Différence héro methadone / PsychoACTIF

Différence héro methadone

Publié par ,
2470 vues, 11 réponses
Marine56 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 16 Sep 2018
Messages: 3
Salut à tous. Voilà mon ga c'est mis dans l'héroïne ça fait 9mois il me l'a caché pendant un certain temps et il a fini par me le dire. Il a décidé de se faire suivre pour avoir la methadone. Mais moi j'ai entièrement perdu confiance en sachant que je n'avais rien remarqué je le laisse sortir seul normal mais j'ai la trouille qu'il replonge il a que des potes comme ça d'où ma question comment puis-je savoir s'il prend de la metha un jour et lhero un autre. Au niveau du comportement et  du physique quel différence entre les deux.

Hors ligne


Nils1984
écloSpiral
France
1400
Date d'inscription: 12 Aug 2018
Messages: 97
Blogs

Marine56 a écrit

Salut à tous. Voilà mon ga c'est mis dans l'héroïne ça fait 9mois il me l'a caché pendant un certain temps et il a fini par me le dire. Il a décidé de se faire suivre pour avoir la methadone. Mais moi j'ai entièrement perdu confiance en sachant que je n'avais rien remarqué je le laisse sortir seul normal mais j'ai la trouille qu'il replonge il a que des potes comme ça d'où ma question comment puis-je savoir s'il prend de la metha un jour et lhero un autre. Au niveau du comportement et  du physique quel différence entre les deux.

Salut

Donc il est suivi par un csapa ? Un protocole méthadone ne commence d'après mon expérience pas sans un suivi par un psy, le toubib prescripteur et l'équipe en infirmerie...
Ou il est suivi par un médecin de ville ? Là, la prescription métha est bien sûr délivrée sous conditions catégoriques
Il y a à ma connaissance deux types de traitements métha : gellules ou sirop.
T'a t-il parlé franchement du "niveau" de ses consos en rabla ?
T'a t-il également parlé de prises de subutex ? Dans l'hypothèse que ce soit le cas (car ça il faut qu'il le sache) : méthadone et subutex sont deux agents totalement opposés, si par exemple après une escapade à l'héro et un manque qui advient ensuite il prend de la métha et si ensuite il prend du subu (par ex dépanné par un pote ou autre) alors son manque montera rapidement, sera décuplé/intenable et là, il entrera de pied ferme dans l'enfer du décors si tu peux me permettre ce terme...
Alors voilà ce que je pourrais modestement te conseiller in situ : mets les choses au clair avec lui, demande lui clairement où il en est avec ses prises de rabla, si malgré la metha il consomme encore.
Alors aux niveaux des différences, si la rabla qu'il tape est de mauvaise qualité (de la rabla donc...) ou si c'est de l’héroïne de bonne facture il devra trouver son dosage métha avec l'aide de l'équipe soignante. La méthadone bien dosée chez l’héroïnomane équivaut à une journée lambda pour mr et madame tt le monde. Mais s'il prend sa came + ses doses métha, tu le verras forcément...
A propos détail hyper important : comment prend t-il sa came d'ailleurs ? Snif, dragon ou shoot ?

bye et courage
(essaye de donner des réponses précises pr que la famille PsychoA et moi-même puissions t'épauler au max')

à bientôt

Dernière modification par Nils1984 (17 septembre 2018 à  11:05)


- Le chemin pour monter est le chemin pour descendre -
(Trois Stèles de Seth)

Hors ligne


cependant
sans remède
4600
Date d'inscription: 25 Mar 2018
Messages: 602
Blogs
Salut,

je ne sais pas du tout décrire la différence d'effets « extérieurs » entre métha et héro (à part que l'effet de la metha ça dure plus longtemps et, normalement, c'est gratuit !!). Parmi les potes qui (essayent) d'utiliser la métha comme TSO, je peux remarquer pleins d'éléments qui me font dire qu'à un moment la métha leur réussit ou pleins d'autres qui me laissent entendre qu'ils vont pécho (j'avoue, j'y fais gaffe car je suis intéressée, alors voilà, on finit par avoir l’œil), mais le meilleur moyen reste quand même en parler directement avec eux !!

En effet, je comprends que tu tombes des nues. Tu croyais que ton compagnon était « normal » alors qu'il est « un drogué ». Et, bah, je te conseille avant tout un tour sur le forum, pour comprendre que « les drogués » c'est des gens tout à fait normaux. Ce n'est pas pour rien que pendant plusieurs mois, tu n'as même pas réalisé que ton gars utilisait de l'héro. L'héro n'est pas le diable en personne, ça va pas transformer les gens en sdf qui volent leur mère la seringue au bras dans un caniveau. Certes, ça peut causer des emmerdes (financières, légales, physiques) et c'est pourquoi il y a des traitements de substitutions, dont la métha.

Si tu ne connais pas particulièrement le mondes des drogues, je comprends que ton compagnon, au-delà de tout l'amour et les sentiments qu'il peut avoir pour toi, ait pris du temps avant de t'en parler. Les drogues, et la came en particulier, réveillent un tas de stéréotypes et ce n'est pas facile d'en parler aux gens proches qui ne connaissent pas le sujet, d'autant plus si on les aimes et on a peur de les décevoir, de les inquiéter, d'être jugés et mécompris (par exemple, c'est un sujet tabou avec mes parents, ils ne pourraient jamais comprendre).

Mais, il l'a fait, il t'en a parlé. À mon avis, ça, ça vaut la pleine confiance. Il aurait pu avoir le choix de te mentir, de te cacher ses choix, mais il a décidé de le partager avec toi. D'ailleurs, quand on décide de baisser, d'être suivi dans un centre, des changer des éléments dans une conso on a souvent intérêt à être bien entourés. Le soutien n'est pas de la pression, c'est être là, sans jugement, en sachant que le parcours avec un produit n'est pas linéaire (je te conseille de lire le texte sur le sevrage de prescripteur : https://www.psychoactif.org/forum/t3776 … tf#p385613 ). Même s'il reprends de l'héro pendant son traitement, ce n'est pas un drame, ce n'est pas une rechute, c'est juste qu'il fait comme il peut, on arrête pas du jours au lendemain et on ne rechute pas à toujours avec un extra. Tu n'as pas à avoir peur pour ça. Si tu veux savoir, le mieux est de lui parler, de façon détendue, plus lui offrir ton oreille. Ça peut faire du bien parler de sa conso si en face on a quelqu’un de bienveillant. Mais, c'est clair qu'en tant qu'UD, si on me questionne un peu trop en mode reproche, eh bah, ça me coupe toute envie de parler, ça m'énerve, ça me donne envie de consommer encore plus...

La vie avec (ou sans) drogue, ce n'est pas tout blanc ou tout noir ; même il faut pas croire qu’arrêter ça signifie juste supporter trois ou quatre jours de douleur de manque et puis op, on est libérés...pour ça plein de témoignages sur le forum peuvent t'aider à avoir une idée, à lire des histoires que, sans te toucher émotionnellement, peuvent t'aider à comprendre ton compagnon.

Donc, pour répondre à ta question, vois avec lui, s'il en a envie, de façon bienveillante, sans jugement et sans peur d'autres possibles consommations. D'ailleurs, il a décidé de prendre de la métha, c'est un pas important qu'il a fait lui même, fais lui confiance (même si c'est dur).

Ne t’inquiètes pas trop, informe-toi...je te souhaite que vous poussiez trouver une bonne entente !

Dernière modification par cependant (17 septembre 2018 à  13:00)

Hors ligne


Marine56 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 16 Sep 2018
Messages: 3
Salut.                                                               Déjà merci pour vos réponses. Mon homme est suivi par un médecin dans un centre depuis pas mal de temps. Il a eu un traitement de sub à un moment mais ça c'est fini il ma caché ça aussi un bon moment. La cam il la sniff et la metha c'est en sirop et c'est ça qui me bouffe aussi quand je vois les quantités ça me fait peur je me dis qu'il se tu a petit feu Si je suis aussi négatif c'est qu'étant plus jeune j'ai été à la rue j'ai vu tout ça  les seringue les overdose, les médoc les décès régulier... Etc Je suis pas quelqu'un de fermé la dessus si c'est occasionnel j'aurai aucun problème avec ça . je lui est mis la  pression se que je regret je sais que c'est l'enfoncer davantage je refusais la methadone son médecin m'a rassuré on peut stopper facilement mais j'y crois difficilement en ayant connu des gens durant des années avec se même traitement. J'ai mis du temps à accepte pas le choix je suis contente qu'il me l'a avoué je sais que ça été très dur pour lui la peur de me perdre et les enfants avec et des le début de notre relation je lui avais dit que yaurai séparation si jamais yavais dépendance drogue forte ou médoc fort je voulais plus voir ça malgré tout je suis resté je l'aime trop pour partir donc je l'ai aidé pour le sub il avais presque tout arrêté jetais fière de lui Mais j'ai cette peur quand il sort seul je me bouffe la vie j'imagine un tas de chose je porte aucun jugement sur ses potes qui consomme mais je sais que si mon ga en veux c'est possible d'où ma peur. On sest complètement déchiré tous les deux à cause de ça. Aujourd'hui j'essaye de plus être sur son dos je prends beaucoup sur moi mais c'est dur interieur je bouillonne. Je lui est posé une condition tellement ça devient invivable c'est de partir loin d'ici de trouver un emploi ou faire du sport ou autre être proche de ça famille pour qu'il est d'autre centre d'intérêt. je veux l'éloigner de cette univer pour lui pour moi et  il est d'accord veux vraiment s'en sortir ça se vois enfin j'ai envie d'y croire. Je veux pas le perdre . C'est très dur pour le consommateur mais pour l'entourage aussi on se s'en tellement impuissant fasse à ça la peur de se dire que la personne peut y passer.

Dernière modification par Marine56 (17 septembre 2018 à  18:11)

Hors ligne


kameo 
Mi humaine mi animale
600
Lieu: Terre
Date d'inscription: 16 Mar 2012
Messages: 344
Blogs
Salut !
Juste une petite précision, s'il a déjà eu dans le passé un protocole méthadone il peut en avoir directement à ce jour, même après arrêt,  enfin c'est ce que moi je vie en ce moment, j'ai arrêté la méthadone pendant 2ans puis je m'en suis procurée au black et là je suis de nouveau sous TSO méthadone sans aucuns problèmes wink

Sinon niveau effets CHEZ MOI la méthadone me motive me fais faire plein de choses, créas en tout genre, ménage +++, bref un bon AD avec motivation. Pour ce qu'il en est de l'héroïne c'était idem mais à très faible dose, genre un ou deux shoots, ensuite c'était musique allongée sur mon lit pendant des heures, avec des redrops.

Mais c'était il y a une 10aine d'années, aujourd'hui avec mes enfants je ne m'autorise pas cette "coupure avec le monde entier"

Je ne connais pas la qualité de la came qu'il prends, ni l'effet de la méthadone chez lui(ex : chez mon meilleur ami ça l'endort, moi si je prends ça le soir je range ma piole nettoie chaque plinthes et mes cendriers à fond, la tv dans tous les angles, trie mon armoire entièrement etc...)

Bon courage à toi, vivre avec quelqu'un qui prends un tso c'est basé sur la confiance, moi j'ai jamais menti sur ça à mon homme, mais s'il te mens il peut aussi se mentir à lui même donc fait lui confiance, tu peux aussi l'accompagner en csapa ils peuvent te prendre en rdv pour t'expliquer comment ça marche, comment réagir etc...

Take care

Kameo

Hors ligne


cependant
sans remède
4600
Date d'inscription: 25 Mar 2018
Messages: 602
Blogs
Salut,

quand je disais être bienveillant, ça ne veut pas dire que tu dois accepter l'insupportable pour toi. S'il y a des comportements que tu ne supportes pas, n'hésite pas non plus à lui faire part !

Après, quand tu écris :

Marine56 a écrit

ça me fait peur je me dis qu'il se tu a petit feu Si je suis aussi négatif c'est qu'étant plus jeune j'ai été à la rue j'ai vu tout ça  les seringue les overdose, les médoc les décès régulier..

je voudrais juste faire remarquer que c'est souvent la précarité qui tue (des conditions de vie difficiles, des produits d'une qualité aléatoire, etc.), les TSO ont été inventé pour combler à ça justement.
Les opiacés sont des molécules relativement sûres pour le corps, contrairement à l'alcool par exemple, ne détruisent pas les neurones ou le foie.
Si on prend un traitement de substitution on a moins de chances de se tuer à petit feu qu'en buvant régulièrement...


Marine56 a écrit

son médecin m'a rassuré on peut stopper facilement mais j'y crois difficilement en ayant connu des gens durant des années avec se même traitement.

Pour ça, en effet, je suis d'accord avec toi : je ne connais pas beaucoup de gens qui ont arrêté la métha et ne sont plus dans les opiacés. Mais, comme c'est bien dit dans le texte sur le sevrage, ce n'est pas le problème fondamentale : si on a une bonne vie et on arrive à faire ce qu'on veut sans que ce soit compliqué, on peut aussi continuer à boire son flacon...

Marine56 a écrit

C'est très dur pour le consommateur mais pour l'entourage aussi on se s'en tellement impuissant fasse à ça la peur de se dire que la personne peut y passer.

Je comprends que ça peut être très dur, surtout l'impuissance face au mal-être des gens qu'on aime c'est super douloureux. Mais je pense qu'il faut faire la différence entre une conso (d'autant plus si c'est un TSO) et le mal-être et des conditions invivables. Ça, ça vaut le coup à mon avis de tout faire pour les changer, comprendre où ils sont vraiment les problèmes, sans mettre tout sur le dos des drogues. C'est bien trop facile et contre-productif des fois...

Du courage en tout cas !!!

Hors ligne


Nils1984
écloSpiral
France
1400
Date d'inscription: 12 Aug 2018
Messages: 97
Blogs
à Cependant

"je voudrais juste faire remarquer que c'est souvent la précarité qui tue (des conditions de vie difficiles, des produits d'une qualité aléatoire, etc.), les TSO ont été inventé pour combler à ça justement.
Les opiacés sont des molécules relativement sûres pour le corps, contrairement à l'alcool par exemple, ne détruisent pas les neurones ou le foie.
Si on prend un traitement de substitution on a moins de chances de se tuer à petit feu qu'en buvant régulièrement..."


Limpide ! big_smile en accord total

Dernière modification par Nils1984 (20 septembre 2018 à  00:43)


- Le chemin pour monter est le chemin pour descendre -
(Trois Stèles de Seth)

Hors ligne


Italia1 
Banni
Italy
000
Lieu: Pisa
Date d'inscription: 17 Jun 2018
Messages: 72
@marine56, je voudrais tant a voir une compagne omme toi....mon ex s'appele marina et je lui caché des années dhero et quand j'ai avoué elle mas laissé tomber, elle m'avait prévenu
Tu as raison , eloignez vs des amis,faux, de la vie que vs faites,changez de ville et de situation. Ça peux vs aider, j'espère.  Je vs embrasse du centre Italia

Hors ligne


Nils1984
écloSpiral
France
1400
Date d'inscription: 12 Aug 2018
Messages: 97
Blogs

Marine56 a écrit

Salut.                                                               Déjà merci pour vos réponses. Mon homme est suivi par un médecin dans un centre depuis pas mal de temps. Il a eu un traitement de sub à un moment mais ça c'est fini il ma caché ça aussi un bon moment. La cam il la sniff et la metha c'est en sirop et c'est ça qui me bouffe aussi quand je vois les quantités ça me fait peur je me dis qu'il se tu a petit feu Si je suis aussi négatif c'est qu'étant plus jeune j'ai été à la rue j'ai vu tout ça  les seringue les overdose, les médoc les décès régulier... Etc Je suis pas quelqu'un de fermé la dessus si c'est occasionnel j'aurai aucun problème avec ça . je lui est mis la  pression se que je regret je sais que c'est l'enfoncer davantage je refusais la methadone son médecin m'a rassuré on peut stopper facilement mais j'y crois difficilement en ayant connu des gens durant des années avec se même traitement. J'ai mis du temps à accepte pas le choix je suis contente qu'il me l'a avoué je sais que ça été très dur pour lui la peur de me perdre et les enfants avec et des le début de notre relation je lui avais dit que yaurai séparation si jamais yavais dépendance drogue forte ou médoc fort je voulais plus voir ça malgré tout je suis resté je l'aime trop pour partir donc je l'ai aidé pour le sub il avais presque tout arrêté jetais fière de lui Mais j'ai cette peur quand il sort seul je me bouffe la vie j'imagine un tas de chose je porte aucun jugement sur ses potes qui consomme mais je sais que si mon ga en veux c'est possible d'où ma peur. On sest complètement déchiré tous les deux à cause de ça. Aujourd'hui j'essaye de plus être sur son dos je prends beaucoup sur moi mais c'est dur interieur je bouillonne. Je lui est posé une condition tellement ça devient invivable c'est de partir loin d'ici de trouver un emploi ou faire du sport ou autre être proche de ça famille pour qu'il est d'autre centre d'intérêt. je veux l'éloigner de cette univer pour lui pour moi et  il est d'accord veux vraiment s'en sortir ça se vois enfin j'ai envie d'y croire. Je veux pas le perdre . C'est très dur pour le consommateur mais pour l'entourage aussi on se s'en tellement impuissant fasse à ça la peur de se dire que la personne peut y passer.

C'est un sujet complexe : si je dis : il faut sacrément déconner avec ses consos, ses seringues, son matos pour " y passer " y'a une part de vérité. Mais y'a aussi des drames, de l'horreur.
Mais je serais d'avis que noircir le tableau n'aide en rien, ça le stresse lui et te torture toi.
Je ne suis pas le seul à toujours faire ce qu'on m'intime de ne surtout pas faire, on me sortait beaucoup (par ex) des "lâche toi, sois spontané !" ce qui évidement donnait l'exacte inverse. Si tu brosses à ton ami un portrait terrible, honteux et repoussant (j'exagère, c'est fait pr l'image ^^) de son addiction aux effets des opioïdes et de l'héro (et quels effets putain ! Avec ces produits, la notion même du Mal n'existe plus/pas, la douleur/souffrance ne devient qu'un lointain mirage) tu créeras je pense en lui beaucoup de frustration et de colère, peut-être.
Je ne dis pas de partager avec lui ses expériences, hein, mais de l'accompagner vers sa propre et définitive décision de redescendre... si tu le brusques pour décrocher, il sentiras l'épée de Dam' et opteras pour le chaos, et là-dessus je peux dire clairement que je sais de quoi je parle...
Autre chose : Écouter une personne décrivant une expérience de vie en total décalage avec celle de son interlocuteur veut dire juste : écouter. C'est à dire ne pas interférer, ni juger, ni conseiller, ni "attendre mon tour pr donner ma vision du truc". Nan... c'est juste écouter et donc ressentir, partager et au final accompagner...
Et déjà l'horizon s'éclaircira j'pense

(et on est pas sur TF1 là ^^ on parle de notre Héroïne...)

Dernier rajout : Non là non ! La metha ne tue pas. C'est ma meilleure ennemie, mon adversaire a qui cependant je dois beaucoup même si elle tient au corps comme je l'ai souligné une fois big_smilewink, mais elle ne tue pas un héroïnomane ou un habitué des opiacés.

bise

Dernière modification par Nils1984 (20 septembre 2018 à  01:39)


- Le chemin pour monter est le chemin pour descendre -
(Trois Stèles de Seth)

Hors ligne


Marine56 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 16 Sep 2018
Messages: 3
Salut à tous et merci encore pour vos messages. Me voilà quand même beaucoup plus rassuré sur la methadone et j'ai bien compris qu'il faut que je relativise là dessus. Et il est vrai que je mélange tout la précarité c'est se qu'il y a de plus dévastateur et il est quand même dans un bonne environnement. J'ai beaucoup fait d'effort en 1semaine et je suis plutôt fière de moi  je n'ai pas du tout été sur son dos et j'en ai presque pas parlé ce qui n'était pas le cas, je le questionnais mennervais j'avais même acheté un test urinaire pour être certaine qu'il ne me cache rien. Enfin bref la grosse relou et j'avoue que des qu'on s'engueule j'ai tendance à tout mettre ça sur le dos de la cam. Et entre nous tout n'a pas été rose il y a peut on s'était séparé brièvement 3semaines j'étais épuisé j'avais besoin de penser à moi et nos enfants . J'ai décidé de lui faire plus confiance et l'ambiance se ressent on est plus apaisés tous les deux. J'ai toujours du mal à le laisser sortir seul du faite que ses potes sont casi tous dependant mais je prends sur moi d'ici peux on déménagera loin. Vraiment je vous remercie ça m'a fait du bien d'en parler avec des personnes qui comprenne et qui connaisse. J'aurai une autre question il est insomniaque est-ce que la cause pourrait être du à la prise de methadone ou héroïne ? Lui pense que non mais c'est arrivé à la même époque qu'il a commencé

Hors ligne


Harley 
Banni
France
000
Date d'inscription: 01 Nov 2018
Messages: 23
Il n’y a pas de flash avec la méthadone.
Elle n’est pas vraiment récréative, elle sert surtout à enlever les effets du manque
Ça assomme c’est tout

Hors ligne


filousky 
Modérateur
France
11300
Lieu: Là-bas, là-bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 9299
Blogs

Marine56 a écrit

J'aurai une autre question il est insomniaque est-ce que la cause pourrait être du à la prise de methadone ou héroïne ? Lui pense que non mais c'est arrivé à la même époque qu'il a commencé

Sur moi (20 ans que je prends de la méthadone tous les jours) la prise de ma dose de méthadone me réveille de façon quasi naturelle (pas de sensation de défonce) et je la prends au réveil.

J'ai, à quelques reprises, pris ma dose quotidienne en début de nuit (vers 1 heure du mat) suite à une épisode d'insomnie (souvent le jour de la pleine lune). Et bien, je passe une nuit "blanche", la prise de méthadone effaçant pour quelques heures la somnolence qu'entraîne la fatigue.
Dans ces rares cas, je dors vers 8 heures du matin, pas avant.

Quand je consommais de l'héroïne, pareil, du rêve éveillé autant que je voulais, mais le sommeil ne venait qu'après la nuit entière si la consommation avait lieu le soir. 

C'est mon expérience personnelle, pas une certitude.
Fort de ce que je sais être vrai pour moi, je ne prends plus jamais ma dose de méthadone avant mon lever du matin, sinon insomnie garantie et lendemain dans le brouillard...

Amicalement

Fil


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Heroine et metha
par Audrey17800, dernier post 13 août 2018 à  20:24 par Audrey17800
  0
[ Forum ] Interaction & Mélange - Hero et Methadone
par Jessy, dernier post 29 janvier 2012 à  19:57 par gromit
  6
[ Forum ] Mélanger la came avec la métha?
par vito83, dernier post 04 août 2017 à  16:43 par vito83
  1
  [ PsychoWIKI ] Méthadone et grossesse
  [ PsychoWIKI ] Arrêter la méthadone
  [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
13433 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
12203 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Questionnaire PAACX pour les chemsexeurs HSH
    20 décembre 2019Commentaire de pierre (0 réponse)
     Appel à témoignage 
    Passage des flacons aux gélules de méthadone
    12 janvier 2020Commentaire de C.naya123 (26 réponses)
     Forum UP ! 
    Effets - Trip report
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Effets secondaires - [Sondage] Est-ce qu’après une injection de Ritaline vous ressentez...
    Il y a moins d'1mnCommentaire de MonkeyBoy dans [Méthylphénidate (Rita...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Dosage & posologie - 1er essai métha : dosage ?
    Il y a 11mnCommentaire de filousky dans [Méthadone...]
    (16 réponses)
     Forum 
    Actualité - Classement du Kratom comme psychotrope (= stupéfiant) en France po...
    Il y a 13mn
    12
    Commentaire de Agartha dans [Kratom...]
    (88 réponses)
     Forum 
    Alerte - Produits coupés/ Effets inhabituels
    Il y a 16mnCommentaire de Albatros dans [Research Chemicals (R...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Les truc sympa a faire sous kétamine.
    Il y a 27mnCommentaire de Mecrupulent dans [Kétamine et PCP...]
    (1 réponse)
     Forum 
    1er trip de 5-MeO-DMT, conseils? (Bang à huile, IV, prépa',...)
    Il y a 1hCommentaire de Brash Candicoot dans [DMT, changa et ayahua...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Moisissure/Contamination - Grow kit contaminé ?
    Il y a 1hCommentaire de Kenny dans [Psilocybe - Champigno...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Social - Ma première poste, Je me présente et vous souhaite plein de bonne...
    Il y a 2hCommentaire de MonkeyBoy dans [Au coin du comptoir.....]
    (2 réponses)
     Blog 
    Compilation de bonnes adresses pour apprendre la chimie
    Il y a 10h
    1
    Commentaire de Heashka dans le blog de Rick
    (2 commentaires)
     Blog 
    Combo LSD/ MERCALM, l'enfer sur terre
    Il y a 11h
    2
    Commentaire de Cub3000 dans le blog de linec13
    (7 commentaires)
     Blog 
    8h54 pour Paris
    Il y a 15hCommentaire de Morning Glory dans le blog de L'étranger
    (2 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Auto-évaluer votre consommation d'alcool
    Dernier quizzZ à 13:58
     PsychoWIKI 
    Kratom, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Benzodiazépines : méfiez-vous des effets paradoxaux.
    par Yog-Sothoth, le 19 Jan 2020
    Bonjour. J'espère que vous allez bien. Je vous souhaite à tous une heureuse année 2020. J'écris ce post pour témoigner d'un accident que j'ai eu avec les prods, un accident qui m'a envoyé en réa et qui a failli me tuer. Je témoigne ici parce que j'ai été victime d'un effet rare des benzo...[Lire la suite]
     Pour les experts où les novices ayant soif de le devenir.
    par Heashka, le 18 Jan 2020
    Okay. Ce soir on s'attaque à du lourd. Ce thread n'a pas pour vocation à vulgariser mais pour les débutants et curieux en pharmacologie, je fais d'autres threads sur lesquels je vous conseille de vous réorienter. Maintenant, on va parler lourd. Très lourd. Il fallait absolument introduire au p...[Lire la suite]
     Toxicophobie mon amour
    par Mascarpone, le 14 Jan 2020
    Tellement fort que pour ceux qui auraient la rame de cliquer sur le lien, je le copie ici : Etes-vous toxicophobe ? “C’est des délires de camé, ça n’a donc aucune espèce de crédibilité”, “quand on veut se mettre hors du système, on a rien à recevoir de ce système”, “Quand...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    je maintien ok pour le fond mais pas pour la forme ! j'ai le droit non ? dans [forum] Première fois Kétamine et conseils.
    (Il y a 35mn)
    "je vous aprends que valium lutte convulsion et AP contre les trips" -_- rick dans [commentaire de blog] La naloxone
    (Il y a 38mn)
    Merci Agartha ton incisivité est bienvenue sur ce billet de blog nécrosé - Mecru dans [commentaire de blog] La naloxone
    (Il y a 2h)
    Vraiment lourd dans [commentaire de blog] La naloxone
    (Il y a 5h)

    Pied de page des forums