Sevrage brutal - héro et méthadone ( 60mg/jr )

Publié par ,
6493 vues, 7 réponses
Farfadet74 homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 19 Jan 2018
3 messages
Salut à tous, je me décide enfin à mettre quelques lignes sur mon sevrage brutal.

J'ai aujourd'hui 28 ans, cela faisait 4/5 ans que je consommais de l'hero quotidiennement.

Les 2 dernières années surtout à raison de 2/3g par jour.

La dernière année je suis passé à la méthadone à 60mg/jr.

Je continuais tout de même à consommer la rabala en alternance avec la métha.

Suite à de nombreux problèmes liés à la came, j'ai perdu travail, permis, amis ... !

Pour pouvoir retrouver peut-être mon travail et permis, pas le choix que d'arrêter tout ça !

Chose pas si simple quand durant ces 5 dernières années tout se tourne vers l'héro !

Après quelques semaines de réflexion, je pars en sevrage à l'hôpital.  ( 8jours )

Je rappel bien que j'étais à 60mg et encore des consommations régulière d'héro !

? Le 1er jour d'hôspitalisation se passe bien, l'effet de la méthadone est encore là !

? Le 2ème jour, légers frissons, rien de dure, les infirmières me donne mon demi catapressan pour diminuer les symptômes, effectivement rien de comparable au sevrage à la dure.

? Le 3ème jour, les choses se compliquent ! J'ai parlé un peu trop vite je crois bien ! Les douleurs se réveillent doucement dans tout mon corps, la fatigue, le manque d'appétit, les frissons, les tensions dans la nuque ... " accroche toi, sa passera ... "

?  Le 4ème jour je suis toujours accompagné du catapressan tout les 4h si ma tension est bonne. Je prie pour que ma tension le soit sinon pas le droit de l'avoir !
Ce 4ème jour je m'en rappèlerai ... toutes les douleurs se décuplent, je suis couché, impossible de faire le moindre mouvement, j'en peux plus, je veux partir ... les infirmières et médecin m'encouragent, je garde espoir que cela cesse un peu ...

? Le 5ème jour, stabilisation des symptômes, je n'arrive pas à dormir, le temps semble interminable...

? Le 6ème et 7ème jours, les symptômes s'estompent un peu ! Je me force à manger un peu, chacun de mes mouvements me semble insurmontable, c'est dur ...

? Le 8ème jour, toujours de grosses tensions, des nuit courtes ( 2à 3h de sommeil max ), j'ai froid comme si je me baladais à poil en plein hiver, et un état de fatigue monstrueux, je me traîne dans les couloirs de l'hôpital comme un zombie ! Mais je sens une légère amélioration !
Je décide de rentrer chez moi et terminer le sevrage entourer de ma famille, je pourrais m'occuper télé, play ...

? La deuxième semaine à été dure, toujours autant de symptômes, et je ne m'attendais pas à ce que sa soit si long, j'aurais peut-être dû rester à l'hôpital ... Pas le choix Je suis rentré, assumé ! Je m'occupe un peu avec la télé, musique, j'essaye de ne pas y penser, les craving sont présents, mais je reste fort, je me fixe des objectifs, je repense à tout ce que je pourrais refaire, sport,  anciens amis, travail ...

? La 3ème semaine, je sens que les tensions sont moindres, j'ai des moments de calme, court mais ils me font du bien au moral ! Je reprend un peu l'appétit et du poids ( 2kg ) ! Je dors mieux sans prendre de médicaments ! Par contre j'ai toujours autant froid .

? La 4ème semaine, légères tensions, encore très fatigué, je reprend vraiment l'appétit, mais je sens bien que je suis toujours pas sorti d'affaire ... Je repense beaucoup à mon ancienne vie, et des moment de déprime apparaissent... Je me disais que le physique sera le plus dure ... le mental sa sera facile ... Je comprend pourquoi les gens me disaient tu verras, le mental sera le plus long, certe moins douloureux mais très compliqué !

La 5ème semaine, je me sens un peu moins fatigué, un peu plus d'énergie mais rien de comparable à ma vie d'avant, les symptômes physiques se montrent par vague de quelques heures !
Franchement je n'en vois pas le bout, avec tout ce que j'ai lu, je pensais à 1 mois max mais avec ce sevrage brutal, ne suis-je pas aller trop vite ? Ok je vais mieux mais le mental me joue des tours, plus envie de rien, des moments de colères, de frustration, combien de temps cela va t il encore durer ?
Je suis dans ma 5ème semaine et il y a des jours ou les symptômes ressurgissent, du genre " ta cru quoi la ? Tu vas pas t'en tirer comme ça ! "
Malgré se mental qui lâche un peu, je tiens bon, je ne recraque pas, je revois des amis d'avant sa fait du bien ...

J'ai tout de même une petite question, combien de temps peuvent durer ces symptômes physiques ( froid, fatigue, un peu coincé dans le dos... ) ?
Si vous voulez d'autres info, j'en oublie sûrement, n'hésitez pas !
En espérant que cela vous aide, bises à tous
Farfadet74

Hors ligne

 

avatar
Sufenta
Modérateurs
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 11 Apr 2015
6267 messages
Salut

Et oui je le répète constamment un sevrage méthadone c’est pas une semaine comme une petite consommation d’hero ...

C’est env 6 a 8 semaines pour le physique..

Comme tu l’as constaté ça vient et passe par vague, mais là à 5 semaines ça va bientôt être ok pour le physique, courage ..

Bon à 5 semaines tu as fait le plus dur physiquement maintenant ça va être le combat psychologique qui lui est bien plus long .. 6 mois a 2 ans ..
(Ce sont des moyennes car cela depend de pas mal de facteurs)

C’est la partie la plus dure et pour la réussir il faut absolument du changement ds ta vie, comme un déménagement avec reprise d’activité, un nouveau taf ou une formation et la rencontre de nouvelles personnes ..

Grâce à ca les journées sont occupés et tu te reconstruits, c’est obligatoire d’avoir du changement car si tu retournes dans les mêmes conditions qu’avant c’est peine perdue ..

Je te souhaite de tenir le coup car 5 semaines c’est pas rien tu as déjà fait un bel effort qui pour moi est devenu impossible j’ai plus le courage, j’espere que tu géreras le psy après ..

Amicalement
Reputation de ce post
 
De bons conseils! 'Si c les mêmes conditions, gros risque de rechute" (Baiala)
 
Entiérement d'accord pour le changement, le top c'est de déménager - Porygon

SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Anonyme7507
Invité
Salut mec déja bon courage a toi pour ton sevrage et chapeau pour ta force de caractèere pour avoir passer le cap !

Sache que 60mg reste une dose qui est quand meme assez costaud meme si sa fait pas longtemps que tu prend des opiacés sa reste assez pour bien noyer tes recepteur dans le confort des opiacés , maintenant que c'est fait que c'est presque passer temps mieux mais je pense qu'il aurait était preferable dans ton cas de diminuer le traumatisme aurait était moindre !

Moi meme qui ai commencer les opiacés y un peu plus de 6 ans sa fait plus d'un an que j'ai pas retoucher a l'hero j'était a 40 de métha par jour j'ai était jusqu'a 130 mg a l'époque ensuite j'ai baisser l'année derniere jusqu'a 20 pour ensuite passer a 15 remonter a 20 repasser a 15 et la maintenant 10 et j'en chie énormement pas physiquement c'est juste du froid et quelques baillement mais mentalement je devient hyper stresser nerveux pour rien fatiguer perte d'energie perte d'appetit probleme de sommeil d'ailleur j'ai dormit que 6 heure cet nuit .
Je suis a deux doight de remonter pour remettre sa a la prochaine fois parce qu'au finale je me fait du mal pour pas grand chose je baisse trop vite j'en chie , alors j'imagine meme pas toi a 60mg avec un sevrage net .
Fait quand meme gaffe parce que ce type de sevrage induit de fort traumatisme physiquement et psychiquement parlant faut pas oublier que des gens peuvent mourir du sevrage opiacés meme si il est souvent dit le contraire j'ai déja vu des pote dans des état pas possible a cause des sevrage a la dure .

Courage a toi tu est sur la bonne voie le physique est quasi passer , aprés le syndrome de paws qui va suivre durera pas énormement de temps tu est jeune ton cerveaux va refonctionner normalement assez rapidement surtout que sa fait pas 10 ans que t'en prend non plus garde cet motivation tu est vraiment sur la bonne voie !
 

avatar
Sufenta
Modérateurs
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 11 Apr 2015
6267 messages
Comme je l’ai dit le paws dépend pour beaucoup de comment ta vie se reconstruit après ...
c’est important de se changer les idées et de s’occuper pour garder le cap ..

SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Anonyme7507
Invité

Sufenta a écrit

Comme je l’ai dit le paws dépend pour beaucoup de comment ta vie se reconstruit après ...
c’est important de se changer les idées et de s’occuper pour garder le cap ..

Oui en effet le paws dépend beaucoup de sa , parce qu'au finale subir le paws en étant au chomage chez soit a ce morfondre c'est la rechute ou le petage de plomb direction HP assuré.
Sa c'est malheuresement les opioids de synthese a longue demi vie qui procure un gros désagrément psychique hormonal post sevrage , il y'en a un avec l'hero mais il est plus court , j'ai plusieurs témoignage de pote qui ont fait des sevrage d'hero de l'époque qui accrochait fortement la fameuse époque au gramme a 1200 FR et il me disait que le 1er jour ou t'en avait plus sa allait le deuxieme jour c'est plus dure le troisième infernal le 4 ème sa  allait un peu mieux et le 5 ème mieux encore pour au finale le 6 t'avait déja de nouveaux envie de faire l'amour tu re mangeais bien tu re faisait du sport t'avait une grosse forme physique et aprés ba voila fallait combler le deuiel d'aprés heroine mais sa allait carrément , que par contre mon pote me dit que sa maintenant la métha pour lui c'est impossible a arreter , je sait qu'il est anti métha malgrés qu'il est bien content d'en avoir mais je sait que lui regrette que les jeunes de mon age passent par ce type de traitement il me dit qu'il vaut mieux décrocher de l'hero a la dure c'est moins compliqué sur le long terme , en faite ya deux écoles celle a la dure ou c'est raide mais si aprés tu stop définitivement sa va mais l'autre ou on passe par la métha c'est plus doux plus facile a ce défaire de l'hero mais trés dure d'en ressortir aprés ....


J'avoue qu'a l'heure d'aujourd'hui aprés m'etre détacher complet de l'hero je commence a comprendre ce qu'il disait (en plus il ma toujours dit "ecoute les vieux con comme moi jeune branleur") au finale je commence a lui donner raison mais aprés sa c'est facile a dire une fois qu'on c'est détacher de l'hero parce qu'au contraire si je m'était détacher direct de l'hero je serait peut etre retomber dedans , j'aurai peut etre du perseverer un peu avec les sevrage d'hero ? je sait pas je connait pas ce qui aurait pu ce passer mais maintenant faut regarder droit devant et faire avec ce qu'on a tout en prenant les chose du bon coté que déja d'etre a la métha en ayant arreter c'est deja un grand pas !

Reputation de ce post
 
Exact il faut avancer, les regrets n’apportent rien suf
 

dias homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 20 Aug 2017
21 messages
Blogs
Moi en 2007 ; j ai bouger aux Maroc pour me sevrer j y suis rester 4 mois ; je consommer a raison de 5 g par jour et j 'etais sous metha (70mg a l epoque quand j en avais besoin ) ; vu que j ai bouger en bateau du port de sete au port de tanger j avais sur moi un peu de came le premier jour de croisiere et quelque fiole de metha vraiment pas beaucoup !
arrriver au maroc au bout de trois jour (biensur mes parent ne savais pas que je bouger pour un sevrage ; il savais que j avais des probleme lier au drogue ). Les premier effet de sevrage je l ai es sentit des ma premiere nuit au maroc et je vous passe les detail cela a durer pour moi une bonne 15 aine de jours et meme quand le plus gros des effet desagreable es passer j avais tjr cette impression de froid generale au moins un bon 2 mois  sa es des douleur articulaire...Parcontre j ai jamais arreter de pensee a helene a peine revenu en France j ai remis le couvert de Ma ville de rennes a Rotter jusqu a ce que la justice s en mele et m'enmele ^^

Accuser l 'autre c 'est pas malin ;  car l 'autre desfois c est toi

Hors ligne

 

Farfadet74 homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 19 Jan 2018
3 messages
Je reviens après une semaine de plus la 6ème sans métha sans came !

? 6ème semaine : Je me sens mieux avec toujours de la fatigue, mais rien de comparable aux premières semaines !

Je n'ai presque plus de frissons ni cette sensation de froid , mais je ne crie pas victoire, je sais qu'il y aura des hauts et des bas !

Le moral va un peu mieux, je pense reprendre le sport à petite dose !

Toujours des moments de déprime avec l'envie de ne rien faire, comme si ma vie de toxicomane était plus excitante, mais ces moments là, il y en a de moins en moins ...
Toujours sans travail et sans permis, les journées sont longues ...
Regarder la télé h24 sa commence à me gonfler !

J'aborde un autre point, celui de combler ce vide ... par une autre drogue !

Cela fait quelques jours que j'ai de forte envie à consommer du cannabis, peut-être pour compenser je sais pas trop, plus la consomation de quelques bières, qui alors jusque là ne m'étais jamais venu à l'esprit !

Bonne journée à tous, à bientôt, la bise !

Hors ligne

 

avatar
filousky homme
Modérateur
France
champi vert73champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Dec 2008
11960 messages
Blogs
Je viens d e lire avec attention ton entreprise de sevrage.
Si pour l'héro, le sevrage est plié en quelques jours, pour la méthadone, d'après mes nombreuses lectures, pendnat plusieurs mois, ça va aller mieux avec parfois des retours d'états très désagréable pendant une journée ou deux et ce sur deux ou trois mois.

Quant à tes envies de cannabis, ne te prive pas surtout. Il a été écrit pas mal d'articles en français et anglais sur les effets positifs du cannabis dans les sevrages opiacés, alcool, stimulants.

Je te donne quelques liens allant dans ce sens :
Le cannabis comme outil de substitution à l’alcool, aux opiacés ou au crack

Cannabis Shown To Ease Symptoms During Opiate Withdrawal

Marijuana Reduces Symptoms of Opiate Withdrawal, Study Finds

Cannabis as a substitute for alcohol and other drugs

et d'autres ......

Amicalement

Fil

Analysez vos drogues gratuitement et anonymement avec Psychoactif

Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Sevrage Brutal methadone 30mg
par nicolas46200, dernier post 20 juin 2014 par nicolas46200
  19
logo Psychoactif
[ Forum ] 60mg de méthadone, létal?
par Anagram, dernier post 13 juillet 2022 par Anagram
  13
logo Psychoactif
[ Forum ] Effets - Effet méthadone 60mg
par Wallas, dernier post 23 juin 2021 par Wallas
  2
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Méthadone et grossesse
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
19321 personnes ont déja passé ce quizzz !
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
19305 personnes ont déja passé ce quizzz !

Pied de page des forums