rohypnol et substitution: avantages et dangers / PsychoACTIF

rohypnol et substitution: avantages et dangers

Publié par ,
23490 vues, 26 réponses
kanar
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 20 Oct 2006
Messages: 63
Le rohypnol est un somnifère appartenant à  la classe des benzodiazépines sédatifs HYPNOTIQUES.
En ce sens qu' il est hypnotique, il calme de manière très avantageuse la douleur du manque aux opiacés. Je l' utilise pour mon sevrage. C' est plutot efficace et je serais tenté de le recommander aux personnnes désireuses de se sevrer.
la prescription actuelle est strictement limitée à  1mg/jour et par personne.
Pfffrrrtttt, tu parles, une bagatelle pour un sujet se sevrant aux opiacés, qui a au moins besoin de 4mg/jour, si c' est pas la tablette entière....
d' ou faire le tour des toubibs et arnaquer la sécu!!! Attention aux controles!!!

MAIS ATTENTION: le rohypnol est un produit très dangereux.
D' abord c 'est un benzo extrèmement addictif: à  partir de 21 jours de prise à  1 mg/jour, un sevrage trop brutal peut entrainer beaucoup de symptomes de sevrage, notamment violentes crises d' épilepsie, meme chez un sujet non épileptique...
Ensuite, l' état d' hypnose provoqué par le rohypnol peut provoquer de graves troubles de mémoire et de comportement, par exemple agressivité, meme chez un sujet doux comme un agneau.
En fait, on a peur de RIEN et plus rien ne peut nous atteindre.
Ensuite, comme on est hypnotisé, il peut y avoir danger de craquage et de reprise de came, du coup...
Par exemple, moi-meme, après douze jours de sevrage aux opiacés accompagné au rohypnol, hier, j' ai craqué pour un pét de coke, je pense que j' aurai résisté à  la tentation sans le rohypnol.

Enfin, le rohypnol est un produit très difficile à  obtenir: mon médecin traitant me donne tout ce que je veux ( subu, skénan, métha ) mais refuse catégoriquement de me donner du rohypnol.
Alors je vais en voir des autres...

ne pourrait- on pas envisager une prescription au cas par cas?
Si les médecins avaient de nouveau le droit de prescrire 4mg, cela éviterait aux patients de faire  le tour des toubibs, cela ne ferait plus d' eux des hors la loi arnaqueurs, et ferait donc faire des économies substantielles à  la sécurité sociale ! 

Si quelqu' un a une expérience de ce produit, des choses à  ajouter, des infos à  donner, des questions à  poser, je serais heureux de discuter!

salut à  toutes et à  tous

Dernière modification par kanar (20 mars 2009 à  11:40)

Hors ligne


bighorse
Psycho junior
000
Date d'inscription: 25 Sep 2006
Messages: 205
oui je connais le rohypnol et j'en garde un très mauvais souvenir...je me souviens que j'étais en manque ,et comme j'étais à  l'étranger,je n'avais que ça sous la main;Je prends donc 2 cachets et paf black out total...de la tente ou j'étais quand je les ai pris je me suis retrouver seule ,errant sur une plage....qq temps plus tard sans y avoir rien compris j'avais un inconnu assis derrière moi en train de me peloter ... hum en bas quoi....je ne sais pas qui il etait,ce que je faisais là  avec ,ni pourquoi il faisait ce que je viens d'écrire....c'est la 1ere fois que j'en parle...or cela s'est passé il y a 10 ans!!!
tu comprendras que je garde donc un très très mauvais souvenir de cette substance;je ne suis pas la seule personne à  avoir eu ce genre de problème avec le rohypnol.De plus il agit très négativement sur les capacités intellectuelles et à  la longue,ton cerveau risque d'etre abimé de façon irréversible(la mémoire surtout est très fragilisée par ce produit)
Personnellement,je te conseillerais une substitution moins dangereuse et plus adaptée à  ton problème,genre métha ou subu, voir skénan (mais il est difficile à  avoir);le subu me semble peu adapté pour les gens qui aime shooter car il est possible de se l'injecter(avec tous les risques que cela comporte:abcès graves;dépots de vacheries dans les veines;risques d'accidents vasculaires etc...)
A toi de voir bien sur ,mais on est là  pour te guider dans tes choix si tu le souhaites.A bientot amicalement et bon courage

Hors ligne


kanar
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 20 Oct 2006
Messages: 63
Bien sur, ce produit est très particulier et tout le monde ne le supporte pas, de la meme manière que tout le monde ne supporte pas le subu ou autres substances...
loin de moi l' idée de faire l' apologie de ce produit, qui, je l' ai dit, est très dangereux, j' y ai moi - meme laissé de fameux blackouts aussi!!!
quant à  ton conseil de me substituer, je pense que tu n' as pas très bien saisi ce que je voulais dire: je suis toxicomane à  l' héro depuis six ans, j' ai été substitué au subu, puis à  la métha, et je prends du rohypnol de manière transitoire précisément pour me SEVRER de la métha et autres opiacés...
En fait ce doit etre de ma faute si tu m' as mal compris car j' ai intitulé le débat: " rohypnol et substitution " alors que j' aurais du dire " rohypnol et sevrage " !
Le rohypnol n' a bien sur rien à  voir avec un traitement de substitution. C' est normalement un somnifère prescrit en cas d' insomnie transitoire ou lourde.
Mon propos était juste d' informer les gens sur le fait que le caractère hypnotique du rohypnol calmait la très douloureuse sensation de manque aux opioides et aidait à  dormir, en sorte , pour ma part c' est une sorte de béquille assez efficace. le traitement doit bien sur etre transitoire le temps du sevrage.
Il n' est pas question de se défoncer au rohypnol pendant des années, bien sur, mieux vaut se shooter à  l' héro, parceque le rohypnol est extrèmement neurotoxique.
Je tenais à  dire, quitte à  me répéter, que dans le cadre d' un sevrage aux opiacés par exemple, le médecin traitant devrait avoir le droit de prescrire au minimum 4mg par jour pendant un ou deux mois maximum, cela éviterait aux patients de faire le tour des médecins et surtout ferait faire des économies à  la sécu...
Cette molécule, le flunitrazépam, est très pariculière: je connais des gens qui sont partis en total blackout avec un comprimé, d' autres qui se sont envoyés deux tablettes sans rien sentir ( si si j' te jure ).

A vous de voir...

Hors ligne


pierre
Web-Administrateur
9500
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 13933
Blogs
Le rohypnol fait parti de la classe des benzodiazépines (comme le xanax, le lexomil, le valium, le tranxène...) qui ont des effets calmants, anxiolitiques ou miorelaxants immédiats et sont donc fortement addictif (contrairement au Buspar ou à  l'atarax, par exemple).
Ce qui a pour conséquence que les médecins n'en precrivent que trés rarement aux personnes toxicomanes : il y a un risque d'accroche trés grand. Par exemple, lors d'un sevrage, les médecins évitent de préscrire des benzodiazépines, pour ne pas remplacer la dépendance aux opiacés par la dépendance aux benzodiazépines...
De plus, il faut savoir que le rohypnol a une particularité : il a un effet paradoxal. En effet, tu en prends un peu, il te calme ou t'endors, tu en prends beaucoup, il te met en black-out, c'est à  dire que tu perds le controle sur ce que tu fais...
C'est donc un médicament prescrit avec parcimonie par les médecins, il me semble, avec raison. Mais peut etre peux tu détailler en quoi le rohypnol te semble adapté au sevrage aux opiacés et à  quoi il te sert ?
Pierre

En ligne


kanar
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 20 Oct 2006
Messages: 63
le caractère paradoxal du rohypnol évoqué par Pierre existe, à  mon sens, chez tous les benzos: pour ma part je prends 1 valium je dors, j' en prends 3 je suis complètement défoncé mais je dors plus c' est sur...
Mais le rohypnol, à  la différence des autres benzos, est un hypnotique.
Donc, l' état d' hypnose induit par le produit zappe TOTALEMENT la sensation de manque aux opiacés chez un sujet accro meme très fortement.
D' ou l' avantage.
Mais bon, on est donc, pendant le temps du sevrage, hypnotisé.
d' ou l' inconvénient.
( risques majeurs de perte de controle etc... )
D' ou l' interet de le faire dans un contexte propice ( entourage... )
De plus le rohypnol est très fortement addicif, il convient donc de ne pas en consommer plus d ' un mois ou deux, avec sevrage progressif.
Pierre, ne penses - tu pas comme moi qu' il devrait exister une méthode de " cas par cas " et que dans le cadre d 'un traitement de sevrage aux opiacés le médecin traitant devrait avoir le droit de prescrire 4 mg/jour au lieu de 1, pendant une période courte bien sur ( 14 à  28 jours ) , puis une deuxième session normale à  1 mg pour sevrage dégressif bien sur, car, on ne le répètera jamais assez, il s' agit de ne pas devenir accro à  ça...

Dernière modification par kanar (21 mars 2009 à  08:32)

Hors ligne


pierre
Web-Administrateur
9500
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 13933
Blogs
Evidement qu'il devrait y avoir une réponse au cas par cas, prise en consertation avec le médecin avant le sevrage. Et c'est comme ça que cela se passe dans certain centres. Mais dans d'autre cas, et particulièrement ceux qui font avant tout des sevrages alcool, c'est tout juste si on nous donne pas le meme traitement que pour soigner le sevrage alcoolique... ce qui est complètement inappropriée...
Pour continuer avec le sevrage aux opiacées, il existe un médicaments miracle, employé dans les sevrages hospitaliers, qui s'appelle le Catapressan ! C'est un médicament habituellement utilisé pour faire diminuer le tension, qui supprime la plupart des symptomes de sevrage (mal de dos, chaud et froid...). Ce qui veut dire que vous ne souffrer plus le martyr lors d'un sevrage ! Evidement, beaucoup de centre de sevrage n'en connaisse meme pas l'existence, et ne veulent surtout pas en entendre parler : "parce que le toxico, il faut qu'il expie sa faute, il faut qu'il souffre pour bien qu'il comprenne que ce qu'il a fait n'est pas bien !" (-:
J'ai découvert ce médocs à  mon dernier sevrage hospitalier et je vous jure que ça change tout !
Par contre, il est à  utiliser exclusivement en sevrage hospitalier, car la tension doit etre régulièrement controlée, et le dosage est délicat.

Pierre

En ligne


kanar
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 20 Oct 2006
Messages: 63
je connais le catapressan.  C' est un hypotenseur que j' ai également connu lors d' un sevrage hospitalier, en 1997. J' avais justement 4mg/jour de rohypnol, 20 mg/jour de valium, 25 de tranxène, spasfon, plus le dénommé catapressan, 2 comprimés de 0,15/jour.

Le catapressan est effectivement très efficace dans le cadre d' un sevrage aux opiacés.
Il calme la douleur.

L' avantage ( et le désavantage ) du rohypnol est qu 'il procure tout de meme un certain plaisir, d' ou risque acru d' addiction...
de plus le rohypnol fait dormir, ce qui n' est pas toujours le cas du catapressan.

C' est tout de meme un produit moins dangereux car moins addictif, ce n' est pas un benzo...
Je serais tenté de le recommander à  une personne sérieuse désireuse de se sevrer.

Hors ligne


bighorse
Psycho junior
000
Date d'inscription: 25 Sep 2006
Messages: 205
le rohypnol a de tout temps été associé au sevrage "sauvage",c'està  dire hors cadre médical, surtout avant,lorsque la  substitution telle qu'on la connait maintenant n'existait pas.on l'associait alors avec tout ce qu'on pouvait:alcool fort,artane,néo codion.....a l'époque on galérait vraiment pour éviter les douleurs du manque (des manques devrais je dire),à  tel point qu'on n'envisageait rarement de nous meme de décrocher et je crois que ça c'est une vraie nouveauté dans le mode de conso actuel: on peut arreter quand on veut;et donc reprendre de la came pareillement car on SAIT qu'on A DES PRODUITS EFFICACES,LEGAUX, pour arreter de nouveau... ce mode d'agir n'a rien de commun avec l'ancien monde dont je suis issu.A l'epoque,on allait en taule POUR DECCROCHER (du moins tels étaient les motifs avançés par les juges); ou bien on s'isolait dans des bleds paumés pour déccro....le monde change

Hors ligne


kanar
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 20 Oct 2006
Messages: 63
on s' isole tjrs dans des bleds paumés pour décro, des fois c' est plus pratique lorsque l' on sait qu' on est un camé qui fléchit facilement devant la tentation.
Tu avoueras bien que le subu accroche à  mort, le manque au subu est pire que le manque de came ( du moins, vu la qualité actuelle des cames qui tournent par rapport a il y a dix ans c' est sur )
Alors bien sur il y a la métha, en traitement de substitution pas forcément en vue d' un sevrage mais en traitement de " maintenance " , mais si un jour on veut se sevrer il faut bien se sevrer de la métha....
Alors bien sur il y a le sevrage dégressif par paliers successifs, il est intéressant de constater a quel point un sujet ayant débuté à  120 mg a ABSOLUMENT besoin de ses 5 mg lorsqu' il est parvenu, après de longs mois, à  ce dosage... 5mg c' est tellement rien...
Et encore, pour un total sevrage sans douleur, arrivé à  5 mg/jour, il est médicalement conseillé de réduire de 1 mg par mois puis par tranche de 15 jours...
Et, des fois dans certains cas, on ne peut pas se le permettre; en effet, déja on reste prisonnier géographiquement du centre duquel on dépend, ensuite DANS CERTAINS CAS on a tout simplement pas le temps et on préfère en chier pendant quinze jours que de pas souffrir pendant un an mais de toujours renouveler ses ordonnances chez le médecin, voire à  "rendre des comptes" aux assistants de santé dans le cadre du programme etc.
d' ou mes propos sur le sevrage " à  l' ancienne ".
Car je parle bien de sevrage et non de substitution; pour moi prendre du néo-codion ou à  l' époque du temgésic c' est pas se sevrer, ça revient au meme, c' est de la prise d 'opioides.

Hors ligne


ThuffHC
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 18 Oct 2006
Messages: 4
Oui le monde change : la réduction des risques et la substitution ont révolutionné non seulement la manière de voir l'usage de drogues mais aussi les usagers de drogues eux-mêmes. 
J'ai commencer à  shooter la came en 96, juste au moment ou le subu sortait, et alors que les seringues à  usage unique étaient de plus en plus accessible. Je suis un pur produit de la réduction des risques à  la française. En partie grace à  elle, j'ai éviter le VIH, le VHC, j'ai evité la prison et la désocialisation, j'ai évité les manques à  répétition et l'emprise malsaine de certains dealers... Mais les représentations des UD ont aussi changé : pour moi, une seringue n'est qu'un outil jettable, ce n'est pas un outil sacralisé, contrairement aux personnes qui ont connu les seringues en verre dont il fallaient absolument prendre soin...

Mais j'aimerais savoir comment ça se passait avant, comment vous geriez vos seringues, vos moments sans dope, vos relations aux médecins ? quelle était votre mythologie (représentation) ?

Hors ligne


kanar
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 20 Oct 2006
Messages: 63
je suis trop jeune pour répondre à  ta question, seulement je voulais tout d' abord dire que je suis très content pour toi que tu ais pu éviter toutes les saloperies de VIH et VHC. Moi-meme je suis passé au travers du filet de ces merdes, grace au programme français ( stéri box dans les pharms, distribution gratuite de kits dans les centres. )
J' aurais cependant voulu signaler un abus: un dimanche soir, je me suis retrouvé sans pompe; j' ai galopé à  l' autre bout de la ville pour choper une pharmacie de garde qui m' a facturé un ster 5 E...
tarif de nuit!!!
Abusé non?
Heureusement que je les avais...
Est-ce qu' il avait le droit de faire ça?
les stéris sont vendus 1 euro prix max conseillé mais il me semble que le pharmacien, en tant que commerçant libéral, a le droit de vendre ça un peu plus cher, mais 5 euros sous prétexte qu' il s' agit d' un service de garde?
Qu' en pensez-vous?

Hors ligne


bighorse
Psycho junior
000
Date d'inscription: 25 Sep 2006
Messages: 205
les abus de prix ont tjs existé et malheureusement se généralisent de plus en plus.j'habite une ville ou on nous a supprimer les appareils d'echanges de seringues:une vieille contre une neuve alors que ce système permettait d'avoir à  tout heur du jour ou de la nuit une pompe propre..ici rien n'est fait pour qu'on se protège des différents virus qui semblent bcp nous aimés...pour répondre à  TUFFHC,quand il n'existait pas d'accès au pompe,on gardait tous les corps de pompes qu'on pouvait avoir(on achetait un certain vaccin pour avoir une pompe,mais comme c'était cher et qu'on se faisait repérer,on gardait la meme pompe le plus lomgtemps possible)...  quand l'aiguille etait naze,on la frottait contre une boite d'allumette pour lui redonner du "piquant";idem quand elle raccrochait et faisait très mal au veine.nos bras étaient fort marqués à  cause de ce matos défectueux.Je me souviens avoir eu plus de 30 pompes dans un sac,la plupart sans aiguilles d'ailleurs mais ainsi pas de panne la nuit,car pas de pharmacie accesible pour nous bien sur...d'ou les pompes prétées, passées de l'un à  l'autre..ce n'était pas par betise mais par simple necessité,ce qui a conduit à  l'hécatombe que l'on connait;là  les politiques ont leur part de responsabilités dans ces manquements à  la sauvegarde de la santé publique.
comme la question de TUFFHC est longue à  répondre je reviendrai pour finir sur le sujet .BYE

Hors ligne


catherine
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 27 Oct 2006
Messages: 157
Pour parler du catapressan et autres hypotenseurs, je vais vous raconter ma dernière hospitalisation à  Marmottan, où j'étais entrée pour arrêter la fin d'une substution au subutex.
Je n'y avais pas mis mes pieds depuis des lustres, et je tombre sur un psy qui accepte de m'hospitaliser. A peine arrivée, je rencontre l'équipe médicale dont un infirmier rebaptisé "Gainsbourg", à  cause de sa dégaine je suppose, mais, surtout parcequ'il pue l'alcool. Mon traitement est justement à  base d'un hypotenseurs, plus les benzo d'usage, le hic c'est que malgré l'augmentation de la dose d'hypotenseurs, ma tension plafonne entre 16 et 18 parfois plus, ce qui installe un climat de suspicion, sans que jamais ne soit posée la question de l'hypertension, que l'on me découvrira peu de temps après, au cours d'une consultation hospitalière. Durant cette dernière cure (97), il y a là  deux jeunes de cité, avec lesquels l'équipe n'arrive pas à  dialoguer, un en particulier, qui s'est enchainé chez lui avec une paire de menottes pour déccro avant de venir à  Marmotte et qui avait remis la clé à  un tiers disparu durant plusieurs jours semble t'il. Je raconte tout ce passage parcequ'il me parait important pour la suite des évènements liés au sevrage d'un produit quelqu'il soit. Bref, on vient me chercher à  tout bout de champ pour communiquer avec ce jeune qui rappe quand il ouvre la bouche, ça qui m'amuse beaucoup parceque ce qu'il dit est très intéressant, sauf que Gainsbourg ne le supporte pas. Or, une fois, lors d'un repas cet infirmier "psy" s'adresse au jeune, à  propos d'une discussion et lui dit à  la fin d'une phrase: "comme tu fais, c'est reculer pour mieux sauter", ce à  quoi le môme répond: "oui mais reculer pour mieux sauter, c'est une façon de prendre son élan" ce qui me fait exploser de rire et qui évidemment, ne plait pas du tout à  notre faux Gainsbourg...L'avant dernier jour de mon séjour, le psy vient me chercher et au détour de l'escalier je trouve un petit bout de shit, genre un joint, je le ramasse devant le toubib qui me dit qu'il va organiser une réunion pour savoir à  qui appartient la substance diabolique, je le raisonne, lui disant que ce doit être à  moi, qu'il a du tomber d'une de mes poches, j'argumente comme je le peux, sachant que la réunion qu'il envisage d'organiser sera délétère pour les plus nombreux, ce sur tous les plans et surtout hautement culpabilisante... Il revient une heure plus tard effondré, il me dit qu'il regrette d'en avoir parlé à  l'équipe, car le "Gainsbourg" en question a insisté pour que je dégage de l'hôpital, je suis égarée par tant de connerie et d'inconstance de la part de "professionnels"! J'exhorte les mômes à  ne pas se servir de cette triste histoire comme alibi pour quitter le programme, tout en me doutant de la suite... Le psy revient me voir côté accueil, la mine déconfite, englué dans ses excuses de daube, il me remet, royal, une boite de Lexomil. Je prends la boite, l'ouvre tout en lui disant qu'il n'a rien compris et que sur toutes les hospis que je me suis tapée ici, c'est la seule où j'ai été "claire" de bout en bout, je finis par lui balancer sa boite en pleine tête, alors qu'il se répand toujours en excuses, insistant sur le fait qu'il regrette d'avoir parlé de ce ridicule bout de shit, pour lequel je me suis accusée. Puis, je  tourne les talons et m'en vais retrouver au standard, Alain 2 grand infirmier psy des années 70 et début 80 qui me dit: "Tu comprends maintenant pourquoi je ne peux pas travailler à  l'hospitalisation avec de telles personnes, toi qui est venue ici en 75 pour la première fois, tu sais très bien que si j'avais trouvé un bout de shit même dix fois plus gros, je l'aurais balancé dans les chiottes"...Je lui réponds que dans ces années là , lui nous a vraiment aidé et redonné des envies de vie, ce que ces nouvelles équipes ne savent pas faire, lui nous emmenait au cinéma (the horror picture show) dans une petite salle du quartier, discutait avec nous des nuits entières quand nous étions au plus mal. Je lui raconte également, la suspicion ambiante liée à  ma tension élevée, aux douleurs recurentes qui me scient les reins, malgré la prise d'hypotenseurs etc...Au bout de deux heures et demie, de discution à  bâtons rompus, je le quitte, trop contente d'avoir pu parler des incohérences de ces nouvelles pratiques inquisitrices, en matière de sevrage volontaire et réfléchi, qui ne peuvent que mener à  l'échec les plus faibles d'entre nous...En fait, pour que tout se passe dans l'idéal, il ne faudrait pas tomber sur des infirmiers en mal d'identité, perdus au milieu des sosies de "Gainsbourg" ou de "Kurt Cobain", qui en plus de n'avoir aucune compétence, ne font que servir à  la "tête du client" un ersatz d'huile d'Olive...nstein!!!

Dernière modification par catherine (20 avril 2009 à  11:18)

Hors ligne


bighorse
Psycho junior
000
Date d'inscription: 25 Sep 2006
Messages: 205
je me demande où est CATHERINE ? on ne te vois plus depuis qq jours et ça m'inquiète...

Hors ligne


jeremy_r1
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 20 Apr 2007
Messages: 13
Il est vrai que le rohypnol calme le manque d'opiacés, mais sachez que quasiment toutes les benzo calme le manque d'opiacé.
Le problème c'est que chez les personnes qui ne sont pas accro on se dit cool ça marche d'enfer contre le manque...ce qui est vrai ma fois, mais une fois que vous devenez addict c'est terminé, vous pouvez gobez la boite et rien n'y fera.

En ce qui me concerne je suis également accro aux benzo, moi j'ai commencé le témesta 2.5mg le jour ou j'ai été la première fois en manque d'opiacé dans ma vie et vous comme moi savez a quel point on flip la première...bon je continue ce jour la j'ai pris 2pills dosé a 2.5mg et le résultat était on ne peut plus convainquant, pendant 7 jours et une fois par jour je prennais deux pills après vous connaissez la suite ( ou du moins vous vous en doutez ) dès que j'était en manque je gobais, finalement je suis devenu rapidement dépendant et à  l'heure actuelle je peux prendre n'importe quel benzo si je me retrouverai par je ne sais quel hasart en manque...cela n'y changerai absolument rien.

Tout les soirs pour dormir je prends 10 témesta dosé à  2.5mg, je ne ressent plus aucun effet qui défonce, je ressens pas la moindre sensation de fatigue, et oui, ça s'appelle tout simplement la tolérence...je vais me coucher je m'endort et le lendemain je me réveille sans révéille ( oui je sais elle pue ma vanne ) en général vers 08h30 ou 09h00.

Pas de gueule de bois rien quedal.

Enfin bref je trouve que se sevrez des opiacés par les benzos ça craint, c'est juste bon pour dépanner une fois ou deux quand ta pas d'opiacés à  porté de main.

Qui plus est, les smarties ( benzodiazépines ) sont toutes hypnotique, sédative et anxiolytique...c'est vrai que certaine d'entre elle agissent plus comme étant sédative et d'autre comme étant anxyo, mais l'écart entre chaque pills est minime.

Une dernière chose oublié les benzos pour un sevrage d'opiacé, car les benzos ça agit totalement autrement que les opiacés dans le cerveau.

Sachez trouvez ce qui est bon pour vous et n'oubliez pas les conseilleurs  ne sont pas les paieur.

Bon bonne nuit bye à  tous wink

Hors ligne


reskaper
en route pour le soleil
000
Lieu: nè quelque part
Date d'inscription: 27 Apr 2007
Messages: 3346
Bonjour
je suis suisse et je connais bien le rohypnol nous l utilisions en injection associé à  l héroïne et la cocaïne quand il à tais encore blanc
Suite à  cet  état de fait les autorité médical (Médecin cantonal ) à  ordonné que ce médicament soit teint en vert afin d éviter qu il ne soit mélangé dans les boissons et injecté.
J ai continué malgré cela à  me l injecté .Dans la cuillère cela faisait tous vert  et on ne voyaient même plus les poussières(sic)...plusieur fois je m en suis envoyés des sacré poussière à  trembler pendant des heures
Malgré cela nous l utilisions toujours et notre teint virait au verdâtre
Puis ce fut le tour du dormicum que je me suis injecter pendant de nombreuses années associé à  la coke et la dope car la coke est beaucoup trop speed
Je pense qu ils vont réglementer aussi ce médicament..et alors il y en aura d autre il suffit de lire le compendium ou de faire des recherches sur internet ...Ou de les essayer au hasard comme j ai souvent fait avec plein de mèdic
Les  substances ne manquent pas...inutile de les interdire car les usager en  prendrons  autre chose.
Je suis pour une distribution de ces substances contrôlées et ceci afin d endiguer le marché noir.
Les interdiction n on jamais fait rien d autre que de pousser le monde à  les transgressé

une goutte d eau dans un océan..

Hors ligne


lanarre
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 31 Mar 2007
Messages: 85
bonjour,
en ce qui concerne la substitution des opiacés par les benzos(dont le rohypnol est l'un des plus puissant,et qui d'ailleur n'éxiste plus qu'en dosage unique)cela n'a jamais fonctionné avec moi;au contraire ça me renforce le manque au niveau psychologique,je ne pense plus qu'a avoir un produit opiacé.j'ai eu de graves problemes d'addiction aux benzos:il y a encore un an,je faisais la tournée des toubibs pour avoir du tranxene50mg(qui d'ailleur n'existe plus en dosage 50mg me semble t'il?).Aujourd'hui sous métha,je prend encore 3veratrans(benzo anxiolitique)+1valium10mg+1noctran(médoc qui comporte la meme molécule que le tranxene+2autres molécules)..bref:je ne suis pas debarassé de mon probleme avec les benzos...Donc en ce qui me concerne,le rohypnol presente plus d'inconveniants que d'avantages en cas de manque de produits opiacés.

Hors ligne


reskaper
en route pour le soleil
000
Lieu: nè quelque part
Date d'inscription: 27 Apr 2007
Messages: 3346
hello
A chaque injection en suisse nous regardions à  travers la pompe pour voir si des petit corps tombe rapidements
je suis sure que grâce à   cela nous avons évités plein de ces poussières .Il existe aussi des petit corps  ètranger que l on ne voit pas .. mais je crois pas que ceux si fasse autant de tremblement.. mais des accès de fièvre et des douleur dans les menbre.(mais peut etre je me trompe)
A genève dans les locaux d injection ils distribue des filtres plus efficaces que ceux des cigarettes..!!
Je pense qu il est possible de  voir ces corps ètrangers ..
certain descente très vite dans le liquide  quand tu retourne la seringue  ceux là  gaffe une fois injecter ils font plusieur fois le tour de ton circuit sanguain  et il m a toujours semblé que c étais ça les poussières..
fait attention. si tu vois des petit trucs qui tombes dan ton liquide à  injecter quand tu retourne la pompe je te conseil de refiltrer encore une fois
En tous cas le dernier qui s injectais des medicemment  sans les filtrer est mort..  bon ça c est autre chose..
regarder quand meme qu il n aie rien de douteux qui coule rapidement
Je vais quand meme demander à  mon mèdecin et je te redirais
Amitié

prècision
En suisse le roypnol ne fait plus le meme effet qu avant il me semble que l hypnotique à  été baissé

Dernière modification par reskaper (29 avril 2009 à  00:00)


une goutte d eau dans un océan..

Hors ligne


Stelli 
Adhérent PsychoACTIF
France
2100
Lieu: Nice
Date d'inscription: 06 Nov 2006
Messages: 578
parfois une partie de la coupe se solidifie en refroidissant....
d'autres fois c'est que le liquide n'a aps été assez bien filtré...
mais il n'est pas possible de voir tous les déchets qu'on injecte, la plupart sont invisibles, ceux qu'on voit sont énormes et si on les injecte, c'est sur que ça pose problème lol, c'est ce genre de saloperies qui bouchent les veines... (ce qui est "blanc" quand on s'injecte du subutex, ce sont des résidus qui passent à  travers le filtre) il existe des filtres plus fins qui retiennent plus de résidus que les filtres à  cigarette, on en trouve dans les steribox, et d'autres encore plus efficaces qu'il faut acheter à  part car ils ne sont pas inclus dans les kits : les sterifilts (ils sont distribués par Apothicom) Je ne sais pas s'ils sont commercialisés en Suisse ? En tout cas on peut s'en procurer sur leur site : http://www.apothicom.org/  à  la rubrique "commandes"

Hors ligne


reskaper
en route pour le soleil
000
Lieu: nè quelque part
Date d'inscription: 27 Apr 2007
Messages: 3346
Le problème avec les filtre trop fin ..les usagés n arrive pas à  injecter leur médicaments
Donc ils prennent des filtrer de ciguarettes et s injecte beaucoup de dèpot dans les veine ..
Beaucoup de mes amis sont mort de trombose...!!!
Merci pour tes prècision

Dernière modification par reskaper (30 avril 2009 à  13:05)


une goutte d eau dans un océan..

Hors ligne


naïV
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 21 Oct 2006
Messages: 133
Pierre, le moderateur en a déja envoyé par la poste à  certains tu peux peut etre lui en demander... Les Stérifiltes sont super efficaces meme pour les médicaments....
On m'a fait essayé des filtres suisses je crois vert pour la filtration exterieur et jaune à  l'intérieur de la seringue... Le resultat était pas brillant pour la filtration....

Est ce que tu les connais reskaper ?????

naïV

Hors ligne


sativa67 
Banni
000
Lieu: Noprohibitionland
Date d'inscription: 13 Apr 2007
Messages: 2474
bonjour à  tous !

respaker , dis moi quand tu dis :
"Beaucoup de mes amis sont mort de trombose...!!!"

qu'entands tu par là   , j'ai cherché ce qu'etait une thrombose veineuse mais les explications que j'ai trouvées sur le net sont un peu trop techniques pour moi  ... pourrais tu m'eclairer un peu ?

Hors ligne


reskaper
en route pour le soleil
000
Lieu: nè quelque part
Date d'inscription: 27 Apr 2007
Messages: 3346
bonjour de la suisse

( Thrombose.. Mini robert...Formation d un caillot dans un vaisseau sanguain ou dans le coeur )

Je suis  pas médecin mais par thrombose je pense à  un caillot qui se forme dans une veine et bloque ainsi le passage du sang ..
ce même caillot peut se former dans les jambes par exemple et bloquer au niveau des fin vaisseau des poumons ou cèrèbralement
Quand je veux dire thrombose avec des médicament c  est plutôt comme cela est arrivé à  beaucoup de mes amis qui ne filtrais pas du tout les médoc est ce les injectais tel quel .
Des dépôts se forment dans les veines les rétrécissent et fini par bloquer la circullation sanguine souvent au niveau des poumons et du cerveau et du coeur souvent  (sic)
Lorsqu on injecte de la coke le mélange sang et coke lord des retirette coagule très vite.
la coke avec le sang se coagule très vite (suivant l ètat de santé ,encore plus vite ) ET au lieux de jeter le pétard quelque uns se l injectaient (moi aussi )
Beaucoup en sont mort..
Quand le sang est presque coagulé dans la pompe gaffez vous ..tu pousse sur le piston ça bloque et tu pousse encore plus et là  ça pars à  moitié coagulé.. (ou le piston sors de l aiguille et la mixture finit sur les mures. .)....thromboses  possible si ça passe dans les veines.
En suisse les filtre que les intervenant distribuent sont trop dense et impossible de tirer des mèdicemment.
Ceci est un problème est dans les centre d injection il n est pas permis de schotter des mélanges médoc coke /mèdis hèro (alors on le fait dans la rue )
Ceci est le point négatif  de ce système de locaux  d injections..et l évolution va vers des mélanges mèdic hèro coke que les autorité ne peuvent se permettre  d accepter dans des lieux crèer pas eux...
Ces Mèlange c est à  cause de la dope qui  est trop mauvaise et de la coke trop speed

Amitié de la suisse

Bien ton site sativa67  ..

Dernière modification par reskaper (01 mai 2009 à  15:06)


une goutte d eau dans un océan..

Hors ligne


pierre
Web-Administrateur
9500
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 13933
Blogs
Les pourrières sont des bactéries qui provoquent fièvres voire scepticemie. Il y a une info sur ce cite à  la rubrique réduction des risques.

Je repète que je peux envoyer quelques stérifilt à  ceux qui le demandent. ça change la vie, surtout pour les injcteurs de subutex et de médocs. Comme l'a dit Stelli, vous pouvez aussi en commander sur le site d'Apothicom.

En ligne


reskaper
en route pour le soleil
000
Lieu: nè quelque part
Date d'inscription: 27 Apr 2007
Messages: 3346
oui naiv
je connais ces petit filtre de couleur qui se place a la sortis de la pompe mais ils sont beaucoup trop epais ou dense et pour les mèdic c est inutile ça se bouche ..
En plus c est  difficile pour faire les cotons voir impossible..
le mieux en suisse c est le coton ou les filtre de clop..
D ailleur dans les locaux d injection si tu veux tirer des mèdsc il faut le faire en cachette ..c est un problème car le 90% des ud sinjectent des medoc.
dope trop mauvaise !!! coke qui  n en ai plus !!!
la c est un problème en suisse et je n en ai pas encore entendu parler
A part supprimer la vente de certain medic en boite de 100 qui seront résèrver au hopitaux..qui serons remplacés par d autre evidemment ..
et j ai dèjà  une liste possible.
mais toujoursd pas de filtre spècifique pour medic à  froid ou chauffer
pour ma part je ne les injecte plus ..d ailleur plus rien
mais j ai longtemps ramer avec ces nouvelles drogues  antalgique (qui font d ailleur des ravages au ètats unis parmis les jeune qui les sniff  mèlangés comme nous à  l hèro ))

Dernière modification par reskaper (19 mai 2009 à  15:45)


une goutte d eau dans un océan..

Hors ligne


sativa67 
Banni
000
Lieu: Noprohibitionland
Date d'inscription: 13 Apr 2007
Messages: 2474
oui j'ai lu un article sur ce nouveau combo qu'affesctionnent les jeunes ricains fait d'un melange d'hero et de benzo ..; si je me rappel bien cette nouvelle drogue (qui_ n'en est pas une finalement !!!) porte même un nom "smart" mais j'me rappel plus exactement ... genre "baby" ou qq chose comme ça


edit : non .... "cheese"

http://www.romandie.com/infos/ats/displ … te=PHF1371

Dernière modification par sativa67 (19 mai 2009 à  19:13)

Hors ligne


reskaper
en route pour le soleil
000
Lieu: nè quelque part
Date d'inscription: 27 Apr 2007
Messages: 3346
il faut bien ècouler les stocks d hèro afgan...
et les vendeur sont tordu il ont compris que il y avait un marché juteux ...
les vrais tox sont tous sous substitution il faut donc trouver de nouveau client..

une goutte d eau dans un océan..

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Choix du TSO - Les avantages et les inconvénients de chaque type de substitution
par Eva Brown Sugar, dernier post 26 mars 2008 à  20:43 par Goodspeed
  27
[ Forum ] TSO et dangers du Mésusage
par Snoop', dernier post 21 novembre 2013 à  12:49 par Disturb
  4
[ Forum ] La substitution
par lanarre, dernier post 02 mai 2013 à  11:55 par ziggy
  15
  [ PsychoWIKI ] Benzodiazépines, effets, risques, témoignages
  [ PsychoWIKI ] Commencer un traitement de méthadone
  [ QuizzZ ] Etes-vous dépendant aux benzodiazépines ?
10484 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Participation des usagers dans les structures addicto
    19 novembre 2019Commentaire de ismael77 (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    La déréalisation et la dépersonnalisation
    Il y a 6jCommentaire de elossh (23 réponses)
     Appel à témoignage 
    TSO et douleur et anesthésie
    06 novembre 2019Commentaire de Meumeuh (19 réponses)
     Forum UP ! 
    Arrêt & Sevrage - Mon expérience du cannabis
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Effets secondaires - LSD et dents.
    Il y a 23mnNouvelle discussion de Cub3000 dans [LSD 25...]
     Forum 
    Effets - Boire Du Cannabis
    Il y a 1hCommentaire de Mister No dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Nouvelles toupies
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de Zazou2A dans [Conseils généraux de...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Venlafaxine - Insomnies sévères : l'Effexor en cause ?
    Il y a 2hNouvelle discussion de Edwards dans [Antidepresseurs...]
     Forum 
    150mg de poudre d'opium effet?
    Il y a 2hCommentaire de Haupayy dans [Opium et rachacha...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Effets - Methylphenidate inactif ou mauvais dosage ?
    Il y a 2hCommentaire de Cusco dans [Méthylphénidate (Rita...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Addiction - Je n’ose, n’imagine plus faire du sexe sans drogue
    Il y a 2hCommentaire de Ryze dans [Chemsex, Slam, Sexe e...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Plus de codeine ;(
    Il y a 2hNouvelle discussion de Aymerson dans [Codéine et dihydrocod...]
     Blog 
    Trou noir
    Il y a 11mnCommentaire de Hilde dans le blog de Isoretemple
    (5 commentaires)
     Blog 
    Mon Love complexe de junky
    Il y a 1h
    3
    Commentaire de janis dans le blog de Rick
    (12 commentaires)
     Blog 
    Kratom reçu
    Il y a 5h
    1
    Commentaire de Rick dans le blog de hyrda
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 20:46
     PsychoWIKI 
    Méphédrone (4-MMC), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Stefane_59, Edwards, Jeannyferre6, ZeroAxion, Bobmapy nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Fabriquer flacon benzo en goutte
    par Nemesia, le 06 Dec 2019
    Salut, Je vais vous donner ma méthode pour fabriquer de l'Etizolam (ou autre benzo, tant qu'il est pur, vérifier la solubilité possible dans le diluant) en gouttes, pour ne pas avoir à le doser à la pipette. Le matériel : - Etizolam en poudre - Un diluant, je conseille le propylène glycol...[Lire la suite]
     Retour d'XP --- 20 ans apres --- !!
    par xinxio, le 29 Nov 2019
    salut à tous, je voudrai vous faire part de mon retour d'experience 20 ans apres ma derniere prise Aujourd'hui je ne prends plus rien, je suis comme qui dirait tombé dans la marmitte comme Obelix Je peux produire sur demande avec mon cerveau ce que je shouaite ( c'est pas de la VOD mais de la D...[Lire la suite]
     Trip report 4HO-MIPT
    par Kattio, le 26 Nov 2019
    Bonjour, voici mon premier trip report, j'en posterai de temps en temps sur psychoactif :) Âge: 20 ans. poids: 60kg. Taille: 1,75m. Bonne santé physique et psychique. But de la consommation: aborder des problèmes que je peux rencontrer différemment, réfléchir sur moi-même, le côté découv...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Des photos ! Et des belles !! Sinon regarde leur nom et google puis upload :) dans [forum] Nouvelles toupies
    (Il y a 3h)
    Les opposés s attirent. Ce fut mon cas. +1000 Cusco dans [commentaire de blog] Mon Love complexe de junky
    (Il y a 4h)
    J en ai eu, très plaisant mais addictif Cusco dans [commentaire de blog] Kratom reçu
    (Il y a 5h)
    J'adore ta réflexion du lundi ! Bettina dans [blog] Mon Love complexe de junky
    (Il y a 5h)
    super commentaire dans [commentaire de blog] Mon Love complexe de junky
    (Il y a 7h)

    Pied de page des forums