Etude scientifique: le CBD utile contre l'acoolisme, et aussi dommages collateraux (foie et cerveau) / PsychoACTIF

Etude scientifique: le CBD utile contre l'acoolisme, et aussi dommages collateraux (foie et cerveau)

Publié par ,
962 vues, 23 réponses
ca_ira_mieux 
Nouveau Psycho
600
Inscrit le 23 May 2019
154 messages
Bonsoir tout le monde,

En faisant des recherches sur le CBD, je suis tombee sur cet article du 31 Mai 2019 sur pubmed (qui ne concerne pas du tout mon cas en particulier, mais je me suis dit que ca pourrait interesser ici).

Results: Experimental studies find that CBD reduces the overall level of alcohol drinking in animal models of AUD by reducing ethanol intake, motivation for ethanol, relapse, anxiety, and impulsivity. Moreover, CBD reduces alcohol-related steatosis and fibrosis in the liver by reducing lipid accumulation, stimulating autophagy, modulating inflammation, reducing oxidative stress, and by inducing death of activated hepatic stellate cells. Finally, CBD reduces alcohol-related brain damage, preventing neuronal loss by its antioxidant and immunomodulatory properties.

Abstract: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31214036
Full paper: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6554654/

(si jamais c'est deja passe sur le forum n'hesitez pas a supprimer - je ne l'ai pas vu sur le forum mais j'ai peut etre mal cherche)

Reputation de ce post
 
Extremment intéressant merci, Guy
 
Merci pour l'article scientifique ! @Heashka
 
Merci pour l'étude. Fil

Hors ligne

 

Hilde 
Adhérent PsychoACTIF
France
6000
Inscrit le 04 Feb 2019
973 messages
Blogs
Merci ça_ira_mieux.

Je n'ai pas (encore...) lu l'article, mais ça me semble prometteur effectivement... et je ne vois pas ce qui empêcherait les essais sur humains pour confirmer^^.

Faut pas chercher midi à quatorze heures.

Hors ligne

 

Heashka
Banni
France
321112
Inscrit le 26 Aug 2019
429 messages
Blogs
C'est vrai que le CBD montre du potentiel. Je m'y intéresse également en ce moment (le sujet pharma des cannabinoides étant ultra vaste et complexe) mais je te remercie pour ton article scientifique vraiment !

Je viens de finir de le lire alors y a des trucs très intéressant. Notamment que le CBD diminuerait l'activité enzymatique de la tyrosine hydroxylase dans l'aire tegmentale ventrale on peut pas rêver mieux pour le coup ahah

Mais personnellement c'est ceci qui attise ma curiosité pour la recherche médicale :

"En outre, la CDB semble avoir d’autres propriétés intéressantes en matière de réduction des méfaits, qui n’ont pas encore été évaluées dans les modèles AUD, et n’ont donc pas pu être examinées dans le cadre du présent examen. La CBD possède des propriétés antiépileptiques bien connues: en 2018, la Food Drug Administration (FDA) a approuvé CBD (EPIDIOLEX®, GW Pharmaceuticals) pour les syndromes de Dravet et de Lennox-Gastaut. Étant donné que les patients avec AUD courent un risque accru de présenter des convulsions induites par l'alcool ou par le sevrage, le DBC pourrait prévenir l'occurrence ou réduire la gravité des convulsions dans cette population. Le CBD possède également des propriétés anxiolytiques et analgésiques (Carrier et al., 2006; Rock et al., 2012; Mori et al., 2017). Étant donné que les sujets avec AUD présentent des symptômes anxieux ou des douleurs chroniques plus fréquemment que les sujets sans AUD (Schuckit et Hesselbrock, 1994; Witkiewitz et Vowles, 2018), le CBD pourrait réduire le niveau global d'anxiété et de douleur chez les sujets avec AUD, ce qui pourrait améliorer les résultats globaux. tels que le stress et la qualité de vie. En effet, les récepteurs 5-HT, connus pour réguler l'anxiété (Ishikawa et Shiga, 2017; Batista et Moreira, 2019; Wang et al., 2019), sont l'une des cibles de la CDB (Russo et al., 2005; Pazos et al., 2005). ., 2013), et ont été étudiés en AUD (Underwood et al., 2018). Par exemple, l'ondansétron, un antagoniste des récepteurs 5-HT3, a montré une certaine efficacité dans les études précliniques et cliniques sur AUD (Johnson et al., 2013; Moore et al., 2014; Soyka et Müller, 2017). Plus récemment, une étude préclinique chez la souris (Viudez-Martínez et al., 2018) a montré que l'antagoniste du récepteur 5-HT1a WAY100635 bloquait l'effet positif d'une association CBD-naltrexone sur la motivation et la consommation d'éthanol."

Je cours entre l'hôpital, le laboratoire et les services neuropsychiatriques quand je ne suis pas en conférence à la faculté de médecine pour écouter l'actualité sur l'addictologie.

Hors ligne

 

ca_ira_mieux 
Nouveau Psycho
600
Inscrit le 23 May 2019
154 messages

je ne vois pas ce qui empêcherait les essais sur humains pour confirmer^^.

Peut etre meme que certains sur le forum ont experimente en auto-medication (surtout j'imagine pour la reduction de la compulsion si elle existe).
En attente de voir s'il y aura des retours/temoignages d'usagers dans ce sens ici, ca serait interessant. Et si ca s'avere fonctionner pour certains, a faire remonter aux centres d'addicto pourquoi pas. A suivre.

Hors ligne

 

Heashka
Banni
France
321112
Inscrit le 26 Aug 2019
429 messages
Blogs

ca_ira_mieux a écrit

je ne vois pas ce qui empêcherait les essais sur humains pour confirmer^^.

Peut etre meme que certains sur le forum ont experimente en auto-medication (surtout j'imagine pour la reduction de la compulsion si elle existe).
En attente de voir s'il y aura des retours/temoignages d'usagers dans ce sens ici, ca serait interessant. Et si ca s'avere fonctionner pour certains, a faire remonter aux centres d'addicto pourquoi pas. A suivre.

En tout cas pour réduire la compulsion aux psychostimulants ça ne fonctionne pas pour moi. J'essaye justement en ce moment avec des cristaux CBD 99% sur une pipe en verre


Je cours entre l'hôpital, le laboratoire et les services neuropsychiatriques quand je ne suis pas en conférence à la faculté de médecine pour écouter l'actualité sur l'addictologie.

Hors ligne

 

Hilde 
Adhérent PsychoACTIF
France
6000
Inscrit le 04 Feb 2019
973 messages
Blogs

Heashka a écrit

Notamment que le CBD diminuerait l'activité enzymatique de la tyrosine hydroxylase dans l'aire tegmentale ventrale on peut pas rêver mieux pour le coup ahah

Salut Heashka, est-ce que tu pourrais développer ta pensée pour les non-spécialistes que nous sommes? Un rapport avec l'alcool?


Faut pas chercher midi à quatorze heures.

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
10811
Inscrit le 04 Aug 2014
7251 messages
En fait le CBD permet de booster chimiquement notre process d'assimilation de certaines drogues en plus de moduler délicatement des récepteurs divins, cannabinoïdes opioïdes entre autres.

Pour le craving à l'héroïne, une étude clinique prometteuse, pour la meth des résultats remarqués sur des rats.

Mais le CBD seul est une aberration nécessaire au process scientifique pour faire le tri dans l'alchimie de tous les composants d'une plante choisie pour son ratio.
50 ans de retard à rattraper avec le vent de face.
Si tu administres une chouille de THC avec du CBG et le reste mais sans l'agonie isme du THCV, bin tu augmentes le potentiel, sans défonse Alphonse.
c'est pas ce que je conseille, c'est parfois ce que prescrivent les medecins, mais c'est souvent plus dosé en THC quand la pathologie rend le ttt nécessaire bien entendu.
Le CBD seul en psychiatrie parait déjà prometteur, mais la encore il ne s'agit que d'un premier pas vers plus de finesse.

Dernière modification par Mister No (06 novembre 2019 à  23:01)


Just say no prohibition !

En ligne

 

ca_ira_mieux 
Nouveau Psycho
600
Inscrit le 23 May 2019
154 messages

En tout cas pour réduire la compulsion aux psychostimulants ça ne fonctionne pas pour moi

Intuitivement j'imagine que ca aiderait plutot pour les substances prises en auto-medications qui permettent de faire taire les bouffees d'angoisses, d'apaiser.
Donc ca me parait pas contradictoire si ca ne fonctionnait pas pour les stimulants qui ont des effets recherches differents.

Hors ligne

 

Heashka
Banni
France
321112
Inscrit le 26 Aug 2019
429 messages
Blogs

Hilde a écrit

Heashka a écrit

Notamment que le CBD diminuerait l'activité enzymatique de la tyrosine hydroxylase dans l'aire tegmentale ventrale on peut pas rêver mieux pour le coup ahah

Salut Heashka, est-ce que tu pourrais développer ta pensée pour les non-spécialistes que nous sommes? Un rapport avec l'alcool?

Ah oui excuse moi je vais étayer :

L'aire tegmentale ventrale c'est une si ce n'est la principale région du plaisir et y a plein de synapse dopaminergique.

Pour que la dopamine puisse être métaboliser, distribuer et éliminer on a ce qu'on nomme des enzymes (c'est facile à repérer parce que ça finit toujours en "ase"). La tyrosine hydroxylase est l'enzyme qui permet de transformer la tyrosine (un précurseur) en dopamine (le neurotransmetteur amenant la sensation de plaisir). Mais l'enzyme a aussi le rôle essentiel d'éliminer. Plus une enzyme est active ou possède une grande activité et plus elle élimine rapidemment.

Donc dans l'article, ils ont observés que le CBD réduisait l'activité de cette enzyme au sein même de la région centrale pour le plaisir / récompense. Ce qui veut dire qu'elle mettra plus de temps à éliminer la dopamine.

Concernant l'alcool, l'éthanol agit indirectement sur la dopamine à travers une action sur les récepteurs GABA. Je ne peux pas vraiment m'avancer sur le potentiel dans l'alcoolisme mais en tout cas on peut supposer que le CBD permettrait un ajout de temps de repos entre les consommations compulsives (présente pour pallier au manque de récompense)

Dernière modification par Heashka (06 novembre 2019 à  22:57)


Je cours entre l'hôpital, le laboratoire et les services neuropsychiatriques quand je ne suis pas en conférence à la faculté de médecine pour écouter l'actualité sur l'addictologie.

Hors ligne

 

Hilde 
Adhérent PsychoACTIF
France
6000
Inscrit le 04 Feb 2019
973 messages
Blogs

Heashka a écrit

Ah oui excuse moi je vais étayer :

Merci beaucoup, c'est beaucoup plus clair!! merci-1 big_smile


Faut pas chercher midi à quatorze heures.

Hors ligne

 

Heashka
Banni
France
321112
Inscrit le 26 Aug 2019
429 messages
Blogs

ca_ira_mieux a écrit

En tout cas pour réduire la compulsion aux psychostimulants ça ne fonctionne pas pour moi

Intuitivement j'imagine que ca aiderait plutot pour les substances prises en auto-medications qui permettent de faire taire les bouffees d'angoisses, d'apaiser.
Donc ca me parait pas contradictoire si ca ne fonctionnait pas pour les stimulants qui ont des effets recherches differents.

Dans l'addiction, il est important de distinguer plusieurs phénomènes : le craving donc le manque pendant la descente, la pulsion irrésistible à un moment aléatoire et la rechute soudaine.

En faite l'idée est pas si étrange d'essayer le CBD car ce qui contre-carre la balance à l'instar des benzodiazépines face à la sur-vigiliance / sur-activité / éveil / SNP sympathique du cerveau peut permettre un répit souvent bienvenu

Bon malheureusement là c'est pas si pertinent je te l'accorde ahah peut être à voir avec d'autres, je ne suis pas fumeur ni tabac ni cannabis de base ça serait intéressant de voir dans cette situation car des rituels réconfortants psychosociaux s'ajouterait


Je cours entre l'hôpital, le laboratoire et les services neuropsychiatriques quand je ne suis pas en conférence à la faculté de médecine pour écouter l'actualité sur l'addictologie.

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
10811
Inscrit le 04 Aug 2014
7251 messages

je ne suis pas fumeur ni tabac ni cannabis de base ça serait intéressant de voir dans cette situation car des rituels réconfortants psychosociaux s'ajouterait

Les cannabinoïdes d'une plante remarquable peuvent se doser en gouttes sous la langue avec un peu de glycérine.
Pas cher à produire pour la pharmacie, contrôle des dosages.
L'usage médical des cannabinoïdes en spectre complet se dissocie de l'usage social.
Après une approche, un usage calqué sur le mode récréatif à le mérite de créer du lien social.
Le jour où les patients pourront jouer au ballons volcano à l'hosto, même les soignants seront soulagés.

des rituels réconfortants

J'entends tes dread locks pousser.drogue-peace

Dernière modification par Mister No (06 novembre 2019 à  23:26)


Just say no prohibition !

En ligne

 

Heashka
Banni
France
321112
Inscrit le 26 Aug 2019
429 messages
Blogs

Mister No a écrit

je ne suis pas fumeur ni tabac ni cannabis de base ça serait intéressant de voir dans cette situation car des rituels réconfortants psychosociaux s'ajouterait

Les cannabinoïdes d'une plante remarquable peuvent se doser en gouttes sous la langue avec un peu de glycérine.
Pas cher à produire pour la pharmacie, contrôle des dosages.
L'usage médical des cannabinoïdes en spectre complet se dissocie de l'usage social.
Après une approche, un usage calqué sur le mode récréatif à le mérite de créer du lien social.
Le jour où les patients pourront jouer au ballons volcano à l'hosto, même les soignants seront soulagés.

des rituels réconfortants

J'entends tes dread locks pousser.drogue-peace

Alors il y a des chances que ça ne te plaise pas ce que je vais dire malheureusement mais en toute amitié je vais prendre le risque :

Aucun psychotrope qu'il soit d'une origine naturelle ou qu'il soit de l'invention de l'être humain est sans risque. Pire ça ne doit pas être banalisé. "C'est la dose qui fait le poison" est un proverbe populaire.

Notre époque diabolise et scinde "drogues douces" et "drogues dures" ce qui amène à croire que les drogues douces sont sans danger et que les drogues dures sont satan en couple avec Charles Manson.

Mais il est important de nuancer et de rétablir un peu d'informations. Maintenant, je suis aussi d'accord avec toi car je suis pour l'usage récréatif de toutes les drogues sur le plan législatif.

Mais aucun psychotrope même d'une plante ne comporte aucun risque tout comme aucun psychotrope ne détruit une vie en une unique prise


Je cours entre l'hôpital, le laboratoire et les services neuropsychiatriques quand je ne suis pas en conférence à la faculté de médecine pour écouter l'actualité sur l'addictologie.

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
10811
Inscrit le 04 Aug 2014
7251 messages
Merci de ta réponse. D'accord ou pas d'accord c'est toujours sympa d'échanger.

Notre époque diabolise et scinde "drogues douces" et "drogues dures" ce qui amène à croire que les drogues douces sont sans danger et que les drogues dures sont satan en couple avec Charles Manson.

Pour moi le drogues ne sont ni douces ni dures, c'est l'usage que l'on en fait dans un contexte particulier de prohibition et de lavage de cerveau qui est déterminant, c'est plus complexe qu'un insidieux problème de banalisation de drogues douces comme tu le suggères.


Mais aucun psychotrope même d'une plante ne comporte aucun risque tout comme aucun psychotrope ne détruit une vie en une unique prise

Bon si, un opi, les benzodiazepines etc peuvent tuer en une vie par exemple. Une OD avec séquelles sur une première prise de MDMA ?

Bien entendu qu'un psychotrope tue en une prise, en plus lors de la première prise, nous n'avons aucune expérience.

Ma première prise d'héro, j'ai failli claquer dans mon gerbi. Monté dans un train de nuit entre la France et l'Espagne l'OD à commencé quand les effets de la coke ont cessé.
Ni même le craving de coke en rentrant en France, à une époque où il y avait peu de coke (Reagan) mais où les médecins n'avaient pas peur de rendre belles le femmes en banalisant la conso des amphés.

Commençons déjà par rétablir l'information au sein du corps médical.

Tu dis information, mais c'est plus grave, il faut rétablir et étoffer le savoir.

Je m'y suis attelé mais il reste encore du taf.

A l'époque où les amphés étaient banalisées, conjuguées la pression de la chappe de plomb sur la surcharge pondérale des femmes en particulier.

Notre époque diabolise et scinde "drogues douces" et "drogues dures" ce qui amène à croire que les drogues douces sont sans danger et que les drogues dures sont satan en couple avec Charles Manson.

Notre époque ?
Je ne pense pas que ce soit malheureusement figé dans le présent.
Je suis d'accord mais ce type de raisonnement relève du déni et cache probablement le fait que le cannabis ne tue pas en une prise unique, ou si jamais moins que l'huile d'arachide ou les fruits de mer voire des excipients allergènes bien connus et top pour le coût des génériques.

Pour moi le plus grave est le lavage de cerveau et le mensonge d'état, le vol de savoir, médecins et pharmaciens en sont victimes.

Quand on m'a demandé de rédiger un programme de formation destiné à des médecins, pharmaciens et parameds, j'ai pensé en premier lieu au système endocannabinoide et idéalement le staff à convié Raphaël Mechoulam.
Mais c'est Lester Grinspoon qui m'a initié à travers son livre qui n'a pas vieilli, je parle de cannabis médecine interdite, le premier je ne savais pas lire.

Ce lavage de cerveau que j'évoque est décrit par ce brillant psychiatre.
Il nous parle de son début de carrière qui lui a peu à peu permis d'ouvrir les yeux cousus par son lobe frontal.



Bonne soirée.

Dernière modification par Mister No (07 novembre 2019 à  21:06)


Just say no prohibition !

En ligne

 

Rick
Modérateur
19623
Inscrit le 18 Sep 2018
3864 messages
Blogs

Mister No a écrit

Notre époque ?
Je ne pense pas que ce soit malheureusement figé dans le présent.

En tout cas pour le futur c'est compromis, vu que le fils de sarko veut légaliser toutes les drogues... big_smile


Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org

Hors ligne

 

Heashka
Banni
France
321112
Inscrit le 26 Aug 2019
429 messages
Blogs

Mister No a écrit

Merci de ta réponse.

Bien entendu qu'un psychotrope tue en une prise, en plus lors de la première prise, nous n'avons aucune expérience.

La dose fait le poison comme je le disais plus haut donc si même un opi, dans le cas contraire tu te doutes bien qu'on n'oserait pas les utiliser dans les hopitaux si une prise d'une poussière qu'importe sa masse molaire ça te tuait.

Mister No a écrit

Commençons par rétablir l'information au sein du corps médical.

Tu dis information, mais c'est plus grave, il faut rétablir et étoffer le savoir.

Je m'y suis attelé mais il reste encore du taf.

Alors je ne veux pas te paraître présomptueux mais je suis diplômé de Neurosciences et j'intervient en unité labo d'hopital psychiatrique pour la recherche chez le schizophrène ou encore j'assiste le diagnostic fonctionnelle de la mémoire, etc. en gériatrie et pédiatrie.

Du coup je pense ne pas prendre trop de risque si je m'avance sur le fait que c'est mon métier et que moi (neuropsychologue) comme mes amis médecins neurologue et psychiatre en particulier sont également très compétent je te rassure ahah pour le corps médical.

Mister No a écrit

A l'époque où les amphés étaient banalisées, conjuguées la pression de la chappe de plomb sur la surcharge pondérale des femmes en particulier.

Oui enfin l'époque des découvertes dont tu fais mention c'est aussi le siècle où on disait au femme de se maquiller au radium, de remplacer l'héroine par la morphine. Exemple parmi plein d'autres, c'est une époque où on ne connaissait pas encore scientifiquement la dépendance c'est pas comparable

Enfin, je te rejoins sur ta dernière phrase en effet l'époque que l'on vit n'est pas fini mais son étiologie politique étant sans fondement, on voit déjà les rétro pédalages après 70 ans de constat.

Il faut informer et non diaboliser et pénaliser !

Amicalement

Dernière modification par Heashka (07 novembre 2019 à  20:55)


Je cours entre l'hôpital, le laboratoire et les services neuropsychiatriques quand je ne suis pas en conférence à la faculté de médecine pour écouter l'actualité sur l'addictologie.

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
10811
Inscrit le 04 Aug 2014
7251 messages

Alors je ne veux pas te paraître présomptueux mais je suis diplômé de Neurosciences et j'intervient en unité labo d'hopital psychiatrique pour la recherche chez le schizophrène ou encore j'assiste le diagnostic fonctionnelle de la mémoire, etc. en gériatrie et pédiatrie.

C'est dommage que ce soit quelqu'un comme moi, je le dis sans me dévaloriser, qui avec d'autres avons donné une cohérence pédagogique à des conférences menées par des chercheurs, enseignants, médecins, certainement aussi talentueux que tes confères.
Donc oui cela me paraît présomptueux si tu me permets.
Le monde tourne à l'envers, la preuve.
J'ai arrêté la biologie en troisième. fume_une_joint
Tu devrais dire à tes photos d'aller à la Fac de médecine de Strasbourg par exemple.
Peut-être nous nous y sommes rencontrés l'année avant la venue de Mechoulam ?
J'en doute.
A l'époque il n'y avait que des pionniers et surtout au programme  il y eu quelqu'un qui est rentré dans l'Histoire pour la découverte du système endocannabinoide.
J'y ai contribué modestement, me demander une cohérence pédagogique pour le fil d'une conférence, en même temps cela revient de demander à un réparateur de mobilette d'assurer la maintenance d'un hélicoptère.
Désolé si ça fait concours de teub pour le line up, mais tu l'as sortie en premier. drogue-peace

Edit

Oui enfin l'époque des découvertes dont tu fais mention c'est aussi le siècle où on disait au femme de se maquiller au radium, de remplacer l'héroine par la morphine. Exemple parmi plein d'autres, c'est une époque où on ne connaissait pas encore scientifiquement la dépendance c'est pas comparable

A cette époque les femmes ne se maquillaient pas au radium et cela n'occulte pas que Mechoulam à ouvert des pages de cours que tu as lues, et certaines que tu n'as pas encore lues car tu ne sais pas encore voyager dans le temps. fume_une_joint
Non mais les arguments au radium, c'est quand même dangereux à manipuler. fume_une_joint
Et puis la découverte du maquillage au radium, c'était au 19 ème, moi, j'ai eu la vibe au 20 ème. pasdebol

Rock and roll will never die.



La vibe! rasta

Dernière modification par Mister No (07 novembre 2019 à  22:34)


Just say no prohibition !

En ligne

 

Mister No 
Pussy time
10811
Inscrit le 04 Aug 2014
7251 messages
Pour en revenir au potentiel thérapeutique des cannabinoïdes et pas que du CBD, il ne faut pas passer à côté d'une des voies royales des neurosciences comme nous dit ce brillant addicto.


Dernière modification par Mister No (07 novembre 2019 à  23:06)


Just say no prohibition !

En ligne

 

Heashka
Banni
France
321112
Inscrit le 26 Aug 2019
429 messages
Blogs
Ahahah t'inquiète je n'ai rien mal pris et je m'excuse une seconde fois pour le côté présomptueux.

En faite quand j'entends parler cannabis en mode médicament miracle ça me fait tiquer parce qu'est une étroitesse d'esprit dont la fermeture est similaire à celui qui pointe du doigt les drogués alors qu'il boit son café chaque matin sans pouvoir bosser en cas contraire.

Maintenant les récepteurs et le système cannabinoide est très intéressant en effet et j'espère qu'on l'étudiera de plus en plus. La recherche est constamment freiné par notre législation et notre position de mouton "je fais comme oncle sam m'a dit de faire".

Je cours entre l'hôpital, le laboratoire et les services neuropsychiatriques quand je ne suis pas en conférence à la faculté de médecine pour écouter l'actualité sur l'addictologie.

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
10811
Inscrit le 04 Aug 2014
7251 messages
No problemo.

En faite quand j'entends parler cannabis en mode médicament miracle

Je n'ai jamais entendu de chercheur parler de médicament miracle même ceux qui ont constaté qu'une teinture au CBD peut terrasser un carcinum pulmonaire à un stade avancé. Les cerveaux ont tendance à fuire.
Pour ma part je ne considère pas le cannabis comme un médicament miracle, mais nous sommes nombreux à lui devoir la vie en particulier en addicto.
En psychiatrie l'usage des cannabinoïdes va permettre une révolution comme dans tant de domaines différents que certains peuvent s'enflammer.
J'ai eu la chance de croiser ce chercheur, il ne parle pas de miracle, moi non plus, mais il faut s'attendre à tant de retombées dans des domaines très variés qu'il faudra se pincer pour y croire. Le seul miracle à attendre c'est l'accès aux traitements.
Quand on saura impacter totalement les cellules cancéreuses, on commencera à comprendre comment agir sur le système immunitaire. Avec les applications à venir en neuro psy ou dans le traitement de la douleur, il faut avouer qu'avec la technologie et la chimie des hommes, la plante et le système endocannabinoide ouvre des voies.
Une médecine d'avenir ne signifie pas que l'on doive banaliser la conso des plus jeunes qui est déjà devenue banale, plus la faute à l'absence de prévention, un lavage de cerveau orchestré qu'a marylin Manson.

Dernière modification par Mister No (08 novembre 2019 à  00:10)


Just say no prohibition !

En ligne

 

Heashka
Banni
France
321112
Inscrit le 26 Aug 2019
429 messages
Blogs

Mister No a écrit

No problemo.

En faite quand j'entends parler cannabis en mode médicament miracle

Je n'ai jamais entendu de chercheur parler de médicament miracle même ceux qui ont constaté qu'une teinture au CBD peut terrasser un carcinum pulmonaire à un stade avancé. Les cerveaux ont tendance à fuire.
Pour ma part je ne considère pas le cannabis comme un médicament miracle, mais nous sommes nombreux à lui devoir la vie en particulier en addicto.
En psychiatrie l'usage des cannabinoïdes va permettre une révolution comme dans tant de domaines différents que certains peuvent s'enflammer.
J'ai eu la chance de croiser ce chercheur, il ne parle pas de miracle, moi non plus, mais il faut s'attendre à tant de retombées dans des domaines très variés qu'il faudra se pincer pour y croire. Le seul miracle à attendre c'est l'accès aux traitements.
Quand on saura impacter totalement les cellules cancéreuses, on commencera à comprendre comment agir sur le système immunitaire. Avec les applications à venir en neuro psy ou dans le traitement de la douleur, il faut avouer qu'avec la technologie et la chimie des hommes, la plante et le système endocannabinoide ouvre des voies.
Une médecine d'avenir ne signifie pas que l'on doive banaliser la conso des plus jeunes qui est déjà devenue banale, plus la faute à l'absence de prévention, un lavage de cerveau orchestré qu'a marylin Manson.

https://youtu.be/F-pVv4TIJeo

Le potentiel est présent je suis d'accord mais pas la plante telle qu'elle pour un usage médical. Une pharmacophore sera très importante pour moi plus que d'habitude s'il y a lancement d'essais cliniques.

Alors je suis désolé je vais encore faire l'avocat du diable pour nuancer mais quand tu me dis "sauver la vie à tellement de gens en Psychiatrie".

J'ai travaillé l'année dernière en unité psychiatrique de réhabilitation et je peux te dire que les patients pourrait en pleurer de la haine qu'ils ont envers l'addiction au cannabis.

Mon centre psychiatrique est l'un des plus grand d'europes et j'ai eu l'occasion d'être dans d'autres unités comme en "préparation à la sortie" ou auprès de ceux souffrants d'addictions (souvent alcool) et c'est un vrai fléau le cannabis, les patients te le diront.

Dernière modification par Heashka (08 novembre 2019 à  01:52)


Je cours entre l'hôpital, le laboratoire et les services neuropsychiatriques quand je ne suis pas en conférence à la faculté de médecine pour écouter l'actualité sur l'addictologie.

Hors ligne

 

Heashka
Banni
France
321112
Inscrit le 26 Aug 2019
429 messages
Blogs
Je reviens sur un truc que j'ai dit sur ce thread car j'ai changé d'avis.

Pour la descente aux psychostimulants, je viens de vapo une balle de fumée mais j'ai mis un bon 30mg de cristaux CBD pur 99% et faut vraiment prendre le coup de main avec la pipe en verre la manière de rouler la goutte est différente qu'avec la meth'

Bref quand on a pris le coup de main et qu'on s'engouffre une bonne balle, eh bien j'étais surpris de mettre bcp plus longtemps avant d'être mal / avoir envie de redrop

Je cours entre l'hôpital, le laboratoire et les services neuropsychiatriques quand je ne suis pas en conférence à la faculté de médecine pour écouter l'actualité sur l'addictologie.

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
10811
Inscrit le 04 Aug 2014
7251 messages
Si tu ne veux pas du tout de THC, tu peux rajouter du CBG et des terpènes...
Mais je reste persuadé qu'avec un chouilla de THC en plus d'un spectre complet tu peux potentialiser ce que le CBD t'a permis de ressentir sans ressentir les effets du THC, sans bride cognitive et sans risque de révéler son revers anxiogène.
Les études et la pratique du sativex montrent que peu de patients éprouvent des difficultés avec le ratio de 1:1.
Les médecins de l'autre côté des Pyrénées ont des années d'avance dans leur pratique.

Dernière modification par Mister No (08 novembre 2019 à  20:20)


Just say no prohibition !

En ligne

 

Mister No 
Pussy time
10811
Inscrit le 04 Aug 2014
7251 messages
Yo, pour en revenir à la souffrance des schizophrènes que tu as rencontrés, non seulement ils sont privés de traitement adaptés en raison de la prohibition mais en plus ils sont doublement culpabilisés par l'usage de ceux qui pense qu'il s'agit d'une plante aux effets deletaires.
Je t'invite outre à te mettre en relation avec les équipes espagnoles expérimentées d'aller aussi à l'est en passant par Strasbourg.

https://www.les-schizophrenies.fr/les-s … ets-sur-la

Just say no prohibition !

En ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Numérique et usage(r.e.)s de drogues, l'enquête continue ici !
    Il y a 3jCommentaire de jegthegui (6 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 1jCommentaire de Mith (42 réponses)
     Forum UP ! 
    Mon aventure du soir (un peu en tournante)
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Première prise pas d'effet
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Pavot, je prépare une fiche, aidez moi
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Exfuturaddict dans [Enthéogènes...]
    (15 réponses)
     Forum 
    Expériences - La drogue oui, mais jusqu'a quel age?
    Il y a 46mn
    1
    Commentaire de L'astronaute dans [Cannabis...]
    (19 réponses)
     Forum 
    Cristallisation de l'éphédrine HCL injection
    Il y a 59mnCommentaire de Famisyinn dans [Crystal meth (méthamp...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Prévention - L'hydroxychloroquine ne previent pas le COVID. Une étude randomisée
    Il y a 1h
    3
    Commentaire de Mister No dans [Actualités...]
    (63 réponses)
     Forum 
    Première fois Codéine
    Il y a 7h
    1
    Commentaire de Sterling dans [Codéine et dihydrocod...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Coke grasse intapable?
    Il y a 7hCommentaire de Dégun dans [Cocaïne-Crack...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Ebixa memantine pour le GHB
    Il y a 8h
    2
    Commentaire de Lucskd2 dans [GBL, GHB, 1.4-BD...]
    (36 réponses)
     Forum 
    Alprazolam - Es ce que c'est possible d'être immuniser aux benzos ? (alprazolam)
    Il y a 8hCommentaire de punkie browster dans [Benzodiazépines...]
    (15 réponses)
     Blog 
    La metha et moi
    Il y a 1mnCommentaire de Hedonistic31 dans le blog de Viaflie
    (3 commentaires)
     Blog 
    Mon addiction au opiacés.
    Il y a 12hCommentaire de FrenchDrugsLover dans le blog de FrenchDrugsLover
    (3 commentaires)
     Blog 
    La société est un énorme caillou de coke
    Il y a 15hCommentaire de Pierrolalune dans le blog de Junon
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 04:37
     PsychoWIKI 
    Cannabis, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Virani, Bruno91100 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     DMT + The machine, premières expériences
    par Janoooo, le 14 Jun 2020
    Hey ! Je viens de me lancer dans mon premier achat sur le deep, j'ai commandé la fameuse DMT qui me tentait depuis tout ce temps ! J'ai donc reçu 0.250mg de poudre '' jaune '', que j'ai partagé en doses d'environ 0.020-0.025, en partageant des 0.1 en part égale, car pas de balance au miligrame....[Lire la suite]
     Attention chantage
    par kakeop, le 07 Jul 2020
    Salut, je tiens à partager une expérience qui je l'espère permettra à certains d'éviter de se faire arnaquer. Un beau matin je reçois une lettre, la voici : Bonjour, je suis votre facteur ou votre dealer comme vous préférez. J'ai souvent remarqué dans des enveloppe bulle avec l'intérieur...[Lire la suite]
     1P-LSD 200ug, "When the Rain Begins to Fall"
    par Johan89, le 23 Jun 2020
    A la vue des événements et de ce que m’évoque ce trip, j’ai décidé de donner un titre à ce récit : « When the Rain Begins to Fall » (en référence au titre de Pia Zadora, Jermaine Jackson). A propos de moi : Homme, 1m86, environ 70kg, aucune tolérance au LSD au moment de la prise, pa...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Un témoignage édifiant / Blast dans [forum] A quel dose le lyrica devient il "récréatif"
    (Il y a 3mn)
    Réction disproportionnée dans [forum] Comment c'est la meth ?
    (Il y a 11mn)
    Rdr dans [forum] Première fois Codéine
    (Il y a 5h)
    +1 pour les compressés d alcool Cusco dans [forum] Injection ratée
    (Il y a 18h)
    C'est bon à savoir dans [commentaire de blog] Photothèque de FDL
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums