Effets bk-2C-B (75mg): mes impressions sur ce nouveau RC

Publié par ,
22141 vues, 4 réponses
L'alchimiste homme
Etoile Filante
Inscrit le 01 Oct 2012
270 messages
Hello à  tous,

C’est aujourd’hui avec un autre récit d’expérience (big up to Lloigor ;-) que j’apporte une nouvelle pierre à  notre édifice de Réduction des Risques (RDR).
Après avoir consommé – parfois à  regret, mais le plus souvent avec plaisir – la quasi totalité des cathinones de synthèse et RC amphétaminiques, je me suis risqué dernièrement à  ce nouveau RC, fraichement débarqué sur les sites de RC UK, le bk-2C-B.

A première vue, rien ne me destinait à   succomber à  cette substance, tant j’étais encore traumatisé par mon dernier trip au LSD, trip intitulé « Voyage au bout de l’Enfer » et dont je souffre encore, rien qu’en y repensant. Je ne suis pas très psyché, voire carrément pas.
Niveau RC, j’avais pourtant bien essayé quelques nouvelles tryptamines comme le 5-MeO-DMT, AMT et MIPT mais tout en sachant leurs effets éphémères en fumette, ce qui me rassure.

Niveau expérience psyché (tryptamines et phénylétylamines), j’ai naturellement pris des champottes à  quelques reprises, le LSD à  trois occasions, la DMT (naturelle) une seule fois (elle aussi mérite mon TR tant ce prod est bluffant), quelques RC tryptaminiques et du 2C-B (trois fois).

J’avais beaucoup apprécié le 2C-B, les rétines « Picasso-like » qu’il procure et ses doux effets amphétaminiques.  En voyant paraître une nouvelle version « bk » (beka-keton) d’une « drogue traditionnelle », je me suis d’abord dit : ces petits chimistes en herbes ne recherchent que la facilité ! En effet, l'introduction d'une fonction cétone (ketone en anglais) sur le carbone de la chaine latérale qui se trouve en position bêta par rapport à  l'amine (d'où le beta-keton) d’une drogue connue (je salue au passage Kevin pour m’avoir aider à  comprendre de quoi il s’agissait dans les faits) est une modification de structure moléculaire mainte fois répétée dans le petit monde des RC.
Mais après tout, la modification « bk » ne nous a-t-elle pas donner des drogues dignes d’intérêt, comme la méthylone (bk-mdma) ? C’est donc la preuve que cette recette de « grand mère » peut donner du bon.

Je m’en suis donc procuré il y a de cela deux mois sur un site UK de confiance. Quelques jours plus tard, deux petits comprimés (posologie : 100mg) m’attendaient gentiment dans ma boite à  lettres.

Il n’y avait alors que très peu d’informations sur les forums anglophones sur ses effets. Même aujourd’hui, ça ne fourmille pas d’infos fiables.

Avant toute chose, je tiens à  dire que ce récit d’expérience est à  titre indicatif uniquement. Autant je sais que mes TR sur la 3-MMC ou la 3,4-DMMC n’enverront aucun primo usager à  l’hôpital, autant avec un phényléthylamine comme ça, je veux prendre toute mes précautions.

J’ai 26 ans, 65Kg, 1m87 et 10 ans d’expérience de produits (cc, md, k, cath., etc.).

Je conseille à  présent de faire le test de réaction allergique longtemps avant (la veille si possible), car j’ai remarqué que les gens étaient trop prompts à  gober ou taper sans s’assurer qu’ils ne développaient pas de réaction allergique. Le faire une heure avant ne sert qu’à  se donner bonne conscience.

La veille donc, j’ai gratté un peu de la pilule et j’ai léché. Aucun effet à  noter. J’étais fin près pour le lendemain. Curieux de savoir si le bk-2C-B prendrait la même couleur que le 2C-B dans l’ID-Test « MDMA et amphet » (qui teste aussi le 2C-B puisqu’il s’agit de Marquis), je gratte un peu de la pilule au dessus du test, qui prend immédiatement un teinte jaune, puis verdâtre. Cela signifie que la modification « bk » n’altère pas la réaction chimique censée avoir lieu.

Vers 18h, je retrouve un ami nettement plus porté sur les psychés que moi, très emballé à  l’idée d’essayer.
Nous commençons naturellement par couper une pilule en deux et en gober chacun la moitié (soit 50mg, dixit notre dealer légal). A ce jeu là , il ne faut pas jouer aux plus malins, ni croire le revendeur. La moitié de la prescription s’imposait.

Ventre vide d’un petit déjeuner tardif, j’ai ressentis les premiers effets au bout d’une heure. Petits frissons, pupilles qui frétillent, la sensation qu’il se passe quelque chose dans mon cerveau, une sorte d’altération des sens, la peau moite.
A ce stade, mon ami ne ressent toujours rien et décide de gober l’autre moitié.

Raisonnable, je me force à  attendre encore un peu. Ne ressentant la montée que par soubresauts, sans aucune constance, je craque 30 min plus tard en gobant un quart de pillule (le gros quart on va dire).

Pendant tout ce temps, nous discutons, de tout et rien. Pas d’alcool, pas de bédo (nous attendions à  ce moment là  que mon dealer de weed débarque) pour altérer les effets.
C’est en allumant la télé et en fixant l’image que j’ai commencé à  ressentir les effets visuels. Ces effets étaient moins amusants que ceux du LSD. C’est comme s’il n’y avait que du visuel, sans impliquer les autres sens. Au bout de deux heures, je me sentais certes en forme (l’équivalent de 50mg de 3-MMC), mais rien de folichon. Pas d’empathie, ni de concentration accrue, ni même d’euphorie.
Entre temps, mon ami avait gobé le dernier quart restant et commençais à  se sentir « bien, bien, bien ». Lui a ressentis de bonnes sensations visuelles, il était excité comme une puce.

A H+2H30, on a fumé un joint (le gars étant passé) et après 10 lattes, j’ai pris une claque visuelle : des images qui se décomposent, des couleurs vivent. Tout cela me donnait envie d’observer la pièce, les objets, le visage de mon ami, etc. Ca devenait enfin un peu fun.

Etrangement, ça ne m’a pas du tout coupé l’appétit, bien au contraire. On s’est fait une bonne bouffe, on a déliré, refumé un joint.

A ce stade, je me demandais si un quart supplémentaire aurait vraiment changer quelque chose. On ne pouvait pas le savoir, étant à  sec.

Contrairement au 2C-B, je n’ai pas ressentis d’effets stimulants et empathogènes. C’était une défonce un peu brouillonne à  qui il manquait ce supplément d’âme, un petit je ne sais quoi qui aurait pu rendre l’expérience digne d’intérêt.

Je précise que selon les dires de mon ami, lui a ressentis d’assez forts effets visuels et il se sentait tout « cotonneux », alors qu’au bout de 3 heures, je me sentais faible et barbouillé du ciboulau.

Vers minuit, je ne ressentais quasiment plus aucun effet et j’ai trouvé le sommeil très rapidement. Le lendemain, j’étais ok (appétit au réveil, pas de déprime, idées claires).

Conclusions :

Peut-être aurait-il fallu que je prenne un comprimé en entier, mais mon petit doigt me dit que, même avec, cette drogue n’est pas très agréable. Rien de palpitant, pas de montée perceptible, pas de super délire visuel, pas d’éveil des sens, pas de créativité particulière.
Seulement une vision multicolore et décomposée (pas désagréable du tout) et la sensation d’être lourdement prodé, sans les bons cotés qui compensent.
Mon ami amateur de psyché l’a qualifié de « sympathique » et « gentillet » mais le vieux briscard a tellement de bouteille que ne le prendrait pas au mot (il se fait 4 gouttes par mois).

Ma peur de la perche psychée a sans doute obstrué ma défonce, mais je ne pense pas me tromper en affirmant que je n’ai ressentis aucun des effets qui font le charme du 2C-B.


D’autres avis s’imposent donc, sans doute avec de plus forts dosages.

L’Alchimiste
Reputation de ce post
 
TR toujours aussi intéressant ! Pierre
 
Thanks. K.

Hors ligne

 

avatar
seba59 homme
Banni
Inscrit le 21 Aug 2012
959 messages
Les bk-XXXX sont souvent décevants.

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne

 

avatar
Disturb homme
Anim' à  la retraite
Inscrit le 21 Aug 2013
1363 messages
super Merci l'Alchi !

il me semblait avoir lu ici , un autre test par un autre membre , et qui disait que ça ne lui avait strictement rien fait.
Pas le meme chimiste semble t'il roll

Question : je croyais que c'était vendu en poudre ? c'est moi qui plane ou c'est possible ?

à  tres vite et merci pour ce récit qui encore une fois est vraiment plaisant à  lire !!

Tout ce qui monte doit redescendre...

Hors ligne

 

L'alchimiste homme
Etoile Filante
Inscrit le 01 Oct 2012
270 messages
@ Disturb

Tu as raison, ils en vendent aussi sous forme de poudre. Mais j'ai opté pour le comprimé (ça rappel plus le 2C-B classique) ;-)

Hors ligne

 

takarab homme
Nouveau membre
Inscrit le 03 Dec 2013
7 messages
Le comprimé sera toujours moins clair que la poudre, après le BK 2CB en règle général ne satisfait pas grand monde. Certains combo sont plus intéressant pour retrouver des similitude avec le 2CB

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] bk-2C-b - Ce nouveau RC BK-2C-B
par kav, dernier post 12 décembre 2014 par ouioui
  40
logo Psychoactif
[ Forum ] RC similaire au Effets du DXM ?
par OuvrirChakras91, dernier post 27 févier 2021 par Anonyme4101
  1
logo Psychoactif
[ Forum ] 5-Meo-DIBF - New RC
par Tokseek94, dernier post 12 octobre 2017 par PsYLoLiL
  1
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] La famille 2C-x (2C-B, 2C-I, 2C-T-2, 2C-B-Fly...)
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Research Chemicals, effets, risques, témoignages

Pied de page des forums