Le SOUC / PsychoACTIF

Le SOUC

Publié par ,
59289 vues, 136 réponses
Crisp Tacos
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Dec 2006
23 messages
Desole mais j´ecris sur un clavier US et je n´ai pas l´option “accents” (aigus, graves, etc..). Ce point de detail regle, j´ecris parcequ´apres 25 ans d´hero, skenan,codeine, metha, coke, amphe, etc. Je viens enfin, il y a un mois environ de faire LE sevrage, celui qui me reveille enfin de pres d´un quart de siecle de somnambulisme. Je sais, je sais... il y en a eu 14 auparavant, et certains aussi semblaient etre THE ONE. Mais ce coup ci, je le sens vraiment. Ce que je voudrais faire partager c´est la technique de ce dernier sevrage. On appelle ca le SOUC (et oui...), c´est a dire Sevrage Opiace Ultra Court.
Je ne sais pas s´il est pratique en France (j´habite en Pologne depuis 3 ans, d´ailleurs ici l´heroine est partout, a 5 euros le kepa...desole pour la digression), mais ici certains medecins le pratiquent, en clinique ou a domicile.
En pratique cela se passe de la facon suivante:
Tu te fais ton dernier shoot la veille vers 18, 19H.
vers 23H, au lit, tu avales une quinzaine de comprimes prealablement delivres par le medecin. ce dernier arrive le lendemain matin avec une infirmiere, te mets sous perfusion (la galere pour trouver une veine... finalement c´est mon pied droit qui a ete retenu) ils te mettent  sous sedation profonde (en clinique parait-il sous narcose), et declenchent les symptomes de sevrages par une dose de naltrexone (antagoniste opiace qui se fixe au recepteurs de telle facon que pas un atome d´agoniste –hero-morphine- n´a de chance de s´y caser...). Bref tu  es tellement dans le coltard que tu ne sens meme pas que tu decroches (couches culottes indispensables...).
Je me sui reveille 24 h apres, encore en manque mais trop faible pour vraiment le sentir. 48H plus tard je me relevais, debarasse de tous les effets physiques du sevrage. Le toubib etait parti la veille (il est reste 2 jours), apres avoir encaisse (ma femme a paye) 800 euros (350 pour le sevrage tel quel, 450 pour l´ implant de naltrexone qu´il m´a laisse dans le bas ventre).

Bon, ce qui est interessant pour ceux qui en ont marre de la substitution: le naltrexone provoque l´absence de manque psychique apres le sevrage. Je ne dis pas que je ne suis pas passe, comme d´hab, par les montagnes russes emotionnelles, la deprime totale, etc.. MAIS:
l´insomnie qui generalement me tenait au moins 1 mois a 2 mois apres le sevrage a cede au bout de 15 jours. je fais aujourd´hui mes 8 heures de sommeil. Meme si je suis sous anti depresseurs, je n´ai plus ENVIE de prendre de l´hero, je commence a regarder la vie dans l´abstinence avec espoir, je commence a avoir des envies, et meme qulquefois du plaisir. Et je sais maintenant que plus le temps va passer et mieux ca va aller. je n´ai plus besoin de me defoncer.
Salut a tous mes amis toxs (ceux qui sont passe par La Ferme Merlet en particulier...)
que chacun trouve enfin sa voie.
Chris

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
3500
Inscrit le 15 Sep 2006
15814 messages
Blogs
Salut Cris,

je ne connaissais pas ce type de sevrage; Comment l'as tu connu et qu'est ce qui t'as donné envie de tenter celui là  plutot qu'un autre ? 
Pour aller plus loin, je trouve qu'il est important dans un sevrage de ne pas souffrir du manque. C'est déja tellemnt dure au niveau psychique... Mais en France, il y a encore des centres qui ne te donnent pas de médoc pour couper le manque, pour te faire bien sentir qui tu es un tox. Leur raison est que ça donnerait moins envie de recommencer, ce que je trouve complètement faux : c'est la maxime de sarko, punir pour prévenir !

En tout cas, tiens nous au courant sur la suite de ton sevrage et courage.

PS : peux tu nous en dire un peu plus sur la situation en Pologne : quelles drogues, quelles substitutions, échange de seringue, groupe d'auto-support... ?
Bizzz
Pierre

Hors ligne

 

Stelli 
Modératrice - Dinosaure de PA
France
3800
Inscrit le 06 Nov 2006
1816 messages
Je suis assez étonnée sur ce que tu dis au sujet de la naltrexone. Je sais qu'elle se fixe sur les récepteurs opiacés à  leur place, les empechant d'avoir la moindre action puisqu'ils ne peuvent plus se fixer sur leurs récepteurs, déjà  occupés par la naltrexone, mais il ne me semble pas avoir appris que la naltrexone avait le pouvoir d'agir sur le manque psychique, dans la mesure où il dépend de phénomènes psychologiques, ce qui fait que j'ai du mal à  comprendre comment une molécule telle que la naltrexone peut agir sur le psychisme simplement en se fixant sur les recepteurs endomorphiniques...
Si quelqu'un avait un peu plus d'infos, des précisions, ou éventuellement pouvait rectifier et expliquer tout ça, ça serait sympa.
Je vais tenter de faire quelques recherches de mon côté et je vous ferai parvenir les résultats s'ils sont concluants.
Bise à  tous

« J’ai l’honneur de te décerner le titre de bienfaitrice des camés! Bravo! » (trolalol)

Hors ligne

 

Crisp Tacos
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Dec 2006
23 messages
Bonsoir Pierre,

Pour repondre a tes questions:

Le SOUC. En fait la 1ere fois que j´en ai entendu parler c´etais sur le net, dans des opinions de medecins (francais) soi-disant specialistes des addictions. Les opinions etaient generalement negatives : que cela ne resolvait en rien le probleme de l´apres sevrage, donc les rechutes, etc.. Que de plus ce n´etait pratique que dans quelques pays (Suisse, GB, Israel) en clinique privee, et donc hors de prix (en Suisse parait-il 20.000 CHF). Bref, qu´on etait la a la limite du charlatanisme...
En Pologne c´est par un ami qui a par cette methode a laisse tombe la came il y a 6 mois (mais se refait tous les 3 mois un implant de naltrexone) que j´ai eu les coordonnees d´un medecin pratiquant le SOUC.
Le naltrexone est produit en France sous la marque Nalorex et est presente sous la classe therapeuthique « antidote ; antagoniste aux opiaces ». Il peut soit etre utilise sous forme d´implant, soit en comprimes de 50mg a prise quotiodienne. Personnellement j´ai choisi l´implant pour etre certain que la´ » barierre chimique » entre moi et la came serait, au moins pour les premiers 6 mois a 1 an, la plus efficace possible.
Je touche du bois, pour l´instant ca marche.

La POLOGNE.
Pour ceux qui aiment le brown et n´ont aucunement l´intention de laisser tomber la came, c´est le pays reve. De plus les amateurs d´amphetamine (Speed Freaks) seront egalement ravis. La came est omnipresente, de bonne qualite, et peu oneruse (50 euro le g pese), le speed est a 10 euros le g.
Pas de groupes d´auto support a ma connaissance.
Environ 5 a 6 programmes metha pour tout le pays (40 millions d´habitants) dans les plus grandes villes (Varsovie, Lodz, Cracovie, Poznan, etc..)
Pas de d´autre politique de substitution (a moins, comme je l´ai fait pendant 1 an et demi, de graisser la patte a un medecin pour obtenir des sulfates de morphine, mais en fait cela revient beaucoup plus cher que d´acheter de l´heroine... pour moi c´etait plus une question de sante –physique et mentale- que d´argent).
Quelques rares associations et leurs volontaires (je salue ici bien bas Grzesiek de Cracovie qui redonne un peu d´espoir aux toxs en fin de course) essayant de pratiquer la RdR dans un environnement pour le moins hostile (politiquement et socialement parlant).
Le tox francais peut se sentir comme faisant partie de la Jet Set par rapport a la position du tox dans la societe polonaise... cathos, fachos, et gros boeufs a 95%. Le reste a bien du mal a faire entendre la voie de la tolerance et de la solidarite. Bizarre pour un pays qui en 1980 avait fait de ce mot plus qu´un symbole... La societe de consommation ne leur reussit guere apparamment...

A ton service pour plus d´infos,
Chris

Hors ligne

 

Crisp Tacos
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Dec 2006
23 messages
a Stelli,

Je ne peux que te confirmer ce que je ressens personnellement, ainsi que mon ami sevre depuis 6 mois. Pour ce qui est des mecanismes neuro-chimiques qui provoquent cet etat de fait, bonne chance pour tes recherches...
Chris

Hors ligne

 

Stelli 
Modératrice - Dinosaure de PA
France
3800
Inscrit le 06 Nov 2006
1816 messages
Crisp Tacos,

Après quelques recherches, mes doutes se confirment, dans tout ce que j'ai lu, il est bien écrit que la naltrexone provoque un syndrôme de sevrage, donc un manque physique, mais il n'est nulle part affirmé qu'elle agit sur le psychisme de telle façon qu'elle supprime le manque psychique. Au contraire, à  plusieurs reprises, j'ai pu lire (dans des textes rédigés par des médecins) qu'elle n'avait pas d'action sur la dépendance psychologique et que de ce fait, un suivi psychologique et un soutien important étaient nécessaires afin d'éviter tout risque de rechute.
Le fait que tu ne ressentes pas d'envie de prendre de produit, tout comme ton ami, ne prouve en rien l'action de la naltrexone sur le manque psychique. Le contexte peut agir dans ce sens, mais je ne pense pas que ce médicament le fasse aussi. Cependant, par sa présence, la naltrexone a très certainement un effet dissuasif, puisque l'on sait qu'il ne servira à  rien de prendre de l'héroïne sous peine de ne ressentir aucun effet, et cet effet dissuasif peut aider à  diminuer l'envie de produit, car la situation où on ressent le désir de se procurer du produit est plus facile à  gérer ce qui a sans doute pour effet de dissuader rapidement la personne ne serait-ce que d'y penser. J'expliquerais plutôt comme ça le fait que tu ne ressentes pas le besoin de reprendre de la came.
Bises

Estelle

« J’ai l’honneur de te décerner le titre de bienfaitrice des camés! Bravo! » (trolalol)

Hors ligne

 

Crisp Tacos
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Dec 2006
23 messages
a Stelli

Malgre tes exlications, apres 25 ans de came et 15 sevrages menes a terme, je sens nettement une difference.

Hors ligne

 

big
Psycho junior
000
Inscrit le 25 Sep 2006
205 messages
existe t il UNE vérité absolue??? si crips avait raison dans sa présentation du naltrexone,alors le monde des mafias pourraient trembler...et soyez sur que ce médoc ne vivrait pas longtemps... au marché des ETATS... si Stelli avait raison ,les labo n'arriveraient pas à  vendre ça à  la FRANCE alors la "vérité" doit etre très subjectives...comme toute vérité

Hors ligne

 

Crisp Tacos
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Dec 2006
23 messages
Salut Bighorse,

Bon, d'abord qu'on se mette bien d'accord: je ne possede aucune action chez Schering-Plough, et ne suis en aucune facon lie a ce laboratoire.
Maintenant, avant le sevrage, le medecin m'a informe, et je cite grosso modo de memoire "bien qu'aucune etude ne le confirme, pendant mes 5 ans de pratique en sevrages declenches par le naltrexone, et en suivi des patients sousnaltrexone apres le sevrage, j'ai remarque que ce produit avait, pour les patients apres sevrage, une action similaire a celle d'un agoniste opiace, ce qui semble paradoxal, mais m'a ete  confirme par tous mes patients."
Maintenant le vecu: apres l'implant de naltrexone, le medecin m'a prevenu que ce dernier ne "lacherait" dans mon organisme la dose optimale qu'au bout de 10 jours environ. Pendant cette periode , en cas de "craving", de criuse de manque psychique, ou d'ailleurs physique -dhiarree, etc..-, je devais prendre une quantite supplementaire en comprime de 50 mg et ca passerait sous 1 H. Et ca passait...
A moins que je sois particulierement receptif a l'effet placebo, dans les circonstances d'alors, je ne crois pas que c'etait ce mecanisme qui etait en action..
J'ai d'autre part discute avec mon fourgue qui s'etait fait faire la meme operation il y a 6 mois et qui en est a son 2eme implant: ilm'a confirme avaoir ressenti les memes effets par rapport a ses precedents sevrages.. alors ? Je ne peux que confirmer mon vecu et celui des personnes que je connais dans la meme situation.
ATTENTION: Je ne dis pas que ca debarasse des crises d'angoisses, de la deprime totale et des montagnes russes emotionnelles, mais, bizarrement, tous ces problemes psychologiques semblent detaches du produit.. voila. c'est tout.

Hors ligne

 

annebauer
Nouveau membre
000
Inscrit le 24 Oct 2006
36 messages
salut cris!
je suis impressionée pas le SOUC, je n'en avait jamais entendu parler...
ce que tu dis par rapport à  la naltrexone ne correspond pas vraiment à  ce que j'en ai entendu parler, tout cemme stelli je ne connaissais que les actions antagoniste aux opiacés et il y a un truc qui me turlupine...
une amie de AIDES m'a envoyé un compte rendu concernant le SUBOXONE° et apparament il te met en manque si tu le shoote!
est-ce que qqun peu confirmer, et SURTOUT m'expliquer le mécanisme car je ne comprends pas comment il peut soulager le manque par voie orale et l'inverse par voie parentérale!
merci de m'éclaier!
biz à  tous!!!

Hors ligne

 

Crisp Tacos
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Dec 2006
23 messages
Salut annebauer,
Je ne connais pas le SUBOXONE, mais apparament il s'agit aussi d'un antagoniste opiace que l'on doit utiliser en injection dans les cas d'OD. En fait le mecanisme des antagonistes opiaces est grosso modo le suivant: ils te mettent TOUS en manque (meme le Subutex qui est partiellement agoniste et partiellement antagoniste sur d'autres recepteurs...) si tu a encore des traces d'opiaces agonistes purs (heroine, morphine) fixes aux recepteurs.
Le naltrexone comme je l'ai dit, DANS MON CAS, et celui des personnes qui sont passees par la meme voie de sevrage, a soulage le manque psychique APRES LE SEVRAGE, une fois que mes recepteurs ont ete debarasses de toute trace d'agoniste pur.
J'espere que ce n'est pas trop confus..
J'espere aussi que je ne suis pas en train de passer pour un fanatique des antagonistes opiaces, tout ce que je voulais, c'est faire partager mon experience, et j'ai l'impression de devenir l'avocat du Naltrexone seul contre tous... ce n'est pas une position comfortable !
Amities a tous...
Chris

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
3500
Inscrit le 15 Sep 2006
15814 messages
Blogs
Non, absolument pas, c'est bien que tu es raconté ton expérience et,je ne remet absolument pas en cause ton vécu ! Mais j'essaie de comprendre comment ça se passe au niveau biologique, parce que je ne connais que l'effet antagoniste du Naltrexone. et vu que la souffrance psychique du au manque est terrible, ça serait bien de pouvoir la soulager... J'aimerais bien savoir si des cliniques font ce genre de sevrage en France ?

Sinon, peux tu nous en dire plus sur l'echange de seringue en Pologne ?

Pour anne : pour le suboxone, il y a des infos dans ce forum a substitution -> suboxone

Pierre

Hors ligne

 

catherine
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 27 Oct 2006
157 messages
Salut Crisp Tacos,

(implant ou un plan sans came)
Bien que ces implants me renvoient à  des images dignes d'Aldous Huxley, je trouve super que tu parles de ton expérience, elle vient enrichir de nombreuses autres sur le sujet...
Dés que l'on parle de d'abstinence opioïde et du moyen de l'appliquer, c'est la curée...
Donc, même si ça me parait à  des lustres de moi, ton expérience m'interesse malgré le dressage de poils qu'elle suscite chez moi, d'instinct...
Merci à  toi. Catherine

Dernière modification par catherine (20 mai 2009 à  11:40)

Hors ligne

 

Crisp Tacos
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Dec 2006
23 messages
Salut Pierre,

Merci pour ton petit mot, je ne me sens plus comme  „l´avocat du Naltrexone”.

Pour ce qui est de la rdr en Pologne, il serait bon, au risque de t´ennuyer, de revenir sur l´historique de la “lutte contre la Toxicomanie” (oui c´est comme ca qu´ils voyaient les choses...) en Pologne, et ce qui en decoule aujourd´hui.
A l´epoque communiste l´Etat, officiellement, faisait commesi le probleme n´existait pas. En sous main il financait (un peu) une association appellee MONAR, dirigee par feu Marek Kotanski, qui disposait de “Centres de Post Cure” un peu partout en Pologne. Ces Centres, par leurs methodes rappellaient plus le Patriarche version soft (pas tous tres soft d´ailleurs...), qu´autre chose.
A la mort de Kotanski il y a quelques annees, les differents centres et bureaux de Monar a travers la Pologne se sont autonomises. Certains continuent dans la voie “Non tu ne prendra pas d´aspirine car c´est une drogue !!!”, d´autres se sont formees en veritables associations d´aide aux toxicomanes, pratiquant la rdr (echanges de seringues dans les lieux fequentes par les toxicomanes) et discutant de pied ferme avec le ministere de la Sante qui a finalement cree un departement consacre a la toxicomanie. L´association de Cracovie semble la plus “dynamique”, elle a meme ouvert (ca a dure a peu pres 2 ans) un lieu, unique dans le pays, “drop in” (ou d´ailleurs quand j´etais de passage dans cette ville, j´allais me reapprovisionner, mais c´est une digression...).
Je suis en (tres) bonnes relations avec l´un des principaux therapeutes de cette structure, je lui demanderai de me donner des infos plus precises sur ce qui se passe dans les autres villes, les noms des responsables des assocs pratiquqnt la rdr, nrs de tels ou mails, et je te transmettrai ca dans quelques jours.
A plus
Chris

Hors ligne

 

Crisp Tacos
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Dec 2006
23 messages
Bonjour Catherine,
C'est vrai que quelque part quand je suis alle voir le medecin la 1ere fois, je me suis senti un peu comme dans l'antichambre du "meilleur des mondes"... mais bon, j'avais un (Tres) gros probleme a regler...
Je te remercie pour ton mot et je suis content que tu m'ai ecrit. J'ai lu ailleurs dans le Forum ton parcours et ce que tu fais aujourd'hui, et je veux te presenter mes respects les plus sinceres.
Amities,
Chris

Hors ligne

 

Stelli 
Modératrice - Dinosaure de PA
France
3800
Inscrit le 06 Nov 2006
1816 messages
Crisp Tacos,
Je dois t'avouer que quand quelqu'un me fait part d'un sevrage quasi "miraculeux" je veux dire par là , qui me semble effectué "trop" facilement, je suis perplexe et un peu septique. Peux être que j'ai tord, mais je ne crois pas aux remèdes miracle. Ceci dit, si ce type de sevrage fonctionne sur toi et sur d'autres personnes, tant mieux, et au contraire, c'est une bonne chose. Mais c'est vrai que quand je cherche à  comprendre comment ça se passe, j'ai du mal à  admettre certains détails. J'espère me tromper, je préfère apprendre que la naltrexone a un effet sur le manque psychique, même si ça me laisse dubitative. Ce que je ne comprends pas en fait, c'est pourquoi, si ce sevrage fonctionne si bien, il n'est pas plus répandu, par exemple en France ? Si c'est une méthode qui donne effectivement de bons résultats à  long terme, c'est dommage de laisser tant de personnes passer à  côté. Dans cette optique, tu as raison de venir partager ton expérience ici.
Donne nous de tes nouvelles régulièrement, on sera heureux d'apprendre que dans 6 mois, un an, tu tiens toujours, tu te sens bien, et que tu as refait ta vie comme tu l'entends.
J'aimerais bien avoir le témoignage d'autres personnes qui ont pu suivre ce type de sevrage, il serait intéressant de comparer les expériences de différentes personnes à  ce sujet. J'imagine que ça doit aussi se pratiquer en France, même si c'est peu répandu non ? Quelqu'un en a déjà  entendu parler ??
Même si le sevrage ne convient pas à  tout le monde, cette méthode peut être intéressante à  tenter pour quelqu'un qui souhaite se sevrer. Mais je reste quand même sur ma position sur le suivi d'après sevrage. Même si la naltrexone supprime l'envie de retaper, je pense qu'il est bon quand même d'avoir un suivi psycho social, soit type post-cure, soit plus léger à  raison d'une ou deux fois par semaine, ou tous les 15 jours par exemple. Que ce soit dans une structure spécialisée, par son médecin personnel, par un psy compétent... bref, ce qui convient le mieux selon la personne.
En tout cas bon courage et bonne continuation, tu as l'air d'être motivé, c'est ça le plus important quand on décide d'arrêter !
Estelle

« J’ai l’honneur de te décerner le titre de bienfaitrice des camés! Bravo! » (trolalol)

Hors ligne

 

catherine
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 27 Oct 2006
157 messages
Crisp Tacos,

Pourras tu également me transmettre les coordonnées Polonaises que tu vas chercher pour Pierre, j'aime bien comprendre les choses et découvrir également.
J'ai monté une association pour des femmes qui sortent de taule, avec une problématique liée entre autres, à  l'usage de drogue et je veux savoir ce qui se passe dans le monde.
Merci à  toi pour ta patience, pour ton sens de l'échange et pour le sens constructif qui interpelle les plus nombreux(ses). Tant que l'on te pose des questions c'est que le contenu de ton propos, intéresse, Aldous Huxley ou pas...Joyeuses fêtes à  toi et à  ceux et celles que tu aimes... Catherine

Ps: Cet implant on le garde combien de temps et sait on si un code barre ou une puce quelconque l'habite, pour une tracabilité invisible de la personne?
Brou...j'espère que ça marche vraiment pour toi et ceux qui bénéficient de cette technique parcequ'elle me fait vraiment peur...Force et détermination à  toi mon ami...Cat

Dernière modification par catherine (20 mai 2009 à  17:30)

Hors ligne

 

Crisp Tacos
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Dec 2006
23 messages
a Stelli,

Je suis alle sur Google et j'ai lance une recherche avec les mots "SOUC" + "Sevrage". Les references, assez nombreuses, proviennent toutes de Suisse.
Excuses mais je dois quitter, je reviens plus tard...
Chris

Hors ligne

 

Crisp Tacos
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Dec 2006
23 messages
Toujours a Stelli

Bon, me revoila. Je dois dire, pour etre tout a fait honnete, que cette fois ci j´ai une (des) motivation(s) en beton pour arreter la came, et que cela n´est sans doute pas pour rien dans la facon dont je vis ce sevrage, au dla du naltrexone ou tout autre support chimique (antidepresseurs, thymoregulateurs, etc...). La femme avec laquelle je vis depuis ces 3 ans en Pologne, et que j´aime profondement, a ete toxicomane il y a 20 ans et ce pendant 5 ans. Et ce de facon “lourde” avec l´heroine polonaise faite maison a partir du pavot qui a l´epoque poussait ici sans controle aucun, tres riche en alcaloides morphiniques. Elle a ete abstinente 13 ans, a eu des enfants, s´est occupee d´aider des toxicomanes qui voulaient arreter a le faire, etc.. Bref, tout allait pour le mieux hormis son mariage. Par contre elle a depuis sa periode tox contractee le HCV, genotype 1, celui qui reponds le moins au traitements interferon + Ribavirine (elle en a fait 3 d´un an...). A cause de moi elle a “repiquee” a l´heroine il y a 2 ans. D´abord tout doux... mais nous savons tous comment ca se passe... Elle a aujourd´hui 20% seulement de son foie en etat de fonctionnement et sa  „rechute“ etait en train de la tuer (rapidement). La seule facon de faire en sorte qu´elle decroche, etait de decrocher moi-meme, etant donne que c´est moi qui avait tous les contacts avec les fourgues, qui ramenait l´hero a la maison, etc...
D´autre part je travaille a mon compte; malgre toutes ces annees de defonce j´ai reussi (miracle) a surnager professionnellement et socialement, et j´ai 2 fils d´un 1er mariage qui m´adorent et que j´adore, et qui en ont marre de voir leur papa “pecho” chez des types plus que louches...
Je suppose que tout cela vaut largement l´implant de naltrexone, et peut etre bien que tu as raison, et qu´il n´est pour rien dans ma determination a virer definitivement l´hero de ma vie...

Hors ligne

 

Crisp Tacos
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Dec 2006
23 messages
Re a toi, Stelli,
Hier j'avais un leger coup dans le nez (un anniversaire...) et il a sans doute fallu que certaines choses sortent...
Pour revenir au fonds du debat : le SOUC comme methode de sevrage et l'action "tranquilisante" apres sevrage du neltrexone. Une chose m'interpelle aujourd'hui: apres TOUS mes sevrages, pendant le temps (en genmral court) ou je restais abstinent de tout produit, je faisais systematiquement, toutes les nuits, des reves ou soit je cherchais de la came, soit j'avais deja la came dans la pompe mais je ne trouvais pas d'aguille, soit j'avais et la came et la pompe et l'aguille mais il y avait partout tellement de monde que je ne trouvais pas d'endroit pour me faire mon fix, etc... etc..
Avec le Naltrexone, c'est la 1ere fois, bien que je reve aussi toutes les nuits que mes reves n'ont AUCUN RAPPORT avec la came. Je reve de mon pere, mort il y a 3 ans, de conneries bizarres a New-York, de tout sauf de came. Bon c'est tjrs dans le domaine du subjectif, mais ma femme qui a arrete tout de suite apres moi (elle n'a pas voulu du SOUC a cause de l'action du Naltrexone sur le foie), reste encore aujourd'hui, 5 semaines apres, visitee regulierement par ces reves "plans Fixe" que tous le monde connait.
Bien a toi,
Chris

Hors ligne

 

Crisp Tacos
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Dec 2006
23 messages
a Catherine,
Merci pour tes voeux, je te souhaites egalement tout ce qu'il y a de plus sympa pour la nouvelle annee, des bons sentiments, de l'amour, des thunes, etc.. etc..
Pour l'implant: Non y a pas de code barre - je dois aller faire dans 1 mois et demi environ une echographie pour verifier sa taille. car l'implant fonds et finit par disparaitre dans une periode comprise entre 2 mois et 3 mois. Le toubib refait alors un second implant, et ainsi de suite. Parait-il que certains patients en sont a leur 4eme annee sous simplant naltrexone. J'espere qu'au bout du 2eme ou 3eme je me sentirai suffisament eloigne de la defonce pour arreter, car figures toi que meme si je me suis decide pour cette methode, l'idee quelquepart de ne plus etre libre de mes choix (bizarre comme reflexion pour quelqu'un qui a ete 25 ans l'esclave des opiaces...) a cause d'un truc qu'on m'a introduit dans le corps me mets un peu (philosophiquement parlant) mal a l'aise... Mais bon, je me dis que c'est pour la bonne cause !
Encore une fois joyeuses fetes,
Chris

Hors ligne

 

catherine
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 27 Oct 2006
157 messages
Chris,

Tu as raison d'avoir eu cette réflexion philosophique quant à  ta liberté car, c'est sous l'égide de celles ci que l'on arrive à  désamorcer les processus d'enfermement, quels qui soient, Naltrexone, défonce, alcool etc...Je sais de quoi je parle j'ai été enfermée plus de 22 ans complets dans un de ceux ci.
Très sincèrement, je crois que tu es sur TA bonne voie. A bientôt, et re bonnes fêtes à  toi et aux tiens. Cat
ps: respect!!!

Hors ligne

 

annebauer
Nouveau membre
000
Inscrit le 24 Oct 2006
36 messages
Crisp Tacos,
Merci pour le mail, qui d'ailleurs n'est pas embrouillé du tout!
J'ai vu mon médecin entre temps, et il m'a expliqué que la NALOXONE° , n'agit que par voie intraveineuse et PAS DU TOUT en voie sublinguale, donc ça veut dire que en shoot elle empêche la buprénorphine qui est dans le même comprimé d'agir,
malgré tout 20% de personnes se le shootent quand même..
CQFD!
^^

merci bôkou


pierre: je vais faire une recherche! merci!

Hors ligne

 

guizou
Nouveau membre
000
Inscrit le 24 Dec 2006
1 message
bonjour à  tous.

Je viens de lire vos messages, et ca m'a réconforté, je me suis sentie moins seule...Après avoir été accrochée à  l'héro pendant 4 ans, je suis en traitement de sub depuis 2 ans. Impossible de me défaire de ce substitut (comme vous le savez tous !), je me suis renseigné au sujet de ce "fameux" sevrage ultra rapide au Naltrexone.
J'ai découvert, via internet, une clinique en Israêl (dr Waismann) qui vire en 1 semaine (top chrono) toute trace de drogue dans l'organisme. Je suis un peu sceptique, je dois le dire, mais je reste tout de même interressée...
Personne n'a pu dire s'il existait ce genre de sevrage en France ?
Je dois vous dire que j'en ai vraiment marre d'être dépendante d'une telle saloperie. J'aimerais tellement reprendre une vie normale...

En tout cas, je suis vraiment très heureuse d'avoir découvert ce forum. Comme je le disais, j'ai l'impression d'avoir trouvé des gens qui sont dans la même situation que moi. C'est tellement réconfortant !
Bonnes fêtes à  tous

Guizou

Hors ligne

 

Crisp Tacos
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Dec 2006
23 messages
Salut Guizou,
Si tu te decides pour le SOUC, renseignes toi bien sur les couts en Israel (avion + clinique + au moins 2 semaines de suivi, etc...). En Pologne le tout te couteras 2500 a 3000 euros max.
Bien a toi,
Joyeuses fetes

Hors ligne

 

annebauer
Nouveau membre
000
Inscrit le 24 Oct 2006
36 messages
salut guizou!

je voudrais en savoir plus sur ton parcours et comment se passe ta substitution au sub°!
J'y ai été pendant 2 ans et après beaucoup (trop à  mon gout) de montagnes russes au niveau de la conso d'opiacés, je suis passée à  la métha depuis juillet!
Hônnetement ça me convient mieux!

Pour ce qui est des implants de naloxone°, no way en France...
comme pour beaucoup trop de choses...

Courage à  toi et joyeux noà«l à  tous!!!
@nne!

Hors ligne

 

big
Psycho junior
000
Inscrit le 25 Sep 2006
205 messages
au fait moi le SOUC me fait penser à  "c'est le souk ici"....

Hors ligne

 

annebauer
Nouveau membre
000
Inscrit le 24 Oct 2006
36 messages
y'a peut-être un rapport... ^^

Hors ligne

 

big
Psycho junior
000
Inscrit le 25 Sep 2006
205 messages
JE NE CONNAIS pas LA NALOXONE DONC JE NE PEUX pas EN PARLER
Mais je connais bien les effets paradoxaux des produits....savez vous que même l'héro est parvenue à  me mettre en manque????moi même n'y croyais pas jusqu'à  ce qu'on y réfléchisse ensemble (ça c'est un MAITRE MOT): je shootais de l'héro brune (brown sugar bien sur) depuis assez longtemps et soudain oh joie profonde..mes potes rentrent d'INDE et me ramènent enfin de la pure "BLANCHE" ,celle qui te mène au pays des songes avec une douceur de velour ,un voile de pudeur sur tes sens; un respect ouaté vis à  vis de ton amoureux; bref, un flah hyper puissant mais sans la vulgarité du SEXE, DU DESIR SEXUEL....(d'ailleurs à  ce propos on nous taxait d'asexué...... s'ils avaient su....); et PAF! HORREUR ! un malaise affreux;une dhiarrée trop connue....m'enfin!!comme dirait l'autre idiot...eh bien c'est simple! la vraie dope était antithétique avec le produit de M....que je prenais car à  défaut de grives on mange des merles...eh bien les merles c'est franchement dégueu....
Alors votre foutue NALOXONE me semble une arnaque de plus....il faut arreter de nous prendre pour des imbéciles....A t-on réellement besoin d'une substitution inerte( j'entends par là  sans aucun plaisir) pour arreter les VRAIS produits,ceux qu'on aime au point souvent d'y laisser notre LIBERTE?
POURQUOI en arrive t-on nous même sur ce FORUM à  vanter un produit de MERDE?
ceci parce que la préssion sociale est telle de nos jours qu'on est près à  payer0;99 l'accès à  1 seul titre musical!!!!!il y a peu pour 0;0000000e vous en aviez 100!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Alors la NALOXONE peut aller se faire F..... et qu'on ne vienne pas me parler de liberté car c'est MOI qui vous en parle,M....
OUI,je suis très énervée ce soir...j'ai passé un NOEL de M.... ;j'entends des discours deM.... alors pitié arretez!!!!

Hors ligne

 

Crisp Tacos
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Dec 2006
23 messages
Slt Bighorse
tu n'est pas la seule a avoir passe un Noel de merde.. En plus voici un jour de l'an de merde qui s'annonce...
Quand au Naloxone/Naltrexone, bon, peut etre que c'est encore la un produit de merde, en attendant ca fait 6 semaines que je n'ai pas touche a la came.. Malgre tout j'en chie, mais un peu moins que d'habitude. Peut etre que cette fois ci j'arriverai a vivre finalement sans aucun produit ? Inch Allah, on verra justement quand je ne renouvellerai plus l'implant, donc dans 3 a 4 mois environ... je vous tiendrai au courant comment se passe l'arret du Naltrexone, ca peut etre interessant...
Bonne Annee a tous,
Chris

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] UROD - UROD ou SOUC suite
par zerely, dernier post 21 mai 2008 à  15:08 par pierre
  45
[ Forum ] UROD - UROD
par LLoigor, dernier post 16 novembre 2009 à  17:18 par 357magnum
  22
[ Forum ] UROD - UROD. (Ultra Rapid Opiacee Detoxification)
par Chris, dernier post 31 décembre 2008 à  12:35 par Alain Will
  40

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Depuis plusieurs semaines, l'ambiance se dégrade sur Psychoactif
Il y a 2jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Expériences - Cwe ibuprofène codeine antarene lean
Il y a 14hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Addiction - Conso CC+ alcool+Ritaline + BZD
Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Addiction - Comment avez vous réussi à arrêter ou baisser la coke ?
Il y a moins d'1mn
14
Commentaire de mani31 dans [Cocaïne-Crack...]
(108 réponses)
 Forum 
Toupie l’essayer c’est l’adopter !
Il y a 29mnCommentaire de LeCorbeau_G dans [Conseils généraux de...]
(3 réponses)
 Forum 
Effets - Pas d’effets love sous MD
Il y a 31mnNouvelle discussion de fr0st dans [MDMA/Ecstasy...]
 Forum 
Je ne trouve aucun psilo
Il y a 37mnCommentaire de happychampi dans [Psilocybe - Champigno...]
(6 réponses)
 Forum 
Témoignages parano sous cc, en particulier session base
Il y a 39mnCommentaire de mani31 dans [Cocaïne-Crack...]
(6 réponses)
 Forum 
C'était une Overdose ou pas ?
Il y a 1hCommentaire de Oyazumi dans [Cocaïne-Crack...]
(6 réponses)
 Forum 
Tout savoir sur la cocaine
Il y a 1h
1
Commentaire de mani31 dans [Cocaïne-Crack...]
(21 réponses)
 Forum 
Aspect, gout & odeur - Savoir si c'est de la coke
Il y a 1h
2
Commentaire de mani31 dans [Cocaïne-Crack...]
(15 réponses)
 Blog 
Depuis plusieurs semaines, l'ambiance se dégrade sur Psychoactif
Il y a 6h
6
Commentaire de g-rusalem dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(15 commentaires)
 Blog 
Une sonde dans la …. En passant
Il y a 9hCommentaire de joel92 dans le blog de Kanekilife
(4 commentaires)
 Blog 
J'ai jeté mon GHB
Il y a 21hCommentaire de Lapwolf444 dans le blog de TrotinetteElectrique
(5 commentaires)
 
  QuizzZ 
Evaluer votre dépendance au cannabis
Dernier quizzZ à 02:49
 PsychoWIKI 
LSD, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 a-PiHP en IV - mon témoignage de mise en garde
par LeCorbeau_G, le 10 Aug 2022
Bonjour à tous j’aimerais apporter mon témoignage sur cette molécule …. Au début tout beau tous rose consommation massive de 15g en 20j environ , j’arrivais à tank des 4 ou 5 jours juste avec 4h de sommeil entre chaque session Et là c’est le drame steribox plus trop d’effet en snif...[Lire la suite]
 Mon rapport aux substances - Vers un sevrage progressif
par CaptainCrox', le 11 Aug 2022
Attention, long texte... Certains m'ont probablement déjà lu sur le forum. Vous aurez ainsi remarqué ma curiosité pour divers produits et leur rapport avec la santé. Pour résumer, j'ai développé une forte dépendance aux opiacés dû à d'intenses douleurs depuis plusieurs années. De là...[Lire la suite]
 Première expérience 2CC, 30mg : le psychédélique saveur opium
par Wolfyy, le 01 Aug 2022
Substance : 2CC. Cobaye : Homme, 60kg, la vingtaine. Contexte : En soirée, seul dans mon appart. Expérience : Cliquer sur mon profil, produits testés en bio (une 30taine) TRIP REPORT 2CC N°1 - 28/07/2022 30mg Oral Après m'être décidé à me lancer dans la catégorie des 2C-X, je me suis tou...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

+1 beau taff dans [commentaire de blog] Depuis plusieurs semaines, l'ambiance se dégrade sur Psychoactif
(Il y a 51mn)
Yes Yes !!!!MM dans [forum] Quand l'homosexualité était condamnée
(Il y a 3h)
les chinois sont toujours al , mdr 1kg d'hydrate de chloral pour 50euros dans [forum] Site sur le clear pour acheter du DXM
(Il y a 16h)
Merci pour ton message dans [commentaire de blog] Depuis plusieurs semaines, l'ambiance se dégrade sur Psychoactif
(Il y a 18h)

Pied de page des forums