CSAPA qui délivre du générique de Subutex sans ordonnance !! / PsychoACTIF

CSAPA qui délivre du générique de Subutex sans ordonnance !!

Publié par ,
1530 vues, 25 réponses
Johan Liebert
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 21 Nov 2019
Messages: 44
Salut,

J'ai juste la rage. Je suis sorti de cure Lundi 20 janvier.

Avant cette cure c'était mon psychiatre qui me prescrivait mon Subutex à 10mg pendant la cure ils l'ont passé a 16mg.

Le médecin addictologue qui m'a suivi dans cet hôpital m'a remis une ordonnance ainsi que mon compte-rendu et sur ce compte-rendu il était noté :

SUBUTEX : 2 comprimés de 8mg le matin (a faire prescrire au CSAPA de MaVille


En sortant de cure Lundi j'ai utilisé mon ordonnance (celle du psychiatre) datant du 20 décembre pour récupérer mes 2 boîtes de Subutex une de 2 et l'autre de 8mg


Mon médecin psychiatre et addictologue mais plus psychiatre qu'addictologue m'en prescrivait avant ma cure 10 mg de Subutex sous ordonnance sécurisée

Pendant ma cure parce, j'ai toléré le générique car je me disais que c'était dans le cadre d'une hospitalisation, déjà à ce moment là je trouvais que les effets n'étaient pas les mêmes que ceux de l'original (d'où peut-être d'ailleurs cette augmentation de 10 à 16mg) et encore malgré les 16 mg journalier je crave comme pas possible par moment.

Sauf que aujourd'hui, mon addictologue annonce qui'il ne prescrit pas de Subutex mais qu'il me le remet de mains à mains par une infirmière sans aucune prescription à partir de leur propre pharmacie SANS AUCUNE PRESCRIPTION MÉDICALE !!!! mur

Ce médecin se permet aussi d'appeler la pharmacie dans laquelle je me suis procuré mon Subutex pour les avertir de plus m'en délivrer cerise sur le gâteau elle me dit de lui ramener la boîte de 2 et de tenir jusqu'à notre prochain rendez-vous avec ma boîte de 8, lundi prochain il me délivre on le générique avec 2 boîtes de 8 mg !!!!!

Je suis en colère car j'ai toujours eu les boîtes originales de Subutex et que je déteste avoir mes médicaments génériques c'est très inconfortable pour moi est extrêmement frustrant je trouve ça en tolérable qu'on m'impose des traitement de substitution en générique.

Qu'est-ce que je pourrais faire parce que normalement que ça se prescrit ça ne se donne pas de mains à mains..

Ça me fait péter les plombs, toujours eu mon Subutex sous forme originale et avec une ordonnance sécurisée je ne vois pas pourquoi je devrais me taper d'une générique à la con.

C'est extrêmement inconfortable psychologiquement et frustrant !!!

Dernière modification par Johan Liebert (23 janvier 2020 à  19:08)

Hors ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
6600
Lieu: Bretagne/corse
Date d'inscription: 15 Oct 2015
Messages: 2769
Blogs
Salut!

Alors il n y a pas Pas de prescription, elle est simplement transmise de ton psychiatre au csapa; qui puisqu’il a une pharma à rétrocession va te le remettre.
Et généralement dans ces pharma, ils n’ont que du generique, pour une question de prix tout simplement

Et malheureusement, je pense que tant qu’il te faudra le récupérer là bas, tu risques d’être un peu bloqué..

Une nouvelle loi est passé en janvier sur la délivrance des génériques, et il faudra qu’il y ai noté à côté de subutex deux fois 8mg « non substituable MTE » (marge thérapeutique étroite » pour que tu n’ai rien à avancer
Mais ce sera possible en pharmacie d’officine
On en parle ici : https://www.psychoactif.org/forum/2020/ … .html#divx

Celle du csapa doit avoir uniquement le generique hmm

Après si tu en parles avec ton doc et qu’il le justifie comme je te l’ai dis, comme le sub rentre dans cette catégorie, y’a moyen qu’il t’en commande

Le mieux serait de lui en parler, et si c possible repasser à une délivrance en officine
Ce qui est pas normal c’est que tout ça te soit imposé, parle lui en, et si jamais le sub peut être prescrit par n’importe quel médecin, et il te sera tjr possible de repasser en médecine de ville

drogue-peace


Zaz

Dernière modification par Zazou2A (23 janvier 2020 à  19:49)


Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

Johan Liebert
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 21 Nov 2019
Messages: 44

Zazou2A a écrit

Salut!

Alors il n y a pas Pas de prescription, elle est simplement transmise de ton psychiatre au csapa; qui puisqu’il a une pharma à rétrocession va te le remettre.
Et généralement dans ces pharma, ils n’ont que du generique, pour une question de prix tout simplement

Et malheureusement, je pense que tant qu’il te faudra le récupérer là bas, tu risques d’être un peu bloqué..

Une nouvelle loi est passé en janvier sur la délivrance des génériques, et il faudra qu’il y ai noté à côté de subutex deux fois 8mg « non substituable MTE » (marge thérapeutique étroite » pour que tu n’ai rien à avancer
Mais ce sera possible en pharmacie d’officine
On en parle ici : https://www.psychoactif.org/forum/2020/ … .html#divx

Celle du csapa doit avoir uniquement le generique hmm

Après si tu en parles avec ton doc et qu’il le justifie comme je te l’ai dis, comme le sub rentre dans cette catégorie, y’a moyen qu’il t’en commande

Le mieux serait de lui en parler, et si c possible repasser à une délivrance en officine
Ce qui est pas normal c’est que tout ça te soit imposé, parle lui en, et si jamais le sub peut être prescrit par n’importe quel médecin, et il te sera tjr possible de repasser en médecine de ville

drogue-peace


Zaz

Elle a appelé la pharmacie dans laquelle j'allais et a dit au pharmacien par téléhopne devant moi de plus me délivrer de Subutex, et de laisser une note (sur mon dossier médicale de la carte vitale ???)

Elle n'est pas à l'écoute et impose ses règles, JE NE POURRAIS PLUS JAMAIS ME PROCURER DU SUBUTEX EN PHARMACIE MÊME SI UN MEDECIN M'EN PRESCRIT

NON MAIS BORDEL DE MERDE !!!!

Hors ligne

 

Serrah 
Doctorant en Psychédélico-thérapie
France
414
Lieu: Toulon
Date d'inscription: 22 Mar 2018
Messages: 60
Blogs
Salut l’ami,

Premièrement, rien ne sert de gueuler ici si ce n’est que pour expulser ta rage, on est à l’écoute mais on est pas des punching balls. Cependant, je te comprends concernant la situation.

Par contre, qu’un médicament soit générique ou non : ça ne change rien à la molécule. Ton « ressenti amoindri d’effets » est uniquement un effet placebo inversé. Tu te limites et t’enfermes dans une pulsion hostile sociale juste car tu veux voir marqué « Subutex » sur une boîte.

S’ils t’ont changé de distribution médicamenteuse c’est sûrement une question de dosage par générique, tout simplement. L’effet est le même.

Cependant, ça n’empêche pas d’en discuter avec ton psychiatre, c’est eux qui ont le pouvoir, pas les pharmacies, ils travaillent souvent en collaboration concernant les commandes médicamenteuses.

Sincèrement,
Bonne soirée à toi

"C'est bien plus qu'une question. C'est bien mieux qu'une réponse." (Flash, ou le Grand Voyage, écrit par Charles Duchaussois)

Hors ligne

 

Shaolin 
Modératrice
France
1600
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 3432
Je t'arrête tout de suite Serrah!
Il y a en effet des génériques qui ne sont pas aussi "efficace" que l'original (j'en fait l'amer expérience depuis cette nouvelle réglementation sur les génériques avec mon traitement pour l'asthme)

Je peux te garantir que le générique n'est pas toujours l'exact copie de l'original (et je n'ai rien contre les génériques, je ne prends que ça pour le reste de mes médocs)

Johan n'est d'ailleurs pas le seul à relever la différence.
Alors c'est un peu osé de lui dire:" Tu te limites et t’enfermes dans une pulsion hostile sociale juste car tu veux voir marqué « Subutex » sur une boîte."
Reputation de ce post
 
D’autant qu’la bupré fait officiellement partie des medoc à MTE ! Zaz

Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

Hors ligne

 

psychototo 
ıllıllı Psycho Rêveur ✿ ıllıllı
France
800
Date d'inscription: 20 Nov 2017
Messages: 119
Hey,

Personnellement j’ai eu le choix de choisir entre le générique et la marque, le brevet de la marque date de plus de 20 ans. C’est bien beau mais ça me fait bien flipper donc j’ai pris l’option générique smile

Selon les dires de mon généraliste et de mes pharmaciennes, le générique contiendrait bien moins d’excipients que le Subutex. Je prends le mien en sniff donc si il s’avère que c’est bel et bien vrai, je suis bien content d’avoir mon générique !

Puis franchement c’est pas la peine de s’emporter d’une telle manière, je comprends bien que tu sois habitué mais c’est pas en se comportant comme ça que tu pourras trouver une solution adaptée à tes besoins... si malheureusement pour toi ce n’est pas possible de retourner à la marque d’origine, il faudra te contenter de ses génériques.

J’ai donc commencé mon TSO par la Buprénorphine Mylan et là depuis 2 semaines, ma pharmacie a changé ses stocks, ils sont passé au Biogaran, je n’y vois aucune différence, hormis le design sur la boîte qui est de la même taille que Mylan, et l’emballage en aluminium est même un peu plus joli ^^

/forum/uploads/images/1579/image5.jpg

Mon stock de bupré... j’en ai pas plus que ça, c’est tout ce que j’ai économisé pendant mes extras, un peu trop longs.

Il faut s’habituer au changement... ça fait bizarre mais c’est comme ça ! Ça m’est égal de switch de générique mais par contre de stopper une session came et de retourner à la bupré ça c’est chiant. Pour de vrai !

/forum/uploads/images/1579/image6.jpg

La dernière trace... galère de thunes, il faut retourner bosser, sans dré... cercle vicieux à la con.

Pour le moment je fais avec mais d’ici peu je vais contacter le CSAPA pour faire une demande de TTT Méthadone car mon craving est trop hardcore, même avec la bupré...

Pour en revenir à ton cas, discute avec eux calmement, demande à changer de médecin psychiatre et d’addictologue si ceux-là ne te conviennent plus. Je conçois vraiment que tu sois en colère mais si tu t’énerves ça ne peut qu’empirer, sois plus futé qu’eux wink

Bon courage pour tes démarches, force

drogue-peace

Toto

Hors ligne

 

Johan Liebert
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 21 Nov 2019
Messages: 44

Serrah a écrit

Salut l’ami,

Premièrement, rien ne sert de gueuler ici si ce n’est que pour expulser ta rage, on est à l’écoute mais on est pas des punching balls. Cependant, je te comprends concernant la situation.

Par contre, qu’un médicament soit générique ou non : ça ne change rien à la molécule. Ton « ressenti amoindri d’effets » est uniquement un effet placebo inversé. Tu te limites et t’enfermes dans une pulsion hostile sociale juste car tu veux voir marqué « Subutex » sur une boîte.

S’ils t’ont changé de distribution médicamenteuse c’est sûrement une question de dosage par générique, tout simplement. L’effet est le même.

Cependant, ça n’empêche pas d’en discuter avec ton psychiatre, c’est eux qui ont le pouvoir, pas les pharmacies, ils travaillent souvent en collaboration concernant les commandes médicamenteuses.

Sincèrement,
Bonne soirée à toi

Il n'est pas question de voir marqué "Subutex", le médicament en lui-même n'a pas la même taille d'après des témoignages de ce site même certains ressentent un effet de substitution amoindri par rapport à l'original.

Mais évidemment tu vas mettre ça sur le dos du "placebo inversé".

Les génériques c'est la molécule active travaillée dans un autre labo par une autre entreprise pharmaceutique.

Mais selon les pharmaciens eux-mêmes ils se peut qu'il existe des différences.

Dernière modification par Johan Liebert (23 janvier 2020 à  22:43)

Hors ligne

 

Serrah 
Doctorant en Psychédélico-thérapie
France
414
Lieu: Toulon
Date d'inscription: 22 Mar 2018
Messages: 60
Blogs
Johan,

Non les génériques sont exactement la même molécule donc est à même de produire au niveau chimique et physiologique les mêmes réactions logiques de la molécule. C’est un fait peu discutable.

Par contre, tu as le droit de préférer un médicament sous dénomination propre comme « Subutex » ou autre.

Cependant, il est seulement et justement faux d’affirmer que le médicament et son générique sont différents, les seuls interférences qui peuvent être causées sont liées aux excipients à effets d’absorption ou d’assimilation.
Exemple :
- Les laboratories TEVA produisent le générique d’Ibuprofène 400mg ne contenant aucun excipient à effet secondaires, sauf les allergènes.
- Les laboratoires qui produisent le « Nurofen Flash 400 » rajoutent un sel appelé le Lysinate pour une absorption plus sensible.


J’espère que ça t’éclairera. Je ne juge aucunement ton choix, je t’explique seulement que ton orientation est biaisée par une préférence non justifiable médicalement parlant.
Je sais de quoi je parle.

Bien à toi l’Ami,
Serrah

"C'est bien plus qu'une question. C'est bien mieux qu'une réponse." (Flash, ou le Grand Voyage, écrit par Charles Duchaussois)

Hors ligne

 

Shaolin 
Modératrice
France
1600
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 3432

Serrah a écrit

Non les génériques sont exactement la même molécule donc est à même de produire au niveau chimique et physiologique les mêmes réactions logiques de la molécule. C’est un fait peu discutable.

Ce n'est pas l'avis de tous les professionnels de santé, dont mon médecin et mon pharmacien entre autre. C'est rare, la plupart des génériques étant de parfaites copies. Mais il y a bel et bien des ratés.

En ce qui concerne la pilule contraceptive par exemple, beaucoup de femmes voient des changements sur leur cycle avec certains génériques (dixit mon médecin).
Quant à mon traitement pour l'asthme dont je parlais plus haut, 20 ans avec sans problème. J'avais accepté le générique quand il est sorti y a qq années, car je n'avais aucune appréhension ni autre réticence, seulement mon souffle l'a vu la différence!
Et il la sent à nouveau cette différence, depuis que j'ai repris ce générique...

Je pense que les professionnels de santé que je croise savent aussi un peu quoi il parlent, et ils sont beaucoup moins catégoriques que toi sur le sujet..

Dernière modification par Shaolin (23 janvier 2020 à  23:59)


Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

Hors ligne

 

cependant
sans remède
3900
Date d'inscription: 25 Mar 2018
Messages: 663
Blogs
Salut,

je n'ai aucune expérience avec le sub, mais par contre j'aimerais juste faire ramrquer que ce que tu dis :

Serrah a écrit

les seuls interférences qui peuvent être causées sont liées aux excipients à effets d’absorption ou d’assimilation.

ce n'est pas rien !!

En tant qu'UD on sait bien que les mêmes molécules peuvent avoir des effets différents s'il y a interaction avec d'autres produits.

Alors, à mon avis, les excipients, comme tu le dis aussi, peuvent jouer un rôle sur l'assimilation de la molécule (que, ok, ça change pas), du coup le confort d'utilisation peut considérablement varier selon les personnes !!

Et c'est le confort et l'efficacité ressentie par le patient qui doit primer dans un parcours de soin selon moi, car un professionnel de santé a sûrement des données très précises théoriquement, mais c'est le patient qui vit ça sur sa propre peau et c'est quand même le mieux placé pour trancher sur la question...

Voilà voilà, c'est juste mon ressenti en tant que « soignée »...et ça me ferait bien chier aussi qu'on me prive d'un remède pour moi efficace sous pretexte que j'ai juste à m'y faire...

Hors ligne

 

Serrah 
Doctorant en Psychédélico-thérapie
France
414
Lieu: Toulon
Date d'inscription: 22 Mar 2018
Messages: 60
Blogs
Je me répète mais bon...

Je n’ai jamais dit que ça ne changeait rien, il y a un fait qui est simplement rarement discutable c’est qu’une molécule (et son fonctionnement) [à ne pas confondre avec son opération et/ou son assimilation), est et reste une molécule. smile

Prenons une molécule qui porte à confusion dans le monde médical en ce moment par exemple : l’Alprazolam.

Pourquoi le Xanax ferait meilleur effet que l’Alprazolam des laboratoires Sandoz ? Alors que c’est le même dosage ?

L’effet n’est QUE TRÈS RAREMENT meilleur. Il seulement modifié par des affects d’assimilation de cette molécule.

Prenons aussi l’exemple de la Prométhazine, qui porte à confusion en ce moment au ministère de la santé : pourquoi le Phenergan 25mg serait meilleur que tout autre comprimé contenant de la Prométhazine ?

Aucunement meilleur, seulement, les excipients et formats de sels peuvent modifier l’assimilation, et cela j’en conviens : peut modifier le ressenti. Mais en aucun cas l’effet. smile

Pour ce qui est de ton traitement pour l’asthme, cela est très « exotique » comme réaction sans vouloir faire de jeu de mots, c’est un cas assez intéressant. Jamais étudié ça de mon côté, je suis plutôt orienté addictologie et psycho-clinique.

Paix sur vous,
Bonne soirée/journée smile

"C'est bien plus qu'une question. C'est bien mieux qu'une réponse." (Flash, ou le Grand Voyage, écrit par Charles Duchaussois)

Hors ligne

 

Sufenta
Modérateur
2500
Date d'inscription: 11 Apr 2015
Messages: 5547
Il y a bel et bien des ratés avec les génériques ou les changements de formule en est l’exemple du levotyrox ou encore du subutex ..

Ces deux ttt ont d’ailleurs été exemptés de l’obligation de payement pour avoir le princeps (01.2020) comme certains autres ttt  également dit à marge thérapeutique étroite type valproate de sodium ect ..

Dernière modification par Sufenta (24 janvier 2020 à  06:57)


SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13900
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7445
Blogs

Ces deux ttt ont d’ailleurs été exemptés de l’obligation de payement pour avoir le princeps (01.2020) comme certains autres ttt  également dit à marge thérapeutique étroite type valproate de sodium ect ..

En fait j'ai cru comprendre que c'est une possibilité donnée au prescripteur, qui indique alors MTE. On peut donc avoir le cas d'un prescripteur qui refuse de le faire, comme il refusait NS ! Mais il faudrait vraiment qu'il cherche le conflit.

Pour Serrah, les différences d'effets entre princeps et génériques (et aussi entre génériques) sont reconnues officiellement pour un petit nombre de médicaments, éligibles au MTE,  et le Subutex en fait partie. Si tu veux modifier l'arrêté, adresse toi au Ministère de la Santé.

J'ai connu PA à l'époque de l'introduction de générique du Subutex. Nous avions au CSAPA de nombreux témoignages disant que les génériques étaient inférieurs. Cela nous semblait matière à remonter les plaintes auprès des autorités de santé. Mais avec un infirmier du CSAPA, forumer de PA (ASUD à l'époque), nous avons posé la question sur le forum pour savoir ce qu'il en était.
Et la réponse a été que certains préféraient le Subutex mais d'autres les génériques. Nous nous sommes donc contentés de  marquer  NS chez ceux qui ne voulaient que le princeps.

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (24 janvier 2020 à  12:44)

Reputation de ce post
 
Complètement de ton avis suf

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

RandallFlag 
Tonton floodeur
9610
Date d'inscription: 24 Jul 2018
Messages: 1748
De toute façon c'est un faux débat.
C'est reconnu qu'il peut y avoir des différences entre les génériques.

Pour la metformine par exemple, celle de biogaran m'explose le bide et fait plus baisser ma glycémie, et celle de zentiva ne me provoque pas d'effet secondaire mais est moins efficace.

Mais la question que je me pose c'est:
Pourquoi obliger notre ami a prendre son traitement au CSAPA ?
Vu que ça lui est délivré en boîte entières (et pas en journalier), ça change quoi qu'il aille en pharmacie ou pas ? thinking

Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.

Hors ligne

 

Serrah 
Doctorant en Psychédélico-thérapie
France
414
Lieu: Toulon
Date d'inscription: 22 Mar 2018
Messages: 60
Blogs
Oui c’est un faux débat je suis assez d’accord.

Cependant je me pose la même question que toi Randall. Celle de l’obligation d’aller prendre CE médicament à CET endroit. Ça me parait assez spécial comme situation, dans la mesure où l’usager est libre de ce choix...
me semble-t-il ... smile

"C'est bien plus qu'une question. C'est bien mieux qu'une réponse." (Flash, ou le Grand Voyage, écrit par Charles Duchaussois)

Hors ligne

 

CarDz 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 10 Jan 2020
Messages: 3

RandallFlag a écrit

Mais la question que je me pose c'est:
Pourquoi obliger notre ami a prendre son traitement au CSAPA ?
Vu que ça lui est délivré en boîte entières (et pas en journalier), ça change quoi qu'il aille en pharmacie ou pas ? thinking

Pour le suivi addicto, après qu'il donne de la bupré et qu'ils ne veulent pas donner du subu et empeche la personne d'aller en chercher à son officine avec une prescription (possible par le medecin du CSAPA bien sur), c'est vraiment pas génial pour la RDR et la prise en charge du patient..

Hors ligne

 

psychic 
Psycho junior
France
200
Date d'inscription: 27 Jul 2017
Messages: 395

Sufenta a écrit

Il y a bel et bien des ratés avec les génériques ou les changements de formule en est l’exemple du levotyrox ou encore du subutex ..

Ces deux ttt ont d’ailleurs été exemptés de l’obligation de payement pour avoir le princeps (01.2020) comme certains autres ttt  également dit à marge thérapeutique étroite type valproate de sodium ect ..

Quelques réflexions d'un pharmacien (retraité) que je suis :les MTE sont déclarées scientifiquement et facilement car les différentes analyses de controle sur les génériques sont les mêmes que celles effectuées sur les princeps.
Cependant, en ce qui concerne le valproate , la MTE ne serait pas d'ordre scientifique mais psychologique sous la pression des neurologues qui émettaient l'hypothèse qu'un épileptique pouvait faire une crise rien que par le stress engendré par le fait de prendre un générique.
A mon humble avis, il n'est pas impossible que la MTE du subutex ne soit pas justifiée scientifiquement mais décidée parceque le subutex est un sujet sensible , délivré à des patients à la psychologie "particulière" ,préservant ainsi la paix sociale en particulier dans les pharmacies.
Une expérience personnelle au comptoir au sujet du nouveau levothyrox: j'avais lu des temoignages où des femmes disaient perdre les cheveux par poignées, 3 clientes m'ont affirmé être dans ce cas, je les ai examiné toutes , en particulier le dessus de la tête, je n'ai pas vu la moindre trace de perte de cheveux ( psychose collective? ).


quand t'as mal t'as Contramal

Hors ligne

 

Johan Liebert
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 21 Nov 2019
Messages: 44

CarDz a écrit

RandallFlag a écrit

Mais la question que je me pose c'est:
Pourquoi obliger notre ami a prendre son traitement au CSAPA ?
Vu que ça lui est délivré en boîte entières (et pas en journalier), ça change quoi qu'il aille en pharmacie ou pas ? thinking

Pour le suivi addicto, après qu'il donne de la bupré et qu'ils ne veulent pas donner du subu et empeche la personne d'aller en chercher à son officine avec une prescription (possible par le medecin du CSAPA bien sur), c'est vraiment pas génial pour la RDR et la prise en charge du patient..

Et par crainte de me retrouver sans rien, sans substitut, j'ai non seulement plus le droit de me procurer du Subutex (car l'addictologue du CSAPA a appelé la pharmacie et leur a dit plus m'en délivrer et de laisser une note, (sécu ?), me demande si je consomme encore de la cocaïne alors que je suis sorti de cure Lundi, et cerise sur le gâteau, me demande de lui rendre un échantillon urinaire

Cet addictologue me contraint non seulement de venir chercher le TSO dans son CSAPA, de l'avoir en générique, m'ordonne de ramener la boîte de 2mg en trop, et dit à ma pharmacie de plus me délivrer.

C'est plus que pas cool, c'est limite du chantage, de la coercition et même du vol ! La boîte de 2mg m'appartient de droit ! En gros soit tu ramènes tout ce que t'as, tu dis ce qu'on te dit de faire ou souffre de ton sevrage ! En gros marche ou crève !

Quand je lis que certains IMPOSENT à leurs addictologues de leur filer du SKENAN à la place d'un TSO, qu'ils ne veulent pas totalement arrêter mais tout de même faire de la RDR, que les addictos sont OK.

Et moi à côté :

J'ai fait une cure de mon plein gré, je leurs ai collé aux bottes pendant des mois, je me suis cassé le derrière pour me soigner auprès d'eux, l'assistance sociale m'a même dit que d'habitude ils couraient derrière leurs patients mais que là au contraire, c'est moi qui courre après le CSAPA , et eux en retour font un manque de confiance comme pas possible.

Dernière modification par Johan Liebert (24 janvier 2020 à  16:48)

Hors ligne

 

psychic 
Psycho junior
France
200
Date d'inscription: 27 Jul 2017
Messages: 395
je ne comprends pas pourquoi le pharmacien a delivré du subutex le 20 janvier sur une ordonnance datée du 20 décembre, le délai de délivrance est dépassé

quand t'as mal t'as Contramal

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
6000
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 14210
Blogs

psychic a écrit

je ne comprends pas pourquoi le pharmacien a delivré du subutex le 20 janvier sur une ordonnance datée du 20 décembre, le délai de délivrance est dépassé

Non, tu as le droit de venir chercher du subutex avec ton ordonnance au moins trois mois après la prescription !



Serrah a écrit

Oui c’est un faux débat je suis assez d’accord.

Ce n'est pas du tout un faux débat. Les génériques et le princeps c'est peut etre la meme molécule active, mais il y a aussi les excipients qui changent parfois considérablement la manière d'absorber cette molécule. Le cas du levothyrox est parlant, celui du générique du subutex aussi. Et d'ailleurs pour le générique du subutex,  si il y a marqué "MTE" sur l'ordonnance, tu n'a pas à payé le tiers payant ! Contrairement à bien d'autre générique de medoc.

Dernière modification par pierre (26 janvier 2020 à  20:58)

Hors ligne

 

Sufenta
Modérateur
2500
Date d'inscription: 11 Apr 2015
Messages: 5547

psychic a écrit

Quelques réflexions d'un pharmacien (retraité) que je suis :les MTE sont déclarées scientifiquement et facilement car les différentes analyses de controle sur les génériques sont les mêmes que celles effectuées sur les princeps.
Cependant, en ce qui concerne le valproate , la MTE ne serait pas d'ordre scientifique mais psychologique sous la pression des neurologues qui émettaient l'hypothèse qu'un épileptique pouvait faire une crise rien que par le stress engendré par le fait de prendre un générique.
A mon humble avis, il n'est pas impossible que la MTE du subutex ne soit pas justifiée scientifiquement mais décidée parceque le subutex est un sujet sensible , délivré à des patients à la psychologie "particulière" ,préservant ainsi la paix sociale en particulier dans les pharmacies.
Une expérience personnelle au comptoir au sujet du nouveau levothyrox: j'avais lu des temoignages où des femmes disaient perdre les cheveux par poignées, 3 clientes m'ont affirmé être dans ce cas, je les ai examiné toutes , en particulier le dessus de la tête, je n'ai pas vu la moindre trace de perte de cheveux ( psychose collective? ).

Merci de tes apports professionnels et de tes réflexions.

Mais au final si un patient est bien avec son princeps pourquoi le mettre en difficulté avec un générique s’il a bel est bien des effets non souhaitables pour qlq euros. Après parfois que cela soit documenté scientifiquement ou peut être psychologique est ce que cela vaut le coup de tout perturber ? Je ne suis pas certain.

Johan Liebert a écrit

Et par crainte de me retrouver sans rien, sans substitut, j'ai non seulement plus le droit de me procurer du Subutex (car l'addictologue du CSAPA a appelé la pharmacie et leur a dit plus m'en délivrer et de laisser une note, (sécu ?), me demande si je consomme encore de la cocaïne alors que je suis sorti de cure Lundi, et cerise sur le gâteau, me demande de lui rendre un échantillon urinaire

Cet addictologue me contraint non seulement de venir chercher le TSO dans son CSAPA, de l'avoir en générique, m'ordonne de ramener la boîte de 2mg en trop, et dit à ma pharmacie de plus me délivrer.

C'est plus que pas cool, c'est limite du chantage, de la coercition et même du vol ! La boîte de 2mg m'appartient de droit ! En gros soit tu ramènes tout ce que t'as, tu dis ce qu'on te dit de faire ou souffre de ton sevrage ! En gros marche ou crève !

Quand je lis que certains IMPOSENT à leurs addictologues de leur filer du SKENAN à la place d'un TSO, qu'ils ne veulent pas totalement arrêter mais tout de même faire de la RDR, que les addictos sont OK.

Et moi à côté :

J'ai fait une cure de mon plein gré, je leurs ai collé aux bottes pendant des mois, je me suis cassé le derrière pour me soigner auprès d'eux, l'assistance sociale m'a même dit que d'habitude ils couraient derrière leurs patients mais que là au contraire, c'est moi qui courre après le CSAPA , et eux en retour font un manque de confiance comme pas possible.

C’est effectivement des façons de procéder inacceptables.

Déjà en aucun cas ton addicto a le droit à interdire à qlq d’autre de te prescrire ou de te délivrer, du coup à toi de trouver un prescripteur et un pharmacien avec qui ça se passe bien surtout pour du sub.

Tu dis limite certains ont du skenan et moi là bupre on me fait un truc fou avec. Tu prends le pb à l’envers, ça n’est pas ceux qui ont réussi à avoir un ttt qui leur convient à qui il faut serrer la visse c’est déjà assez compliqué lorsqu’on est ds cette situation, c’est à toi de ne pas te laisser faire et de trouver ou un arrangement qui te convient ou un prescripteur à l’écoute.

De toi à moi le subutex étant un liste 1 et non un stup chaque médecin peu le prescrire, (c’est pas comme la méthadone) du coup je sais ce que je ferais si aucun consensus n’est trouvable.

Amicalement

Dernière modification par Sufenta (26 janvier 2020 à  21:30)


SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Johan Liebert
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 21 Nov 2019
Messages: 44

Sufenta a écrit

psychic a écrit

Quelques réflexions d'un pharmacien (retraité) que je suis :les MTE sont déclarées scientifiquement et facilement car les différentes analyses de controle sur les génériques sont les mêmes que celles effectuées sur les princeps.
Cependant, en ce qui concerne le valproate , la MTE ne serait pas d'ordre scientifique mais psychologique sous la pression des neurologues qui émettaient l'hypothèse qu'un épileptique pouvait faire une crise rien que par le stress engendré par le fait de prendre un générique.
A mon humble avis, il n'est pas impossible que la MTE du subutex ne soit pas justifiée scientifiquement mais décidée parceque le subutex est un sujet sensible , délivré à des patients à la psychologie "particulière" ,préservant ainsi la paix sociale en particulier dans les pharmacies.
Une expérience personnelle au comptoir au sujet du nouveau levothyrox: j'avais lu des temoignages où des femmes disaient perdre les cheveux par poignées, 3 clientes m'ont affirmé être dans ce cas, je les ai examiné toutes , en particulier le dessus de la tête, je n'ai pas vu la moindre trace de perte de cheveux ( psychose collective? ).

Merci de tes apports professionnels et de tes réflexions.

Mais au final si un patient est bien avec son princeps pourquoi le mettre en difficulté avec un générique s’il a bel est bien des effets non souhaitables pour qlq euros. Après parfois que cela soit documenté scientifiquement ou peut être psychologique est ce que cela vaut le coup de tout perturber ? Je ne suis pas certain.

Johan Liebert a écrit

Et par crainte de me retrouver sans rien, sans substitut, j'ai non seulement plus le droit de me procurer du Subutex (car l'addictologue du CSAPA a appelé la pharmacie et leur a dit plus m'en délivrer et de laisser une note, (sécu ?), me demande si je consomme encore de la cocaïne alors que je suis sorti de cure Lundi, et cerise sur le gâteau, me demande de lui rendre un échantillon urinaire

Cet addictologue me contraint non seulement de venir chercher le TSO dans son CSAPA, de l'avoir en générique, m'ordonne de ramener la boîte de 2mg en trop, et dit à ma pharmacie de plus me délivrer.

C'est plus que pas cool, c'est limite du chantage, de la coercition et même du vol ! La boîte de 2mg m'appartient de droit ! En gros soit tu ramènes tout ce que t'as, tu dis ce qu'on te dit de faire ou souffre de ton sevrage ! En gros marche ou crève !

Quand je lis que certains IMPOSENT à leurs addictologues de leur filer du SKENAN à la place d'un TSO, qu'ils ne veulent pas totalement arrêter mais tout de même faire de la RDR, que les addictos sont OK.

Et moi à côté :

J'ai fait une cure de mon plein gré, je leurs ai collé aux bottes pendant des mois, je me suis cassé le derrière pour me soigner auprès d'eux, l'assistance sociale m'a même dit que d'habitude ils couraient derrière leurs patients mais que là au contraire, c'est moi qui courre après le CSAPA , et eux en retour font un manque de confiance comme pas possible.

C’est effectivement des façons de procéder inacceptables.

Déjà en aucun cas ton addicto a le droit à interdire à qlq d’autre de te prescrire ou de te délivrer, du coup à toi de trouver un prescripteur et un pharmacien avec qui ça se passe bien surtout pour du sub.

Tu dis limite certains ont du skenan et moi là bupre on me fait un truc fou avec. Tu prends le pb à l’envers, ça n’est pas ceux qui ont réussi à avoir un ttt qui leur convient à qui il faut serrer la visse c’est déjà assez compliqué lorsqu’on est ds cette situation, c’est à toi de ne pas te laisser faire et de trouver ou un arrangement qui te convient ou un prescripteur à l’écoute.

De toi à moi le subutex étant un liste 1 et non un stup chaque médecin peu le prescrire, (c’est pas comme la méthadone) du coup je sais ce que je ferais si aucun consensus n’est trouvable.

Amicalement

Merci de m'avoir éclairci à ce sujet et de me soutienir dans un certain sens.

Il y a autre CSAPA d'où j'habite pas spécifié loin.

Je n'ai plus de médecin traitant.
Vous savez pourquoi ? J'étais en manque, je suis arrivé chez lui. Il m'a envoyé chier avec mépris et m'a dit de ne plus jamais revenir. Quand je vais dans des structures médicales lors de l'inscription lorsqu'on me demande le nom de mon médecin traitant c'est avec embarras que je prononce embarras.

Maintenant justement la pharmacie avec laquelle ça marche bien n'a plus droit de m'en prescrire (l'addictologue a dit qu'il s'en occupait et de laisser une note)

Malgré le fait de ne pas prescrire et le délivrer à partir de sa pharmacie interne, il y a 2 questions qui traînent dans ma tête.

1. Si en essayant de trouver un accord, voir de manière générale si je décide de ne plus soliciter l'aide de ce CSAPA pour x raison, l'addictologue appelera-t-il la pharmacie en leur disant de retirer la restriction qu'il a mis en place sous prétexte de prendre le relais ?
On peut s'imaginer que je réponds à ma propre question mais pas vraiment.

J'avais confiance et croyais avoir la même chose en retour au vu des efforts dont je me suis montré capable auprès d'eux, ce dont ce CSAPA est totalement témoin.

Dorénavant l'ambiguïté et le manque de confiance est tel à présent des deux côtés que même si je décide de quitter ce CSAPA, j'ai l'impression que l'addictologue ne lèvera pas ma suspension auprès de mon officine délivrant habituellement mon Subutex. Je vois ce spécialiste en addictologie dans rapport à l'autre tel un tyran imposant un traitement à son patient qui n'a par crainte pas le courage de répondre.

2. Le médecin a-t-il droit de me forcer de lui apporter ma boîte de Subutex 2mg achetée en pharmacie
Surtout qu'il y a clairement un non-dit dans ça :

"Ramène la boîte, fais ce je dis ou je ne passe pas de Subutex, et tu auras mal"

J'ai l'impression que c'est de l'abus de pouvoir coercitif.

En parcourant ce forum et comparant ce que certaines personnes disent de leur CSAPA j'ai plutôt l'impression que j'ai la poisse.

Pour un CSAPA c'est l'hôpital qui se fout de la charité.

Dernière modification par Johan Liebert (27 janvier 2020 à  10:55)

Hors ligne

 

Johan Liebert
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 21 Nov 2019
Messages: 44
Salut, donc quelques nouvelles et franchement j'étais à la limite de les envoyer chier :

Donc l'addictologue m'a bien et bel pris (volé) ma boîte de Sub 2mg. smile

Mais pire encore avant de me délivrer mes 2 boîtes de BUPRÉNORPHINE 8MG made in MYLAN (gros coup de gueule), j'ai eu à faire à une infirmière qui joue le rôle de la psy de comptoir et me pose 500 questions, et la première :

'Avez-vous appréhender ce rendez-vous ?'

Je dois faire un compte-rendu à l'infirmière pendant 1/2 heure à chaque fois que je viens pour me procurer mes deux boîtes en plus de ça ? Bordel.

Puis elle me pose des questions sur ma vie quotidienne et sur ce que je fais de mon temps libre en passant par des

"Quand apparaissent vos tentations, en avez-vous ?"

J'ai clairement demandé si possible était-il d'avoir une ordonnance comme dans tous les CSAPA ou d'avoir une version non-générique ce à quoi on m'a clairement fait comprendre que non.

J'ai aussi demandé la raison pour laquelle ils travaillaient de la sorte, ce à quoi j'ai eu une réponse vague, pré-faite et assez ambigüe  :

"C'est comme ça que le médecin addictologue et responsable a mis en place ce système"

J'ai alors demandé quelles étaient les avantages de ce "système" mais elle a joliment esquivé la question. smile

En gros si ça te plaît pas, va voir ailleurs.

Bordel et j'ai oublié, après ces épouvantables 30 minutes de logorrhée pharmacopoles, cette chère infirmière allait me filer ma BUPRÉNORPHINE 8MG MYLAN smile en sortant 4 comprimés restants d'une boîte déjà entamée pour me les rendre avec une nouvelle boîte qu'elle allait j'imagine ouvrir et me foutre du coup 14 comprimés dans une boîte censée en contenir 7 smile

C'était de trop je lui ai dit que je voulais 2 boîtes contenant 7 comprimés de 8mg chacune.

Cerise sur le gâteau elle me demande de prendre le traitement devant-elle.
Évidemment je lui ai rappelé que le Subutex se prenait en sublingual et qu'on ne pouvait pas parler pendant une bonne dizaine de minutes voir plus, ce à quoi elle me répond :

"Bah attendez alors si vous ne pouvez pas parler j'ai encore d'autres questions."

Ensuite cette infirmière INSISTE pour que je prenne le traitement devant elle sous peine de ne pas me délivrer les boîtes j'imagine.

Non mais sérieux c'est quoi ce CSAPA de me*** ?

Dernière modification par Johan Liebert (27 janvier 2020 à  20:19)

Hors ligne

 

mathmul 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 05 Feb 2020
Messages: 1

Johan Liebert a écrit

Salut,

J'ai juste la rage. Je suis sorti de cure Lundi 20 janvier.

Avant cette cure c'était mon psychiatre qui me prescrivait mon Subutex à 10mg pendant la cure ils l'ont passé a 16mg.

Le médecin addictologue qui m'a suivi dans cet hôpital m'a remis une ordonnance ainsi que mon compte-rendu et sur ce compte-rendu il était noté :

SUBUTEX : 2 comprimés de 8mg le matin (a faire prescrire au CSAPA de MaVille


En sortant de cure Lundi j'ai utilisé mon ordonnance (celle du psychiatre) datant du 20 décembre pour récupérer mes 2 boîtes de Subutex une de 2 et l'autre de 8mg


Mon médecin psychiatre et addictologue mais plus psychiatre qu'addictologue m'en prescrivait avant ma cure 10 mg de Subutex sous ordonnance sécurisée

Pendant ma cure parce, j'ai toléré le générique car je me disais que c'était dans le cadre d'une hospitalisation, déjà à ce moment là je trouvais que les effets n'étaient pas les mêmes que ceux de l'original (d'où peut-être d'ailleurs cette augmentation de 10 à 16mg) et encore malgré les 16 mg journalier je crave comme pas possible par moment.

Sauf que aujourd'hui, mon addictologue annonce qui'il ne prescrit pas de Subutex mais qu'il me le remet de mains à mains par une infirmière sans aucune prescription à partir de leur propre pharmacie SANS AUCUNE PRESCRIPTION MÉDICALE !!!! mur

Ce médecin se permet aussi d'appeler la pharmacie dans laquelle je me suis procuré mon Subutex pour les avertir de plus m'en délivrer cerise sur le gâteau elle me dit de lui ramener la boîte de 2 et de tenir jusqu'à notre prochain rendez-vous avec ma boîte de 8, lundi prochain il me délivre on le générique avec 2 boîtes de 8 mg !!!!!

Je suis en colère car j'ai toujours eu les boîtes originales de Subutex et que je déteste avoir mes médicaments génériques c'est très inconfortable pour moi est extrêmement frustrant je trouve ça en tolérable qu'on m'impose des traitement de substitution en générique.

Qu'est-ce que je pourrais faire parce que normalement que ça se prescrit ça ne se donne pas de mains à mains..

Ça me fait péter les plombs, toujours eu mon Subutex sous forme originale et avec une ordonnance sécurisée je ne vois pas pourquoi je devrais me taper d'une générique à la con.

C'est extrêmement inconfortable psychologiquement et frustrant !!!

Ce n'est en effet pas qu'ils te le délivrent sans ordonnance, mais qu'ils le délivrent via la rétrocession du CSAPA, donc l'ordo est informatisée et directement transmise en rétrocession.

Pour des raisons diverses, en général les structures hospitalières ont majoritairement des génériques.

En effet que ce soit générique ou princeps, la molécule est la même. Néanmoins de par une différence d'excipients, il est possible que l'absorption et la biodisponibilité ne soit pas tristement égale, et sur des traitements comme les TSO cela peut faire une grande différence de ressenti. De façon générale, un patient équilibré sous subi ne devait pas être passé sous Dupré générique. C'est là toute la notion de MTE (Marge thérapeutique étroite).

Le mieux serait de pouvoir en discuter avec le médecin qui te suit (ou un autre médecin s'il le faut) pour débloquer la situation, car ta prise en charge n'est pas optimale... Les TSO ça fait une part du Taff, mais l'adhérence à la thérapeutique et la relation avec l'équipe qui te suit c'est juste CAPITAL pour le sevrage hmm

En tout cas bon courage à toi.

MM (presque Pharmacien)

Hors ligne

 

Johan Liebert
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 21 Nov 2019
Messages: 44

mathmul a écrit

Johan Liebert a écrit

Salut,

J'ai juste la rage. Je suis sorti de cure Lundi 20 janvier.

Avant cette cure c'était mon psychiatre qui me prescrivait mon Subutex à 10mg pendant la cure ils l'ont passé a 16mg.

Le médecin addictologue qui m'a suivi dans cet hôpital m'a remis une ordonnance ainsi que mon compte-rendu et sur ce compte-rendu il était noté :

SUBUTEX : 2 comprimés de 8mg le matin (a faire prescrire au CSAPA de MaVille


En sortant de cure Lundi j'ai utilisé mon ordonnance (celle du psychiatre) datant du 20 décembre pour récupérer mes 2 boîtes de Subutex une de 2 et l'autre de 8mg


Mon médecin psychiatre et addictologue mais plus psychiatre qu'addictologue m'en prescrivait avant ma cure 10 mg de Subutex sous ordonnance sécurisée

Pendant ma cure parce, j'ai toléré le générique car je me disais que c'était dans le cadre d'une hospitalisation, déjà à ce moment là je trouvais que les effets n'étaient pas les mêmes que ceux de l'original (d'où peut-être d'ailleurs cette augmentation de 10 à 16mg) et encore malgré les 16 mg journalier je crave comme pas possible par moment.

Sauf que aujourd'hui, mon addictologue annonce qui'il ne prescrit pas de Subutex mais qu'il me le remet de mains à mains par une infirmière sans aucune prescription à partir de leur propre pharmacie SANS AUCUNE PRESCRIPTION MÉDICALE !!!! mur

Ce médecin se permet aussi d'appeler la pharmacie dans laquelle je me suis procuré mon Subutex pour les avertir de plus m'en délivrer cerise sur le gâteau elle me dit de lui ramener la boîte de 2 et de tenir jusqu'à notre prochain rendez-vous avec ma boîte de 8, lundi prochain il me délivre on le générique avec 2 boîtes de 8 mg !!!!!

Je suis en colère car j'ai toujours eu les boîtes originales de Subutex et que je déteste avoir mes médicaments génériques c'est très inconfortable pour moi est extrêmement frustrant je trouve ça en tolérable qu'on m'impose des traitement de substitution en générique.

Qu'est-ce que je pourrais faire parce que normalement que ça se prescrit ça ne se donne pas de mains à mains..

Ça me fait péter les plombs, toujours eu mon Subutex sous forme originale et avec une ordonnance sécurisée je ne vois pas pourquoi je devrais me taper d'une générique à la con.

C'est extrêmement inconfortable psychologiquement et frustrant !!!

Ce n'est en effet pas qu'ils te le délivrent sans ordonnance, mais qu'ils le délivrent via la rétrocession du CSAPA, donc l'ordo est informatisée et directement transmise en rétrocession.

Pour des raisons diverses, en général les structures hospitalières ont majoritairement des génériques.

En effet que ce soit générique ou princeps, la molécule est la même. Néanmoins de par une différence d'excipients, il est possible que l'absorption et la biodisponibilité ne soit pas tristement égale, et sur des traitements comme les TSO cela peut faire une grande différence de ressenti. De façon générale, un patient équilibré sous subi ne devait pas être passé sous Dupré générique. C'est là toute la notion de MTE (Marge thérapeutique étroite).

Le mieux serait de pouvoir en discuter avec le médecin qui te suit (ou un autre médecin s'il le faut) pour débloquer la situation, car ta prise en charge n'est pas optimale... Les TSO ça fait une part du Taff, mais l'adhérence à la thérapeutique et la relation avec l'équipe qui te suit c'est juste CAPITAL pour le sevrage hmm

En tout cas bon courage à toi.

MM (presque Pharmacien)

Salut,

Alors oui bah depuis je me fais délivrer ma Buprénorphine MYLAN 8mg, chez eux smile

Je vois l'infirmière pendant 15-30 minutes avant d'avoir le traitement, je donne un test urinaire et je rentre.

J'ai déjà essayé d'en parler avec l'infirmière puis avec le médecin, c'est catégorique, de manière générale ils ne prescrivent rien, tout est à venir chercher chez eux.

Comme j'habite pas loin du tout (10 minutes max de chez moi) j'ai pas vraiment d'arguments.

Par contre éventuellement s'ils sentent que le patient est sérieux dans ses démarches de soins et responsable de soi, le médecin peut prescrire pour une durée de 28 jours lorsque son patient part en vacances dans un endroit reculé de ce CSAPA.

Hors ligne

 

Johan Liebert
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 21 Nov 2019
Messages: 44
Salut,

Bah du coup je fais avec maintenant en me disant que de toute façon avec les nouvelles lois je vais devoir payer les princeps de ma poche.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Toute l'info sur le coronavirus, les drogues et les traitements TSO
    Il y a 10jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 2jCommentaire de Sufenta (20 réponses)
     Appel à témoignage 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du confinement ?
    Il y a 29mnCommentaire de Moulon (98 réponses)
     Appel à témoignage 
    Acces à la méthadone et buprénorphine et matériel de RDR en temps...
    Il y a 15hCommentaire de ial (38 réponses)
     Forum UP ! 
    Gérer sa consommation - Ce soir je ferme la boite.
    Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Solution contre les nausées avec opiacés
    Il y a moins d'1mnCommentaire de libebcnofne dans [Opiacés et opioïdes...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Première fois - Gros buzz première fois oxy?
    Il y a 7mnCommentaire de BornToLose dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Conseils pour l'injection - Cherche Tuto Pour Iv
    Il y a 8mnCommentaire de psychototo dans [Heroïne...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Culture - Kit de culture après 3 semaines, contaminé ?
    Il y a 11mnCommentaire de Detsu dans [Psilocybe - Champigno...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Renouvellement du Zopiclone (Imovane)
    Il y a 22mnCommentaire de prescripteur dans [Zolpidem (Stilnox) et...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du confinement ?
    Il y a 29mn
    5
    Commentaire de Moulon dans [Conseils généraux de...]
    (98 réponses)
     Forum 
    Bad trip - Convulsions suite à un bad trip
    Il y a 47mnCommentaire de guygeorges dans [LSD 25...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Test salivaire astuce durant confinement
    Il y a 57mnCommentaire de cependant dans [Répression - Victimes...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Chaos, confusion, savon
    Il y a 34mnCommentaire de Cusco dans le blog de Nils1984
    (7 commentaires)
     Blog 
    Info sevrage et covid 19?
    Il y a 2h
    2
    Commentaire de Mascarpone dans le blog de hyrda
    (8 commentaires)
     Blog 
    Massacre à la shouteuse 2 Le retour des morts-vivants!
    Il y a 9h
    2
    Commentaire de ismael77 dans le blog de ismael77
    (8 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Tester vos connaissances sur la vape
    Dernier quizzZ à 14:09
     PsychoWIKI 
    Le sevrage des produits psychoactifs
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    speedy76, Green Leaf Cannabis, KatalinaU, Nostradamus, Naxls, TrueLife34, prodplorer nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du confinement ?
    par Ivri, le 29 Mar 2020
    Bonjour, je vous remercie d'avoir accepté mon inscription sur psychoactif. La raison qui me mène ici concerne la situation actuelle, et ses terribles inconvénients pour des milliers de gens, voire bien plus, qui se retrouvent brutalement privés d'herbe ou de hasch - comme c'est mon cas. Je pr...[Lire la suite]
     Naloxone disponible (Nalscue ET Prenoxad) en RDR à distance
    par Cheshire Cat, le 29 Mar 2020
    Bonjour à toutes et à tous, Je fais suite à une conversation de ce début d'après-midi avec la directrice de Safe concernant la disponibilité des spécialités Nalscue (pulvérisateur nasal unidose) et Prenoxad (solution injectable pour IM). Je poste donc après que nous nous soyons mis d'acc...[Lire la suite]
     Des retours de consommateurs ayant souffert d'HPPD?
    par Sunshine Maker, le 29 Mar 2020
    Bonjour les psychos :) J'espère que le confinement se passe pour le mieux chez vous ! Voila suite a de grosses consommations de LSD j'ai développé de l'HPPD depuis maintenant 3 ans environ. J'entend par là que j'ai des visuels résiduels de LSD (très reconnaissables) spécialement lorsque j...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Excellent celui-là / Toto dans [forum] Neurchi de Psychoactif
    (Il y a 10mn)
    Rebelote ! — Zénon dans [commentaire de blog] info sevrage et covid 19?
    (Il y a 4h)
    Je suis d'accord, surdosage pour moi ! Lito dans [forum] Hallucinations sous MDMA
    (Il y a 4h)
    Génial, j'y avais jamais pensé dans [forum] Neurchi de Psychoactif
    (Il y a 7h)
    c'est ça... dans [commentaire de blog] info sevrage et covid 19?
    (Il y a 9h)

    Pied de page des forums