Expérience de mort avec Taz / PsychoACTIF

Expérience de mort avec Taz

Publié par ,
1737 vues, 10 réponses
milly 
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 10 Feb 2020
3 messages
Hello à tous ! Aujourd'hui j'aimerais vous partager une expérience que j'ai pu avoir récemment, et pourquoi pas trouver des personnes qui auraient vécu une chose similaire.

Voilà, commençons. Une soirée techno de prévue, nous nous équipons avec 3 taz pour deux. Ce n'est pas la première fois que je consomme. A mon habitude, je commence toujours par un quart pour tester le produit, celui-ci étant nouveau pour moi. Arrivée à la soirée, pas d'effets de ce quart, je patiente puis prend désormais une moitié. Une petite montée, en pensant par erreur que c'était la moitié et non le quart qui agissait, et dans la folie de la soirée, je décide de suivre mon pote qui reprend une moitié. Nous voilà parti. Puis encore un peu. Au total, j'aurais pris un peu moins de deux taz sans attendre les effets de chaque.

Une grosse montée arrive, une sensation qui ne m'étais jusque là jamais arrivée : respiration rapide (heureusement, j'étais sortie à l'extérieur), une mâchoire incontrôlable qui claquait rapidement sans que je puisse rien y faire, je gémis, je vois désormais en glitch. Mais je me sens bien, super bien même. Assise, la montée continue, il était 3h du matin. Je monte la tête au ciel, avec une petite frayeur, et me dis "C'est pas normal, là.", sachant que nos taz étaient fortement dosés selon nuitblanche où j'ai checké juste avant. Cette sensation était beaucoup trop forte pour que je la comprenne. "C'est pas normal, là." je me dis donc, en levant la tête au ciel. Je me rappelle exactement de ce moment, puis : j'ai quitté mon corps et le monde.

J'ai quitté mon corps et le monde, dans le sens où, à partir de ce moment là, j'ai la sensation qu'un "autre moi" a pris le relais pour les trois prochaines heures. Je ne me rappelle aujourd'hui pas de tout, le mélange d'alcool y étant peut-être pour quelque chose certes, mais je me rappelle exactement de comment je me sentais. Comme si, dès ma tête levée au ciel, il y avait eu un flash, avec mon moi partant ailleurs, qui laisse sa place. Ce nouveau moi, dans ce nouveau monde, prenait place. Mes amis ont pris soin de rester à mes côtés toute la soirée, et je n'ai rien fait d'anormal : dans mes discussions, ma façon d'être, de danser, de m'hydrater... Rien n'était changé.

Pendant ces trois heures de cet "autre moi" donc, je me voyais parfois de l'extérieur en me disant d'un dialogue intérieur "Mais je suis morte là, regarde, tu as laissé ton corps là bas. Tu as fait une OD sûrement.". Par contre, je me disais surtout "Ah si c'est ça la mort, c'est chouette. Amuse toi et pense à toi.". Une sensation apaisante, aucun stress, pour moi, j'étais morte, et j'étais bien. Je continue cette soirée, en dansant, en me baladant, avec toujours ce sentiment de bien être, de ce "nouveau moi", ce "moi morte", de ce "monde parallèle".

Nous voilà à six heures du matin : je danse avec mon ami, quand tout à coup, retour à la vie. Je me rappelle exactement de cet instant comme je me rappelle de moi levant la tête au ciel quelques heures auparavant. Je ne comprends rien. Suis-je morte, et maintenant je m'en rend vraiment compte ? Le tunnel du bien être est passé, et maintenant je suis un fantôme ? Je tourne la tête et demande directement à mon ami "Je suis tombé dans les pommes ?" : lui ne comprends pas, car, deux secondes avant, j'étais totalement normale à ses yeux. L'envie de revenir à l'endroit où "je suis morte" m'est venue, pour vérifier si je n'y étais pas. A ce moment là, je n'étais plus autant défoncée, la descente commençais, je commençais à revoir plus clair. Alors en fait, j'étais morte pendant 3h, et je suis revenue à la vie ? Ou alors j'étais en transition pendant 3h, et maintenant je suis vraiment dans ce nouveau monde à jamais ? Comme si, pendant ces 3 heures, j'étais dans un univers totalement parallèle, morte et donc peut-être au paradis (mais tout ça sans hallucination ni rien, le monde était très concret et quasi identique au "vrai".) et que maintenant, il fallait composer avec.

Je suis rentrée, sans plus aucun effet de ses taz. Je me suis encore longtemps posée cette question. Suis-je morte ? Et suis-je dans un nouveau monde ? Que c'est-il passé exactement pendant ces trois heures ? Cette expérience me trouble encore, même si elle était agréable et loin d'être anxiogène. A part pour le lendemain, vu que j'avais quand même pas mal de trou noir pendant ces trois heures.

J'ai aussi un flash en particulier, celui de moi par terre assise, avec mes amis qui me regardent comme si j'étais justement en train de mourir. Juste après cette montée, juste en face. Je sais exactement où, quand, comment. Apparement cette scène n'a jamais existé, mes amis sont formels. Mais elle est pour moi très nette, concrète, avec beaucoup de détails et me prenais au ventre, et me prend encore d'ailleurs, vraiment.


Quelqu'un a déjà vécu ce genre d'expérience ? Cela a-t-il un nom ? Une conséquence chimique de l'effet des taz sur le cerveau ? Les taz étaient-il coupés à une substance qui provoque ce genre de dissociation ?

Merci d'avoir pris le temps de me lire, pour ma part, désormais, je prend soin de moi et je ne referait plus jamais cette erreur de ne pas avoir compté ni analysé ce que je consommais.

Merci !

Dernière modification par milly (12 février 2020 à  14:12)

Hors ligne

 

speedygonzalez 
Nouveau membre
100
Inscrit le 12 Feb 2020
13 messages
Blogs
Salut Mily, il est difficile de répondre à ta question car de mon avis chacun réagit d'une manière très différente à chaque substance, néanmoins en lisant ton message je me suis reconnu sur certains points.
Par exemple tu dis avoir eu l'impression qu'un autre toi avais pris la relève et je ressens cela régulièrement lorsque je combine alcool et mdma.
De plus tu as pris une dose plus que conséquente.
Une fois j'ai voulu faire la malheureuse expérience de consommer 250mg d'un coup et j'ai ressenti plus ou moins les mêmes effets que toi: (une montée incontrôlable, la sensation de partir et puis plus aucun souvenir jusqu'au petit matin puis juste la désagréable impression d'avoir fais n'importe quoi j'ai d'ailleurs perdu tout contrôle sur ma réduction des risques ce qui m'a fais consommer 3x 250mg en une nuit.
Pour résumer il me semble logique que Alcool+grosse dose de mdma= blackout.
Je pense tout de même que tu devrais faire attention car au final la mdma te coupe toute anxiété et tu te sens très bien en toute situation alors qu'il est évident que la quantité que tu as consommée était trop élevée. Et tu n'es finalement plus réellement maître de tes actes ce qui pourrait être très dangereux.
Mais ce n'est qu'un conseil peut-être recherche-tu ces effets.
J'espère que la descente n'était pas trop difficile.
Meilleures salutations. smile

Hors ligne

 

Intervenant Nuit Blanche 
PsychoHead
France
000
Inscrit le 04 Mar 2014
1287 messages

milly a écrit

sachant que nos taz étaient fortement dosés selon nuitblanche où j'ai checké juste avant

Bonsoir Milly,

La base de donnée t'a seulement donné une indication sur un produit similaire mais ce que tu as consommé était peut être dosé autrement.

En tout cas, ça ne sert à rien de te culpabiliser ou de vouloir revenir en arrière car tu le dis toi même, tu as négligé les règles de safer use. Ce sera utile pour tes prochaines expériences. Mais je te conseille fortement de faire une bonne pause.

Concernant ce que tu as vécu, ça me fait pensé à une déréalisation ou dépersonnalisation, que j'ai également vécu par le passé. Je te laisse découvrir ce lien et vérifier par toi même si tu te retrouves dans ces troubles ou ces symptômes :

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/t … éalisation

Dans ce genre d'état, les questions existentielles sont prédominantes... le sens de la vie, de la mort... c'est presque spirituel, comme un voyage astral et ça amène beaucoup de questions que tu te posais peut être pas jusque là. Selon l'âge que tu as, cela peut être bouleversant.

Après une expérience de ce genre, il est nécessaire de bien se réancrer dans son corps et la réalité, en faisant du sport par exemple ou des massages. Tu pourrait ressentir encore une fragilité par moments, une sorte de dissociation ou des moments d'évasion (genre les gens te parlent mais t'écoute pas vraiment... dans un flot de pensées qui ne sont pas en lien avec le moment vécu). Dans ce cas et si ça s'accentue, évite de consommer ce genre de substances (la weed aussi).

Et si tu souhaites à nouveau consommer (si tu es à Genève), tu peux venir faire analyser ta substance à Nuit Blanche. On est ouvert chaque semaine (https://www.psychoactif.org/forum/2019/ … 01_1.html)

Tu peux aussi venir en parler lors de notre permanence d'accueil (www.nuit-blanche.ch) dans laquelle j'interviens.

Prends soin de toi

INB

Dernière modification par Intervenant Nuit Blanche (12 février 2020 à  21:59)

Reputation de ce post
 
Très pertinent. Stelli

Intervenant Nuit Blanche - Action de réduction des risques en milieu festif à  Genève - www.nuit-blanche.ch

Travail photographique personnel : www.regards-et-perceptions.com

Hors ligne

 

Xaphan 
Nouveau Psycho
France
102
Inscrit le 06 Feb 2020
62 messages
J'ai une explication a cette expérience de mort imminente avec de la mdma dans des condition particulière javais d'abord consommé du tryptophane pendant 1 mois apres la dernière prise pour me constituer un stock de sérotonine plus important. Ensuite dans la soirée j'avale un gros TAZpp 300mg le ventre vide en état de fringale avec une canette de redbull. résultat monté rapide et violente et je commence a prendre aussi des gellules de tryptophane pour éviter la descente je sais que c moins dangereux que de combiné avec du 5-htp mais ca renforce quand mème les effet indésirable je conseille pas. au total dans la soirée je consomme 2g de tryptophane je bois 4 litres de redbull dont 1 litre cul sec en fin de trip. a un milieu de la soirée je remarque en buvant une redbull que ca augmente l'effet du trip un pendant 30minute a 1h ducou j'enfile un maximum de canette.  Mon trip était extremme violent je tremblaie de partout et je transpirait en ressentait du plaisir physique intense lié a une énorme libération d'endorphine.
Maintenant je vais passer aux chose essentiel a un moment j'ai eu une hallucination que j'ai jamais eu en prenant des exta j'étais dans une soirée sous terre. J'ai vu une grosse mosaique de carré de 12cm de diamètre apparaître sur un mur et bougé comme si c'était la lumier'un projecteur. Ensuite quand avant de quitter la soirée j'avais pris 1 litre de redbull et dans un couloir avec une petite lumiere j'ai commencer par avoir une épérience de mort imminente je me suis trouvfé dans un reve en continuant de marché j'étais dans un couloir d'un batiment qui debouchait sur une lumiere blanche dans la quelle je métais desintégré. Ensuite  1 minutes apres une autre ou jme retrouve dans un magnifique foret tropicale en ressentant un épaisement et un épanouisance ultime Je me sentais libéré et au paradis. Pendant le restant du trajet dans le couloir j'étais dans état de demi conscience ou je vivait a la fois dans le rève et la réalité et j'avais encore vu des mosaique sur les murs.

Apres avoir lu des renseignement ca peut être uniquement provoqué par une libération de DMY et ca s'explique a la fois par la grande souffrance du cerveau. Et la quantité anormale de tryptophane disponible. J'ai retenter l'expérience plus tard au lit j'ai des ressentis similaire sans avoir de vrai expérience de mort imminente. Je me souvient aussi avoir eu une montée de DMT brutale en me levant de mon lit j'avais des gros bourdonnement dans les oreilles. une sensation de caresse sur le corps et celle d'un champs électrique.
Dans notre organisme il ya une chaine métabolique ou le tryptophane se transforme en tryptamine et en dimethyltryptamine
J'ai lu sur des document que quand l'organisme et le cerveau se trouve en état de stresse il ya une production de dmt en particulier quand le cerveau est sous mdma.

Dernière modification par Xaphan (13 février 2020 à  01:41)

Hors ligne

 

Ocram 
PsychoAddict
Suisse
2300
Inscrit le 25 Jan 2019
3816 messages
Blogs

Xaphan a écrit

Xaphan

Bonsoir,

Associer tryptophane et mdma, qui plus est avec une dose comme la tienne annoncée... c est risquer le syndrome serotoninergique.

C est de la folie furieuse de faire une chose pareil. Entendons nous bien, tu fais bien ce que tu veux mais j encourage vivement tout les lecteurs à ne jamais reproduire une telle conneries. Le pronostique vital peut être engagé !

Prenez soins de vous.

Ocram

Hors ligne

 

Xaphan 
Nouveau Psycho
France
102
Inscrit le 06 Feb 2020
62 messages
Merci jme dit que c surement ce qui c'est produit j'avais pris cette habitude et j'avais visiblement une potentialisation énorme mais plein d'effet assez inquiétant une grosse hyperthermie des méga Khole, et je pouvais a peine marcher. J'avais découvert plus tard ce que j'étais entrain de faire.
c'était il a 1 ans et demi a cette époque j'me confiait avant sur une prise de 5-htp et de L-tryptophane constante.
assez élevé réparti dans mes journée. et je consommais une dose assez forte de mdma tout les 36H en moyennne jusqu'a 1g . Ce qui faisait que j'étais casi constamment en trip car quand j'avais découvert la mdma j'ai vite considéré tellement bien l''état dans le quelle j'étais que je voulais tout le temps y être En gros je finissait par alimenter mes trip directement par un apport extérieure jusqu'au jour ou j'ai fait un syndrome seroto. Assez grave pour m'obliger a aller a l'hopital quelques heures.
Je déconseille vivement toute personne a essayer de reproduire cette combinaison.
En plus du syndrome séroto une forte dépendance a fini par me rattraper!

Hors ligne

 

milly 
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 10 Feb 2020
3 messages
Hello à tous, merci beaucoup pour vos réponses !

Je rebondis sur Xaphan pour aussi évoquer le fait que depuis cette expérience, qui, disons le, m'a un peu cassé le cerveau, je prends du 5HTP pour "réparer" mon stock. En effet, comme le dit Ocram ne jamais lier 5HTP et mdma, et si traitement en cours, l'arrêter plusieurs jours ou semaines avant. Selon moi, l'idéal est, après une prise, commencer une petite cure de 10 jours, et bien attendre le délais minimum de 6 à 8 semaines avant de retoucher à quoi que ce soit. Ai-je raison, d'ailleurs ?

Votre cerveau est important, c'est votre petit bijou, prenez en soin

Hors ligne

 

Aquandlapoesie 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 21 Oct 2019
10 messages
Coucou,

surpris plus qu'une simple déréalisation ou bien une expérience de mort imminente ça ressemble à s'y méprendre à une 'expérience de hors corps' ou de décorporation dit 'voyage astral'. Il y a deux articles Wikipédia sur ces expressions où tu retrouvera ce que tu as vécu, ça t'interessera sûrement.
C'est bien que tu sois restée sereine, que tu ne sois pas partie trop loin de ton corps et surtout que tu l'ai réintégré haha
Tu te voyais d'ou? D'en haut en survolant ou au même niveau que ton corps?
Je ne suis pas sûr que ça soit l'effet d'une substance de coupe la D en elle seule peut suffire mais peut être...
Comment s'est passé ta 'récorporation'? Tu n'as pas de soucis maintenant tu te sens bien dans ton corps? Pas trop 'effrayée' postérieurement?
Ça m'arrive parfois de sentir ma 'conscience' qui commence à s'évacuer par le haut de mon crâne quand j'ai trop pris trop d'ecstasy ou quand je suis très faible, j'ai l'impression que c'est ce qui m'arriverais si je la laissais faire mais je fais tout pour empêcher ça par peur yikes
Les religions disent que c'est l'esprit qui se sépare effectivement du corps tandis que les sciences y interprètent plutôt ça comme une hallucination de la pensée.



Je me permets de profiter que tu abordes ce sujet relativement rare de l'expérience du sentiment de mort lors d'une consommation excessive d'ecstasy pour témoigner de mon expérience personnelle à ce sujet qui m'a un peu marqué:
Je crois avoir fait une expérience de mort imminente, EMI telle que décrite lors d'opérations hospitalières :

C'était cet été il faisait très très chaud de base, je vais très rarement en boîte, je n'avais jamais consommé de MDMA dont je ne savais rien, ni sur ses risques et précautions d'emploi bien sur...j'étais tout seul, j'avais bu plusieurs verres d'alcool puis dans l'excitation générale j'ai avalé un demi donkey kong puis en ai repris un en entier peu après avoir ressenti les effets du demi, j'ai bu des shoots de vodkas au même moment puis suis allé sur la piste où il faisait particulièrement chaud. gne lol

Ça n'a pas duré très longtemps vous vous en doutez, j'en suis sorti quelques minutes après, sonné, pour perdre connaissance par terre en périphérie, à l'air libre.
Je me souviens avoir été plongé dans le noir, avec la 'Sainte Vierge' (je suis croyant), lui demandant si j'allais mourrir, elle me répondant que non, je ne mourrais pas ce soir. J'en ai été très rassuré surtout qu'elle était bienveillante puis j'ai vu une sorte de nuage très blanc en haut au loin, lumière très douce et vaporeuse mais puissante où j'ai compris qu'était... D... et les anges. Un sentiment divin de paix que j'ai retrouvé dans les autres témoignage de mort imminente. Sentiment de paix qui a redoublé quand j'ai senti très fortement une présence divine très très très douce et bienveillante me frôler que j'ai interprété 'logiquement 'comme un ange par la suite.
C'est à ce moment là qu'une fille à eu la présence d'esprit de me réveiller, me faire reprendre conscience, serrer la main, poser des questions, boire... smile

Les gens m'avaient repérés car j'étais livide et trempé et m'avaient demandé sur la piste si j'allais bien, je leur avait dit oui jusqu'au moment de m'écrouler et à vrai dire il a du se passer très peu de temps entre le moment où je suis tombé et elle mais c'était totalement hors du temps.
La soirée à repris un peu sonné mais j'ai beaucoup apprécié les gens qui ont su me venir en aide, les uns et les autres étaient vraiment très attentifs à ce qui se passait pour son voisin malgré le monde et c'était très positif, tout s'est bien fini j'ai apprécié la substance, la musique et suis rentré au petit matin... Sans faire plus que ça attention à cette expérience ce n'est qu'un peu plus tard que je l'ai digéré.

En plus de la consommation trop élevée pour un novice, la déshydratation à vraiment du être très intense avec la chaleur, l'alcool, le manque d'eau et ce qui devait arriver arriva... Il devait y avoir un stand de prévention quelque part mais je ne l'ai pas vu, dans l'excitation générale je ne me suis pas renseigné plus que ça, rassuré par le fait que des petits jeunes en avaient pris devant moi, il y en avait à profusion et je suis totalement passé entre les mailles du filets de la RDR...
pasdebol


D'ailleurs même en m'étant renseigné sur les risques et précautions sur ce Forum qui fait un très bon travail, combien de fois je me suis retrouvé par la suite en soirée à me demander si je n'allait pas mourrir ce soir... Et c'est quelque chose que l'on entend assez souvent... yikes

Après six mois sans consommer et une expérience encore très limite ce week-end j'en viens à me demander si ce n'est pas ce que je recherche aussi un peu dans les excès de redrop inconsidérés...
De revivre un traumatisme, de se faire peur, de jouer avec les limites, bien sûr mêlé à une envie de ressentir sainement les effets de la substance, de passer un bon moment mais c'est mêlé. Et la tentation d'aller 'plus loin' arrive malheureusement quand les effets sont déjà là et que l'on a perdu sa prudence.

Ce piège qui fait en reprendre au dela du raisonnable, je le vis presque à chaque fois et le lit très couramment sur le Forum et si il n'est pas le fait de tous évidemment il devrait éveiller des questions sérieuses et des soupçons à ceux qui en sont l'objet thinking
Personnellement, au delà du fait que mes expériences sont assez souvent mauvaises ou dangereuses, m'étant rendu compte de cette pulsion je ne souhaite plus en reprendre et c'est sûrement ce que j'ai de mieux à faire hmm




Désolé Milly d'avoir mis mon expérience dans ton post je ne crois pas que ça soit très correct mais je n'ai jamais osé ouvrir un sujet propre et j'en ai profité car il parlait un peu de ce sujet 'mortifère' et je crois que ça m'a fait du bien, désolé...
boulet


Très bonne idée le 5HTP ! Je me demande aussi combien de temps il est bon d'en faire une cure? Pour ses interactions avec la MDMA par la suite effectivement c'est une bonne question...

salutsalut

Hors ligne

 

milly 
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 10 Feb 2020
3 messages
Hello Aquandlapoesie ! Au contraire, merci beaucoup pour ton partage d'expérience, elle est passionnante ! Je me reconnais en partie dans ce que tu as vécu, et ça fait du bien de pouvoir partager ce genre d'expérience, qui disons le, est bouleversante et fait poser beaucoup de questions.

L'important est aussi que tu prennes soin de toi, comme tu as pu le dire, tu prends conscience de ton rapport à la consommation, et ça c'est top.

Merci infiniment !

Hors ligne

 

Aquandlapoesie 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 21 Oct 2019
10 messages
Mercii! big_smile
Bonne continuation salut

Hors ligne

 

Xaphan 
Nouveau Psycho
France
102
Inscrit le 06 Feb 2020
62 messages
Pour ceux qui se pose la question pour l'interaction entre le 5-htp et la MDMA c une sorte de roulette russe il ya eu beaucoup de cas ou ca c'est très bien passé mais a force de répeter ses interactions j'avais progressivement des éffet indésirable qui s'installait aussi bien pendant les trip qu'entre les trip de l'arythmie cardiaque et des spasmes musculaire parfois des sursaut violent dans tout le corps. Pour régénérer la serotonine Le 5-htp selon les pharmacien serait pas si éfficace car la plus grande partie de la serotonine produite est aussi tot libéré. A l'époque ca me provoquait un petit effet similaire mais beaucoup plus reposant!
Pour régenerer les stocks le tryptophane est plus éfficace car il est transformé plus lentement en sérotonine.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    Il y a 6jCommentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    Il y a 9jCommentaire de Psyborg (29 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 1jCommentaire de krakra (42 réponses)
     Forum 
    Addiction - Mon histoire d'addiction a la morphine
    Il y a moins d'1mn
    1
    Commentaire de Azerbarit dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Effets - Effet recreatif acétate de dihydrocodéinone ?
    Il y a 4mnCommentaire de Azerbarit dans [Codéine et dihydrocod...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Fumer, sniff
    Il y a 10mnCommentaire de fafefifofu dans [Heroïne...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Maintenance - Délivrance de la métha pour 28 J
    Il y a 25mnCommentaire de franck.pharma dans [Méthadone...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Sevrage brutal de la miansérine et quétiapine à cause du médecin a...
    Il y a 28mnCommentaire de franck.pharma dans [Antidepresseurs...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - Éruption cutanée, démangeaisons
    Il y a 32mnCommentaire de Akaion dans [MDMA/Ecstasy...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Pourquoi les gens ont tellement peur du mot "héroine" ?
    Il y a 44mnCommentaire de Sertralino dans [Heroïne...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Droguézeureux - Quand ton csapa est généreux
    Il y a 49mnCommentaire de Akaion dans [Au coin du comptoir.....]
    (3 réponses)
     Blog 
    TR Tina
    Il y a 1hCommentaire de Akaion dans le blog de Akaion
    (3 commentaires)
     Blog 
    Juste envie de partager.
    Il y a 1h
    23
    Commentaire de Meumeuh dans le blog de Papaseul
    (312 commentaires)
     Blog 
    La Poupée au Coeur de Verre
    Il y a 13h
    3
    Commentaire de Dounia dans le blog de Morning Glory
    (5 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 16:49
     PsychoWIKI 
    Codéine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Antoine8gl, Psycaunot, Jef, Bdo.noid11 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     MPH ou la molécule qui vaut de l'or
    par Azerbarit, le 02 May 2021
    Bonjour à tous, En ce dimanche 02 mai 2021, j'ai pris un sacré coup avec le méthylphénidate. Voici, un trip report de la molécule qui valait de l'or... : Le méthylphénidate, abrégé MPH, est une amine sympathicomimétique de la famille des phényléthylamines substituées, utilisée dans...[Lire la suite]
     Retour sur le kit MAD : génial
    par ectatrip, le 01 May 2021
    Bonjour, Retour après consommation de produits en utilisant le kit MAD. La préparation est extrêmement simple, la notice est clair. Peut-être rajouter des coordonnées utiles (urgences exemple) ? Idée. Rappeler que l'OD est possible avec ce mode de conso. J'ai débuté avec la cocaïne....[Lire la suite]
     Hello les gars jsuis nouveau
    par baputesuto, le 27 Apr 2021
    J'ai eu la chance d'essayer l'ayahuasca traditionnel (un ami revenait d'amazonie et en avait préparé là-bas dans les règles et ramené quelques bouteilles pour nous faire partager son expérience), aucun recul comparatif avec le DMT que je n'ai jamais essayé. Mais l'experience est plus longue (...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    On n'a pas gardé les moutons ensemble, ta réflexion sur le suicide t'évites stp dans [forum] Arrêter "à la bourrin"
    (Il y a 4h)
    PAS RDR [MM] dans [forum] Arrêter "à la bourrin"
    (Il y a 10h)
    +1 [MM] dans [forum] Arrêter "à la bourrin"
    (Il y a 10h)
    Il prend aux tripes ton récit MG... dans [blog] La Poupée au Coeur de Verre
    (Il y a 21h)
    Impossible de doser correctement à l'oeil, pas très RdR. Psill dans [forum] Astuces dosage < 30mg ?
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums