Aide mémoire effets benzo / PsychoACTIF

Aide mémoire effets benzo

Publié par ,
16654 vues, 60 réponses
Dandy 
Nouveau membre
Belgique
000
Inscrit le 05 Sep 2018
35 messages
Bonjour,

Dépendant au Zolpidem depuis pratiquement 10 ans, je suis passé par pas mal de centre de cure, post-cure et autres. Les psychiatres avec lesquels j'ai pu parler du problème, savent que j'ai fait des études de médecine malheureusement abordées et ont une discussion généralement plus "poussée".
Dernièrement, je parlais avec le directeur d'un centre réputé (un psychiatre bien entendu) et il m'a montré un graphique que j'ai trouvé très intéressant et je tiens à vous le partager tout en espérant ne pas faire un doublon.

Benzo-comparatif


Cette discussion peut servir à comparer nos benzo "dépendance" aux benzo "sevrage".

Exemple : J'étais étonné de voir que le Zolpidem semble avoir une petite action hypno-sédative comparé à d'autres alors qu'il me fait bcp plus d'effet !
Il m'a montré ce tableau pour me convaincre de l’efficacité du valium pour la cure car je souhaitais la faire au Rivotril. Sur ce graphique on voit clairement les 3 benzo ayant l'action la plus forte. Mais attention, un benzo qui a plusieurs effets différents peut du coup amoindrir celui qu'on recherche (dans mon cas, l'hypno).

Voilà, si certains d'entre-vous ont une expertise dans ces médicaments, je serai ravi de lire leur interprétation de ce genre de tableau !

Bonne soirée.


PS: ici la source anglophone :

Benzo-eng


Edit : Le lien vers l'étude française, on peut télécharger le pdf.

https://www.researchgate.net/publicatio … 8/download

Dernière modification par Dandy (08 septembre 2018 à  22:11)

Reputation de ce post
 
Merci tres bien tout sa ^^ (leodric)
 
Très intéressant Léa
 
Merciii ^^ kameo
 
Très complet, merci. Nemesia
 
Merci pour le partage / Noyer
 
Merci pour ce beau rapport, c'est vraiment intéressant, au top !
 
Merci
 
Merci de l’avoir rendu public
 
merci Mr No

Hors ligne

 

Conscience 
Je suis une boucle étrange
France
200
Inscrit le 06 Dec 2017
132 messages
Blogs
où placer le prazépam sur la liste... ? hmm

Hors ligne

 

Nemesia 
Navigateur de l'esprit
France
1400
Lieu: Valence
Inscrit le 21 May 2017
371 messages
Super intéressant, malgré le fait qu'il en manque quelques un, les principaux sont présents. Mais c'est normal qu'il manque des infos sur les benzos RC qui sont peu/pas étudiés dans le domaine scientifique.

Un graphique qui devrait être transmis aux médecins généralistes, qui pour une grande majorité ne sont pas vraiment informés sur les benzos et donnent toujours les mêmes à leurs patients pour tout et n'importe quoi, sans étudier plus profondément leur action spécifique.

Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie. William Blake

Hors ligne

 

réponse42 
Nouveau membre
000
Inscrit le 14 Jun 2013
24 messages
Blogs
hello, petite question. Je prends du diazépam fréquemment pour ses vertus myo-relaxante. Ma conso explose pendant 3 jours 100 mgr le 1er jour et le 2eme jour, après je baisse, jusqu’à finir par deux comprimés le soir à la troisième semaine et enfin à la dernière semaine je le stoppe.

Voilà ma question, avec ces prises je sens mes muscles se relâcher (un effet chewing-gum haha), cependant je n'ai aucune altération sur la psyché, pourquoi? C'est vrai je n'ai aucune angoisse de base, je suis pas quelqu'un de très stressé, ceci n'est pas due a cette molécule

Si quelqu'un peut eclairer ma lanterne, car je noterais rapidement un changement dans ma manière de faire et d'appréhender les choses, mais rien, wallou

en plus je prends 110 d'oxy tout au cours de la journée

merci de me répondre big_smile

Dernière modification par réponse42 (11 septembre 2018 à  02:05)

Hors ligne

 

Anonyme6408
Invité
réponse42 : Fais un topic pour poser ta question, là t'es un peu hors-sujet.

Dandy : Tu peux développer la différence entre l'action sur l'anxiété somatique et l'action sur l'anxiété psychique stp ?
 

Biyach 
Psycho junior
000
Inscrit le 02 Mar 2018
458 messages
Bonjour Dandy !

J'avais direct mis ton tableau en mémoire car je l'ai trouvé instructif même si je consomme pas particulièrement ce type de produit (à relativiser peut-être en ce moment).

Ton explication ci-dessous m'a semblé cohérente. Il y a matière à réflexion:

Dandy a écrit

Exemple : J'étais étonné de voir que le Zolpidem semble avoir une petite action hypno-sédative comparé à d'autres alors qu'il me fait bcp plus d'effet !
Il m'a montré ce tableau pour me convaincre de l’efficacité du valium pour la cure car je souhaitais la faire au Rivotril. Sur ce graphique on voit clairement les 3 benzo ayant l'action la plus forte. Mais attention, un benzo qui a plusieurs effets différents peut du coup amoindrir celui qu'on recherche (dans mon cas, l'hypno).

Merci bien pour les éclaircissements.


Des singes de l'espace.

Hors ligne

 

Dandy 
Nouveau membre
Belgique
000
Inscrit le 05 Sep 2018
35 messages

Anonyme6408 a écrit

réponse42 : Fais un topic pour poser ta question, là t'es un peu hors-sujet.

Dandy : Tu peux développer la différence entre l'action sur l'anxiété somatique et l'action sur l'anxiété psychique stp ?

Rapidement et très sommairement, les troubles somatiques sont ceux caractérisés par une réaction "corporelle" :

Signes somatiques témoignant d’une dysrégulation neurovégétative dans l’anxiété

    dyspnée
    sensation de striction laryngée
    sensation d’oppression thoracique, d’étouffement
    palpitations
    tachycardie
    sudation excessive
    pâleur ou congestion
    sensations vertigineuses
    sécheresse buccale
    tremblements et secousses corporelles
    nausées, fringales, gêne abdominale
    diarrhées, pollakiurie
    sensations lipothymiques*

Exemple : Je me sens légèrement anxieux mais je peux réaliser mes taches quotidiennes, par contre je transpire beaucoup et j'ai les mains qui tremblent. Ça me gène et au lieu de prendre un gros benzo qui n'est pas nécessaire, je me dirige plutôt vers un bêta-bloquant (propranolol dans mon cas).

L'anxiété psychique sera d'abord plus "mentalisée", la dedans tu rassembles toutes les questions souvent anticipatrices et liées à une peur x (peur d'avoir peur, peur de faire une crise d'angoisse, peur du ridicule, peur des foules, peur d'être seul etc...)

Exemple : Je suis anxieux à l'idée de passer un examen dans un auditoire, d'aller au théâtre, de suivre une formation avec des inconnus... car : J'ai peur d'avoir x réaction(s), ne pas pouvoir sortir, etc. Pour les grands classiques.

Et les deux sont intimement liés : Quand on a une réaction anxiogène psychique, arrivent les troubles somatiques. Quand on a une réaction anxiogène somatique, arrivent les troubles psychiques.

Du coup on parle souvent de réaction psycho-somatiques.

Mais tu as raison de demander la différence entre les deux car s'est en apprenant à contrôler les manifestations psychiques qu'on évite les manifestations somatiques et inversement. (Exercice de respiration, psychothérapies,...)

Voilà, très grossièrement.

Edit car je n'ai pas répondu complètement à la question :

L'action d'un benzo plus "somatique" agirait sur les neurorécepteurs qui ont un effet sur le "corps" (et je maintiens qu'un ?-bloquants est parfois préférable et nettement moins addictif).

L'action psychique, pas besoin de vous faire un dessin, si ce n'est qu'on utilise plus souvent des neuroleptiques que des benzo dans cette situation et ça prescrit tout et n'importe quoi en fonction des dernières tendances de prescrire magasine - petit coup de gueule -.



*http://plone.vermeil.org:8080/ehpad/Bibliotheque/articles/troubles-anxieux-et-plainte-somatique

A lire : https://www.mmt-fr.org/maladies-psychosomatiques/

Dernière modification par Dandy (12 septembre 2018 à  01:14)

Hors ligne

 

Anonyme6408
Invité
Merci pour l'éclaircissement !

Je ne savais pas que les benzos pouvaient avoir une action si forte sur les manifestations physiques d'anxiété. À titre perso je me suis souvent démerdé pour choper du propranolol (comme toi) pour me débarrasser de ces désagréments.

Au fait, le temazepam 10mg en fait c'est vendu comme hypnotique mais dans les faits ça endort personne ou bien ? Le pauvre il me fait de la peine avec son étoile sans branche :'(
Edit : c'est pas la même entre les deux graphiques...
 

AbraXaskireel 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 20 Mar 2016
11 messages
Blogs
Waw merci c'est trop génial !!!! smile

Hors ligne

 

dowp-boy-mrtti 
Nouveau membre
Algerie
000
Inscrit le 23 Sep 2013
21 messages
Blogs
Hello tout le monde.
Moi j'étais accro à la coc et l'héro en IV.
Là, depuis des années je prends des benzodiazépines (surtout du bromazépam).

Une fois un gars m'avait dit que le manque des "benzo" est plus intense que celui des opiacés.
J'avais rigolé comme jamais ... lol
Eh ben là j'en ai fait l'expérience et je souffre gravement si je ne prends pas des benzo.

Y a t il un traitement pour ça? Un substitut ou autre?

Ps : vous êtes géniaux ..., et très intéressant le tableau, mais sur certain benzos, n'ont pas agis comme on voit le tableau. Par rapport à moi .., vrai sur certains, mais complètement OUT sur d'autres. A ce poser des question ou bien il faut un tableau sur mesures pour chaque personne? Attention, je ne juge pas, ni quoi que ce soit. Mais je suis curieux.

Merci à tous !!!!! :-)

J'attend vos réponse avec impatience

Open Your Mind & Take It Easy !

Hors ligne

 

Sufenta
Modérateur
2000
Inscrit le 11 Apr 2015
5611 messages
Bonjour

Alors effectivement les benzodiazepines provoquent un syndrome de sevrage qui peu être très inconfortable mais surtout il y a un risque épileptique à ne pas négliger car potentiellement mortel ..


Pour se sevrer des benzo la méthodes la plus pertinente est généralement de passer sur une molécule à demi vie dite longue comme le Valium, le tranxene ou le lysianxia.
Le choix dépends de la sensibilité de chacun mais aussi des habitudes du Prescripteur, par ex le lysanxia est réputé moins addictif que les Valium ou le tranxene mais forcément il ne convient pas à tout le monde ..

Du coup je dois dire que le Valium (Diazepam) reste le plus utilisé dans cette indication puis une fois stabilisé il faut diminuer par palier de 10% mois ..

Certains font aussi le sevrage par diminution avec leur molécules de départ ex: le xanax, c’est moins confortable mais néanmoins faisable s’il l’on est un minima rigoureux dans les horaires de prise ..

Amicalement

SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Gros Sevrage À Faire 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 28 Oct 2018
32 messages
Bonjour à toutes et à tous.
Je suis nouveau sur ce forum, découvert par hasard, en effectuant une recherche sur " sevrage benzodiazépines.
Cela fait plus de 15 ans que j'en prends...
Ce que je prends :

Anxiolytique :
Alprazolam 0,50 : 2 comprimés par jour, parfois 3.
Antidépresseur : Venlafaxine
Somnifère : 1/2 Zopiclone 7,5 et 1/2 imovane 3,75 ( c'est la même molécule ).

Tout ça prescrit par des médecins traitants, évidemment. Je veux dire que je ne me fournis pas n'importe comment.

Et il faut que je me débarrasse de tout ça !
C'est angoissant.

J'ai cité l'alprazolam. Lors d'une hospitalisation, il y a sept semaines, je ne pouvais plus le prendre.

Je me suis retrouvé en soins intensifs ( on avait enlevé ma vessie ). Le sevrage de l'alprazolam a donc été brutal, très violent.
Au bout de 4 jours, je ne savais plus depuis combien de jours j'étais en soins intensifs : je croyais que j'y étais depuis 10 jours !
Et ensuite ( mais quand ? ), j'ai commencé à délirer. Cauchemars, pendant 4 jours et 4 nuits.
Les médecins de l'hôpital avaient cependant mon ordonnance...et auraient pu prévoir...mais en soins intensifs, ils ne l'avaient pas et se demandaient ce que j'avais.
Heureusement, mon épouse a pu les alerter.

L'alprazolam a été remplacé par du sereta, 10 mg.
Mais ce n'est pas la même molécule.

J'en suis donc à 7 semaines de sevrage de l'alprazolam. Et c'est encore difficile, au bout de 21 heures de prise de seresta.

Est-ce l'alprazolam qui me manque, ou le seresta, ou les deux ?
Si vous savez, merci de le dire...si vous ne savez pas, ou avez un doute, ne dîtes rien, merci.

Comment vais-je faire ensuite ? Pour me séparer du seresta ?
J'attends d'abord que mon manque actuellement ressenti s'arrête.
Et puis je pense diminuer petit à petit, de 1 mg toutes les 2 ou 3 semaines. Ce sera difficile à faire, car le seresta n'existe pas en liquide. Ce sera surtout long...mais bon... j'ai le temps !
Je ferai appel à mon nouveau médecin traitant : en panique avant mon intervention chirurgicale, je me suis engueulé avec mon ancien généraliste, et ce dernier m'a interdit son cabinet médical.
En a-t-il le droit, je ne sais pas... mais puis-je être soigné par quelqu'un qui refuse mes excuses, et en qui je n'ai plus  confiance ? Ma réponse est non, évidemment.

Ensuite ce sera le tour du somnifère, puis de l'antidépresseur venlafaxine.

J'attends vos conseils avec impatience, mais aussi une aide, disons amicale.

Veuillez m'excuser d'avoir été aussi long.

Je vous souhaite de passer un excellent dimanche.

Bien cordialement.
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

C'est en sciant que Léonard de Vinci.

Hors ligne

 

Nico0 
Psycho junior
France
100
Inscrit le 23 Nov 2018
237 messages
Salut,

Je vois que ça fais un moment que tu n’as pas écrit si tu veux je peux t’eclaircir Un peu connaissant les benzos et avoir beaucoup lu sur le sujet.
En parallèle je suis en galère pour arrêter aussi même très grosse galère.

N’hesite pas à répondre et je pourrais te donner quelque tuyau ....,

A +

Quand Dieu créa le monde, il devait fumer une clope.

Hors ligne

 

Gros Sevrage À Faire 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 28 Oct 2018
32 messages

Nico0 a écrit

Salut,

Je vois que ça fais un moment que tu n’as pas écrit si tu veux je peux t’eclaircir Un peu connaissant les benzos et avoir beaucoup lu sur le sujet.
En parallèle je suis en galère pour arrêter aussi même très grosse galère.

N’hesite pas à répondre et je pourrais te donner quelque tuyau ....,

A +

Bonjour. Des tuyaux, ok, pas de problème.

L'alprazolam, c'est bon. Je ne suis plus dépendant.
Mais je me méfie quand même. Il m'arrive en effet d'avoir encore des crises d'angoisse vers 19h, 20h.
Je voudrais maintenant me débarrasser du Seresta 10 mg, petit à petit.

A noter : il y a une erreur dans mon précédent post.
C'est pendant 10 jours ( et 10 nuits ) et non 4 que j'ai déliré.

Si tu peux m'aider, moi aussi...pas de problème non plus.

Bien cordialement.

Dernière modification par Gros Sevrage À Faire (03 décembre 2018 à  14:45)


C'est en sciant que Léonard de Vinci.

Hors ligne

 

Nico0 
Psycho junior
France
100
Inscrit le 23 Nov 2018
237 messages
Salut  !


Merci pour ton retour !

Je sais que chaque personne est unique mais j’aimerais savoir comment tu as réagi physiquement et psychologique à l’arret de tes 2 xanax par jour ( 0,50 ) je crois ?

Tu dis avoir déliré 10 jours, c’est à dire ? Hallucination ? Etccc

En fait ta malheureuse expérience m’intéresse.

Concernant ton seresta 10, c’est une dose très très faible mais bon parfois c’est la plus petite dose qui est un enfer à arrêter.

Merci et à bientôt

Quand Dieu créa le monde, il devait fumer une clope.

Hors ligne

 

Gros Sevrage À Faire 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 28 Oct 2018
32 messages

Nico0 a écrit

Salut  !


Merci pour ton retour !

Je sais que chaque personne est unique mais j’aimerais savoir comment tu as réagi physiquement et psychologique à l’arret de tes 2 xanax par jour ( 0,50 ) je crois ?

Tu dis avoir déliré 10 jours, c’est à dire ? Hallucination ? Etccc

En fait ta malheureuse expérience m’intéresse.

Concernant ton seresta 10, c’est une dose très très faible mais bon parfois c’est la plus petite dose qui est un enfer à arrêter.

Merci et à bientôt

Bonjour.
J'ai vraiment perdu contact avec la réalité pendant 10 jours. On m'a raconté que j'avais pendant ce temps les yeux grands ouverts.

Je me souviens que j'étais parti en vacances, dans un lieu que je connais bien...mais que je  ne connais pas du tout ! Curieux, non ?
Tous les matins, sur ce lieu de vacances, on venait me faire une radiographie des poumons : j'ai appris ensuite que pendant que j'étais à l'Unité De Soins Continus, on me faisait des radios pulmonaires, car j'avais une infection dans les poumons.

Comment suis-je parti en vacances ? Par le train ! J'avais une sorte de baguette que je devais raccorder à l'électricité, et je me retrouvais dans le train que je désirais prendre.  Pratique !

J'ai voyagé aussi par les airs : je volais : j'ai pu ainsi visiter pas mal de pays européens autour de la Méditerranée. Pratique aussi !

Ma femme, elle, voyageait en Rolls-Royce, avec un très vieux Monsieur, très sympathique, très gentil.
C'était un noble, un Conseiller Départemental.
Où suis-je allé chercher tout ça ?

Bref, il y a eu des moments sympas pendant mes délires.
Mais il y en a eu aussi des horribles.
Une musique ( 5 secondes environ ), annonciatrice de moments angoissants : on en voulait à ma santé mentale.
Musique qui me semblait durer des heures. Je me retrouvais attaché dans un lit, et on me torturait mentalement, on en voulait à mon couple. ( Remarque : à l'hôpital, les médecins avaient dû m'attacher au lit, car j'arrachais tout : perfusions, sondes... c'est mon épouse qui me l'a raconté ).

Je me suis retrouvé aussi chez des nobles, des chevaliers, membres de la gendarmerie à cheval.
Ils étaient sympas, et...pas sympas.
Ils faisaient ronfler leurs titres de noblesse et m'humiliaient : je n'étais qu'un roturier !

Sur mon lieu de vacances, j'ai vu ma mère, et surtout ma grand-mère décédée depuis plus de 20 ans.

Je me suis aussi inventé un fils un ado, que j'avais eu avec mon épouse, mais que je n'avais jamais reconnu... à mon réveil de mes délires, je demanderai pardon à mon épouse ( imagine sa tête ! ), de ne pas avoir pris soin de cet enfant qui avait d'énormes problèmes psychologiques.

Il y a eu aussi la période dettes : l'un de mes fils en avait  contracté une : 29 500 milliards d'euros, excusez du peu.

Je le suis retrouvé dans plein de situations tordues : dans une sorte de piscine dans un salon avec un énorme sac de tourbe sur le dos : c'était indispensable pour pouvoir enlever la vessie.

J'ai vu des Allemands de Bavière, des gros beaufs, venir camper devant chez moi, et envahir mon espace familial : c'étaient des amis de ma belle-sœur !!!

Ce qui m'inquiète actuellement : la plupart de ces délires négatifs, j'ai l'impression que je les ai déjà vécus. C'est très anxiogène. Ai-je déjà fait ces cauchemars ? Je suis prêt à le jurer sur la tête de mes petits-enfants.
Oui, mais si c'est le cas, si j'avais déjà fait ces cauchemars : QUAND ? Et ça, je ne le sais pas !

Il y a eu beaucoup de cauchemars encore, mais cela tourne toujours autour de la peur d'agressions, verbales ou physiques.

Aurais-je un fond de parano ? Possible.

Mais j'ai choisi d'évacuer tout ça.
Après tout, ce ne sont que des rêves agréables et des cauchemars, non ?

En espérant avoir répondu à la question posée...

Bien cordialement.

Dernière modification par Gros Sevrage À Faire (03 décembre 2018 à  14:43)

Reputation de ce post
 
Sevrage benzo ! Symptômes à dose thérapeutique ....

C'est en sciant que Léonard de Vinci.

Hors ligne

 

Nico0 
Psycho junior
France
100
Inscrit le 23 Nov 2018
237 messages
Salut !!!

En premier lieu je te remercie pour ton retour !

Ben écoute j’ hallucine sur les effets que t’as eu ( sans jeux de mots )

Attend !  C’est tout simplement incroyable ( limite inquiétant)

Si je comprends bien, tous ça  à cause de 1 mg de xanax en sevrage brutal ? Ça me parait dingue !

En parallèle tu as eu un effet rebond sur ton anxiété ? Angoisses ? Insomnies ?

À ce jour, il te reste 1 seresta 10 mg à sevrer ?

Franchement c’est rien par rapport à 1 mg de xanax, je dirais même que si cela te convient, ne l’arrête pas de suite mais qu’en tu le sens.

Pffff qu’elle misère les benzos !!!!

Quand Dieu créa le monde, il devait fumer une clope.

Hors ligne

 

Nico0 
Psycho junior
France
100
Inscrit le 23 Nov 2018
237 messages
J’ai lu ( à vérifier ) que les anesthésies générales, comment dire ? Absorber l’intégralité de la benzo dans le sang ( les opiacés aussi je crois de mémoire ) du coup au réveil ! Ben t’es en pleine crise de manque !!

Concernant le seresta, c’est simple : cutter et balance pour enlever 1 mg à ton rythme, normalement l’AD que tu as devrait couvrir le gros des effets secondaires enfin espérons le !

Quand Dieu créa le monde, il devait fumer une clope.

Hors ligne

 

Gros Sevrage À Faire 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 28 Oct 2018
32 messages

Nico0 a écrit

Salut !!!

En premier lieu je te remercie pour ton retour !

Ben écoute j’ hallucine sur les effets que t’as eu ( sans jeux de mots )

Attend !  C’est tout simplement incroyable ( limite inquiétant)

Si je comprends bien, tous ça  à cause de 1 mg de xanax en sevrage brutal ? Ça me parait dingue !

En parallèle tu as eu un effet rebond sur ton anxiété ? Angoisses ? Insomnies ?

À ce jour, il te reste 1 seresta 10 mg à sevrer ?

Franchement c’est rien par rapport à 1 mg de xanax, je dirais même que si cela te convient, ne l’arrête pas de suite mais qu’en tu le sens.

Pffff qu’elle misère les benzos !!!!

Bonsoir. Il s'agissait d'alprazolam, 2 x 50 mg le soir.
J'ai actuellement des problèmes d'insomnie et d'angoisse.
L'alprazolam a été arrêté brutalement par les médecins le 15 septembre 2018.

Bonne soirée.


C'est en sciant que Léonard de Vinci.

Hors ligne

 

Gros Sevrage À Faire 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 28 Oct 2018
32 messages

Nico0 a écrit

J’ai lu ( à vérifier ) que les anesthésies générales, comment dire ? Absorber l’intégralité de la benzo dans le sang ( les opiacés aussi je crois de mémoire ) du coup au réveil ! Ben t’es en pleine crise de manque !!

Concernant le seresta, c’est simple : cutter et balance pour enlever 1 mg à ton rythme, normalement l’AD que tu as devrait couvrir le gros des effets secondaires enfin espérons le !

Je n'ose pas diminuer le Seresta actuellement.
J'attends d'être plus serein.
Je me dis que j'ai le temps : pour moi, précipitation = risque de rechute. Je me donne une année pour tout arrêter.

A bientôt !


C'est en sciant que Léonard de Vinci.

Hors ligne

 

Gros Sevrage À Faire 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 28 Oct 2018
32 messages
Bonsoir.
Ce soir, mon cœur bat très vite dans ma poitrine, à gros coups de battements.
Je suis angoissée. J'ai pris 3/4 de Zopiclone 7,5.
Et le Seresta 10 mg.
Rien n'y fait.
Le calme ne vient pas, ni psychiquement, ni physiquement.
C'est depuis 17h00 que je ne vais pas bien.

En espérant que j'aille mieux demain.
En général, je dors une nuit complète  sur 2.
Aujourd'hui, je pense que ce sera ma deuxième nuit blanche consécutive.
C'est fatigant.
Bref, ce soir, j'en ai marre !
Pas d'envie de suicide, fort heureusement.

Faut que je me batte !

Bonne nuit à tous.

C'est en sciant que Léonard de Vinci.

Hors ligne

 

Chêne 
Banni
France
2802
Inscrit le 22 Nov 2018
598 messages
Salut Gros sevrage à faire,

Ç'aurait été pas mal de que tu crées ton propre topic afin d'aborder ton cas particulier ; là on se retrouve à polluer un autre sujet au demeurant très intéressant...
Si un modérateur peut déplacer le sujet ce serait sympa, merci.

Au sujet de ton sevrage, il est déjà étrange qu'on remplace 1mg de Xanax par 10mg de Séresta (si j'ai bien compris tes dosages). Tu devrais plutôt être aux alentours de 30 - 40mg de Séresta, si l'on voulait respecter une équivalence.

Les médecins qui ont arrêté ton traitement Xanax ont fait une faute assez grave (à mes yeux du moins). Stopper une conso de benzo vieille de 15 ans aussi brutalement c'est l'assurance de faire souffrir le patient. Je ne vois pas ce qui justifie ce geste, si ce n'est une forme d'ignorance (du genre ils croyaient que ton ordo était récente, et que tu prenais du Xanax que ponctuellement, que tu n'avais pas d'accoutumance).

Je pense que le Lysanxia (prazépam) serait une alternative intéressante par rapport au Séresta : il a une demi-vie plus longue (donc plus facile à arrêter), il fait généralement bien le job pour un traitement "de fond", les médecins n'ont généralement pas trop de réticences à le prescrire parce qu'il est relativement sûr, et il existe en forme gouttes pour faciliter la baisse par palier.

Le Valium (diazépam) est un autre candidat intéressant. C'est d'ailleurs la benzo qu'on utilise en général pour faire des sevrages d'autres benzos. Plus puissant que le Lysanxia, il a comme lui une demi-vie longue et existe en comprimés de 10, 5, 2mg et en forme gouttes.

Tu peux également te pencher sur les infusions de passiflore, aubépine et valériane, qui peuvent se révéler intéressantes pour combattre angoisses et insomnies.

Bon courage

Hors ligne

 

Nico0 
Psycho junior
France
100
Inscrit le 23 Nov 2018
237 messages
Salut !

Oui l’ALPRAZOLAM c’est du XANAX ( nom commercial )

Donc on t’as sevré 1 mg de xanax en sevrage brutal.

D’après les différentes lectures que j’ai pu faire sur le sevrage benzos.

A l’arret Brutal ou même en progressif : il y a ce qui s’apelerait l’effet rebond qui comprend ce que tu cites avec des effets supérieurs avant la prise du médicament :

C’est à dire :

Angoisse ++++
Insomnies ++++
Anxiété ++++
Attaques de panique +++++


Je t’invite à taper symptôme sevrages benzo pour te rassurer et tu trouveras que cela est normal.

En revanche il y a un nombre important de rechute dans la mesure où les symptômes de sevrages peuvent durer très longtemps chez certaines personnes avec une intensité qui ne faiblit pas c’est pour ça qu’on craque à nouveau dans le cercle vicieux.

Logiquement ( toujours d’apres mes lectures ), cela varie entre 6 mois et plusieurs années mais à un moment l’intensité baisse et tu as des moments de répit.

Ça fais comme des vagues : 1 semaine ça va, l’autre non.

