pasdebol

drogue-peace


La Ritaline est une drogue, ayant une structure chimique apparentée à l’amphétamine dont on "traite" les enfants et les rendent dépendants dans le futur.

Hors ligne


kameo 
Mi humaine mi animale
700
Lieu: Terre
Date d'inscription: 16 Mar 2012
Messages: 273
Blogs

Lut.
Dans mon csapa sont tellement surchargés qu'ils font 2rdv en 1, un par l'infirmière un par le médecin, à la fin du rdv infirmière elle tél doc et il fait l'ordo. Logiquement c'est une fois sur deux. Y a aussi une as et une psychologue mais elles ne prennent pas les "patients ordo".
J'ai aussi dû raconter ma vie, et ya 3mois j'ai relu le début quand j'allais là bas, soit 2012, c'est cool car j'ai vu l'évolution positive smile
Je pense que tu dois continuer, la mise en place de ton ttt(ou non) n'en sera que plus adaptée wink
Belle journée!

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1600
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 211

Coucou Luciole,

J'ai posté un message sur ton autre sujet mais je te confirme que c'est vraiment étrange ton expérience.

Un éducateur spécialisé, moi je connais cela par le biais de mon métier et ils s'occupent de gamins en difficultés, d'adultes handicapés ou de tout autre chose mais certainement pas de décider si tu dois voir un addicto ou pas.

C'est fou parce que dans le centre où je consulte, j'ai vu un infirmier avant l'addicto et malgré sa formation para-médicale, il s'est contenté d'ouvrir mon dossier et de noter diverses infos sur moi et le produit consommé, la codéine. Il n'a fait aucun commentaire.

J'ai vu l'addicto tout de suite après. Je sais que c'est atypique mais comme je disais sur l'autre sujet, si tu es en région parisienne, je pourrais t'indiquer quel est ce centre magique ou on voit l'addicto pour la 1ère fois sans rendez-vous et sans aucun filtre !

Pour finir, je comprends que tu aies eu l'impression de ne pas être prise au sérieux car j'aurai eu le même sentiment. L'addictologie, c'est une branche de la psychiatrie (enfin je crois car tous les addicto de mon centre sont psychiatres, mais il est possible qu'un généraliste puisse aussi pratiquer, j'avoue ne pas être sure que ce soit réservé aux psychiatres, même si ça le devrait à mon avis très perso) et si diverses personnes peuvent être utiles et se greffer autour comme le psychologue ou l'éducateur, ce ne sont certainement pas à eux de décider.

Ne te laisse pas marcher sur les pieds, force le passage s'il le faut. Non mais, franchement !

Hors ligne


Serge30003 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 08 Sep 2017
Messages: 69

Bonjour à tous, Hello Luciole,

Mon expérience en CSAPA est modeste; cela dit, il ne me semble pas que cela soit nécessairement une mauvaise chose la façon dont ca s'est déroulé - sauf si bien sur de ton côté il y a une "urgence".
Etre reçue par un éducateur préalablement à l'entretien avec le médecin, cela ne me choque pas - n'est ce pas la procédure "habituelle" ? C'est un premier contact, et connaître ton environnement et tes antécédents me semble indispensable pour une bonne prise en charge. J'approche des 50 ans, et moi aussi j'ai été contraint de "raconter ma vie" wink

Prescrire un traitement de substitution, ca n'est pas un acte anodin - ca ne se décide pas en 10 minutes sur un coin de table, voir un addictologue ne signifie pas un "open bar" sur les produits wink

Lors de ton prochain RDV, charge à toi de te montrer ferme (mais courtoise), pour ne pas te laisser entraîner sur un chemin qui ne te semblerait pas le bon - et nécessairement, a un moment ou a un autre, vous parlerez molécule et addiction.

Et si tu as la "chance" d'être en Ile de France, si au final tu es déçue par ce CSAPA, tu pourras tout à fait en choisir un autre. Pour ma part j'ai été très bien reçu par celui de Villeuneuve la GArenne (92).


Bien cordialement,

Serge

Dernière modification par Serge30003 (04 juin 2018 à  13:39)


" Donner de l'amour et garder la Foi " (c) Psy

Hors ligne


psychodi 
psychocannabinologistologue
France
1711
Date d'inscription: 24 Jul 2013
Messages: 533
Blogs

SAlut LuciOle

travaillant en CSAPA, ce que tu as vécu ne m'étonnes pas
tous les CSAPA ne fonctionnent pas de la même manière
dans celui où je suis, ce sont les "travailleurs sociaux" (éduc spé, CESF) qui font les accueils
ils sont assez expérimentés pour savoir s'il est nécessaire d'avoir un suivi médical spécialisé avec un médecin addictologue, tout comme ils orientent vers les psychologues (on n'a pas d'infirmière dans ce CSAPA)
et en général, les accueils tournent autour du mode de vie de la personne, pas uniquement autour des consos (qui des fois ne sont abordés que par la suite). ça sert à appréhender la personne dans sa globalité et pas uniquement sous le volet addicto
tiens bon malgré peut-être ta déception...changer prend du temps...si ce CSAPA le prend, le temps, profites-en !!

tout mon soutien à ta démarche

amicalement


on n'est jamais jamais assez fort pour ce calcul (contrepèterie)

Hors ligne


Luci0le 
Dealeuse de bisous
France
1700
Date d'inscription: 24 May 2018
Messages: 216
Blogs

Merci d’avoir pris le temps de m’écrire,

En effet, je suis d’accord avec toi Serge, voir un addictologue ne veut pas dire open bar, et ce n’est pas quelque chose qui se fait sur un coin de table ça c’est sur. Parler de ma vie ne me dérange pas puisque de toute façon il faut bien passer par là et que la personne ai ne vue d’ensemble.

Elle m’a dit que comme ça elle avait une « photographie » de ma situation. Et donc pouvoir y réfléchir, et qu’elle préférait prendre un autre rdv pour encore parler et approfondir plutôt que de précipiter.
Ce qui peut être un bon point quand même. De toute façon, je vais voir comment cela se passe.
Ils doivent quand même avoir l’habitude.

De plus, par la suite j’aborderai le sujet de ma consommation si elle ne le fait pas. Je pense aussi que dans l’addiction, ils attendent beaucoup que le patient se montre volontaire, et qu’il parle de ce qu’il souhaite. C’est une demande qui doit vraiment venir de la personne motivée. Car comme elle me l’a dit, le travail se fait à deux. Rien ne sera imposé, il faut que j’en ai envie.


La vie c'est comme ces fruits, dont le gout est sucré, puis soudainement amers
Elle n'est ni noire, ni blanche, non. Elle est beaucoup plus complexe que cela.

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1600
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 211

Je me suis peut être un peu enflammée mais je trouve quand même étrange qu'une éducatrice fasse barrage.

Le fait de voir un addicto vite ne veut pas dire que c'est open bar mais qu'on a vite besoin d'aide, ça c'est une réalité de l'addiction. Quand on est prêt à y aller, c'est quand même dommage de ne pas pouvoir aller rapidement au bout de sa démarche.

Un éducateur peut être très utile dans un CSAPA mais quand on y va on a tous besoin d'un médecin alors que l'éducateur n'est utile qu'à certaines personnes qui sont en galère sociale, éducative etc... On peut être dépendant et totalement inséré socialement, avoir un travail, une famille, des amis, un logement,  et je ne sais quoi d'autre, même à 25 ans (âge de Luciole).

Bon je m'arrête mais je persiste à considérer que ce n'est pas bien de faire trop attendre. Certains d'entre vous se souviennent peut être des galères que quelques un ont connu en plein été 2017 avec la plupart des CSAPA fermés et l'obligation de faire une errance médicale qui les faisaient souffrir.

J'espère donc que Luciole va vite avoir un interlocuteur à la hauteur.

Hors ligne


ILE 
Méthylée mais brute de décoffrage
France
4710
Date d'inscription: 11 Mar 2018
Messages: 609
Blogs

Lilas24 a écrit

J'espère donc que Luciole va vite avoir un interlocuteur à la hauteur.

Si l'on exige que le CSAPA soit à la hauteur, on peut bien exiger que ses usagers le soient aussi.

Un peu de recul, un peu de hauteur de vue. Il ne faut pas tout voir par la lorgnette de l'addiction. J'entends par là que c'est une très grande chance que ces structures existent et que la qualité d'addict ne donne pas droit d'exiger un traitement VIP.

Hors ligne


Dreamyn
Psycho junior
France
3700
Date d'inscription: 20 Sep 2017
Messages: 274
Blogs

Salut Luci0le,

En Septembre dernier j'ai pris RDV dans un CSAPA pour la première fois de ma vie (alors que j'ai maintenant 18 ans de dépendance aux opiacés derière moi) et j'y ai rencontré une éducatrice spécialisée dans un premier temps. J'ai pris RDV en CSAPA suite à la fin de la vente de codéine sans ordonnance car ma vie devenait plus compliquée à cause des difficultés d'approvisionnement (pendant un peu plus de 9 ans j'ai pris que des opis fort (Sophidone, Skenan, héroine), puis depuis mi 2009 j'ai tourné presque exclusivement à la codéine, pour moi c'était un peu un TSO, enfin bref j'étais assez bien grace à la codé en vente libre).

J'ai raconté mon premier RDV au CSAPA ici: Premier RDV en CSAPA

Je ne me rappelle plus exactement mais j'ai bien du avoir deux ou trois RDV avec l'éduc avant de voir une addicto alors que j'ai bientôt 30 ans. Puis j'ai bien du avoir deux RDV avec mon addicto avant qu'elle ne me prescrive quoi que ce soit. Au début elle m'a prescrit du Klipal 600/50 à la hauteur de ses possibilités (soit 6 comprimés par jour) pour que j'ai besoin de rendre visite à moins de médecins pour obtenir mes prescriptions, car ça ne couvrait pas mes besoins.

A cette époque je passais beaucoup de temps dans les consultations médicales car je prenais au quotidien 34 Klipal 600/50 en 3 prises (attention dosage personnel, exemple à ne pas suivre sans tolérance). En faite ma conso s'est mise a augmenter avec les angoisses liées au difficultés d'approvisionnement puisque avant que la codéine ne soit que sur ordonnance, je prenais 2 à 3 fois par jour 17 à 18 Codoliprane 400/20 (pareil qu'au dessus, dosages perso...)

Au passage, je pense qu'on te l'a déjà dit mais pour protéger ton foie (en attendant que tu te débarasse de ton addiction au Klipal, car c'est ton souhait à ce que je comprends), il existe une méthode assez simple pour virer une grosse partie du paracétamol des médocs qui l'associe à la codéine (tels que le Klipal, le Codoliprane...), c'est l'extraction à l'eau froide (ou cold water extraction abrégée en CWE). J'ai esayé de faire analyser le résultat d'une CWE mais si les chiffres obtenus sont foireux tu peux voir toutes les étapes de cette méthode en photo ici: Fiabilite des CWE

Depuis début février, mon addicto a mis en place un protocole de soin avec la Sécu pour pouvoir me prescrire 15 Dicodin par jour (alors que l'AMM est de 2 comprimés / jour). Je sais qu'elle aurait préféré me faire passer à la méthadone mais elle a entendu mes craintes et pris en considération mes souhaits. Du coup, même si ça a pris beaucoup beaucoup de temps, je suis passée au Dicodin, comme je le voulais (même si au final j'ai eu le temps de replonger dans la came IV avant la mise en place de mon traitement). Comme tu dis rien n'est imposé, c'est un travail ensemble smile

C'est l'éducatrice qui m'a suggeré que ce serait bien que je voie le médecin du CSAPA alors que j'étais pas trop chaude car je ne voulais pas de substitution (car contrairement à toi j'étais bien avec la codéine). J'ai accepté car ce médecin est addictologue mais pas psychiatre (j'ai la phobie des psy suite à un internement en HP contre mon gré quand j'avais 15 ans) et au final c'est quelqu'un de bien. Mon éduc et mon addicto m'ont ensuite conseillé de voir la psychologue à plusieurs reprises et je l'ai rencontré une première fois en compagnie de mon addicto (car je n'avais pas trop confiance quand même). Puis lorsque mon addicto s'est rendue compte que j'amais bien écrire elle m'a proposé d'aller aux ateliers d'écriture organisés par mon éduc.

Même s'il faut s'armer de patience, dans l'ensemble, je suis contente du suivit que j'ai au CSAPA: je continue de voir l'éduc qui m'a reçue au début (qui ne connait vraiment mais vraiment pas grand chose au niveau des médocs mais qui m'apporte beaucoup à d'autres niveaux), parfois je vais aux ateliers d'écriture, puis je vois mon addicto une à deux fois par mois (elle est compétente, compréhensive et elle ne me juge pas) et, depuis 2 mois, je vois une psychologue (alors que j'étais très réfractaire à l'idée d'un suivit psy lorsque j'ai poussé la porte du CSAPA).

Je trouve que tous ces professionnels sont complémentaires et leur diversité permet d'apréhender les problèmes dans leur globalité, en bref ça rends la prise en charge humaine, plus individualisée. L'addicto prescrit mais n'a pas toujours trop le temps et puis surtout je ne parle pas des même choses avec les différentes personnes. C'est vrai qu'au début, il faut raconter un peu sa life dans les grandes ligne à tous alors j'ai eu l'impression de me répéter et puis je ne voyais pas tellement la différence entre tous ces professionnels. Maintenant, je touve qu'il ont tous leur utilité smile

Edit: J'espère que toi aussi tu trouveras une prise en charge à ta convenance. Et si le CSAPA où tu vas ne te convenait pas, n'hésites pas à en changer. C'est important d'avoir des gens avec qui on est à l'aise pour parler smile

Dernière modification par Dreamyn (05 juin 2018 à  18:18)

Reputation de ce post
 
super résumé de ce que peut être un accompagnement CSAPA - psychodi

Hors ligne


Luci0le 
Dealeuse de bisous
France
1700
Date d'inscription: 24 May 2018
Messages: 216
Blogs

Salut Dreamyn,

Merci d’avoir pris le temps d’écrire ce message d’abord, ensuite j’ai effectivement lu ton post « premier rdv au CSAPA » je l’ai relu d’ailleurs hier. Puis je suis tombé sur ton blog également avant ça. J’ai lu une bonne partie car j’adore ta façon d’écrire. wink
J’ai donc un peu suivi ton « parcours ».

Effectivement je pense que j’ai été un peu mitigée hier par rapport à mon premier rdv car tout se bouscule dans ma tête, en plus je parle de mon passe ect... au final, je patiente et persévère car comme elle me la dit il faut qu’on prenne le temps de parler. Il y a des étapes.

Tu as raison les différents intervenants se complètent à mon avis, en plus, je trouve que le lieu est « agréable ». Et qu’ils prennent le temps.
Oui on m’a parlé du CWE, et je me suis renseigné, car ma plus grosse peur est pour mon foie. Malheureusement, je ne sais pas pourquoi et c’est debile mais je n’arrive pas à m’y mettre et a vraiment comprendre Le fonctionnement (je pense que c’est un blocage).

Aujourd’hui j’ai décidé de diminuer ma conso à 4 cp de 500/60 de klipal. Ça va être dur mais je re tente. On va voir. De toute façon pour aujourd’hui je n’en ai plus.

En tout cas, merci pour tes conseils, j’aime beaucoup te suivre sur tes post et ton blog alors j’espère que tu donneras encore des nouvelles. Au passage, j’espère que ça va mieux. wink


La vie c'est comme ces fruits, dont le gout est sucré, puis soudainement amers
Elle n'est ni noire, ni blanche, non. Elle est beaucoup plus complexe que cela.

Hors ligne



Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Premier RDV en CSAPA
par Dreamyn, dernier post 14 octobre 2017 à  04:06 par Syam
  22
[ Forum ] Prete pour le CSAPA ?
par fan ny p, dernier post 04 juin 2018 à  14:31 par Luci0le
  29
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Continuer le suivi csapa ou pas ?
par MIAOU44, dernier post 10 juin 2017 à  04:29 par Recklinghausen
  4
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    '
    En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
     Psychoactif 
    Réduction des risques à distance, stop aux inégalité de santé
    Il y a 10jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Fin de la RDR à distance : Signer la petition et témoigner !
    23 octobre 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Rassemblement de témoignages,conseils et guides sur le SET AND SETTING
    Il y a 2hCommentaire de technogonzo (6 réponses)
     Appel à témoignage 
    Quel est votre budget drogue mensuel?
    Il y a 17hCommentaire de SickWilliamBoy (163 réponses)
     Forum UP ! 
    Diazépam - Mon sevrage du Valium
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Meilleure drogue pour le sexe ?
    Il y a 3mn
    1
    Commentaire de PSYCHOCRACK dans [Chemsex, Slam, Sexe e...](34 réponses)
     Forum 
    Joint - Dosage d'un joint normal avec balance
    Il y a 16mnCommentaire de PSYCHOCRACK dans [Cannabis...](22 réponses)
     Forum 
    Feuilles de coca
    Il y a 19mn
    1
    Commentaire de PSYCHOCRACK dans [Cocaïne-Crack...](9 réponses)
     Forum 
    Expériences - 3-MMC la grosse discussion
    Il y a 24mn
    14
    Commentaire de Bootspoppers dans [Cathinones et RC stim...](194 réponses)
     Forum 
    Nootropiques et excitotoxicité
    Il y a 36mnCommentaire de L'Apoticaire dans [Nootropiques ou nootr...](3 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Cannabis et anxiété extreme
    Il y a 39mn
    5
    Commentaire de Mister No dans [Cannabis...](44 réponses)
     Forum 
    Addiction - (Aide) Plus de zolpidem pour dormir
    Il y a 1hCommentaire de Mauddamier dans [Zolpidem (Stilnox) et...](6 réponses)
     Forum 
    Première fois - Première fois
    Il y a 1hCommentaire de Xx_bedo_xX dans [Cocaïne-Crack...](2 réponses)
     Blog 
    De quoi es-tu si sûr ?
    Il y a 1hCommentaire de Nils1984 dans le blog de Nils1984 (3 commentaires)
     Blog 
    La nouvelle réponse
    Il y a 3h
    2
    Commentaire de technogonzo dans le blog de Fluche (1 commentaires)
     Blog 
    Concernant la page 12 et 13
    Il y a 5hNouveau blog de hyrda dans [Opinion]
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 17:57
     PsychoWIKI 
    Kétamine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Commencer sur Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Pascalito nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    SONDAGE
    Quelles sont vos drogues préférées ?
     

    Résultats | Archives
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Feuilles de coca
    par PSYCHOCRACK, le 15 Nov 2018
    des chifres qui me semble completement pas logique..... c'est pas exactement ça, ta sauté des etapes. d'abord on les met dans la bouche une par une apres les avoir enervuré (pour pas blesser la bouche avec la nervure principal) on en met entre 8 à 10 gr environ comme tu à dit avec un prod...[Lire la suite]
     Rassemblement de témoignages,conseils et guides sur le SET AND SETTING
    par Explorateur, le 07 Nov 2018
    Salut Rick :) Cool ton initiative ! :) pour commencer selon moi, le set&setting c'est : - set : caractéristiques du tripeur (age sexe poids/taille etc) - setting : environnement entourage du tripeur etc ensuite, pour moi un bon setting c'est : - être entouré des bonnes personnes, d'amis en...[Lire la suite]
    Les autres morceaux choisis
    Les dernières notations

    superbe découverte peucher! psycho! dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a moins d'1mn)
    tout à fais, voir le livre: psychoactif, un livre halucinant dans [forum] Meilleure drogue pour le sexe ?
    (Il y a 14mn)
    bravo, continue. -technogonzo dans [blog] La nouvelle réponse
    (Il y a 3h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Feuilles de coca
    (Il y a 3h)
    (j'ai "painté" le nom du shop) dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 8h)

    Pied de page des forums

    Propulsé par FluxBB
    Traduction par FluxBB.fr


    Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



    Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0