Psychoactif
Changa: première approche d'une légende / PsychoACTIF

[ Expériences ]
Changa: première approche d'une légende

Pages : 1 2
#1 
Morning Glory 
Adhérent PsychoACTIF
06 janvier 2019 à  17:24
S'il devait exister UNE drogue empreinte de mythes et de mystères, ce serait bien elle. Après tout, on ne l'appelle certainement pas « molécule de l’esprit » sans raison.
Nous n’en sommes pas à notre première rencontre pour être tout à fait exacte, mais je ne suis pas particulièrement fière de la précédente : j’avais déjà tenté de l’utiliser ado, sans aucun respect ni aucune technique, bref, l’ « âge bête »... J’en récoltais exactement ce que je méritais à l’époque, c’est à dire : rien.
A présent me voilà dans un tout autre état d’esprit, et j’espère en tirer à nouveau ce que je mérite. C’est à dire peut-être pas un feu d’artifice non plus, mais un peu plus que rien, normalement^^
Ma quête impossible de sens dans la vie, la mort et l’univers s’était bien calmée depuis mon trip à l’ephenidine il y a quelques temps de ça, mais jamais ne s’est évanouie. Je suis consciente que je devrais composer avec toute ma vie mais quand bien même, cela ne m’empêche pas de pister des indices. Je m’interroge également toujours sur ma place dans ce monde humain, cette société : que puis-je donc bien y apporter moi qui m’en sens si décalée à longueur de temps ? J’aimerais trouver ma voie, réduire ma phobie sociale une bonne fois pour toute, trouver l’énergie et la volonté nécessaires à l’achèvement ce que j’entame.
Je doute qu’une drogue quelle qu’elle soit puisse être en mesure d’accéder durablement à autant de voeux, peut-être à aucun d'entre eux qui sait ; mais les histoires de vision du monde définitivement transcendée par une EMI ou un voyage au DMT suffisamment fort (break) ou long (Ayahuasca) ne sont pas si rares.
Qu’attends-je de cette molécule, en somme...? Une expérience incomparable déjà, et quoi qu’il puisse se passer je sais d’avance qu’elle le sera. Et puis peut-être, qui sait... un coup de pouce ?


    Ingrédients, dosages et matériel :

La seule chose manquant à l’appel étant les herbes de remplissage et d’accompagnement (molène, passiflore et une autre) j’achetais des feuilles de cassis bio pour les remplacer. Cette Changa, achetée telle quelle, est décrite comme contenant 30 % de freebase, 30 % de feuilles de Banisteriopsis Caapi, 30 % de lotus bleu et 10 % de menthe poivrée. J’y ajouterais un extrait de Caapi jaune, annoncé à 30:1.

Je fis trois expériences le même jour au total, chacune espacée de 30 minutes à une heure. La dernière fût cependant écourtée et moins intéressante que les précédentes.
1) Je roulais donc quatre joints initiaux : un de 50mg de Changa, deux de 60 et un dernier de 80. Tous comportent environ 10mg d’extrait 30X de Caapi, sauf un des deux de 60mg de Changa que je montai à environ 15mg. L’extrait est difficile à manipuler et à doser avec précision en raison de son aspect très visqueux et collant, mais je me débrouille pour en enduire le cassis. Compte tenu de la configuration, cette session-ci fût la plus longue mais aussi la plus faible.
2) Un seul joint cette fois : 120mg de Changa, + environ 20mg d’extrait de Caapi. L’expérience la plus édifiante de ce TR.
3) Un joint unique comme pour le second essai mais cette fois à 150mg de Changa et environ 30mg d’extrait de Caapi. L’expérience foirée, j’ai trop dosé en Caapi ou je commençais à fatiguer sans m’en rendre compte.

Je m’administrai la Changa en joints. Je les fixai sur un mini tuyau de verre, avec de la patafix (j’ai fait des filtres de carton assez longs et le tube est biseauté, ce qui permet de ne faire toucher la pâte ni par la partie contenant l’herbe, ni par la fumée), dans le but de refroidir le produit et de le rendre moins abrasif pour la gorge. Je trouve que ça a plutôt bien marché, sans surprise la fumée pique pas mal mais j’arrivai à tirer facilement, au point même de me forcer à réduire la cadence au bout de la moitié du premier joint lorsque je me rendis compte que j’obtenais moins d’effets en tirant trop fort (ptet juste une sensation remarque).
/forum/uploads/images/1546/img_20190104_113940.jpgOn voit quelques cristaux de DMT malgré mon appareil photo pourri^^


    S&S :

- Femme de 24 ans, 174cm, environ 60kg
- Expériences passées : LSA et Salvia il y a plusieurs années; LSDs dont 1A-, 1P-, et sûrement d’autres ; 2C-B ; dissos dont MXP, ephenidine, DCK, 3-MeO-PCP ; quelques joints lite ; empathos dont 6-APB et MDMA ; opis dont codéine, tramadol, morphine, Kratom ; GHB ; éthanol ; j’en-oublie-peut-être.
- Je suis très enthousiaste à l’idée de goûter ce produit si particulier, j’ai très envie de rencontrer des esprits qu’ils soient fantasmés ou non, et peut-être voir mon regard sur le monde et moi-même évoluer. D’ailleurs l’expérience n’était programmée que pour le 11 ou 12 janvier mais ayant déjà obtenu le matériel je n’ai pas pu m’empêcher de me lancer le 3.
J’ai peur aussi : paraît-il que c’est vraiment violent (mais à la fois qu’attendre d’autre d’une substance capable de reproduire une EMI ?). Ce qui me fait réellement peur est la dilatation du temps dans le cas de ce fameux breakthrough : sûrement jouissif si tout se passe bien, mais en cas de bad... Jusqu’à plusieurs vies, une éternité de bad... et sans tripkiller cela va de soi : impossible en effet de prendre le cacheton lorsqu’on n’est plus connecté à son propre corps, et quand bien même : le temps qu’il fasse effet dans cette réalité, les années dans l’autre se seront écoulées. En somme, pas de filet sous le câble de funambule cette fois. Je me promets d’y aller progressivement...
L’avantage du joint est que justement on contrôle mieux la montée, en bang une fois qu’on a aspiré les dés sont jetés.

- Le temps est radieux, un grand soleil illumine la pièce. Je tire les rideaux pour provoquer un peu d’ombre car certains disent qu’il est plus intéressant de triper ainsi, mais je laisse le soleil largement filtrer quand même, c’est trop agréable.
- Assise sur mon lit, confortablement adossée au mur avec des coussins.
- Quitte à jouer dans la cour des grands et qui plus est avec des plantes sacrées, autant se rapprocher des règles de l’art : j’allume une bougie à deux angles de la pièce, je brûle un peu de sauge, puis je médite un petit quart d’heure.




    1)

Personne sur le net ne semblant s’accorder quant au fait de voyager au DMT avec ou sans musique, je prends d’abord le parti de le faire en silence, avec des bouchons anti-bruit au cas où les voisins en feraient.

Je tire donc précautionneusement sur la Changa la plus faiblement dosée, puis à chaque bouffée je garde la fumée dans mes poumons en comptant lentement jusqu’à dix.
Les premières choses que je remarque sont de légères déformations dans mon champ de vision : l’image semble lissée, certains détails minuscules de mon environnement (comme le grain de la tapisserie par exemple) deviennent plus difficiles à percevoir. Quelques vaguelettes se forment doucement devant mes yeux. Puis au fil des tirées sur la Changa la pièce commence à se désassembler, un meuble prenant l’envie de monter, un autre de se décaler sur ma gauche tandis qu’un mur s’affaisse.
Mon corps devient tout léger, puis progressivement de plus en plus lourd.
Aucune euphorie, quelques pensées drôles me viennent par moments et me font recracher la fumée un peu trop vite une fois ou deux, mais ça s’arrête là. D’ailleurs je ne me sens absolument pas défoncée ou tripée : je demeure très lucide, comme parfaitement sobre ou presque, à la seule différence notable que le monde s’est mit à bouger autour de moi.
Rapidement de forts acouphènes retentissent à mes oreilles, je sens une légère pression sous mon crâne et la pièce se met à chavirer, les limites de mon corps se floutant en un fourmillement grésillant.
Je me sens très intimidée.
Comme prévu, rien de récréatif comme avec du LSD ou même du 2C-B par exemple. Une pensée s’impose à moi : je ne me sens pas du tout prête pour un breakthrough, et j’en suis d’ailleurs très très loin, assurément.
Je change de tactique: tout en chargeant le second joint, je mets de la musique douce au casque :
https://www.youtube.com/watch?v=esvJF5pcMII
 
Elle n’empêchera pas les bourdonnements à mes oreilles, ni la sensation de perdre pied ou qu’un mini-tremblement de terre soit à l’œuvre, mais me calmera (presque) aussi efficacement qu’elle le fait avec des psychédéliques plus classiques. Je ne peux définitivement pas triper sans musique, quelle que soit la substance. Avec elle je peux progresser plus en confiance et me sentir davantage en harmonie avec les effets.
Alors je les vois. Les symboles dont tant de monde parle, ceux qui rampent sur les murs et les objets, colorés de verts bleutés notamment. Ils sont légèrement mouvants, translucides un peu comme l’aspect d’écailles ou de reflets. Il ne s’agit pas de lettres, kanjis ou tout autre code humain dont j’aurais connaissance, mais de quelque chose de plus abstrait, par endroits semblable à des vaguelettes courant concentriquement à la surface d’une marre, mais ridées, plissées, et non en cercles parfaits. Observés un à un je ne leur attribue aucune représentation concrète, mais pris dans leur ensemble (en fixant devant moi et en portant mon attention sur ma vision périphérique), je perçois la forme d’un grand scarabée finement ciselé occuper une vaste surface de la pièce.
Les cendres de la Changa ont l’aspect de petits vers ou chenilles, pas du tout dégouttant en fait, presque mignons, des vies comme d’autres.
Les motifs sur ma couette se mettent à se mouvoir, rampant sur le tissu avant que des écailles du même vert-bleuté translucide que les symboles ne le recouvrent, se dilatant et se rassemblant comme celles d’un serpent en mouvement.
Des fractales s’élèvent dans l’air en trois dimensions, visuels qui ne vont pas sans me rappeler le 2C-B mais en beaucoup plus lisses et moins acérés. Ce ne sont pas des motifs floraux comme j’obtiens parfois avec ma 2B, ni des flashs de couleurs mais des sortes de rosaces complexes. Mes mains sont suivies de traceurs que je qualifierais d’entre le 6-APB et le 2C-B : à la fois très nets, fluides mais nombreux et très rapprochés les uns des autres. En tendant les bras j’ai l’impression d’embrasser les visuels comme pour leur faire un câlin.

Tout ceci ne se maintient qu’une poignée de minutes à chaque fois. Que l’expérience puisse durer 10-20min au total je suis d’accord, mais en ce qui concerne les pics d’effets ici ce n’est pas plus long que 3min, en tout cas à ce dosage (ou peut-être est-ce moi qui m'y prends mal?). Si j’arrête de tirer ne serait-ce que pour reprendre mon souffle ou éviter des nausées (je ne suis pas fumeuse), tout retombe sans demander son reste. Cela rend la chose difficile à appréhender, tant par ma légère appréhension d’aller trop loin pour mes débuts, que par celle que les effets cessent. Il m’est ainsi relativement compliqué de les apprécier comme je pourrais le faire avec des psychédéliques classiques, en prenant mon temps pour m’en imprégner, comprendre vaguement leur fonctionnement et le coucher ensuite par écrit. Ce trip ressemble à une petite course contre la montre, avec les concessions qui lui sont nécessaires : soit je profite des effets, soit je tente de monter plus haut. Pas les deux.
Je fume les 4 joints. Du coup je suis très loin au-dessus des dosages indiqués par Macroscopie et d’autres (<50mg), mais très en dessous de ce que me conseille ma dealeuse (125 à 250mg!). Alors soit je n’ai pas mit assez de Caapi, soit je me suis faite arnaquer et sa Changa ne contient pas 30 % de DMT comme elle le prétend ? Ou encore: le DMT est plus concentré dans la poudre que dans les brindilles et j'ai mit une majorité de brindilles ici.

A la fin du dernier joint je comprends quelque chose. Je ne sais pas... c’est comme si ce ressenti doux et enveloppant était là depuis un petit moment déjà, mais que je n’arrivais pas à le percevoir. A présent je cherche, mets le doigt dessus, ça s’esquive puis je le retrouve. L’évidence s’impose enfin : je ressens l’amour dont m’a parlé Silly. Sans surprise il s’agit d’une sensation très différente de celle obtenue avec des empathogènes, pas du tout forcée ni envahissante ou encore accompagnée d’euphorie (quand bien même tout ceci ne rende pas les empathos désagréables, bien au contraire). C’est plus, heu... naturel. Je ne ressens pas de l’amour dans le vide comme avec les empathos, mais en pensant à des gens ; et il ne s’agit pas non plus du sentiment amoureux lors d’une relation à deux. C’est plus universel, plus doux, beaucoup moins pulsionnel. Je suis seule dans la pièce mais je sens comme des présences autour de moi : mes proches, mes amis, puis certains de mes ancêtres. C’est étrange car voilà bien longtemps que je m’étais fermée à ce genre de chose à double tour, mais voilà que je sens leur affection à mon égard, je me sens aimée et en sécurité ; et chose très rare chez moi, je ne me referme pas (trop) comme une huître. Je ne sais pas encore qu’en penser, c’est un peu déroutant mais j’imagine que c’est forcément thérapeutique.
L’ensemble des effets a un aspect très lumineux, parfaitement en accord avec le soleil radieux qui perce à travers mes rideaux. Maintenant que je comprends que la descente arrive vite, très vite après le pic, je trouve le trip un peu moins menaçant.

Voilà pour ce premier test. Bien entendu je ne compte pas m’arrêter là et je passe à plus fort, le temps de rouler, toussa.



    2)

https://www.youtube.com/watch?v=kPVzPVnsIAw
 

La montée me colle à mon dossier. A chaque bouffée l’oppression sur mon crâne revient et a même tendance à se généraliser à l’ensemble de mon corps, comme si l’on pressurisait la pièce dans laquelle je me trouve ; me donnant la vague impression d’être passagère d'une fusée au décollage. Pourtant je me sens nettement moins apeurée que précédemment. Je commence à apprivoiser cette sensation, je crois. En revanche des pensées me parasitent l’esprit, notamment des histoires abracadabrantes et légendes urbaines qui m’avaient effrayée lorsque j’étais petite (« Les éléphants ont peur des souris car elles peuvent remonter leur trompe pour leur ronger le cerveau »... ouai j’étais assez impressionnable gamine^^). J’ai des réminiscences de cette peur dégoûtée que j’avais alors ressenti. Je ne sais pas pourquoi ce genre de choses me revient à l’esprit maintenant, je finis néanmoins par réussir à l’en chasser.
Je ne me laisse pas (trop) distraire par tous les visuels et tente de continuer de tirer sur le joint de peur qu’ils ne retombent, bien que cela devienne de plus en plus difficile : D’abord je ne pense plus forcément à tirer car mon esprit vogue ailleurs. Ensuite je ne sais même plus si je tire ou pas, et me retrouve surprise d’avoir les poumons pleins, tentant de retenir ma respiration sans savoir si je le fais vraiment ou non.

Les écailles reptiliennes ont recommencé leur danse. Mais cette fois je sens quelque chose dans mon dos, comme une... ondulation. Les coussins se sont mis à se mouvoir derrière moi, j’ai l’impression d’être adossée à un serpent d’un petit mètre de diamètre (!) aux anneaux musculeux. J'avais déjà obtenu des hallucinations physiques par le passé avec le 6-APB et le 2C-B (encore eux^^), mais là ça n’a rien à voir, c’est beaucoup plus réaliste, concret et impressionnant : je sens quasiment le frottement de sa peau contre ma tunique, la forme de ses anneaux sous les écailles. J’ai la sensation qu’il me fait bouger moi en se déplaçant, étant donné que je suis adossée à lui. Cela reste une illusion, non pas une hallu : je sais que c’est faux. Mais ohaow.
Et soudain tout redevient clair. Ma vision est toujours lissée, mais presque plus d’effet visuel en 3D, très peu d’objets mouvants. Je suis de retour dans mon appartement.
Attendez, mon appartement ? A priori oui, car tout est à sa place : les murs, la déco, la porte la fenêtre, tout. Alors pourquoi ne me sens-je plus chez moi ?! Je ne saurais dire si cela vient d’une subtilité dans l’éclairage, de l’air ou de tout autre chose, mais cette pièce est différente, comme étrangère à mes yeux. J’ai l’impression d’avoir changé de lieu, ou peut-être serait-ce un monde parallèle... L’idée m'aurait fait sourire si ce décalage ne provoquait pas en moi une telle sensation de singularité. J’ai l’impression de voyager, au sens propre du terme.

Puis à force de tirer sur le joint, mon corps se désassemble tout comme la pièce au par avant, chacun de mes membres menant sa vie en montant, descendant ou se retournant, détachés les uns des autres et légèrement cubiques. Me voilà telle une œuvre sur toile de Picasso. Cet effet fugace me fait penser à la Salvia.
Finalement mon environnement devient flou, et avant que mes pensées n’aient le temps de commenter quoi que ce soit comme à leur habitude, je suis propulsée dans un monde de fantasy plus ou moins tarabiscoté, presque délirant par moments. La sensation de mort de l’égo et de la disparition du monde réel y est légèrement oppressante, semblable cette fois à un hole de MXP. J’ai furtivement l’impression que je ne reviendrais pas au monde précédent, si tant est qu’il existe un monde précédent. Heureusement cette idée est balayée par mon point salvateur d’ancrage et de calme, la musique qui semble émaner de partout et de nul part en même temps. Un peu apaisée je regarde des formes solides mais mouvantes, réalistes et déjantées tout à la fois me faire face.
J’y ai vu des objets très complexes, beaucoup à l’aspect de jouets de bois ou de métal imbriqués les uns dans les autres, tels que des cubes et autres boules de noël ornementés de motifs aux couleurs d’automne, d’yeux et de papillons peints, et un petit train pas si petit (à moins que ce ne fusse moi qui ai rétrécit) avançant vers un tunnel ténébreux, droit devant moi... Pour ma part je restais statique, je ne pouvais ni avancer ni m’en détourner. Et puis d’ailleurs, que signifiait « statique », « avancer » ou « détourner » ? Je crois que ce genre de notions était alors inexistant. De nombreuses autres choses se présentèrent à moi mais à ma grande hébétude, je ne parviens pas à m’en souvenir. Je ne rencontrai pas d’Entités en revanche, ni n’eus d’autres effets auditifs que les puissants acouphènes qui masquaient un peu la musique, laquelle néanmoins toujours présente n’était que très peu déformée (peut-être un peu plus grave que la normale).
Progressivement je sens mon corps revenir à moi, ma chambre réapparaît sous mes paupières allourdies qui papillonnent, et je comprends pour la première fois que mes yeux s’étaient jusqu'à présent fermés.

Le joint est terminé. Est-ce moi qui l’ai complètement absorbé ou a-t-il achevé sa combustion de lui-même pendant que je flottais au milieu de nul part, aucune idée. Toujours est-il que cette étape du voyage s’achève ici. Alors que tout redescend lentement je me surprends à désirer un breakthrough, là où moins d’une heure au par avant je ne me sentais pas du tout, mais alors pas du tout prête à y penser. Je commence à me demander si c’est bien moi qui suis en train d'apprendre à gérer l’Épice, ou si ce ne serait pas plutôt elle qui m'apprivoiserait, moi. Cette idée peut sembler incongrue mais ne sonne pas si faux à mon oreille... cela dit je ne suis pas encore totalement redescendue en écrivant ces lignes.* Mes pensées incessantes ont déserté mon esprit, le laissant flotter dans un silence bienvenu. Je me sens calme, sereine et confiante, comme hypnotisée par ces serpents invités chez moi. Je trouve la sensation étrange mais vraiment pas désagréable.

A ce stade je ne remarque pas de gros changement dans ma perception temporelle lors des mini-trips.


* Édit, deux jours plus tard : Bon d’accord, c’était chelou x) Bien sur je ne vois pas le DMT comme une entité vivante ou autre, je ne suis pas en plein délire (je ne crois pas^^) mais pour autant je ne parviens pas non plus à le voir comme une simple molécule chimique. J’ai l’impression qu’il a changé de très subtiles choses en moi, ou peut-être est-ce du placebo ? Toujours est-il que je pense que ce que j’ai voulu dire à ce moment, c’est que je me sentais bizarrement de plus en plus confiante à chaque tentative, de plus en plus enthousiaste sans pour autant avoir l’impression de bien m’habituer aux effets. C’est peut-être cette sensation qui m’a fait écrire ça.



    3)

Cette fois je suis secouée de nausées. Je n’arrive pas à terminer le joint et me vois contrainte d’attendre que les effets redescendent. J’ai dû trop doser en Caapi, ou mon corps n’en peut plus de toute cette fumée. Mince, mince, mince. Bon, il faut bien trouver une limite haute pour savoir ce dont j’ai besoin après tout. 20mg d’extrait dirais-je, pas plus.
Le fameux breakthrough ne sera pas pour cette fois, je commence à fatiguer. Mais l’expérience totale était incroyable malgré tout !



En somme, c’était un bon début. Subjectivement parlant je préfère de loin le LSD pour le moment en revanche, bien que les effets ne soient pas profondément comparables (au premier stade du DMT, il y a des similitudes quand même). Mais du peu que j'ai pu en voir pour le moment il s'agit d'une drogue intéressante, qui m'a fait penser à de nombreuses autres comme vous avez pu le constater, tout en restant assez singulière. Je pense qu'elle a un fort potentiel à explorer.
Compte tenu de l’absence de break je ne m’attends pas à un changement durable de ma perception du monde, d’ailleurs je ne garde actuellement, soit quatre heures après ma dernière tentative, qu’un mal de tête et une vague sensation de douceur et de calme.**
Je suis vraiment curieuse au sujet de ce fameux breakthrough à présent, plus encore qu’au par avant et par delà la crainte qu’il m’inspire. Il doit vraiment être d’une intensité sans borne, parce que déjà là...! Je me demande comment je vais pouvoir l’atteindre à la fois sans trop de nausées et suffisamment vite pour ne pas me retrouver bloquée dans la salle d’attente, incapable de reprendre le joint pour achever de me faire passer de l’autre côté comme il vient de m’arriver. De la pratique, je suppose... Il va falloir beaucoup investir d’argent mais bon, ça prendra le temps que ça prendra. Peut-être tenterais-je de confectionner ma propre Changa à partir de freebase lors de mon prochain achat.
En attendant je me sens très chanceuse et plutôt fière d’avoir pu tenter cette substance. Je voudrais remercier tous ceux qui ont pu me conseiller, directement ou indirectement, sans lesquels l’expérience ne m’aurait pas été abordable si rapidement et ne se serait peut-être pas si bien passée.

Merci également à celleux m’ayant lue, j’espère que ça vous aura plu et/ou que ça aura été un peu instructif. Cœur sur vous et plein de bonnes choses pour cette année !

xoxo

Morning


** Re-édit, toujours deux jours après : Je viens de sentir une réminiscence de cette sensation toute douce de la descente. Je ne sais pas si c’est ma reprise des nootropiques qui a pu la déclencher, ou si ça s’est juste fait naturellement mais j’ai retrouvé pendant un court laps de temps cette sensation de ne pas être seule face au monde, d’être entourée de gens bienveillants. Je l’ai toujours su intellectuellement parlant bien sur, mais le ressentir ce n’est clairement pas la même chose car d’habitude je suis dans un sentiment d’insécurité constant, ce qui est épuisant. Ça m’a fait beaucoup de bien, j’espère que je la retrouverais encore.

Dernière modification par Morning Glory (06 janvier 2019 à  17:41)

Reputation de ce post
 
Wow j'ai rarement lu un TR aussi détaillé et exhaustif ! Tres intéréssant | Str9
 
Juste: merci ! ~ onlymoi
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Agartha)
 
Wow ! Ça c'est du TR, ça se boit comme... de l'ayahuasca <3 / SC
 
Super TR merci du partage ! /coach
 
Passionnant !
 
thumbs up !! je t'admire ! tu te rapproche de ce ke tu cherches ne tkt pas <3 HF
 
merci Morning Glory Hyrda
 
Incroyable moment de lecture. Superbe et congratz. /Y.
 
Très chouette TR [Rick]

Soutenez PsychoActif dans sa lutte contre la guerre à la drogue: cliquez pour adhérer à l'association! <3

Hors ligne


#2 
Onlymoi 
Nouveau Psycho France
06 janvier 2019 à  18:18
Merci à toi pour ce TR!

Je te le dis : tu es un modèle pour moi!

J'aime ta façon de voir les choses, de vivre les choses, d'expérimenter la drogue... Sincèrement : tu es un modèle.

J'aimerai vivre les choses que tu as vécues, j'aimerai partager un tel trip, j'aimerai aimer le monde (les mondes?) tel que tu les aimes.

Oui la plupart des humains sont habités par un besoin égoïste de faire vivre leurs proches, eux-mêmes, dans un joli monde... Mais ce monde qu'ils idéalisent n'existe pas. Le seul monde qui existe réellement est celui de l'amour, le véritable Amour. Celui qu'on offre à n'importe qui, sans en attendre quoi que ce soit. Je te sens dans cet Amour inconditionnel (malgré tes phobies sociales), je te sens dans cette réalité que peu de personnes peuvent expérimenter. Encore une fois je te le dis: tu es un modèle !

Très beau TR, je suis (un peu) tes dires depuis quelques semaines et je dois dire que tu es une belle personne. Je ne t'ai jamais vu, je ne t'ai jamais parlé mais je le sens (je le sais), tu es une personne en or!

Reste comme tu es, apprends à appréhender le monde physique, apprend à entrer en contact avec les humains (les bons hein! Pas les cons!) et tu apportera tout ce dont ce monde a besoin: de l'amour !

Tu es un ange sur terre, dure vie que d'être là pour apporter un message à des gens qui ne parlent pas, ne comprennent pas ton langage mais je te le dis, aussi dur que ça doit être, tu es un ange. Un ange de l'amour, un ange de la vérité, un ange tout court.

Désolé, ça fait un peu déclaration d'amour. Ça l'est un peu, mais je te le dit aujourd'hui avant que je ne puisse jamais oser: je t'aime ! (Et heu, on est d'accord ?! Pas comme on dirait "je t'aimais à sa bien-aimée ! Juste un "je t'aime" à quelqu'un qu'on estime au plus haut point !)

Il n'y a qu'une chose à apprendre à partager en ce bas-monde : l'amour ! C'est ce qui nous sauvera de la barbarie. Toi tu en es capable, j'en suis certain.

Je m'arrête là.

Courage à toi et surtout :

MERCI !!!

"Il vaut viser la lune parce qu'au moins, si vous échouez, vous resterez dans les étoiles" Oscar Wilde

Hors ligne


#3 
Macroscopie 
Voyageur du temps
06 janvier 2019 à  18:24
Salut MG !

Content que tu es découvert les premiers effets!

En effet pour la dose, je parlais d’un 40mg en pipe ou avec TheMachine, c’est sur qu’en joint 50mg ont dû être assez doux smile, mais avec effet tout de même! La vendeuse t’a conseillée 125 mg en joint et c’est ce que je met en général, dans un joint.

Aussi, tu t’es préparée 4 joints, au 3 eme tu avais l’ecoeurement, nausées et mal de tête. Moi quand je fume trop de dmt en joint ou que j’en sent trop (festival), ça m’ecoeure aussi pas mal... je conseillerais de te préparer un seul joint bien dosé pour ne pas avoir ces effets négatifs qui sont signes d’alertes de surdose pour moi et de réitèrer le lendemain..

Pour obtenir le breakthough je te conseillerais aussi d’utiliser une petite pipe au lieu de fumer en joint, tu serais pour sûr, beaucoup plus surprise. En joint le breakthough est pas impossible mais il faut doser un peu comme un poney et l’effet sera plus champignonesque.

La sensation que tu as vécu avec tes ancêtres proches de toi et sentir leur amour et leur douceur est un bel effet dmt, en pipe, il n’est pas rare de les apercevoirs
Me sentir en sécurité par des etres non inconnu pendant un trip c’est un point que j’affectionne particulièrement.

Pour ta phobie sociale, sous dmt, on ne peut que l’etre, sociale wink et des fois ça passe aussi par la confiance en soit, ne pas se juger comme nul et moins forte que les autres.
On est tous pareil quand on va aux wc, on a la culotte en bas des genoux !

Hors ligne


Morning Glory a écrit

Morning Glory

Que dire...

Magnifique prose
Beau partage
Limpide
Thx
respect-2


Aventurier Explorateur

Hors ligne


#5 
Morning Glory 
Adhérent PsychoACTIF
07 janvier 2019 à  01:21
Merci à vous tous pour vos retours o/ Ca fait toujours aussi plez, et merci Agartha et Str9 pour les champis, c'est cool smile


Onlymoi,
Haha j'ai la pression maintenant, je suis une vraie star arf
Non en vrai je crois que tu m'idéalises un peu... beaucoup, un peu beaucoup lol^^ Je ne suis pas encore certaine de poster mon TR au 6-APB pour sa date anniversaire mais si je le faisais tu risquerais de me revoir à la baisse en tant que modèle haem, en tout cas pour la prise de drogues^^ Et quant à l'amour universel j'ai envie de dire, ça dépend pas mal du contexte... J'aimerais aimer les gens qui tuent, font souffrir à dessein, par plaisir, égocentrisme ou ignorance feinte, mais j'ai vraiment, vraiment du mal. Mon amour est-il encore universel du coup? wink Non comme tu le dis tu ne m'as jamais vue, jamais parlé: je suis pas toujours si mignone hein loin de là, j'ai aussi ma part d'ombre et je montre parfois les crocs comme tout le monde... désolée hmm

et tu apportera tout ce dont ce monde a besoin: de l'amour !

Bon ça je reconnais que c'est une très jolie piste, merci beaucoup! Je ne pense pas que si petite que je suis je puisse faire bouger ce monde hein, mais si ça peut au moins donner un semblant de sens à mon existence histoire de tenter d'apporter une pierre à l'édifice alors oui, je veux bien essayer. Parce qu'au fond, je suis d'accord avec toi sur ta vision de l'amour comme 'médicament'.

Désolé, ça fait un peu déclaration d'amour. Ça l'est un peu, mais je te le dit aujourd'hui avant que je ne puisse jamais oser: je t'aime ! (Et heu, on est d'accord ?! Pas comme on dirait "je t'aimais à sa bien-aimée ! Juste un "je t'aime" à quelqu'un qu'on estime au plus haut point !)

Vui j'avais compris smile Je pense que tu es une très belle personne tout pareil Onlymoi, je t'aime beaucoup moi aussi coeur

Courage à toi et surtout :

MERCI !!!

Merci à toi smile



Yo Macro,

En effet pour la dose, je parlais d’un 40mg en pipe ou avec TheMachine, c’est sur qu’en joint 50mg ont dû être assez doux smile, mais avec effet tout de même! La vendeuse t’a conseillée 125 mg en joint et c’est ce que je met en général, dans un joint.

Ha, donc The Machine permet bel et bien d'utiliser la Changa... Mais je ne comprends pas: comment la fait-on bruler avec ce dispositif? N'est-il pas justement fait pour éviter de cramer le DMT freebase?^^
La vendeuse m'a conseillé 125mg en bang ou pipe, et 250 en joint pour être exacte. Mais vu que je rajoute de l'extrait de Caapi, théoriquement 250 devrait être overkill et vu le prix du gramme j'ai envie de dire: heureusement wink

Aussi, tu t’es préparée 4 joints, au 3 eme tu avais l’ecoeurement, nausées et mal de tête. Moi quand je fume trop de dmt en joint ou que j’en sent trop (festival), ça m’ecoeure aussi pas mal... je conseillerais de te préparer un seul joint bien dosé pour ne pas avoir ces effets négatifs qui sont signes d’alertes de surdose pour moi et de réitèrer le lendemain..

En fait j'en ai carrément fait six au total, d'ailleurs je me rends tout juste compte que j'ai usé la moitié de mon pochon en un aprem ToT . Les quatre premiers étaient dédiés à la première session à elle toute seule^^ Donc effectivement ce devait etre mon corps qui me disait "hey morning tu fous quoi là wech?!" à sa manière... Je prends note wink

Pour obtenir le breakthough je te conseillerais aussi d’utiliser une petite pipe au lieu de fumer en joint, tu serais pour sûr, beaucoup plus surprise. En joint le breakthough est pas impossible mais il faut doser un peu comme un poney et l’effet sera plus champignonesque.

Haha tu m'as fait rire^^
L'effet diffère suivant comment on le fume?! Okay je pensais pas du tout, je note ça aussi^^ Surement en rapport avec la montée plus ou moins brutale si je comprends bien?
Je viens d'acheter un kit pour transformer une bouteille plastique en bang moins de 5 ronds ports inclus, il devrait arriver d'ici deux-trois semaines j'espère que ça fonctionnera aussi bien qu'une pipe^^ Surtout que si ça peut me faire économiser de l'épice c'est vraiment tout bénef, j'espère juste que j'arriverais à retenir la poudre dans le bol qu'elle ne passe pas dans la flotte, puis à me retenir de cracher mes poumons.

La sensation que tu as vécu avec tes ancêtres proches de toi et sentir leur amour et leur douceur est un bel effet dmt, en pipe, il n’est pas rare de les apercevoirs
Me sentir en sécurité par des etres non inconnu pendant un trip c’est un point que j’affectionne particulièrement.

Oui c'est vrai que c'était pas désagréable, j'ai hâte de redécouvrir tout ça en y étant préparée, je serais moins prise au dépourvu du coup et parviendrais donc peut-être à mieux m'y ouvrir.

Pour ta phobie sociale, sous dmt, on ne peut que l’etre, sociale wink et des fois ça passe aussi par la confiance en soit, ne pas se juger comme nul et moins forte que les autres.
On est tous pareil quand on va aux wc, on a la culotte en bas des genoux !

Héhé, c'est vrai bien vu. J'ai un bon petit espoir en effet que le DMT m'aide à fixer ce genre de faits en profondeur, parce que mon intellect seul a beaucoup de mal à modifier le sentiment d'insécurité derrière. Ce serait trop trop bien^^

Merci beaucoup pour tous ces précieux conseils Macroscopie! Ha et au fait je pense à toi chaque fois que je mange un Romanesco maintenant mdr, j'ai découvert ces trucs grace à ton avatar ça m'avait intriguée et en fait j'adore ça lol


Merciii Sarcastrophe, heureuse que ça t'ai plu! smile

Dernière modification par Morning Glory (07 janvier 2019 à  01:31)


Soutenez PsychoActif dans sa lutte contre la guerre à la drogue: cliquez pour adhérer à l'association! <3

Hors ligne


#6 
Macroscopie 
Voyageur du temps
07 janvier 2019 à  09:15
Non ! ^^
TheMachine c’est pour la freebase! Et la pipe plus adaptée pour la Changa, mais le bang est pas très adapté à cause de la temperature du foyer. Donc je disais de tester en pipe! ^^

Arf oui 6 joints c’est bien trop, moi si j’arrive à fumer 2 joints de Changa en 1 h c’est déjà bien mais après j’apprécierai plus. Une fois ça m’est déjà arrivé de me préparé un joint en solo mais de pas du tout l’apprecier a cause de la nausée et du mal de tête qu’il m’avait mis, ces effets sont des alertes: soit tu a pris des substances qui devait pas interagir, c’est à dire comme mon cas, car le matin on m’avait proposé un tracé de c et javais de la k, ou soit un aliment un peu trop gras ou autre.
A chaque fois que j’avais l’ecoeurement Dmt, j’avais abusé sur quelques chose et ça me le faisait savoir.

Bien sûr qu’en joint c’est pa du tout pareil qu’en pipe, et oui c’est du OneShot en pipe donc la rapidité d’absorbtion est beaucoup plus rapide. Mais j’ai déjà eu un breakthough en joint mais le joint était surdosé et j’ai eu une petite nausée. C’est sur que tu économisera en pipe! Pour sûr! Moi les joints je les gardes pour des occasions ou je ne veux pas forcément être secoué par un gros trip mais juste un moment calme est doux, et savourer plus longtemps du coup, en tout cas ça reste moins tapage de crâne.

Pour ta pipe achète toi les petite grilles de robinets style de mousseur, pour pas faire tomber ta changa dans l’eau.

Ahah content que je puisse t’aider à manger de la verdure big_smile
Moi même je n’aime juste que sa couleur et ses formes ^^ mais j’aime pas son goût pour autant ahah, mais je dois dire que c’est un légume qui a du style big_smile

Et pour la phobie sociale, je me dit que sous dmt on est jamais seul, il y a toujours des entités qui nous regardent triper et que pour la sociabilité ça peut, peut être faire évoluer positivement.

Pas de soucis MG, ça me fait plaisir de parler de ces molécules avec mes ressentis et expériences, même si j’ai encore beaucoup de choses à découvrir, mais c’est en partageant qu’on arrive à de bonnes théories.

Dernière modification par Macroscopie (07 janvier 2019 à  09:19)

Hors ligne


#7 
CoachMigui 
The Notorious MIG Suisse
07 janvier 2019 à  13:41
Le problème quand tu fumes en joint en fait c'est que ton corps va très vite éliminer le DMT et du coup ta tolérance va être catapultée si j'ai bien compris. Donc si tu fumes en bang, tu prends tout d'un coup là ou en joint les dernières lattes font beaucoup moins effet à cause de la tolérance rapide qui arrive ! Je pense qu'elle est là la piste à chercher smile . En joint j'ai du tirer comme un pompier pour aller assez loin, et je fume depuis que j'ai 14 ans donc je pense en effet que c'est pas la meilleure solution pour quelqu'un de non-fumeur pour aller un peu plus loin que les premières phases, mieux vaut prendre une grosse douille qui te nique la gorge mais au moins plus être pré-occuper à fumer plus tard ^^

Super TR sinon, très complet et c'est très agréable à lire. Perso j'ai été incapable d'écrire un TR sur la Changa tant ça a été space pour moi donc chapeau de l'avoir fait tongue .

Pour la lumière, je pense que la plupart des psychés se portent bien dans le noir pour pouvoir vraiment voir ce qu'ils ont à montrer à l'intérieur, pour moi le DMT ça a été un peu pareil même si les visuels les yeux ouverts sont aussi très impressionnant. De toutes façons à un certain seuil, on ne sait même pas vraiment si nos yeux sont ouverts ou pas ! Pour la musique je dirais pareil, moi ce que j'ai préféré c'était avec un sitter qui faisait du bol tibétain ! Propulsion dans le cosmos garantie wink

J'espère pouvoir lire d'autres TR prochainement c'était vraiment sympa merci encore pour le partage smile .

/coach

Dernière modification par CoachMigui (07 janvier 2019 à  13:43)


If you are meditating and a devil arrives, make the devil meditate. Gurdjieff

Hors ligne


Salut à toi Morning! Super TR, merci beaucoup! Quand tu dis:

"Je commence à me demander si c’est bien moi qui suis en train d'apprendre à gérer l’Épice, ou si ce ne serait pas plutôt elle qui m'apprivoiserait, moi. Cette idée peut sembler incongrue mais ne sonne pas si faux à mon oreille... "

... ça me rappelle beaucoup mes sessions de Changa. Je sens beaucoup plus ce côté tangible, presque vivant, de la substance avec la Changa qu'avec la DMT free base.

Bons futurs voyages à toi en tous cas!

Les drogues ne sont pas dangereuses en elles-mêmes. Le manque d'information l'est.

Hors ligne


#9 
Morning Glory 
Adhérent PsychoACTIF
09 janvier 2019 à  01:20

Non ! ^^
TheMachine c’est pour la freebase! Et la pipe plus adaptée pour la Changa, mais le bang est pas très adapté à cause de la temperature du foyer. Donc je disais de tester en pipe! ^^

Haaaaaaa booonnnnn...
.....haaaaa meeeeer*e! ToT
Bon je me disais que le bang serait surement moins abrasif pour la gorge que la pipe en fait. La méthode du sandwitch pour la température ça marche pas? J'essayerais ptet de me dégotter une pipe ou de m'en bricoler une du coup... Faudra que je trouve pas cher, j'ai déjà utilisé un peu trop d'argent pour cette session de Changa vu mon budget, mais pas trop petite non plus pour pas me bruler avec la fumée hmm Idem pour les grilles, je voulais déjà en acheter avant mais je les ai oubliées boulet si je trouve une pipe qui me convient j'y penserais cette fois^^

D'accord pour les doses je comprends mieux ma réaction alors! Bon la prochaine fois je tenterais de faire un régime 3 jours avant pour être sure sure sure et je ferais moins de sessions, bien reçu!



Coach, en théorie le Caapi réduit fortement la tolérance, ce serait pas comme du DMT freebase apparement. Mais je peux me tromper^^
En tout cas je suis bien d'accord à la condition de réussir à garder la fumée dans les poumons sans tousser. En plus c'était pas super agréable de retenir ma respiration à répétition tout en me tapant la montée à réaction.

Heureuse que le TR t'ai plu, merci à toi pour le champi tongue (et Silly aussi, n'oublions personne x) )

Le bol tibétain j'avoue ça doit être un super plan ça. J'essayerais ptet au casque quand je serais plus familière avec la substance, meme si ça rendra jamais pareil qu'un vrai^^

Et oui normalement, j'en ferais d'autres smile J'aime beaucoup écrire des TRs donc si une expérience me marque ou me semble suffisemment neuve tu auras de mes nouvelles, à fortiori si j'arrive un jour à break avec la Changa là tu auras la suite de celui-ci wink


Teona je me sens moins folle mdr c'est bien, merci ;p

Dernière modification par Morning Glory (09 janvier 2019 à  01:22)


Soutenez PsychoActif dans sa lutte contre la guerre à la drogue: cliquez pour adhérer à l'association! <3

Hors ligne


#10 
CoachMigui 
The Notorious MIG Suisse
09 janvier 2019 à  10:44
Ah c'est donc pour ça qui tu as mis du Caapi ! Je connaissais pas cette technique smile .

Il me semble que pour absorber le DMT, il faut garder la fumée au moins 15 secondes dans les poumons ce qui peut effectivement s'avérer très dur pour un non-fumeur en effet !

If you are meditating and a devil arrives, make the devil meditate. Gurdjieff

Hors ligne


#11 
Bootspoppers 
Adhérent PA; Friend-zonard e France
09 janvier 2019 à  19:07
Je ne suis pas encore arrivé a la Changa.
Mais ce TR est très intéressant.
Deux questions
C est quoi the machine?
Et la free base c est pas du crack ici?
Merci..

Faire des photos, des messages (no overdose-Chemsex-RDR). Dépénalisons les substances PA : cliquez pour adhérer à l'association!

Hors ligne


#12 
Morning Glory 
Adhérent PsychoACTIF
10 janvier 2019 à  13:16
Coach, ouai c'est le principe de la Changa: tu prends de l'épice freebase et tu ajoutes un IMAO (ici: du B. Caapi). C'est un peu de "l'Ayahuasca fumée" en fait^^" Ca permet de fumer plus facilement le DMT et ça change un peu les effets d'après les témoignages (avec les alcaloïdes, ou l'esprit selon les croyances, du Caapi).


Boots, merci pour ton retour smile
The Machine c'est une sorte de vapo que tu te fabriques à partir d'une bouteille en verre. Elle est utilisée pour vaper le DMT freebase sans se ruiner dans un glass vapor genie par exemple.

Et freebase, bon je suis pas une pro en chimie mais c'est pas réservé à une moécule en particulier, c'est son "alliage", son "état" si je puis dire (y a surement un mot réellement approprié). Comme j'ai comprit la freebase c'est quand tu n'as que la molécule sous forme basique comme son nom l'indique, et qui peut donner un sel en la faisant réagir avec un composé (ça devient de l'hydrochloride si tu y mélanges à de l'acide chloridrique par exemple, mais tu as aussi fumarate, acetate, etc). Donc quand tu utilises du crack, c'est de la coke sous sa forme freebase en fait. Et le DMT freebase c'est aussi une des formes sous lequel le DMT se présente.
(Ha, je vois en cherchant vite fait que ça ne fonctionnerait qu'avec les amines organiques apparemment^^)

Merci aux deux derniers champignoneurs aussi, j'aime les champis, j'collectionne les champis, c'bon les champis *_* lol

Dernière modification par Morning Glory (10 janvier 2019 à  13:18)

Reputation de ce post
 
Quelle science aimable ! Boots le photographe

Soutenez PsychoActif dans sa lutte contre la guerre à la drogue: cliquez pour adhérer à l'association! <3

Hors ligne


#13 
CoachMigui 
The Notorious MIG Suisse
10 janvier 2019 à  13:50
Ah okay, je pensais pas que le Caapi était l'IMAo mais qu'il était déjà dans ta changa ! (pour moi la changa est mélangée avec des imaos forcément non ?)

If you are meditating and a devil arrives, make the devil meditate. Gurdjieff

Hors ligne


@ Coach:

Dans la Changa de Morning, c'est le concentré de Caapi qu'elle a ajouté qui contient la plus grand partie des IMAO. La feuille seule ne suffit pas, n'en contenant pas assez (le bois de la liane non plus).
Elle a donc ajouté son concentré 30:1 pour faire une plus grande quantité d'IMAO.
Sinon, oui, le principe de la Changa, c'est bien de contenir un IMAO en assez grande quantité pour que le phénomène de tolérance à la DMT disparaisse.

@ Morning:

Par curiosité, tu l'as acheté combien ton extrait de Caapi x30? Il est sous forme d'une poudre brun/cuivrée?
Je pose juste la question par ce que si c'est le cas, ça peut être fait très facilement, avec juste de l'eau et du Caapi (et du feu)!
RDR et réduction des coûts! lol

Les drogues ne sont pas dangereuses en elles-mêmes. Le manque d'information l'est.

Hors ligne


#15 
Morning Glory 
Adhérent PsychoACTIF
11 janvier 2019 à  13:19
Je l'ai eu pour moins de 7 ronds, un peu plus de dix avec les ports.
C'est une sorte de résine brun-noire (voir ici), avec une très légère odeur de fumée. Ce qui est étonnant (voire louche!) c'est que ça revient deux fois moins cher d'acheter 5g d'extrait que 50 de racine brute! Du couuuup thinking

En gros pour extraire le Caapi toi tu laisses bouillir la plante quelques heures pour en extraire les harmines, puis on vaporise la flotte et le tour est joué? Ce sera toujours bon à savoir ptet qu'un jour j'en aurais besoin^^

Soutenez PsychoActif dans sa lutte contre la guerre à la drogue: cliquez pour adhérer à l'association! <3

Hors ligne


#16 
SillyCone 
Voyageur intergalactique Brazil
11 janvier 2019 à  16:29
Ton concentré de caapi n'est pas un extrait, ça se rapproche plus de l'ayahuasca (sans DMT) que de l'harmaline. Ce n'est pas fait pour être fumé, à mon sens. Si c'est bien du 30x, ça correspond à 150g de liane, ce qui fait 3 doses légères à boire, dilué dans un peu d'eau chaude (ce à quoi il faut rajouter une source de DMT, donc soit de la chacruna ou chagropanga, soit du mimosa.)

À mon sens, un "trip" à la changa n'est pas l'équivalent à un trip à la DMT, ça se rapproche plus d'une cérémonie courte (mais intense) à l'ayahuasca.
Si je veux faire un breakthrough, je vaporise de la DMT pure.
Si je veux "travailler" sur moi même, étendre ma conscience, alors je fume de la changa.

Extraire le caapi pour en retirer l'harmaline est du gaspillage, car il contient beaucoup moins d'harmaline que le peganum harmala et est beaucoup plus cher. Dans un verre d'ayahuasca, il y a entre 50 et 100g de caapi. Dans un verre d'"anahuasca" (analogue d'ayahuasca avec le peganum et le mimosa), il ne faut que 4g de graines de peganum !
1kg de caapi = +- 80€, 1kg de peganum = 35€, faites le calcul...
Et il faut faire une extraction acide/base avec une salaison (processus appelé Manske, qui permet d'enlever la vascinone qui est abortive) pour obtenir de l'harmaline pure, pas simplement une cuisson avec réduction comme pour ton concentré. Mais c'est assez simple à faire, il suffit de vinaigre et de soude caustique (et carbonate de soude si on veut séparer les différents harmaloïdes), pas besoin de solvants a-polaires (hydrocarbures) ou de verrerie de chimie. Par contre faut être patient, ça prend facilement le double du temps par rapport à une extraction de DMT à partir de mimosa (en STB, une A/B prend beaucoup plus de temps aussi.)

Dernière modification par SillyCone (11 janvier 2019 à  16:34)

Hors ligne


#17 
Morning Glory 
Adhérent PsychoACTIF
11 janvier 2019 à  22:29
Je ne comprends pas. C'est du Caapi ou s'en est pas en fait^^ Forcément ce n'est pas de l'harmaline pure quoi qu'il en contient forcément, seules les proportions sont inconnues. Mais je ne comprends pas pourquoi selon toi il ne pourrait pas être fumé. D'ailleurs je n'ai senti aucune tolérance au DMT, preuve que ça a bien fonctionné, non?^^

Je pourrais pas dire pour le break à la changa (forcément lol), et les avis sont partagés sur le net bien que la plupart de ceux que j'ai dénichés convergent vers l'idée que c'est possible.
https://www.shroomery.org/forums/showfl … r/16375059
https://www.reddit.com/r/DMT/comments/5 … om_changa/
Mais oui en effet c'est décrit comme étant différent de la freebase, c'est en toute connaissance de cause que j'ai préféré la Changa smile

Effectivement l'Harmala semble plus rentable en termes d'extraction si on veut de l'harmaline pure, mais j'aime bien l'idée de conserver les autres alcaloïdes du Caapi, apparemment le trip serait différent qu'avec l'harmaline pure. Après, je conçois que l'effet IMAO doit en être un peu moins puissant.

Soutenez PsychoActif dans sa lutte contre la guerre à la drogue: cliquez pour adhérer à l'association! <3

Hors ligne


@ Morning:

Oui, c'est ça, pour faire un concentré de Caapi, il faut bouillir une heure et demi ta matière végétale avec de l'eau distillée et quelques gouttes de vinaigre pour acidifier.
Cela ne donne pas une free base mais un extrait très large qui contient de la chlorophylle, des sels d'harmaloïdes (dont la tétrahydroharmine, que le Peganum ne contient pas et qui fait la particularité du Caapi) et tout ce qui est hydrosoluble dans ta liane ou tes feuilles.

Tu refais 3 fois la manip d'infusion, en collectant à chaque fois l'eau d'infusion avant de rajouter de l'eau claire. Puis tu fais réduire tout doucement toute l'eau ainsi récupérée, jusqu'à tout évaporer pour récupérer une poudre brune cuivrée. Voilà ton extrait!

Savoir si l'on peut la fumer ou non a été longuement débattu sur le Nexus. ça marche clairement moins bien qu'une free base purifiée mais ça fait néanmoins le job, c'est ce que j'utilise pour ma Changa, préférant aussi avoir le spectre complet des molécules du Caapi. Perso, l'harmine ou l'harmaline purifiées me retournent le crâne dans la Changa, c'est assez désagréable et plutôt "mindfuck". Je trouvé ce concentré de Caapi bien plus doux et "aimant".

Par contre, j'adore prendre de l'harmine ou de l'harmaline en sublingual avant de fumer de l'herbe, ça rend l'effet de l'herbe beaucoup, beaucoup plus psychédélique...

Dernière modification par Teona Nacatl (12 janvier 2019 à  13:52)

Reputation de ce post
 
Merci pour la recette ~MG

Les drogues ne sont pas dangereuses en elles-mêmes. Le manque d'information l'est.

Hors ligne


#19 
Morning Glory 
Adhérent PsychoACTIF
13 janvier 2019 à  00:43
Ha et donc c'est pour ça que Silly a de meilleurs effets avec la méthode en joints alors. Ca y est j'ai comprit je crois o/

J'essayerais ptet un jour l'harmaline avec les joints de canna, maiiis pour ça faudrait déjà que je me remette à fumer des joints fume_une_joint mais je retiens merci-1

Soutenez PsychoActif dans sa lutte contre la guerre à la drogue: cliquez pour adhérer à l'association! <3

Hors ligne


#20 
SillyCone 
Voyageur intergalactique Brazil
13 janvier 2019 à  16:38
Oui, c'est pas que ça "peut pas" se fumer, puisque tu l'as fait wink mais c'est que ça brûle nettement moins bien vu le conditionnement.
L'harmaline/harmine que j'extrait est en forme de poudre, c'est beaucoup moins lourd à fumer que ton concentré. Par contre, ça ne me donne absolument pas le "mindfuck" que ça fait à Teona, bien au contraire, pour moi ça adouçit le voyage, le rend plus compréhensible, et je sens la bienveillance féminine de l'esprit de l'ayahuasca, mais c'est peut-être dû au fait que j'infuse ça sur des feuilles de caapi et que je la chante (comme le font les curanderos vegetalistas - les chamans amazoniens - pour l'ayahuasca) pendant qu'elle s'évapore, j'y met beaucoup d'intention/attention/amour. Et dans ma croyance, ça change tout...
Ça devrait se trouver assez facilement, l'harmaline freebase pure, y en a souvent dans les smartshop légaux donc il y en a sûrement sur le DN.
Et puis si tu es non fumeuse, pas étonnant que t'aies eu la nausée avec le nombre de oinjs que t'as fumé... Une prochaine fois, tu pourrais charger plus tes oinjs et ajouter de l'harmaline pure (et puis avec la pure, tu sais exactement combien d'IMAO tu mets, donc tu peux doser beaucoup mieux qu'avec ton concentré). Un joint me suffit largement, je mets 150mg dedans ( => 66mg DMT, 17mg harmaline) et je fume jusqu'à ce que ça me convienne (ou que je suis parti trop loin que pour me souvenir que j'ai un joint à la main - c'est quoi une main déjà ?), même si je fini pas le joint, c'est pas grâve, quand je suis redescendu je peux le rallumer pour repartir un petit coup même si je vais aller moins loin.

Hors ligne


#21 
Origuon 
Nouveau membre France
13 janvier 2019 à  22:29
Wow ça rigole vraiment pas , quand j'ai vue ton expérience avec toutes les autres drogues j'étais super impressionner xd , mais sinon nice de ressentir de l'amour ça fais toujours plaisir big_smile

Hors ligne


#22 
Morning Glory 
Adhérent PsychoACTIF
14 janvier 2019 à  01:18
C'est bien d'avoir les deux avis, c'est fou comme les expériences varient avec les mêmes substances entre les individus.

SillyCone a écrit

je la chante (comme le font les curanderos vegetalistas - les chamans amazoniens - pour l'ayahuasca) pendant qu'elle s'évapore, j'y met beaucoup d'intention/attention/amour. Et dans ma croyance, ça change tout...

Et pas que dans ta croyance à mon avis, ça doit aussi carrément influer ton set, c'est tout bénef smile Je tenterais de travailler ces 'intentions d'amour' pour voir, je trouve ça super comme idée (l'attention je l'ai déjà avec la médit').

Ça devrait se trouver assez facilement, l'harmaline freebase pure, y en a souvent dans les smartshop légaux donc il y en a sûrement sur le DN.
Et puis si tu es non fumeuse, pas étonnant que t'aies eu la nausée avec le nombre de oinjs que t'as fumé... Une prochaine fois, tu pourrais charger plus tes oinjs et ajouter de l'harmaline pure (et puis avec la pure, tu sais exactement combien d'IMAO tu mets, donc tu peux doser beaucoup mieux qu'avec ton concentré). Un joint me suffit largement, je mets 150mg dedans ( => 66mg DMT, 17mg harmaline) et je fume jusqu'à ce que ça me convienne (ou que je suis parti trop loin que pour me souvenir que j'ai un joint à la main - c'est quoi une main déjà ?), même si je fini pas le joint, c'est pas grâve, quand je suis redescendu je peux le rallumer pour repartir un petit coup même si je vais aller moins loin.

Ouai j'en ai trouvé un batch (un seul mais bon, ça suffit si c'est clean) mais ça rererefait des trucs à acheter, je vais y aller molo même si un jour je tenterais surement si j'accroche vraiment à la Changa wink Tfaçon des aproches y en a tellement... Non en vrai, je pense que vu que je devrais recevoir bientôt une sorte de bang, j'essayerais déjà comme ça, puis je réfléchirais aux deux options que vous me proposez (pipe et harmaline), question d'expérimentation personnelle... et aussi d'économies^^"


@(P?)Ori(y?)guon:

Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler


Soutenez PsychoActif dans sa lutte contre la guerre à la drogue: cliquez pour adhérer à l'association! <3

Hors ligne


#23 
SillyCone 
Voyageur intergalactique Brazil
14 janvier 2019 à  02:51

Teona Nacatl a écrit

Par contre, j'adore prendre de l'harmine ou de l'harmaline en sublingual avant de fumer de l'herbe, ça rend l'effet de l'herbe beaucoup, beaucoup plus psychédélique...

Quelle quantité utilises-tu pour cela ? de la freebase ?
As-tu déjà essayé l'harmaline en sublingual avant de faire une vapo de DMT pure ?

En fait pour moi l'intérêt de la changa n'est pas de permettre de fumer la DMT en plus d'une minute sans subir l'effet de tolérance (j'ai le GVG pour ça), mais bien de connecter avec d'autres fréquences. Ça étale le voyage sur plus longtemps mais pas tellement les visions, qui sont pour moi bien plus intenses avec la DMT seule. Et donc je serais curieux d'entendre ton expérience avec juste l'harmaline et la DMT sans la matière végétale.
As-tu déjà testé l'harmaline et la DMT en oral ? (dans du jus de citron, par exemple)

Hors ligne


#24 
Origuon 
Nouveau membre France
14 janvier 2019 à  19:52

@(P?)Ori(y?)guon:

Spoiler
Spoiler
Spoiler S'pèce de TROLL -_-
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler Je crie au plagiat.
Spoiler
Spoiler Au BAN mad
Spoiler
Spoiler
Spoiler ...
Spoiler
Spoiler La mienne elle est plus mieux bien.
Spoiler Parce que:
Spoiler
Spoiler
Spoiler
Spoiler Elle mange un cookie.
Spoiler Et puis ça lui fait voir des BULLES!
Spoiler
Spoiler NA!

Prend
Pas
le
seum
la
mienne
elle
fais
une
bulle
avec
sa
main
sur
son
oeil
dab

Reputation de ce post
 
C'mm pas une vraie bulle, c'ses DOIGTS! Zaz t grillé ":D"=ta sign. de blagues :p

Hors ligne


SillyCone a écrit

Quelle quantité utilises-tu pour cela ? de la freebase ?
As-tu déjà essayé l'harmaline en sublingual avant de faire une vapo de DMT pure ?

As-tu déjà testé l'harmaline et la DMT en oral ? (dans du jus de citron, par exemple)

Salut SillyCone!

Désolé pour la réponse tardive, je suis fort occupé en ce moment...

J'ai essayé l'harmaline et l'harmine en sublingual avant de vaper de la DMT. J'utilisais 20mg d'harmaline freebase ou 30mg d'harmine freebase. La technique pour que cela fonctionne bien était d'étaler la poudre sur les muqueuses, afin qu'il y ait une large surface de contact, pendant au moins 5 minutes. Je n'ai pas poursuivi mes expérimentations très loin, car je trouvais que ça diminuait très fortement l'intensité visuelle de la DMT.

Je n'ai pas essayé la DMT orale, une sorte de tabou peut-être, j'attends de pouvoir l'expérimenter ainsi dans le contexte traditionnel, un jour.

J'avais aussi essayé l'harmaline orale, avec du jus de citron, 250mg, avant de vaper, l'effet était aussi assez désagréable (plutôt confus, peu de visuels, bodyload...)

L'intensité et la profondeur du voyage avec le concentré de Caapi en Changa correspondent nettement plus à ce que je recherche, d'où mon idée de creuser désormais de ce côté!


Les drogues ne sont pas dangereuses en elles-mêmes. Le manque d'information l'est.

Hors ligne


#26 
SillyCone 
Voyageur intergalactique Brazil
22 janvier 2019 à  05:11

Teona Nacatl a écrit

J'utilisais 20mg d'harmaline freebase ou 30mg d'harmine freebase.

Ah tu sépares l'harmine de l'harmaline ?
Perso je les laisse ensemble, mais je fais quand même une Manske pour virer la vascinine et vascinone qui sont abortives. Je travaille avec la rue syrienne, qui contient beaucoup plus d'harmaloïdes que le caapi, même si celui-ci contient aussi la tétrahydroharmaline, mais j'ai pas vraiment noté de différences notoires entre des harmalas extraits du caapi ou de la rue, bien que je ne les ai testées que dans la changa (à raison de 250mg d'harmalas par 1000mg de DMT et 1000mg de matière végétale.)

Teona Nacatl a écrit

Je n'ai pas essayé la DMT orale, une sorte de tabou peut-être, j'attends de pouvoir l'expérimenter ainsi dans le contexte traditionnel, un jour.

L'ayahuasca en contexte traditionnel n'a absolument rien à voir avec la DMT orale !
Avec l'ayahuasca, tu as un spectre d'alkaloïdes beaucoup plus large, notamment avec la tétrahydroharmaline, et une quantité plus importante d'harmalas qu'avec la DMT orale (voir réponse ci-dessous), ainsi que probablement d'autres substances du caapi et de la chacruna/chaliponga dont on a même pas idée, sans compter la matière végétale. Résultat, l'ayahuasca provoque une nausée qui fait partie intégrante de l'expérience, ce qui n'est pas le cas d'une DMT orale avec harmalas extraites en quantité suffisante pour avoir l'effet IMAO.
Si t'aimes pas le body load, la confusion et les visuels parfois totalement absents, avec l'ayahuasca, tu vas être servi pasdebol

Teona Nacatl a écrit

J'avais aussi essayé l'harmaline orale, avec du jus de citron, 250mg, avant de vaper, l'effet était aussi assez désagréable (plutôt confus, peu de visuels, bodyload...)

C'est très probablement dû à la quantité d'harmaline que tu as utilisée, 250mg me paraît beaucoup trop !
Sur le Nexus ou sur Mycotopia, ils préconisent entre 100mg et 150mg pour une inhibition complète de la MAO-A.
J'ai guidé une petite session de psilohuasca (ou une grosse, on a commencé vers 1h du mat et on a fini vers les 9-10h) dimanche soir (on était 4 dont 3 habitués de l'ayahuasca - moi compris) avec 150mg d'harmalas, 1g de cubensis et 0,5g de psilocybe cyanescens chacun et c'était juste magique !
D'une légèreté et d'une grande puissance à la fois, sans aucun inconfort physique, aucune angoisse ou peur... fabuleux.
Pendant la nuit, après le "peak" du champi, quand on commençait à redescendre gentiment (mais on était encore sous harmalas), j'ai initié un de mes amis espagnols à la DMT vaporisée et woaw... Il m'a confié le lendemain que c'était l'expérience la plus extraordinaire de sa vie, alors qu'il a 20 ans d'expérience en champis, LSD, MDMA et au moins 1 douzaine de cérémonies ayahuasca sous le paletot + le kambo, le yopo, le cactus, ...
Bref, pour moi 2019 sera l'année de la psilohuasca + DMT smiley-gen013
L'intérêt supplémentaire de la vaporisation de DMT sur harmaline orale c'est qu'on peut faire ça en intérieur sans que ça pue pendant des heures comme avec la changa fumée, en hiver c'est non négligeable !

Dernière modification par SillyCone (22 janvier 2019 à  05:19)

Hors ligne


#27 
Morning Glory 
Adhérent PsychoACTIF
22 janvier 2019 à  12:28

SillyCone a écrit

L'ayahuasca en contexte traditionnel n'a absolument rien à voir avec la DMT orale !
Avec l'ayahuasca, tu as un spectre d'alkaloïdes beaucoup plus large, notamment avec la tétrahydroharmaline, et une quantité plus importante d'harmalas qu'avec la DMT orale (voir réponse ci-dessous), ainsi que probablement d'autres substances du caapi et de la chacruna/chaliponga dont on a même pas idée, sans compter la matière végétale. Résultat, l'ayahuasca provoque une nausée qui fait partie intégrante de l'expérience, ce qui n'est pas le cas d'une DMT orale avec harmalas extraites en quantité suffisante pour avoir l'effet IMAO.
Si t'aimes pas le body load, la confusion et les visuels parfois totalement absents, avec l'ayahuasca, tu vas être servi pasdebol

C'est intéressant, du coup sais-tu concrètement ce qui provoque la nausée de l'Aya par rapport à DMT+harmalas freebases, c'est le Caapi ou l'autre plante? Concrètement: si je fais un régime IMAO quelques jours puis que j'avale du Caapi + DMT freebase, j'aurais des nausées selon toi ou pas?

Dernière modification par Morning Glory (22 janvier 2019 à  12:29)


Soutenez PsychoActif dans sa lutte contre la guerre à la drogue: cliquez pour adhérer à l'association! <3

Hors ligne


#28 
Catoblépas 
Nouveau membre
22 janvier 2019 à  12:51
ouahou

psilohuasca

désolé de faire l'opportun incongrue et de frôler le hors sujet ici là mais ça m’intéresse trop !
c'est quoi l'intérêt du psilohuasca ? les IMAO renforcent les effets psychés de la psilocybine ? c'est-à-dire comment ? durée ? intensité ?

merci mille fois

Hors ligne


#29 
SillyCone 
Voyageur intergalactique Brazil
22 janvier 2019 à  14:34

Morning Glory a écrit

C'est intéressant, du coup sais-tu concrètement ce qui provoque la nausée de l'Aya par rapport à DMT+harmalas freebases, c'est le Caapi ou l'autre plante? Concrètement: si je fais un régime IMAO quelques jours puis que j'avale du Caapi + DMT freebase, j'aurais des nausées selon toi ou pas?

Je ne suis sûr de rien parce qu'à mon avis ça dépend de beaucoup de facteurs, y compris le set & setting, mais intuitivement je dirais que c'est plutôt le caapi et plus précisément la quantité d'harmalas dans celui-ci.
Une bonne hygiène alimentaire doit bien aider aussi, donc pas de viande rouge, pas de charciterie ni de vieux fromages (tant qu'à faire, éviter les produits laitiers complètement), pas de nourriture industrielle, pas de sucre, de gras, de piquant ou de sel, pas de sexe (pour garder ton énergie sexuelle), pas d'oignons, ...
En gros un régime principalement végétarien.
Pour préparer ton caapi, tu prends 1g de ta pâte 50x, tu la dilues dans 200ml d'eau chaude et tu réduis à 50ml. Tu verses dans verre à tequilla et tu attends que ça refroidisse avant de le boire. 1/2h après le caapi, tu bois 100mg de DMT en cristaux (pas de changa!) dissolue dans ton verre à tequilla dans du jus d'orange ou de citron fraîchement pressé.
Mais attends toi à avoir des nausées quand même ! Si tu veux un voyage plus... propre, c'est de l'extraction d'harmaline qu'il te faut.
Je ferai un petit tuto sur l'extraction du peganum 1 2 c 4... c'est long mais pas trop compliqué et surtout faisable avec des ustensiles de cuisine ordinaires, du vinaigre et un peu de soude caustique...

Dernière modification par SillyCone (22 janvier 2019 à  14:40)

Reputation de ce post
 
Réponse toujours aussi complète comme d'hab, thanks! ~MG

Hors ligne


#30 
SillyCone 
Voyageur intergalactique Brazil
23 janvier 2019 à  03:03

Catoblépas a écrit

désolé de faire l'opportun incongrue et de frôler le hors sujet ici là

Ouais, t'exagère carrément, je sais pas comment tu oses ! wink

Catoblépas a écrit

c'est quoi l'intérêt du psilohuasca ? les IMAO renforcent les effets psychés de la psilocybine ? c'est-à-dire comment ? durée ? intensité ?

Ha, c'est quoi l'intérêt... Je suis encore sous le choc à quel point l'harmaline a transformé l'expérience...
Bon alors d'abord on était tous complètement dedans avec à peine 1g de cubensis et 0,5g de Ps.Cyanescens !
D'habitude, pour ressentir cette intensité, il me faut au moins 3,5g de Cubensis, ou 2,5g de cubensis et 0,5g de Ps.Cyanescens, donc déjà c'est super économique en champis. (à 4 on a pris 4g de cubensis et 2g de cyanescens !)
Ensuite l'effet est pas du tout le même. Je sens bien la présence familière des champis, mais la montée était toute douce, aucun inconfort physique (probablement dû à la petite quantité de champis nécessaire), et un espèce d'effet ayahuasca/DMT mais dans la douceur. La puissance était beaucoup plus constante qu'avec les champis seuls, qui vont parfois par vagues, des prises de conscience de malade mais sans s'en prendre plein la gueule, des visions sublimes qui se modifiaient en fonction de mes chants, ma musique et mes pensées, quelques fous rires thérapeutiques et le tout en étant présent ici et maintenant. Et ça a duré un bon 8 heures à mon avis...
Que du bonheur ! coeur

Hors ligne


Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

10
Conseil 1er trip changa
[ Dernier message : 12 décembre 2018 à  17:41 par PatéCrouteRPZ]

Vos conseils et avis sur la changa
[ Dernier message : 30 décembre 2018 à  21:27 par Morning Glory]

[ Fumer ]
Quelle que question sur le changa
[ Dernier message : 28 décembre 2018 à  08:32 par GinGon]

Pages : 1 2

En ce moment sur PsychoACTIF

Annonce Psychoactif
Le Fanzine N°3 est sorti
Il y a 7h - Commentaire de Marla Singer
La violence symbolique chez les usagers de drogues
Il y a 4h - Commentaire de Marla Singer
Appel à témoignages
36
De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
Il y a 4h - Rick
114
Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
Il y a 2h - Djyms
Forums
Finalisation commande Deep Web
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
[ Bad trip ]
Mauvaise experience
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
Est-ce de la coke?
Il y a moins d'1mn - iShadow dans [Cocaïne-Crack...]
21
Sevrage rapide des opiaces sous anesthésie général
 3, Il y a 1mn - similana dans [Decro - Sevrages... e...]
Crise d'angoisse après mdma
Il y a 25mn - Bobsinclar33 dans [MDMA/Ecstasy...]
[ Interaction & Mélange ]
Interrogation sur les risques Tramadol+Zoloft
Il y a 44mn - Tupp dans [Tramadol...]
15
[ Arrêt & Sevrage ]
Sevrage sec de cannabis et tabac
 1, Il y a 1h - Indi.K dans [Cannabis...]
30
[ Cactus et Mescaline ]
Je pense avoir trouver un cactus San Pedro
Il y a 2h - Davidada dans [Enthéogènes...]
[ 2C-B ]
Questions sur le 2C-B
[ Gérer sa consommation ]
Ne pas surcharger son joint
Il y a 2h - Grp dans [Cannabis...]
Blogs
27
Actualités
La violence symbolique chez les usagers de drogues
 22, Il y a 4h - Commentaire de Marla Singer dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
4
Photos-Dessins
Le dernier album de tintin est sorti
 1, Il y a 5h - Commentaire de Rick dans le blog de Rick
0
Actualités
Héroïne et fentanyl, un mélange mortel à Washington
Il y a 9h - Nouveau blog de hyrda
Sondage
Le topic épinglé de la semaine
Mon "tout savoir sur l'Amanite Tue-Mouche"
Il y a 9j - Daane-El dans Enthéogènes
Les derniers champis
Au moins tu es humble / tu ne fais pas de généralité comme certains [rick]
dans [forum] De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de pensée?, Il y a 4h
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)
dans [forum] De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de pensée?, Il y a 6h
Les explications made in bibij <3 .Yoshi.
dans [forum] De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de pensée?, Il y a 7h
Merci tu m'évite encore une grande diatribe fatiguante sur le sujet, Guy
dans [forum] De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de pensée?, Il y a 7h
j'aime beaucoup Hyrda
dans [commentaire de blog] Obsession, Il y a 8h
Nouveaux membres
Lucskd2, hugo51100, drey_mtn, Psycot23 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS