Y a-t-il une issue à  la dépendance ? / PsychoACTIF

Y a-t-il une issue à  la dépendance ?

Publié par ,
41638 vues, 122 réponses
kilou412
Psycho junior
000
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Je suis déjà  venue à  plusieurs reprises sur ce forum pour poser différentes questions concernant la méthadone, les benzos, etc…(concernant mon conjoint). A chaque fois vos réponses m’ont été plus qu’utiles et aussi d’un réconfort total.
Me revoilà  de retour afin de poser à  nouveau une question ou tout du moins exposer ma situation pour avoir des avis.
Je vais essayer d’être brève pour ne pas trop rentrer dans les détails inutiles.
Résumé :
En couple avec mon conjoint depuis 5 ans. A l’époque, il ne prenait que de la métha. (d’après lui il n’a jamais pris d’héroine, il a commencé à  rentrer dans la défonce avec la métha justement…) Au fur et à  mesure, il a commencé à  prendre anti-dépresseurs, antipsychotiques, benzos.. ça tout au long des 5 ans. Plus les années passent, plus notre couple s’effondre.
- plusieurs fois baisse de méthadone (sans succès ou alors n’arrive plus à  baisser après)
- plusieurs changements de cachets « officiels » (tercian gouttes ou cachets, Seresta, ….)
- beaucoup de dérapages avec cachets « officieux » (diazepam, lorazepam, valium…)
- plusieurs fois fait appel au Samu car j’arrivais plus à  gérer ses dérapages, à  chaque fois ressorti de l’hopital,
- trois sevrages en milieu hospitalier aux benzos en 3 ans…(rechutes à  chaque fois – j’ai un doute sur le professionnalisme du centre hospitalier..)
- suivi psy
- suivi par un centre d’addictologie depuis toujours. A chaque fois qu’il est passé en ville, les dérapages survenaient.
- à  toujours réussi à  retrouver des missions en intérim mais jamais n’a réussi à  garder une mission longue…
-  100 fois et plus j’ai laissé une chance à  notre couple… en disant à  chaque fois « c’est la dernière »
- je gère les dépenses et tout le reste bien sur.

Est arrivé un petit bébé en 2013. Et je peux dire que son arrivée n’a pas arrangé les choses.

Il y a de cela deux mois : énième défonce, ingérable avec le petit… Bref j’ai fait appel à  la Police pour le mettre dehors. Il a passé 2 semaines à  la rue entre la rue et les foyers…Est revenu au bout de 2 semaines en me disant que « jamais de la vie il ne recommencerait une telle erreur et qu’il avait compris beaucoup de choses ».

Il y a trois semaines :  enième coup de défonce total, une loque effondrée sur le sol, qui bavait, qui puait la mort car pas lavé depuis 10 jours. Bref j’ai réussi par mes propres moyens à  le foutre dehors DEFINITIVEMENT…

Voilà  bientôt 1 mois qu’il est parti et c’est bête à  dire mais JE REVIS et mon fils aussi.

Bien sur il est venu taper à  ma porte, sonner, taper à  la fenêtre, des sms par dizaines chaque jour mais non ma décision est prise et définitive. J’ai pensé à  mon fils et à  notre vie qui était devenue un enfer. Me suis battue pendant 5 ans : PEUX PLUS !

Il est parti avec ma voiture. N’a jamais voulu me la rendre. Et hier il a eu accident de voiture. Voiture épave. Lui rien apparemment. Il avait pris une plaquette entière voire plus de Diazepam.
C’est la première chose apparemment qu’il aurait dit aux pompiers. J’ai pris des cachets. Ma foi : sorti de l’hopital ce matin et serait de retour au centre hospitalier où il a déjà  été précédemment…..

Voila ma situation : mon conjoint, père de mon fils.

Que dire ? quoi faire ? Arrive t-il vraiment à  s’en sortir ? Est-il fou ?

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10800
Inscrit le 22 Feb 2008
8571 messages
Blogs
Que dire ? quoi faire ? Arrive t-il vraiment à  s’en sortir ? Est-il fou ? -

Que dire ?
à  nous c'est deja fait, à  lui je crois qu'il faut lui dire qu'il conduit sa vie comme il l'entend mais qu'il n'a en aucune façon pas le droit de conduire la tienne et celle de son enfant (en tous cas ses interventions ne sont acceptables que si elles sont au bénéfice de l'enfant).

Quoi faire ?
Ce que tu as fait mais c'est dur et il te faudra du courage.

Arrivera t il à  s'en sortir ?
Seul lui peut y repondre?

Est il fou ?
Il faut evidemment examiner quel sens on donne à  ce terme mais d'après ce que tu dis il semble avoir des antecedents de soins pour maladie mentale.
Mais quoi qu'il en soit cela ne lui délivre aucun droit à  gâcher ta vie et celle de ton enfant.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
6730
Inscrit le 04 Aug 2014
7651 messages

quoi faire ?

Bin, à  priori, tu as pu passer à  l'action, même si c'est une décision difficile et teintée de négatif. Tu as su quoi faire. Te protéger, vous protéger. Ce n'est plus de ton "ressort"...
Quoi faire ensuite ?
Déjà , pas tout garder pour toi. Vivre avec une personne en souffrance psy peut t'amener à  te retrouver d'une certaine manière en souffrance. Cette souffrance est variable d'une personne à  l'autre, d'une situation à  l'autre... en parler, ici ou avec un psychologue peut être important et suffisant pour retrouver la sérénité.
Tu peux éventuellement demander conseil auprès de ton médecin de famille, mais je sais qu'il existe des assos pour des proches de personnes ayant des troubles psy ou en souffrance psy.

Est-il fou ?

Il faut bien l'être de temps en temps ! Fou, c'est pas le mot qui me vient à  te lire, le concernant bien entendu.
Par contre, à  mon avis, il est en souffrance, une souffrance psychique certainement importante. Il a l'air de vouloir améliorer son état. C'est parfois très difficile et long.

Bon courage et essaie de ne pas rester seule avec "ça", surtout si tu sens que ça pèse trop. Essaie de trouver quelqu'un pour en parler. Ici c'est pas mal, mais ça ne remplacera jamais les échanges que tu pourrais avoir avec une psychologue.

Dernière modification par Mister No (07 juillet 2015 à  16:27)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
000
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
j'entends par fou c'est à  dire est ce que toutes ces prises de cachets et d'abus ne lui ont -il pas "grillé" certains neurones ?? Est ce possible que tout de même son cerveau soit atteint ?

en tout cas, encore dans ses sms : s'il en est là  c'est pas de sa faute mais par contre bien de la mienne car je l'ai mis dehors ou des autres.....éternel discours....je veux m'en sortir, mais quand je suis au plus mal c'est les autres le problème.
Reputation de ce post
 
c est toujours les autres le problème éternelle litanie associéeau d

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
000
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Ma seule pensée aujourd'hui c'est : J'AI TOUT FAIT TOUT ESSAYER POUR LUI

Pas d'autre solution que de couper les ponts ! je ne comprends pas en fait comment on peut en arriver là 

Hors ligne

 

splinK 
Psycho sénior
France
1400
Inscrit le 31 Oct 2014
911 messages

kilou412 a écrit

Ma seule pensée aujourd'hui c'est : J'AI TOUT FAIT TOUT ESSAYER POUR LUI

Pas d'autre solution que de couper les ponts ! je ne comprends pas en fait comment on peut en arriver là 

Tu as essayé, ça n'a pas marché, de toute manière ce n'est pas simple de se débarrasser d'une dépendance, même avec du soutiens.
Maintenant tu as raison: coupe les ponts, et protège ton enfant, car là  ça ne concerne pas que toi.
Une personne comme ça n'est pas saine. D'ailleurs peut-être que le fait de l'avoir viré et de rester sur tes positions le fera évoluer, qui sait ? Mais surtout ne le reprends pas sinon la spirale va certainement recommencer.

Comment on peut en arriver là , chacun a son histoire, chacun gère différemment les événements de la vie, chacun gère différemment sa conso de drogue. Pour certains ça ne va pas vraiment impacter leur vie, d'autres ça va les détruire.
Lui vraisemblablement la gère mal, mais c'est son problème. Tu ne peux plus rien faire pour l'aider.

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
000
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Oui c'est exactement ça : il gère très mal cette dépendance.

Tout l'entourage et même moi (par moment) pensons qu'il y a forcément eu un évènement déclencheur qui a fait que sa vie à  basculer. On en connait l'origine mais on pense tous qu'un évènement est survenu ce qui pourrait expliquer sa vie catastrophique....

Mais selon lui : rien n'est arrivé de particulier. Selon lui, c'est juste qu'il arrive pas à  se décrocher totalement de la défonce et que par moment il craque, trouve cela débile, mais craque.

Ce que j'ai du mal à  comprendre, c'est qu'il a été suivi médicalement, par des psychologues, psychiatre, centre d'addictologie, etc...mais que malgré tout cela et bien il s'en sort pas. Il ne fait que répéter qu'il veut quitter "cette vie de merde".....mais voilà ...
Reputation de ce post
 
Les psys m ont jms aidée, il faut accepter le maladie &vouloir la combattre WS2

Hors ligne

 

splinK 
Psycho sénior
France
1400
Inscrit le 31 Oct 2014
911 messages

kilou412 a écrit

Oui c'est exactement ça : il gère très mal cette dépendance.

Tout l'entourage et même moi (par moment) pensons qu'il y a forcément eu un évènement déclencheur qui a fait que sa vie à  basculer. On en connait l'origine mais on pense tous qu'un évènement est survenu ce qui pourrait expliquer sa vie catastrophique....

Mais selon lui : rien n'est arrivé de particulier. Selon lui, c'est juste qu'il arrive pas à  se décrocher totalement de la défonce et que par moment il craque, trouve cela débile, mais craque.

Ce que j'ai du mal à  comprendre, c'est qu'il a été suivi médicalement, par des psychologues, psychiatre, centre d'addictologie, etc...mais que malgré tout cela et bien il s'en sort pas. Il ne fait que répéter qu'il veut quitter "cette vie de merde".....mais voilà ...

En général y'a quand même un déclencheur (rare qu'on se dise par hasard, tiens si j'essayais l'héro ? Du jour au lendemain), maintenant le problème c'est qu'avant de résoudre une dépendance, si on en a la réelle volontée (c'est pas le cas de tout le monde et là  ça peut pas marcher), et qu'on l'utilise pour cacher des problèmes perso, faut d'abord résoudre les dits problèmes et il l'a visiblement pas fait, malgré les psy.

Cela dit, il peut très bien pas avoir de problème grave,  avoir essayé l'héro au détour d'une soirée et avoir kiffé (mais vu ce que tu en dit ça m'étonnerais), dans tous les cas c'est pas une personne saine pour toi et ton enfant donc te pose pas trop de questions. C'est sa vie, son problème.

Dernière modification par splinK (08 juillet 2015 à  20:16)

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoAddict
6900
Inscrit le 28 Sep 2014
2510 messages
Prendre des drogues " intelligemment " ne rend pas fou ( meme si certaines drogues sont plus à  risque que d'autres ,surtout pour des personnes ayant des prédispositions !) mais dans certains cas, les mélanges sont tels ( et apparemment c'est le cas !) ,que la personne semble etre incapable de les gérer !
Les drogues amenent différents problemes mais elles ne sont pas sensées tout foutre en l'air non plus !
C'est comme l'alcool finalement, certains, savent  gérer et d'autres non !
Certains sont " raisonnables " et certains font un peu n'importe quoi ; il y a plein de façons de prendre des drogues mais à  partir du moment où les conséquences sont invivables , il y a un moment où il fait se remettre en question !
Qu'il se défonce est une chose, qu'il bousille ta vie en est une autre !
Certaines personnes ont des comportements particulierement nocifs pour leur entourage et le mélange de tout un tas de substances à  un certain niveau , n'aide surement pas à  trouver un équilibre !
Soit il faut qu'il fasse des efforts , soit il vaut mieux t'en protéger !
Il ne peut pas vous faire subir un enfer perpetuel !
Apres, une chose est sure , on besoin de soutien pour se sortir des galères de la dépendance mais  il faut aussi le vouloir !

Dernière modification par pleasurepulse (08 juillet 2015 à  20:54)

Hors ligne

 

wastedreamor2 
coz I've Wasted a Dream or 2
France
000
Inscrit le 01 May 2015
190 messages
Blogs
Pour en avoir pris, et ne pas l'avoir supporté, je sais que le tercian est fort (je voyais triple avec). J'ai été sous seresta aussi, et plein d'autres saloperies, parce que j'ai bien une maladie mentale.
Si on lui en prescrit c'est qu'il y a une pathologie autre que la dépendance, à  mon sens...

Pour l'instant, c'est une histoire qui n'a pas marché, où tu auras passé 5ans à  essayer de faire en sorte que ça marche. Il ne faudrait pas que ça devienne le futur déclencheur d'éventuels problèmes chez votre enfant(si cela fait sens). Dont tu t'occupes seule... Tu as pris la plus difficile des décisions, protéger votre fils des actes destructeurs de son père.

C'est sûrement un grand garçon, et ce refrain "l'enfer c'est les autres", il a bon dos.
Tant qu'il n'aura pas accepté qu'il a un plus grand problème que l envie ponctuelle de se mettre minable, je crois qu'il n'y aura pas grand chose à  tirer de lui. Personne ne peut le sauver de lui-même. C'est lui qui doit apprendre à  s aimer pour pouvoir donner. Et malheureusement ça n'a pas l'air d'être demain la veille s il vient de casser la voiture. Toi à  pied avec un bébé : :bravo:hyper responsable!

J'ai eu un parent dépendant et violent, l'autre a tout fait pour m'écarter de lui, quand elle a perdu la foi, mais j'avais déjà  10ans et beaucoup de cicatrices...

Ton fils est petit, tu as la volonté de vivre autre chose, c'est un début prometteur.

"We obey people we don't trust, to buy things we don't need, to impress people we don't like, using money we don't have, for gratifications that don't last, killing animals we don't hate, for pleasures that don't satisfy, dreaming of a life we don't deserve, and praying for an afterlife that doesn't exist : we are a stupid species"   Philip Wollen

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
000
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Chaque jour il me bombarde de plus d'une quinzaine de SMS pour me supplier de rentrer a la maison !

Et a nouveau le même discours qu'à  chaque fois qu'il est a l'hôpital "ça y est tout est fini j'en suis sorti,jamais plus je ne retomberai la dedans"....

D'après lui il a comprus qu'il avait un vide enrôlé a combler et qu'il prenait des médocs pour combler ce vide...et que maintenant la solution pour lui de combler ce vide serait de prendre soin de moi et de notre fils....

Il tient un discours très positif mais il tient ce type de discours a chaque fois....et a chaque retour a la maison quelques semaines apres c'est la rechute...

Sauf que la cette fois ci il n'y a pas de retour a la maison et ça pour lui c'est impossible.Il me dit paniquer a l'idée de se retrouver en foyer ou en squat...me dit bien évidemment qu'il lui faut une situation stable pour s'en sortir et qu'il y a qu'à  la maison qu'il pourra repartir ....Mais Voila ça fait 5 ans que je lui tend la maison et cette fois ci je ne veux plus....

Très dur !! Car je sais qu'à  part notre chez nous il n'a nul part ou aller car sa famille ne veut pas l'héberger et il n'a aucun ami...et bien sur pas de boulot et est au RSA donc a mon avis en foyer et encore il me dit qu'il n'y a pas de place.

Bref d'après lui il ne comprend pas pourquoi je lui laisse pas une ultime chance.Jai beau lui expliquer qu'il a eu maintes et maintes chances et que je ne peux plus...il ne comprend pas...

Hors ligne

 

bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
000
Inscrit le 19 Mar 2007
8506 messages
Blogs
Il semblerait que il a commencé a déraper qd il a voulu arrêter la méta ...on lui a file des médocs benzo antipsychotique ..or qd on commence ce cercle infernal on met des années a s en sortir ..plus on lutte contre l envie de défonce plus on souffre et fait souffrir autrui ..il peut être sincère qd il dit vouloir arrêter mais il est littéralement partage en deux ...
Quitter pas quitter l autre ...toi seule peut décider ...c est une question d amour ..peut etr e devenu impossible...
Reputation de ce post
 
+ 1, je pense aussi qu'il a était déséquilibré par ces changements. Amarnath

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne

 

Recklinghausen 
Adhérent PsychoACTIF
France
100
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut,


Compliqué ta décision... Mais dans le court terme, c'est bien la seule qui me parait opportune pour se sauver ton enfant et toi... Et lui !

Une chose est sure, c'est qu'il est le père de ton enfant et que même si tu refais ta vie avec un autre, il le restera.

Un petit conseil... Ne lis plus ces sms ! Occupe toi de toi et de ton enfant.

Si tu veux lui en envoyer un dernier ( dans un premier temps au moins ), dis lui que ta décision est prise et qu'il n'y a pas de retour en arrière possible dans les prochains mois.
Que la confiance est rompue et... Qu'il est temps qu'il passe à  autre chose.

Je te conseille de contacter un avocat afin de faire les bonnes démarches auprès d'un Juge des Affaires familiales afin qu'il puisse bénéficier d'un droit de visite ( dans un centre avec une assistante sociale dans un premier temps, tant qu'il n'a pas un appartement à  lui ) et que tu obtiennes la garde de ton enfant.

Il existe des avocats qui consultent gratuitement ( souvent dans des centres sociaux ) et il suffit de trouver par la suite, un avocat qui accepte l'aide juridictionnel pour entériner la décision.

Il n'est pas question de juger mais il me parait important que les relations père-enfant ne soient pas rompus... Pour l'enfant comme pour lui ! Ca peut être un élément déclencheur pour qu'il réussisse à  mieux se gérer sur le long terme. 

Après ce premier rendez vous, demande lui de venir te rencontrer dans un endroit neutre ( un pub ou le mc do par exemple ) pour discuter et arriver à  un accord.
C'est important car la Justice ne met pas son nez dans les affaires de couples qui ont un projet adopté par les deux parties.

Ne lui met pas le couteau sous la gorge non plus ( ni la tête sous l'eau )... Les tensions n'amènent que des soucis et il est préférable qu'il n'y ait ni gagnant, ni perdant ! Une défaite amène une envie de revanche... Et il n'est pas question de guerre ouverte dans mes propos...

Seulement une juste protection des droits ( et devoirs ) de tous.  En plus, comme il n'a pas les moyens financiers, la CAF pourra t'allouer une allocation d'un peu plus de 80 euros qui fera office de pension alimentaire... Ce qui ne te fera pas de mal financièrement wink

Et qui sait, l'avenir n'est pas écrit et dans quelques années ?

Bon courage.


Reckling.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

wencesline 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 04 May 2015
9 messages
Bonjour Kilou, je sais combien ça peut être difficile de fermer la porte aux gens qu on aime, moi c'est à  mon fils que je l ai fais car je n en pouvais plus, je l ai fais pendant presque un an, il est revenu en disant qu il voulait se soigner, aujourd'hui il est en cure, il semble motivé, lui aussi a un fils de 10 ans qu il n a pas pu assumer jusqu'ici et qui a assisté à  des choses qui l ont surement marqué, je veux espérer aujourd'hui qu il est sur la bonne voie pour se construire une autre vie et j essaie de l épauler comme je peux  en étant présente (mais je suis sa maman). Dans tous les cas tu as raison de te protéger et de protéger ton fils, je te souhaite plein de courage. Amicalement.
Wencesline

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
000
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Bonjour à  tous,

Voici les nouvelles de mon conjoint :

Après avoir passé quasiment 2 mois à  la rue mais dans le vrai sens du terme, il a trouvé une place en foyer de réinsertion depuis fin juillet. Apparemment, on l'aide à  trouver un petit boulot au sein même du centre et on l'aide dans ses démarches administratives. Il va toujours deux fois par semaine chercher sa métha au centre d'addictologie.

Tous les jours il demande par sms des nouvelles de son fils mais surtout avant tout il demande ce qu'il faut qu'il fasse pour pouvoir à  nouveau envisager un jour de rentrer à  la maison.......

Je lui répète ce que j'ai répété depuis son départ.....laisser le temps au temps....qu'il prouve par des actes, des faits de son envie de s'en sortir et pas seulement des paroles jetées comme ça....

J'essaye de le voir au moins une fois par semaine pour qu'il voit son fils (20 mois). La dernière fois très bien passée : motivé, serein, pas sous l'emprise de cachetons, calme, censé dans son discours...Mais en tout cas il me dit qu'il ne veut pas aller en cure ou autre centre de soins pour l'aider dans sa démarche, il me dit que les deux mois à  la rue et sa situation actuelle en foyer lui ont servi de lecon......

Difficile à  le croire....

Voilà  où j'en suis. Cela va faire depuis début juin que nous nous sommes séparés....je ne sais comment faire aujourd'hui. Il veut me prouver les choses et tout faire pour rentrer mais comment l'observer à  distance ? comment voir si les choses s'arrangent pour lui ou pas? c'est cela qui est difficile...

Merci à  vous de m'écouter

Hors ligne

 

mona987 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 19 Apr 2015
89 messages
saut,

Tu dois t'en douter, mais je pense que c'est bcp trop tôt. Je suis désolée je n'ai pas bcp de conseils à  te donner. La preuve pourrait être qu'il  ait un boulot et qu'il garde ce boulot pendant un certain temps, mais vu que déjà  pour ceux qui ont un parcours "normal" c'est pas évident de se dégoter un job. Il faut continuer comme tu le fais encore un bon moment, peut-être petit à  petit lui donner un peu plus de responsabilité quant  à  votre fils ? Comme l'amener chez le pédiatre ou faire une démarche administrative pour lui, le garder pendant que toi tu fais une course ? Mais même cela je pense que c'est trop tôt. Pas avant 6 mois.

Tu peux aussi le faire participer à  l'éducation de votre fils, en lui demandant ce qu'il pense de ceci ou cela ? Il a quel âge ? Peut-être que dans ton entourage des personnes ont besoin de service qu'ils pourraient rémunérer ? Si c'est le cas, balancer l'info et voir si il réagit,se propose de lui même ?

Si tu le vois régulièrement, une fois par semaine et qu'il est tout le temps là  et à  l'heure c'est déjà  une indication ? Comment se passent ces rdv ? il s'intéresse aussi à  toi lors de ces rdv ? te demande comment ça va, ton boulot et tout ça ? Si il ne parle que de lui et de son désir de rentrer, tu peux oublier pour l'instant, enfin c'est mon avis...

Bon courage !

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
000
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Et bien en réalité, cela dépend des RDV…parfois il va me demander plein de choses, sur moi, la famille, le petit (qui à  20 mois) et d’autres fois où il va beaucoup parler de son envie de rentrer, il ne demande rien mais parle beaucoup des efforts qu’il fait pour chercher un petit boulot d’insertion, pour avoir un suivi avec les médecins. Mais depuis quelques semaines il ne demande plus clairement pour rentrer mais il demande beaucoup ce qu’il doit faire pour rentrer…. Là  ce matin il m’a laissé des messages téléphoniques pour me demander s’il devait ou pas rentrer dans un centre de soins de notre région pour être hospitaliser pour se soigner….il attendait mon aval….Donc pour moi ce comportement n’est pas possible. Il me demande à  moi ce que j’en pense. Bref vu comme ça, il le fait pour rentrer à  la maison et pas pour lui.

Depuis son départ, j’essaye de lui emmener notre fils au moins une fois par semaine. Et samedi, je lui ai proposé de passer la fin d’après-midi avec nous et même la soirée, partager un repas et passer la soirée ensemble (j’ai donc fais un pas vers lui). Il a accepté en me disant je ne sais combien de fois il assurerait et qu’il allait montrer sa détermination. A l’heure du RDV il est venu oui : mais cachetonné. La ballade a duré 1h et je lui ai demandé de rentrer chez lui ! Il a pété les plombs en disant que c’était inadmissible de lui faire ça…et les attaques ont commencé, bref le comportement que j’ai connu durant des années et ça je ne me trompe JAMAIS.

Bref, le samedi soir, le dimanche et le lundi toute la journée il n’a pas arrêté de me dire « Je n’ai rien fait et rien pris c’est nimporte quoi » par sms non stop….j’ai ignoré complètement !! et le mardi un sms qui disait « je te dis la vérité, j’ai pris deux Loxapac d’un coup car j’étais trop stressé de passer le week end avec vous »…..Et voila !!!

Le mec il se cachetonne avant de passer un  moment que je lui offre avec sa femme et son fils…. C’est à  ni rien comprendre !!!! Pour moi, il n’a pas su se montrer responsable et prouver sa motivation. Le mec s’est cachetonné tellement il était stressé de nous voir, il a cru qu’il passait le BAC !!!

Bref….. je pense qu’il est totalement perdu et attend du soutien mais malheureusement il n’en a plus de nulle part d’aillerus.

Hors ligne

 

wastedreamor2 
coz I've Wasted a Dream or 2
France
000
Inscrit le 01 May 2015
190 messages
Blogs
Contente que tu nous donne des news!

Je ne suis pas apte à  te dire s'il est trop tôt ou pas pour qu'il voit son fils.
Mais c'est important pour le petit que son père soit investi. Qu'il le voit ou pas. Un jour il voudra sûrement savoir. Ca peut peut-être l'aider à  tenir le cap, ce nouveau lien avec la vie..

Je sais que j'ai grandi sans voir mon père de l'âge de 10 à  23ans et qu'il y a un vide en moi que rien ne saurait combler. Ni la drogue, ni les thérapies, ni tout ce que je connais déjà . C'est pas qu'il ne voulait pas me voir, comme ma mère m'en a longtemps convaincue, peut-être, je ne saurais jamais, mais il reste vrai qu'il sortait de prison dans cet autre pays où je suis née et qu'on lui avait retiré son passeport... pendant 13ans. Dès qu'il a eu ses papiers il est venu à  Paris me chercher. Ma mère a encore essayé de l'en empêcher.

J'ai 34ans, et je sais qu'on ne réparera plus rien, mais je le vis comme ma plus grande injustice, que l'on m'ait privée de ma famille. Même si papa était alcoolique et violent, c'était mon père et ma mère m'a kidnappée pour les autorités étrangères.

C'est une vérité, même si elle ne veut pas l'entendre, aussi vraie qu'elle m'aime, elle a été égoïste. Leur histoire c'était la leur, mais j'étais une gosse pas un moyen de régler leurs comptes.

Je ne veux pas dire de conneries, mais si c'était dans un cadre juridique il y aurait peut-être eu octroi d'un droit de visite sous surveillance. Je veux dire par là  qu'en tant que père, qui qu'il soit et quoi qu'il est fait, personne ne devrait s'opposer à  ce qu'il voit son fils. Il ne risque pas de faire de mal au petit avec toi à  côté.

Quant à  l'impact qu'il peut avoir sur toi, c'est autre chose, et je peux comprendre que cela soit une épreuve difficile, mais tu as tout mon soutien dans ton effort pour conserver son rôle de père.

Je sais bien qu'un enfant n'est pas une bouée, c'est pas lui qui va l'empêcher de couler, ni toi avec, mais s'il a pris des résolutions, ça peut sûrement lui donner une bonne raison de s'accrocher. Reste vigilante, il est tôt en effet. Même mon mec qui est sous TSO exclusif depuis 20ans n'est pas à  l'abri de reprendre de la came. Personne, c'est un combat quotidien qui est plus facile avec le temps et l'habitude, et la construction d'un nouveau mode de vie.

Pour les Loxapac, j'en ai des plaquettes de 25 en stock(je les prenais pas), et franchement si j'en prends deux je pense pas que ça change grand chose à  mon état. Avec alcool, c'est une autre histoire. Par contre si je prends le double de métha je vais piquer du zen. Et oui les tox(moi avec) savent être des menteurs patentés. J'aurais tendance à  penser que le principal soit "qu'il SE gère", consommation résiduelle ou pas. Qu'il aille bosser tous les jours et "fonctionne" comme quelqu'un de normal. Qu'il arrête de te/vous faire du mal. Parce que s'il s'acharne à  être toxique, avec la meilleure volonté du monde de ta part, il n'y a pas grand chose à  faire.

J'aurais pas laissé passer le coup de la balade cachetonnée, ni de sa crise post vidage, non plus, pas devant son gosse, même s'il n'est pas en âge de comprendre. Pallier au stress? Mouarf... S'il est en délivrance bihebdomadaire, on doit bien lui faire passer des tests urinaires, mais je ne sais pas ce qu'ils recherchent dans les urines. J'ai jamais fait d'extras en étant sous contrôle, je ne sais pas ce qu'il se passe si le CSAPA découvre que tu as fauté, arrêter le traitement semblerait improductif. Et demander des infos à  un médecin, c'est éthquement impossible.

Ta position est vraiment inconfortable. Tu dois penser à  assurer votre quotidien (avec ton bébé) et à  l'impact qu'auront les actes de son père sur lui, tout en ne réduisant pas leurs intéractions à  néant.

"We obey people we don't trust, to buy things we don't need, to impress people we don't like, using money we don't have, for gratifications that don't last, killing animals we don't hate, for pleasures that don't satisfy, dreaming of a life we don't deserve, and praying for an afterlife that doesn't exist : we are a stupid species"   Philip Wollen

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
000
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Bonjour à  tous,

Je viens vous donner un peu des nouvelles pour ceux qui ont suivi mon histoire :

Toujours séparée de mon conjoint.

Il est toujours en foyer d'hébergement.

Nous avons commencé il y a 1 mois à  nous revoir les mercredi après midi et 4 week end d'affilés pour le petit. Supers moments. Très bons week end où il se comportait en père modèle. Mais moi toujours très très sur la réserve. Je l'ai fait pour notre enfant. Je précise que durant cette période, il n'avait pas de revenus ni RSA car problème avec la CAF et donc dossier en attente.

Lundi suivant il touche trois mois de RSA d'un seul coup car la CAF a fait un rappel.

Le mercredi il arrive sur le lieu où on l'on se voit tout le temps complètement cachetonné !!!!

Explications ???

J'en ai aucune à  part qu'il est complètement fou !


Tout va bien (comme d'habitude) pendant un bon  mois, il se confond en excuse, dit haut et fort qu'il a compris depuis qu'il est en foyer que la défonce c'est pas une vie et que c'est terminé, on passe de bons moments.......et BAM !!!!!

Je pense bien évidemment que le fait d'avoir touché son argent lui a permis de s'offrir quelques beaux cachetons en plus et voilà  !!!!

Bien évidemment, je suis déçue mais pas surprise......Très peinée pour mon garçon.

Résultat : j'ai envoyé mon dossier au Juge aux Affaires Familiales pour demander une pension alimentaire (pas trop pour lui mais pour continuer à  percevoir l'aide pour mère isolée) et j'ai demandé la résidence habituelle de l'enfant chez moi.

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
000
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Je le trouve pitoyable ! Désolée du terme mais pour moi c'est le cas !

Je comprend pas pourquoi il se défonce quand il sait qu'il va nous voir !

Au mieux, il se défonce mais reste chez lui !

Non le mec se défonce, viens nous voir et ose dire qu'il a rien fait même 10 jours après !

Pour moi il est fou ! ses dérives et ses prises de cachets à  l'arrache et en masse lui ont ramolli ou griller des neurones c'est obligé

Hors ligne

 

majama 
Adhérent PsychoACTIF
000
Inscrit le 12 Nov 2014
635 messages
Blogs
Salut Kikou,

Je pense qu'il faut que tu penses à  toi et ton fils ..
J'ai l'impression que ton mec n'est pas ou plus capable de faire la part des choses pour le moment,ça arrive.
Prend du recule trace ton chemin et protège ton enfant si tu sens qu'il va trop loin.
Vous avez sans doute besoin de cheminer tous les deux,chacun à  sa hauteur et à  son rythme.
Le plus important c'est que toi tu veilles à  l'équilibre de votre enfant,t'as l'air d'une personne censée et suffisamment solide pour apporter à  ton fils la stabilité dont-il a besoin.
Si il se déchire au point que ce soit traumatisant pour toi ou ton fils et bien mais le à  l'abris le temps que les choses s'arranges ou pas si tu estimes qu'il faut le faire.
A quoi il se défonce ?
Tu m'as l'air tolérante donc je m'imagine qu'il doit vraiment être dans un drôle d’état pour que tu le supportes pas et c'est vrai que si vs voyez une fois par semaine il pourrait faire l'effort d'arriver pas forcement clean clean mais au moins bien pour profiter de ces instants qui sont déjà  bref..
Courage ..
Bye

Peu importe le flacon pourvu qu'on aie l'ivresse..

Hors ligne

 

mona987 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 19 Apr 2015
89 messages
Hello,

Je pense que tout simplement il ne peut pas faire autrement. Il est "facile" de résister lorsqu'on a pas d'argent. Enfin je dis ça, c'est ce que j'ai pu constater chez le mien. ;-) . Là  il a reçu tout cet argent d'un coup et cela devait faire lgt qu'il ne s'était pas fait un "petit" plaisir. IL a craqué. "Normal" .

J'ai l'impression que c'est bcp plus dure de gérer sa conso pour une personne qui ne sait pas gérer ses émotions.
D'ailleurs j'ai l'impression qu'on ne trouve pas sur ce forum les dépendants dont parlent les personnes qui viennent parler de leur compagnon ??????!!!!!?? Une personne pour confirmer ou infirmer ce que je dis ?
Le tien me fait pas mal penser au mien.

Je peux imaginer que de vous voir est une situation stressante pour lui, donc c'est pour cela qu'il se biftonne(en partie) lorsqu'il vous vois. Je sais c'est rageant ! Dans un sens je comprends, mais je veux pas avoir un discours de celle qui comprends et préfère être "dur", afin qu'il ne se laisse pas aller, puis qu'il ne "peux pas faire autrement".

Je trouve hyper important qu'il doive payer une pension ou qq chose pour son/votre fils. Faut pas lâcher !

Et c'est hors de question de participer indirectement à  sa défonce. Je dis indirectement car lorsqu'on paie à  bouffer/boire/cigarette ou qu'on ne l'oblige pas à  assumer ses obligations, il lui reste plus d'argent pour la défonce !

Mais tu ne dis pas si tu es tjrs amoureuse ?

Mona

Dernière modification par mona987 (18 octobre 2015 à  21:39)

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
000
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Merci pour vos réponses : ça fait du bien de se sentir écoutée.

Oui je suis toujours amoureuse. C'est d'autant plus dur à  vivre.

Mais je ne sais pas à  quoi je tiens, je me demande chaque jour....je l'aime mais depuis qu'il est parti je suis heureuse avec mon fils. Je me dis que l'homme de ma vie est parti (enfin je l'ai mis dehors), je me retrouve seule à  élever notre fils, l'homme que j'aime est au plus bas, perdu, sans soutien....et je VIS MIEUX !! c'est vraiment paradoxal.

Mais j'ai tout fait pour être un soutien : TOUT

Ce qui me tue c'est que le petit ne voit plus son père. Bien sur je nous protège, je le protège mais au final c'est en ne voyant plus son père. Et j'ai du mal avec ça.

Mon conjoint est sous métha gélule (120) et officiellement c'est du Loxapac. Mais sinon pour la défonce c'est valium, lorazepam.

Pour moi, oui c'est ce que vous dites, il est perdu, ne gère plus rien, ni émotion, ni argent, ni produits (ça de toute façon il a jamais su gérer)...Ca fait depuis le mois d'août que selon lui il a fait une demande pour rentrer à  l'hopital psy dans une cellule spéciale dépendance aux médicaments....on est en octobre....et toujours rien. Apparemment liste d'attente et beaucoup de monde.

Je peux comprendre sa détresse : plus de famille, plus de maison, pas de travail, mais alors pourquoi quand je lui donne une chance (une de plus) une fois de plus, il fout tout en l'air ??!! Ca je comprendrai jamais. Pour moi il est perdu et je vois personne pour l'aider, vraiment personne.

Il a déjà  une fille de 9 ans d'un premier mariage....qu'il a "perdu" elle aussi à  cause de ses dépendances. il recommence avec notre fils.....c'est incomprehensible.

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
000
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
JE ne peux plus l'aider, ni le soutenir.

Sa famille a laissé tombé depuis longtemps.

Il n'a personne.

Quel avenir pour lui ?

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10800
Inscrit le 22 Feb 2008
8571 messages
Blogs
Bonjour,
Il existe heureusement en France des prises en charge sanitaires , notamment par les urgences medicales ou psychiatriques, par les CSAPA et CAARUD etc.. mais généralement le premier obstacle est le refus des personnes de demander et accepter de l'aide ou alors d'exiger du tout tout de suite, ce qui revient au même. C'est pourquoi il faut l'aider evidemment à  survivre mais ne pas non plus le conforter dans le déni et le refus. Il n'y a que lui qui puisse vraiment s'aider, donc ne culpabilise pas  !! En plus, il semble s'être fait une spécialité de demander de l'aide aux autres pour mieux les rendre responsable de son mal être par la suite. C'est pourquoi il faut vraiment le renvoyer à  sa propre responsabilité.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (19 octobre 2015 à  10:03)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
000
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
"il semble s'être fait une spécialité de demander de l'aide aux autres pour mieux les rendre responsable de son mal être par la suite" : c'est exactement çà  !!

Ca a toujours été comme ça : il n'y a que dans les moments où il était censé et responsable où il était conscient que SEUL lui était responsable de ce qui lui arrivait.

Ce que je ne comprend pas c'est : pourquoi ça dure autant de temps ??? Surtout qu'il le crie haut et fort depuis tant d'années qu'il en peut plus de cette vie, qu'il donnerait tout pour pouvoir s'en sortir....et rien !

Hors ligne

 

stella 
Psycho junior
000
Inscrit le 25 Sep 2007
363 messages
Blogs
C'est la complexité de la maladie si l'on peut dire. La toxicomanie est une maladie. Pour certain il ne suffit pas de se dire "je me met un coup de pied au cul et j'arrête". On pourrait comparer ça à  la dépression par exemple. Il ne suffit pas de se dire qu'on va aller mieux et qu'on va se bouger pour s'en sortir. C'est plus long et plus compliqué.

Mais ce n'est pas à  toi de subir tout ça. Tu as raison de vous protéger toi et ton fils.

Hors ligne

 

Shaolin 
Modératrice
France
200
Inscrit le 20 Sep 2009
3454 messages
Il en est où là  ton ex, Kilou, toujours en foyer?
Des missions d'intérim de temps en temps?

Tu disais y a quelques semaines qu'il voyait son fils une fois par semaine, ce n'est plus le cas?

Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
000
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Il a toujours été suivi par un centre d'addictologie, a vu bons nombres de psychiatres, a fait bon nombres de sevrages aux benzos, etc.....

Ca fait bientot 6 ans que j'entends le même discours : "fini la défonce, fini toutes ses merdes, je veux m'en sortir".....et ça fait 6 ans qu'on est toujours au même stade, même pire puisqu'il a connu la rue !!
Moi ça fait 6 ans que jai connu ça mais pour lui ça fait déjà  10 ans ! Deux enfants !.....

Pourquoi selon lui il a la volonté de s'en sortir mais que ça ne suit pas......Certains pourraient dire qu'il a tout pour pouvoir réussir....mais non !!

Je n'arrive pas à  comprendre ce mal être interminable.

Se complait-il en fin de compte dans ce mal être? Aime t-il sa vie ainsi ? Parfois honnêtement je me le demande. Car même quand tout commence à  aller bien, il replonge.

Il va perdre à  nouveau un enfant....et ça ne le fait pas réagir.

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
000
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
oui Shaolin toujours en foyer.

Non pas de travail, car il veut "selon lui" déjà  se soigner. Ce qui me semble bien en effet. Le foyer d'hébergement devait lui proposer peut être des petits travaux au centre....mais il ne m'en a jamais reparlé.

Oui on s'est vus durant un mois, c'était top. Tous les week et tous les mercredis. Et d'un seul coup il a replongé.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    Il y a 5jCommentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    Il y a 8jCommentaire de Psyborg (29 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 12hCommentaire de krakra (42 réponses)
     Forum UP ! 
    Expériences - Trip report 3.5g de psylocibin
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Kanna - Chique de kanna
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Craving - « une dernière trace »
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Meumeuh dans [Cocaïne-Crack...]
    (18 réponses)
     Forum 
    Aspect, gout & odeur - Cam se mélange vraiment pas!
    Il y a 20mnCommentaire de leoxy dans [Heroïne...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Sevrage Sub J+15
    Il y a 28mnNouvelle discussion de Galatis dans [Decro - Sevrages... e...]
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Besoin De Conseils Pour Arreter
    Il y a 32mnCommentaire de 666SNOOKER dans [Cocaïne-Crack...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Addiction - Rechute
    Il y a 57mnCommentaire de 666SNOOKER dans [Cocaïne-Crack...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Culture - Mycélium "nuageux"
    Il y a 1hCommentaire de Naxax dans [Psilocybe - Champigno...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Pour les salles de shoot le bilan est positif selon l’inserm
    Il y a 1hCommentaire de prescripteur dans [Actualités...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Descente - Comment gérer la descente de coke ?
    Il y a 1h
    14
    Commentaire de 666SNOOKER dans [Cocaïne-Crack...]
    (110 réponses)
     Blog 
    Photothèque de FDL
    Il y a 6h
    22
    Commentaire de FrenchDrugsLover dans le blog de FrenchDrugsLover
    (112 commentaires)
     Blog 
    Qu'est ce que j'écris là ?
    Il y a 8hCommentaire de fafefifofu dans le blog de ness75i
    (8 commentaires)
     Blog 
    Narco tourisme dans le croissant d'or
    Il y a 8h
    1
    Commentaire de LLoigor dans le blog de Heroin is my wife
    (35 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 16:42
     PsychoWIKI 
    Codéine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Psycaunot, Jef, Bdo.noid11 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     MPH ou la molécule qui vaut de l'or
    par Azerbarit, le 02 May 2021
    Bonjour à tous, En ce dimanche 02 mai 2021, j'ai pris un sacré coup avec le méthylphénidate. Voici, un trip report de la molécule qui valait de l'or... : Le méthylphénidate, abrégé MPH, est une amine sympathicomimétique de la famille des phényléthylamines substituées, utilisée dans...[Lire la suite]
     Retour sur le kit MAD : génial
    par ectatrip, le 01 May 2021
    Bonjour, Retour après consommation de produits en utilisant le kit MAD. La préparation est extrêmement simple, la notice est clair. Peut-être rajouter des coordonnées utiles (urgences exemple) ? Idée. Rappeler que l'OD est possible avec ce mode de conso. J'ai débuté avec la cocaïne....[Lire la suite]
     Hello les gars jsuis nouveau
    par baputesuto, le 27 Apr 2021
    J'ai eu la chance d'essayer l'ayahuasca traditionnel (un ami revenait d'amazonie et en avait préparé là-bas dans les règles et ramené quelques bouteilles pour nous faire partager son expérience), aucun recul comparatif avec le DMT que je n'ai jamais essayé. Mais l'experience est plus longue (...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Impossible de doser correctement à l'oeil, pas très RdR. Psill dans [forum] Astuces dosage < 30mg ?
    (Il y a 3h)
    Merci de regarder la date d’un topic avant d’y répondre, celui là à 11 ans .. dans [forum] Un homme meurt d'une overdose de caféine
    (Il y a 4h)
    Merci pour ces conseils dans [forum] Informations pour un amis qui à commencer l'iv
    (Il y a 8h)
    Top réponse! dans [forum] Comparatif cigarette électronique
    (Il y a 9h)

    Pied de page des forums