Je bois tout les jours (ou presque) / PsychoACTIF

Je bois tout les jours (ou presque)

Publié par Stannis11, 22 juillet 2018 à  03:59
2444 vues, 23 réponses
Mots-clés: [alcool]
Stannis11 
Nouveau membre
010
Date d'inscription: 22 Jul 2018
Messages: 6

Salut,

Cela fait des années que j'ai envie d'en parler. Mais je n'ai jamais osé .
Et là je trouve ce site, je pense que ca me fera du bien.
Lors de mon adolescence j'étais sportif de haut niveau, pas d'alcool et rarement de la cigarette.
En suit j'ai connu l'alcool comme tout bachelier, mais moderement .
Lors de mes études supérieur j'ai commencé à boire beaucoup en soirée et je n'avais pas de limite.
Ma limite était le trou noir. Je pouvais boire énormément et tenir , rentrer chez moi tranquille. Mais le lendemain trou noir. Mais vraiment de grosse quantité , alors que mes amis vomisé et s'arreter. Moi non. Cette période j'avais entre 19 et 25 ans.
Mais depuis la fin de mes études et ma rupture triste avec ma copine, je bois régulièrement . Et j'ai réfusé de bon boulot pour ca .
Souvent 12 bière par jour. Et lors de soirée 18 bières , voire 6 bières et beaucoup de vodka.
Maintenant je suis en dépression, je vais trop souvent à la selle, et souvent c'est du sang. Mais j'ai des hemoroides.
Mais j'ose pas voir des médecins.
Je suis loin de ma famille. Je les vois en Aout. Ils sont expat.
Et là j'ai commencé des pro biotique, je ne chie plus du sang. Mais je bois toujours / Mais ca se limite à 12 voire 18 bières par soir. Pas de gueule de bois extrême.  Je peux reboire le lendemain. Et quand je suis chez mes parents pas d'alcool; pas trop de manque.
Merci de m'aider.
Rien que des conseils.
J'ai déjà passé 1 2 mois sans boire.
Mais quand on est en depression l'alcool aide à dormir et pas se tracasser merci.

Hors ligne

Votez_Biquette 
Nouveau membre
France
200
Date d'inscription: 25 Jan 2017
Messages: 24

Salut Stannis11,

Peux-tu nous indiquer le "titrage" d'alcool sur tes bières et leur volume stp ?

S'il s'agit de bières "fortes" "type 8,6°" à 50cl, 12 à 18 par jour, voir même de plus "douces" (4° à 25cl), ça nous fait quand même à minima 2,5 litres à 5 litres et j'ignore le degré d'alcool.

Concernant le sang, effectivement ça peut-être du fait d'hémorroïdes ou de choses plus "graves". Il faudrait peut-être consulter, ce serait plus sage et sage pour toi, vraiment !

Je ne saurais que te conseiller d'en parler à ton médecin généraliste ou à un centre addicto, perso je suis passé par là, à plusieurs reprises, à chaque fois, la prise en charge est vraiment humaine, discrète, on ne te juge pas, on ne te fait pas "la morale" (en tout cas le centre où j'ai eu l'habitude  de cotoyer d'excellents addictologues, infirmières, médecins, psychiatres), ils essaient d'abord de comprendre et d'estimer ton degré "d'intoxication".

A partir de là, tu peux choisir "ta voie", en tout cas moi j'ai vite compris que j'allais dans le mur, j'en consommais 7à 10 par jour, plus 2 à 5 verres de sky ou ce qui me passait par la main + des anxiolytiques.
J'ai fais une première cure à l'hosto de mon patelin, une CATASTROPHE, il m'avait mis en chambre double avec un papy quasi en stade final du cancer des poumons, je rentre pas dans les détails, mais je devais tester 1 semaine sans boire une goutte d'alcool voir si je ne faisais pas une crise "délirium tremens" qui peut être fatale.

Puis beaucoup plus tard, après avoir arrêté seul en réduisant petit à petit mes doses, en reprenant une activité professionnelle, plus d'amis à cotoyer dans le cadre de bénévolats divers, un peu de sport, j'avais repris de plus belle sauf que là c'était 4 à 6 bières fortes et jusqu'à 4 à 6 mg d'alprazolam par jour, je dormais "bien", c'est sûr, mais j'en avais assez, et le centre addicto m'a proposé un mois d'arrêt complet "sous contrainte" dans un établissement "fermé" (pas carcéral hein, c'est un deal, si tu veux arrêter, ils t'aident mais tu dois te plier au règlement sinon tu te fais simplement éjecter du centre).
En gros, ils te réapprennent pas mal de chose, déjà à te passer d'alcool avec un tas de techniques, relaxation, séances de travail sur des thèmes, parfois et c'est ce que je n'aimais pas, il fallait te présenter aux "nouveaux" car il y'avait chaque semaine des "nouveaux" et pendant 15 jours je ne pouvais pas rentrer chez moi, sinon fin de la prise en charge.

J'ai joué "le jeu", j'y allais plus pour retrouver le sommeil sans avoir à me tabasser la gueule avec autant d'anxio et de bières fortes, en arrivant c'était dur, très dur, l'isolement, bon heureusement j'étais avec une quinzaine de personnes, toutes en difficultés, de tout âge, 16 à 83 ans, et même un type un jour qui est sorti de l'ambulance en arrivant au matin à 7h30 (on devait souffler pour voir notre taux à jeun), il était à 4grammes par litre de sang, le visage griffé etc (j'ai compris qu'il avait du essayer d'arrêter seul et avec commencé à faire un délirium tremens).

Bref, 15 jours sans sortir, par contre, c'était vraiment pas mal, on était occupé toute la journée, le plus dur c'était de dormir au début en ralentissant les médocs, car 0 alcool donc, puis avec l'efficacité des nouvelles prises en charge ( ce centre se trouve à Saint-Lô dans la Manche), l'entraide avec les autres malades alcooliques, je suis ressorti 1 mois plus tard sans avoir bu une seule goutte d'alcool et je ne prenais plus aucun anxio, j'y croyais pas, mais ça a marché !

Je dormais relativement bien, avec les techniques que l'on m'avait transmises. (relaxation, respiration, zen, psychothérapie en parallèle au besoin)

Du coup je pesais 140 kilos, j'ai acheté une montre cardio à 400€, des baskets pareil chères mais pour les coureurs lourds, je me suis endetté mais j'avais un objectif, perdre au moins 40 kilos en un an, j'en ai perdu 34 en 4 mois, juste avec du sport, de la nourriture saine, pas de viande, poisson, 0 alcool, un peu d'anxio car j'avais des crises de paniques du à mon boulot.

L'alcool c'est vraiment un poison qui te ronge mais qui fait du bien, j'en bois de temps en temps encore, sauf que je déconne parfois, mais il m'arrive de m'abstenir plusieurs semaines sans trop de soucis.

Bon courage à toi ! wink

Reputation de ce post
 
Merci de ton beau témoignage / ILE
 
Témoignage intéressant, merci beaucoup! /MT

Hors ligne

ILE 
Méthylée mais brute de décoffrage
France
3210
Date d'inscription: 11 Mar 2018
Messages: 449

Stannis11 a écrit

Salut,

Cela fait des années que j'ai envie d'en parler. Mais je n'ai jamais osé .
Et là je trouve ce site, je pense que ca me fera du bien.
Lors de mon adolescence j'étais sportif de haut niveau, pas d'alcool et rarement de la cigarette.
En suit j'ai connu l'alcool comme tout bachelier, mais moderement .
Lors de mes études supérieur j'ai commencé à boire beaucoup en soirée et je n'avais pas de limite.
Ma limite était le trou noir. Je pouvais boire énormément et tenir , rentrer chez moi tranquille. Mais le lendemain trou noir. Mais vraiment de grosse quantité , alors que mes amis vomisé et s'arreter. Moi non. Cette période j'avais entre 19 et 25 ans.
Mais depuis la fin de mes études et ma rupture triste avec ma copine, je bois régulièrement . Et j'ai réfusé de bon boulot pour ca .
Souvent 12 bière par jour. Et lors de soirée 18 bières , voire 6 bières et beaucoup de vodka.
Maintenant je suis en dépression, je vais trop souvent à la selle, et souvent c'est du sang. Mais j'ai des hemoroides.
Mais j'ose pas voir des médecins.
Je suis loin de ma famille. Je les vois en Aout. Ils sont expat.
Et là j'ai commencé des pro biotique, je ne chie plus du sang. Mais je bois toujours / Mais ca se limite à 12 voire 18 bières par soir. Pas de gueule de bois extrême.  Je peux reboire le lendemain. Et quand je suis chez mes parents pas d'alcool; pas trop de manque.
Merci de m'aider.
Rien que des conseils.
J'ai déjà passé 1 2 mois sans boire.
Mais quand on est en depression l'alcool aide à dormir et pas se tracasser merci.

Bonsoir Stannis,

Tu me sembles un bon candidat pour consulter en centre d'addictologie, en CSAPA.

On aurait envie de te dire d'aller voir un médecin pour tes problèmes de transit puisque des saignements peuvent être graves, mais tu écris que tu n'oses pas, alors consulter d'abord en addictologie pour une prise en charge plus globale avec une approche bienveillante qui te permettra de reprendre la main à ton rythme et faire un bilan de santé pourrait être une bonne option.

L'intensité de la gueule de bois n'est pas toujours un symptôme fiable (de la souffrance du corps à encaisser la consommation) quand le consommateur chronique est devenu dépendant, c'est au contraire le syndrome de sevrage à la suite de l'abstinence qui l'est.

Tu es capable d'arrêter puisque tu le fais de temps en temps, et quand on arrête, plus le temps passe plus c'est facile, moins on ressent de manque, la principale difficulté est d'avoir le déclic psy pour initier l'arrêt et tenir les premiers temps difficiles (et il vaut mieux se faire accompagner par un médecin), la seconde est de ne pas rechuter, plus ou moins importante selon les personnes.

Tu dis être en dépression, est-ce que tu vois un psy, est-ce que tu es soigné pour cela, est-ce que tu prends des anti-dépresseurs ou est-ce que tu gères cela tout seul?

A plus,

ILE

Hors ligne

bento 
Banni
Afghanistan
1833
Lieu: 75
Date d'inscription: 21 Apr 2018
Messages: 305

Salut
Surtout n arrete pas brutalement:l alcool et les benzos pris a forte dose,séparément ou non,ces 2 produits ne doivent surtout pas etre arretes d 1 bloc,sinon tu peux meme avoir des crises de delirium tremens et autres crise du même niveau de joyeusetés si tu vois ce que je veux dire.
Perso je ne crois pas vraiment aux addictos. Deja ils existaient pas il n y a pas si longtemps. Et je pense que ce boulot est pour beaucoup un moyen de gagner du fric mais niveau résultat concrets ouallou .
Tous ne sont pas inefficaces mais c est toi seul qui peut t arreter.
Par exemple tu bis tes 16 mousses.tu fais ca pdt qques jours et tu baisses a 15, tu y restes qques jours et rebellote. Hesite pas si tu te sens mal de boire un verre ou 2 en plus . C est important de te sentir au mieux pendant un sevrage meme progressif.
Perso j ai beaucoup bu mais l alcool n a jamais ete 1 souci pour moi. Par contre je connais la dependance,plutôt bien je crois car j en souffre depuis je ne sais même plus quand,alors si tu veux discuter ou si t as un truc qui te taraude hesite pas. Meme en mp si tu veux.
Courage si tu veux tu le feras,restes a savoir quoi,tu as les cartes en main et j espere que t auras black jack !!
Amicalement

Reputation de ce post
 
Merci de parler en JE afin d'éviter les jugements. Miky

Chef du cartel du bâtiment c

Hors ligne

Sufenta
Modérateur
12200
Date d'inscription: 11 Apr 2015
Messages: 4526

Stannis

Salut

Je ne veux pas t’inquiéter mais perdre du sang comme ça me fait penser à des varices rectales ou peut être un ulcère digestif ..

Consult !!

Ma mère a eu de gros problèmes avec l’alcool, aujourd’hui elle est sevré (janvier 18) à cause d’un épisode hémorragique grave, déjà en 2011 ulcère avec hémorragie et perte de sang en litre elle ne pouvait appeler les secours, j’etais au resto avec mon père on est rentré à temps ils lui ont passé 15 culot globulaire de 300ml au dechoc et en soins intensifs .. c’etait un ulcère qui a été traité par ipp.

Puis elle a continué à tiser mon père est décédé et moi j’ai déménagé à 1000km ..

En juillet 2017 je rentre et en janvier un matin elle vomit du sang noir -> 15 -> urg -> soins intensifs (sevrage et ligature des varices oeusophagiennes) -> service de gastro hepato -> SSR -> re hémorragie mais rectale en mai -> Rea elle était à 5 d’hemoglobine et ils ont ligaturé les varices rectales -> re soins intensifs et retour à domicile ..

Elle est sevrée depuis mais c’est fragile, son état de santé reste précaire, bilan hep encore perturbé et syndrome de korsakoff ..

Ça va qd même mieux mais il faut du temps et auj plus d’alcool l’apero c’est tourtelle

Tu as besoin d’une prise en charge, tu es encore jeune et surtout fait des examens pour ces hémorragie car si tu as une perte de sang massive et que tu es seul ça peu très mal finir


Amicalement


SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

mikykeupon 
Modérateur sur le retour
France
4200
Lieu: Région parisienne
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9459
Blogs

Pareil que les autres, consulte rapidement un médecin.

Par contre n'écoute pas bento et n'hésite pas à pousser la porte d'un CSAPA, le personnel est en général bien veillant et non-jugeant.
En plus l'alcoologie et pas mal évolué ces derniers temps et la prise en charge n'est plus aussi dur qu'auparavant.

ps bento : les addicto sont des médecins avec une spécialisation, et les médecins existent depuis très longtemps. La spécialisation addictologie depuis moins longtemps, mais ça date tout de même de Perecels... En plus nous sommes plusieurs inefficace dans l'équipe à bosser dans des centres addicto. Franchement ce genre de remarque fait super plaisir à lire, merci.

Hors ligne

geosadak 
Nouveau Psycho
France
300
Date d'inscription: 25 Jan 2017
Messages: 142

A mon avis le fait d'avoir du sang dans les selles, même jeune, même rouge doit être pris super au sérieux. Il faut consulter.

Ta consommation me rappelle la mienne, je buvais même un peu plus (je bois encore mais bcp moins...). J'ai aussi "chié du sang", c'était pas des hémorroïdes.

Il est parfois plus simple d'aller chez un toubib qu'on ne connait pas pour parler ça.

Il ne faut surtout pas oublier que ce sont des professionnels de santé, qui rencontrent bien des cas et qui ne jugent pas, tu peux y aller ! Rien que ça te fera un énorme bien.

Pour le reste je ne peux que te souhaiter de maitriser cette merde.

Je m'en sors doucement et je me suis coupé de tout pour pas être tenté de boire, mais je préfère. Je buvais 1L de vodka par jour avec des stims, en bossant comme un fou.
L'alcool est selon moi la pire des pire des drogues. Ca vient tout doucement, ça s'installe dans un contexte ultra "normal" et après t'es comme un con à devoir sortir du déni pke tu bois trop.

En bref, comme au dessus, CSAPA, généraliste, ya aucune honte à avoir.

Porte toi bien !

Hors ligne

bento 
Banni
Afghanistan
1833
Lieu: 75
Date d'inscription: 21 Apr 2018
Messages: 305

Salut
Excuse moi Mike mais j'ai marqun PERSO, ÇA VEUT DIRE PERSONNELLEMENT, doncle ta remarque et ta tâche jaune,mais surtout le:"merci de parler en je",à ton avis je fais quoi la?
C'est vraiment histoire de me faire chier gratis car Je précise parler pour moi,ta remarque est donc mal venue je trouve,à moins que,désolé, tu n'aies mal lu mon POST c'est ça?


Chef du cartel du bâtiment c

Hors ligne

ILE 
Méthylée mais brute de décoffrage
France
3210
Date d'inscription: 11 Mar 2018
Messages: 449

bento a écrit

Salut
Excuse moi Mike mais j'ai marqun PERSO, ÇA VEUT DIRE PERSONNELLEMENT, doncle ta remarque et ta tâche jaune,mais surtout le:"merci de parler en je",à ton avis je fais quoi la?
C'est vraiment histoire de me faire chier gratis car Je précise parler pour moi,ta remarque est donc mal venue je trouve,à moins que,désolé, tu n'aies mal lu mon POST c'est ça?

bento, je crois que c'est ton jugement sur les addictos non argumenté proprement ou illustré par un exemple personnel, même si on peut entendre ce que tu en penses, qui t'a valu ton champi.

En entendant on n'a aucune nouvelle de Stannis11. Toujours là Stannis11? On n'est pas des grands méchants loups tout de même?

Hors ligne

Stannis11 
Nouveau membre
010
Date d'inscription: 22 Jul 2018
Messages: 6

Désolé pour le retard, j'étais en vacances... Et surtout je vous remercie pour les réponses.
Donc pour vous repondre, généralement je commence avec des bières à 4,5 % . Et parfois j'ajoute du vin, ou un peu de wisky. Ca fait 12 bières parfois 18, sinon 12 bières et du vin rouge ou rosé. Parfois si j'ai pas de vin ca va etre 2 verres d'alcool fort en plus des bières.
J'ai actuellement 29 ans, j'ai fait du sport plus ou moins à haut niveau . J'arrive courrir normalement. Mais je suis en surpoid. Quand je m'arrete de boire je perd automatiquement 5 kilos en 1 mois .
Pour le sang dans les selles, c'est surtout selon les périodes, si je vais boire toute la semaine, je vais avoir du sang et des hémoroides. Sinon je n'ai rien.
Pour consulter les centres d'alcolémies. Je pense pas pouvoir le faire actuellement étant à l'étranger.
L'alcool m'aide pour arreter de déprimer. Meme si je ne pense pas etre en dépression ( maladie ) Peut etre un début.
J'ai une vie sociale comme les autres, je m'amuse , je ne broie pas du noir. Enfin parfois ca peut m'arriver comme tout le monde.

Hors ligne

Java19 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 29 Jul 2018
Messages: 10

Bonsoir,
Tu dis être à l’etranger. Selon le pays, il y a aussi des centres d’addictologie et ils te sont accessibles si tu as une couverture sociale. Où vis tu ?
Sinon il est clair que ta consommation est à très fort risque et il faut que tu traites ça tant que tu es jeune et en bonne santé. Ne laisse pas l’addiction s’installer. Pour les saignements, il faut absolument que tu vois un médecin, ce peut être très grave . Bref, consulte !

Hors ligne

Stannis11 
Nouveau membre
010
Date d'inscription: 22 Jul 2018
Messages: 6

Je vis en France , je suis simplement reparti en vacance pour 1 mois. Donc ca sera à mon retour en France . Merci pour les conseils. Si vous pouvez me faire vivre quelques une de vos expériences

Hors ligne

Blastfunk2 
Nouveau Psycho
200
Date d'inscription: 31 Jul 2018
Messages: 63

Stannis11 a écrit

Salut,
Maintenant je suis en dépression, je vais trop souvent à la selle, et souvent c'est du sang. Mais j'ai des hemoroides.

Sang dans les selles = consultation, hémorroïdes ou non.
Surtout avec ces quantités d'alcool, c'est pas du vin de messe.

Et je ne pense pas que ça puisse  s'arranger tout seul, tu devrais consulter rapidement dès que tu le peux.

Prends bien soin de toi.

Dernière modification par Blastfunk2 (01 août 2018 à  01:53)


I will not make any deals with you. 
I will not be pusched, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed or numbered.
My life is my own.

Hors ligne

Stannis11 
Nouveau membre
010
Date d'inscription: 22 Jul 2018
Messages: 6

Blastfunk2 a écrit

Stannis11 a écrit

Salut,
Maintenant je suis en dépression, je vais trop souvent à la selle, et souvent c'est du sang. Mais j'ai des hemoroides.

Sang dans les selles = consultation, hémorroïdes ou non.
Surtout avec ces quantités d'alcool, c'est pas du vin de messe.

Et je ne pense pas que ça puisse  s'arranger tout seul, tu devrais consulter rapidement dès que tu le peux.

Prends bien soin de toi.

Vin de messe ?Tu te crois drôles? 
le mec est vraiment trach, ca m'aide beaucoup ...

Au lieu de dire ca, parle de ton cas , témoignage , aide les gens. Là tu fais peur au gens

Bref merci pour les réponses des autres

Reputation de ce post
 
Mercu de garder un ton respectueux

Hors ligne

Biyach 
Psycho junior
1700
Date d'inscription: 02 Mar 2018
Messages: 432

Stannis11, j'espère qu'à cette heure t'as compris les propos de Blastfunk2.
Y'a rien de drôle ou trash si ce n'est nos consos; ou plutôt les miennes.
Vin de messe je suppose que ça veut dire de la petite boisson pas bien mêchante.
Bonne journée !


Des singes de l'espace.

Hors ligne

filousky 
Modérateur
France
9400
Lieu: Là-bas, là-bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 8135
Blogs

Stannis11 a écrit

Vin de messe ?Tu te crois drôles? 
le mec est vraiment trach, ca m'aide beaucoup ...

Au lieu de dire ca, parle de ton cas , témoignage , aide les gens. Là tu fais peur au gens

Bref merci pour les réponses des autres

Le champignon jaune vient de moi. Ta réponse agressive envers Blastfunk 2 est une expression colérique inutile dans cette discussion. Ses remarques sont utiles et ne cherchent pas à faire peur. C'est juste le réel qui t'es annoncé sans prendre trente six détours.

Merci de rester un peu plus zen en réponse à des gens qui te répondent avec des post compatissants et de bon conseils.

Fil


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

Blastfunk2 
Nouveau Psycho
200
Date d'inscription: 31 Jul 2018
Messages: 63

Stannis11 a écrit

Blastfunk2 a écrit

Stannis11 a écrit

Salut,
Maintenant je suis en dépression, je vais trop souvent à la selle, et souvent c'est du sang. Mais j'ai des hemoroides.

Sang dans les selles = consultation, hémorroïdes ou non.
Surtout avec ces quantités d'alcool, c'est pas du vin de messe.

Et je ne pense pas que ça puisse  s'arranger tout seul, tu devrais consulter rapidement dès que tu le peux.

Prends bien soin de toi.

Vin de messe ?Tu te crois drôles? 
le mec est vraiment trach, ca m'aide beaucoup ...

Au lieu de dire ca, parle de ton cas , témoignage , aide les gens. Là tu fais peur au gens

Bref merci pour les réponses des autres

@Stannis11

Non, je ne me crois pas drôle.
Ce n'était pas de l'humour.
Et quand bien même...

Pour ce qui concerne mon cas, je suis greffé du foie suite à une cyrrhose OH et je connais bien mon sujet.
Si tu avais bien regardé, tu l'aurais vu, et j'ai déjà "témoigné".
C'est toi qui juge, sans savoir et un peu trop rapidement.
Tu as peut-être lu mon post trop vite sans en comprendre le sens.
L'expression " vin de messe" est une métaphore pour dire "une boisson légère" , comme Biyach te l'a signalé plus haut. Ce n'est en aucun cas un jugement ni autre chose, c'est une expression courante.

Bonne journée à tous

Dernière modification par Blastfunk2 (02 août 2018 à  14:07)


I will not make any deals with you. 
I will not be pusched, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed or numbered.
My life is my own.

Hors ligne

Dégun 
Heureux comme Ulysse
1000
Date d'inscription: 03 May 2018
Messages: 197

Stannis11 a écrit

je vais trop souvent à la selle, et souvent c'est du sang. Mais j'ai des hemoroides.
.

Salut,

http://cirrhose.info/

"Si le patient vomit du sang ou a du sang dans les selles, il est fort probable qu’il ait des varices œsophagiennes (varices situées dans le tube digestif). Une consultation médicale urgente est requise."

@Blastfunk2: tu avais du sang aussi?


Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Hors ligne

Blastfunk2 
Nouveau Psycho
200
Date d'inscription: 31 Jul 2018
Messages: 63

Dégun a écrit

@Blastfunk2: tu avais du sang aussi?

Salut à toi Degun,

J'ai fait une une fibroscopie et heureusement je n'avais pas de varices.
C'est un des rares effets graves de la cyrrhose que je n'ai pas eu, avec les encephalopathies.
Ouf...c'est aussi  peut-être pour ça qu'on m'a greffé aussi vite, ils n'avaient pas envie que ça se dégrade.
Cela dit, mon médecin généraliste, toujours très psychologue, m'avait à un moment donné 3 à 6 mois à vivre...
J'ai tenu un an et demi, au final.
Mais il est vrai que ça n'aurait pas pu durer plus longtemps, tu sens que la fin s'approche vite avec cette maladie.
Sinon, tout à fait d'accord avec toi pour la consultation  en cas de sang dans les selles, c'est effectivement une urgence.

Bonne journée à tous.

Dernière modification par Blastfunk2 (02 août 2018 à  10:23)


I will not make any deals with you. 
I will not be pusched, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed or numbered.
My life is my own.

Hors ligne

Dégun 
Heureux comme Ulysse
1000
Date d'inscription: 03 May 2018
Messages: 197

Ca m'est aussi arrivé souvent de chier du sang...roll


Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Hors ligne

Stannis11 
Nouveau membre
010
Date d'inscription: 22 Jul 2018
Messages: 6

Pour mes nouvels, je me suis assez calmé depuis que je suis chez mes parents, mais j'avoue que je bois un peu 1  2 fois par semaine. Ca fait du bien de me reveillé en forme. Plus de sang dans les selles. Sauf une fois lors d'un mariage ou j'ai bu de la vodka.
Et je réalise que c'est souvent avec l'excès d'alcool fort que j'ai du sang dans les selles.
Bon courage à Tous, et merci à tous pour votre soutien

Hors ligne

mikykeupon 
Modérateur sur le retour
France
4200
Lieu: Région parisienne
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9459
Blogs

Si ça reviens régulièrement à ta place j'irais rapidement consulter.

Ce serait dommage de découvrir une cirrhose trop) tard wink

Prends soin de toi mec.

Reputation de ce post
 
Une vidéo de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (filousky)

Hors ligne

franck32 
Nouveau membre
600
Date d'inscription: 14 Aug 2018
Messages: 22

les addicto sont des médecins avec une spécialisation, et les médecins existent depuis très longtemps. [...] En plus nous sommes plusieurs inefficace dans l'équipe à bosser dans des centres addicto. Franchement ce genre de remarque fait super plaisir à lire, merci.

Ça ne fait peut-être pas plaisir mais je pense moi aussi que l’alcoologie française utilise dans son immense majorité des méthodes qui n'ont pas fait la preuve scientifique de leur efficacité et repose sur une idée fausse (en tout cas non prouvée scientifiquement) qui est que l'alcoolisme est une maladie, chronique de surcroît, et que la seule chose que l'on puisse faire c'est la contrôler par l'abstinence totale.

Aucun médicament n'a fait la preuve de son efficacité, une seule psychothérapie a prouvé scientifiquement une certaine efficacité, la TCC (thérapie cognitivo-comportementale) et elle est fort peu pratiquée, des thérapies que je considère comme folkloriques et en tout cas non médicales y sont pratiquées (médecine chinoise par exemple). Peut-être 10 centres en France à ma connaissance utilisent de manière méthodique la TCC. On est loin de ce qui peut se faire au Canada ou en Suisse.

Enfin, l'addictologie ou l'alcoologie ne sont pas des spécialités médicales comme psychiatre ou dermatologues mais des complément de spécialité obtenus par DU ou DUI. Ces diplôme ne sont pas standardisé, ce qui est un vrai problème pour l'alcoologie mais aussi et surtout pour les patients.  L’alcoologue peut donc être un psychiatre ou un généraliste mais aussi un psychologue clinicien ou pas, un infirmier, un éducateur spécialisé ou même un éducateur sportif (je ne prend que des cas qui correspondent à des personnes réelles que je connais).

J'écris tout cela pour que Stannis11 tu puisses avoir un autre son de cloche que celui que tu as de fortes chances d'entendre dès que tu vas rencontrer un soignant.
Je ne veux en aucun cas te dissuader d'entreprendre une hospitalisation dans un CSAPA. Etre pris en charge pendant 4, 5 semaines ou plus est souvent très important à un moment de notre parcours alcoolique. Tu vas pouvoir souffler, penser à toi et t'occuper de toi. Tu vas être entouré de d'un personnel bienveillant, qui ne te juge pas et qui t'écoute (ce n'est pas contradictoire avec ce qui est ci-dessus) ainsi que de patients qui ont des problèmes similaires à toi et qui ne te jugent pas non plus.

Mon intention est plutôt de de donner quelques outils pour choisir le bon CSAPA, si c'est ce que tu décides. Et à la lecture de tes post c'est ce que je te conseille ici et maintenant. Il vaut mieux aller loin dans une structure efficace que près dans une autre aux taux de rechute faramineux.
Le problème c'est qu'on est en France et que donc, à la Française, les médecins, les psys, comme les profs et globalement ceux qui "savent" ont tendance, de bonne foi, à fermer les portes et les fenêtres sur les méthodes qu'ils utilisent.
Tu peux être pris en charge par TCC, par psycho-analyse ou tout autre méthode psycho-thérapeutique mais on ne va pas te le dire et je trouve cela bien dommage, d'autant, je le redis que l'alcoologie n'est pas standardisée et que ces différentes méthodes n'ont pas les mêmes réussites.

Mon avis, et ce n'est que mon avis bien que je puisse l'argumenter et le documenter, c'est que si j'étais toi, compte tenu de ce que je suis aujourd'hui, je prendrais mon téléphone après le 19 août  (réouverture bien souvent après pause estivale) et je demanderais si leur thérapie est à base de TCC. Si c'est le cas je chercherais à être admis au plus vite.

Toujours à mon avis, éviter les cliniques qui prennent des alcooliques et des malades psychiatriques sans addiction (fort risque d'être bourré de psychotrope et c'est tout ou presque) ainsi que les unités d'alcoologies non séparées physiquement d'un CHS ou d'un autre centre hospitalier (ambiance peut propice à l'alcoolique en général).

Dernière modification par franck32 (14 août 2018 à  17:09)

Reputation de ce post
 
Son de cloche intéressant / ILE

Hors ligne

Stannis11 
Nouveau membre
010
Date d'inscription: 22 Jul 2018
Messages: 6

Je vous donne de mes nouvelles depuis,
Je viens de voir un psy, qui m'a diagnostic un état depressif,
Il m'a également prescrit du lexomil 1/4 par jour pendant 1 mois et Deroxat .
Ainsi que des analyses pour le foie ...

Hors ligne


Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Effets secondaires - Alcool et gueule de bois
par Kertail, dernier post 18 février 2018 à  15:16 par Guinoutteclem
  5
[ Forum ] Descente - Lexomil pour soulager gueule de bois/ descente d'alcool?
par audfou, dernier post 23 mai 2018 à  10:19 par Guinoutteclem
  10
[ Forum ] Après tout, l'alcool reste le pire
par zeGreg, dernier post 08 février 2014 à  16:16 par Laura Zerty
  28
    [ PsychoWIKI ] Baclofène dans le traitement de la dépendance à  l'alcool
    [ QuizzZ ] Auto-évaluer votre consommation d'alcool 8371 personnes ont déja passé ce quizzz !
    [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction 34217 personnes ont déja passé ce quizzz !
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
 Psychoactif 
Questionniare : votre consommation de GHB/GBL/1.4BD
17 août 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Quel est votre budget drogue mensuel?
Il y a 23hCommentaire de azertyuiop98765 (50 réponses)
 Forum UP ! 
Effets secondaires - Effets secondaires le lendemain
Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Sniffer - Ritaline : Enlever les excipient nocifs
Il y a moins d'1mnCommentaire de similana dans [Méthylphénidate (Rita...](8 réponses)
 Forum 
Extraction - Extraction à l'eau
Il y a 12mnCommentaire de Recklinghausen dans [LSA - Morning Glory -...](1 réponse)
 Forum 
Besoin de conseils
Il y a 23mn
2
Commentaire de Rick dans [Codéine et dihydrocod...](15 réponses)
 Forum 
Légalité - Growkit c'est légale?
Il y a 39mnCommentaire de Sbsimon62 dans [Psilocybe - Champigno...](7 réponses)
 Forum 
Le kratom, un tramadol-like ?
Il y a 39mnCommentaire de L'Apoticaire dans [Kratom...](2 réponses)
 Forum 
Culture - Problème apport d'eau premier growkit
Il y a 1hNouvelle discussion de Thuathans dans [Psilocybe - Champigno...](0 réponse)
 Forum 
Culture - Commande de Growkit
Il y a 1hCommentaire de Sbsimon62 dans [Psilocybe - Champigno...](3 réponses)
 Forum 
Dosage & posologie - Questions sur la buprénorphine
Il y a 1hCommentaire de Zazou2A dans [Buprénorphine (Subute...](1 réponse)
 Blog 
L'axe de vie
Il y a 2hCommentaire de Drim dans le blog de Massa (1 commentaires)
 Blog 
Polytoxicoman diaries : D.7 Surpris par la 3-MMC planning revu
Il y a 7hCommentaire de Torkem dans le blog de SafeManTrip (77 commentaires)
 Blog 
Deux fois neuf, la messe est dite
Il y a 16hCommentaire de Nils1984 dans le blog de CrappyJunky (3 commentaires)
 
  QuizzZ 
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 14:52
 PsychoWIKI 
Méthamphétamine (Crystal Meth), effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Cannabidiol (CBD) le point sur la législation
 Nouveaux membres 
Thuathans, LeSosieDalo, La Playa Cest La Vie, Modit, Carotte, JordanDZ, Maroussia, AnyLastWerdz31 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Connaissez vous le terme de "réduction des risques" liés à l'usage de drogues ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Trip Report 190mg d'ecstasy - perche très étrange
par PsychAlter, le 17 Sep 2018
Salut à tous! Voilà un tr sur ma 2ème prise d'ecsta qui s'est déroulée il y a de cela 5 jours et que j'ai trouvé assez différente de ma première. Ça faisait environ une semaine qu'un ami et moi prévoyions de prendre les plombs qu'on avait,des blue punisher dosés à 250 mg,achetés sur...[Lire la suite]
 La "boucle" sous psychédéliques, on en parle ?
par Core a Corps, le 19 Sep 2018
J'aurais voulu placer cette discussion dans le sujet psychédéliques, mais comme il n'existe pas en tant que tel, je n'ai pas réussi à me décider entre LSD 25 et Champignon magique. Tant pis, ce forum-là fera très bien l'affaire, après tout c'est une discussion qui peut toucher tout le mond...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Trip Report 190mg d'ecstasy - perche très étrange
(Il y a 56mn)
Tout à fait d’accord - away dans [forum] Je suis à 0.4 de Subutex... Qu'est qu'on se fait chier !
(Il y a 4h)
Un message certes dur, mais sincère. dans [forum] Tramadol et grossesse
(Il y a 7h)
L'hero de rue ne vaut pas l'oxycodone il parait -Safemantrip dans [forum] Besoin de conseils
(Il y a 13h)
Ouais ! Et même pas besoin d'acheter les herbes suisses à 15 € le g ! dans [forum] Comment j'ai enfin réussi à arrêter
(Il y a 20h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0