L'enquête Slam / PsychoACTIF

L'enquête Slam

Publié par ,
14185 vues, 21 réponses
Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
100
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs
L'enquête Slam

(c) 2 mai 2013 http://www.arcat-sante.org/actus/1600/L_enquete_Slam

Le Slam est une pratique de consommation de drogues par injection intraveineuse de produits de type psychostimulant (méphédrone et dérivés) faite dans un contexte sexuel par des hommes gays.

L'Association a édité en mars une étude « Slam : première enquête qualitative en France ». Cette enquête de grande envergure réalisée auprès de nombreux « slameurs » permet de mieux connaître ce phénomène avec les effets que cela occasionne sur des personnes qui ne se reconnaissent pas comme usagers de drogues et maîtrisent peu la réduction de risques en matière d'usage de drogues.

Pour faire la part entre le fantasme et la réalité concernant cette pratique et ses risques sanitaires, AIDES, en partenariat avec Sidaction, l'Inserm-Cermes3 et l'Association des médecins gays, a décidé de lancer en 2012 une enquête qualitative (réalisation d'entretiens) auprès de slameurs et d'acteurs du soin et de la prévention en contact avec cette population. Cette enquête permet d'identifier les besoins des personnes concernées au niveau associatif et sanitaire, de mieux comprendre la pratique, et donner matière à  réflexion sur le lien entre sexualité et consommation de produits psychoactifs.

L'enquête Slam a été Coordonnée par Daniela Rojas Castro, psychologue sociale de la santé et coordinatrice de recherche communautaire à  la Mission Innovation Recherche Expérimentation (MIRE) de AIDES, avec Sandrine Fournier, anthropologue et chargée de mission prévention gay à  Sidaction, Marie Jauffret-Roustide, sociologue à  l'InVS et au Cermes3, et Nicolas Foureur, médecin dermatologue président de l'association des médecins gays.

> Consulter le document, format pdf, 60 pages.

[NdAW] L'association PsychoACTIF est en partenariat avec l'Inserm-Cermes3 (Centre de Recherche Médecine, science, santé, santé mentale et société), en particulier sur l'évaluation des kits d'injection.

Le slam est un terme anglais qui signifie "claquer". Il désigne la pratique explicitée au début de ce post et concerne essentiellement les produits psychostimulants, au rang desquels la méphédrone faisant partie des cathinones.

Amicalement, Alain W.

Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne


Kevin 
Psycho junior
100
Date d'inscription: 15 Apr 2012
Messages: 472
Intéressant.
On parle beaucoup de slam ces derniers temps sans vraiment connaitre l'ampleur du phénomène. J'espère que cette étude permettra d'y voir plus clair. Notamment sur plusieurs questions comme l'étendue du phénomène (est-ce vraiment répandu ou plutôt limité à  des milieux hard parisiens ?), la nature des pratiques, les produits consommés, les prises de risques.

J'attends les résultats avec impatience (même si ça risque de prendre du temps).

Sur ce sujet, lire aussi le SWAPS n°69.

Hors ligne


pierre
Web-Administrateur
7800
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 14064
Blogs
Non, cette étude ne dit rien du phénomène. Le nombre de personnes interrogées est très restreint.

Hors ligne


Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
100
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs
Non Pierre, perso, je ne suis pas d'accord. Le phénomène est connu (j'ai posté sur celui-ci il y a déjà  pas mal de temps).

On connait même mieux maintenant les produits injectés (NRJ2, NRJ3, 4-MEC, MDPV, Legal speed, DMC, MDAT, etc… ont rapidement remplacé la méphédrone et les usagers désignent encore souvent ces produits du nom générique de « méph  »…) ["données 2012"].

Le Dr Philippe Batel, qui dirige une consultation drogues de synthèses à  l'Unité de Traitement Ambulatoire des Maladies Addictives de l'Hôpital Beaujon à  Clichy a déjà  fait remarquer l'émergence du phénomène et l'on trouve désormais des adeptes du slam dans les CSAPA et CAARUD...

Je cite un de ses propos :

"Philippe Batel : Je crains qu'il soit presque déjà  trop tard. Comme souvent, la créativité des usagers de drogues, la rapidité de l'installation d'un phénomène et sa diffusion dans un réseau fermé intensément interactif ont pris de court les observateurs et les soignants. Nous avons toujours un train de retard et l'absence d'une politique de prévention ambitieuse et anticipatrice nous conduit le plus généralement à  regarder passer les suivants. La « mode  » du slam est d’ores et déjà  bien installée."

Car il n'existe quasiment aucune Réduction des Risques pour ces injecteurs "occasionnels", voire plus "adeptes" selon leur mode de vie (et de "sorties")... Les abcès sont légion, etc...

Mais cette pratique reste un sujet tabou chez les LGBT ; ce qui expliquerait le faible nombre de personnes témoignant...

Il existe nombre de liens sur la toile au sujet du slam... (minorites.org ; vih.org ; etc.)

http://www.vih.org/sites/default/files/imagecache/smallcolumn/vih.org/swaps67.png

Amicalement, Alain W.

Dernière modification par Alain Will (05 mai 2013 à  18:42)


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne


Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
Bonjour Alain,

J'ai vécu en Angleterre pendant quatre ans durant lesquels j'ai eu de nombreux problèmes des drogues.

J'ai été impliqué dans la prostitution et drogues du milieu gay et connais ce "slam" dont vous parlez de près. Avec des clients j'ai injecté crystal meth et sa petite soeur, la mephedrone, qui est extrèment courant à  Londres, de la MDMA et plus rarement du speed.

Vous pouvez me contacter pour plus de détails/informations, ce n'est pas un problème.

Hors ligne


pierre
Web-Administrateur
7800
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 14064
Blogs
Ça serait bien que tu en raconte un peu plus sur les prods et le slam en Angleterre !
Pierre

Hors ligne


Bicicle
Rat de laboratoire
200
Date d'inscription: 08 Aug 2011
Messages: 1701
Blogs
Jeef, Alain est décédé depuis... Mais tu peux témoigner sur la pratique du "slam". Il y a relativement peu de témoignages à  ce sujet sur le forum, donc ça serait bien si tu détaillas un petit peu comment tout ça se déroule, les produits pris, le contexte etc. Personne ne va te juger ou quoi, c'est pour avoir plus de renseignements à  ce sujet !

"Quiconque fait deux cent mètres sans amour, va à  ses funérailles vêtu de son linceul." W.Whitman

Hors ligne


BASE95 
Banni
France
000
Date d'inscription: 27 May 2014
Messages: 76
Bonsoir à  tous et à  toutes,

Juste une petite précision, il y a quand même de quoi se renseigner sur le slam sur psychoactif, voici un lien parmi tant d'autres qui parle du sujet :

https://www.psychoactif.org/forum/viewt … 665#p98665

Et surement dans le wiki, je n'ai pas encore tout lu, mais ce sujet m'a souvent interpellé et intéressé.

Cordialement.

Dernière modification par BASE95 (01 juin 2014 à  22:56)


drugstore cowboy

Hors ligne


BASE95 
Banni
France
000
Date d'inscription: 27 May 2014
Messages: 76
Je recherche particulièrement un topic que j'avais lu sur le slam, où les injecteurs homos faisaient part aussi de leur intention et de leur choix de ne pas se protéger durant les rapports sachant que l'un ou l'autre était positif au HIV, je ne le retrouve plus, je continuerai mes recherhes.
Ce topic a donné en matière de réflexion, contradiction et d'information vis à  vis de ce sujet si délicat.
Si quelqu'un pouvait le ressortir je penseque ça intéresserait beaucoup de forumers.
Bonne soirée à  tous.

drugstore cowboy

Hors ligne


Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
Bon, pour commencer, je ne savais pas que ça s'appelait le slam, sauf que en anglais "slamming gear/coke/whizz" signifie "se faire un taquet de came/coke/amphet", je précise juste.

Néanmoins, mes expériences se rapprochent beaucoup de ce dont vous semblez parler.
Je faisais occasionellement du mannequinat, et ensuite ai fait des photos nues, puis érotiques, pour pouvoir financer ma conso de came et crack. Les mecs qui prenaient des photos n'étaient pas du tout professionels; ils étaient des mecs plein de thunes avec des boulots très respectables et des apparts dans le centre de Londres. Ils aimaient avoir un jeune type mince et efféminé marcher nu dans leur appart et prendre des photos de lui. (Je précise que je suis bi avec une préférence pour les filles). C'était très bien payé (100livres pour deux heures).
Mais très vite mes problèmes de drogues sont devenus incontrollables et j'avais besoin de beaucoup plus d'argent. C'est là  que les "photographes" m'ont proposés plus d'argent pour des trucs plus physiques. Quoi que vous en pensiez je n'ai pas hésité. Ils savaient aussi que j'étais injecteur de drogue et ça les intéressait/excitait beaucoup et voulaient baiser sans capote mais j'ai toujours refusé. (je ne suis porteur d'aucun virus malgré le fait d'avoir utilisé des seringues déjà  utilisées par d'autres à  plusieurs reprises)

En général, avec deux ou trois de ces mecs riches, on se faisait une soirée, avec crystal meth (qui coûte envrion 150/200livres le gramme à  Londres donc très différent des Etats-Unis - a Londres seuls les gays riches en prennent, et c'est de très bonne qualité). Mon boulot était de préparer les doses (c'est très facile,pas besoin de citrique et pas besoin de chauffer, juste mélanger avec de l'eau), je m'injectais, nu, devant eux (ils semblaient vraiment aimer ça) et ensuite je les injectais avec la même seringue. Le goût du risque pour eux.
Les effets du crystal sont extrèmement aphrodisiaques et du coup la soirée commençait vraiment à  partir de là . Ce genre de soirées me rapportaient assez pour me remplir de speedballs pendant une semaine; par contre psychologiquement ça m'a fait très mal et j'ai encore du mal à  assumer ce que j'ai fait et ce que l'on m'a fait.
Après, pour des clients moins fortunés, c'était souvent de la méphédrone, et pareil, vu que j'étais déjà  injecteur, on me demandait souvent de le faire devant eux et pour eux. Il semble que le rituel de l'injection apporte beaucoup à  l'expérience, et la méphédrone, pareil, est un très bon aphrodisiaque mais avec des effets moins plaisir, plus synthétiques, que la crystal meth et surtout moins intense. En général dans une soirée, l'injection se faisait toutes les heures ou demi-heures, avec beaucoup d'alcool pour la descente; qui est immonde)

Je suis vraiment désolé d'être aussi bordelique dans ma description alors que je me doute que vous voulez des trucs bien précis et expliqués, mais c'etait une période de ma vie très très noire et floue à  cause de ce que je me foutais dans les veines. Tout ça pour dire que l'injection revient beaucoup à  la mode chez les gays, et la crystal meth et méphédrone sont extrèmement populaires dans ces milieux là . Et effectivement, certains (je dis bien CERTAINS, je ne parle que des clients que j'ai eu et pas de tout le milieu gay) kiffent le risque de transmission de virus.
Reputation de ce post
 
merci pour ce témoignage
 
merci pour le témoignage! niglo

Hors ligne


pierre
Web-Administrateur
7800
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 14064
Blogs
Merci beaucoup pour le témoignage Jeef, et ce n'est pas ici que nous allons te juger.

je savais que la méphedrone était utilisé pour le slam, mais pas le christal meth. D'autant qu'ici en France, nous attendons toujours son arrivée  (il n'y en a pas en France).

