CT jour 3: 1 mois d'utilisation de kratom / PsychoACTIF

CT jour 3: 1 mois d'utilisation de kratom

Publié par ,
4072 vues, 56 réponses
RLSP82 
Nouveau membre
400
Date d'inscription: 07 Jun 2019
Messages: 40

le THC/CBD  te permettait d'atteindre cet objectif de 7h de sommeil à chaque coup?

Non, sur mes 3 dernières nuits j'en ai eu 2 avec 6/7h non stop et 1, celle du milieu, avec 1x3 + 1x3 (celle ou j'ai test sans benzo...)

Mais mon juice THC/CBD n'est pas très fort, je pense qu'avec un dosage supérieur il y a vraiment une aide pour la nuit, après chacun réagit différemment mais je souviens à l’époque je préférai fumer des gros spliff le soir que de prendre 1 lexo, et que mes nuits étaient de qualité identiques voir meilleures avec la fume.

Merci pour tes encouragements, j'ai conscience de plus être trop loin du but et j’espère aussi que dans 10 jours le sommeil sera meilleur...

Mais c'est long, c'est chiant !!! arff

"les drogues c'est mal, surtout quand on en as plus" comme disait l'autre smile

Hors ligne


RLSP82 
Nouveau membre
400
Date d'inscription: 07 Jun 2019
Messages: 40
Yo, petit feedback à J+25

Reste des éternuements, un peu de sudation, un peu de migraine mais bien plus soft qu'avant.
Les nuits ça reste compliqué, en deux parties avec 6/8h au total.
Faut être matinal quoi...
Les grasses mat et les nuits de 10h je pense que je les reverrai pas avant encore quelques semaines... faut faire avec.

J'ai l'impression que ce sevrage est plus long et plus dur que mon dernier d'il y a 2 ans, pourtant même dosage, même contexte, même période.
La répétition de ce process se dégrade en fait, comme si le cerveau avait une mémoire pour ça et qu'a chaque retour de cycle la défonce fait de - en - d'effet et le sevrage est de + en + dur... amha

Bon weekend a+

Hors ligne


futurebass 
XVII
000
Date d'inscription: 22 Jan 2019
Messages: 35
bravo pour ton sevrage je te suis depuis le début  smile

petite question tu parles du sevrage physique ou sevrage physique + psychologique ? sinon le sevrage psychologique dure combien de temps en moyenne ? c'est variable ?

Hors ligne


plotchiplocth 
Adhérent PsychoACTIF
1300
Date d'inscription: 13 Mar 2019
Messages: 502
Blogs
En espérant que ça roule au mieux pour toi

j'ai guéri de l'idée de guérir

Hors ligne


RLSP82 
Nouveau membre
400
Date d'inscription: 07 Jun 2019
Messages: 40
Merci pour votre soutien !

petite question tu parles du sevrage physique ou sevrage physique + psychologique ? sinon le sevrage psychologique dure combien de temps en moyenne ? c'est variable ?

Ce post parle de sevrage physique + psychologique

Je l'ai ouvert dans la section Kratom car le manque physique de la 1ere semaine était vraiment différent de celui de la bupre mais pour le manque psychologique je suis bien dans le sevrage burpe, du coup j'ai mixé les 2 particularités des sevrages...
Ce qui est une erreur avec du recul j'aurai clairement mieux fait de ne pas consommer ce mois de kratom ou alors 10 jours max pour avoir un vrai switch 'n' jump sans accumuler le sevrage du kratom.

Le sevrage psy dure longtemps et c'est variable oui.
Il y a le 1er palier qui arrive quand le manque physique s’estompe, il prends le relais, pour moi autour du 10eme jours et qui reste au moins jusqu'au 30 eme jours.
Puis vient le PAWS qui lui peut durer encore 2 ou 6 mois de plus ou 1 ou 2 ans de plus selon les profils et les conso...

Le physique c'est un sprint, il faut faire le dos rond, se dire OK j'ai un grosse grippe je serais malade pendant 10 jours.
Le psy c'est un marathon, faut l'accepter et attendre que ça passe sans trop savoir quand ça va s’arrêter.
C'est à cause du psy que les gens replongent en majorité... pour passer ce cap je pense qu'il faut avoir un contexte favorable, une "vie posée", un entourage positif, avoir la chance quelques mois de ne pas prendre un gros problème sur la gueule, partir en vacances ou changer de ville etc... Plein de facteurs qui vont aider à passer le cap sans rester centrer sur soi-même.

Perso je pars pour 3 semaines de vac le 12 Juillet... j'ai hâte de changer d'air !

Aujourd'hui J+28, pas trop de changement, toujours par alternance un coup de fatigue, un coup de sudation, des éternuements, des migraines, bref la routine.
Les nuits c'est pareil pas trop de changement.
Je dois choper de la weed aujourd'hui que je vais utiliser pour dormir, on va voir ça...

Bonne journée a+

Hors ligne


plotchiplocth 
Adhérent PsychoACTIF
1300
Date d'inscription: 13 Mar 2019
Messages: 502
Blogs
le mois est passé... et les vacances approches smile
en espérant dans tout les cas que ça roule wink

j'ai guéri de l'idée de guérir

Hors ligne


RLSP82 
Nouveau membre
400
Date d'inscription: 07 Jun 2019
Messages: 40
Yo,

Petit feedback à J+35.
Physiquement les derniers 5% tardent à disparaître c'est relou.

Ce matin réveil à 9h avec une sensation de jambe qui tirent... ça à duré 30min jusqu'au levé. Ensuite 2x2 éternuements sur la 1ere heure devant le café. Hier un bon coup de mou en fin d'aprem.

J'hallucine de ne pas me sentir "normal" physiquement à J+35 mais bon faut prendre son mal en patience. Pas le choix.
C'est peut être le Paws d’ailleurs, je sais pas.

Niveau nuits c'est mieux, je dors 6h de suite easy, 6 + 2 pour un réveil vers 9h.

Par contre le craving pointe le bout de son nez, encore un truc à gérer.
Bref, vivement les vacances que je sois focus sur autre chose.
Bonne journée a+
Reputation de ce post
 
merci pour ton retour - rick

Hors ligne


FRcoldturkey
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Jul 2019
Messages: 2
double post sorry

Dernière modification par FRcoldturkey (09 juillet 2019 à  13:32)

Hors ligne


plotchiplocth 
Adhérent PsychoACTIF
1300
Date d'inscription: 13 Mar 2019
Messages: 502
Blogs
Merci pour ton retour instructif

j'ai guéri de l'idée de guérir

Hors ligne


FRcoldturkey
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Jul 2019
Messages: 2
Bonjour tous

Je viens juste partager mon expérience avec vous et remercier l'auteur de ce post qui m'a alerté sur le sevrage potentiel du kratom.

J'ai toujours considéré cette plante comme une "autre plante relaxante" (je fais parfois des cure de passiflore, valériane, mélisse, etc. pour adoucir le stress de la semaine de boulot, sans aucun problème avec ces dernières). Mais de fil en aiguille c'est devenu très régulier avec le krat (au mini 3 fois / semaine) ces derniers temps.

Le pire, c'est que mon système "d'alarme interne" était comme parasité, en veilleuse. Et puis je suis tombé sur ce fil qui m'a décidé à me renseigner plus. Et là j'ai vu que des récits de ce genre, bah y'en avait plein. Donc je me suis dit, faisons un p'tit test, juste pour voir si vraiment...

Et là, grosse claque: au bout de 3-4 jours sans kratom, gros mal être qui se traduit par pensées négatives en boucles, problèmes de sommeil, anxiété. J'ai repris car ça devenait problématique au travail...mais je me suis juré de diviser les doses et de sauter des jours. Et là, je me suis aperçu que mes pensées étaient orientées vers le krat à 50% du temps ! Ça m'a pas plu du tout...car j'ai pas une nature "addict" et j'aime pas dépendre de quelque chose. Donc au bout de quelques jours (et lisant par ci par là que plus le temps passe, pire c'est), j'ai décidé de tout balancer aux chiottes sur un coup de tête.

https://zupimages.net/up/19/27/1hmo.jpg

Franchement, la première semaine à été dure psychologiquement (montagnes russes de l'humeur surtout, avec des bas vraiment WTF à me demander vraiment si j'étais pas dépressif ou quoi lol) mais au bout de 8 / 10 jours je retrouve mon bien être naturel et mon humeur positive.  smile
Le sport (vélo, footing) m'a bien aidé dans cette mauvaise passe et surtout se changer les idées et rester occupé (même si baisse d'énergie).

Donc voilà, je voulais dire que c'est possible d'arrêter sans trop morfler quand on en prend pas encore tous les jours et pas à gros dosage (moi c'était 5 g/ prise en moyenne). Mais c'est clairement pas anodin.

Bon courage à RLSP82, Yxx et les autres !

Dernière modification par FRcoldturkey (09 juillet 2019 à  13:31)

Hors ligne


Rick 
Modérateur
20011
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 2385
Blogs
perso je viens de réussir à arrêter la methadone avec du kratom (pb de sudation) et je suis super content! Cela fait plus Maintenant je diminue progressivement les dosages et j'arrêterais quand je serais à 1à2g , 3x par jour. Pour moi cette plante j'en ai besoin 3x car à 2x /jouir cela n'étais pas assez  : j'avais environ 3h de manque entre chaque prise donc 6h par jour. Et c'était désagréable, surtout qu'arrêter la métha à 60-100mg je trouve cela relativement douloureux quand on a éliminé le kratom. Désormais le manque de metha physique a disparus depuis 3 à 4 jours, je vois nettement la différence ! Là je vais pouvoir commencer à amorcer la diminution des dosages du kratom.

Pour moi arrêter la métha aussi abruptement c'est une chance qui m'a été offerte par le kratom. Sans , je n'y serai pas arrivé, même pas en rêve.

Dernière modification par Rick (09 juillet 2019 à  13:51)


SINTES: analyse gratuite et anonyme de prods: www.psychoactif.org/sintes contactez: modos@psychoactif.org
Pour adhérer: www.psychoactif.org/forum/adhesion_psychoactif.php

Hors ligne


RLSP82 
Nouveau membre
400
Date d'inscription: 07 Jun 2019
Messages: 40
Salut Frcoldturkey,

Je pense que tu as très bien fait de tout balancer aux chiottes et d'accepter de subir ces 10 jours difficiles de sevrage.
Avec ton profil ça aurait été vraiment con de devenir dépendant d'un opiacé, mieux vaut 1000x prendre du passiflore, valériane, mélisse si tu y trouve ton compte !

Oui le kratom n'est pas anodin, même si ça commence à se savoir, moi perso je ne m'imaginez pas l'intensité de son sevrage en comparaison à d'autres opio.

Pour moi arrêter la métha aussi abruptement c'est une chance qui m'a été offerte par le kratom. Sans , je n'y serai pas arrivé, même pas en rêve.

Bravo pour ton switch et oui je suis d'accords que le kratom est un bon outils pour se sevrer ou switcher d'opio plus dur ou plus dangereux.

J’espère que la diminution se passera bien, c'est la clef pour avoir un sevrage supportable.

Dernière modification par RLSP82 (09 juillet 2019 à  16:34)

Hors ligne


RLSP82 
Nouveau membre
400
Date d'inscription: 07 Jun 2019
Messages: 40
Yo,

Petit feedback a J+38

Aujourd'hui ça va, je pourrai presque dire que je me sens normal.

Concernant mon dernier post et ces fameux 5% qui m'ont fait chier ces derniers jours, en fait c'est clairement le PAWS qui est venu rapidement et que j'ai pas vu venir.

Avec du recul à J+38 il est évident que le sevrage physique est terminé (certainement depuis J+15 ou 20) et que le sevrage psy lui est déjà ou en train de se terminer.

Et donc étant focus sur mon état, je comprenais pas pourquoi j'avais ces 5% qui gravitez autour de moi sur la période J+30/J+38.
Et bien finalement j'ai identifié le PAWS je crois, qui se pointe par alternance, avec sa loterie de symptômes physique ou psy.

Mais bon c'est cool, le servage est terminé, juste le PAWS à gérer maintenant.
Mentalement ça va, ça se présente bien.

D'ailleurs j'avais déjà expérimenté quelques PAWS mais c’était vraiment plus soft, genre sur le 2eme mois j'avais identifié 2 ou 3 journées un peu mou et le reste était imperceptible ou presque.

La, ce PAWS est d'un autre niveau puisque autour de J+35 j'ai ressenti des coups de mou, des diarrhée, des éternuements, des crampes dans le jambes au réveil, des nuits un peu chelou, des migraines, bref un peu de tout ce que j'ai ressenti sur le 15 premier jour, mais en plus soft et par alternance.

A voir combien de temps et comment vont se manifester les vagues de ce PAWS...
Normal, j’espère que ça sera rapide, pas trop intense ni trop fréquent... wait n see

Voila, ce soir je me casse en vacances (yalla!) donc je reviendrai faire un feedback en août.

Merci de m'avoir lu et big up pour tous ceux qui veulent se sevrer d'un opio, c'est faisable, faut juste bien identifier ce à quoi on se frotte, connaitre son déroulement pour pouvoir l'anticiper et y faire face, avoir quelques tips pour gérer les étapes physique et psy et surtout, surtout, une motivation en acier trempé.

A non j'oubliai la base, avant de se sevrer, faut être stabilisé au dosage le plus bas possible et le plus longtemps possible.

Bonne journée a+

Hors ligne


plotchiplocth 
Adhérent PsychoACTIF
1300
Date d'inscription: 13 Mar 2019
Messages: 502
Blogs

RLSP82 a écrit

Voila, ce soir je me casse en vacances (yalla!) donc je reviendrai faire un feedback en août

profites en bien et a +


j'ai guéri de l'idée de guérir

Hors ligne


Rick 
Modérateur
20011
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 2385
Blogs
Tu continueras de venir à T+2mois, 3mois etc. J'ai eu une dépression à 2-3 sur 5 pendant plus de deux mois après l'arrêt

SINTES: analyse gratuite et anonyme de prods: www.psychoactif.org/sintes contactez: modos@psychoactif.org
Pour adhérer: www.psychoactif.org/forum/adhesion_psychoactif.php

Hors ligne


RLSP82 
Nouveau membre
400
Date d'inscription: 07 Jun 2019
Messages: 40
yep je reviendrai donner des news

Hors ligne


RLSP82 
Nouveau membre
400
Date d'inscription: 07 Jun 2019
Messages: 40
Hello,

Feedback à J+62 (2 mois sans opio et 3 mois sans burpé après 2 ans de conso à 0.5mg/j + passif opio de 15 ans).

De retour de vacances donc, un bilan :

Dans l'ensemble ça va mais ce putain de PAWS me lâche pas !

Depuis 1 mois je ressent chaque jours au moins 2 ou 3 de ces symptômes, par alternance  :

Diarrhée, éternuement, sudation, migraine, nuit courte, fatigue et anhédonie.
Chaque jour ! pas une journée ou je me suis dis "tiens je suis revenu à 100% cool"

C'est simple depuis 62 jours il n'y a pas eu 1 seul jour sans éternuements...
-la sudation idem avec un petit mieux depuis 10 jours
-diarrhée dès que je fais des écarts de bouffe genre trop gras ou trop sucré
-migraine 1 ou 2 fois la semaine je sens que ça tape quelques heures
-les nuits pendant 5 jours réveil à 9h30 puis hop nouveau 5 jours réveil à 6h
-fatigue 1 journée par semaine en moyenne je suis mou de mou
-anhédonie, j'ai fais pas mal d'activités que j'aime (sport, musique, film etc...) et clairement j'ai du mal à kiffer...

Il n'y a bien que la dépression à quoi j’échappe.

Aussi j'ai pas vraiment de craving, pas d'envie de conso d'opio, plutôt du dégoût.
Mais bon, je sens quand même qu'il y a un vide.

Enfin bref, j'essai de faire le deuil des opios et vivre autrement quoi.
J’espère revenir ici dans quelques mois pour acter de la fin du PAWS...
Wait n see

Bon mois d’août à tous.

Dernière modification par RLSP82 (07 août 2019 à  18:36)

Hors ligne


RLSP82 
Nouveau membre
400
Date d'inscription: 07 Jun 2019
Messages: 40
Yo,

Petit feedback à J+91

Ça va mieux, le PAWS diminue en intensité et en fréquence.

Reste un peu de sudation, quelques éternuements et petite migraine. Mais occasionnel maintenant.

Le seul truc relou qui reste et qui me gène le plus c'est le sommeil.
L'endormissement est facile mais à partir de 5h de sommeil je me réveille à chaque fin de cycle... c'est trop chelou et assez désagréable.
Genre couché à 10h30, endormi en 15 minutes puis réveil/endormissement à 4h, 5h30, 7h, 8h30. Ça le fait pas toutes les nuits mais souvent.

A part ça tout va bien. Pas envie de conso d'opio, pas de compensation sur alcool ou autre.
J'essai de faire le plus de sport possible, tous les jours ou presque. Le plan serait de switcher d'une addiction aux produits par une addiction au sport...

Petit HS---
Un gros warning à propos du cannabis... si vous êtes comme moi, ancien gros fumeur de bedo et que vous avez arrêté car ça vous rendait parano alors ne faites pas l'erreur que j'ai faites...
Il y a quelques semaine j'ai chopé une tete de weed, je me suis roulé un spliff, seul, dans le but de mieux dormir, grosse weed (rien à voir avec le eliquide THC/CBD que j'utilisais il y a quelques semaines) et tolérance à 0.
Et bien je me suis tapé le plus gros bad trip de ma vie, pire que ceux d'y a 20 ans avec les acid quand ça passait pas...
Mais genre pendant 2 heures crise d'angoisse, parano, bpm cœur à x2, j'ai cru que j'allais crever lol.
Ça s'est calmé au bout de 2 heures mais cette fois ci je suis vacciné, plus jamais je ne consommerai du cannabis, mon cerveau ne gère plus du tout cette molécule.

Hors ligne


RLSP82 
Nouveau membre
400
Date d'inscription: 07 Jun 2019
Messages: 40
Hello le fofo,

Des news à +4 mois
Et bien toujours dans le Paws, les vagues sont plus espacée mais toujours présente.

Le mal de crane c'est le plus chiant, niveau sommeil ça va mais ça reste encore fragile.
Sudation et éternuement je les calculs même plus c'est devenu une banalité.

Sinon le moral ça va ça vient, avec la pluie et l'automne qui s'installe c'est pas la même dynamique que juin / juillet quoi...
Sur ce 4ème mois je sens de la déprime clairement et pourtant c’était bien le seul symptôme que je n'avais pas ressenti jusque la !
J'aurai eu le droit à toute la collection des symptômes comme ça...

Bref j'attends que ça passe
Bonne soirée a tous a+

Hors ligne


plotchiplocth 
Adhérent PsychoACTIF
1300
Date d'inscription: 13 Mar 2019
Messages: 502
Blogs
merci beaucoup pour le retour mec, ca fait plaisir d'avoir de tes nouvelles smile

RLSP82 a écrit

Et bien toujours dans le Paws, les vagues sont plus espacée mais toujours présente

par rapport à tes experiences precedentes de sevrage, c'est plus/moins long /autre?

RLSP82 a écrit

Bref j'attends que ça passe

je te souhaite du plus serein et confortable smile
bonne route à toi

[modos: on peut ptet renommer avec les 4 mois? merci si adapté]

Dernière modification par plotchiplocth (09 octobre 2019 à  21:05)


j'ai guéri de l'idée de guérir

Hors ligne


RLSP82 
Nouveau membre
400
Date d'inscription: 07 Jun 2019
Messages: 40

par rapport à tes experiences precedentes de sevrage, c'est plus/moins long /autre?

Et bien honnêtement je découvre ce qu'est réellement le paws opiacé.

A ma 1ere decro il y a 15 ans j'avais utilisé l'iboga et j'avais quasi rien senti du sevrage de ces 5 ans de conso hero/sub, et nada coté paws dans les 2 années clean qui ont suivies.

2eme decro j'ai tenu 1 mois donc bon... pas le temps de goûter à un éventuel paws.
3eme decro j'ai tenu 4 mois et j'avais identifié un "mini paws", genre au 2eme mois j’étais bien rétabli et je me tapais quelques journée vraiment down niveau énergie, mais bon c’était juste quelques jours sur le 2eme et 3eme mois, plus rien au 4eme. (ce qui m'a pas empêché comme un connard d'acheter 1gr de brown sur le DW histoire de... me croyant "guerri"... lol ... évidemment ça m'a fait replonger direct mais bon ça c'est une autre histoire)

La c'est très différent, une partie des symptômes physiques des 3 premières semaines reviennent en boucle depuis 4 mois, plus ou moins intensément mais avec une fréquence soutenu + de la déprime qui vient remettre une couche au départ du 5eme mois.
Je déguste quoi, la je comprends vraiment que je paye l'addition, j'en aurai surement pour 6 mois ou 1 ans ou peut être plus encore, faut que je l'accepte.

[modos: on peut ptet renommer avec les 4 mois? merci si adapté]

De toute façon le titre et l'emplacement de ce post sont à corriger.
OK les 10 premiers jours j'ai témoigné du manque physique de ce 1 mois de kratom mais de 10 à 30 jours j'ai témoigné du sevrage de bupre qui a suivi.
Et depuis 3 mois c'est du paws opiacé que je témoigne donc bon c'est un peu tout mélangé smile

bonne route à toi

Merci wink

Dernière modification par RLSP82 (10 octobre 2019 à  12:50)

Reputation de ce post
 
merci pour tes retours

Hors ligne


plotchiplocth 
Adhérent PsychoACTIF
1300
Date d'inscription: 13 Mar 2019
Messages: 502
Blogs
Si je comprends bien, dans ton cas le paws a gagné en intensité et nb de symptômes avec le nb de sevrage vécus? C est ça?
Dans mon cas c est un peu comme ça ...

j'ai guéri de l'idée de guérir

Hors ligne


RLSP82 
Nouveau membre
400
Date d'inscription: 07 Jun 2019
Messages: 40
Oui il semblerait que ça soit le cas.

Avec plusieurs phase de conso et abstinence sur 20 ans il est clair que la défonce fait de - en - d'effet et que les sevrages sont de + en + compliqués.

Ça conforte l'idée que la 1ere tentative d’arrêt est la plus simple et celle qui à le plus de chance de déboucher sur un arrêt durable voir définitif et que si il y a rechute par contre ça se complique, et de plus en plus.

Dernière modification par RLSP82 (10 octobre 2019 à  19:04)

Hors ligne


plotchiplocth 
Adhérent PsychoACTIF
1300
Date d'inscription: 13 Mar 2019
Messages: 502
Blogs

RLSP82 a écrit

Avec plusieurs phase de conso et abstinence sur 20 ans il est clair que la défonce fait de - en - d'effet et que les sevrages sont de + en + compliqués.

ok.... ca me parle smile meme si je suis pas sur que ca ait un rapport smile
pas de sevrage récent hardcore derrière moi (un peu moins de 12 ans, plusieurs avant, de + en + dur), mais des consommations occasionnelles apres longue pause. ca s'est espacé avec le temps ces symptomes zarbis mais .... j'ai par exemple le syndrome des jambes sans repos qui reviens régulièrement, tellement intense, comme si c'etait hier, des états mentaux chelou, que j'ai connu qu'en manque... et suite à des consos très légères espacées je me tape parfois des chaud/froid/sueur/diarhées sévères

et je me demande si ca a un lien, avec le passé, et les quelques rares consos présentes, sans réponses, ca ne me semble pas pouvoir etre le paws.... en tout cas j'ai pas d'explications medicales...donc ca a bien peut-etre un lien


bien à toi
je te souhaite une route au plus sereine

Dernière modification par plotchiplocth (10 octobre 2019 à  19:58)


j'ai guéri de l'idée de guérir

Hors ligne


RLSP82 
Nouveau membre
400
Date d'inscription: 07 Jun 2019
Messages: 40
Dans ton cas je pense pas que ça soit du paws.
Je dirai plutôt que le corps à une "mémoire" et que même après plusieurs années d’abstinence suite à une longue addiction il peut se pointer quelques symptômes spontanément, comme tu le décris.
J'en sais rien, j'ai jamais lu de report de gens qui avait decro depuis 10 ans et qui parlait de ça mais ça me semble pas impossible.

Par contre ce que je comprends pas dans tes propos c'est que tu dis que ça fait 12 ans que tu n'es plus addict aux opiacés, donc tu l'a été, et tu arrive tout de même à te faire des petits extras ?
Perso je sais pas comment tu gère ça... moi c'est tout blanc ou tout noir, avec mon passif je sais que si je reprends 1 fois des opi je suis reparti pour X années...

et suite à des consos très légères espacées je me tape parfois des chaud/froid/sueur/diarhées sévères

Bien j'ai envie de dire c'est aussi "la mémoire du corps"... même avec des petites conso, si tu as été addict à ce produit forcement le corps s'en souvient et tu aura bcp plus de difficulté à l’arrêt qu'un néophyte.

Hors ligne


plotchiplocth 
Adhérent PsychoACTIF
1300
Date d'inscription: 13 Mar 2019
Messages: 502
Blogs

RLSP82 a écrit

Bien j'ai envie de dire c'est aussi "la mémoire du corps"... même avec des petites conso, si tu as été addict à ce produit forcement le corps s'en souvient et tu aura bcp plus de difficulté à l’arrêt qu'un néophyte.

Je suis dans ce cas. Plusieurs sevrages, puis quelques annees d abstinence. Je consomme pas les mêmes opi qu avant mais leur souvenir m a pas quitté. J arrive a avoir une consommation occasionnelle env 5- 6fois/an un peu de sérénité pharmaco pour beaucoup de frustration et de craving, que je couvre par une polyconso variée autre, pas top. Je ne consomme pas plus de 2j d affilé d opi en ce moment, peur de raccroche.



C est très subjectif, c est mon aménagement .
C est sûrement pas raisonnable mais c est comme ca. Et je sens que j y arriverai pas toujours... A rester occasionnel. Je vis avec cette frustration pour l instant en faisant comme ca


Allez la vie est belle quand même smile

Bien a toi

Dernière modification par plotchiplocth (11 octobre 2019 à  16:18)


j'ai guéri de l'idée de guérir

Hors ligne


Exfuturaddict 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 21 Sep 2019
Messages: 4
Yo les psychos!
Ça fait du bien de voir que je ne suis pas seul! Je vais partager mon expérience.
J'ai commencé a taper de l'hero irrégulièrement a partir de mes 18 ans(37 aujourd'hui), vers mes 30 ans ça devenait de plus en plus régulier et là j'ai décidé de commencer un traitement subutex.

J'ai commencé a 6 mg et au bout d'un an je n'étais plus qu'à 2 mg.
Je dois dire que le sub m'a quand-même bien aidé, car au moins je ne tapai plus de came, même en ayant essayé plusieurs fois, sous subutex zéro ou quasizero effet, donc fini l'héroïne.
Après je suis resté 5 ans a 2mg de sub par jour.

Au mois de juin, j'avais une trentaine de pavots dans mon jardin, j'ai fait de l'opium et j'en ai consommé jusqu'à épuisement total des pavots, donc pendant env. 3 semaines pas de subutex mais env. 0.3 grammes d'op par jour.

Ensuite je suis retourné au subu mais en diminuant assez radicalement le dosage, 0.4/jour. Et ça le faisait, malgré des nuits courte de 5 a 6 heures de sommeil, mais ça allait.

0.4 de sub pendant un mois et là j'ai commandé du kratom, mais même avec ce petit dosage de sub, le kratom ne me faisait rien du tout, pourtant essayé jusqu'à 10 grammes de kratom.

La je ne sais pas pourquoi mais je voulais en finir avec le sub, et du coup la, sans sub le kratom me faisait effet.

Maintenant je prends entre 8 et 12 grammes de kratom par jour, et malgré mes nuits de 6 heures de sommeil, jamais plus jamais moins, ça va.

Je prenais mon kratom en gélules, et les inconforts intestinaux étaient a la limite du supportable, caca jusqu'a 4 fois par jour, d'ailleurs c'est ça qui me réveillait le matin, et des pets, des pets monstrueux jusqu'à 6 secondes, très gênant quand on n'est pas seuls.

Je pensais que c'était le kratom, mais j'ai voulu essayé le kratom sans gélules, et la ça va largement mieux. Quand on prend entre 25 et 30 gélules dans la journée ça fait beaucoup de gélules en gélatine et ça mes intestins n'aiment pas du tout.

Donc pour ceux qui souffrent d'inconfort intestinal et qui prennent le kratom en gélules je conseil vivement d'opter pour un autre mode de consommation, mélanger a de l'eau et boire par exemple, c' est sur c'est dégueulasse mais une benediction pour les intestins.

Donc maintenant me voilà accroché au kratom, je ne sais pas si vraiment c'est mieux pour moi, mais je suis content de ne plus dépendre de l'industrie pharmaceutique.

Maintenant ce qui me reste a faire c'est diminuer en douceur, petit a petit, je verrai bien.

J'arrive maintenant a carrément refuser une trace de came quand on me propose, par contre un collègue avait de l'opium il y a qq jours, j'ai pris 5 grammes et là je consomme 0.3 d'opium par jour (putain qu'est-ce que c'est bon!!)jusqu'à épuisement des stocks et là je retournerai au kratom.

Cordialement

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

  6
[ Forum ] Consomation de plusieurs jour de Kratom
par NeedCrystal, dernier post 08 octobre 2019 à  12:24 par NeedCrystal
  4
[ Forum ] Codéine sans effet après 1 mois de Kratom
par sly77, dernier post 09 décembre 2017 à  14:13 par Snap2
  3
  [ PsychoWIKI ] Kratom, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
45646 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Atelier Psychoactif le 5 octobre sur la RDR et les psychédéliques
    03 octobre 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    11 octobre 2019Commentaire de Rick (26 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    12 septembre 2019Commentaire de BobKelso (95 réponses)
     Forum UP ! 
    Question de conservation
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Intéractions THC et CBD selon variété
    Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE A FIN DÉCEMBRE 2019
    Il y a moins d'1mnCommentaire de spectacle dans [Anonymat et sécurité...]
    (46 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Sevrage crack bouteille
    Il y a 4mn
    1
    Commentaire de Electrolibre dans [Cocaïne-Crack...]
    (23 réponses)
     Forum 
    Protoxyde d’azote
    Il y a 5mnCommentaire de FORTNITEisTRASH dans [Poppers, solvants et...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Conduite et cannabis - Suspension permis : la procédure complète pour le récupérer.
    Il y a 6mn
    5
    Commentaire de spectacle dans [Cannabis...]
    (19 réponses)
     Forum 
    Après le sevrage - Astuces pour consolider son abstinence ?
    Il y a 43mn
    2
    Commentaire de Lilas24 dans [Decro - Sevrages... e...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Première fois - Codeine et dépression
    Il y a 1h
    4
    Commentaire de Lilas24 dans [Codéine et dihydrocod...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Différence entre poudre ou gros cristaux dans le para ?
    Il y a 1hNouvelle discussion de Ziggoto dans [MDMA/Ecstasy...]
     Forum 
    Verrais je un jour le bout ?
    Il y a 2hCommentaire de plotchiplocth dans [Méthadone...]
    (2 réponses)
     Blog 
    Revue de presse Cannabis thérapeutique du 22 octobre 2019
    Il y a 2hCommentaire de plotchiplocth dans le blog de filousky
    (3 commentaires)
     Blog 
    Voyage et voyages
    Il y a 12hCommentaire de Isoretemple dans le blog de Isoretemple
    (5 commentaires)
     Blog 
    Hisoire d'un TRIP lsd +MDMA
    Il y a 15hNouveau blog de VINCZz dans [Trip Report]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    5-MAPB, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    spectacle, Timide Jovial, Jake, D4V3, jeanbeuz, Peyoteman, enbrume04 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     J'y suis arrivé
    par Fabrice1975, le 21 Oct 2019
    Bonjour Ça faisait 4 ans que je n'étais plus revenu sur le site.. Après 10 ans de consommation d'héroïne et moult sevrages express foiré puis 3 ans de methadone en dégressif je suis depuis 1 ans sevré de la methadone Mais depuis 1 an j'ai la chiasse tous les jours Je regrette la constipat...[Lire la suite]
     Flunitrazolam : mon expérience.
    par Dextro, le 11 Oct 2019
    Bonsoir bonsoir, Je fais ce post voyant qu'il y a assez peu d'infos sur le flunitrazolam, notamment sur son équivalence avec les autres benzos. Je rappelle que c'est une benzo très puissante et addictive, qu'il y a très peu de recherche scientifique à son sujet et que les doses vendues ne sont...[Lire la suite]
     Un adieu de plus.
    par Chêne, le 09 Oct 2019
    Tu m'as tué. Votre discussion me fait me remémorer la période où je prenais beaucoup de stims. À chaque arrivée de RC dans ma boîte aux lettres, je me jurais des tas et des tas de choses : pas consommer tout de suite, me limiter à XXXmg par session, pas plus d'une session par semaine etc...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Belle demoiselle dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 2h)
    toujours au top ! Merci dans [forum] Un bon bleue ou non ?
    (Il y a 3h)
    Merci pour la présentation Cusco dans [forum] Présentation 2019
    (Il y a 3h)
    Réponse rapide clair efficace dans [forum] Alternance alprazolam
    (Il y a 3h)
    Thanks boss! Ocram dans [forum] Un bon bleue ou non ?
    (Il y a 5h)

    Pied de page des forums