Me sens impuissante fasse à mon copain qui prend de la coke / PsychoACTIF

Me sens impuissante fasse à mon copain qui prend de la coke

Publié par ,
4748 vues, 18 réponses
Mia25 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Jan 2018
Messages: 8
Bonjour, après de long moments de questionnement je me décide à demander de l’aide.
Mon copain m’a quitter en me disant qu’il ne me méritait pas, peu de temps après il m’a avoué qu’il prenait de la C depuis le mois d’aout, et qu’il aimait trop sa, en disant qu’elle l’avait ouvert au monde, que sans elle il ne m’aurait jamais invité le jour où nous sommes sortis ensemble. (c’est quelqu’un de très influençable, timide et qui n’a pas confiance en lui).
Il ma demander de lui laisser une chance parce qu’il m’aime et qu’il aimerait arrêter... oui mais voilà quand il est avec moi il tape pas et se sens bien et n’a pas envie d’en prendre, et quand je suis pas là il tape avec ses pote qui vienne chez lui.
Il a 23 ans en cdi depuis 3 ans et il a presque fini de construire sa maison, seulement les gars du village qui l’aide dans les travaux sont des mecs qui prennent de l’hero et qui tape de la C tout le temps ...
Je subis les je t’aime Comme fou, j’ai jamais ressenti sa pour une fille à des « laisse moi tranquille dans ma merde » « je ne te mérite pas tu es trop bien pour moi ».
Je sais les effets de la C en ayant consommé il y a bien longtemps et je sais où elle peut mener .. de part mon vécu... et c’est dur de le voir comme sa et subir ses changement d’humeur si fréquente, je l’aime et je ne laisserais pas tomber mais je ne sais vraiment plus quoi faire, la dernière option était d’en parler à ses parents... car avec sa maison il a un prêt sur les épaules et ses parent l’aide financierement Mais depuis un moment la C lui coûte très cher et il est dans le jus niveau argent ...
Moi aujourd’hui je ne vais pas bien j’ai perdu 8 kg en 2 semaine et je m’en sens si impuissante, le premier conseil que l’on m’a donner a été de le quitter, oui mais je l’aime et je peux pas faire sa ...

Dernière modification par Mia25 (11 janvier 2018 à  09:58)

Hors ligne


Marouchka 
Nouveau membre
100
Date d'inscription: 20 Nov 2017
Messages: 3
Salut Mia,

D'après ce que je comprends de ton message, vous êtes en capacité de vivre des moments agréables ensemble, excepté quand ton ami se dévalorise par rapport à sa consommation.
Une consommation qu'il voudrait arrêter mais qui en même temps à l'air de lui faire du bien dans une certaine mesure... Difficile de savoir où il en est vraiment dans son envie de changer par rapport à sa consommation.
Connait-il les endroits où il pourra en parler et trouver un appui?

Ce qui me semble important, c'est que tu puisses te protéger dans cette relation qui a des conséquences psychologiques pour toi (perte de poids et de la confiance en toi). Lui dire par exemple que ses changements d'humeur sont difficiles à vivre pour toi et voir comment vous pouvez gérer ce point là à deux, plutôt que sa conso qu'il pourra aborder dans un autre lieu avec d'autres personnes...

Qu'en penses-tu?

Hors ligne


Mia25 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Jan 2018
Messages: 8
Coucou merci de ta réponse mais Non, il ne connaît pas les endroits où il pourrait en parler, le plus dur est qu’il construit sa maison et tout les jours des personnes vienne chez lui bosser, mais ses personne sont de grand consommateur...
Je sais par quoi il passe j’ai été bien plus au fond dix ans en arrières mais j’ai eue un déclic, mais lui même si il dit qu’il veut réduire et arrêter à chaque fois qu’un de ses collegue vient il ne peut pas dire non ... c’est prenant et sa m’epuise Parce que je n’ai pas envie de le laisser tomber peut être parce que je sais où sa peut mener ... et que moi le hasard m’a fais rencontrer une personne qui m’a fait comprendre que j’etais Qq de bien sans la C ... et j’avais la volonté du fait que je venais d’être maman ... Il a commencer au moi d’aout mais sa consommation va en augmentant à vitesse grand V ...

Dernière modification par Mia25 (11 janvier 2018 à  16:16)

Hors ligne


Yeswecan 
Nouveau Psycho
France
000
Lieu: Île de France
Date d'inscription: 07 Jan 2016
Messages: 124
Blogs
Salut
Tu peux dialoguer avec lui et l’inviter à pousser la porte d’un CSAPA ou aller voir un psy addictologue par exemple si sa consommation est problématique pour lui.
Personnellement, je ne te conseillerai pas d’en parler à ses parents à sa place; il est majeur et fait ce qu’il veut après tout.
De ton point de vue, est ce que tu as envie de subir les changements d’humeur dus à une conso excessive? Tu as le droit de ne pas vivre avec un UD.
Parce que le changement sur sa conso ne pourra venir que de lui. De ton côté tu peux décider quelle vie tu veux pour toi.
Je te conseillerai de dialoguer avec lui pour amorcer le changement. Mais surtout de ne pas subir une vie que tu n’as pas choisie.

Dernière modification par Yeswecan (11 janvier 2018 à  23:45)


Soyez amoureux. Crevez-vous à écrire. Ne perdez pas votre temps. Écoutez la musique. Regardez la peinture. Lisez sans cesse. Ne cherchez pas à vous expliquer.
Écoutez votre bon plaisir.

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
3820
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 6185
Salut,

Je ne suis pas certain que faire intervenir des tierces personnes, qui ont une influence financière sur le devenir de votre maison, soit la meilleure des solutions.

Le mieux est de discuter avec lui dans un premier temps.

Apparemment, sans entrer dans trop de détails, il me semble,qu'il réussisse à te parler de ses consommations, ce qui est plutôt un point positif.

En en parlant à ses parents sans l'en avertir au préalable, il risque de se sentir trahi et de se renfermer.

Et s'il n'a plus confiance en toi, l'avenir de votre couple me parait encore plus sombre qu'il ne l'est à cet instant.

Quel est donc le problème de couple que vous traversez actuellement ?

J'ai l'impression que lui travaille énormément car il cumule son travail avec la construction se sa ( votre ? ) maison.

Il consomme de la cocaine et peut-être de l'héroïne mais il semble gérer financièrement sa consommation, sans aller jusqu'à rouler sur l'or.

Et toi, de ton côté, ou te situes-tu vis à vis de ses consommations ?

Tu préférerais qu'il stoppe toute consommation ?

C'est pour cette rien qu'il préfère mettre fin à votre relation ?

Quand tu écris qu'il " ne te mérite pas ", cela signifie qu'il ne conçoit pas son quotidien sans consommer ?

Toi même, tu es consommatrice de drogue(s) ? De manière récréative ? Addict ?

Pourquoi ton entourage te conseille de le quitter ?

Ce sont des questions, si tu ne souhaites pas y répondre, que je t'engage à te poser afin de faire le point sur ta situation, sur la sienne et de l'avenir en commun que vous pouvez construire ( ou non ) tous les deux.

La consommation de drogues n'étant au final que secondaire, à partir du moment où celle-ci ne transforme pas négativement votre quotidien.

Ta perte de poids semble montrer que tu vis mal cette situation... Il sera bon de réfléchir et... De prendre une décision.

Prends soin de toi,


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


Mia25 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Jan 2018
Messages: 8
Merci reck, alors pour te répondre j’ai été consomatrice et j’ai arrêter parce que je me suis rendu compte grâce à l’aide d’une personne que je n’allais pas bien et qu’il fallait me reprendre pour mon fils.
Je n’ai jamais retoucher à sa mise à part il y a une semaine 2 petite traces parce que j’etais en soirée et que je n’étais pas bien je ne pensais qu’à mon copain.
Il consomme beaucoup et de plus en plus, financièrement non il ne gère plus et commence à être beaucoup dans le rouge.
Moi ce qu’il me gène c’est qu’il est obligé d’en prendre tout le temps presque, il n’en est plus au stade juste festif une soirée par ci par là ( ce qui  me dérange  pas en « juste festif »).
Quand il est en descente il ne veut voir personne et moi il dit que je suis trop bien pour lui que c’est qu’un con qu’il me fait souffrir etc...
et moi je dois jongler et m’adapter à ses différents comportements.
Le voir en consommer de plus en plus et le voir aussi mal c’est dur. Je l’aime plus que tout mais je me demande si les personne les plus a même de le sortir de la soient ses parents parce qu’il les respecte beaucoup...
si je fais le choix d’aller voir ses parents je fais le choix de le perdre définitivement pour qu’il aille mieux .

Dernière modification par Mia25 (12 janvier 2018 à  11:44)

Hors ligne


Anonymousse au chocolat
٩(^ᴗ^)۶
200
Date d'inscription: 12 Nov 2013
Messages: 2953
Salut Mia.
La culpabilité que ressent ton homme ne vient pas de nulle part.

Elle vient souvent (pas toujours) d'un entourage qui stigmatise l'usager, et c'est contre productif car la culpabilité a tendance à faire consommer, puis à culpabiliser d'avoir consommer. Etc etc....

Quand je te lis j'ai l'impression que tu transpose pas mal ta situation sur celle de ton conjoint.
La drogue à été un problème pour toi, donc elle l'est forcément pour lui.
Ce qui n'est pas forcément vrai.

Ses amis qui l'aident à construire la maison sont tous consommateurs. Il n'a pas d'amis non consommateurs ? Ou bien les seuls qui soient à même de lui donner un coup de main sont ceux qui consomment ?
Dans le deuxième cas j'aurais tendance à penser que l'UD serait à même d'être plus solidaire avec les autres, ce qui pourrait donner à réfléchir....

Reste le problème des finances.
À partir du moment où une consommation/addiction impacte la vie sociale de l'usager ont peut certes définir qu'il y a perte de contrôle.

Mais.... Imaginons, si il consommait de manière quotidienne, et que ça n'impacte pas vraiment ses finances, serai tu en accord avec cette consommation ?

Et si non, pourquoi ?

Dernière modification par yoshinabis (12 janvier 2018 à  12:07)


240 g de chocolat noir cassé en morceau.
    60 g de beurre.
    6 œufs jaunes et blancs séparés.
    60 g de sucre et une pincée de sel.

Hors ligne


Mia25 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Jan 2018
Messages: 8
Alors sa plus grande peur est de se retrouver seul, à l’heure d’aujourdhui la maison qu’il construit est dans un village où les seules personnes qu’ils connaît sont ceux qui l´aide et ce sont des grand consommateurs, alors il ne sait pas dire non de peur d’etre Rejeter et de s’en retrouver seul.
C’est vrai que j’ai un effet miroir avec lui, parce que je vois qu’il va de plus en plus mal et que moi où on a su m’aider lui je n’y arrive pas.
Après si il consommerait de façon régulière sans impacter les finance je ne serais pas vraiment d’accord parce que quand ses potes arrive chez lui il oublie tout le reste et me laisse sans nouvelles, exemple le soir de mon anniversaire j’avais réservé le restau et il devait venir, au dernier moment les gars’ ont débarquer chez lui et je n’ai eue de ses nouvelles que 2 jours plus tard ...
C’est épuisant comme situation
Et dire je l’aime plus que tout c’est joli mais moi je vais de plus en plus mal je me réveille toute les heures je mange presque plus, et je suis morte d’inquietude Quand il me laisse sans nouvelles pendant plusieurs jours. C’est pour sa que j’ai eue la pensé d’en parler à ses parents.

Hors ligne


Yeswecan 
Nouveau Psycho
France
000
Lieu: Île de France
Date d'inscription: 07 Jan 2016
Messages: 124
Blogs
Peut être que tout n’est pas lié à la cocaine. Le fait de te laisser seule pour ton anniv n’est pas très sympa comme attitude, voire carrément pas cool du tout.
Le dialogue peut te permettre d’avancer dans votre relation de couple. Tu peux lui dire ce qui te déplaît dans ses consos excessives. Après à toi de te fixer des limites de ce que tu ne veux pas supporter. Cocaine ou pas, je pense que quand ta moitié te fait un plan foireux ça laisse des traces. Pose toi les bonnes questions. Mais comme il t’a été dit plus haut, peut être que lui n’est pas dérangé par sa conso.

Soyez amoureux. Crevez-vous à écrire. Ne perdez pas votre temps. Écoutez la musique. Regardez la peinture. Lisez sans cesse. Ne cherchez pas à vous expliquer.
Écoutez votre bon plaisir.

Hors ligne


Anonymousse au chocolat
٩(^ᴗ^)۶
200
Date d'inscription: 12 Nov 2013
Messages: 2953
Tu sais, se mettre avec quelqu'un c'est le prendre tel qu'il est. (je n'ai pas dit de tout accepter non plus.)

Mais pour juste reprendre l'exemple de ton anniversaire.
La drogue ne l'a pas mis dans un coffre de bagnole pour le séquestrer et l'empêcher de te contacter pendant deux jours.
Et ses copains non plus.

C'est un choix qu'il a fait.
On est toujours maître de ses actes et surtout de ses décisions.

Quant au fait d'aller voir ses parents.... Comment dire... Ça ne se fait pas.

Imagine qu'à l'époque où tu consommais quelqu'un soit aller voir tes parents, ou pire, une assistante sociale, pour ton bien...
Tu l'aurais pris comment toi ?

La clef de ce genre d'histoire passe par le dialogue et le soutien.
Et attention dialoguer ça n'est pas à sens unique. Ça ne veux pas dire lui faire entendre raison, ta raison.

Pourquoi n'iriez vous pas consulter un psy tous les deux. (ensemble ou séparément peu importe)
Il y a à mon humble avis des choses à mettre à plat. Et la drogue n'est pas le principal problème. (mais bon ça ce n'est que mon avis)

240 g de chocolat noir cassé en morceau.
    60 g de beurre.
    6 œufs jaunes et blancs séparés.
    60 g de sucre et une pincée de sel.

Hors ligne


Mia25 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Jan 2018
Messages: 8
en fait il m'a avouer il y a 3 semaine qu'il prenait de la C, après qu'il m'ai pas donné signe de vie pendant 3 jours, je ne le juge pas pour sa parce que moi même j'en ai pris, et je ne suis personne pour juger quelqu'un, ce qui me fait mal c'est son comportement, et je vis et ressent son mal être et son enfoncement dans la C, je faisait 73.5 kg, en 3 semaine j'en fait 65.8.
Je me met a sa place et si c'était lui qui irait voir mes parent je le haïrait de toute mes force et je ne voudrais plus aucun contact avec lui et le rayer de ma vie, mais au fond je saurais qu'il aurait fait sa pour mon bien.
Au boulot mes patrons me trouve toute blanche et s’inquiète pour moi.
j'ai discuter de nombreuse fois avec lui et a la fin il me disait que j'étais quelqu'un de bien, que c'était la première fois que quelqu'un l'épaulait autant, qu'il savait que je l'aimais vraiment très fort et que lui aussi, quand quand je suis vers lui il ne pense pas a autre chose, oui mais quand je ne suis pas la et que ses copain vienne ou qu'il va chez eux, moi je n'existe plus et il reste dans sa bulle et ne donne pas signe de vie jusqu’à ce que je lui envoi un msg en disant que je m’inquiète.
Il n'a pas l'air d'être déranger dans sa conso, mais il en consomme de plus en plus dans la semaine et de plus en plus en quantité, il ma dit que si il en prenait pas beaucoup sa ne lui faisait plus rien.
a ce rythme il est déja dans le rouge alors que c'est une personne qui faisait très attention et c'est de pire en pire.

Hors ligne


Sufenta
Modérateur
3600
Date d'inscription: 11 Apr 2015
Messages: 5317
Excuse moi Mia mais les solutions d’aller voir les parents ou encore de balancer au taf de la personne, c’est des situations vues et vécues et je t’assure que ça n’est pas la bonne solution.

D’une tu vas culpabiliser les parents en plus et rajouter de l’huile sur le feu, et de le regretter peu de temps après.

De deux ça ne résoudra rien à la consommation, il a 23 ans et il est autonome s’il veut consommer il consommera et si en plus il y a un stress permanent avec les parents ça serra juste 10x pire.

C’est comme de balancer au taf d’une personne que cette dernière consomme, pensant que ca va l’aider .. ça part d’un bon sentiment et d’une situation à laquelle on est dans le désespoir, du coup à situation extrême décision extrême ..

Mais que se passe t’il à ce moment, si le consommateur et encore plus stigmatisé des proches ou qu’il perd son taf, ou que les parents le tricare ?

Il tapera encore plus et sera encore plus malheureux..

Tu veux l’aider ? Parle avec lui dit lui que tu souffres de cette situations, et de le voir comme ça, que tu n’es pas d’accord de continuer sur cette voie mais que tu es prêtres à le soutenir et être patiente, et si de son côté il le souhaite que tu penses qu’un soutient auprès d’un addicto peut vous etres bénéfiques à tous les deux et que tu es prêtes à l’epauler sans le juger et le stigmatiser..

Que tu es prêtes à le soutenir mais que pour ça il faut avant tout être honnête a 100% envers vous même et que disparaître 48h sans donner des nouvelles c’est juste pas possible. Qu’à côté il y a toi aussi et qu’il doit comprendre que tu souffres de tout ça, que tu es prêtes à le soutenir mais que ça ne veut pas dire être prise pour une pigeonne (pour certain c’est Parfois comme ça) ..

Et si vraiment tu ne peux plus prend du recule et vois ce que ça donne quelques mois après .

Mais surtout ne va pas voir les parents, ou le taf ou la police toutes ces solutions ne servent à rien et c’est encore pire après.

Courage

SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Mia25 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Jan 2018
Messages: 8
Effectivement je comprends bien que mettre au courant ses parents n’est pas la chose à faire, mais moi je ne peux plus supporter ses changements d’humeurs, ses je t’aime un jour et je te quitte le lendemain et je te demande une seconde chance le troisième jour et ainsi de suite ... ma santé ne suis plus et je suis en reprise d’etude Dernière année de bts et ses 3 semaines je n’ai strictement rien fais à part me préoccuper de lui.
Je l’aime et je sais que c’est lui mais je ne pourrais pas tenir bien longtemps comme sa.

Hors ligne


Anonymousse au chocolat
٩(^ᴗ^)۶
200
Date d'inscription: 12 Nov 2013
Messages: 2953
Ben quitte le.... Si c'est pour y laisser ta santé, ton bts, et que sais je encore, ce n'est pas la peine. Amha.

Mais soit sure d'une chose. L'arrêt de ses consommations ne fera pas de lui l'homme idéal.
Ce serait trop simple.

Je pense que vous avez des choses à régler tout les deux.
Sans vous servir de la coke comme excuse pour l'un et comme bouc émissaire pour l'autre.

240 g de chocolat noir cassé en morceau.
    60 g de beurre.
    6 œufs jaunes et blancs séparés.
    60 g de sucre et une pincée de sel.

Hors ligne


Mia25 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Jan 2018
Messages: 8
Je ne veux pas qu’il soit l’homme idéal, j’aimerai qu’il se rende compte qu’il n’a pas besoin d’être sous C pour être quelqu’un de génial, que c’est pas sa qui le rend plus beau, qu’il n’a pas besoin de sa pour avoir des amis.

Je suis loin d’etre Parfaite alors je serais gonflée de vouloir un homme idéal ..

Hors ligne


Anonymousse au chocolat
٩(^ᴗ^)۶
200
Date d'inscription: 12 Nov 2013
Messages: 2953
Sur ce point on est d'accord, personne n'a besoin de drogue pour être génial ou aimé.

Mais si lui il a envie de se droguer ?

240 g de chocolat noir cassé en morceau.
    60 g de beurre.
    6 œufs jaunes et blancs séparés.
    60 g de sucre et une pincée de sel.

Hors ligne


Yeswecan 
Nouveau Psycho
France
000
Lieu: Île de France
Date d'inscription: 07 Jan 2016
Messages: 124
Blogs
Si tu peux être un soutien pour l’aider à décrocher c’est bien mais sache que le déclic d’arrêter ne fonctionnera que quand c’est lui qui aura le déclic et non par un arrêt qui lui serait imposé par toi ou ses parents. Et deuxièmement, quand tu es dans la démarche d’arret, c’est souvent long, avec des rechutes, pour aboutir à un arrêt dans la durée.
C’est bien d’avoir envie de le soutenir mais pas au point d’y laisser  ta santé ou d’oublier ta propre vie. C’est pour ça que le suivi par un professionnel extérieur est plus approprié (psychiatre, addictologue, CSAPA, etc...).

Dernière modification par Yeswecan (13 janvier 2018 à  08:55)


Soyez amoureux. Crevez-vous à écrire. Ne perdez pas votre temps. Écoutez la musique. Regardez la peinture. Lisez sans cesse. Ne cherchez pas à vous expliquer.
Écoutez votre bon plaisir.

Hors ligne


mona987 
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 19 Apr 2015
Messages: 89
hello,

je suis restée environ 4 ans avec un mec consommant quotidiennement(coke aussi).
Mais au delà de sa conso, il avait un comportement inacceptable avec moi.

Si, dans un premier temps, tu te focalisais pas plutôt sur son comportement qu' à son début d'adiction?
Car là tu as qq chose à dire. Sur sa conso, tu ne peux pas faire grand chose, si c'est la vie qu'il veut mener, et surtout, tu le sais bien, si il veut continuer ainsi, tu ne pourras rien faire. Déjà que lorsqu'il y'a motivation c'est difficile, si il n'y a pas de désir de changer, c'est impossible
Toi tu as eu le déclic, tu penses peut-être pouvoir le lui donner comme toi tu as pu/su saisir l'occasion. Mais ce n'est pas parce que pour toi cela a été bénéfique que cela fonctionnera pour lui IL faut t'enlever cette idée de la tête je crois.

Si je comprends bien, cette relation est récente?

Je trouve que son comportement à ton égard n'est pas acceptable. je trouve que ce n'est pas acceptable de laisser qq sans nouvelle, dans le vague, de lui faire la girouette des émotions. Je trouve que c'est épuisant. Je crois que cela le serait pour tout le monde. On a besoin d'un minimum de stabilité.

Peu importe que ce soit la coke qui engendre ce comportement ou pas..,

Tu lui a dit ce que cela te faisait qu'il te laisse sans nouvelle ? il ne s'agit pas de le culpabiliser de sa conso, mais bine de son comportement. Enfin ce n'est même pas dans l'idée de le faire culpabiliser, mais qu'il se rende un peu compte que pour toi ce n'est pas vivable.

Si il avait commencé à boire comme un trou et que sous l'effet de l'alccol il te frappait, qu'en penserais-tu ?? l'alcool serait il une circonstance aggravante ou au contraire ? Au regard de la loi, c'est maintenant jugé comme agravant.

Alors évidemment, tu me diras c'est pas pareil.... Effectivement, les traces ne sont pas visibles, enfin quoiqu'il ya une perte de poids qui témoigne de ton état, mais je pense que l'un peut être tout aussi destructeur que l'autre.

Je suis passée par plein de phase avec mon ex, j'ai même été voir un addicto, car l'addicto est aussi là pour les proches de la personne UD.

Je lui avais dit que je serai ok de supporter ces changements d'humeurs si mon ex entreprenait qq chose, mais que à, non, j'étais plus d'accord de venir le ramasser à la ptite cuillère dans ses moments down.
L'addicto m'a bien fait comprendre, que non, en aucun cas, je devais lui laisser le droit de me maltraiter.

Après on s'entend, il arrive à tout le monde d'être désagréable, de manipuler un peu,de faire payer sa mauvaise journée à son conjoint, on peut passer outre, mais si les comportements de merde deviennent trop fréquant, il faut savoir dire NON.

Tu peux aussi te dire, de couper cette relation pendant un moment, et revenir lorsqu'il ira mieux, ce n'est pas obligatoirement définitif. Bien que là, c'est lui qui t'a quitté. MAis j'imagine qu'il revient et repars ....

Une phrase qui m'a marquée :
"En restant avec lui, tu lui signifies qu'il ne va pas si mal que cela".

Prendre ses distances peut, peut-être, aussi lui rendre service. Bien que cela soit un peu le jackpot !

Voilà, désolée si j'y vais un peu fort. Ce que je dis là, c'est aussi par rapport à ma propre histoire et mon ex avait un comportement bien plus désastreux. Donc forcément je ne suis pas des plus objectifs. Mais je vois que tu souffres et que tu sembles aussi désemparée que j'ai pu l'être, donc je te fais part de mon point de vue et de mon vécu.
Après à toi de prendre ce qui te parle.

Prends soin de toi, pense à toi, ne t'oublie pas!

Mona
Reputation de ce post
 
100% en phase avec cette analyse et conseils

Hors ligne


Mia25 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Jan 2018
Messages: 8
Merci beaucoup Mona pour tes conseils, je ne sais pas encore vraiment ce que je vais faire, même si prendre de la distance pour le moment serait l’an meilleur solution.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Couple - Mon copain prend de la cocaïne
par Laetchie, dernier post 29 novembre 2018 à  13:48 par psychodi
  6
[ Forum ] Couple - Mon copain prend de la coke! Besoin de vos témoignages.
par Ancksu4908, dernier post 15 juin 2017 à  00:00 par Sashiko
  32
[ Forum ] Ami(e)s - Aider un ami qui prend de la coke régulièrement
par christophe0122, dernier post 21 août 2016 à  02:42 par ugodizl
  6
  [ PsychoWIKI ] Complications aiguës de l'usage de cocaïne
  [ PsychoWIKI ] Cocaine, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
45646 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Particier à l'étude sur les liens entre deepweb et usage de drogue
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 3hCommentaire de RandallFlag (15 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 10jCommentaire de BobKelso (95 réponses)
     Forum UP ! 
    O-DSMT hcl. Ou fumerate
    Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Expériences - Jugement d'un pharmacien
    Il y a 17mn
    1
    Commentaire de RandallFlag dans [Codéine et dihydrocod...]
    (15 réponses)
     Forum 
    Est-ce des champignons hallucinogènes ?
    Il y a 49mnCommentaire de RandallFlag dans [Enthéogènes...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Reprendre du LSD le lendemain
    Il y a 2hCommentaire de Cub3000 dans [LSD 25...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Addiction - Je crois que je suis déjà addict.
    Il y a 2h
    3
    Commentaire de Polaroïd dans [Tramadol...]
    (46 réponses)
     Forum 
    Mdma prix ?
    Il y a 3hNouvelle discussion de Petitbiscuit1221 dans [MDMA/Ecstasy...]
     Forum 
    Première fois - 1ère expérience 3MMC
    Il y a 3hCommentaire de Dextro dans [Cathinones et RC stim...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Analyse de drogue - Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 3h
    2
    Commentaire de RandallFlag dans [Conseils généraux de...]
    (15 réponses)
     Forum 
    Documentaire - Envoyé spécial 21/02/19 - "Antidouleur : l'Amérique dévastée"
    Il y a 4h
    2
    Commentaire de Lise-Ergique dans [Culture drogues...]
    (6 réponses)
     Blog 
    Trip Lsd Seul
    Il y a 2h
    2
    Commentaire de Cub3000 dans le blog de Inconnitotester
    (15 commentaires)
     Blog 
    Sans des psychotropes je plonge
    Il y a 9hNouveau blog de Téméraire dans [En passant]
     Blog 
    Scaws 1
    Il y a 11hNouveau blog de Brekhounov dans [Poèmes]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Sevrage des benzodiazépines
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    berniOUAT nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     S'informer des modélisations scientifiques récentes <3
    par Heashka, le 06 Sep 2019
    Comme vous devez commencer à le remarquer, j'adore les schémas. Explicite, compréhensif, simple pour tous, bref. En voici qui devrait vous plaire : 1) Reconnaître l'origine de l'intoxication (si y en a en ambulatoire ici vous privez pas de télécharger l'image) : 2) Quels effets après baiss...[Lire la suite]
     Dépendant à la codéine au moment de la fin de sa vente libre, (juillet 2017) qu'êtes vous devenus ?
    par 4lex, le 05 Sep 2019
    Plop o/ Pour les livres d'histoires je me permet de mettre ma petite histoire perso à ce sujet. J'ai pris de la codéine avant l’arrêté pendant près de 10 ans. Avec le recule, sur les derniers mois, je prenais des doses assez forte (vu mon gabarit). Ceci étant, avec ça je me sentais sur un...[Lire la suite]
     plug et sodomie avec la 3MMC
    par Daane-El, le 02 Sep 2019
    Salut, J'ai testé pour vous: marque Durex ça pète au bout de 20 minutes en moyenne* marque Mannix ça pète au bout de 20 minutes en moyenne* aussi marque repère de chez Intermarché ça pète en moins de 5 minutes marque repère de chez super U ça pète pas mais alors ça pète pas du tout j...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    intéressant merci Hyrda dans [forum] Jugement d'un pharmacien
    (Il y a 41mn)
    Merci pour la lecture M'sieur Prescripteur ! Lise-Ergique dans [forum] Envoyé spécial 21/02/19 - "Antidouleur : l'Amérique dévastée"
    (Il y a 8h)
    Exactement! dans [forum] première fois
    (Il y a 10h)
    A force de signaler dans le vide on s'essouffle des fois. Randall dans [forum] Cherche un sitter
    (Il y a 1j)
    Très bon post suf dans [forum] 50mg de Valium ?
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums