Je suis un drogué malheureux / PsychoACTIF

Je suis un drogué malheureux

Publié par ,
2979 vues, 13 réponses
Bluegic 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 07 Mar 2019
1 message
Bonjour à tous, je me suis décidé à m'inscrire sur ce forum pour vous raconter mon histoire, je suis vraiment très bas et j'aimerais vous partager mes malheur et errrurs qui m'on amenés à la.
Mon histoire avec drogue a commencé assez tôt, enfait j'ai toujours été comme fasciné par ces substances qui permettent d'accéder à un état second. J'ai fumé mon premier joint à 11 ans et j'ai beaucoup aimé j'ai fumé de manière très occasionnelle jusqu'à mes 15 ans. Je suis rentré en internat et pour la première fois je ressentais ce besoin de me defoncer, d'oublier le monde. Les effets du cannabis sur moi ont changé petit à petit, devenant de moins en moins agréable, paranoïa, impression d'être une merde.. Pour palier à ça j'ai commencé à boire en plus de fumer. A mes 16 ans je rentre en première et moi et mes amis avons changé de dortoir à l'internat avec un surveillant beaucoup plus chiant que celui de l'année d'avant, je me fais grillé et je suis viré du bâtiment je me retrouve donc dans un dortoir avec des collégiens et aucun de mes amis et des pipi test toutes les deux semaines. J'ai super mal vécu cet isolement et le besoin de se defoncer tout les soirs pour tuer la solitude et la frustration de savoir que tout mes amis sont ensembles à s'amuser pendant que moi je suis tout seul. Ne pouvant plus fumer je me suis d'abord retranché sur l'alcool et puis j'ai découvert les opiacés. Ma sœur qui venait d'être opérer prenait du tramadol. J'ai tout de suite adoré. S'ensuit une forte dépression due à mon isolement, les seuls moments de bonheurs étaient ceux où je prenais des cachet (opiacés, benzo, hypnotique..). J'ai fait ma première tentative de suicide. Je me suis pendu avec mes lacet, j'ai perdu connaissance et un collégien m'a réveillé alors que j'étais au sol, mes lacets avaient cassés. Quelques semaines plus tard après avoir pris une quantité monstrueuse de Xanax et lorazepam avec un amis on fini à l'hôpital. L'internat décide donc de nous exclure. Je me retrouve descolarisé. J'arrête alors les cachet et comble l'ennui de la descolarisation avec une dizaine de joints par jours. Pour financer tout ça je deale dans une cité de ma ville pour 180€ la journée. C'est à cette époque que je rencontre ma copine qui m'incite à arrêter tout ça, j'y arrive tant bien que mal. L'été passe, je suis à nouveau heureux. Le problème avec ma copine c'est qu'elle habite à 2h de chez moi je n'ai pas pu bcp la voir et elle était censé venir passer ma dernière semaine des grandes vacances chez moi. J'ai attendu ça tout l'été et au dernier moment sa mère l'empêche de venir. J'ai été tellement déçu que je suis direct allé acheter du shit pour oublier tout ça. Je fais ma rentrée dans mon nouveau lycée complètement dechiré, j'ai fait que fumer jusqu'au vacance de la Toussaint.(ou ma copine a enfin pu venir smile) je n'ai pas réussi à me faire d'amis dans mon nouveau lycée, je me suis isolé tout seul. Pendant les vacances je décide d'arrêter la fumette et je ne sais pas pourquoi je me suis dis que pour arrêter la drogue et marquer le coup j'allais essayer l'héroïne. Ce que j'ai fait (en iv). Évidemment je veux en reprendre et faute de moyen je commence le skenan. Ça fait 5 mois que j' en prend tout les jours + des joints, de la cocaine en iv et de la mdma de temps en temps. Je me sens piégé, j'ai l'impression que je décrocherais jamais. Je suis toujours avec ma copine qui n'est pas au courant et qui me quitterais si elle l'était. A pars elle j'ai personne, aucun amis (ceux de mon ancien internat son loin et je ne peux presque plus les voir) et mon seul plaisir est le flash de sken, même les moments avec ma copine me soûlent et je pense continuellement au sken. Je suis malheureux, j'ai peur. Je vien d'avoir 18 ans, l'âge où les gens où tout l'espoir et leurs projets devant eux, moi je n'ai rien d'autre que la perspective d'aller voler pour me piquer et l'envie de plus en plus forte de mettre fin à mes jours en prenant une vraie corde cette fois.
Voilà voilà
Je ne sais pas trop ce que j'attends sur ce forum mais le simple fait d'écrire ça me fait du bien. Vos avis sur ma situation m'intéressent beaucoup
Reputation de ce post
 
Tu m'as ému avec ton témoignage

Hors ligne

 

sud 2 france 
problème traitement
France
900
Lieu: nimes
Inscrit le 14 Oct 2013
1839 messages
Blogs
Bonjour, tu devrais peut être chercher de l'aide ??? Tu commences ta vie d'adulte et tu veux déjà en finir c'est dommage tu as sûrement de belles choses à vivre... Un CSAPA où les intervenants sont pas trop coincés avec un psy sympa ça pourrait t'aider car j'ai l'impression que tu ne parles de tout ça avec.....personne. Une "oreille compatissante" et qui te donne des pistes de réflexion (sans pour autant te forcer à te sevrer) ça pourrait pas te faire de mal....
Je crois que tout le monde ici te donnera à peu près le même type de conseil....

Hors ligne

 

Theophile 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 14 Jan 2019
15 messages
salut si tu veux parler je suis la j'ai pas d'amis etc.. aussi je me drogue de temp en temp  j'ai commencer le tramadol etc... si tu veux une epaule sur laquelle t'apuyer je suis la j'ai 20 ans je fais rien de ma vie j'ai etais descolarisé aussi l'internat qui me jette etc...
si tu a facebook discord ou autre...
Bon courage

Hors ligne

 

blastfunk 
Survivant des années 80
1810
Inscrit le 08 Jul 2018
314 messages
Salut,

Comme le sous-entend Sud de France, il faut savoir se faire aider concrètement.
Ici sur Psychoactif, notre aide est souvent assimilable à un soutien, et certes tu en as besoin mais tu as aussi besoin d'agir concrètement.
L'idée de te rapprocher d'un CSAPA me semble judicieuse, ce sont des centres de soins spécialisés dans la prise en charge de l'addiction, c'est gratuit et anonyme si tu le demandes.
Tu y rencontreras psychologues, infirmers, addictologues, psychiatres... la structure est complète.
Tu peux aussi en cas d'urgence voir ton médecin généraliste.
Mais à mon sens tu dois chercher à te faire aider par un professionnel avant d'aller trop loin.

Veille bien sur toi,
B.

My life is my own.

En ligne

 

VIsioman 
Banni
France
200
Inscrit le 21 Mar 2019
128 messages
Blogs
Salut !

Comment vas tu?
Je vois que tu est très sensible,ce qui est une bonne chose
mais aussi une mauvaise.

Je pense que tu devrais parler à t'as copine.
Si elle tient à toi elle se barreras pas,sinon quelle dégage.
Sauf si le remède est pire que la maladie...


tes potes te donnes des news? sont au courant de ske tu vie?
Ils savent pour ton suicide ?

Vingt ans! j'essai de me souvenir... Pas évident..
Tout m'était open,bon job envié,5000 frs par mois en 87),marié à un ange* un petit en route.

Puis 6 ans plus tard BOOM !! Héroine, Braquages,cocaine braquages ect....
La raison? Mon épouse lasse de moi, de m'attendre,d'être seule (je dormais le jour car trop au boulot(de nuit,milieu de la fête à gogo) me signifie son départ avec notre petit pour dans 5 jours.

Tu peut garder l'appartement j'en ai trouvé un autre. Cool ,merci.
Cette séparation à été le début de la fin.

J'ai lâché mon job,et j'ai plongé dans la vie nocturne
avec d'anciens clients et clientes tous  pleins au as, et très fêtard.

Comme je suis pas du genre à me faire entretenir( j'aurai pu)j'ai l'idée du siècle
entre deux bacchanales, cambrioler, puis braquer....

Pouvoir rincer tout le monde à mon tour,m'en foutre plein les narines,rouler en berlines de luxe,distribuer les biftons au hasard des rencontres...

Le pouvoir est une putain de drogue !!
Puis arrestation,prison en France puis en Suisse.
Pas pris beaucoup car repentir sincère,circonstances atténuantes,excellente avocate payé par une amie.

Alors te dire fait pas l'con après ça,pas évident...
Mais fait pas l'con !

Prend soin de toi .



Ps: tu lis?

Dernière modification par VIsioman (20 avril 2019 à  17:23)


“Ce n'est pas un gage de bonne santé mentale que d'être bien intégré dans une société profondément malade
JC

Hors ligne

 

Anonyme7545
Invité
Je t'aime beaucoup après t'avoir lu. Je vis auJapon, t'imagines !
Je te serres dans mes bras...  Trouves la défonce qui te vas, et qui te permet d'être tranquille. Une fois ça fait, continues tout les jours, jusqu'à ce que tu trouves un truc dans le monde qui te branches, qui t'active... l'Art, a fond ! la poésie, vas proches de la mer si tu peux. Promènes toi, regardes la nature...
Meme si tu meurs, c'est pas grave. On t'aime quand même.
T'imagine !?

Dernière modification par Sufenta (22 avril 2019 à  07:35)

 

Morning Glory 
Fille arc-en-ciel
1800
Lieu: AuRA
Inscrit le 10 Oct 2017
899 messages
Blogs

continues tout les jours,

Meme si tu meurs, c'est pas grave.

Wait, what?!

(J'adore ton message sinon, mais ces deux phrases je sais pas, elles sont peut-être en trop tu ne trouves pas? Ou je t'ai mal comprit)

Dernière modification par Morning Glory (20 avril 2019 à  20:22)

Hors ligne

 

Anonyme7545
Invité
Coucou Morning Glory,

"Continues tout les jours":
Il a prit et prends tellement de choses, qu'arrêter ou même baisser, serai risqué... quand on est limite, il vaut mieux continuer jusqu'à ce que se déclenche un truc qui le fera prendre une décision saine par lui même. Et ça se fera. L'amour dans ce monde n'est jamais loin. C'est pourquoi, plus tard dans le message, je lui propose d'aller au calme & à la campagne, marcher le long de la mer etc... par exemple, pour réfléchir et se sentir UNI avec la terre.

Tous les malheureux de ce monde n'ont besoin que d'une seule chose, de l'Amour. Et de la parole, pas de discours à rallonge. La médecine officielle devrait changer complètement d'attitude. Elle économiserai beaucoup de gaspillage d'argent, de temps, de personnel, et de machines. Ou sont passé les "Sanatoriums" dans le monde les "restaurants-Santé", avec massages, bains divers, ballades, échanges entre tout le monde, bonne nourriture etc... les gens limite n'ont besoin que d'une chose de l'affection et de la chaleur humaine, et pas en un Week-end, mais des mois, voir des années pour se reconstruire..;
Le mot "Hôpital" vient de Hospital, Hospitalité, l'agréable accueil, la ou on pourra se refaire une santé... Beaucoup de problèmes mentaux sont due a ça à notre époque... un enfant qui nait mal et subit le froid, la faim et le stress dans son milieu, a de grande chance de devenir un adulte compliqué et ultrasensible...

"Meme si tu meurs, c'est pas grave." :
lL explique qu'il est malheureux, qu'il prend beaucoup de choses. Il est limite. Si il fait une overdose au moins qu'il meurt avec en tête qu'on l'aime"... On meurt tous dans tout les cas. Je lui dit les choses telles quelles, on a pas besoin de ceremonies entre nous Humains. J'ai deux fils de 2 et 7 ans, je leur explique les choses de la vie de la même manière. Ils avancent dans le monde plus vite. Les anciens sont comme ça.

C'est tout, je ne veux pas le pousser à se suicider, ou faire une O.D, juste le rassurer, et pense qu'il le comprend. Après, c'est lui qui contrôle son destin. L'infini est son jugement. Et si on est heureux de voir des humains arriver dans ce monde à la naissance, pourquoi serions nous effrayé de la mort ?

Voila, merci pour ton gentil message Morning Glory. A bientôt.

Tu as écouté le morceau de Lyle Mays ? Introspectif...

Philippe.

Dernière modification par Sufenta (22 avril 2019 à  07:35)

Reputation de ce post
 
Et puis quoi encore ?
 
Je comprends le raisonnement mais je le trouve expliqué de façon peu clair
 

Chêne 
Banni
France
2802
Inscrit le 22 Nov 2018
598 messages
Salut,

T'as tout mon soutien Bluegic, et t'as reçu de bons conseils de la part de sud 2 france et Blastfunk.

Là il me semble évident que t'as besoin à la fois d'un suivi psychologique (pour comprendre les raisons de ce besoin de défonce) et d'un suivi en addicto (pour stabiliser ou substituer le sken).

Sinon par rapport à ta copine, je sais pas si c'est une bonne idée que de parler de tes consos. Quelque part c'est une bonne chose, tu joues cartes sur table, honnêteté toussa toussa c'est mignon tout plein; mais bon ça reste une jeune fille et je sais pas quel rapport elle entretient avec la drogue, mais si elle s'en tient éloignée et n'y connait rien si tu commences à lui parler héro/tramadol/morphine elle risque de flipper et s'imaginer que demain tu vas te piquer au krokodil au fond d'un squat pourrave habité par des rats et des crackheads.

Je sais d'expérience à quel point il est difficile de décider si oui ou non il faut avouer ses consos/addictions à la personne qu'on aime. J'ai fini par avouer une addiction à ma compagne alors que ça faisait 6 ou 7 ans qu'on était ensemble, et c'est passé.
Toi t'es un âge où les amours changent facilement, votre relation semble récente (à mes yeux de vieux casé en tout cas), faudrait pas - si tu lui annonces ton addiction - qu'elle se dise "tant pis pour lui, je l'aime bien mais pas envie de sortir avec un junkie, le marché des petits copains est vaste je vais pas m'emmerder avec lui". Parce que là tu sombrerais plus profondément encore.

Mouais, plus j'y réfléchis, moins je trouve de raison de parler à ta copine de ton addiction. Vous n'habitez pas ensemble, ne vous voyez pas quotidiennement, t'es pas en train de siphonner un compte commun pour payer ta came, quand tu la vois a priori rien ne laisse penser que tu te drogues... donc à part si tu veux être honnête à tout prix, avec le risque que ça se retourne contre toi, ben autant garder les choses cachées. Ceci n'est que l'avis d'un chacal bien entendu.

je ne sais pas pourquoi je me suis dis que pour arrêter la drogue et marquer le coup j'allais essayer l'héroïne.

Navré mais sur ce passage j'ai explosé de rire.

Bon courage

Dernière modification par Chêne (21 avril 2019 à  09:15)

Hors ligne

 

VIsioman 
Banni
France
200
Inscrit le 21 Mar 2019
128 messages
Blogs

Bluegic a écrit

d'aller voler pour me piquer et l'envie de plus en plus forte de mettre fin à mes jours en prenant une vraie corde cette fois

Le woofing tu connais ?

https://www.wwoof.fr/accueil
aussi à l'étranger...

Casse toi un moment respirer l'air frais *
Sort de ce cloaque,et revient FORT !

Un jeune que je connais qui se faisait chier à tourner en rond, bédaver
du levant au couchant,est partis dans une ferme de cannabis.

Il m'a remercier et compte repartir très vite car il à trouvé une famille et des amis.
Ils veulent bien de lui à l'année !

Il est revenu transformé,des étoiles dans les yeux *****

Donne des news,et prend soin de toi *

Un ami

exemple,mais il y à plus prés...
https://www.streetpress.com/sujet/98058 … a-cannabis

Dernière modification par VIsioman (24 avril 2019 à  12:19)


“Ce n'est pas un gage de bonne santé mentale que d'être bien intégré dans une société profondément malade
JC

Hors ligne

 

Fat_Bob 
Nouveau membre
210
Inscrit le 18 Jul 2017
26 messages
Tiens bon mec, et ouaip essaie de te rapprocher d'un csapa ! Puis t'as juste 18 ans, à ton âge j'étais un peu pareil, envie de mourir, l'impression d'avoir aucun avenir, accro aux opiacés, seul ...

J'ai réussi à diminuer ma conso, trouvé un taff, économisé, repris mes études récemment à 24 ans en alternance pour faire un taff qui me plait. Rien n'est encore joué pour toi, tu peux t'en sortir je le sais !

Hors ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
4500
Inscrit le 13 Mar 2019
1152 messages
Blogs

Fat_Bob a écrit

salut mec
sympa ton petit mot et ton envie de partager avec bluegic.
je ne sais pas par contre s'il lira ton message, il n'est venu qu'une fois ici pour poser tout ca, et n'a pas ré-écrit depuis.
bien à toi

Dernière modification par plotchiplocth (06 avril 2020 à  00:23)

Hors ligne

 

Fat_Bob 
Nouveau membre
210
Inscrit le 18 Jul 2017
26 messages

plotchiplocth a écrit

Oui j'ai vu ça un peu trop tard ^^

Hors ligne

 

manu33 
Banni
France
031
Inscrit le 01 May 2020
4 messages

Bluegic a écrit

Bonjour à tous, je me suis décidé à m'inscrire sur ce forum pour vous raconter mon histoire, je suis vraiment très bas et j'aimerais vous partager mes malheur et errrurs qui m'on amenés à la.
Mon histoire avec drogue a commencé assez tôt, enfait j'ai toujours été comme fasciné par ces substances qui permettent d'accéder à un état second. J'ai fumé mon premier joint à 11 ans et j'ai beaucoup aimé j'ai fumé de manière très occasionnelle jusqu'à mes 15 ans. Je suis rentré en internat et pour la première fois je ressentais ce besoin de me defoncer, d'oublier le monde. Les effets du cannabis sur moi ont changé petit à petit, devenant de moins en moins agréable, paranoïa, impression d'être une merde.. Pour palier à ça j'ai commencé à boire en plus de fumer. A mes 16 ans je rentre en première et moi et mes amis avons changé de dortoir à l'internat avec un surveillant beaucoup plus chiant que celui de l'année d'avant, je me fais grillé et je suis viré du bâtiment je me retrouve donc dans un dortoir avec des collégiens et aucun de mes amis et des pipi test toutes les deux semaines. J'ai super mal vécu cet isolement et le besoin de se defoncer tout les soirs pour tuer la solitude et la frustration de savoir que tout mes amis sont ensembles à s'amuser pendant que moi je suis tout seul. Ne pouvant plus fumer je me suis d'abord retranché sur l'alcool et puis j'ai découvert les opiacés. Ma sœur qui venait d'être opérer prenait du tramadol. J'ai tout de suite adoré. S'ensuit une forte dépression due à mon isolement, les seuls moments de bonheurs étaient ceux où je prenais des cachet (opiacés, benzo, hypnotique..). J'ai fait ma première tentative de suicide. Je me suis pendu avec mes lacet, j'ai perdu connaissance et un collégien m'a réveillé alors que j'étais au sol, mes lacets avaient cassés. Quelques semaines plus tard après avoir pris une quantité monstrueuse de Xanax et lorazepam avec un amis on fini à l'hôpital. L'internat décide donc de nous exclure. Je me retrouve descolarisé. J'arrête alors les cachet et comble l'ennui de la descolarisation avec une dizaine de joints par jours. Pour financer tout ça je deale dans une cité de ma ville pour 180€ la journée. C'est à cette époque que je rencontre ma copine qui m'incite à arrêter tout ça, j'y arrive tant bien que mal. L'été passe, je suis à nouveau heureux. Le problème avec ma copine c'est qu'elle habite à 2h de chez moi je n'ai pas pu bcp la voir et elle était censé venir passer ma dernière semaine des grandes vacances chez moi. J'ai attendu ça tout l'été et au dernier moment sa mère l'empêche de venir. J'ai été tellement déçu que je suis direct allé acheter du shit pour oublier tout ça. Je fais ma rentrée dans mon nouveau lycée complètement dechiré, j'ai fait que fumer jusqu'au vacance de la Toussaint.(ou ma copine a enfin pu venir smile) je n'ai pas réussi à me faire d'amis dans mon nouveau lycée, je me suis isolé tout seul. Pendant les vacances je décide d'arrêter la fumette et je ne sais pas pourquoi je me suis dis que pour arrêter la drogue et marquer le coup j'allais essayer l'héroïne. Ce que j'ai fait (en iv). Évidemment je veux en reprendre et faute de moyen je commence le skenan. Ça fait 5 mois que j' en prend tout les jours + des joints, de la cocaine en iv et de la mdma de temps en temps. Je me sens piégé, j'ai l'impression que je décrocherais jamais. Je suis toujours avec ma copine qui n'est pas au courant et qui me quitterais si elle l'était. A pars elle j'ai personne, aucun amis (ceux de mon ancien internat son loin et je ne peux presque plus les voir) et mon seul plaisir est le flash de sken, même les moments avec ma copine me soûlent et je pense continuellement au sken. Je suis malheureux, j'ai peur. Je vien d'avoir 18 ans, l'âge où les gens où tout l'espoir et leurs projets devant eux, moi je n'ai rien d'autre que la perspective d'aller voler pour me piquer et l'envie de plus en plus forte de mettre fin à mes jours en prenant une vraie corde cette fois.
Voilà voilà
Je ne sais pas trop ce que j'attends sur ce forum mais le simple fait d'écrire ça me fait du bien. Vos avis sur ma situation m'intéressent beaucoup

Je me retrouve tellement dans ton récit...malheureusement dailleurs!!

Tu vois jai tout pris et sous toute les formes....aujourdhui jai 39 ans je suis encore sous méthadone et jai une vilaire cicatrice au bras du à des abcès...je me suis injecté de l'héroine brune et blanche, de la morphine, de l'oxycodone, de la buprénorphine, de l'amphétamine, de la methamphétamine, de la cocaine, du MDMA, de la kétamine etc...jai sniffé, jai fumé le crack, jai gobbé tout un tas de médocs, de taz et de buvards...bref jai fais le tour du monde sans bouger de chez moi...

Je ne peux pas te donner un autre conseil que: arrete ca...cette facination jai eu la meme! je me suis documenté à mort, je connais le mode daction de chaque produit sur le cerveau, quels récepteurs en jeux etc...ca ne sert à RIEN et ce mal dont tu souffre, ne va qu'augmenter et de manière exponentielle!!

Il faut que tu creuses, que tu saches pourquoi, dou vient ce mal etre?
Abusé sexuellement petit, abandonné, beaucoup de pistes existent mais tu dois absolument faire un travail enorme sur toi sinon tu sera comme moi dans 20 ans: sans boulot, seul, sous traitement et terrifié davoir tout gaché...cette fascination je ne lai plus, jai horreur des drogues maintenant...jen ais trop vu, jai trop crié, souffert à mort, jai failli mourrir deux trois fois, rester percher bref...tout ca ne tapportera rien de bon jamais...Je sais que c epouventablement diificile mais tu dois trouver le but de ton existence, des choses qui te feront vibrer positivement. Tombe amoureux, baises à mort, voyage si tu peux, trouves toi des echappatoires mais vite avant quil soit trop tard.

Tu ma émus car je me retrouve parfaitement chez toi et jen ais tellement chié que je souhaite que tu ten sortes rapidement pour economiser 20 ans de ta vie dans cette SALOPERIE de maladie quest la toxicomanie. Je pense que tu dois etre borderline comme moi, un sentiment de vide chronique, detre different , de pas comprendre les autres, angoissé detre seul ou angoissé de la vie, pas confiance en toi; Ca se gere ca se soigne parfois en tous cas ca s'améliore cest sur!!

Quand tu es mal et que tas un craving, saches que tu seras encore plus mal apres à un moment donné. Il faut arriver à faire face; à etre accompagné...seul c impossible ou presque. Tu devrai prendre un traitement déjà. Méthadone si tu veux arreter le skenan déjà et le craving de coke aussi. Le baclofene aide bien à gérer les cravings mais il faut etre surmotivé sinon tu finis par prendre la drogue en plus de tous les traitements et c pire...

bonne chance, prends soin de toi car tu le mérites!

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Participez à l'etude : global drug survey - special covid-19
    Il y a 9jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser v...
    Il y a 4hCommentaire de cependant (18 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 6hCommentaire de Alan09 (39 réponses)
     Appel à témoignage 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du (post)conf...
    Il y a 2jCommentaire de derflex (442 réponses)
     Forum 
    3FPM, erreur d’étiquetage de la part d’un shop ?
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de RS7 dans [Research Chemicals (R...]
     Forum 
    HPPD - HPPD incessant depuis 6 mois
    Il y a 9mn
    2
    Commentaire de blastfunk dans [LSD 25...]
    (16 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Mari souffre grave douleur cause poussée maladie auto immune, il e...
    Il y a 11mnCommentaire de IamZeLousS dans [Buprénorphine (Subute...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Doxylamine - Dosage doxilamine
    Il y a 1hCommentaire de Ac37 dans [Delirogènes (Antihist...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Tramadol
    Il y a 2hCommentaire de Hvck dans [Tramadol...]
    (21 réponses)
     Forum 
    Première fois - Trip report salvia divinorium ×5 , ×10
    Il y a 2hCommentaire de Régular Psyché dans [Salvia Divinorum...]
    (1 réponse)
     Forum 
    La N-méthyl-N-propyltryptamine | MPT | Pas d'avis tranché
    Il y a 3hCommentaire de Régular Psyché dans [RC Psychédéliques...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Dépistage - Seuil de positivite du thc dans l'urine ???
    Il y a 3hNouvelle discussion de Jolindie dans [Cannabis...]
     Blog 
    L'homme à tête de choux
    Il y a 5h
    1
    Commentaire de cependant dans le blog de Dextro
    (1 commentaires)
     Blog 
    Cannabis - Journal d'un sevrage degressif
    Il y a 15h
    1
    Commentaire de JellyFish's Dream dans le blog de Drim
    (10 commentaires)
     Blog 
    Business
    Il y a 1jCommentaire de Maldor dans le blog de kris68
    (4 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 02:57
     PsychoWIKI 
    Cannabinoïdes synthétiques
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Sterling, Lise Ergique nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser votre consommation de drogues ?
    par Federicoloco, le 30 May 2020
    Salut, je suis lecteur de psychoactif depuis quelques années maintenant, et ta question m'a décidé à m'inscrire il y a tout juste 5 minutes afin de répondre,(édit après écriture: vu le pavé, beaucoup plus en fin de compte) ... Et bien pour ma chérie et moi, qui prenions de l 'héro depuis...[Lire la suite]
     [TUTORIEL] Injecter le xanax et les autres benzos simplement
    par L'Apoticaire, le 18 Jun 2019
    Bonsoir, On est beaucoup à savoir que le xanax et la plupart des benzos ne sont pas ou presque solubles dans l'eau, et donc de ce fait, non-sniffables et non-injectables avec de l'eau PPI. Mais, les benzos se dissolvent très bien dans le propylène glycol, propylène glycol que l'on peut facilem...[Lire la suite]
     La meilleure méthode d'extraction de DMT pour non chimistes : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek
    par SillyCone, le 22 May 2020
    Coucou les aminches ! Comme je suis en train de me refaire une petite extraction de mimosa, j'en profite pour vous poster la méthode que j'utilise depuis sa sortie en 2012, traduite par Gogole : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek en français A suivre A LA LETTRE, sans changer la moindre virgule. Pas qu...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Ya un sens de l'esthétique^^ ~MG dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 5h)
    ;) dans [commentaire de blog] Le Crack c'est la vie!
    (Il y a 5h)
    Bref mais incisif ! dans [blog] L'homme à tête de choux
    (Il y a 5h)
    J'aime, c'est beau et inspirant - TheRealSlimShady dans [blog] Tunk
    (Il y a 7h)
    Je vais essayer aussi, j'ai aussi eut des déreglement suite a de l'ayahuasca dans [forum] HPPD incessant depuis 6 mois
    (Il y a 18h)

    Pied de page des forums