Psychoactif
Abilify me protège / PsychoACTIF


Abilify me protège

#1 
Lugaru 
Nouveau Psycho France
21 octobre 2021 à  18:53

Bonjour,
Comment allez vous ?

Je suis sous abilify dose maximal suite à un an de bédave intensive (shit au vapo) + champis (une fois par semaine 1.5g sec) + taz (une moitié tout les 3 mois) où je me suis retrouvé avec des symptômes psychotiques (hallu, parano, rage, peur panique des gens, délire mystique, dysmorphophobie, paraphilies (légales)) de faible intensité.

Suite à ces prises et suite à un burnout (j'étais étudiant en psychologie) j'ai du me faire hospitalisé en 2019 et là un psy trop mignon et gentil m'a diagnostiqué borderline + trouble dissociatif. Alors il m'a prescrit SSRI, benzo, tercian (je ne le prends qu'en cas de crise car j'ai pris 20 kg avec) qui m'ont plus ou moins aider puis j'ai découvert l'abilify et là magique plus aucun symptômes psychotiques. Même sous stim ; finit les parano, les descentes, les montés, les trip (et oui ça ne marche plus) , les hallus. Je considère ce médicament comme exceptionnel il régule très bien mes humeurs et mes crises, je suis vraiment apaisé. C'est une vraie béquille et pas une camisole chimique. Je suis à 25mg et pour mes troubles psy ça le fait grave. Aucuns effets secondaires si ce n'est qu'une légère stimulation. Il m'a entre autre permit de ne pas faire une bouffée délirante.

Critique : ils aplati les émotions négatives certes mais aussi la joie et l'enthousiasme on se sent parfois tel un robot même si ça s'améliore avec le temps. Autre chose impossible de ressentir des effets psychédélique des produits (mdma, lsd, champi, dmt) . Ce qui me peine un peu car je trouvais un usage thérapeutique avec les psylos.

Conclusion : le jeu en vaut la chandelle, c'est le meilleur antipsychotique que j'ai eu et je pense il m'a évité de perdre des plumes.

Que pensez vous de ce médicament ? Le toléré vous comme régulateur d'humeur ?


"Se cacher est un plaisir, mais ne pas être trouvé est une catastrophe. "
"Les pieds d'un enfant n'ont pas besoin d'être tout le temps sur terre." D.Winnicott drogue-peace snort

Hors ligne

 

#2 
Morning Glory 
Animatrice géniale et humble ~
21 octobre 2021 à  19:20
Salut,

Merci pour ton retour. Perso il m'aide énormément aussi contre ma phobie sociale et ma dépression chroniques. Je reste à des dosages les plus bas possibles par contre (actuellement environ 2.5mg, donc un comprimé de 5 séqué en deux).

Mais ouai ce qui me fait rager c'est que la plupart des drogues ne marchent plus ou presque. Stims, psychés, empathos... Ca reste agréable mais je n'obtiens plus le high que j'avais au par avant, du tout du tout. Plus que la weed et les downers du coup --' Pour ça que j'en prends perso que quand j'en sens le besoin, la demi-vie très très longue couplée à mes très faibles dosages me permettent de faire ça de façon à peu près stable (ce qui n'est pas une pratique recommandable pour autant!) et du coup j'augmente lorsque je me sens mal et je baisse lorsque je sais que je vais bientôt avoir une soirée. Ca me permet pas vraiment de planer correctement mais au moins j'ai de petits effets quand même.

Du coup je sais pas ce qui est le mieux / pire entre les antideps SSRIs et leur risque de PSSD (destruction durable de la sexualité) ou l'abilify et la destruction plus ou moins longue de trips^^ Pour l'instant je suis sur l'abilify, bon^^'

Donne un poids politique à PA: adhère à l'asso et montre que tu partages nos valeurs!

Hors ligne

 

#3 
Lugaru 
Nouveau Psycho France
21 octobre 2021 à  19:37
Les AD c'est vraiment utile si tu as une dépression, des TOC ou des pensées suicidaires mais t'es pas obligé d'en avoir un. En plus y'a le brintellix qui n'impacte pas trop la sexualité et qui marche assez bien pour des dépressions modérés, bémol c'est très nauséogène, tu ne peux plus fumer de clopes sans avoir envie de dégobiller. Tout dépends ton trouble, par depakote et autres c'est de la merde hein desolé de dire ça. Et les benzo aussi, faut pas qu'ils deviennent une habitude moi je les consomme plus je fais juste des stocks pour faire du récréatif avec. Mais zopiclone, zolpidem, lysanxia, valium, xanax, tranxène fuis les comme la peste si tu fais des abus de substances ou addictions. A la rigueur lors d'une crise (rage, pleure, automutilation, angoisse) tu peux prendre du tercian et un peu de benzo. Biensur il faut que ce soit ton medecin qui te suive et te conseil. Ne va pas acheter ça sur le web...

Bisous

"Se cacher est un plaisir, mais ne pas être trouvé est une catastrophe. "
"Les pieds d'un enfant n'ont pas besoin d'être tout le temps sur terre." D.Winnicott drogue-peace snort

Hors ligne

 

#4 
Morning Glory 
Animatrice géniale et humble ~
21 octobre 2021 à  19:58
Ba voilà, le Brintelllix, cette bonne vieille vortioxétine ou Lu-AA21004 pour les intimes, que je me disais que ça y est, j'ai un SSRI qui provoque pas de PSSD. o/ Miracle. Sauf que les miracles ça existe po... enfin en tout cas moi j'y crois po trop... Effectivemment tant que j'étais avec pas de problème. Par contre je l'ai arrêté y a quoi, deux mois? Les premières semaines sensations d'amélioration de la libido et du plaisir carrément, puis à la sixième, exactement comme un report que j'ai lu par la suite, BAM le PSSD mouhahahaha bien comme il faut. Donc d'expérience, si, ça provoque un PSSD chez moi. Et pas qu'un peu! Et ce sera pas la première fois qu'un labo falsifie ou cache des résultats d'études pour se faire du blé et vendre sa daube, ni la dernière.

Mais sertraline et paroxétine ça me rendait ultra sociable wa, limite trop lol^^ Contre la phobie sociale c'était génial mais voilà, PSSD et la sertra a cessé de fonctionner subitement. Et la paro trop d'effets secondaires sexuels, même pour moi là c'était trop^^

Ouaip la seule diazépine qui m'a accrochée psychologiquement jusque là c'est pas une benzo c'est une thieno, l'etizolam, le fameux. J'ai eu la bonne idée de mettre quelques gouttes de ma dilution volumétrique dans PG sur mes résistances d'ecig dernièrement, tolérance explosée, goût de reviens-y encore bien plus fort qu'en oral... Bref, fallait s'y attendre hein. (Bordel ne faites pas ça). Mais je continue de gérer à peu près je peux faire des pauses de plusieurs jours sans trop de problème juste faut que j'arrête l'usage en vape --' Le diazepam aurait pu m'accrocher passé un temps aussi mais quand même moins.

Je suis polyaddict donc la 'chance' (moi je considère que s'en est une) c'est que à peu près n'importe quel prod peut faire l'affaire, et ça fait un roulement ce qui évite la trop forte tolérance et accroche physique. Pendant un temps et avec des doses que je maintiens faibles, en tout cas.

En tout cas là tu vois je suis sous 3 depuis ce matin, je suis tchaty tranquillou, mais alors j'ai repris l'abilify la semaine dernière et là zéro euphorie, nada. Berf. Faut faire avec, et savoir ce qu'on veut.

Donne un poids politique à PA: adhère à l'asso et montre que tu partages nos valeurs!

Hors ligne

 

#5 
Lugaru 
Nouveau Psycho France
21 octobre 2021 à  21:07
attends attends tu veux dire qu'on peut mettre des benzo dans l'e-ecig ? je suppose que c'est que avec le RC qu'on peut faire ça ??
C'est con pour le brintellix il était pas mal mais j'ai besoin de la paroxetine qui est beaucoup plus forte, j'ai même fais de l'hypomanie et un syndrome seroto (bon apres j'avais deux cachets de 20, une boite de mercalm dans la gueule et un demi meuge de c) . Ouais faut faire gaffe j'ai finis à l'hopital sans sequelle mais je me rappelle de rien NE PAS FAIRE A LA MAISON

"Se cacher est un plaisir, mais ne pas être trouvé est une catastrophe. "
"Les pieds d'un enfant n'ont pas besoin d'être tout le temps sur terre." D.Winnicott drogue-peace snort

Hors ligne

 

#6 
Morning Glory 
Animatrice géniale et humble ~
21 octobre 2021 à  21:19
Ouai la même, hypomanie avec seulement 50mg de sertraline, wtf.
Pas bipolaire que je sache pourtant.

Oui alors encore une fois que ce soit vis à vis des poumons ou de l'addiction ou de la tolérance c'est pas une bonne idée, mais l'etiz en poudre (pure... normalement. En tout cas ne laisse aucun résidu après dissolution mais bon ça veut pas forcément dire grand chose) oui j'y dilue de toute façon dans du PG pour avoir quelque chose de dosable vu que c'est au mg près, et derrière j'ai eu l'idée d'en foutre deux gouttes concentrées à 10mg/mL (normalement j'utilise une fléchette pour doser: 0.1mL = 1mg) sur mon dripper. Bref. On en fait toutes et tous des conneries hein (perso je considère pour moi-même que faire ça en a été une, en one shot pourquoi pas mais bien sur j'ai continué, comme d'hab je sais pas faire un truc juste une fois, derrière si je l'ai fait une fois je recommence mon cerveau se dit "okayyy c'est faisable on va pas s'en priver! big_smile").
Les comprimés si t'essayes de les dissoudre tu vas surement avoir masse particules, pour les poumons waw laisse tomber quoi. Beaucoup beaucoup beaucoup trop de produits de coupe / excipients. Là par contre c'aurait vraiment été une grosse bêtise je pense si j'avais fait ça, mais non étant consciente du truc et ayant des limites quand même ça ne m'est heureusement jamais arrivé.

Hé ouai la coke a un très léger effet séroto apparemment, donc par dessus une si grosse dose d'ADs erf. Heureusement que c'est allé pour toi.

xoxo

Donne un poids politique à PA: adhère à l'asso et montre que tu partages nos valeurs!

Hors ligne

 

#7 
Lugaru 
Nouveau Psycho France
21 octobre 2021 à  22:08

Morning Glory a écrit

Ouai la même, hypomanie avec seulement 50mg de sertraline, wtf.
Pas bipolaire que je sache pourtant.

Oui alors encore une fois que ce soit vis à vis des poumons ou de l'addiction ou de la tolérance c'est pas une bonne idée, mais l'etiz en poudre (pure... normalement. En tout cas ne laisse aucun résidu après dissolution mais bon ça veut pas forcément dire grand chose) oui j'y dilue de toute façon dans du PG pour avoir quelque chose de dosable vu que c'est au mg près, et derrière j'ai eu l'idée d'en foutre deux gouttes concentrées à 10mg/mL (normalement j'utilise une fléchette pour doser: 0.1mL = 1mg) sur mon dripper. Bref. On en fait toutes et tous des conneries hein (perso je considère pour moi-même que faire ça en a été une, en one shot pourquoi pas mais bien sur j'ai continué, comme d'hab je sais pas faire un truc juste une fois, derrière si je l'ai fait une fois je recommence mon cerveau se dit "okayyy c'est faisable on va pas s'en priver! big_smile").
Les comprimés si t'essayes de les dissoudre tu vas surement avoir masse particules, pour les poumons waw laisse tomber quoi. Beaucoup beaucoup beaucoup trop de produits de coupe / excipients. Là par contre c'aurait vraiment été une grosse bêtise je pense si j'avais fait ça, mais non étant consciente du truc et ayant des limites quand même ça ne m'est heureusement jamais arrivé.

Hé ouai la coke a un très léger effet séroto apparemment, donc par dessus une si grosse dose d'ADs erf. Heureusement que c'est allé pour toi.

xoxo

Ben en fait mon AD il bloque direct les serotoninergiques, un jour j'ai bouffé 5 taz aucun effets ni meme de syndrome.
Qu'est ce que tu appelle l'étiz et ton dripper ?
Donc en fait si j'ai bien compris seul les benzo en solution buvables sont possibles ?


"Se cacher est un plaisir, mais ne pas être trouvé est une catastrophe. "
"Les pieds d'un enfant n'ont pas besoin d'être tout le temps sur terre." D.Winnicott drogue-peace snort

Hors ligne

 

#8 
Morning Glory 
Animatrice géniale et humble ~
21 octobre 2021 à  23:08
Non non dilués dans du PG/VG, du liquide d'ecig quoi^^ Mais en poudre pure pas en comprimés ni solution buvable.
Etiz=etizolam
dripper=un tank sans réservoir, avec juste quelques gouttes de liquide à chaque fois pour dosage ultra précis ou changement de saveurs, avec une meilleure restitution de ces dernières sur les premières lattes à chaque fois par rapport à un tank classique.

Mais franchement c'est pas une bonne idée, je me suis à moitié foutue dans la merde en faisant ça moi, maintenant il marche quasi plus mon etiz je dois faire une grosse pause là.


Ba la coke ça passe pas par le SERT pour fonctionner, elle peut bloquer une partie des SERT mais pas passer par eux pour provoquer un effet de chasse comme le font les tazs. C'est agoniste de certains récepteurs sérotoninergiques (dont 5-HT2x, hors le 5-HT2A est un des récepteurs suspectés d'être liés aux syndrôme séroto). Du coup les antideps ne bloquent pas ça, ça "s'additionne" en quelque sorte. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2703432/

Donne un poids politique à PA: adhère à l'asso et montre que tu partages nos valeurs!

Hors ligne

 

#9 
Lugaru 
Nouveau Psycho France
22 octobre 2021 à  00:44

Morning Glory a écrit

Non non dilués dans du PG/VG, du liquide d'ecig quoi^^ Mais en poudre pure pas en comprimés ni solution buvable.
Etiz=etizolam
dripper=un tank sans réservoir, avec juste quelques gouttes de liquide à chaque fois pour dosage ultra précis ou changement de saveurs, avec une meilleure restitution de ces dernières sur les premières lattes à chaque fois par rapport à un tank classique.

Mais franchement c'est pas une bonne idée, je me suis à moitié foutue dans la merde en faisant ça moi, maintenant il marche quasi plus mon etiz je dois faire une grosse pause là.


Ba la coke ça passe pas par le SERT pour fonctionner, elle peut bloquer une partie des SERT mais pas passer par eux pour provoquer un effet de chasse comme le font les tazs. C'est agoniste de certains récepteurs sérotoninergiques (dont 5-HT2x, hors le 5-HT2A est un des récepteurs suspectés d'être liés aux syndrôme séroto). Du coup les antideps ne bloquent pas ça, ça "s'additionne" en quelque sorte. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2703432/

Woa merci pour les infos !!! c gentil


"Se cacher est un plaisir, mais ne pas être trouvé est une catastrophe. "
"Les pieds d'un enfant n'ont pas besoin d'être tout le temps sur terre." D.Winnicott drogue-peace snort

Hors ligne

 

Salut lugaru,

J'ai pris de l'abilify, à dose minimale durant deux ans (5mg si je ne dis pas de conneries) , car j'avais des troubles psychotiques, paranoïas et consorts, et surtout une phobie sociale développée après une depression clinique qui a duré 2/3 ans (traitée au deroxat, et qui n'a pas marché). Je n'étais pas encore diag borderline, mais ma psy m'a convaincu que cette molécule, à petit dosage, me ferait énormément de bien, pour ses effets AD et pour le boost sérotoninergique qu'il pouvait procurer, elle était sûre d'elle. Je précise, les propriétés de l'aripiprazole sont assez différentes selon le dosage (5/10 : AD et boosts, anti psychotique 15+ pour des cas de psychoses répétées ou avancées, hallu, paranoïa pathologique (pense que le monde entier est contre soi) et autres troubles lourds.

En effet, la première année, franc succès, plus de depressions aléatoire/cycliques, plus à l'aise socialement, rythme circadien réglé, bref les choses évoluaient dans le bon sens avec des projets à court/moyen terme, concept qui m'était devenu inconnu les années précédentes.
Néanmoins quelques micro effets secondaires, dont un qui me dérangeait, j'avais une loghorée exacerbée et il m'arrivait également de ne pas trouver mes mots, souvent, et ce directement 1 mois après le début du traitement, en gros je bégayais.

La deuxième année, par contre, fut une reelle déception avant une nouvelle chute ..
Prise de poids alors que je fais attention à mon corps (sport à gauche à droite, et je mangeait sain). Impossible de l'arrêter, j'ai pris 10 kilos en 6 mois... Mais ce n'est qu'un détail physique.
J'ai commencé à ne plus retrouver ce que j'appelle mes "process", ma manière de raisonner, réflechir, de résoudre toute forme de problème quelqu'en soit la nature.
J'ai développé aussi des cravings à d'anciennes addictions, longtemps disparues et mises au placard, sans aucune raison logique (pas de triggers emotionnels ect...)
----> retour à la case départ, avec du poids, de l'addiction et un cerveau aussi bugué que nos bons vieux windows 95 avec des BsoD psychique à tout va big_smile

J'ai donc commencé à faire des recherches dans les banques de données des publis scientifiques (je travaillais dans la santé et j'avais accès à beaucoup de data, même non publiée), et à ma grande stupeur, il s'avère que plusieurs articles mentionnent un "shrink" du cerveau (diminution du volume global céphalaire par disparition de matière blanche ET grise) chez les rongeurs après une période dépassant 8/9 mois de prise du médicament, et ce, à une vitesse variable selon le dosage évidemment. Les publis étaient assez récentes, j'en conclut rien avec mon cas, mais le recoupement de ces conclusions m'ont suffisament fait flipper pour arrêter immédiatement...

Conclusion, ce neuroleptique est en effet efficace pour toute sorte de psychose, troubles et autres pathologies, mais à quel prix ? L'avenir nous le dira, quand on sait le temps qu'il faut à l'AMM et l'ANSM d'agir, d'enquêter et de retirer un médicament du marché ... On pourra ptet protéger nos petis enfants d'ici là.

Bref, je voulais juste partagé mon expérience et un peu de ce que j'ai appris également.

Au plaisir et bon courage!

Dernière modification par JoCamp85 (24 décembre 2021 à  02:53)

Hors ligne

 

#11 
guérir 
Psycho sénior
24 décembre 2021 à  17:35
Slt,moi malheureusement je ne l'avais pas toléré j'avais des grosses bouffées de chaleur au visage et le visage gonflé, mais je sais que certains le supportaient bien.

Je suis l'heureux gagnant du package: anxiété sociale/anxiété généralisée/ bipolarité
Je me soigne...mais le chemin est encore très long...

Hors ligne

 

Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Abilify (aripiprazole)et kanna (sceletium tortuosum) fioïde tortueux.
[ Dernier message : 07 février 2019 à  16:54 par PSYCHOCRACK]

Abilify escitalopram robot sans vie
[ Dernier message : 24 décembre 2020 à  18:21 par Ivrerocher]

11
Traitement Tranxene Loxapac et Abilify
[ Dernier message : 07 septembre 2019 à  12:55 par macist31]

En ce moment sur PsychoACTIF

Appel à témoignages
33
Comment gérez vous votre dépendance ?
Il y a 2j - Zolivak
23
Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
Il y a 5j - prescripteur
82
Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
22 décembre 2021 - Subohm
Forums
Différence avec LSD ?
Il y a moins d'1mn - supermario64 dans [Psilocybe - Champigno...]
21
[ Bad trip & Crise de panique ]
Déclanchement de mes crises de panique
Il y a 1mn - Psilosophia dans [Cannabis...]
[ Sexualité ]
Soirée lgbtqia+ hétéro friendly
[ Première fois ]
[Canada, Québec] Quel serait meilleur sirop pour la Codéine ou la...
Triple M Syrup
Il y a 14mn - Brenzi dans [Opiacés et opioïdes...]
[ Actualité ]
Synthèse sur la pharmacologie du CBD (Addictovigilance)
 2, Il y a 22mn - filousky dans [Cannabis...]
[ Drogue info ]
Quoi choisir au Canada (Quebec)
16
[ Arrêt & Sevrage ]
Arrêt codéine et sevrage compliqué
 1, Il y a 29mn - filousky dans [Codéine et dihydrocod...]
Blogs
7
Actualités
Application MaConso
Il y a 5h - Commentaire de Morning Glory dans le blog de _ricko_
2
Array
Concerta, danger
Il y a 18h - Commentaire de Cris dans le blog de Cris
6
En passant
7 ans et déjà dans le trafique
Il y a 1j - Commentaire de RaveOn dans le blog de ectatrip
Sondage
Le topic épinglé de la semaine
Avocats spécialisés dans les infractions sur les stupéfiants
05 avril 2021 - Maelys dans Répression - Victimes de la guerre à  la drogue
Les derniers champis
Oui, ça fait pareil à ma compagne pour les anti-dep'
dans [forum] Arrêt codéine et sevrage compliqué, Il y a 28mn
Je plussoie
dans [forum] Synthèse sur la pharmacologie du CBD (Addictovigilance), Il y a 31mn
C'est saloperies comme tu dit, pour bcp aident à retrouver une vie normale (MM)
dans [forum] Arrêt codéine et sevrage compliqué, Il y a 5h
Gaffe aux dates, le derniers poste sur ce topic a plus de 8 ans...
dans [forum] quelle est la différence entre la morphine et les sulfates de morphine, Il y a 18h
C'est beau tout ça, ça fait plaisir à voir et à lire - MikeO'
dans [blog] culture homemade de truffes psylocibe, Il y a 20h
Nouveaux membres
laptitechinoise13, MrAublivion nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS