En France , les intoxications pédiatriques au cannabis connaissent une hausse continue. / PsychoACTIF

En France , les intoxications pédiatriques au cannabis connaissent une hausse continue.

Publié par ,
1757 vues, 14 réponses
Rick
Modérateur
6901
Inscrit le 18 Sep 2018
4362 messages
Blogs
LE MONDE.fr
SOCIÉTÉ • DROGUES



Depuis dix ans, les intoxications pédiatriques au cannabis connaissent une hausse continue

Le plus souvent résultat d’une négligence des parents, l’ingestion de la drogue peut avoir des
conséquences graves, d’autant plus que la concentration en THC est importante dans le
produit.
Par Juliette Bénézit
Publié aujourd’hui 12/04/2021 à 10h54, mis à jour à 11h20 • Lecture 2 min.



D’après les chiffres de la police scientifique, le taux de THC dans la résine de cannabis – soit lamolécule à l’origine des effets psychotropes de cette drogue – a triplé depuis vingt ans. Ces dixdernières années, des études scientifiques ont effectué le même constat à travers un phénomène lui aussi en expansion : les intoxications pédiatriques, soit des enfants qui avalent des morceaux de
résine de cannabis laissés par négligence autour d’eux.

Ces situations d’ingestion accidentelle permettent de voir « les produits qui circulent dans notre société, explique Maryse Lapeyre-Mestre, responsable du centre d’addictovigilance de Toulouse. Les taux de concentrations en THC qu’on observe à chaque bilan sont en augmentation ».




S’ils restent limités, les cas d’intoxications liées à la consommation de cannabis par des enfants observent une tendance à la hausse depuis dix ans, avec une croissance particulièrement marquée à partir de 2014. Cette année-là, en novembre, les urgences pédiatriques du CHU de Toulouse ont saisi l’agence régionale de santé (ARS) Midi-Pyrénées face à la multiplication de situations inhabituellement graves, avec des cas de coma et d’apnée justifiant une surveillance en soins continus ou en réanimation. L’hôpital, qui répertoriait douze cas entre 2007 et 2012, constate autant
de situations sur les dix premiers mois de l’année 2014.

Une étude sur l’ensemble du territoire, pilotée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), est alors lancée. Bilan : en 2015, 254 hospitalisations d’enfant de moins de 10 ans liées à la consommation de cannabis sont dénombrées, dont 209 nourrissons ayant entre 1
mois et 2 ans.

En 2010, on comptait 67 hospitalisations d’enfant de moins de 10 ans, dont 50
nourrissons. Les régions le plus concernées sont le Languedoc-Roussillon et la Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec un pic des signalements observé au moment des fêtes de fin d’année et pendant la période estivale.


Dans les derniers bilans réalisés en 2017 et 2019, la tendance à la hausse se poursuit. Selon les doses ingurgitées, les conséquences observées sont variables : les enfants se retrouvent le plus souvent dans un état de somnolence ou d’agitation, leur rythme cardiaque s’accélère. Certains sont pris de difficultés à respirer, de convulsions, et peuvent tomber dans le coma. En parallèle, les professionnels
de santé constatent une augmentation des cas inquiétants, avec pronostic vital engagé et besoin d’un transfert en réanimation.

« Les risques encourus lors d’intoxications sont d’autant plus importants que la teneur en THC est
élevée », notait l’ANSM dans un document daté d’août 2018. « Quand on mesure la concentration enTHC dans le sang de ces enfants, ça correspond au niveau d’un adulte qui fumerait une dizaine de fois par jour, car ils avalent des bouts de résine entiers », rapporte Maryse Lapeyre-Mestre.
En cause : la « négligence », poursuit-elle. « On observe ces cas quand l’enfant commence à se déplacer, à attraper, à mettre à la bouche. Le plus souvent, ça se passe pendant des fêtes. Parfois, c’est la grand-mère qui gardait le petit qui a laissé traîner son shit ou chez la nounou. Les gens prennent plus de précautions pour ne pas laisser des cigarettes ou de l’alcool à côté des enfants, c’est moins le cas quand il
s’agit du cannabis. »

Le lien de l'article original :
https://www.lemonde.fr/societe/article/ … _3224.html

Pour lire l'article en entier pour ceux qui n'ont pas les moyens de s'abonner, voici le pdf  depuis-dix-ans-les-intoxications-pediatriques-au-c.pdf




Mon opinion :

En sortant de la prohibition la consommation des citoyens va diminuer du fait que le marché noir ne sera plus là pour pousser à l'initiation et au trafic. De plus, l'argent gaspillé dans "la guerre à la drogue" réinvesti dans la prévention et la distribution de cannabis de qualité dans des boîtes sécurisés etc. Cela permettra d'avoir une réduction des risques plus efficaces. En effet le cannabis n'est pas une plante très toxique en revanche les enfants, bébés et pré-adolescents restent bien plus fragiles et ils sont capables d'avaler de très grandes quantités de thc donc il faut aussi mettre ce produit en hauteur / caché à la manière de nos médicaments.

Je vous avoue que quand j'ai vu l'article arrivé j'ai eu un peu peur que ce soit encore un délire hygièniste. J'espère que ce genre de drames ne seront pas exploités par les prohibitionnistes , qui sont actuellement poussés dans leurs derniers retranchements, pour justifier de continuer cette politique qui est en réalité la meilleure amie du narcotrafic et un frein très important à la santé public car les usagers se font isolés lorsqu'on rend illégal l'usage / possession / autoprod. Les parents usagers sont d'aussi bons parents que les autres mais comme les autres on peut faire des erreurs et des fautes d'où l'intérêt de faire de la RDR car en vivant avec les produits on peut ajouter des risques (et en enlever d'autres? je ne suis pas sociologue).

Bonne soirée

Dernière modification par Rick (12 avril 2021 à  21:40)


Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

En ligne

 

SillyCone 
Ex-penseur de conscience
Belgique
2101
Inscrit le 24 Jun 2018
1075 messages
Blogs
Ouais, je me méfie toujours de ce genre de papiers, uniquement destiné à justifier leur politique répressive et liberticide. Ca fait 30 ans qu'ils nous sortent leur délire du cannabis qui triple de puissance depuis 20 ans...

Je ne réponds pas aux demandes d'information par MP.
Faites les en public que tout le monde puisse y répondre.
Gratitude

Hors ligne

 

Morefreedom 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Oct 2018
18 messages

Rick a écrit

LE MONDE.fr
SOCIÉTÉ • DROGUES



Depuis dix ans, les intoxications pédiatriques au cannabis connaissent une hausse continue

Le plus souvent résultat d’une négligence des parents, l’ingestion de la drogue peut avoir des
conséquences graves, d’autant plus que la concentration en THC est importante dans le
produit.
Par Juliette Bénézit
Publié aujourd’hui 12/04/2021 à 10h54, mis à jour à 11h20 • Lecture 2 min.



D’après les chiffres de la police scientifique, le taux de THC dans la résine de cannabis – soit lamolécule à l’origine des effets psychotropes de cette drogue – a triplé depuis vingt ans. Ces dixdernières années, des études scientifiques ont effectué le même constat à travers un phénomène lui aussi en expansion : les intoxications pédiatriques, soit des enfants qui avalent des morceaux de
résine de cannabis laissés par négligence autour d’eux.

Ces situations d’ingestion accidentelle permettent de voir « les produits qui circulent dans notre société, explique Maryse Lapeyre-Mestre, responsable du centre d’addictovigilance de Toulouse. Les taux de concentrations en THC qu’on observe à chaque bilan sont en augmentation ».




S’ils restent limités, les cas d’intoxications liées à la consommation de cannabis par des enfants observent une tendance à la hausse depuis dix ans, avec une croissance particulièrement marquée à partir de 2014. Cette année-là, en novembre, les urgences pédiatriques du CHU de Toulouse ont saisi l’agence régionale de santé (ARS) Midi-Pyrénées face à la multiplication de situations inhabituellement graves, avec des cas de coma et d’apnée justifiant une surveillance en soins continus ou en réanimation. L’hôpital, qui répertoriait douze cas entre 2007 et 2012, constate autant
de situations sur les dix premiers mois de l’année 2014.

Une étude sur l’ensemble du territoire, pilotée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), est alors lancée. Bilan : en 2015, 254 hospitalisations d’enfant de moins de 10 ans liées à la consommation de cannabis sont dénombrées, dont 209 nourrissons ayant entre 1
mois et 2 ans.

En 2010, on comptait 67 hospitalisations d’enfant de moins de 10 ans, dont 50
nourrissons. Les régions le plus concernées sont le Languedoc-Roussillon et la Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec un pic des signalements observé au moment des fêtes de fin d’année et pendant la période estivale.


Dans les derniers bilans réalisés en 2017 et 2019, la tendance à la hausse se poursuit. Selon les doses ingurgitées, les conséquences observées sont variables : les enfants se retrouvent le plus souvent dans un état de somnolence ou d’agitation, leur rythme cardiaque s’accélère. Certains sont pris de difficultés à respirer, de convulsions, et peuvent tomber dans le coma. En parallèle, les professionnels
de santé constatent une augmentation des cas inquiétants, avec pronostic vital engagé et besoin d’un transfert en réanimation.

« Les risques encourus lors d’intoxications sont d’autant plus importants que la teneur en THC est
élevée », notait l’ANSM dans un document daté d’août 2018. « Quand on mesure la concentration enTHC dans le sang de ces enfants, ça correspond au niveau d’un adulte qui fumerait une dizaine de fois par jour, car ils avalent des bouts de résine entiers », rapporte Maryse Lapeyre-Mestre.
En cause : la « négligence », poursuit-elle. « On observe ces cas quand l’enfant commence à se déplacer, à attraper, à mettre à la bouche. Le plus souvent, ça se passe pendant des fêtes. Parfois, c’est la grand-mère qui gardait le petit qui a laissé traîner son shit ou chez la nounou. Les gens prennent plus de précautions pour ne pas laisser des cigarettes ou de l’alcool à côté des enfants, c’est moins le cas quand il
s’agit du cannabis. »

Le lien de l'article original :
https://www.lemonde.fr/societe/article/ … _3224.html

Pour lire l'article en entier pour ceux qui n'ont pas les moyens de s'abonner, voici le pdf  depuis-dix-ans-les-intoxications-pediatriques-au-c.pdf




Mon opinion :

En sortant de la prohibition la consommation des citoyens va diminuer du fait que le marché noir ne sera plus là pour pousser à l'initiation et au trafic. De plus, l'argent gaspillé dans "la guerre à la drogue" réinvesti dans la prévention et la distribution de cannabis de qualité dans des boîtes sécurisés etc. Cela permettra d'avoir une réduction des risques plus efficaces. En effet le cannabis n'est pas une plante très toxique en revanche les enfants, bébés et pré-adolescents restent bien plus fragiles et ils sont capables d'avaler de très grandes quantités de thc donc il faut aussi mettre ce produit en hauteur / caché à la manière de nos médicaments.

Je vous avoue que quand j'ai vu l'article arrivé j'ai eu un peu peur que ce soit encore un délire hygièniste. J'espère que ce genre de drames ne seront pas exploités par les prohibitionnistes , qui sont actuellement poussés dans leurs derniers retranchements, pour justifier de continuer cette politique qui est en réalité la meilleure amie du narcotrafic et un frein très important à la santé public car les usagers se font isolés lorsqu'on rend illégal l'usage / possession / autoprod. Les parents usagers sont d'aussi bons parents que les autres mais comme les autres on peut faire des erreurs et des fautes d'où l'intérêt de faire de la RDR car en vivant avec les produits on peut ajouter des risques (et en enlever d'autres? je ne suis pas sociologue).

Bonne soirée

Salut à tous,
Je me demande si la mise en forme est bonne et si mon message apparaîtra correctement mais bref je tente...
En lisant ce post concernant les cas d’ingestions de cannabis accidentelles par des enfants ou nourrissons une question me vient à l’esprit... Une question qui me revient régulièrement quand j’entends parler de ce cas de figure, qui revient dans les faits divers de temps en temps...
Sachant que le cannabis doit être décarboxylé pour activer le THC à l’ingestion, comment les enfants peuvent-ils être defoncés par une boulette avalée qui trainait sur le coin d’une table? Ou alors les enfants sont sensibles au cannabis sans décarbo... On alors on parle de douleurs et nausées peut être provoquées par le fait d’avoir manger du cannabis, qui n’est pas très digeste en lui même. Simple question mais je me demande... Pareil dans le cas des animaux qui avalent une boulette qui traine...
si quelqu’un veux avancer sur le sujet... wink
Player91

Hors ligne

 

Abracabrantesque 
Psycho sénior
France
1600
Inscrit le 13 Jul 2019
641 messages
Blogs
Je me pose la même question! Peut-être le fait d'avoir mis la flamme sur la boulette pour s'effriter à decarboxiler une partie.
Mais sinon une tête de weed, même si un enfant l'avale, ça devrait rien lui faire du tout non?

Hors ligne

 

sud 2 france 
problème traitement
France
1520
Inscrit le 14 Oct 2013
2021 messages
Blogs
Si, le cannabis ingéré fait son effet.... Je sais de quoi je parle.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11800
Inscrit le 22 Feb 2008
8784 messages
Blogs
Bonjour, en fait il y a une decarboxylation spontanée, mais relativement aleatoire, à temperature normale. Je recopie la traduction d'un texte trouvé sur un site commercial américain (que je ne cite donc pas). Phil peux tu confirmer ?

THCA vs THC: processus de décarboxylation

Même si le processus de décarboxylation le plus courant consiste à faire griller du cannabis au four pour convertir le THCA en THC, il existe de nombreuses façons de décarboxyler ou de décarboxyler l'herbe.

Conversion de la lumière du soleil. Le THCA se transforme en THC à des degrés divers par exposition à la chaleur ou à la lumière. Si une plante de cannabis reste exposée au soleil chaud pendant une période prolongée, ses molécules de THCA se convertiront lentement en THC.

Conversion de la température ambiante. Le THCA se transforme également en THC lorsqu'il est conservé à température ambiante pendant une période suffisamment longue. Lorsqu'il est immergé dans l'huile d'olive, 22% du THCA se convertit en 10 jours à 77 degrés Fahrenheit (25 degrés Celsius). Dans les mêmes conditions, 67% se convertiront lorsqu'ils seront immergés dans l'éthanol. Au fil du temps, le cannabis conservé à température ambiante avec un peu d'exposition à la lumière convertira 20% de son THCA en THC. Conclusion: le THCA est instable et peut se convertir en THC au fil du temps avec peu d'intervention.

Fumeur. Lorsqu'une flamme est utilisée pour fumer des têtes séchées et séchées, le degré élevé de chaleur appliqué en peu de temps convertit rapidement le THCA en THC. Cependant, tous les THCA ne se convertissent pas et même si fumer est le moyen le plus courant de profiter des effets du THC, ce n'est pas le plus efficace.
En savoir plus sur ce texte source
Vous devez indiquer le texte source pour obtenir des informations supplémentaires
Envoyer des commentaires
Panneaux latéraux

Vaporiser. C'est l'un des moyens les plus efficaces de décarber le cannabis. Lorsqu'ils sont chauffés à une température relativement basse, les acides cannabinoïdes sont convertis. Continuer à augmenter la chaleur garantira que la quantité maximale de THCA est convertie en THC, mais seulement jusqu'à un certain point. La température de vapotage idéale du THC est de 315 degrés F (157 C); aller au-delà de cela peut être mieux pour certains cannabinoïdes et terpènes (agents aromatisants de l'herbe), mais vous perdrez du THC à mesure que les températures grimpent.

Utilisation de stylos vape. L'utilisation d'un distillat de cannabis déjà décarboxylé présent dans les stylos à vape préchargés est encore plus efficace que la vaporisation de fleurs. Étant donné que le THCA est déjà principalement converti en THC et que la vaporisation en prend encore plus soin, il s'agit d'une méthode efficace pour absorber du cannabis enivrant. Achetez des stylos vape légitimes auprès de marques et de dispensaires sous licence pour vous assurer que l'huile de cannabis contenue ne contient aucun ingrédient nocif.

Tamponner. Semblable à la vaporisation, le tamponnage décarbe également le THCA en THC actif. Le cristallin est la forme de THCA la plus susceptible d'être utilisée pour le tamponnage. Il a peu de saveur ou d'arôme, car la plupart des extractions de cannabis visent à éliminer les terpènes et les flavonoïdes pour isoler les cannabinoïdes. Mais de nombreux producteurs réintroduisent des mélanges de terpènes dérivés du cannabis dans le concentré. Non seulement l'ajout de te
THCA vs THC: processus de décarboxylation

Même si le processus de décarboxylation le plus courant consiste à faire griller du cannabis au four pour convertir le THCA en THC, il existe de nombreuses façons de décarboxyler ou de décarboxyler l'herbe.

Conversion de la lumière du soleil. Le THCA se transforme en THC à des degrés divers par exposition à la chaleur ou à la lumière. Si une plante de cannabis reste exposée au soleil chaud pendant une période prolongée, ses molécules de THCA se convertiront lentement en THC.

Conversion de la température ambiante. Le THCA se transforme également en THC lorsqu'il est conservé à température ambiante pendant une période suffisamment longue. Lorsqu'il est immergé dans l'huile d'olive, 22% du THCA se convertit en 10 jours à 77 degrés Fahrenheit (25 degrés Celsius). Dans les mêmes conditions, 67% se convertiront lorsqu'ils seront immergés dans l'éthanol. Au fil du temps, le cannabis conservé à température ambiante avec un peu d'exposition à la lumière convertira 20% de son THCA en THC. Conclusion: le THCA est instable et peut se convertir en THC au fil du temps avec peu d'intervention.

Fumeur. Lorsqu'une flamme est utilisée pour fumer des têtes séchées et séchées, le degré élevé de chaleur appliqué en peu de temps convertit rapidement le THCA en THC. Cependant, tous les THCA ne se convertissent pas et même si fumer est le moyen le plus courant de profiter des effets du THC, ce n'est pas le plus efficace.
En savoir plus sur ce texte source
Vous devez indiquer le texte source pour obtenir des informations supplémentaires
Envoyer des commentaires
Panneaux latéraux

Vaporiser. C'est l'un des moyens les plus efficaces de décarber le cannabis. Lorsqu'ils sont chauffés à une température relativement basse, les acides cannabinoïdes sont convertis. Continuer à augmenter la chaleur garantira que la quantité maximale de THCA est convertie en THC, mais seulement jusqu'à un certain point. La température de vapotage idéale du THC est de 315 degrés F (157 C); aller au-delà de cela peut être mieux pour certains cannabinoïdes et terpènes (agents aromatisants de l'herbe), mais vous perdrez du THC à mesure que les températures grimpent.

Utilisation de stylos vape. L'utilisation d'un distillat de cannabis déjà décarboxylé présent dans les stylos à vape préchargés est encore plus efficace que la vaporisation de fleurs. Étant donné que le THCA est déjà principalement converti en THC et que la vaporisation en prend encore plus soin, il s'agit d'une méthode efficace pour absorber du cannabis enivrant. Achetez des stylos vape légitimes auprès de marques et de dispensaires sous licence pour vous assurer que l'huile de cannabis contenue ne contient aucun ingrédient nocif.

Tamponner. Semblable à la vaporisation, le tamponnage décarbe également le THCA en THC actif. Le cristallin est la forme de THCA la plus susceptible d'être utilisée pour le tamponnage. Il a peu de saveur ou d'arôme, car la plupart des extractions de cannabis visent à éliminer les terpènes et les flavonoïdes pour isoler les cannabinoïdes. Mais de nombreux producteurs réintroduisent des mélanges de terpènes dérivés du cannabis dans le concentré. Non seulement l'ajout de terpènes améliore la saveur, mais ces molécules végétales distinctement aromatiques travaillent également avec les cannabinoïdes pour produire des effets d'entourage qui améliorent le potentiel thérapeutique du cannabis.

Pâtisserie. Pour les comestibles maison enivrants, vous voudrez décarboxyler l'herbe avant de l'infuser dans du beurre ou de l'huile et vous pouvez utiliser votre four pour le faire. Broyez simplement votre herbe, étalez-la uniformément sur une plaque à pâtisserie tapissée de papier sulfurisé et faites cuire au four à 230 degrés Fahrenheit (110 degrés Celsius) pendant 30 à 45 minutes. Ce processus convertira la plupart du THCA en THC. rpènes améliore la saveur, mais ces molécules végétales distinctement aromatiques travaillent également avec les cannabinoïdes pour produire des effets d'entourage qui améliorent le potentiel thérapeutique du cannabis.

Pâtisserie. Pour les comestibles maison enivrants, vous voudrez décarboxyler l'herbe avant de l'infuser dans du beurre ou de l'huile et vous pouvez utiliser votre four pour le faire. Broyez simplement votre herbe, étalez-la uniformément sur une plaque à pâtisserie tapissée de papier sulfurisé et faites cuire au four à 230 degrés Fahrenheit (110 degrés Celsius) pendant 30 à 45 minutes. Ce processus convertira la plupart du THCA en THC.


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

sud 2 france 
problème traitement
France
1520
Inscrit le 14 Oct 2013
2021 messages
Blogs
Je me souviens avoir consommé du cannabis (haschich) dans du lait un peu chaud et ça avait bien fonctionné. Les sucs gastriques ne feraient ils pas eux même cette decarboxylation ??

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
5200
Inscrit le 04 Aug 2014
7786 messages

Je me souviens avoir consommé du cannabis (haschich) dans du lait un peu chaud et ça avait bien fonctionné.

Sous les tropiques, la température peut monter à combien en plein soleil à midi ? Assez pour decarb un chouilla par exemple, déjà sur la plante et avant le séchage.
Une portion de THCA devient THC sur la plante fraîche ou qui sèche, ou dans le hasch si chauffé et pressé ou travaillé comme le hasch pakistanais ou afghan.
Une toute petite portion... Mais ça suffit, surtout quand tu sais que seulement 10 mg est une dose active à l'oral.
Ça suffit amplement pour ressentir des effets ou un accident d'avalage chez l'enfant ou l'adulte.

Dernière modification par Mister No (13 avril 2021 à  19:56)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Rick
Modérateur
6901
Inscrit le 18 Sep 2018
4362 messages
Blogs
https://www.lemonde.fr/societe/article/ … _3224.html


Malheureusement JE PENSE qu'il s'agit d'une opération de propagande

Le monde doit dire que le cannabis est dangereux ces derniers jours

Dernière modification par Rick (14 avril 2021 à  14:48)

Reputation de ce post
 
Très juste Mr No

Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

En ligne

 

speedy76 
Nouveau Psycho
France
100
Inscrit le 30 Mar 2020
86 messages

Rick a écrit

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/04/12/alerte-sur-les-nouvelles-formes-de-cannabis-beaucoup-plus-concentrees-en-thc-elles-entrainent-un-risque-de-dependance-accru_6076429_3224.html


Malheureusement JE PENSE qu'il s'agit d'une opération de propagande

Le monde doit dire que le cannabis est dangereux ces derniers jours

Je suis d'accord...
Un pote m'a montré un documentaire de France 2 diffusé il y a une semaine "jeunesse en fumée". Sous forme de portrait et notamment d'un interview d'un jeune homme qui raconte sa "descente aux enfers" avec le cannabis, c'est un pur ramassis de clichés prohibitionnistes, avec une mise en scène qui envoie grave du rêve si vous avez l'occas' d'y jeter un oeil ("gaël jeunesse en fumée", un truc du genre) . Ca devrait faire rire tellement c'est ridicule, mais en fait ça fait un peu flipper, et je te re-joins fume_une_joint je pense qu'il y a une petite opération de communication non neutre derrière tout ça ...

Hors ligne

 

splinK 
Psycho sénior
France
1600
Inscrit le 31 Oct 2014
991 messages

speedy76 a écrit

Rick a écrit

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/04/12/alerte-sur-les-nouvelles-formes-de-cannabis-beaucoup-plus-concentrees-en-thc-elles-entrainent-un-risque-de-dependance-accru_6076429_3224.html


Malheureusement JE PENSE qu'il s'agit d'une opération de propagande

Le monde doit dire que le cannabis est dangereux ces derniers jours

Je suis d'accord...
Un pote m'a montré un documentaire de France 2 diffusé il y a une semaine "jeunesse en fumée". Sous forme de portrait et notamment d'un interview d'un jeune homme qui raconte sa "descente aux enfers" avec le cannabis, c'est un pur ramassis de clichés prohibitionnistes, avec une mise en scène qui envoie grave du rêve si vous avez l'occas' d'y jeter un oeil ("gaël jeunesse en fumée", un truc du genre) . Ca devrait faire rire tellement c'est ridicule, mais en fait ça fait un peu flipper, et je te re-joins fume_une_joint je pense qu'il y a une petite opération de communication non neutre derrière tout ça ...

C'était pas celui-ci ?



Après on peut pas nier que le canna puisse entrainer une forte dépendance, mais bon, les cas qui finissent par devoir bouffer des médocs toute leur vie après avoir arrêté c'est clairement pas une majorité.

Hors ligne

 

speedy76 
Nouveau Psycho
France
100
Inscrit le 30 Mar 2020
86 messages

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11800
Inscrit le 22 Feb 2008
8784 messages
Blogs
Bonjour, c'est vrai , pourquoi tous ces jeunes ne vont ils pas vers l'alcool ?? girl_devilgirl_devil
C'est légal et vivement conseillé par le lobby anti-cannabis !



Pour info les chiffres de la dépendance à l'alcool et au cannabis.

https://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/DCC2019.pdf

https://www.santepubliquefrance.fr/dete … -en-france

Les américains ont montré que l'interdiction de l'alcool (prohibition) ne marchait pas et que pour lutter contre l'alcoolisme il faut un panel de mesures préventives et curatives (vivement attaqué par le lobby de l'alcool) qui, malheureusement ne marche pas toujours mais qui est la moins inefficace des solutions.
Alors pourquoi ne pas lutter de la même manière contre la consommation abusive de cannabis, avec RdR , soutien curatif quand necessaire etc.. ?
Avec notamment une action de RdR, calquée sur celle de l'alcool, pour la mise à disposition de cannabis = interdiction pour les mineurs, taxation en fonction du taux de THC , surveillance de la qualité, informations de consommation, dépistage des consommateurs abusifs pour leur proposer une prise en charge   etc..
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

splinK 
Psycho sénior
France
1600
Inscrit le 31 Oct 2014
991 messages

Merci, intéressant, si tous les témoignages du repirtage sont dans la même veine ca craint ...

prescripteur a écrit

Alors pourquoi ne pas lutter de la même manière contre la consommation abusive de cannabis, avec RdR , soutien curatif quand necessaire etc.. ?

La question se pose pour toutes les drogues...
Pourquoi un alcoolique est considéré comme un malade, et un héroinomane comme un délinquant ?
Après j'ai du mal à imaginer une légalisation de l'héroïne, je serais même pas pour, mais c'est vrai que le canna, y'a aucune raison que ce soit illégal.

Dernière modification par splinK (14 avril 2021 à  17:47)

Hors ligne

 

nmdar
Nouveau Psycho
Quebec
800
Inscrit le 12 Nov 2020
80 messages
Blogs
Il s'est rasé le crâne, oh la la cépabien lol

Dernière modification par nmdar (14 avril 2021 à  19:49)


You live in a prison of flesh and you're not getting out alive.

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Actualités
  •  » En France , les intoxications pédiatriques au cannabis connaissent une hausse continue.

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    Il y a 5jCommentaire de Gribouille78 (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Analyse de drogue et cannabis : qu'en attendez vous ?
    16 juillet 2021Commentaire de ephémère tox.stop (19 réponses)
     Appel à témoignage 
    Connaissez vous l'annuaire sur la réduction des risques ?
    26 juin 2021Commentaire de pierre (13 réponses)
     Forum UP ! 
    Comment cuisiner du Adb-butinaca?
    Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Comment savoir si l’on est prédisposé à des troubles psychiatriques
    Il y a moins d'1mn
    3
    Commentaire de anonyme1000 dans [LSD 25...]
    (15 réponses)
     Forum 
    Bromazepam 2 jours par semaine, quel risques ?
    Il y a 15mnCommentaire de Meumeuh dans [Médicaments psychotro...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Expériences - Votre k-hole le plus fou
    Il y a 30mnCommentaire de guygeorges dans [Kétamine et PCP...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Reprise du Tramadol + Valium
    Il y a 56mnNouvelle discussion de jlf dans [Tramadol...]
     Forum 
    Fumer - Recommandation
    Il y a 57mnCommentaire de Ivanovitch dans [DMT, changa et ayahua...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Qui a des nouvelles d'Akaion ?
    Il y a 57mnCommentaire de marvin rouge dans [Au coin du comptoir.....]
    (3 réponses)
     Forum 
    Tails - Problème de connection Tor sur Tails
    Il y a 2hCommentaire de Meumeuh dans [Anonymat et sécurité...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Differences entre dissociatif et psychédélique.
    Il y a 4h
    1
    Commentaire de Hemoropioid dans [Kétamine et PCP...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Trimébutine + zopiclone
    Il y a 3hCommentaire de Azerbarit dans le blog de Pmt657
    (1 commentaires)
     Blog 
    PhotoACTIF
    Il y a 8h
    9
    Commentaire de Meumeuh dans le blog de Meumeuh
    (87 commentaires)
     Blog 
    [Video] Qu'est-ce que la drogue m'a apporté ?
    Il y a 9h
    1
    Commentaire de marvin rouge dans le blog de Ledayuum
    (7 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 23:47
     PsychoWIKI 
    Arrêter la méthadone
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Folavril, Zaiizen nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    par L'Apoticaire, le 15 Jul 2021
    Les stéribox sont pour moi (et beaucoup d'autres usagers qui sont passés à du matos plus adapté à l'IV de drogues que les stéri) carrément obsolète, certes c'est évidemment infiniement mieux que d'utiliser une cuillère à soupe sale avec de l'eau du robinet, de filtrer sa solution avec un...[Lire la suite]
     1 ère expérience 1cp-LSD
    par Cartooner, le 12 Jul 2021
    1 ère fois au 1cp lsd : 220 mcg en 2 drop Je suis chez ma copine il est 16h, je m’envoie 110mcg et elle 75 Les effets commencent à se faire ressentir rapidement pour moi, nous sommes en intérieur pour le moment. Soudainement une envie folle de manger du chocolat kinder x) J’en mange, je ne s...[Lire la suite]
     Help !
    par Meumeuh, le 13 Jul 2021
    Hello, Tu n'as jamais été sous TSO ? Je te donne mon point de vue. J'ai aussi consommer de l' héroïne pendant 6 / 7ans comme toi j'ai voulu arrêter avec un sevrage Cold Turkey et cela plusieurs fois. Et à chaque fois, ce fût un échec car que ce soit quelques jours/semaines/mois je suis...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci beaucoup ! dans [forum] Differences entre dissociatif et psychédélique.
    (Il y a 4h)
    Merci c'est gentil, je fais ce choix en âme et conseil dans [commentaire de blog] [Video] Qu'est-ce que la drogue m'a apporté ?
    (Il y a 6h)
    Merci et vive le point P !lol dans [forum] Plaisir prostatique et drogues.
    (Il y a 9h)
    Ça évolue enfin ses box youpi ;) dans [forum] Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    (Il y a 10h)

    Pied de page des forums