Pour te donner une idée :

1 seresta 20 mg = 0,50 de xanax

Alors qu’en ce moment tu prends 1 cachet de 10 mg de seresta donc = 0,25 de xanax.

En gros t’es en manque.

Je t’invites à serrer les dents mais si c’est une torture psychologique et psychique car ça peut l’être en attendant que le système nerveux se stabilise.

En revanche si tu prends pas le seresta 10, il se passe quoi ?
As tu essayer ?

Quand Dieu créa le monde, il devait fumer une clope.

Hors ligne

 

Gros Sevrage À Faire 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 28 Oct 2018
32 messages

Chêne a écrit

Salut Gros sevrage à faire,

Ç'aurait été pas mal de que tu crées ton propre topic afin d'aborder ton cas particulier ; là on se retrouve à polluer un autre sujet au demeurant très intéressant...
Si un modérateur peut déplacer le sujet ce serait sympa, merci.

Au sujet de ton sevrage, il est déjà étrange qu'on remplace 1mg de Xanax par 10mg de Séresta (si j'ai bien compris tes dosages). Tu devrais plutôt être aux alentours de 30 - 40mg de Séresta, si l'on voulait respecter une équivalence.

Les médecins qui ont arrêté ton traitement Xanax ont fait une faute assez grave (à mes yeux du moins). Stopper une conso de benzo vieille de 15 ans aussi brutalement c'est l'assurance de faire souffrir le patient. Je ne vois pas ce qui justifie ce geste, si ce n'est une forme d'ignorance (du genre ils croyaient que ton ordo était récente, et que tu prenais du Xanax que ponctuellement, que tu n'avais pas d'accoutumance).

Je pense que le Lysanxia (prazépam) serait une alternative intéressante par rapport au Séresta : il a une demi-vie plus longue (donc plus facile à arrêter), il fait généralement bien le job pour un traitement "de fond", les médecins n'ont généralement pas trop de réticences à le prescrire parce qu'il est relativement sûr, et il existe en forme gouttes pour faciliter la baisse par palier.

Le Valium (diazépam) est un autre candidat intéressant. C'est d'ailleurs la benzo qu'on utilise en général pour faire des sevrages d'autres benzos. Plus puissant que le Lysanxia, il a comme lui une demi-vie longue et existe en comprimés de 10, 5, 2mg et en forme gouttes.

Tu peux également te pencher sur les infusions de passiflore, aubépine et valériane, qui peuvent se révéler intéressantes pour combattre angoisses et insomnies.

Bon courage

Bonjour.
Merci de t'être penché sur mon cas, d'avoir pris le temps de répondre. C'est très gentil.
Oui, je sais qu'il y a eu faute des médecins pour cet arrêt brutal : le service de soins continus n'avait pas mon ordonnance ! Ce service se trouvait au 1er étage, alors que le service d'urologie se trouvait au 5?me ! A l'heure où les infirmières passent leur temps devant les ordinateurs au lieu de s'occuper des patients, c'est en effet une faute professionnelle.
Bon, c'est fait, tant pis. Heureusement que mon épouse était là pour alerter les médecins, car eux ne comprenaient rien à mon état !
Pourquoi du Seresta ? Je n'en sais rien du tout.
Je revois mon médecin traitant en Janvier.
Je lui parlerai du Lysanxia et du Valium sous forme les liquide.
Merci pour le tuyau des plantes.
Bonne journée.
Marc.


C'est en sciant que Léonard de Vinci.

Hors ligne

 

Gros Sevrage À Faire 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 28 Oct 2018
32 messages

Nico0 a écrit

Salut !

Oui l’ALPRAZOLAM c’est du XANAX ( nom commercial )

Donc on t’as sevré 1 mg de xanax en sevrage brutal.

D’après les différentes lectures que j’ai pu faire sur le sevrage benzos.

A l’arret Brutal ou même en progressif : il y a ce qui s’apelerait l’effet rebond qui comprend ce que tu cites avec des effets supérieurs avant la prise du médicament :

C’est à dire :

Angoisse ++++
Insomnies ++++
Anxiété ++++
Attaques de panique +++++


Je t’invite à taper symptôme sevrages benzo pour te rassurer et tu trouveras que cela est normal.

En revanche il y a un nombre important de rechute dans la mesure où les symptômes de sevrages peuvent durer très longtemps chez certaines personnes avec une intensité qui ne faiblit pas c’est pour ça qu’on craque à nouveau dans le cercle vicieux.

Logiquement ( toujours d’apres mes lectures ), cela varie entre 6 mois et plusieurs années mais à un moment l’intensité baisse et tu as des moments de répit.

Ça fais comme des vagues : 1 semaine ça va, l’autre non.

Pour te donner une idée :

1 seresta 20 mg = 0,50 de xanax

Alors qu’en ce moment tu prends 1 cachet de 10 mg de seresta donc = 0,25 de xanax.

En gros t’es en manque.

Je t’invites à serrer les dents mais si c’est une torture psychologique et psychique car ça peut l’être en attendant que le système nerveux se stabilise.

En revanche si tu prends pas le seresta 10, il se passe quoi ?
As tu essayer ?

Bonjour. Encore merci. Le sevrage peut donc durer plusieurs mois, voire plusieurs années ! J'avoue que ça me fout la trouille. Avec ma malchance...mes malchances...je croise les doigts.
Et je serre les dents. Je ne me vois pas entrain de me sevrer du Seresta brutalement.
Je pense avoir assez souffert comme ça.
Bonne journée.
Encore merci.
Marc.


C'est en sciant que Léonard de Vinci.

Hors ligne

 

Gros Sevrage À Faire 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 28 Oct 2018
32 messages
Rebonjour à tous.
Que veut dire " intégrer le post " ?
Merci d'avance de votre réponse.
Marc.

Dernière modification par Gros Sevrage À Faire (04 décembre 2018 à  11:37)


C'est en sciant que Léonard de Vinci.

Hors ligne

 

Nico0 
Psycho junior
France
100
Inscrit le 23 Nov 2018
237 messages
Je cite :

[ Bonjour. Encore merci. Le sevrage peut donc durer plusieurs mois, voire plusieurs années !]

Le sevrage pour des doses importantes peut prendre plusieurs mois, pas années.

Les symptômes de post sevrage peuvent perdurer plus longtemps ( x années c’est très très rare ), je te rassure, sur ce que j'ai Lu, 6 mois à 1 an avec baisse d’intensité au fur et à mesure.

A l’heure actuelle tu n’est pas en post sevrage car tu prends encore 10 mg de seresta, tu es donc à mon avis en manque d’où t’es symptômes.

Comme dit plus haut, ton équivalence n’est pas bonne car sous dosé en équivalence.

Quand Dieu créa le monde, il devait fumer une clope.

Hors ligne

 

Gros Sevrage À Faire 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 28 Oct 2018
32 messages

Chêne a écrit

Salut Gros sevrage à faire,

Ç'aurait été pas mal de que tu crées ton propre topic afin d'aborder ton cas particulier ; là on se retrouve à polluer un autre sujet au demeurant très intéressant...
Si un modérateur peut déplacer le sujet ce serait sympa, merci.

Au sujet de ton sevrage, il est déjà étrange qu'on remplace 1mg de Xanax par 10mg de Séresta (si j'ai bien compris tes dosages). Tu devrais plutôt être aux alentours de 30 - 40mg de Séresta, si l'on voulait respecter une équivalence.

Les médecins qui ont arrêté ton traitement Xanax ont fait une faute assez grave (à mes yeux du moins). Stopper une conso de benzo vieille de 15 ans aussi brutalement c'est l'assurance de faire souffrir le patient. Je ne vois pas ce qui justifie ce geste, si ce n'est une forme d'ignorance (du genre ils croyaient que ton ordo était récente, et que tu prenais du Xanax que ponctuellement, que tu n'avais pas d'accoutumance).

Je pense que le Lysanxia (prazépam) serait une alternative intéressante par rapport au Séresta : il a une demi-vie plus longue (donc plus facile à arrêter), il fait généralement bien le job pour un traitement "de fond", les médecins n'ont généralement pas trop de réticences à le prescrire parce qu'il est relativement sûr, et il existe en forme gouttes pour faciliter la baisse par palier.

Le Valium (diazépam) est un autre candidat intéressant. C'est d'ailleurs la benzo qu'on utilise en général pour faire des sevrages d'autres benzos. Plus puissant que le Lysanxia, il a comme lui une demi-vie longue et existe en comprimés de 10, 5, 2mg et en forme gouttes.

Tu peux également te pencher sur les infusions de passiflore, aubépine et valériane, qui peuvent se révéler intéressantes pour combattre angoisses et insomnies.

Bon courage

Bonsoir. C'est parti pour les plantes. Elles semblent en effet diminuer mes crises d'angoisse et de stress.

Bon, avec mon bol habituel, j'ai fait une infection urinaire suite à l'intervention chirurgicale : ablation de la vessie, et pose d'une stomie pour évacuer les urines.
Le remplacement de mon médecin traitant m'avait prescrit 10 jours d'antibiotiques.
Sauf qu'une infection urinaire avec stomie met plus de temps à guérir.
Et mon infection urinaire vient de se manifester à nouveau ; et je recommence une séance d'antibiotiques pour 10 jours encore !
Et la fièvre est repartie... pourvu que je ne remonte pas à nouveau à 42,6 °C, comme la 1?re fois ! Car la aussi on délire !

Bonne soirée à vous 2, Chêne et Nico0.
A bientôt !


C'est en sciant que Léonard de Vinci.

Hors ligne

 

Gros Sevrage À Faire 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 28 Oct 2018
32 messages

Chêne a écrit

Salut Gros sevrage à faire,

Ç'aurait été pas mal de que tu crées ton propre topic afin d'aborder ton cas particulier ; là on se retrouve à polluer un autre sujet au demeurant très intéressant...
Si un modérateur peut déplacer le sujet ce serait sympa, merci.

Au sujet de ton sevrage, il est déjà étrange qu'on remplace 1mg de Xanax par 10mg de Séresta (si j'ai bien compris tes dosages). Tu devrais plutôt être aux alentours de 30 - 40mg de Séresta, si l'on voulait respecter une équivalence.

Les médecins qui ont arrêté ton traitement Xanax ont fait une faute assez grave (à mes yeux du moins). Stopper une conso de benzo vieille de 15 ans aussi brutalement c'est l'assurance de faire souffrir le patient. Je ne vois pas ce qui justifie ce geste, si ce n'est une forme d'ignorance (du genre ils croyaient que ton ordo était récente, et que tu prenais du Xanax que ponctuellement, que tu n'avais pas d'accoutumance).

Je pense que le Lysanxia (prazépam) serait une alternative intéressante par rapport au Séresta : il a une demi-vie plus longue (donc plus facile à arrêter), il fait généralement bien le job pour un traitement "de fond", les médecins n'ont généralement pas trop de réticences à le prescrire parce qu'il est relativement sûr, et il existe en forme gouttes pour faciliter la baisse par palier.

Le Valium (diazépam) est un autre candidat intéressant. C'est d'ailleurs la benzo qu'on utilise en général pour faire des sevrages d'autres benzos. Plus puissant que le Lysanxia, il a comme lui une demi-vie longue et existe en comprimés de 10, 5, 2mg et en forme gouttes.

Tu peux également te pencher sur les infusions de passiflore, aubépine et valériane, qui peuvent se révéler intéressantes pour combattre angoisses et insomnies.

Bon courage

Bonsoir. C'est parti pour les plantes. Elles semblent en effet diminuer mes crises d'angoisse et de stress.

Bon, avec mon bol habituel, j'ai fait une infection urinaire suite à l'intervention chirurgicale : ablation de la vessie, et pose d'une stomie pour évacuer les urines.
Le remplacement de mon médecin traitant m'avait prescrit 10 jours d'antibiotiques.
Sauf qu'une infection urinaire avec stomie met plus de temps à guérir.
Et mon infection urinaire vient de se manifester à nouveau ; et je recommence une séance d'antibiotiques pour 10 jours encore !
Et la fièvre est repartie... pourvu que je ne remonte pas à nouveau à 42,6 °C, comme la 1?re fois ! Car la aussi on délire !

Bonne soirée à vous 2, Chêne et Nico0.
A bientôt !

Dernière modification par Gros Sevrage À Faire (07 décembre 2018 à  00:45)


C'est en sciant que Léonard de Vinci.

Hors ligne

 

Gros Sevrage À Faire 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 28 Oct 2018
32 messages
Bonsoir à tous.

Pour info : c'est quoi une stomie ? Voici ce que j'ai trouvé sur youtube, et qui correspond exactement à ce qu'on m'a fait, suite à une vessie qui a pris trop de rayons ( radiothérapie ).

Cliquez sur " à remplacer " , si c'est ce que vous voyez.

à remplacer

Bonne soirée à tous.

Dernière modification par Gros Sevrage À Faire (07 décembre 2018 à  00:58)


C'est en sciant que Léonard de Vinci.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Participez à l'etude : global drug survey - special covid-19
    Il y a 1jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser v...
    Il y a 11hCommentaire de ziggy (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 2jCommentaire de pierre (38 réponses)
     Appel à témoignage 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du (post)conf...
    Il y a 2jCommentaire de Vapoteuse87 (438 réponses)
     Forum UP ! 
    Première fois - Comment prendre de la ritaline
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Mode de consommation - Question opium / fleure de pavot
    Il y a 14hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Effets - Tramadol l'enfer que je vis depuis quelque jours !
    Il y a 1mnCommentaire de prescripteur dans [Tramadol...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Question par rapport à la dangerosité de la Cocaine
    Il y a 6mn
    1
    Commentaire de bloodi dans [Cocaïne-Crack...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Dosage - 100mg oxycodone / Première fois
    Il y a 25mn
    2
    Commentaire de bloodi dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    Il y a 29mn
    231
    Commentaire de bloodi dans [Conseils généraux de...]
    (1582 réponses)
     Forum 
    Bad trip & Crise de panique - Soucis de déréalisation avec le cannabis
    Il y a 4hCommentaire de Baba22 dans [Cannabis...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Première fois - A vos trip reports !
    Il y a 4hCommentaire de Ayato dans [Psilocybe - Champigno...]
    (10 réponses)
     Forum 
    [DILHYDROCODEINE] Dois-je m’adapter à sa faible biodisponibilité ?
    Il y a 5hCommentaire de Camillee dans [Codéine et dihydrocod...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Addiction tramadol
    Il y a 5hNouvelle discussion de Feusté dans [Tramadol...]
     Blog 
    (4-HO-MET) Métocine, la rando hallucinée
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de Ocram dans le blog de Ocram
    (2 commentaires)
     Blog 
    Quel bordel...
    Il y a 6hNouveau blog de kris68 dans [En passant]
     Blog 
    Déconfite ou défoncée : le yoyo de mes yeux
    Il y a 6h
    1
    Commentaire de Nomad Soul dans le blog de cependant
    (7 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Tester vos connaissances sur la vape
    Dernier quizzZ à 02:04
     PsychoWIKI 
    Cannabinoïdes synthétiques
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Bigben, Napoléon1769, Moonarch, PsyKo23, Bobbybob nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     [TUTORIEL] Injecter le xanax et les autres benzos simplement
    par L'Apoticaire, le 18 Jun 2019
    Bonsoir, On est beaucoup à savoir que le xanax et la plupart des benzos ne sont pas ou presque solubles dans l'eau, et donc de ce fait, non-sniffables et non-injectables avec de l'eau PPI. Mais, les benzos se dissolvent très bien dans le propylène glycol, propylène glycol que l'on peut facilem...[Lire la suite]
     La meilleure méthode d'extraction de DMT pour non chimistes : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek
    par SillyCone, le 22 May 2020
    Coucou les aminches ! Comme je suis en train de me refaire une petite extraction de mimosa, j'en profite pour vous poster la méthode que j'utilise depuis sa sortie en 2012, traduite par Gogole : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek en français A suivre A LA LETTRE, sans changer la moindre virgule. Pas qu...[Lire la suite]
     OnionStrooper - Wiki et conseils
    par Destrooper, le 17 May 2020
    Salut à tous, j'ai créé une page web (disponible uniquement via TOR) afin de faciliter l'accès aux plus nouveaux membres qui veulent naviguer sur le deepweb. Le site regroupe des conseils, informations, tuto, wiki assez complet et vérifié et un côté Deep Fr pour mettre en avant le deep fran...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Vraiment. Très bon conseil. DA, 5 HT ET Noradrénaline dans [forum] Question par rapport à la dangerosité de la Cocaine
    (Il y a 20mn)
    Pas de recette de purple drunk mais des recettes pour shooter des médocs.... dans [forum] Quel sirop codeiné (Sans Ordo) choisir pour un purple drank ?
    (Il y a 3h)
    bah niquel tout ca mon gros // papaille dans [blog] (4-HO-MET) Métocine, la rando hallucinée
    (Il y a 6h)
    Bon dosage dans [forum] psylo
    (Il y a 6h)
    dans [forum] psylo
    (Il y a 6h)

    Pied de page des forums