Psychoactif
Et vous, comment utilisez vous la ké ? / PsychoACTIF

[ Expériences ]
Et vous, comment utilisez vous la ké ?

Salut à tous !

Avant toutes choses, je parle de comme je parle de la 2fdck. Ce sont des jumeaux pour moi. Pas identique, m'enfin..

Sur ce forum, j'ai pu voir de nombreuses utilisations différentes. Beaucoup d'UD parlent de viser le hole en priorité.
J'en ai vu beaucoup s'exprimer à propos de l'iv/im, un peu moins à propos du sniff. (peut-être parce qu'il ya plus de détails techniques à discuter pour l'injection..)

Personnellement, jnai jamais visé le hole (trop intimidé ? pas ce que je recherche ? trop cher ? peu importe, mon utilisation me convient. du moins ça me convenait avant l'accoutumance..)

J'utilise le sniff, l'injection me semble être un "vice" difficile à se débarrasser (tout comme le fait de fumer ou de vaper. Dur de se passer du geste quel que soit le produit. Pour moi en tt cas).

Et je vise (idéalement) ce sweet spot, où la dissociation se fait suffisamment sentir pour pouvoir bien bugger sur un miroir, se demander sa place dans l'univers et se demander qui est ce fameux "je". Ce genre de truc.
J'aime cette sensation d'irréalité.

Des fois, je "micro" dose, juste pour sentir le doux effet seroto et la légère ébriété disso.

En vrai, je me rend compte que c'est le combo thc/ké que j'aime réellement. Ils se potentialisent tellement l'un l'autre..

Et vous ?
Quelles sont vos utilisations ? Avec quelle fréquence ?
Que visez/aimez vous comme effets?
Comment gérez vous l'accoutumance, la dépendance ?
Quelle est votre roa et pourquoi ?

JFD

"L'Histoire est écrite et réécrite à chaque seconde,
Regarde ces fils de **** ça svoit tout dsuite qjsuis pas dce monde. "

Hors ligne

 

#2 
Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer France
11 octobre 2020 à  00:24
Yop,

Alors je réponds, mais je n’ai pris de la keta que 3-4 fois dans ma vie, et même si les effets s’en rapprochent, niveau dosage et durée d’action c’est assez différent, de la MXE  2 fois.

Perso étant injecteur d’abord, particulièrement à cette époque, mais surtout parce que je l’ai eu sous forme pharmaceutique, donc en Ampoule, je l’ai utilisé en IV

La MXE aussi, mais dans un cadre un peu différent. La keta c’était purement du récréatif, alors que la MXE m’a servis à mieux encaisser 24/36h ou j’étais en galère d’opiacés (je n’avais que 30mg de sken pour tenir 24h, à une époque où j’étais sous TSO Oxy 320mg/jours que je prenais en IV)
Ça a plutôt bien fonctionné, et même si ce n’étais pas un jour et demi agréable, ça a été laaaaargement moins horrible que si je n’avais eu que la dépanne de sken

Bref pour en revenir à la Keta, je ne visais pas non plus le Hole, c’était plutôt de l’expérimentation; j’ai adoré les effets, et le côté tourbillon dissociatif dans le quel je me suis sentis entraîner en quelques secondes.
La première fois avec 20/25mg IV (qualité pharma donc pure, et très tranquille pour une première du fait que j’avais un gros traitement quotidien niveau dosage, aussi bien coté opis, que benzo)

Suite à cette première expérimentation assez plaisante, sans être hard core dans les effets, j’ai un peu augmenter les dosages, toujours sans visé le Hole; et en restant prudent par rapport au mélange, en passant donc à 40mg environ (Entre 35 et 45 au Max), tjr en ampoule pharma
(J’ai aucune idée de la qualité moyenne de la keta « de rue » )

C’était plus intense, mais cette fois je savais à quoi m’attendre, en tout cas plus que la première fois ou les seuls choses que je savais venaient de mes lectures sur PA, et le seul disso que j’avais consommé avant était le DXM.
Donc malgré une dose plus forte (et des prises espacés, donc très peu d’effet d’accoutumance), j’avais préparé un contexte qui se prêtait plus à l’expérience, pièce un peu ambiance cool, une musique ou une série qui allait bien, calé, mon shoot, et je me laissais partir, toujours cette sorte de tourbillons un peu inexplicable genre machine à laver, et pendant la durée du trip, j’avais carrément l’impression d’être dans la série, de vivre la musique, tout en vivant ça intensément, il y avait le côté disso de « je vois la scène de l’extérieur »

Perso j’ai adoré, une super expérience. Si je devais recommencer je pense que ce serait toujours en IV, même si j’avoue que je serais également curieux de savoir à quoi ça peut ressembler en sniff.
Le Hole ne me tente pas plus que ça, même si ma curiosité naturelle, fais que je n préfère pas dire jamais.

Niveau accoutumance/gestion, même si j’ai trouvé ça hyper sympa, ce n’est clairement pas, pour moi, un prod qui peut s’utiliser tout les jours, et je pense que pour apprécier à fond il faut que ça reste relativement occasionnel, donc ce n’est vraiment pas quelque chose qui me fait peur, les fois où j’en ai pris c’était parce que l’occasion se présentait, un pote avait ramener une ampoule, j’ai jamais vraiment chercher en en pecho en dehors de ça.

Niveau dosage je serais plus emmerdé avec une version street, puisque c’est un produit que je connais assez mal, mais ce serait aussi l’occaz de test en sniff

Je resterais donc sur ce genre d’utilisation, et donc une fréquence très très occasionnelle; ce qui limite voir empêche les effets d’accoutumance.

Si c’est en Ampoule, en IV, en poudre je pense que je testerais sniff et IV.
Le hole comme je disais, un jour peut être, mais ce n’est pas ce que je recherche en premiers lieu, et ce serait plutôt une expérience poussée par la curiosité.

Par contre, autant de par ce que j’ai pu en lire, que par rapport au bénéfice que j’ai tiré de la MXE, si un jour je voulais re tenter un sevrage (ce qui n’est plus au programme depuis longtemps ^^ ) ou même juste une grosse opération baisse de tolérance, je pense que je n’hésiterais absolument pas à utiliser la keta pour m’aider.
Bien que plus expérimentale, et un peu « thérapeutique » ça avait eu une vrai efficacité avec la MXE, et les données scientifique avec la keta et les opis semblant aller dans le même sens, ça peut je pense, être une aide précieuse si utilisée comme il faut, et dans ce but précis.

Sinon en récréatif pure, posé chez moi, et avec le contexte adapté, en tout cas un effet assez dur à décrire, 1 a 2 shoot sur une ampoule, et chacune espacées de plusieurs mois, je n’ai donc pas énormément expérimenté, mais j’en garde de très bons souvenirs

drogue-peace

Zaz

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

Un jour peut-être, j'essaierai l'iv.
Loin des regards inquiets de mon entourage je pense.

En ce moment, sur une soirée, je cumule petites traces après petites traces (un certain nombre quoi !), jusqu'au moment où mon corps "vibre" un peu, et là petit vapo de thc.
Étant en cours de sevrage, ça fait un effet d'ascenseur orbital !

C'est fou comme les dissos peuvent servir de bequille de fortune lors de différents sevrages. Que ce soit pour les opiacés, comme le raconte Zaz, ou pour le thc pour ma part, l'effet thérapeutique est présent ! (Du moins, le manque n'est pas aussi violent)

"L'Histoire est écrite et réécrite à chaque seconde,
Regarde ces fils de **** ça svoit tout dsuite qjsuis pas dce monde. "

Hors ligne

 

JellyFish\'s Dream a écrit

Et vous ?
Quelles sont vos utilisations ? Avec quelle fréquence ?
Que visez/aimez vous comme effets?
Comment gérez vous l'accoutumance, la dépendance ?
Quelle est votre roa et pourquoi ?

Salut,

je réponds, mais moi non plus je ne suis pas une adepte adonf de

J'en prends une fois tous les X mois, quand on m'en propose et que je n'ai pas déjà pris des opiacés...c'est qui n'arrive pas très souvent wink

J'en prends pour me défoncer la gueule, mais gentiment, moi non plus le hole c'est pas mon but. Cependant récemment ça m'est arrivé d'en prendre un peu plus, même couplé aux opis/alcool. Ce que je peux confirmer que ce n'est vraiment pas top.

Avec la combo opi+ké+alcool je me suis sentie partir vraiment loin, pas du tout comme les fois précédentes que j'en avais pris et que j'appréciais la flottaison cotonneuse, la sensation de légèreté du corps, voire sa perte de conscience (je me souviens d'une fois qu'en voulant me rouler une clope je pensais que ma main c'était la feuille, bref des trucs comme ça).

Je ne crois pas que j'ai fait un hole, mais plutôt que j'ai fait quelque chose de très dangereux.
Parce que c'était pas tellement un effet dissociatif, mais plutôt une sensation à la limite du très désagréable, où je perdais tout contact avec la réalité (heureusement, les deux fois que j'ai fait cette bêtise - parce que oui, j'ai enchainé deux fois - il y avait une personne très proche qui gère bien mieux ses défonces à la qui me donnait la main, ça m'a grave aidée et rassurée à ne pas me sentir complètement perdue), comme si j'étais tombée dans un trou noir, avec un corp fourmillant voire inexistant.

Une des deux fois avec alcool+opis en plus j'ai failli partir en bad (en imaginant que des keufs arrivaient nous déloger et moi complétement perche je me faisais violenter sans pouvoir rien faire), mais j'ai réussi à m'accrocher à la musique et à me dire ça va passer, même si le temps était complètement dilaté et revenait en boucle en ayant l'impression que ça dure des jours et des jours. La deuxième fois (avec plus d'alcool que la précédente), je me sentais grave assommée, je savais qu'il y avait des potes qui veillaient sur moi, mais j'étais comme anéantie, c'est dur à expliquer, vraiment comme si j'étais perdue dans l'espace intergalactique, noir et froid avec quelques planètes au loin. Je luttais quand même un peu, ça n'a peut-être pas aidé, mais au même temps je savais très bien qu'alcool+opis+ké, c'est pas vraiment safe...alors...
L'effet métallique de la lumière hyper brillante façon DXM, ça m'aveuglait à moitié dès que le gros de la montée est descendu (mais ça j'était plus habituée).

Après en me relisant, ça ressemble un peu à des holes, mais c'était peut-être pas le bon S&S pour l'apprécier ?

Bref, depuis j'en ai repris, mais à des doses moindres (les deux fois que je raconte, on s'était envoyé des grosses poutraces, en ayant pas de tolérance...genre 1 g à six).

Sinon par rapport aux autres questions :
bah, la dépendance je la gère facile car j'ai l'impression que ce n'est pas mon prod préféré, j'en prends quand j'ai pas mieux sous la main. Mon côté tox c'est plutôt de continuer d'en prendre même si je sais que c'est mon kiff ultime...car des fois, ça me fait du bien juste me mettre un peu la tête à l'envers.

La ROA a toujours été nasale (en spray ou en traces), car j'aime les traces (même si je déteste le gout de la qui redescend, alors mes manches sont remplies de bavures blanches que j'essaie de rejeter défoncée). Vu les expériences récentes, l'IV de ça ne me tente pas du tout (déjà assez violent comme ça pour moi).

Par contre, je rajouterai juste un truc, récemment, j'en ai pris en étant un peu en manque d'opis...contrairement à l'expérience de beaucoup d'autres personnes, moi je n'avais pas l'impression que ça me faisait du bien...je continuais à bailler, à avoir froid (même si c'était pas insupportable), alors en keman je préfère du DXM (au moins ça m'enlève tous les symptomes) ou presque de l'MD. Bref, c'est mon ressenti perso, mais voilà.

Voilà, voilà pour ma relation restreinte avec cette molécule

Hors ligne

 

Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

En ce moment sur PsychoACTIF

Appel à témoignages
Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
Il y a 3j - pierre
Montrez votre matos de vape!
07 avril 2021 - NiVuNiConnu
34
Témoignez de votre utilisation du CBD ?
Il y a 16h - Jerem563
Forums
[ Expériences ]
Retour sur mon expérience avec des cubensis
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
[ Arrêt & Sevrage ]
Epitomax et effets sur la maîtrise des consos
 2, Il y a moins d'1mn - Dounia dans [Cocaïne-Crack...]
12
Fiabilité Achat via Snapchat ou whatsapp
Il y a 24mn - SheilaWest dans [Cannabis...]
12
[Sondage] Quel médicament/produit vous aide à dormir?
 1, Il y a 45mn - V'alchimiste dans [Médicaments psychotro...]
12
Nootropics puissants
 1, Il y a 50mn - L'Apoticaire dans [Speed-Amphétamines...]
18
Macron veut lancer un grand débat sur la consommation de drogue
 5, Il y a 59mn - V'alchimiste dans [Actualités...]
Usage Recreatif Fervex
[ Dosage ]
Quel dosage "fort" pour une femme ?
Il y a 2h - Sinow dans [LSD 25...]
Test d'une nitazène.
Blogs
18
Tranche de vie
157 jours pour 36 RC
Il y a 2h - Commentaire de TripSitterFR dans le blog de ectatrip
28
Tranche de vie
La Condition Pavillonnaire
 7, Il y a 8h - Commentaire de Lise-Ergique dans le blog de Morning Glory
11
En passant
Compilation PDF de mes recherches en chimie des psychotropes
 2, Il y a 9h - Commentaire de HUMA_NOlDS dans le blog de Terson
Sondage
Le topic épinglé de la semaine
Neurchi de Psychoactif
Il y a 6h - supermario64 dans Au coin du comptoir....
Les derniers champis
Joli! La legende des terrains du 93 est donc vrai !
dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI, Il y a 9h
Stimulant + psyché = risques de paranoïa, suggérer ça n'est pas rdr
dans [forum] Avis sur 4f-mph, Il y a 13h
Conversation passionnante! (bis) ~MG
dans [forum] craving et plaisir = 2 mécanismes différents, Il y a 13h
Nouveaux membres
Johnson, Melby, Ailyna, Sinow, ixel, Malikate nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS