Je ne sais plus où j'en suis

Publié par ,
5374 vues, 3 réponses
21st century schizoid man femme
Nouveau membre
Inscrit le 21 Sep 2017
1 message
Bonjour,

Je suis nouvelle sur le site. Aujourd'hui j'ai décidé de vous faire part de mon expérience avec la cocaine car je suis un peu perdue.

Voila, je vais avoir 20 ans. Niveau drogues j'ai toujours fumé du cannabis avec mes amis depuis que j'ai 17 ans de manières occasionnelle (je n'avais jamais acheté jusqu a cette année), j'aime beaucoup boire, ça m'est arrivé de boire seule pour passer le temps ou pour supporter un moment que je trouvais vraiment penible (repas, soirée...), d'ailleurs avant c'était mon moyen de me déshiniber, de me foutre de tout et des autres en soiree sans le côté "je mérite de m'aimer" que m'apporte la c. J'ai déjà pris du poppers mais j'aime pas ca.

Au début de l'année scolaire dernière pour Halloween j'ai testé la mdma. Ca m'a plu j'ai voulu recommencer très vite, concernant la coke, ça me faisait peur. J'en ai repris pour aller dans une boite et c'était vraiment nul. Un soir un ami m'a fait tester la coke et j'ai senti que je parlais tout le temps, j'ai pas senti ces effets de confiance en soi et d'appréciation du moment présent mais je me sentais détendue et je me suis rendue compte que j'avais bu énormément.

Ensuite tout au long de l'année j'ai consommé de la coke et de la md, des fois en mêmes temps avec de l'alcool à chaque fois mais chaque prise était espacée d'a peu près deux mois (sans faire exprès). À la fin de l'année scolaire (mois de mai) j'ai commencé à aller très mal. Cette année ça faisait 10 ans que ma mère était decedee, en plus pour la première fois j'habitais loin de mes parents, je ne trouvais pas ma place, je pensais que je ne valais rien... (d'autres soucis persos se sont mélangés à tout ca...).
Un soir je suis sortie et j'ai repris de la mdma (c'était d'ailleurs la condition pour que je sorte) et je pensais (pendant presque deux mois) avoir passé la meilleure soirée de ma vie. Les jours qui ont suivis j'ai voulu en racheter mais impossible d'en trouver alors je me suis rabattue sur la coke. J'ai commencé à en prendre pour aller boire des verres avec une copine puis pour essayer en journée jusqu'au jour où j'en prenais pour passer de simples aprèm avec mes potes. Je me sentais différente, comme si j'avais un secret avec moi meme, je me sentais comme Mia Wallace dans pulp fiction (c'est mon film préféré).
A la fin du mois de juin je suis retournée chez mes parents et la catastrophe. Du jour au lendemain j'ai arrêté la coke et la weed (je fumais 6 petards max par jour). Au début je me sentais maussade mais très vite j'arrivais plus du tout à gérer mes émotions, je partais dans des crises de colère violentes où je tapais sur les murs...

J'ai repris de la md et de la c au 14 juillet et depuis plus rien. À chaque soirée que j'ai fait, je me disais "si seulement j'avais une petite trace" juste pour me décomplexer, pour arrêter de me comparer aux autres filles, pour me dire que je pourrais plaire à tel garçon ou que tout simplement la façon dont je m'étais maquillé était jolie.
Ma meilleure amie m'a aidé en me disant qu'elle était fière de moi que je ne retombe pas, en me faisant plus de compliments que d'habitude qd je changeais un truc chez moi.

J'arrive a repéré les potes de mes potes qui en prennent. J'ai fais une soirée où j'avais bcp fumer (parce que des fois je pouvais fumer avec mes potes le soir) et on étaient 15, sur les 15 y en avaient 3 qui étaient sous coke, je m'empêchais d'y penser, de les regarder, je serrais mon briquet dans ma main tellement j'aurais voulu être à leur place pour raconter plein de choses.

Demain je repars pour faire mes études et je dois sortir avec une copine et depuis une semaine je me demande si je vais acheter ou pas, sachant que mes parents débarquent le lendemain de la dite soirée. Je me dis que je peux me récompenser d'avoir tenu tout ce temps et qu'il y a plein de gens qui le font sans bousiller leur vie mais en même temps j'ai peur de redevenir à moitié folle à taper sur les murs, à avoir envie de mourir tout le temps et à me haïr.
De plus, depuis que je suis rentrée chez mes parents je ne dors pas bien, au début j'arrivais pas à dormir si je ne buvais pas ou si je ne fumais pas un peu, après c'est allé mieux et de nouveau je m'endors au petit matin et je rêve des fois de cocaine.
Pourtant je repense aux descentes, notamment une où après avoir pris de la c et de la md a une teuf j'ai dormi pendant deux jours et je me suis rasée la tête tellement je m'en voulais d'être moi....
Fin bref voila. Je sais pas si je dois racheter, si je suis accro parce que mes prises ont été assez espacées sur cette année, les plus rapprochées se sont fait sur deux semaines, je me dis que je peux pas l'être. J'ai peur de gâcher ma vie et de ne plus jamais arriver à me tolérer.

En tous cas merci de m'avoir lu, je sais que mon message part dans tous les sens, je ne suis pas très douée pour rassembler mes idées, en plus j'ai un peu honte et c'est tout nouveau pour moi d'en parler à autant de personnes d'un coup (meme si tout le monde ne me lira pas)

"Vous êtes beaux comme des arc en ciel"- Cyndi Lauper

Hors ligne

 

avatar
Initiativedharman homme
Nouveau Psycho
Inscrit le 05 Apr 2015
83 messages
Salut, Je vais te parler de la coke parce que la MDMA, je connais pas et je bois pas d'alcool, par contre, je suis dépendant à la coke.
Je crois qu'on peut se dire accro quand on ne maîtrise plus sa consommation, qu'on passe d'une conso récréative à une conso plus qu'excessive, la prochaine étape étant la dépendance...
Si on gère plus du tout le produit, on est accro. Par exemple, en acheter même si on en a pas les moyens, en prendre de plus en plus souvent, ne plus pouvoir rien faire sans coke, augmenter les doses pour obtenir l'effet, ne pas penser aux conséquences néfastes du produit et continuer à en prendre même si ça a une répercussion sur sa vie ou sa santé.
Et puis surtout, il y a le craving...Terrible cette envie irrépressible de coke. Quand ça m'arrive, je n'ai aucune stratégie pour ne plus y penser, c'est plus fort que moi. Je crois que on peut s'estimer sorti d'affaire quand on sait gérer le craving. Moi, le craving disparaît au bout de 2 semaines mais rares sont mes périodes d'abstinence...
Si tu bois de l'alcool et que tu prends de la coke en même temps, tu ne ressens pas les effets de l'alcool, ça sert à rien.
Tu as l'air capable d'arrêter sur des périodes assez longues et tu connais l'enfer des descentes difficiles maintenant il faudrait vraiment connaître ton niveau d'addiction, passe le test sur Psychoactif il est bien.
Pour ma part, j'essaie d'arrêter mais c'est hyper dur, tellement addictif la coke, et tellement bien aussi quand elle est de bonne qualité.
Tu dis que il y a plein de gens qui en prennent sans bousiller leur vie mais je crois pas que ce soit la majorité. Si tu tombes amoureux de la coke, c'est mort. Il suffit de rien pour sombrer. Par exemple, trouver un dealer disponible jour et nuit, à côté de chez toi, qui passe chez toi te fournir, et qui vend de la bonne coke ( au moins 60% de pureté ) ou qui te fais crédit...
J'ai constaté que tous les gens qui aiment la coke sont soit consommateurs excessifs, soit dépendants.
Il est dur de pas craquer devant un trait.
J'ai l'impression aussi que tu devrais te faire aider, accompagner et soutenir dans un cadre médical, un CSAPA par exemple. Tu auras des réponses plus claires que les miennes sur tes inquiétudes !
Bon courage.

Hors ligne

 

avatar
Yeswecan homme
Nouveau Psycho
Inscrit le 07 Jan 2016
124 messages
Oui les descentes de cocaine, surtout après une consommation prolongée,  sont très difficiles à gérer. Il m'est arrivé aussi d'être en crise et de taper contre les murs tellement le manque était dur.
Je suis d'accord avec initiative hardman, il faut bien 2 semaines de "sevrage" voire 3 semaines pour passer à autre chose niveau craving. Ça fait presque 2 mois que je n'ai rien touché et même si je n'y pense plus tout le temps, j'ai encore quelques envies. Le week-end dernier, lors d'une soirée bien alcoolisée et avec des petards, bien défoncé, j'étais à deux doigts de prendre ma caisse pour aller pécho en pleine nuit et alors que j étais à 200km de mon dealer.
Il faut être prudent avec la c et à mon avis rester occasionnel. Commencer à taper le week-end puis en semaine, c'est la porte ouverte à une dépendance apportant beaucoup plus d'effets négatifs que de positifs : paranoïa, anxiété, perte d'envie, etc...

Soyez amoureux. Crevez-vous à écrire. Ne perdez pas votre temps. Écoutez la musique. Regardez la peinture. Lisez sans cesse. Ne cherchez pas à vous expliquer.
Écoutez votre bon plaisir.

Hors ligne

 

avatar
el_addicto homme
Nouveau Psycho
Inscrit le 23 May 2017
153 messages
Salut !

Pour moi si tu peux passer 2 semaines sans en prendre sans trop de soucis, c'est gerable, tu peux respirer et te detendre.

A mon humble avis, ton probleme ne vient pas de la drogue elle meme, mais du fait que tu l'utilises comme une solution a ton mal etre.

je ne trouvais pas ma place, je pensais que je ne valais rien..

Au début je me sentais maussade mais très vite j'arrivais plus du tout à gérer mes émotions, je partais dans des crises de colère violentes où je tapais sur les murs...

je m'en voulais d'être moi....

à avoir envie de mourir tout le temps et à me haïr.

Je vais faire de la psychologie a 2 balles, mais t'as l'air vraiment pas bien du tout, estime de soi 6 pieds sous terre, "automutilation", depression peut etre ("avoir envie de mourir tout le temps") ?

Ce que je te conseillerais, c'est d'une part d'aller dans un CSAPA (qui te rassurera probablement sur ton addiction), et si tu as les moyens, de consulter un psychologue (Il y en a dans certains CSAPA, et la, c'est gratuit), ou sinon un psychiatre (mais pour etre passe par la, je ne te recommande vraiment pas la voie medicamenteuse).

Il faut que tu apprenes a t'accepter, voire a t'aimer. Tu dois penser que c'est impossible, mais avec un bon psychologue et quelques meditations guidees, ca marche (j'etais comme toi avant, et la, ca va beaucoup mieux). Les drogues ne resolvent le probleme que pour quelques heures, donc quand tu redescends, tu redeviens une personne que tu hais profondement.

Essaie de te sortir de ta depression et tu pourras consomer des prods de facon, reelement, recreative.

Ma meilleure amie m'a aidé en me disant qu'elle était fière de moi que je ne retombe pas, en me faisant plus de compliments que d'habitude qd je changeais un truc chez moi.

J'ai eu la chance d'etre bien entoure, et je pense que c'est un point crucial. Garde precieusement cette amie. Ici sur le forum tu trouveras aussi plein de gens pour t'epauler sans te juger. Dans un CSAPA, c'est pareil. Sinon, comme j'ai eu un peu le meme parcours, n'hesite pas a m'ecrire en MP, meme si tu petes un cable total, ou que t'es defoncee, je m'en fous, je ne suis pas la pour juger (et je suis loin d'etre un exemple), mais pour partager des  experiences, qui pourront peut etre te servir.

Courage ! Chaque vie est precieuse, tu n'as pas choisi de naitre. La depression dont tu sembles souffrir, te fait croire qu'il n'y a pas d'issue, j'ai vecu ca, et pourtant, il y a reelement une lumiere au bout du tunel, meme si tu ne la vois pas.

Prends soin de toi, et n'hesite pas a m'ecrire, ok ? :) Je serai certainement pas le meilleur du forum pour te donner des conseils, mais ca ne me derange vraiment pas d'ecouter, au contraire.


« Ne juge pas chaque jour à la récolte que tu fais mais aux graines que tu sèmes. » Robert Louis Stevenson

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Je ne sais pas si je possède du crack ou de la cocaïne
par Izzlogg, dernier post 22 avril 2020 par marvin rouge
  19
logo Psychoactif
[ Forum ] Addiction - Suis-je en manque de cocaïne ?
par Elonardizz0, dernier post 03 janvier 2021 par meumeuh
  3
logo Psychoactif
[ Forum ] Addiction - Suis je addict à la coke ?
par Margaux pollux, dernier post 19 août 2020 par Dounia
  4
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Ecstasy-MDMA, effets, risques, témoignages
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Ecstasy-MDMA, la première fois
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
9153 personnes ont déja passé ce quizzz !

Pied de page des forums