Psychoactif
Temps de sevrage pour que la codéine retrouve son plein effet ? / PsychoACTIF

[ Arrêt & Sevrage ]
Temps de sevrage pour que la codéine retrouve son plein effet ?

#1 
Cephalique 
Nouveau membre
21 octobre 2020 à  20:39
Bonjour,
Tout est dans le titre : (je souffre de douleurs chroniques au dos et céphalées d'épis 10 ans) j'ai augmenté progressivement le doses, de 1 à 2 fois 40mg, je suis aujourd'hui à 2 fois 60mg par jour.
Vous pensez qu'il faudrait combien de jours blancs pour que 40mg me refasse de l'effet ?

Merci d'avance de votre aide (souvent si précieuse)

Dernière modification par Cephalique (21 octobre 2020 à  20:40)

Hors ligne

 

#2 
Loukad 
Nouveau membre
23 octobre 2020 à  09:57
Hello,

Ton dosage ne me semble pas excessif, 120 mg en plusieurs prises étant la posologie recommandée de base max, je crois.. Le tout est de se méfier du paracétamol, pas plus de 3g par jour.

J'espère ne pas te décourager ou paraître méchante, mais je ne vois pas pourquoi tu veux t'infliger ça. Tu risques d'en chier avec un sevrage sec + tes douleurs habituelles (qui m'ont l'air violentes d'après tes autres posts).
De mon côté, j'ai passé 4 jours horribles et au bout d'une semaine, je n'étais pas totalement rétablie. Et je n'avais aucune douleur chronique comme toi...

Pourquoi tu veux faire ça ? Tu as peur de développer une dépendance et de te retrouver à augmenter le dosage prescrit ?

C'est dur, la codé, ça accroche l'organisme (après chacun vit ses prises et son sevrage à sa façon, ça dépend de plein de facteurs)... Bref, tout ça dans la perspective d'en reprendre ensuite me paraît potentiellement brutal pour pas grand chose. Ne brusque pas ton corps, s'il te plaît, surtout si c'est pour l'instant la seule molécule capable d'apaiser tes douleurs.

On dirait que ça te dérange de prendre de la codé. Tu en as parlé à ton médecin, peut-être pour envisager un traitement alternatif ?

Bon courage, en tout cas

Dernière modification par Loukad (23 octobre 2020 à  11:47)

Hors ligne

 

#3 
Mauddamier 
Au pays imaginaire France
23 octobre 2020 à  10:22
Je rejoins le message du desssus, quel est le problème, c’est le fait d’avoir augmenter tes prises, de 1 à 2 ainsi que les dosages ?
Deux fois 60 mg, ça me parait aussi très honnête.
J’ai une ordonnance qui me donne droit à 2 comprimés trois fois par jour.
Bon, je n’ai jamais pris 60mg d’un coup car déjà 30 me fait de l’effet sur la douleur. Sans qu’elle ne disparaisse, j’arrive à exécuter mes taches sans problème.

Après je ne sais pas du tout quoi te conseiller. Pour réduire ta tolérance.... il faut revenir à zéro et donc faire un sevrage à la dure. C’est au moment où ça ne te manquera plus que tu retrouveras les effets du début, n’est ce pas un peu contradictoire ?
Tu vas en baver, voir tes douleurs revenir et ajouter les effets de manque, tout ça pour en reprendre derrière.
Ça va faire une semaine maintenant que je suis passé de trois prises à deux. Les douleurs sont bien là le matin, mais je m’interdis d’en prendre avant midi. Et je m’interdis une troisième prise.
Cependant je pense demander tout simplement des comprimés doses à 20mg.

Tu voudrais en reprendre derrière, disons repartir sur deux prises par jour et profiter d’un dosage de 40. Mais n’as tu jamais pensé à passer sur autre chose pour ta douleur.
Je ne conseille rien et ce n’est pas mon intention de te donner de mauvaises idées mais peut-être qu’avec ton médecin vous pourriez voir pour du tramadol lp (libération prolongée) ?
Avec un 37,5 , tu aurais le soulagement, mais également tu ne serais plus obligé de gérer ta conso de codéine qui augmente et on dirait que c’est ça qui t’effraie.

Hors ligne

 

#4 
Pierremgl 
Nouveau Psycho France
26 octobre 2020 à  12:52
Après pour avoir un bon effet avec la codéine cela dépend de tellement de chose : genre ton état émotionnel...moi quand j’en prenais régulièrement et que j’étais ne serais-ce que un peu stresser je n’avais pas vraiment d’effet..

Hors ligne

 

#5 
Cephalique 
Nouveau membre
26 octobre 2020 à  13:37
Merci beaucoup,

Je suis très touché par le temps que vous prenez ici pour répondre aux message de chacun et par la gentillesse de ces réponses...

Effectivement, il peut paraître curieux d'arrêter pour mieux reprendre, mais voyez-vous je tiens à mon indépendance (enfin à ce qu'il m'en reste vu mon relatif handicap).
Si l'on considère la dépendance comme une chose non souhaitable (quelles qu'en soient les raisons) je suppose qu'il est moins difficile de ne pas (ou en tout cas de moins) y rentrer, que d'en sortir.... Donc plus je contrôle mieux ce sera !
Enfin, tout celà n'engage que moi...

Toujours est-il que j'ai arrêté la Codéine depuis Vendredi (donc 3 jours), 48h de tension calmés assez bien avec des mini prises au début.
Là c'est dur mais je ne sais pas si l'effet de manque joue encore, je vais essayer de vivre sans pendant 8 ou 10 jours et on verra bien.

Niveau alternatives il n'y a pas grand chose :
le tramadol j'aime pas, ni lamaline et encore moins acupan !
Ils ont malheureusement enlevé le miolastant. Reste le Valium qui m'endort bien avant de me soulager...
(Le cbd ne me fait rien, le canabis me shout mais j'ai pas moins mal, le laroxyl m'endort au début, est hyper adictif, crée un effet de manque discret entre les prises (ce qui me produit des tensions musculairel) et me rend impuissant (vous saurez tout ?)

Voilà, si vous avez d'autres idées, j'achète !!!

Merci encore à vous !

Dernière modification par Cephalique (27 octobre 2020 à  14:52)

Hors ligne

 

#6 
HouseMD 
Nouveau membre France
09 novembre 2020 à  17:27

Cephalique a écrit

Merci beaucoup,

Je suis très touché par le temps que vous prenez ici pour répondre aux message de chacun et par la gentillesse de ces réponses...

Effectivement, il peut paraître curieux d'arrêter pour mieux reprendre, mais voyez-vous je tiens à mon indépendance (enfin à ce qu'il m'en reste vu mon relatif handicap).
Si l'on considère la dépendance comme une chose non souhaitable (quelles qu'en soient les raisons) je suppose qu'il est moins difficile de ne pas (ou en tout cas de moins) y rentrer, que d'en sortir.... Donc plus je contrôle mieux ce sera !
Enfin, tout celà n'engage que moi...

Toujours est-il que j'ai arrêté la Codéine depuis Vendredi (donc 3 jours), 48h de tension calmés assez bien avec des mini prises au début.
Là c'est dur mais je ne sais pas si l'effet de manque joue encore, je vais essayer de vivre sans pendant 8 ou 10 jours et on verra bien.

Niveau alternatives il n'y a pas grand chose :
le tramadol j'aime pas, ni lamaline et encore moins acupan !
Ils ont malheureusement enlevé le miolastant. Reste le Valium qui m'endort bien avant de me soulager...
(Le cbd ne me fait rien, le canabis me shout mais j'ai pas moins mal, le laroxyl m'endort au début, est hyper adictif, crée un effet de manque discret entre les prises (ce qui me produit des tensions musculairel) et me rend impuissant (vous saurez tout ?)

Voilà, si vous avez d'autres idées, j'achète !!!

Merci encore à vous !

Salut !

Étant touché moi aussi par des douleurs chroniques sévères, j’ai longtemps cherché à faire comme toi, donc : non, ta démarche me paraît censée.
Pour ce qui est de la baisse de la tolérance, cela dépend énormément des individualités : la norme veut que 3 a 7 jours réduise de moitié ta tolérance (après quoi il faudra que tu reprennes les mêmes doses si elles te conviennent divisées par deux), et en deux semaines pour les organismes peu y’a habitués à la morphine, compte deux bonnes semaines.
Mais est-ce que cela en vaut la peine ? Pour l’avoir essayé... je dirai que non. Si tes doses sont raisonnables, dans les normes thérapeutiques, tu peux à la limite augmenter un peu la codéine en passant par exemple sur des antalgiques plus dosés (Klippal 600/50mg), ou basculer sur de la dihydrocodéine. L’avantage de la DHC (Dicodin®?), c’est qu’en France on peut le trouver qu’en libération prolongée. Très pratique pour le traitement des douleurs
A la posologie adaptée à ta douleur (quelque soit celle ci et quelque soit la molécule, parle en bien à ton médecin ) n’oublie pas que dans les douleurs la supériorité de l’efficacité paracetamol/codéine VS un AINS n’est pas prouvée et bien étayée. Donc tu peux trouver des solutions avec tes médecins vers ces molécules non addictives et efficaces.
Fais très attention en tout cas à l’inflation potentielle des dosages nécessaires d’opioides. Même la codéine est terriblement accrocheuse. C’est en partie pour cela que l’idée d’une pause n’est pas stupide du tout : tu pourras reprendre à des doses équivalentes voire inférieures pour une antalgie similaire.
Parle en a tes médecins. Ces discussions et les nombreux avis sont intéressants et pertinents ici, mais plus pour te faire une idée que t’automédiquer.
Autre chose concernant la prise de narcotiques dans les douleurs chroniques : ce n’est vraiment pas rare qu’elles les exacerbent, les rendent plus vivaces et tenaces (cf hyperalgésie morphinique). Et que tu te retrouves vite avec des opiacés plus puissants et encore plus difficiles à contrôler dans leur utilisation safe/sage.
L’addiction, enfin non le syndrome de sevrage surtout, peut se révéler particulièrement douloureux pour les gens ne présentant aucune douleur physique : comme l’a déjà dit quelqu’un dans cette discussion, pense quand même qu’on ne peut pas prendre indéfiniment ce genre de molécule, et que tu as des douleurs préexistantes. Le sevrage risque d’être difficile.

Donc demande à tes toubibs quelles idées ils ont (as tu essayé la gabapentine ou la prégabaline?) et si tu peux faire des pauses thérapeutiques pour ce qui est des opiacés. Ce serait une excellente solution. La prescription d’un médicament comme la pregabaline pourrait te soulager partiellement ou même mieux.
Dans les douleurs, bizarrement encore plus chroniques que non chroniques, le meilleur usage des narcotiques restent la prise ponctuelle. Genre des comprimés à la demande en plus d’un traitement de fond, pour soulager les grosses crises ou les surmonter les mauvais jours : cela préservera leur efficacité et tu n’aurais alors pas besoin de bouger les doses, en théorie.

Désolé j’ai essayé de répondre vite et je me rends compte que j’ai mal lu ton message, tu peux m’envoyer en MP de quoi tu souffres, à quelle intensité, fréquence etc. Et les médocs déjà essayés. Ayant un long parcours dans la douleur chronique, je pourrais éventuellement t’aider. Quelle type de migraines/cephalees t’ont été diagnostiquées ?
Pour toutes ces douleurs la, les opioides empirent plus souvent la situation qu’ils ne l’améliorent, hormis quelques rares exceptions.

Pour le dos, c’est différent. Je souffre de lombosciatalgie chronique, et les morphiniques m’ont fait du bien... avant de rendre ces mêmes douleurs intolérables et de devoir subir un lourd protocole de sevrage avec de la kétamine... Alors, encore une fois, garde en tête que les médecins doivent garder le contrôle La dessus, et que toi aussi. BE CAREFUL ??????

Bon courage !!!

Hors ligne

 

#7 
Mauddamier 
Au pays imaginaire France
19 novembre 2020 à  09:39

Cephalique a écrit

Merci beaucoup,

Je suis très touché par le temps que vous prenez ici pour répondre aux message de chacun et par la gentillesse de ces réponses...

Effectivement, il peut paraître curieux d'arrêter pour mieux reprendre, mais voyez-vous je tiens à mon indépendance (enfin à ce qu'il m'en reste vu mon relatif handicap).
Si l'on considère la dépendance comme une chose non souhaitable (quelles qu'en soient les raisons) je suppose qu'il est moins difficile de ne pas (ou en tout cas de moins) y rentrer, que d'en sortir.... Donc plus je contrôle mieux ce sera !
Enfin, tout celà n'engage que moi...

Toujours est-il que j'ai arrêté la Codéine depuis Vendredi (donc 3 jours), 48h de tension calmés assez bien avec des mini prises au début.
Là c'est dur mais je ne sais pas si l'effet de manque joue encore, je vais essayer de vivre sans pendant 8 ou 10 jours et on verra bien.

Niveau alternatives il n'y a pas grand chose :
le tramadol j'aime pas, ni lamaline et encore moins acupan !
Ils ont malheureusement enlevé le miolastant. Reste le Valium qui m'endort bien avant de me soulager...
(Le cbd ne me fait rien, le canabis me shout mais j'ai pas moins mal, le laroxyl m'endort au début, est hyper adictif, crée un effet de manque discret entre les prises (ce qui me produit des tensions musculairel) et me rend impuissant (vous saurez tout ?)

Voilà, si vous avez d'autres idées, j'achète !!!

Merci encore à vous !

Si tu es toujours dans les parages pour nous faire un petit retour sur ton experience ?
Je profite du confinement pour vraiment beaucoup diminuer. Les douleurs sont là, pas énormes franchement. Une bonne douche bien chaude, une marche, du calme.
Je me rends compte que 120 ou 90 c’était vraiment pour planer et échapper au temps.

Comme toi je voudrais m’en libérer. Je culpabilise très fortement alors que personne dans mon entourage n’est au courant. Se faire arrêter et retirer le permis, secouer assez violemment par les gendarmes, les nausées, la fatigue.
Il y a plus d’inconvénients après deux ans de conso quotidiennes.
Maintenant j’ai fais 20-20, matin puis soir.
J’en suis là.
J’espère passer à une prise de 30, puis une prise de 20. Couper les comprimés pour descendre à 10.

Honnêtement par pallier c’est moins pire que ce que je pensais... ou du moins je suis vraiment déterminée à m’en débarrasser.
Entre la courses aux ordonnances, les dégâts sur le foie, et le fait d’avoir vu mon père se détruire avec ça. Je voudrais un avenir libre de cette addiction, si réconfortante au début, et qui ne m’apporte plus rien sinon le manque passé 2-3heures.

Hors ligne

 

Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

En ce moment sur PsychoACTIF

Appel à témoignages
80
Quelle(s) drogue(s) allez vous consommer pendant les fetes ?
Il y a 1h - Nick Drake
18
Cannabis pour traiter la douleur : questionnaire de thèse
Il y a 2j - Mister No
34
Appel à témoignages : amende forfaitaire
Il y a 9j - Fred.beck
Forums
Premières expériences ( Truffes magiques et Salvia)
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
[ Recette ]
Fabriquer Lean avec Shatter
 3, Il y a moins d'1mn - Malaparte dans [Cannabis...]
Traitement pouvant donner des idées noires?
Comment doser sa prise de synthacaine??!
32
Désolé mais j'avais envie de le dire
Il y a 57mn - Toxicobartos dans [Cocaïne-Crack...]
3mmc aucun effet acheté sur deux shop différents
80
Quelle(s) drogue(s) allez vous consommer pendant les fetes ?
 9, Il y a 1h - Nick Drake dans [Culture drogues...]
[ Première fois ]
Peur du sniff
Il y a 1h - Nick Drake dans [Kétamine et PCP...]
[ Aspect, gout & odeur ]
Forte odeur - crystal
Blogs
8
Trip Report
Première tentative avec la Glass Bat de Vapor Genie (DMT)
 2, Il y a 9mn - Commentaire de marvin rouge dans le blog de Bon Vivant
12
En passant
Addicte (?)
 1, Il y a 2h - Commentaire de Morning Glory dans le blog de cependant
0
Expérimental
5f-sgt-151
Il y a 1j - Nouveau blog de Gauthier737
Sondage
Le topic épinglé de la semaine
Neurchi de Psychoactif
Il y a 2j - smegma dans Au coin du comptoir....
Les derniers champis
Très bonne description du L ! Lito
dans [forum] Prise de LSD après un bad trip, Il y a 20mn
Thanks ~MG
dans [commentaire de blog] Première tentative avec la Glass Bat de Vapor Genie (DMT), Il y a 29mn
Merci pour les infos, très intéressant ! Nick
dans [forum] Speed sur le long terme ? Appel aux "gros" consommateurs, Il y a 2h
Putain énorme, je m'en remets pas. Psilo
dans [forum] Neurchi de Psychoactif, Il y a 2h
Intéressant, j'y pensais pas. >JFD
dans [forum] La cocaïne a fini par avoir mon nez, Il y a 3h
Nouveaux membres
te neve, Naetero, ladydarbanville, SachaS, thepanic97 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS