150mg de tramadol envie de prendre un taz / PsychoACTIF

150mg de tramadol envie de prendre un taz

Publié par ,
1346 vues, 19 réponses
420 
Nouveau membre
000
Inscrit le 05 Jun 2020
19 messages
Saluuut les prodeeeurs


Je suis actuellement à 600mg de tramadol, pas mal bu, et fumé, et j'ai quelques taz pas loins de moi, je me demande si c'est une bonne idée si je prends un taz ou que je me fasse une trace de taz...

Est ce que ça va me percher ou est ce que ça sert à rien ?

J'attends un peu de voir si j'ai des réponses ou pas, genre une heure max

Merci la team du samedi soir ?

Dernière modification par 420 (26 juillet 2020 à  03:21)

Hors ligne

 

L'homme psychédélique
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 03 Mar 2020
42 messages
Bonjour, salut

Je pense que c'est une mauvaise idée et que tu risque d'avoir des problèmes au niveau de la sérotonine si tu cumules les mdma et  tramadol car ils agissent tout deux sur la sérotonine...  Qui plus est alcool + opiacés est vraiment dangeureux... fache-non-non

Après peut-être que tu ne risques pas grand chose et que je me trompe mais à mon avis le jeu n'en vaut pas la chandelle vu les risques encourus... À ta place j'arrêterai là... super

Prends soin de toi! salut

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7532
Inscrit le 12 Mar 2015
1080 messages
Blogs
Oui carrément je plussoie le posteur précédent ! Tazs et tramadol ça la fait vraiment pas, si tu veux mélanger opiacé et MDMA ou stimulant ça peut se faire sans trop de danger mais faut que l'opiacé soit neutre, opiacé tapant uniquement sur les récepteurs opiacés mu (MOR), genre héroïne, morphine. Avec le tramadol il y a risque de syndrome sérotoninergique et de crise convulsives, de par son action inhibitrice de la recapture de noradrénaline et de sérotonine qui va pas dutout aller avec la MDMA. Ne fait pas ça ! Et bon samedi soir smile

Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Snap2 
Psychopstick
Suisse
4010
Inscrit le 19 Nov 2017
829 messages
Les ISRS inhibent assez fortement les effets de la MDMA en l'empêchant de rentrer dans les neurones sérotonergiques présynaptiques. Donc pas grand danger à des doses standard.
Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3005101/

Après bon pour l'hyperthermie + déshydratation ca aurait pas été ouf c'est sûr.

Dernière modification par Snap2 (26 juillet 2020 à  10:55)

Reputation de ce post
 
Post totalement hors topic et prête a confusion sur un sujet sensible, Guy
 
Les précisions évitent justement la confusion Mr No

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7532
Inscrit le 12 Mar 2015
1080 messages
Blogs

Les ISRS inhibent assez fortement les effets de la MDMA en l'empêchant de rentrer dans les neurones sérotonergiques présynaptiques. Donc pas grand danger à des doses standard.

Oui sauf que là on parle de tramadol. Et l'effet que tu décris dépend de la molécule et de son affinité supérieure ou inférieure vis-à-vis de la MDMA pour les transporteurs à la sérotonine. Si l'affinité de l'ISRS est supérieure à la MDMA, peut être qu'il peut diminuer son effet. Mais si ce n'est pas le cas ? Ca me paraît très peu prédictible, c'est pas clair dutout pour moi ce qui se passe avec MDMA + ISRS et quand c'est pas clair dutout le seul conseil a donner c'est de ne pas mélanger. Tu ne m'as pas l'air d'avoir les connaissances requises pour pouvoir prédire ça et donner un conseil dangereux. Ta source parle des TAAR1, je sais ce que c'est que les TAARs, quel est le rapport ?

En fait j'ai déjà remarqué que tu donnais des conseils (que ça soit ici ou sur psychonaut) en pharmacologie de façon un peu rapide et sans trop grand recul sur ce que tu lis niveau articles. Je te jette pas la pierre pour ça, c'est extrêmement complexe a comprendre comment le cerveau fonctionne et a pleins de niveau la complexité dépasse même la compréhension des experts du domaine. Mais je te jette la pierre au moment ou tu te permet de prodiguer des conseils qui vont pas dans le sens de la prudence quand tu maîtrise mal les sujets sur lequels tu prodigue des conseils.

Edit : En relisant le thread il peut s'avérer que tu réagit uniquement a "ISRS" et que tu ne prodigue pas de conseils donc ma remarque a ton encontre est inexacte. Mais ça m'as fait réagir parce qu'on est sur un topic sur le tramadol et que lâcher une source peut en fait réagir certain en mode "il sait ce qu'il dit il source ses infos, tramadol action inhibitrice de la recapture de sérotonine, les AD sélectifs de l'inhibition de la recapture de séroto ça craint pas, je peux mélanger MD et tramadol". Alors que l'enchainement de pensée est totalement fausse.

Edit2 : En fait tu réagit pas à "ISRS", tu débarque juste en parlant de ça, sur un thread sur le tramadol (qui n'est justement pas sélectif de la recapture de séroto) et la MD, tout en balançant une étude sur les TAARs. En fait je comprends juste pas ton intervention, t'étais défoncé ?

Dernière modification par guygeorges (26 juillet 2020 à  13:35)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Snap2 
Psychopstick
Suisse
4010
Inscrit le 19 Nov 2017
829 messages
Non je suis en parfait état de comprendre ce que je dis mais si t'as pas la moindre idée de ce que sont les TAAR mon intervention me fait peut-être passer pour un idiot aux yeux de ceux qui ne veulent pas se remettre en question.
Je suis étudiant en sciences pharmaceutiques passionné de neurosciences depuis plus de 3 ans et oui ça me saoule que plein d'interactions soient juste critiquées par des gens qui connaissent que dalle à la pharmacologie, alors qu'on a actuellement de très bonnes études qui montrent que ce genre d'interactions ne sont pas dangereuses, mais ces études sont trop techniques pour le grand public.
Et non en l'occurence on s'en fout de l'affinité. Peu importe le Ki sur les SERT, les ISRS ou IRS réduisent l'effet de la MDMA en bloquant les TAAR dans les neurones présynaptiques. Y a pas de potentialisation possible.
Et je vais pas faire un pâté de 50'000 mots pour t'expliquer les bases de neuropharmaco, pour critiquer quelque chose faudrait comprendre de quoi je parle, et si tu veux juste des explications suffit de les demander poliment.
Bref je vais pas m'énerver gratuitement mais ça serait cool que je puisse poster sans que les adorateurs aveugles du tableau Tripsit me tapent sur les doigts.
Fort belle après-midi à toi
Reputation de ce post
 
Ton avant dernière phrase m'a killé - TheRealSlimShady

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
7030
Inscrit le 04 Aug 2014
7616 messages

les adorateurs aveugles du tableau Tripsit

Les champis jaunes ou rouge, ça devrait être un max pas semaine et par personne et encore, si quelqu'un n'est pas d'accord, c'est toujours plus instructif d'inviter au dialogue et non de le fermer.
Green and only green, des phrases, des arguments qui se confrontent pour le reste.

Encore que tripsit va permettre d'éviter de combos foireux pour en revenir au sujet.

J'avoue que dans mon bled, les gars se gavent de MD en topant ici ou là quelques gélules d'ISRS pour récupérer les jours qui suivent.
Sur le papier elle est belle, mais je les ai invité à se renseigner plus, pasque les ISRS ne fonctionnent pas en quelques gélules, mais sur plusieurs semaines.
A part un effet placebo et le risque d'avoir les effets secondaires habituels en début d'ISRS, je ne pense pas que ce soit l'idée du siècle, pire, cela permet de se dédouaner des règles de prudence sur la fréquence de prise de la MDMA.

Dernière modification par Mister No (26 juillet 2020 à  15:48)

Reputation de ce post
 
Pour la beauté du geste, jaune couleur urine, haha, Guy

Just say no prohibition !

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7532
Inscrit le 12 Mar 2015
1080 messages
Blogs

Non je suis en parfait état de comprendre ce que je dis mais si t'as pas la moindre idée de ce que sont les TAAR mon intervention me fait peut-être passer pour un idiot aux yeux de ceux qui ne veulent pas se remettre en question.

Si j'ai une petite idée de ce que sont les TAARs, j'ai fait un stage sur le récepteur adrénergique b2 et on faisait des calculs d'énergie libre et on se posait la question de muter le b2 en TAAR receptor au niveau de son site de liaison, notament parce que les TAARs ça lie principalement des métabolites de la dopamine et de la noradrénaline et on voulais étudier le cross-talk entre ces récepteurs (TAARs, dopamine, adrénaline, et pourquoi pas sérotonine).

Je suis étudiant en sciences pharmaceutiques passionné de neurosciences depuis plus de 3 ans et oui ça me saoule que plein d'interactions soient juste critiquées par des gens qui connaissent que dalle à la pharmacologie, alors qu'on a actuellement de très bonnes études qui montrent que ce genre d'interactions ne sont pas dangereuses, mais ces études sont trop techniques pour le grand public.

Je suis doctorant en neuroscience (mon sujet de thèse porte sur l'étude d'une classe de GPCR) et passionné de pharmacologie aussi, donc calme toi, ton intervention n'est pas critiquée par quelqu'un qui pige quedal à la pharmacologie. Et en plus je suis intéressé par le dialogue et toujours intéressé d'apprendre que j'ai tord pour compléter mon savoir. Donc repartons sur des bases plus saines :

Et non en l'occurence on s'en fout de l'affinité. Peu importe le Ki sur les SERT, les ISRS ou IRS réduisent l'effet de la MDMA en bloquant les TAAR dans les neurones présynaptiques. Y a pas de potentialisation possible.