Pour base95, c'était devil_biker : https://www.psychoactif.org/forum/t9108 … -4MEC.html

Hors ligne


Tomboy
Adhérent PsychoACTIF
000
Lieu: quelque part dans l'espace
Date d'inscription: 13 Apr 2013
Messages: 1006
Blogs
Bonsoir Jeef,
merci beaucoup pour ton témoignage. On en a peu sur le forum et ça me paraît important d'en parler car c'est une pratique en augmentation notamment dans le milieu gay (même si elle existe aussi chez les hétéros). Il y a effectivement souvent des prises de risques que ça soit pour le partage de seringues (pratique au départ méconnue chez certains gays et peu répandue à  l'origine) ou pour les capotes. Il ne faut pas oublier que consommer ces produits désinhibent fortement d'où l'oubli parfois des règles de base de réduction des risques...Il arrive aussi parfois comme tu le raconte, que ces risques soient recherchés et fassent partie du "trip" et deviennent partie prenante de la session...Encore une fois ça n'est pas sur ce forum que tu seras jugé, nous respectons toutes les pratiques sans exception. Mais nous sommes aussi là  pour rappeler les règles de réduction des risques de façon à  informer le public pour qu'il sache comment se prévenir, notamment des risques infectieux.
Donc pas de jugement ici! Si d'autres souvenirs te passent par la tête et si tu as envie de partager d'autres expériences, n'hésite surtout pas. Tu peux aussi parler de ce site à  ton entourage, si certains ressentent le besoin de témoigner, ils sont les bienvenus aussi.
Amicalement,

Niglo

"Mieux vaut être une exactitude dans la marge qu'une erreur dans le texte..."

Hors ligne


BASE95 
Banni
France
000
Date d'inscription: 27 May 2014
Messages: 76
Bonsoir,

Pierre a dit : "Pour base95, c'était devil_biker : https://www.psychoactif.org/forum/t9108-4MEC.html"

Merci beaucoup Pierre, c'est exactement ce que je voulais. D'autant plus que j'ai un ami de longue date qui s'adonne à  ce genre de pratiques.

Amicalement.

drugstore cowboy

Hors ligne


BASE95 
Banni
France
000
Date d'inscription: 27 May 2014
Messages: 76
Donc tu vois Jeef, personne ne te jugera ici, nous sommes tous plus ou moins borderline, nous avons des pratiques et des convictions qui ne regardent que nous, personne ne devraient nous juger ou ous montrer du doigt. Mais ça, c'est en théorie, dans la pratique malheureusement il peut en être tout autre chose...
Je pense qu'il ne faut pas en vouloir non plus à  ceux qui nous dénigrent, il faut leur pardonner leur manque de "savoir" si je peux m'exprimer ainsi, et surement que ces personnes là  ont des pratiques et/ou rythme de vie différentes des notres mais faut accepter chaque mode de vie tant qu'elle ne nuit pas à  la notre.
Pas toujours évident j'en conçois, mais faut essayer de faire en sorte, ne pas juger avant d'avoir tout compris, etc...
Je pourrai en écrire encore long comme ça mais je m'écarterai du sujet initial.

Tchusss smile

drugstore cowboy

Hors ligne


Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
Merci beaucoup, de toute façon je ne m'attendais pas à  des jugements, jusqu'ici je n'ai eu que de très bonnes expériences sur ce site et j'aime beaucoup y contribuer autant que possible de par toutes les erreurs que j'ai fait et dures expériences que j'ai eu.

La crystal meth était utilisée en IV avant la méphédrone en fait! La 'drone en taquos c'est très récent, d'après ce que je sais! La méphédrone a eu autant de succès auprès de différents types d'UDs parce qu'elle 1) est un bon substitut pour la crystal meth (horriblement chère et difficile à  trouver mais en UK) dans le milieu gay 2) idem pour la coke pour les jeunes clubbeurs 3) idem pour la MD pour les teuffeurs.
La méphédrone est donc devenue une drogue consommée par beaucoup de gens différents et pas seulement dans le milieu gay. (Notez que je parle ici du Royaume Uni/ Londres et ne connais pas la situation en France).

Quant à  mes souvenirs de mon expérience dans la prostitution, ça revient... Petit à  petit, et je vois bientôt un psy pour m'aider à  accepter cette partie de mon passé. C'est aussi une des raisons pour lesquelles j'ai tellement peur d'être clean et de ne plus avoir le nuage protecteur des opiacés pour soulager la douleur que la mémoire apporte.
Néanmoins je pense bientôt commencer à  écrire un peu sur ces trucs et dès que c'est lisible je le posterai ici. Il pourra y avoir quelques trucs choquants, je m'en excuse d'avance.

Hors ligne


Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
Oh et mon seul "vrai" ami escort boy, qui était aussi toxicomane, est décédé il y a quelques mois à  seulement 23 ans, il était d'Europe de l'Est, Lituanie. C'est lui qui m'a vraiment expliqué ce "milieu", il aurait pu apporter un témoignage en or, vraiment intéressant car il faisait ça depuis longtemps, et il était 100% gay et connaissait beaucoup la scène gay londonienne. Un mec sensible et doux même dans ses moments les plus durs. RIP IGNAS

Hors ligne


Tomboy
Adhérent PsychoACTIF
000
Lieu: quelque part dans l'espace
Date d'inscription: 13 Apr 2013
Messages: 1006
Blogs
Si écrire peut te faire du bien, hésite surtout pas, tu peux même créer ton propre blog si tu le souhaites. N'aie pas peur de nous choquer et tu n'as pas à  t'excuser! Ici on prend les gens comme ils sont avec leur vécu et leurs pratiques.

"Mieux vaut être une exactitude dans la marge qu'une erreur dans le texte..."

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
1600
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9626
Blogs
Si tu veux il y a une discussion sur la prostitution. Bon, elle est dans le forum des femmes, parce qu'a l'époque nous n'avions pas beaucoup d'hommes pour témoigner, mais nous ne sommes pas sexistes içi, et je te donne l'autorisation d'aller y poster si ça te chante wink

https://www.psychoactif.org/forum/viewtopic.php?id=4317

Hors ligne


Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
Merci beaucoup. Je viens de finir le début du récit, mon entrée dans la prostitution - je préfère aller étape par étape. Cette partie ne contient par contre pas de référence au slam; mais c'est plutot une introduction, à  laquelle suivront d'autres "épisodes", je peux le publier ici?

Hors ligne


Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
Ok j'ai décidé, je vais créer une nouvelle discussion et taper ce que j'ai écrit, si vous voulez le voir, je mettrai juste le tître slam. Faites mois savoir ce que vous pensez!

Hors ligne


pierre
Web-Administrateur
7800
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 14064
Blogs
Oui, tu peux le publier, et meme faire ton blog avec !

Hors ligne


Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
Voici le lien https://www.psychoactif.org/forum/viewt … 89#p152989
N'hésitez pas à  me dire ce que vous en pensez.
Tout ce qui y est écrit s'est réellement passé, j'ai légèrement reformulé (différente langue pour commencer) les bouts abîmés que j'arrive à  extraire de ma mémoire.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Alerte sur la pratique du slam chez les gays
par pierre, dernier post 01 avril 2012 à  10:42 par pierre
  0
[ Forum ] Medicament - Complément d'enquete sur les génériques
par Melanie85, dernier post 15 juin 2013 à  13:04 par prescripteur
  4
[ Forum ] Enquête Mondiale sur les Drogues 2017
par ElSabio, dernier post 25 décembre 2016 à  17:50 par NeoX
  3



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Témoignage : problème d'accès à la méthadone dans les CSAPA
    Il y a moins d'1mnCommentaire de MaDPapa (6 réponses)
     Appel à témoignage 
    Questionnaire PAACX pour les chemsexeurs HSH
    Il y a 7jCommentaire de LeChatNerveuxDepressif (1 réponse)
     Forum 
    Témoignage : problème d'accès à la méthadone dans les CSAPA
    Il y a moins d'1mn
    1
    Commentaire de MaDPapa dans [Méthadone...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Effets - Je viens d'en prendre
    Il y a 36mn
    3
    Commentaire de Cusco dans [Tramadol...]
    (14 réponses)
     Forum 
    Des libertin(e)s parmis vous ?
    Il y a 1hCommentaire de ectatrip dans [MDMA/Ecstasy...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Topic MDMA et black out fevrier
    Il y a 2hCommentaire de Rick dans [MDMA/Ecstasy...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Sniffer - Recommande kit sniff RdR
    Il y a 2hCommentaire de Vivel dans [Cocaïne-Crack...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Le Noctamide me rend malade
    Il y a 2hCommentaire de Benj35501986 dans [Benzodiazépines...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Après le sevrage - Pourquoi je rechute toujours alors que je vais mieux ?
    Il y a 3hCommentaire de Psychotropeur dans [Decro - Sevrages... e...]
    (2 réponses)
     Forum 
    2020 : quels kits colorimétriques choisir ?
    Il y a 3hNouvelle discussion de Rick dans [Conseils généraux de...]
     Blog 
    Vivre avec une maladie mentale
    Il y a 3hCommentaire de Rick dans le blog de Escape
    (1 commentaires)
     Blog 
    Nunavik, territoire des revendeurs d’alcool
    Il y a 22h
    1
    Commentaire de Mascarpone dans le blog de hyrda
    (4 commentaires)
     Blog 
    Botanique - Les plantes psychoactives
    Il y a 1jCommentaire de PSYCHOCRACK dans le blog de Heashka
    (4 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 03:48
     PsychoWIKI 
    Les vaporisateurs de cannabis
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    oppo, Louis Quatorze, x6Lord6Belial6x, Ohavu, Régular Psyché, LuigiBabee nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Le CBD une révélation pour échapper à l’alcool
    par Solomun, le 22 Feb 2020
    Bonjour à tous, Je poste pour la première fois ici car je viens de faire la rencontre du CBD, la weed légale. Cela a été une révélation pour moi. Je vous explique juste mon parcours non sobre depuis un an, ça fait bien une bonne année que je n’ai pas été sobre une seule journée....[Lire la suite]
     MDPEP (Methylenedioxy-PV8)
    par ff4life, le 18 Feb 2020
    Yo les psychos, ça faisait un bail que j'avais pas contribué au forum, j'espère que tout le monde va bien ________________________________________________ J'ai très récemment eu l'occasion d'expérimenter la MD-PV8, également dénommée MD-PEP par les sites de vente en ligne, mais à tort, p...[Lire la suite]
     4-ACO-DMT: expérience de mort imminente
    par Psychotropeur, le 14 Jun 2019
    Bonjour a tous! J'ai décidé de vous partagé mon expérience avec la 4-ACO-DMT, qui fut mon plus grand voyage psychédélique. Tous a commencé avant hier. Je n'avais jamais consommer de grandes doses de psychédéliques, et je n'avais pas forcément prévu de le faire, étant TRES sensible a ces...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    +1. Cusco dans [forum] Je viens d'en prendre
    (Il y a 1h)
    J allais lui expliquer. Très bonne réponse Cusco dans [forum] Je viens d'en prendre
    (Il y a 1h)
    Complètement d'accord ! dans [forum] questions lsd trip perso introspection
    (Il y a 2h)
    Pour la qualité de la réponse - rick dans [forum] Je viens d'en prendre
    (Il y a 2h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Rick) dans [forum] Le CBD une révélation pour échapper à l’alcool
    (Il y a 3h)

    Pied de page des forums