Les taz me font plu rien / PsychoACTIF

Les taz me font plu rien

Publié par ,
611 vues, 6 réponses
420 
Nouveau membre
000
Inscrit le 05 Jun 2020
16 messages
Bonjour

Etant anciennement un gros
consommateur de taz pendant 1 ans, j'ai retenter de prodé au bout de 8 mois, ça ma fait qu'un leger effet...

Peut être que les taz que j'ai sont de mauvaise qualité je sais pas, mais avant quand j'en prenai j'étais dans une autre dimension je voyai les couleurs vive j'étais pire qu'euphorique j'avais un orgasme dans tout mon corps j'etais en extaze.

J'ai retenté et ça me fait pas grand chose, j'suis dégoûter, c'était hier soir

Des consommateurs à qui c'est arrivé ?

Hors ligne

 

Nibiru 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 07 May 2020
7 messages
Salut à toi,

C'était un taz de combien mg ?

Hors ligne

 

guygeorges 
Psycho sénior
5121
Inscrit le 12 Mar 2015
725 messages

J'ai retenté et ça me fait pas grand chose, j'suis dégoûter, c'était hier soir

T'es le membre qui a consommé avec du tramadol c'est ça ? Comme t'as expliqué snap, le tramadol a pu blunter le côté sérotoninergique du truc. La prochaine fois s'il y'a, attends les 5 demies-vies du trama (8 ou 9h de mémoire) avant de drop.

Et sinon y'a certains moyens pour potentialiser de la MD. T'as déjà essayé le piracetam ? Sinon en moins RdR, t'as essayé le combo MDMA/GHB ou GBL ? Ca rajoute vraiment un plus à l'expérience de tout upper, rien à voir avec l'alcool ! Le GHB augmente la libération d'oxytocine au même titre que la MD, et lisse tous les effets stimulants gênants en rajoutant au bodyhigh. Au risque cependant de ne plus pouvoir t'en passer une fois que t'as goûté le mélange, t'es prévenu.

J'avais lu un thread de mecs sur bluelight qui essayaient de faire revenir la magie de la MDMA en prenant des mégadoses de millpertuis. Je sais pas si ça as été assez testé pour que ça soit avéré, mais de ce que je me rappelle les mecs étaient motivés. Ils t'expliquaient que les méga doses de millpertuis ça te fou en dépression et ils faisaient ça pendant quelques semaines mais que dans le processus tu rééquilibre ce qui t'as fait perdre la magie du truc. Faudrait que je retrouve le thread.

Edit : Voilà c'est ce cher Medievil. https://www.bluelight.org/xf/threads/st … ck.464244/
Lui c'est vraiment un expérimentateur de la mort, c'est grâce à lui que j'ai appris que tu pouvais te sevrer du GHB avec la mémantine. Et ça a marché pour moi du tonnerre en 2012, j'essaye de refaire la même en ce moment même.

Ce thread traite mieux du sujet : https://drugs-forum.com/threads/returni … est.47972/

Dernière modification par guygeorges (28 juillet 2020 à  07:43)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Sociophrenic 
A la conquête du trip parfait
France
800
Inscrit le 22 Oct 2017
79 messages
Blogs
Salut à toi !

Ce post m'intéresse, en effet, ex-gros consommateur de MD, j'ai passé plus d'une année à prendre tous les week-ends, oscillant entre soirées techno et prise en soirées appart plus chill à taper de la D, ecsta et cristaux, avec des doses frôlant le comportement suicidaire, on avait l'habitude, à terme de monter jusqu'à 5 voir 6 cachets/para bien dosés (je me demande encore aujourd'hui comment nous n'avons pas rencontrés de problèmes graves durant nos perches, aucun SS ni d'OD) , les effets que nous recherchions n'étant plus réellement de l'ordre de l'euphorie ou de l'empathie mais ceux de la surdose (black-out, gestes incohérents, discussions seul pendant des dizaines de minutes, c'était notre dada roll). Vint le moment où ni le corps ni le mental ne suivaient ce qui m'a conduit à stopper net ma conso, avec tous les effets secondaires que vous pouvez imaginer, il était temps de payer les pots cassés. Perte de poids conséquente, depression inévitable ( qui s'est avérée en réalité avoir déclenché une bipolarité mixte, ayant un terrain, mon grand-père et ma mère en étant atteint, ma conso excessive de cannabis n'ayant fait que tout empirer).

Mais je m'écarte du sujet. Après une pause d'environ 10 mois, j'ai voulu réitérer, très bonne MD récup, des amis et moi avons décidé de reprendre. Ils ont tous finis éclatés, mais moi, rien, si ce n'est des nausées et et un mal-être constant. Rebelote, quelques mois après, excellente MD récup, mes amis toujours chep à mâcher comme des chameaux et à essayer d'allumer leur clope avec leur téléphone, la mâchoire partant en Tanzanie, mais de mon côté, rien, la même chose, nausées, vomissement, et mal-être, pas une once d'euphorie, seulement du bruxisme et une sale redescente derrière.

J'en viens donc à l'interrogation qui me taraude : j'ai pu lire quelques témoignages de personnes dans le même cas que moi, consommation abusive répétée, puis après une grosse, voir énorme pause (parfois des années), et après une reprise avec conso de bonne qualité, mêmes symptômes, aucun effet positif, que du négatif.
Et j'ai pu lire qu'il était possible qu'après une consommation abusive sur le long terme, il était possible que les récepteurs sérotoninergiques aient été grillés, et donc aucune chance de retrouver des effets plaisants. Néanmoins je ne m'appuie que sur des témoignages, et pas le moindre article ou source scientifique pouvant en attester.

Alors voila, je ne pense pas avoir pu t'apporter une grande aide, mais j'en profite pour demander si quelqu'un est en mesure de m'apporter de plus amples informations à ce sujet, cette question me trottant dans la tête depuis un bon moment.
Evidemment, je n'ai pas poussé le bouchon plus loin et ait fait une croix définitive sur la D, jugeant que j'avais simplement fait mon temps, et par la même occasion de la merde avec mon corps.

Merci de m'avoir lu, et en espérant que quelqu'un saura éclairer mes lanternes ! (J'en appelle à @prescripteur s'il passe par là)

Prenez soin de vous les psychonautes, et on ne le répetera jamais assez mais, ESPACEZ VOS PRISES, ET MENAGEZ VOTRE CERVEAU EN RESTANT DANS DES DOSAGES RDR

Sociop.

Nietzsche parlait du Cercle Vicieux, Hofmann m'a montré La Boucle

Hors ligne

 

guygeorges 
Psycho sénior
5121
Inscrit le 12 Mar 2015
725 messages

Et j'ai pu lire qu'il était possible qu'après une consommation abusive sur le long terme, il était possible que les récepteurs sérotoninergiques aient été grillés, et donc aucune chance de retrouver des effets plaisants.

C'est pas les récepteurs qui "grillent". Les récepteurs sont des protéines enchassées dans la membrane des neurones. Lorsqu'ils subissent trop de stimulation (trop grande quantité de sérotonine dans les synapses) ils se font internalisés. C'est à dire que le neurone met en branle un mécanisme qui les fait passer de la membrane à l'intérieur du neurone, comme ça ils se font plus activer. C'est un mécanisme de tolérance/protection qui est assez rapide à se mettre en place, et donc assez rapide à se régulariser.

Un autre mécanisme serai la modification de la quantité de récepteur produite, ce qui sous tend une modification de la quantité d'"activateurs" au niveau de l'ADN. T'as des protéines qui se collent à l'ADN pour déclencher la production d'un gène comme par exemple un récepteur sérotoninergique. Si la quantité de ces protéines est modifiée, t'as moins de démarrage de la production de nouveau récepteurs. C'est encore une manière de réguler le système, ce coup là a plus long terme.

Mais dans le cas de la MDMA, je crois que le mécanisme le plus "inquiétant" au niveau neuronal, c'est la diminution des dendrites des neurones sérotoninergiques (et là c'est encore plus long terme). Pour rappel, un neurone va communiquer avec un autre neurone grâce à des petites branches qu'il va projeter vers le neurone adjacent. Les branches c'est des dendrites, et le point de contact entre les neurones c'est la synapse, là ou se déroule la libération de sérotonine et là ou sont situés les récepteurs qui la reçoivent.

Et ducoup la MDMA modifie la quantité de ces dendrites dans le cas d'abus. C'est comme si tes neurones c'était les arbres d'une foret et toi bah tu élague les branches des arbres, et ducoup ils se touchent plus et l'information ne peut donc plus passer. C'est je crois ça qui résulte en des symptômes de dépression, en tout cas en partie. C'est pas encore irréversible, les branches peuvent repousser au fil du temps. Mais c'est lent ! Cela dit, t'as des moyens d'accélérer cette repousse, notamment par exemple les antidépresseurs. Les antidépresseurs, par différents mécanismes, promeuvent une certaine neuroplasticité. Et ducoup si tes connections neuronales ont été coupées par une dépression chronique, un stress prolongé, ou un abus de MDMA, tu peux booster la repousse de ces branches. Toutes les ADs (et les psychédéliques aussi), et beaucoup d'autres méthodes non pharmacologiques (tel que la méditation, la psychothérapie, ...) sont efficaces car elles boostent des facteurs de croissance neuronaux. Tes neurones c'est des arbres et tu leur envoie un signal (le facteur de croissance neuronal, BDNF, etc...) qui leur demande de faire pousser plus vite leurs branches. L'information repasse, et tu sort plus rapidement de ta dépression par exemple.

Et sinon en cas d'abus extrême, tu ne fait pas que couper les branches de l'arbre. Tu bute l'arbre complètement. Le neurone est tellement attaqué par une surstimulation qu'à un moment il va se suicider (mort par apoptose). Et ça bah là c'est définitif. Sauf que t'as quand même des nouveaux neurones qui sont créés dans une zone bien particulière de ton cerveau, l'hippocampe. Mais je ne sais pas si ces nouveaux neurones peuvent se replacer dans les zones sinistrées par ton abus de MDMA. Et il me semble que c'est là que le concencus scientifique n'est pas établi. Est-ce que la MDMA peut niquer les dendrites des neurones, ça oui. Mais est-ce que elle crée une toxicité assez forte pour buter les neurones, c'est encore controversé (selon mes connaissances parcellaires sur le sujet quand je m'y étais intéressé y'a quelques années).

Ce qui est encore plus complexe, c'est que la MDMA peut aussi créer une augmentation de la neuroplasticité si consommée dans un certain cadre. Si tu n'abuse pas, la MDMA a un effet hallucinogène, un effet de baisse des barrières mentales qui te permet de travailler sur tes traumas. La recherche se relance en ce moment même a ce niveau, pour les vétérants ayant des symptomes de stress post-traumatique (PTSD). Et je crois (c'est mon interprétation je suis pas sûr) que de pouvoir intégrer un souvenir traumatique que tu pouvais pas intégrer avant (ce qui te crée le PTSD), ça peut se traduire d'un point de vue neurologique en une aumgentation de la neuroplasticité dans une certaine zone de ton cerveau pour refaire des connections synaptiques. Encore en prenant l'image de la forêt, la MDMA pourrai te permettre de rétablir des connections entre un bosquet de la forêt sinistrée par un stress trop important, pour que la forêt redevienne un tout uni.

C'est simplifié biensur, et pas sourcé, mais c'est ma compréhension des mécanismes en jeux présentés de manière imagée. Je suis un peu trop défoncé pour faire mieux lol.

Dernière modification par guygeorges (01 août 2020 à  16:14)

Reputation de ce post
 
Un grand merci pour cette réponse très complète et bien imagée - Sociop
 
Précis, très intéressant. >JFD
 
Il y a une histoire de myeline aussi, mais c'est clair net et précis ;) - Johan
 
Top, super clair ! CO

Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

guygeorges 
Psycho sénior
5121
Inscrit le 12 Mar 2015
725 messages
Ah et en relisant un message, j'ai quand même oublié un point clef qui devrai d'ailleurs te dissuader de continuer à prendre de la MDMA. Je sais pas si tu connais le scandale du médiator, un produit stimulant de nature amphétaminique qui a été utilisé comme coupe faim dans les années 2000. Ce stimulant a provoqué la mort de plusieurs personnes à causes de valvulopathies cardiaques. Ca serai l'activation d'un sous type de récepteurs sérotoninergiques (5HT2B de mémoire il me semble) qui seraient la causes de ces valvulopathies. En gros l'activation de ce récepteur dans les cellules cardiaques va pousser le cœur a créer de nouvelles cellules. Et à force ce mécanisme provoque une accumulation de tissu qui peut diminuer voir niquer l'efficacité fonctionnelle de l'organe.

Je me rappelle d'avoir lu que chez les gros consommateurs de MDMA, on pouvais retrouver ces types de valvulopathies, donc faut avoir ça en tête quand tu consomme de la MDMA, il n'y a pas que le côté neurotoxicité qui est en jeu !

D'ailleurs tout agoniste qui joue sur ce récepteur pourrait potentiellement créer cette pathologie ! Ce qui me porte à croire que la prise de champignons hallucinogènes ou de LSD, notamment en microdosage sur les prises répétées et pas une fois tous les X mois, pourrait aussi créer ce genre de problème. Et ça, cette question n'est jamais soulevée et très peu connue par les personnes qui font du microdosage. J'ai essayé de faire quelque recherches là dessus pour voir si il y avais des articles scientifiques là dessus, et j'ai pas trouvé grand chose. Je me rappelle juste qu'il y a quand même une notion de dosage. Plus tu prend un haut dosage, plus l'effet sur les valvulopathies sera important. Et j'avais aussi trouvé que au moins dans une certaine mesure (difficile à évaluer), le processus pouvait se résorber de lui même.

Mais je trouve tout de même scandaleux que tous les partisans du microdosage ne parlent pas de cet effet potentiellement très dangereux. Je rappelle que Shuglin, qui a testé pleins de composés différents hallucinogènes ayant tous une action sur ce récepteur 5HT2B, est mort de valvulopathies cardiaques. Bon ok c'est peut être une coïncidence, et il est mort assez agé ! Mais tout de même, ça fait réfléchir et je pense que la question devrai être creusée scientifiquement. J'arrête là ce post légèrement hors topic, c'était juste un petit pavé de plus pour pas rester trop longtemps à 666 posts hahaha big_smile

Dernière modification par guygeorges (02 août 2020 à  01:16)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

psychototo 
ıllıllı Psycho Rêveur ✿ ıllıllı
France
800
Inscrit le 20 Nov 2017
152 messages
Salut,

On t'a pourtant prévenu et bien dit de ne pas prendre de MDMA après une grosse consommation de Tramadol, ne cherche pas plus loin...
Si tu veux essayer de reprendre, attends le week-end prochain, ne consomme pas de trama avant, ça devrait déjà mieux passer... Mais après rideau, attends 6 semaines à 2 mois avant d'en reprendre si tu veux que ça se passe bien. Déjà je devrais même pas te conseiller d'en prendre le we pro. Menfin bon t'es grand, tu fais comme tu veux mais sois plus attentionné envers toi-même.

drogue-peace

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Suite de l'enquete : Qu’est-ce que la possibilité d’achats en lig...
    Il y a 20hCommentaire de AugustusHill (17 réponses)
     Appel à témoignage 
    Numérique et usage(r.e.)s de drogues, l'enquête continue ici !
    31 juillet 2020Commentaire de jegthegui (20 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 5jCommentaire de Huile (43 réponses)
     Forum UP ! 
    Combien ce revend une boîte de Skenan Lo 60 et 100mg
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Kétamine en poudre qui traine depuis + d'1an
    Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Besoin de conseil pour les flushs
    Il y a moins d'1mnCommentaire de champchamp1 dans [Psilocybe - Champigno...]
    (7 réponses)
     Forum 
    4-HO-MET - Metocine intraveineuse
    Il y a 7mn
    2
    Commentaire de Sufenta dans [RC Psychédéliques...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Interaction CBD et Benzodiazépines
    Il y a 11mnCommentaire de Mauddamier dans [Médicaments psychotro...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Expériences - 3-MMC la grosse discussion
    Il y a 23mn
    28
    Commentaire de Lolla dans [Cathinones et RC stim...]
    (362 réponses)
     Forum 
    Diazépam - Besoin d'aide pour savoir la dose
    Il y a 43mnCommentaire de Biscuit dans [Benzodiazépines...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Bad trip - Depression sévère, photophobie et fatigue chronique
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de Hopeinfuture dans [LSD 25...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Sniffer - Sevrage Heroine en douceur
    Il y a 2hCommentaire de Biscuit dans [Heroïne...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Extraction mimosa - question sur le choix du naphta
    Il y a 2hCommentaire de Kratomman dans [DMT, changa et ayahua...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Heureuse sans drogues ?
    Il y a 12h
    3
    Commentaire de Lolla dans le blog de Lolla
    (12 commentaires)
     Blog 
    Citations , bouton citer
    Il y a 1jCommentaire de JellyFish's Dream dans le blog de arlonne
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    La filtration lors de la préparation de l'injection intraveineuse
    Dernier quizzZ à 11:04
     PsychoWIKI 
    Cannabis, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Weedstiti, WeedDeProvence, Le-Laxa, AugustusHill nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     TR - DidesmethylNeramexane
    par Terson, le 12 Aug 2020
    Bonjour tout le monde, Bon j'offre a Psychoactif le premier TR EVER sur cette substance. Après quelques tests plus ou moins fructueux, j'ai ingéré 250 mg hier a 8 h 00 du matin, voila mon TR : T + 30 min : Ça monte. T + 1 h : Sensation bizarre d'engourdissement du corps, les perceptions tact...[Lire la suite]
     Suite de l'enquete : Qu’est-ce que la possibilité d’achats en ligne a modifié pour vous ?
    par Chest_Shire, le 11 Aug 2020
    Hellooooow les gens :3 Alors pour moi le deep ça a été une révolution ! Et pas que pour la drogue mais bien pour tout ce que ça impliquait à l'époque (genre y a 5/8 ans quand je faisais mon nolifes dessus ^^). Concernant les prods c'est fou comme je vais répéter ce qui a été dis au dess...[Lire la suite]
     La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l'inhalation
    par psychodi, le 28 Jul 2020
    je copie-colle le texte j'avais pas vu qu'il n'est pas accessible à tout le monde, désolé : 28 | Le Courrier des Addictions • Vol. XXII – n° 2 - avril-mai-juin 2020 FOCUS La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l’inhalation de produits psychoactif...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Joli TR bravo suf dans [forum] Metocine intraveineuse
    (Il y a 19mn)
    Un peu d'amabilité te rendrait moins irritant. dans [forum] elle postait sa défonse en story
    (Il y a 3h)
    Jsais pas si ce sont les meilleurs conseils, mais j'ai envie de les appliquer >J dans [forum] Depression sévère, photophobie et fatigue chronique
    (Il y a 3h)
    Les fantasmes de certains sont très drôles. Les sources, viiiite :) dans [forum] elle postait sa défonse en story
    (Il y a 10h)
    Un trip sans accro, que du positif. Abraca. dans [forum] Metocine intraveineuse
    (Il y a 16h)

    Pied de page des forums