///// Discussion hors-topic /////
C'est hors-topic, mais très intéressant ducoup ton post sur les TAARs. Je suis au courant que certains ADs peuvent réduire la neurotoxicité de la MDMA prise en descente, et ducoup selon toi aucun risque de mélanger ISRS avec la MDMA à cause de l'effet sur les TAARs uniquement ? Les TAARs sont des récepteurs très méconnus. De ce que j'en sais, les amphétamines les activent aussi et peut être même la MDMA. Ducoup toi tu arrive à prédire avec ta connaissance qu'il n'y a aucune interaction possible ? C'est décris dans l'article que tu a linké ? Je vais le lire quand j'aurai le temps.
///// Discussion hors-topic /////

On reviens a nos moutons : Sauf que le tramadol n'est pas un ISRS (action sur la noradrénaline et sur le récepteur opiacé mu, je te le rappelle), et en plus il a la particularité de baisser le seuil épilleptogène. Lui tout seul peut même créer des crises de tremblements qui ressemblent à de l'épillepsie à doses de 300-400mg. Je l'ai vécu de 1ère main, c'est très désagréable, a 300 ou 350 de tramadol à libération immédiate popée en un coup, alors que je suis monté à 900mg en LP et fait de multiples prises à 400mg sans jamais avoir de soucis. Ça m'apparaît vraiment imprévisible. L'idée de mélanger cette molécule à une autre molécule amphétaminique (de près ou de loin, même sans parler du côté sérotoninergique de la MDMA) m'apparaît particulièrement stupide.

Et je vais pas faire un pâté de 50'000 mots pour t'expliquer les bases de neuropharmaco, pour critiquer quelque chose faudrait comprendre de quoi je parle, et si tu veux juste des explications suffit de les demander poliment.

J'aimerai, et je demande poliment, des explications sur le fait que tu nous parle d'ISRS en de TAARs sur un topic sur la combinaison de tramadol et de MDMA.

Bref je vais pas m'énerver gratuitement mais ça serait cool que je puisse poster sans que les adorateurs aveugles du tableau Tripsit me tapent sur les doigts.
Fort belle après-midi à toi

Encore une fois, je ne suis pas un adorateur aveugle du tableau de Tripsit et on peut avoir une discussion intelligente entre gens qui partagent la même passion.


J'avoue que dans mon bled, les gars se gavent de MD en topant ici ou là quelques gélules d'ISRS pour récupérer les jours qui suivent.
Sur le papier elle est belle, mais je les ai invité à se renseigner plus, pasque les ISRS ne fonctionnent pas en quelques gélules, mais sur plusieurs semaines.
A part un effet placebo et le risque d'avoir les effets secondaires habituels en début d'ISRS, je ne pense pas que ce soit l'idée du siècle, pire, cela permet de se dédouaner des règles de prudence sur la fréquence de prise de la MDMA.

En fait de la théorie de ce que j'ai lu sur le sujet, si ça a un sens. L'action ISRS est présente dés la première prise. Et c'est cette action qui est voulue dans le cas d'une prise de MDMA. La toxicité de la MDMA (selon ce que je me rappelle attention, lu y'a plusieurs années), ça viendrait du fait qu'à forte dose ou en fin de perche / combo avec des amphétamines, il y a perte de sélectivité entre dopamine et sérotonine (5HT). Je me rappelle plus si cette perte de sélectivité s'exprime au niveau des récepteurs, ou au niveau de la recapture des monoamines. Mais en gros à un moment, de la dopamine peut rentrer dans l'équation sérotonine et ça provoque la neurotoxicité. Si on prend un ISRS en descente, ça fait remonter les taux de 5HT dans la synapse et ça nique ce processus dans l’œuf.

Les ISRS agissent en plusieurs semaines si c'est l'activité antidépressive qui est visée. En gros je me rappelle plus les détails, mais y'a une tolérance qui se forme au niveau des récepteurs sérotoninergiques présynpatique qui se forme en quelque semaine (ils se font internaliser). Et ça, ça crée une cascade de signalisation que je pourrai plus te décrire, qui in fine va booster la neuroplasticité en activant un pathway du style mTOR, et c'est ça qui a l'effet antidépresseur.

Dernière modification par guygeorges (26 juillet 2020 à  17:38)

Reputation de ce post
 
Le jaune c'est pas poli sauf si on t'offre un ricassou Mr No
 
merci

Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
7030
Inscrit le 04 Aug 2014
7616 messages
Puisque vous étalez des états de service, je serai d'avis que vous les fassiez valider par l'équipe.
Je ne sais pas pourquoi mais je ne miserais pas une tournée de Ricard sur les études du violeur de l'est parisien.
Il y a déjà eu un précédent. pasdebol
Si tout le monde se pose en spécialiste des boyaux de la tête, c'est la porte ouverte à toutes le fenêtres.

Dernière modification par Mister No (26 juillet 2020 à  17:57)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7532
Inscrit le 12 Mar 2015
1080 messages
Blogs

Mister No a écrit

Puisque vous étalez des états de service, je serai d'avis que vous les fassiez valider par l'équipe.
Je ne sais pas pourquoi mais je ne miserais pas une tournée de Ricard sur les études du violeur de l'est parisien.
Il y a déjà eu un précédent. pasdebol

Haha ouais t'as vu il s'étale le jeunot, il est étudiant en science pharmaceutique attention ! Et en plus il est passionné par ça depuis plus de ... 3 ans ! Ca déconne pas ! Haha. Le violeur parisien c'est un as lui, tu peux pas test ! wink

Et si moi j'aime bien les petits champignons couleur urine, c'est efficace parfois. Ca pique juste un tout petit peu l'égo pour lancer des discussions à coup de gros pavés bien juteux.

les adorateurs aveugles du tableau Tripsit

Et je déteste aussi les adorateurs de ce tableau de merde hahaha, c'était la punchline ultime pour mon égo là je plussoie Eminem ! ^^

Dernière modification par guygeorges (26 juillet 2020 à  18:01)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
7030
Inscrit le 04 Aug 2014
7616 messages
Un as du pipeau tant que Prescripteur n'a pas mis des gants pour t'examiner par exemple... Enfin vérifier que tu ne te la pètes pas au point de te faire moucher par un "petit étudiant en sciences pharma", les gants, c'est une image,rassure toi.
A un moment donné, il va falloir donner le change avec un peu de savoir, à défaut de savoir être.

Le violeur parisien c'est un as lui

Je demande à voir d'abord.
Pour certains dont Snap, aucun doute, j'ai un rott qui lui a reniflé les fesses et même pas besoin de cela, il est crédible, lui...

Tu t'es embarqué tout seul à ce jeu, je pense sincèrement que tu es mythomane.

Fais PT le diplôme, l'équipe n'aura même pas besoin d'une copie pour vérifier tes dires,cela peut se faire en respectant ton anonymat que je te sens subitement vouloir défendre.

A mon avis, c'est toi qui ne pourra pas prouver ce que tu dis et si jamais tu le faisais, j'en serai fort surpris.

Mais c'est toi qui t'es embarqué tout seul dans cette galère en me parlant d'ego sauce jaune. fume_une_joint

Tu peux pas test... lol
Putain, t'as redoublé combien de fois ?
Sois crédible quand tu parles si tu veux donner une illusion temporelle. lol
Tu peux pas test, ça fait assez années 2000 pour un étudiant. smiley-gen013
Beaucoup de redoublements je subodore, ou alors tu accumules les autres diplômes très discrètement. lol

Dernière modification par Mister No (26 juillet 2020 à  18:31)

Reputation de ce post
 
En même temps redoubler à la fac...

Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Snap2 
Psychopstick
Suisse
4010
Inscrit le 19 Nov 2017
829 messages
De ce que j'ai compris :
1) le Tramadol est un antagoniste des SERT
2) la MDMA agit notamment sur les TAAR et les VMAT pour avoir son action SRA, mais elle utilise les SERT pour rentrer dans le neurones présynaptiques.
3) on a donc une compétition entre la MDMA et l'IRS sur les SERT et non pas une synergie des effets comme on pourrait avoir entre des benzos et de l'alcool par exemple (orthostérique + allostérique)
4) Et en terme d'affinité sur le SERT on a des choses plutôt similaires, donc devrait pas spécialement y en avoir un qui prend beaucoup le dessus sur l'autre
0.78 uM pour le Tramadol Source
0.91 uM pour la MDMA Source

Donc finalement ouais le risque d'épilepsie j'avoue qu'il est présent, mais je doute très très fort que ça soit à cause d'un effet synergique sur la sérotonine, vu qu'il y a une compétition sur les SERT, ce qui va fortement réduire les effets sérotonergiques de la MDMA.

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7532
Inscrit le 12 Mar 2015
1080 messages
Blogs

A un moment donné, il va falloir donner le change avec un peu de savoir, à défaut de savoir être.

Et mon cher Mr (para)no, si tu me laisse quelque temps, je pourrait donner le change de façon constructive et ludique. Comme je l'ai dit je fais de la bioinformatique et on étudie certains récepteurs faisant partie de la famille des GPCRs comme les récepteurs sérotoninergiques par exemples. Je me suis toujours dit que ça serai cool de montrer quelques images de mon taff à Psychoactif. Par exemple, la structure tridimensionnelle du récepteur 5HT2B lié au LSD a été résolue par cristallographie au rayons X en 2016 environ. Et dans ma branche, on peut faire des calculs à partir de cette structure tridimensionnelle obtenue expérimentalement pour voir comment le récepteur se comporte au cours du temps. Ca s'appelle de la dynamique moléculaire. Un peu comme une simulation du récepteur ou on le vois évoluer en vidéo au cours du temps. On peut grâce a cette technique essayer de prédire certaine propriétés du récepteur. On peut tenter de comprendre comment une molécule va se lier à lui pour l'activer par exemple. Et ça a le mérite d'être assez visuel comparé a des articles plus rébarbatifs avec des tests biochimiques de constantes d'inhibition etc. Je pourrai tenter de faire un petit travail de vulgarisation à ce niveau !

Pour le savoir être j'ai peut être réagit vivement au post de Snap mais à ma décharge c'était pour défendre le posteur du topic. Ca m'as paru (et ça me parait toujours) dangereux de réduire le tramadol à un ISRS pour défendre l'idée de le prendre avec du trama. Enfin c'est dangereux et inexact qui plus est. Mais je n'ai pas voulu être inutilement désagréable envers Snap si tu l'as ressenti comme ça Snap je m'en excuse.

De ce que j'ai compris :
1) le Tramadol est un antagoniste des SERT
2) la MDMA agit notamment sur les TAAR et les VMAT pour avoir son action SRA, mais elle utilise les SERT pour rentrer dans le neurones présynaptiques.
3) on a donc une compétition entre la MDMA et l'IRS sur les SERT et non pas une synergie des effets comme on pourrait avoir entre des benzos et de l'alcool par exemple (orthostérique + allostérique)
4) Et en terme d'affinité sur le SERT on a des choses plutôt similaires, donc devrait pas spécialement y en avoir un qui prend beaucoup le dessus sur l'autre
0.78 uM pour le Tramadol Source
0.91 uM pour la MDMA Source

Donc finalement ouais le risque d'épilepsie j'avoue qu'il est présent, mais je doute très très fort que ça soit à cause d'un effet synergique sur la sérotonine, vu qu'il y a une compétition sur les SERT, ce qui va fortement réduire les effets sérotonergiques de la MDMA.

Merci pour tes précisions et tes sources. Après ouais j'ai jamais dit que ça venais d'un effet sur la sérotonine, y'a pas que ça en jeu dans l'interaction tramadol MDMA. C'est toi qui a débarqué en parlant d'ISRS d'ou ma réaction.

Pour conclure, non, ne mélangez pas tramadol et MDMA !

Dernière modification par guygeorges (26 juillet 2020 à  20:47)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7532
Inscrit le 12 Mar 2015
1080 messages
Blogs
Edit pour niquer le double post

Dernière modification par guygeorges (26 juillet 2020 à  20:50)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

420 
Nouveau membre
000
Inscrit le 05 Jun 2020
19 messages
Merci de vos réponse en tout cas j'ai pris un taz entier et le tramadol a coupé les effets du taz !
Le trama a prit le dessus, defonce un peu bizzare
Bonne soirée à tous !

Et prenez soins d'vous !

Dernière modification par 420 (26 juillet 2020 à  23:33)

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7532
Inscrit le 12 Mar 2015
1080 messages
Blogs
Ah ducoup pile comme Snap le décrivais au niveau de la sérotonine, le high sérotoninergique coupé a du venir de là.

Mais comme dit précédemment, avec l'action sur les transporteurs à la noradrénaline qui se couple à l'effet releaser de la MD, et un high coupé niveau sérotonine, tout ça avec une diminution du seuil épileptogène des 2 substances, nan franchement ce combo je pense vraiment que ça soit a proscrire totalement.

Y'a justement un article qui en parle que j'ai trouvé en cherchant un peu suite a notre discussion (pas inutile ducoup, ça pousse a creuser le truc, je vous l'avez dit, les ptits jaunes ça a du bon, et j'adore le pastis), sur les rats et en intraveineuse donc pas sur des humains (limite un peu la portabilité a la prise orale chez l'homme, mais quand même ça fourni des infos). Ils dosent la MDMA en premier en IV, et le tramadol après pour voir ce qui change niveau métabolisme. Et le soucis principal qu'ils décrivent c'est que la MDMA joue sur les cytochromes qui métabolisent le tramadol:

Tramadol is mainly metabolized via two members of
the CYP450 isoenzyme family, namely, cytochrome P450
2D6 (CYP2D6) and cytochrome P450 3A4 (CYP3A4). The
former produces O-desmethyltramadol (M1), and the latter
produces N-desmethyltramadol (M2). Although it is minor,
CYP2B6 also contributes to M2 production [1, 3]. M1 has 300
times greater affinity for binding to ?-opioid receptors than
tramadol, whereas M2 is known as an inactive metabolite
of the drug.

MDMA, [...], is a releaser and presynaptic reuptake inhibitor
of serotonin [18]. This compound is metabolized extensively
by CYP2D6 to give the main neurotoxic metabolite
[18, 19]. It has been established that MDMA is a well-known
irreversible inhibitor of CYP2D6

Irrréversible inhibitor ça veut dire qu'elle se lie de façon covalente à l'enzyme et la tue jusqu'à ce que la cellule en produise de nouveau. C'est pour ça que :

This inhibition could
be either partial or complete based on MDMA concentration,
and according to reports, about 250 h is required for
90% recovery of CYP2D6 activity

C'est bien à savoir ça, je le savais pas dutout, mais la prise de tramadol est donc modifiée jusqu'à 250h après une prise de MDMA.

Donc tu bloque suivant ta dose de MD la voie qui transforme le tramadol en o-desméthyltramadol. Et ça ça craint puisque le o-desméthyltramadol tape principalement que sur les µOR et a dose raisonnable agoniser les µORs sous MD c'est pas over-dangereux.

Mais et pour enfoncer le clou :

Moreover, Heydari et al.
[21] proposed that MDMA is likely to inactivate CYP3A4 at
high concentrations.

Tu perturbe aussi la seconde voie de métabolisation qui rend le produit inactif directement.

Donc selon ta dose de MDMA tu perturbe gravement la métabolisation du tramadol, ce qui conduit a une concentration plus longue de tramadol que pour une prise sans MDMA. Et c'est justement le tramadol et pas l'o-desmethyltramadol qui pose problème, avec risque de syndrome sérotoninergique et crise épileptique accentuée. Donc ouais ça double craint selon moi.

A ne pas faire chez vous. L'article en pièce jointe à ce post. tramadolmd.pdf

Fait intéressant, pour finir sur une petite dose d'humour facepalm a la fin, prenez pas des tazs en Iran :

Recently, it was
reported by Khajeamiri et al. [16] that tramadol was one of
the active ingredients in the Ecstasy-containing pills seized
in Iran.

Dernière modification par guygeorges (27 juillet 2020 à  00:56)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Johan89 
Nouveau Psycho
1700
Inscrit le 02 Oct 2018
95 messages
Blogs
Salut, je ne sais pas si vous avez trouvé votre compte dans cette discu, mais de mon côté j'ai ouvert la discussion un peu par hasard intrigué par le nombre de messages, et je dois dire que je n'ai pas été déçu. Je n'ai pas toutes les connaissances requises pour comprendre ce dont vous avez parlé, mais c'est cool car maintenant j'ai trop envie de me renseigner et de creuser un peu sur ce que sont les TAAR, et de voir plus précisément les questions que soulèvent les actions enzymatiques des cytochromes.
Je sens que je vais me bouffer des bonnes sessions de Sci-Hub dès que j'aurai fini mon mois d'Aout (je taff). Du coup rien que pour ça, merci les gars, c'était très intéressant.

Sinon

guygeorges a écrit

Par exemple, la structure tridimensionnelle du récepteur 5HT2B lié au LSD a été résolue par cristallographie au rayons X en 2016 environ. Et dans ma branche, on peut faire des calculs à partir de cette structure tridimensionnelle obtenue expérimentalement pour voir comment le

Ca pour le coup ça me parle beaucoup plus la cristallographie (c'est de la géométrie algébrique girl_witch). Je savais qu'il y avait des applications plus ou moins éloignées, mais je n'avais aucune connaissance de quelque chose d'aussi précis. Du coup si tu pouvais nous partager ça sur PA c'est avec grand plaisir !
Au passage si tu sais si il existe des applications de topologie des graphes (pour des modélisations de réseaux de neurones) dans ton travail, je suis preneur d'un maximum d'info !

Mister No a écrit

Je ne sais pas pourquoi mais je ne miserais pas une tournée de Ricard sur les études du violeur de l'est parisien.
Il y a déjà eu un précédent. pasdebol
Si tout le monde se pose en spécialiste des boyaux de la tête, c'est la porte ouverte à toutes le fenêtres.

Salut, je n'ai absolument pas la ref, si quelqu'un pouvais me dire à qui / qu'elle histoire correspond le "violeur de l'est parisien", merci pour ma culture.

smak

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7532
Inscrit le 12 Mar 2015
1080 messages
Blogs

Salut, je ne sais pas si vous avez trouvé votre compte dans cette discu, mais de mon côté j'ai ouvert la discussion un peu par hasard intrigué par le nombre de messages, et je dois dire que je n'ai pas été déçu. Je n'ai pas toutes les connaissances requises pour comprendre ce dont vous avez parlé, mais c'est cool car maintenant j'ai trop envie de me renseigner et de creuser un peu sur ce que sont les TAAR, et de voir plus précisément les questions que soulèvent les actions enzymatiques des cytochromes.

Ahaha content que ça t'ai plus. Les cytochromes t'en a toute une tripotée, c'est des enzymes qui existent pour métaboliser les produits exogènes en truc facilement exécrable par l'organisme. Parfois ça donne vraiment des trucs complexes, avec plusieurs métabolites qui ont différentes actions et des voies de métabolisation qui se recoupent (t'as ça chez les benzodiazépines notamment).

Les TAARs c'est des récepteurs encore très peu connus et étudiés. J'apprends tout comme toi ce qu'as décrit Snap niveau inhibition sérotoninergique par les TAARs. Y'a encore tellement de choses à comprendre, on a loin d'avoir une compréhension claire du fonctionnement du cerveau.

Je sens que je vais me bouffer des bonnes sessions de Sci-Hub dès que j'aurai fini mon mois d'Aout (je taff). Du coup rien que pour ça, merci les gars, c'était très intéressant.

Ouais c'est difficile au début (voir au milieu et a la fin), mais chopper l'information a sa source c'est le meilleur moyen de comprendre les petits détails. Mais faut que t'ai certaines bases de biologie, un minimum de prérequis, tu peux trouver pour ça des PDFs de bouquins facilement sur le net.

Au passage si tu sais si il existe des applications de topologie des graphes (pour des modélisations de réseaux de neurones) dans ton travail, je suis preneur d'un maximum d'info !

Aucune idée ! On est plus au niveau structurel, on essaye de savoir comment l'horlogerie du récepteur fonctionne en quelque sorte. On fait aussi de l'intelligence artificielle, ce qui comprends les réseaux de neurones artificiels (mais pour ça faut beaucoup de données en mode google, pour nos problèmes on est pas vraiment bigdata), mais c'est pas ce que tu décris. Ce dont tu parles, c'est de modéliser comment les neurones sont agencés et reliés entre eux c'est ça ? C'est pas ma branche, mais ça doit se faire et effectivement ça doit être passionnant !

Cool alors si ça intéresse au moins quelqu'un, je vais essayer de faire un billet de blog là dessus quand j'ai le temps smile

Salut, je n'ai absolument pas la ref, si quelqu'un pouvais me dire à qui / qu'elle histoire correspond le "violeur de l'est parisien", merci pour ma culture.

J'utilisais un ancien pseudo, mais il était assez connu IRL (dont mes parents). Ducoup je l'ai changé pour celui ci, c'est un pot qui m'appelais comme ça parce que ça ressemble à mon 1er pseudo. C'est de très mauvais gout, c'est un violeur multirécidiviste il me semble ! ^^


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
7030
Inscrit le 04 Aug 2014
7616 messages

Salut, je n'ai absolument pas la ref, si quelqu'un pouvais me dire à qui / qu'elle histoire correspond le "violeur de l'est parisien", merci pour ma culture.

Normal, les plus jeunes ne le connaissent pas, c'est un nom qui a défrayé la chronique il y a bien longtemps à une époque où dire "tu peux pas test" était une punchline a la mode. fume_une_joint
Ce nom, c'est Guy Georges, aka le violeur de l'est parisien.
Ceux qui ont vécu en temps réel la frayeur de la découverte d'un serial killer ont utilisé la punchline à l'époque. :quantico:

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Guy_Georges

Et mon cher Mr (para)no, si tu me laisse quelque temps, je pourrait donner le change de façon constructive et ludique.

Merci d'avoir enfin répondu en public.
A partir du moment où un foromeur se pose en "savant", je pense qu'il est bien de montrer patte blanche.

Il y a déjà eu un précédent assez regrettable.

En revanche, je pense clairement que tu m'as menti sur ton âge, ce qui pose un souci sur le cursus que tu m'as exposé. :paranoweed:

Guy Georges ? Tu peux pas test. pasdebol

Putain ya au moins 15 ans que j'avais pas entendu ça. lol

Désolé de t'avoir froissé en te disant que je trouve Snap crédible sur le coup du cursus.

Dernière modification par Mister No (28 juillet 2020 à  21:18)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7532
Inscrit le 12 Mar 2015
1080 messages
Blogs

Désolé de t'avoir froissé en te disant que je trouve Snap crédible sur le coup du cursus.

Guy pas froissé ! Et on aura tous appris des trucs sur ce topic finalement. Je dois avouer que la MD soit inhibiteur irréversible du CYP2D6 ça je savais pas dutout, et ça a sa putain d'importance. Le métabolisme du trama modifié 250h après une prise de MD ! J'avais jamais lu ça ! Et y'a pas que le trama qu'est métabolisé par ce cytochrome, une chiée de médocs sont aussi potentiellement affectés 250h après dla D ! Bon à savoir...

Sinon pour ta fixette sur mon âge, ça me fait penser que j'ai lu un tout petit bouquin aujourd'hui que je vous recommande, "Notre besoin de consolation est impossible à rassasier" de Stig Dagerman, avec une nouvelle idée que j'avais jamais rencontrée ou que j'avais pas intégré, je l'ai beaucoup appréciée.

Stig Dagerman pose cette réflexion qui selon moi est affreusement pertinente. La création du temps (en âge, en heure) est une absurdité qui nous fait voir la vie comme une somme d’années passant, s’accumulant, jusqu’aux grands âges où l’on commence à craindre la fin. Or, le temps ne dit rien, au sujet de rien. Qu’est-ce que cela peut faire que les choses soient arrivées un lundi ou jeudi, en 1964 ou en 1976, qu’elles aient duré une seconde ou dix heures ? En quoi cela donne des informations importantes sur la « vie » ? Vivre, pour l’auteur, c’est justement éprouver ces moments où le temps n’a aucune importance : dix minutes d’amour fou peuvent vous tenir en haleine parfois toute une vie ; et justement, la vie n’est que cette succession de temps de « consolations » qui vous marquent au fer rouge : « Il est absurde de dire que l’homme soit fait pour autre chose que pour vivre ». Pas fait pour écrire, pour couper du bois, pour chanter…  Non juste fait, là, pour éprouver. Éprouver quoi ? Qu’importe. Ce sont ces sentiments et ressentis qui feront son expérience de la vie. Si on arrivait à ne plus penser en temps qui passe, en somme, en date, en jours, on pourrait s’affranchir de cette obsession de devenir quelqu’un et de « faire quelque chose ». Mais c’est un affranchissement impossible qui nous plonge dans un désespoir sur lequel nous ne pouvons rien, à part chercher des… consolations.

Dernière modification par guygeorges (28 juillet 2020 à  23:32)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    De nouveaux animateurs-trices sur Psychoactif
    11 avril 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    Il y a 6jCommentaire de pierre (6 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    Il y a 7hCommentaire de Psyborg (9 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 2jCommentaire de Ficus (38 réponses)
     Forum UP ! 
    Comment avoir des XMR sans passer par bitcoin ?
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Usage Recreatif Fervex
    Il y a moins d'1mn
    2
    Commentaire de Doo-J dans [Médicaments psychotro...]
    (26 réponses)
     Forum 
    [Sondage] Quel médicament/produit vous aide à dormir?
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Akaion dans [Médicaments psychotro...]
    (21 réponses)
     Forum 
    Moisissure/Contamination - Comment transporter des champis frais sans qu'ils pourrissent ?
    Il y a 2hCommentaire de MikeO'ryize dans [Psilocybe - Champigno...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Première prise Xeroquel 400mg LP Mylan Parma
    Il y a 2hCommentaire de Akaion dans [Médicaments psychotro...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Culture - Champis au look atypique
    Il y a 2hCommentaire de MikeO'ryize dans [Psilocybe - Champigno...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Bad trip - J'ai sous-estime les truffe
    Il y a 4hCommentaire de Kudram dans [Psilocybe - Champigno...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Santé - Je n'arrive plus à manger
    Il y a 4hCommentaire de Kudram dans [Au coin du comptoir.....]
    (8 réponses)
     Forum 
    Alternatif au Lexomil ?
    Il y a 4hCommentaire de Akaion dans [Conseils généraux de...]
    (1 réponse)
     Blog 
    L'idée du siècle : débuter une conso de shoot d'héro pluriquotidienne
    Il y a 2hCommentaire de Acid Test dans le blog de L'Apoticaire
    (22 commentaires)
     Blog 
    K'rud Alès en C'veines
    Il y a 7hNouveau blog de K'rud Alès en C'veines dans [En passant]
     Blog 
    Nouvelles seringues Omnican
    Il y a 7hCommentaire de Biscuit dans le blog de Akaion
    (9 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 04:42
     PsychoWIKI 
    Usage, abus et addiction à la codéine et au tramadol
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Theoldjunkie50, Kudram, LeCorbeau nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Le reconstructible
    par Psyborg, le 18 Apr 2021
    Bonjour à tous :) Beaucoup d'entre vous utilisent surement des atos ou drippers avec plateau reconstructible. C'est quoi le reconstructible? C'est le fait de faire soi-même ses résistances et cotons, pour avoir la vape que vous souhaitez. Cela vous reviens à beaucoup moins cher, car vous avez s...[Lire la suite]
     TR, une pluie de synesthésie et une explosion de perception
    par fougère, le 30 Mar 2021
    hello, voici le tr de mon premier trip au 1cp-LSD, j’espère qu’il vous plaira S&S : chez mon copain, un peu d’appréhension mais je me sens enfin prête à tester la molécule 19:15 -> prise de 50ug avec mon copain 20:15 -> début de léger effets, pupilles dilatées, chaleur, tremblement,...[Lire la suite]
     Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    par Lise-Ergique, le 07 Apr 2021
    Hola, Moi qui détestais fumer de la weed classique, je me suis découvert une vraie affinité pour le CBD il y a de cela quelques mois. J'en pouvais plus de gober des benzos par poignée et d'être malgré tout confrontée à des insomnies carabinées et des crises d'angoisse paralysantes. Fermer l...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Ca fait du bien à lire, tout le monde ne croit leur baratin pas yeux fermés ~MG dans [forum] La guerre à la drogue " c'est de la merde " !
    (Il y a 10h)
    Merci pour l'info. La France est à la traîne. ~ Ak' dans [forum] Au Canada, un projet de loi pour dépénaliser TOUTES les drogues
    (Il y a 13h)
    Tant d'infos précieuses ~MG dans [commentaire de blog] La Condition Pavillonnaire
    (Il y a 14h)

    Pied de page des forums