Etazene: opioïde éphémère / PsychoACTIF

Etazene: opioïde éphémère

Publié par ,
880 vues, 19 réponses
Morning Glory 
Pécheuse récidiviste ~ Animatrice
9630
Inscrit le 10 Oct 2017
2098 messages
Blogs
Je ne voulais pas le faire à la base, mais vous avez été nombreux.ses à me le demander...
alors le voilà: le Tr sur l'etazene (etodesnitazene) ! o/

Je ne vais vraiment pas en faire une oeuvre d'art lol, mais sur ce coup ce n’est pas ce qu'on recherche de toute façon je pense wink Je vais donc décrire le plus précisément possible les effets, sans fioriture.

Puissance de la bête: 25 à 100X celle de la morphine, 70 sur les animaux.

C'est une molécule incroyablement courte en vape, pas plus d'une heure après la dernière latte, en prenant très large (allez deux si on compte les aftereffects).
Sur Reddit ( https://www.reddit.com/r/Opioid_RCs/com … ul_opioid/ ), j'ai trouvé un gars affirmant qu'elle touchait aux récepteurs mu, mais aussi dopaminergiques et cannabinoïdes. Mais sans aucune source... Cependant je trouve effectivement qu'il y a bien plus d'effets que de simples opis.



Par voie orale j'ai commencé par rien du tout, même pas l'équivalent de 10ug, puis au final sur une journée je me suis envoyé 1.8mg, ce qui équivaut jusqu'à 180mg de morphine (dose mortelle pour moi), pour absolument RIEN. La biodispo doit être vraiment merdique par cette voie (ou alors je m'y suis mal prise... En tout cas, ne prenez jamais cette dose d'un coup évidemment, ni même le quart de cette dose... à moins d'avoir une tolérance de ouf et tout). J'engueule même mon shop de RC mdr, qui m'assure que le produit est pur et testé en labo.
Alors ba, je me retrouve avec cet e-liquide inutile... Et je brave le pourtant sage conseil de Isodanger:

Hello, je m'inscris pour poster cela car en lisant je me dis que tu n'est certainement pas au courant mais l'Etazene en vape est une ROA dangereuse à court/moyen-terme car il existe un risque quasi certain de dépôt de hotspot sur la bobine metalique qui chauffe quand tu vapes (généralement le centre chauffe moins que les côtés donc des dépôts d'Etazene se feront au fur et a mesure) , dans tous les cas règle très bien ton wattage pour que la chauffe soit plus uniforme et question RdR change/ nettoie à l'alcool isopropylique très souvent ton materiel. La RoA la moins dangereuse pour moi reste le spray nasal (dilué volumétriquement bien sûr). Surtout si tu n'es pas sûre que ton Etazene soit de l'isotonitazene (200x a 500x plus puissant que la morphine) avec ne serait-ce que 250-500ug de dépot sur la bobine ce serait du suicide.

Une autre recommandation RdR si tu n'est pas certaine de l'authenticité de l'Etazene ( qui pourrait être de l'iso / meto / proto ) est de procéder par incrément par exemple de 50ug en 50ug car l'Isotonitazene est plus puissante que l'Etazene , et du fait du bannissement l'Etazene est plus rare.

En espérant que ça peut t'éviter une mort certaine

https://www.psychoactif.org/forum/t5712 … oWIKI.html



et je vape... très méfiament au début, cela va sans dire.

De tous petits effets! Mais pas assez.

Je quadruple donc la concentration de mon liquide. Et là, ça marche! J'ai fait un petit test ou deux, attendu, puis me suis mise au vrai ce soir même pour le Tr:



19h55: Etat de base. Je me sens assez normale, quoique j'ai pris de la DMXE en fin de matinée mais je n'en sens vraiment presque plus du tout les effets donc ça interférera pas avec l'expérience.
Début de vape. Concentration du liquide: 4mg/mL, dripper résistance double coil 0.15ohms, 50W.

Tolérance: avant je planais comme je voulais avec 15mg de morphine, aujourd'hui je ne sens plus 10 il m'en faut bien 20-30mg... (tsss, le fait de l'écrire me fait prendre d'autant plus conscience et ne me réjouit pas)

Variable parasite: mes traitements hmm L'aripiprazole, 5mg/jour, joue énormément sur les effets de bon nombre de drogues. Les opis sont encore relativement épargnés mais cette molécule étant potentiellement polyvalente, j'ai pû avoir une moindre euphorie par exemple, ou des effets dénaturés. Impossible à dire, je ne contrôle pas cette variable.


Première bouffée. Je retiens dans les poumons dix secondes par là
Relaxation très légère mais immédiate après expiration.
Quelques secondes après, une sensation de lourdeur apparaît. Tout ça est presque imperceptible, limite placebo.

Seconde bouffée deux minutes plus tard: Mes muscles se relâchent, ma conscience commence à devenir vague.
Troisième immédiatement après: je me suis toujours demandé ce que veulent dire les anglishs par "light-headed". Ce doit être ça... Ma vision bouge un peu, de haut en bas ou de droite à gauche, un peu comme si j'avais tiré sur un joint. C'est vrai qu'on ne dirait pas un simple opioide classique, il y a autre chose.

20h00: Quatrième taffe, les effet se font clairement sentir à présent, impossible de les rater. C'est un peu abrutissant, là encore comme avec la weed. Je n'aime d'ailleurs pas cet aspect des highs cannabiques.

20h05: J'ai perdu le compte mais je dois en être à une petite dizaine de bouffées. Je me sens lourde sans que ce soit désagréable. J'ai du mal à me concentrer, écrire est à peine plus difficile que la normale. Mes membres et tout particulièrement mes mains ont une sensation un peu bizarre, ba... anesthésiés ouai, je dirais. Plus que le reste du corps mais ça ne doit être qu'une sensation, je ne vois pas comment ce serait possible en réalité^^ Des grattouilles aussi, on y échappe pas^^ Le même shop vendait un tout autre opi l'année dernière dont j'ai oublié le nom, et qui était antihistaminique lol, pratique. Mais là non haha on a bien cet effet grattouille.

20h10: J'ai continué de tirer de temps en temps, à rythme moins soutenu car je sens que je suis déjà bien assez def à mon goût. Mais je vais pousser un peu pour vous fufu
J'ai une certaine agitation étrangement, je me sens détendue et... tendue à la fois. Peut-être l'action dopaminergique et/ou noradrénergique dont parlait le gars sur Reddit. En tout cas ça correspond bien. J'ai un bon effet canna-like je trouve, bien que je ne sois absolument pas connaisseuse de cette dernière, les quelques expériences à mon actif me rappellent bien certains aspects de l'etazene: lourdeur, lobotomie (lol), vision légèrement modifiée... Beaucoup moins d'effets en taux avec l'etazene par contre.

20h15: Je trouve que l'agitation est un point négatif. Elle m'empêche de profiter, mes muscles sont plus (+) tendus maintenant. Je crois que les doses un peu "hautes" (certains me traiteraient de chochotte mais j'aime pas trop les hauts dosages d'opis même de façon générale) rendent les effets "speeds" plus forts que ceux calmants. Il doit être difficle de piquer du nez avec ce truc. C'est quand même curieux cette dualité. Encore avec l'oxy ça passe bien ça ne m’interpelle pas, autant là avec l'effet canna-like c'est vraiment marqué, c'est plus de l'agitation que de l'énergie d'ailleurs. Je ressens le besoin de bouger mes membres, surtout mes bras (peut-être parce que je tape au PC et que le reste de mon corps est au repos).

20h20: Reposer mes bras diminue drastiquement l'agitation en fait, donc ça va, bien que je garde les muscles un peu crispés. Mais c'est bieeen moins relax que la morphine quand même. Moins cotonneux aussi. Ouai ça se rapproche un peu plus de l'oxy que de la morph (mais en reste super loin). En termes d'euphorie je saurais pas dire, je n'en ai jamais vraiment eu avec les opis, certaines fois un très grand bien-être oui mais pas jusqu'à parler d'eupho'.

20h25: Je lance Liquid Sunshine de Biga Ranx sur Spotify, et je dois dire que c'est coooool. La musique va vraiment bien avec cette drogue, elle me berce, je me sens bien.

20h30: Je passe sur 389, de Clexis. Tout autre genre de musique et pourtant je kiffe autant^^ C'est une drogue qui me semble assez polyvalente à ce niveau. Bon on est pas sur une appréciation de la musique type GHB ou psyché bien sur, je dis juste que c'est agréable. Je me demande quand je vais me décider à arrêter de tirer. Je ne monte plus, je tire juste de temps en temps pour me maintenir def. Les grattements et agitation se font moins présents. J'ai plus un effet opi-like là tout de suite.

20h35: Limite je me sentirais de danser. Une danse super mellow mdr mais bon.
J'ai de tous petits CEVs.
Je décide d'arrêter de tirer à partir de là. De toute façon bien que loin de piquer du nez, je suis trop haute à mon goût je suis pas 100% à l'aise. Je trouve les doses hautes pas si agréables comparées aux lights. Les lights me font me sentir apaisée, calme, avec ce réconfort propre aux poppys, et une touche singulière propre à la molécule. Les hautes sont plus mindfuck.

20h40: L'agitation laisse place à une certaine fatigue, mais agréable. La musique en revanche devient plus entêtante.

20h50: les effets visuels se sont bien calmés. Je me sens revenir à la normale tranquillement. Je me sens zen.

21h20: effets quasi imperceptibles. Plus que la tête qui tourne un peu. Des after-effects, quoi. Très légère nausée. Je me sens tout aussi légèrement sonnée, rien d'envahissant mais pas super agréable. Je poursuis l'écriture du Tr, les textes annexes etc.

22h10: Plus aucun effet, retour à la normale. Eeeeeeet mise en ligne du Tr! J'attendais de voir quand les effets serainent entièrement descendus pour le faire :3



En gros, ouai ça vaaa^^ Mais ça ne vaut quand même clairement pas de l'oxy. Je crois que je préfère même la morphine, n'étant pas spécialement fan des cannabinoides (ça m'arrive d'en utiliser mais voilà quoi je préfère les opis et là ça les masquait un peu).

Je dirais que c'est peut-être intéressant pendant la pause midi d'une journée merdique, pour planer un coup et revenir deux heures après au boulot ni vu ni connu lol.


Sur PN on se posait la question de si la tolérance grimpe plus vite ou pas avec une substance plus forte mais moins dosée, et plus courte mais plus redroppée qu'avec une comme la morphine par exemple:

Baaa, pfff... Ca s'est carrément fait de fil en aiguille, à la vue d'une promo sur la metazene, il me manquait à peine de fric pour la livraison gratuite... (genre un euro mdr) Puis curiosité, recherches, j'ai vu que la metazene c'était nul mais l'etazene cool, apparemment, donc bref je te passe toutes les étapes mais voilà quoi. Et puis ennui, envie de découvrir quelque chose de neuf, qui aurait potentiellement pu remplacer l'oxy lorsque je n'en aurai plus, etc.

Là où tu piques un point important je trouve, c'est la tolérance: je me pose la question moi aussi: la molécule est très puissante, d'accord. Mais je la dose en conséquence! Quelques centaines de ug. Alors, la tolérance monte-t-elle plus vite que la morphine, ou pareil?
Autre paramètre à prendre en compte: l'effet est extraordinairement court! Trente minutes à tout casser, vraiment! Du coup ça incite à tirer super longtemps sur la clope. Donc à prendre du prod très régulièrement et non pas en une seule prise. Là aussi: cela va-t-il influer la vitesse de hausse de ma tolérance?
Je serais vraiment arrangée d'avoir la réponse autrement que par la pratique. Parce que oui, si ça doit m'exploser la tolérance c'est pas la peine.

https://www.psychonaut.fr/Thread-Juste- … #pid624995 (post 19557)

Si quelqu'un a la réponse, ou des réflexions à ce sujet je suis vraiment preneuse!!


Et voilà. Huuum, si vous avez des questions, toussa... J'espère ne rien oublier smile
J'espère surtout que ce Tr vous aura été utile, j'admets qu'il y a vraiment très peu de retours sur ces molécules, on en a eu un court ici mais c'est tout à ma connaissance. Waow, je suis une pionnière cool

Gardez bien à l'esprit qu'avec ce genre de molécule, la moindre erreur peut être fatale. Posez-vous la question de si ça vaut vraiment la peine de courir ce risque si vous désirez essayer (c'est pas rétorique, posez-vous la vraiment^^)

Et prenez soin de vous!

xoxo

Morning ~

Dernière modification par Morning Glory (06 mai 2021 à  23:35)

Reputation de ce post
 
Super TR ! merci pour ce retour, supermario64
 
Tr de qualité / Mélatonine
 
Super tr, comme toujours avec toi !

"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #115 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
15500
Inscrit le 15 Oct 2015
3948 messages
Blogs
Yop,

De ce que tu décris, ça a l’air quand même très loin de la puissance théorique annoncée j’ai l’impression ?!

Pour la tolérance, évidemment, on va prendre un exemple connu, le fentanyl qui est très potent (env 100’fois la morphine) mais dont les effets sont plutôt court (entre 2 et 3h pour les forme LI) ; tout ceux qui en ont pris, et s’il passe par la Biscuit pourra témoigner, ont explosé leur tolérance, et vite sont obligé de redrop toute les 2h30.
Que ce soit l’arrêt, la diminution des doses, ou même un switch vers de la morphine sont souvent extrêmement compliqué; et la
Tolérance augmente bien plus vite qu’avec de l’oxy ou du sken, même pris en LI toute les 6h

Après le profil de la molécule, et notamment son affinité avec Mu jouent aussi beaucoup

Pour ce qui est de ta tolérance, elle a peut être augmenter, ce qui est logique, consommer régulièrement des opi fait forcément augmenter la tolérance à un moment ou un autre
Mais 20 a 30mg de morphine, ça reste encore dans les doses thérapeutiques relativement basse ! C’est tant mieux, mais si tu continue de consommer régulièrement, ça continuera de monter forcément ...

Quand j ai voulu arreter la came au tout début, après des échecs à mes tentatives de sevrage à sec; on m’a prescrit de loxy pour faire un sevrage dégressif, j’ai commencer à 30mg deux fois par jour,  pour des raisons, logistiques surtout (j’étais encore très peu informé sur les restrictions niveau délivrance etc, et j’enchaînais plusieurs voyage, fin bref) j’ai ensuite commencer donc un TSO avec cette fois un but de maintenance, tentative sub, metha, et finalement retour à l’oxy, je me suis mis à l’IV, mais moins d’un an après les 30mg 2 fois par jour, j’étais à 180 deux fois par jour et cette fois en IV
Et seulement pour de la maintenance, avec de grosse difficulté à gérer les dosages

Quelques années plus tard je suis à 700mg de sken par jour, pour de la maintenance pure, et pour des extra ou je vais aller jusqu’à piquer du nez, comme celui que je fais en ce moment (dernier avant la reprise du taff) je monte à 1,5 - 2g d’oxy IV (+ de l’havlane) par jour.
En dessous de ça, impossible d’être vraiment def à piquer du nez
Et sans arriver jusqu’à la, il me faut au moins 900 a 1000 mg pour avec un bon high

La tolérance, a part en espaçant vmt les prises, ça monte forcément, et plus les effets seront courts et la puissance élevé, plus l’augmentation sera exponentielle
Pour ça d’ailleurs qu’on utilise des opi à demi vie longue, ou à minima des forme LP pour une maintenance, ça évite le besoin d’augmenter, les redrop, et donc rend plus simple la stabilisation, alors que les demie vie courte nécessite généralement de tjr augmenter en dosage s’il on veux maintenir le même ressenti niveau effets


Pour en revenir à ton TR, merci du partage, dommage qu’on ai pas plus d’info sur la molécule, mais à te lire encore une fois, il semble qu’on soit très loin de la puissance annoncée sur le papier
Puis pour les lecteurs je rajouterais un petit Warning il semblerait que comme pour le fentanyl il y ai bcp de dérivés, avec des lhisssnce totalement différentes, et de par le mauvais referencement / peu d’infos
Il est pas impossible je pense de finir avec une même dénomination pour 2 dérivé différents, qui pourrait avoir des puisssnces totalement différente
La prudence est donc de mise si certains décidaient d’en commander

Et je me permet, @ MG, j’ai lu dans le topic photo, que tu espérait avoir la « jugeote de te dire qu’il fallait utilisé le prenoxad »
Mais pour avoir assisté à des OD d’opi, honnêtement pour moi c’est totalement illusoire de croire qu’il sera possible de se l’auto administrer s’il on part en surdose.
Alors n’oubliez pas, avoir de la naloxone est déjà une sécu, mais qui n’a quasiment aucun intérêt si vous êtes seul(e) sans personne pour vous l’injecter

drogue-peace

Zaz

Dernière modification par Zazou2A (06 mai 2021 à  23:38)

Reputation de ce post
 
Ca c'est de la réponse claire, merci beaucoup. J'ai plus qu'à tout jeter ^^" ~MG

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

Morning Glory 
Pécheuse récidiviste ~ Animatrice
9630
Inscrit le 10 Oct 2017
2098 messages
Blogs
Concernant la puissance, à cette concentration je n'absorbais que quelques dizaines, éventuellement centaines de microgrammes en vapotant huhu, moi j'y trouve déjà pas mal, peut-être pas aussi puissant que du fenta c'est clair, mais quand même^^

"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #115 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

L'Apoticaire 
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
6800
Inscrit le 02 May 2016
2380 messages
Blogs
Merci pour le retour, c'était intéressant

Pour la voie orale c'est normale, les nitazene de manière générale sont TRES peu actif en oral comparé aux autres ROA directes

Pour la puissance annoncée on sait jamais trop, entre la différence entre équianalgésie et "équidéfonce", les différences de ressenti individuelles, la possible coupe (parce que sur un produit aussi puissant on est tenté de couper) bah au final ça peut aller du simple au triple au centuple cette affaire d'équivalence de puissance.

Bon, moi qui voulait savoir si c'était un opi "normal" ou un truc spé niveau pharmacologie comme le tramadol, l'U47700... Et bah j'ai ma réponse big_smile

Les effets secondaires ont l'air bien marqués pour un opi, c'est dommage, à ce prix là un opi ultra fort mais avec moins de side effects aurait été parfait, mais avec les RC opis faut jamais avoir trop d'espoir (même si il y a/il y avait des bons trucs, mais rien qui se rapproche de l'héro/l'oxy/la morph en terme de ressemblance, même si parfois certains donnent des effets potentiellement meilleurs, mais qui ne ressemblent pas vraiment, qui sont trop éloignés des paliers 3 classiques)

J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

TheOuf 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 15 Mar 2019
18 messages
De mon expérience personnelle et bien qu'ayant consommé beaucoup de fentanyl et dérivés pendant pas mal de temps (c'est d'ailleurs un des opi que j'aime le plus), je pensais qu'il n'était pas possible d'exploser sa tolérance mais j'étais loin du compte...
Car franchement j'ai consommé pas mal d'etazene et surtout ensuite de protonitazene (évalué à 170x la morphine).
Au début avec 1 ou 2mg en shoot je piquais du nez direct et je pense avoir consommé moins de 20mg le 1er jour. Je pensais que mes 5g durerait plusieurs mois ou au moins de nombreuses semaines. Quand je suis arrivé à la fin du pochon j'ai regardé la date : 17 jours mais ça ne m'a pas mis la puce à l'oreille. J'en ai recommandé quelques fois et la dernière fois les 5g étaient finis en 4 jours....
C'était il y a plus de 2 mois et au jours d'aujourd'hui je pense que je suis en bonne voie mais la tolérance ne redescend pas vite. Je suis sous metha et franchement auparavant même si l'hero censé être "très bonne" ou "pure" ne m'envoyer pas au 7e ciel mais je la sentais un peu. Maintenant je suis incapable de faire la différence entre une hero surcoupé avec un pourcentage quasi nul et une hero dont les gens disent tous qu'elle est "super"! Dans les 2 cas, absolument 0 effet à part celui de la caféine même en tapant des traces de 0.5g (je ne shoot pas la H3).

Tout ça pour dire que franchement je trouve que cette classe d'opiode est à mon avis, à éviter. Vous pouvez trouver plus de témoignages et de documentation sur le reddit de rc opioid.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11200
Inscrit le 22 Feb 2008
8696 messages
Blogs
Bonjour, les Suisses ont le triste privilege d'avoir les premiers morts par OD en Europe.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33497988/

https://www.sciencedirect.com/science/a … via%3Dihub

La prudence est clairement de mise. Amicalement

Ci dessous la traduction de la discussion et de la conclusion de l'article.

L'isotonitazène est un analgésique opioïde dérivé du benzimidazole lié à la structure analogue de l'étonitazène [4]. La structure diffère de l'étonitazène par un groupe méthyle supplémentaire en position 26. Sa puissance est évaluée comme étant un opioïde fort et efficace, encore plus fort que l'opioïde fentanyl connu [1,18]. Récemment, d'autres nitrazenes ont été découverts et caractérisés en Europe et aux USA. Par exemple, Siczek et al. [19] entièrement caractérisé l'étazène, une nouvelle substance psychoactive est apparue sur le marché polonais. Structurellement similaire à l'isotonitazène et à l'étonitazène, Krotulski et al. [20] ont caractérisé le métonitazène découvert aux États-Unis. Krotulski et coll. [2], ont déterminé plusieurs métabolites possibles de l'isotonitazène, les produits de biotransformation O-désalkylation étant supposés être des métabolites courants parmi les analogues du benzimidazole de l'isotonitazène, de l'étonitazène et du métonitazène.

L'analyse toxicologique a révélé la présence de: benzodiazépines, acide méfénamique, dompéridone et acétaminophène dans le premier cas; le lorazépam, le THC, le THC-OH, le THC-COOH et le CBN dans le deuxième cas et l'éthanol dans le troisième cas. Pour tous ces médicaments, les concentrations se situent dans la gamme thérapeutique ou non toxique [16]. Sans l'identification de la poudre d'isotonitazène et une analyse ciblée d'échantillons post-mortem avec des techniques de césure, la présence d'isotonitazène aurait probablement été négligée en raison de la très faible concentration toxique.

La concentration médiane d'isotonitazène dans le sang était de 1,20 ng / mL, les concentrations sanguines les plus élevées et les plus faibles étant respectivement de 2,28 ng / mL et 0,74 ng / mL. Ces valeurs sont en accord avec la concentration médiane d'isotonitazène de 2,20 ng / mL trouvée par Krotulski et al. [2]. Le rapport de cas 1 avait des antécédents de consommation de fentanyl, ce qui aurait pu conduire l'individu à développer une tolérance au récepteur ?. Pour cette raison, la concentration d’isotonitazène dans le sang pourrait être plus élevée que dans les cas 2 et 3. Des recherches supplémentaires devraient être menées sur la tolérance à l’isotonitazène et la corrélation entre les autres médicaments des agonistes des récepteurs ?.



La redistribution de l'isotonitazène dans les tissus post-mortem semble converger dans le cerveau (médiane: 8,59 ng / g), les poumons (médiane: 6,93 ng / g), le cœur (médiane: 4,96 ng / g) et la rate (médiane: 3,49 ng / g) ). Fait intéressant, la plus faible concentration d'isotonitazène est mesurée dans le foie de chacun des trois échantillons post-mortem (médiane: 0,04 ng / mL). La concentration très élevée d'isotonitazène dans les poumons dans le cas 2 (17,9 ng / mL) pourrait être influencée par la consommation d'isotonitazène par les voies respiratoires juste avant de mourir et par conséquent par l'accumulation d'isotonitazène dans ce tissu. Le tuyau cassé (voir image 1) contenant de l'isotonitazène recueilli sur le site du deuxième cas pourrait étayer la thèse de l'individu ayant fumé la drogue juste avant de mourir, sans que personne n'ait altéré la scène de la mort. En supposant que le décès dans le cas 2 est survenu après une dose d'isotonitazène et que la distribution relative est influencée par cet événement, l'isotonitazène semble s'accumuler dans le cerveau dans les cas 1 et 3. les niveaux d'accumulation d'isotonitazène sont confirmés dans le cerveau, alors cette caractéristique doit être évaluée, en raison de l'activité de l'isotonitazène dans les récepteurs ? du cerveau humain, ce qui peut suggérer un impact mortel avec une faible concentration sanguine d'isotonitazène. De plus, compte tenu des propriétés hépatiques dans le métabolisme des médicaments, la très faible concentration d'isotonitazène mesurée dans le foie peut être interprétée de deux manières: premièrement, avec une distribution normale du médicament dans l'organisme; et deuxièmement, que l'isotonitazène dans le foie est rapidement métabolisé.

L'analyse médico-légale a révélé un œdème pulmonaire dans les trois cas. Le poids moyen des trois poumons droits était de 903 g et celui des trois poumons gauches de 707 g. Les deux poids moyens sont plus élevés que le poids sain des hommes [21].

La concentration médiane d'isotonitazène dans les cheveux du cuir chevelu (cas 1 et 3) était de 55 pg / mg. Dans le cas 2, la concentration des poils thoraciques était de 182 pg / mg. L'analyse capillaire a confirmé que l'isotonitazène avait été consommé pendant au moins 1 à 2 mois pour le cas 1, et au moins 4 à 5 mois pour le cas 3. Puisque les cheveux du cas 2 étaient arrachés du thorax, nous pouvons simplement confirmer que l'individu avait déjà consommé l'isotonitazène quelques jours à plusieurs mois avant la mort. L'isotonitazène dans les cheveux a été trouvé à une très faible concentration, comparable aux faibles niveaux de fentanyl trouvés dans différents cas médico-légaux [22,23]. Seul le cas 2 a été confirmé comme un toxicomane à l'isotonitazène et, compte tenu du temps écoulé entre la première hospitalisation et le décès, l'isotonitazène prélevé auparavant était probablement présent dans l'échantillon de cheveux coupés de 3 cm. En 2015, Madry et al. [24], ont révélé la présence de MDMA dans les cheveux après une seule prise, expliquant comment une seule administration de médicament peut être détectée et quantifiée.
Concernant les fluides, l'isotonitazène semble s'accumuler notamment dans le liquide péricardique par rapport aux autres fluides, sang fémoral, sang cardiaque, urine, humeur vitré. Plusieurs études ont révélé que les fluides péricardiques offrent un compartiment calme et isolé pour différentes substances, similaire à l'humour vitré [[25], [26], [27]]. Dans les trois cas actuels, la concentration d'isotonitazène dans les liquides péricardiques (médiane: 4,79 ng / mL) est très élevée. Compte tenu des interactions de plusieurs médicaments avec le cœur [[28], [29], [30]], les interactions possibles de l'isotonitazène avec le fonctionnement physiologique normal du cœur doivent être étudiées plus avant.

Les concentrations mesurées dans le sang total étaient très faibles et comparables à celles rapportées dans le premier article concernant la consommation d'isotonitazène dans les cas médico-légaux post mortem [2]. En raison de la très faible concentration d'isotonitazène dans le sang et en considérant l'isotonitazène comme un membre du nouveau groupe des substances psychoactives, les laboratoires de toxicologie médico-légale devraient réfléchir à des méthodes d'analyse de dépistage qualitatives, afin de déterminer la présence ou l'absence de ces composés. Par exemple, Trana et al. [31], ont proposé un dépistage ciblé complet pour 77 NPS en utilisant un instrument sensible LCsingle bondMS / MS. Considérant qu'en décembre 2019, plus de 950 molécules de différentes classes chimiques ont été signalées comme NPS au Conseil d'alerte précoce (EWA) de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), les laboratoires toxicologiques devraient développer un nombre croissant de méthodes de dépistage ciblées pour déterminer la présence ou l'absence de ces substances [31].
5. Conclusion

Bien que la première publication sur la découverte d'isotonitazène en Europe ait été publiée en Belgique à partir d'un échantillon d'isotonitazène obtenu en ligne en juin 2019, notre détermination de l'isotonitazène en Suisse a été réalisée auparavant en mars 2019 avec le premier cas de décès.

A notre connaissance, nous rapportons les trois premiers décès confirmés sur le continent européen impliquant la consommation d'isotonitazène et les premières recherches sur la redistribution post-mortem de l'isotonitazène dans les fluides, les tissus et les cheveux.

Des substances non liées au fentanyl réapparaissent de plus en plus sur le marché illicite [32] et les 3 cas de décès en un an à peine impliquant l'isotonitazène dans une très petite région servent de signal d'alarme pour le contrôle des drogues en Suisse et en Europe marché.

Il convient de noter que le statut social et professionnel apparemment sain des trois personnes décédées pourrait suggérer que la consommation d'isotonitazène pourrait devenir un réel danger et une menace pour tous.

Dernière modification par prescripteur (07 mai 2021 à  10:10)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

En ligne

 

Azerbarit 
Psycho junior
France
3480
Inscrit le 15 Apr 2019
431 messages
Blogs
Salut,

En me renseignant sur la substance, je ne peux que déconseiller son utilisation :

- 20 à 100 fois la puissance de la morphine, ça fait un peu penser au fentanyl non ? Et je sais que si la première prise n'est pas fatale, ça peut aller très très loin...

- Demi-vie de 1h c'est extrêmement addictif. Les substances à demi-vies courtes sont les plus susceptibles d'entraîner une dépendance (cocaïne, nicotine, fentanyl (env 3-4h).

- La tolérance doit être formidable sad

- Et puis le mode de consommation reste très franchement parfait pour amplifier les risques de dépendances...

Fait vraiment extrêmement attention avec ce produit, ça peut aller très très loin très très vite...

La société se détruit en cherchant son plaisir dans la déchéance

Hors ligne

 

JellyFish's Dream 
Psycho sénior
France
3700
Inscrit le 22 Mar 2020
557 messages
Blogs
Salut,

Tr très intéressant, étant complètement naïf aux opis, je trouve tout ça un peu fascinant.

Morning Glory a écrit

Je dirais que c'est peut-être intéressant pendant la pause midi d'une journée merdique, pour planer un coup et revenir deux heures après au boulot ni vu ni connu lol.

Alors là par contre, vaut mieux pas me tenter avec ce genre d'arguments ^^.
Mais je passe mon tour, j'ai déjà des chats à fouetter.

Azerbarit a écrit

- Demi-vie de 1h c'est extrêmement addictif. Les substances à demi-vies courtes sont les plus susceptibles d'entraîner une dépendance (cocaïne, nicotine, fentanyl (env 3-4h).

Ouai voilà, c'est justement cque jdisais.

JFD

Dernière modification par JellyFish's Dream (07 mai 2021 à  10:40)


"L'Histoire est écrite et réécrite à chaque seconde,
Regarde ces fils de **** ça svoit tout dsuite qjsuis pas dce monde. "

Hors ligne

 

Morning Glory 
Pécheuse récidiviste ~ Animatrice
9630
Inscrit le 10 Oct 2017
2098 messages
Blogs
Z'inquiétez pas, voilà, je jète tout fufu.

Ca m'aura fait ma petite expérience voilà tout du coup.

...bon un peu chère la petite expérience mais bon...

@Prescripteur, l'isotonitazene est différente de l'étazene, clairement plus puissante hein, mais c'est effectivemment la première qui a été utilisée chez les UDs il me semble. Enfin, même si l'etazene est moins potente, on aura forcément quelques cas d'OD à déplorer je vois pas comment y couper sad Franchement si la morphine était légale à la recherche y aurait peut-être pas toutes ces merdes qui fleuriraient partout sur les shops, enfin c'est pareil pour toutes les classes de molécules mais, celles-là avec les cannabinoïdes de synthèse c'est particluièrement flagrant que c'est délétère.

Vraiment contente que le Tr plaise et soit utile! ~(>_>) ~ Le stress de la mise en ligne est passé maintenant c'est nice

"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #115 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
5510
Inscrit le 22 Jun 2020
716 messages

Zazou2A a écrit

Yop,

De ce que tu décris, ça a l’air quand même très loin de la puissance théorique annoncée j’ai l’impression ?!

Pour la tolérance, évidemment, on va prendre un exemple connu, le fentanyl qui est très potent (env 100’fois la morphine) mais dont les effets sont plutôt court (entre 2 et 3h pour les forme LI) ; tout ceux qui en ont pris, et s’il passe par la Biscuit pourra témoigner, ont explosé leur tolérance, et vite sont obligé de redrop toute les 2h30.
Que ce soit l’arrêt, la diminution des doses, ou même un switch vers de la morphine sont souvent extrêmement compliqué; et la
Tolérance augmente bien plus vite qu’avec de l’oxy ou du sken, même pris en LI toute les 6h

Bien sûr je ne peux que confirmer ce qu'a dit l'ami Zaz, et même donner un exemple de la façon dont le fentanyl est capable de faire exploser la tolérance aux opiacés.

Au début de mon traitement, ou plutôt au moment où j'ai commencé à avoir du fentanyl, qui était pas très longtemps après le debut de mon traitement par palier 3, avant ça j'avais 1 patchs de Durogesic 25ug/h et 10mg d'actiskenan qui ne m'allait pas, on peut donc dire que c'était peu. 
J'ai commencé par des installations de fentanyl transnasal de 50ug, 1 voir 2 pulverisations était capable de me procurer un soulagement incroyable de la douleur, en plus de me faire partir un peu en orbite avec l'ami Pesquet, et surtout c'est important, j'étais bien pour plusieurs heures, même si l'effet antalgique est moins efficaceapres 1h30 env.
Assez vite il ne me fallait plus 1 mais obligatoirement 2 pulverisations, donc je prends 100ug 4 fois par jour en gros.

Devant l'augmentation des doses j'ai assez rapidement eu le dosage de 100ug puisque c'était plus suffisant de prendre 50ug, je je sentais plus grand chose, je ne rejoignais plus mon ami sur orbite ni sur la lune et j'avais mal.
Je le donne en 1000, j'ai commencé à devoir prendre plus souvent que 4 fois par jour parce que ça faisait effet moins longtemps.
En même temps je ne vais pas cacher que je commençais déjà à ressentir des cravings dans la journée. Donc on va dire que ça passe à 6 prises.
Et à partir de là c'est partie en cacahuète c'était des prises de 200, 300 voir 400ug 4 à  6 fois par jour. Forcement je finissais mon traitement bien avant l'heure, qui nécessitait des chevauchement. Au bout d'un moment passage au dosage 200ug (le plus élevé existant sur ce médicament, Instanyl), avec un dosage sur papier de 2x200ug 4 fois par jour. Je faisais plutôt 4 pulverisations (800ug) au moins 6 fois par jour (en réalité je ne comptais pas, ça me faisait peur de compter le nb de prise par jour... j'y passais à ce moment 1 à 2 flacons par jour, 1 flacon =10 doses officiel, mais il y en a 15 ou 16 en réalité). Bref à ce moment mettons 800ug 6 fois ça fait 2,4mg sur 24h de fentanyl.

Et sur la dernière année ma prescription a été montée au max possible, CàD 6 prises de 2 instillations. Et là c'était l'enfer de la tolérance, je prenais au reveil vers 7h30, 6 pulverisations (1200ug) pour être bien, boum vers 10h rebelote 5 pulverisation, midi 5 à 6 encore, et le reste de l'après midi pareil !!! Je ne ferais pas le compte j'ai encore "peur" aujourd'hui d'affronter la dose réelle que je prenais de fentanyl à ce moment. Et ne pensez pas que j'étais explosé et tout, pas du tout, j'étais normal un peu euphorique c'est tout...
32 flacons me faisait même pas 1 semaine, plutôt 5 jours...  Vous avez une idée.

Évidemment je ne pouvais prendre cette dose tout le mois, donc une fois terminé il me restait mes Durogesic, des 75, que j'étais obligé de prendre sur la langue pour recevoir une dose de fentanyl suffisante (mais enorme du coup) pour être bien... Et si ensuite c'était la dèche, il me restait mon oxynorm, mais c'était bien fade je trouvais rapport au fentanyl, et pas aussi efficace.

Voilà j'ai pris le temps et la liberté de décrire de façon assez détaillée la montée de ma tolerance avec une molecule puissante d'action brève comme le fentanyl.

C'est vraiment des molécules extrêmement vicieuses, avec une montée de la tolérance vraiment très importante et quasi sans limite. Surtout ce temps qui se reduit de plus en plus entre les prise, où à la fin 3h après la dernière prise on commence à avoir des symptômes de manque...
Et le craving dont je ne parle même pas, 1h après une prise il y a déjà une envie très puissante et pressante d'en reprendre !
Et dans ces conditions je peux vous assurer que essayer de faire une diminution progressive m'ont toujours impossible... j'avais à chaque début de traitement une volontée folle de diminuer les quantités, le soir même je savais que c'était déjà mort...

Alors prudence prudence prudence.

Dernière modification par Biscuit (07 mai 2021 à  11:11)

Reputation de ce post
 
Edifiant. ~MG

Hors ligne

 

Morning Glory 
Pécheuse récidiviste ~ Animatrice
9630
Inscrit le 10 Oct 2017
2098 messages
Blogs
Johnson&johnson ont fait pire que Purdue en fin de compte. Dingue que ces molécules, incluant l'oxy d'ailleurs (tellement dopaminergique), continuent d'être mises sur le marché. Quand on voit toute l'hystérie qu'il y a autour des opis avec la mise sur ordonnance de la CODÉINE, je trouve ça chelou de la part de certains pays comme la France. Alors utilisation en fin de vie, ouai... Mais alors vraiment en toute fin de vie si ça explose la tolérance à ce point et aussi vite!^^

"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #115 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
5510
Inscrit le 22 Jun 2020
716 messages
J'ai eu l'occasion de voir plusieurs patients traités pour des douleurs, comme moi, à qui on a prescrit du fentanyl, et qui ont finit exactement dans la même situation que moi, au début ça soulage la douleur de façon fantastique et au final ça se termine en un veritable cauchemar. Et il n'y a pas de profil type du tout, moi j'ai commencé ce traitement vers mes 18 ans, j'en suis sorti grâce à la metha l'année dernière à 25 ans mais ça touche aussi bien Jean-Jacques 45 ans ou Georgette 58 ans, avec vraiment la même histoire. Moi c'était l'Instanyl (après les avoir tous testé, mais eux c'est Actiq, Abstral ou un autre...).
Même ma pharmacienne quand elle voyait que je perdais les pédales, m'a dit qu'elle a un patient qui était dans la même situation avec des douleurs et des doses astronomiques d'Actiq, il avait une sucette en permanance dans la bouche... C'est la methadone qui lui a aussi permis un soulagement de la douleur et l'arrêt de l'escalade sans fin. Elle m'a dit que je suis déjà son 3ème patient a switcher sur la metha dans ces conditions ces derniers temps

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11200
Inscrit le 22 Feb 2008
8696 messages
Blogs
Bonjour, un point inquiétant aussi, dans l'article que j'ai cité est que, comme pour le Fentanyl, il peut y avoir des OD mortelles avec de petites concentrations sanguines. Ce qui évoque une apnée "flash", brutale, ne durant "que" quelques minutes si le patient est ventilé artificiellement mais malheureusement mortelle si ce n'est pas le cas. L'usage IV ne semble pas pratiqué mais la vape peut avoir un effet très rapide et favoriser ces apnées "flash".
C'est ce que je constatais en tant qu'anesthesiste avec le fentanyl.(je ventilais bien sûr).
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (07 mai 2021 à  13:03)

Reputation de ce post
 
Bon à savoir. Hey j'en aurais appris des choses^^ ~

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

En ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
15500
Inscrit le 15 Oct 2015
3948 messages
Blogs

Morning Glory a écrit

Johnson&johnson ont fait pire que Purdue en fin de compte. Dingue que ces molécules, incluant l'oxy d'ailleurs (tellement dopaminergique), continuent d'être mises sur le marché. Quand on voit toute l'hystérie qu'il y a autour des opis avec la mise sur ordonnance de la CODÉINE, je trouve ça chelou de la part de certains pays comme la France. Alors utilisation en fin de vie, ouai... Mais alors vraiment en toute fin de vie si ça explose la tolérance à ce point et aussi vite!^^

En fait ce qui a été reproché à purdue ce n’est pas d’avoir mis sur le marché l’oxy, mais d’en avoir fait une publicité hyper aggressive a grand coup de lobbying, et qui laissait entendre, qu’en plus de ne pas devoir être restreint uniquement au douleur sévère et cancéreuse, l’oxy pouvait aussi traiter des douleurs modéré et surtout qu’il n’entraînais pas de dépendance tant qu’il était utilisé dans un cadre thérapeutique
Avec spot télé, et mega promo par les médecins

Johnson et Johnson en a profité car ça a ouvert la porte à des sur prescription d’opioides mais ils n’étaient pas à la base de la démarche
Donc je n pense pas qu’on puisse dire qu’ils aient fait « pire »

Après la crise du fentanyl, qui découle de la crise des opioides sur prescription, elle, est due au fentanyl illégal (et dérivé) qui était utilisé pour couper la came, ou parfois vendu tel quel.

drogue-peace

Zaz


Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

PaRaLLeL 
Nouveau Psycho
France
400
Inscrit le 29 May 2017
166 messages
Juste un point sur la puissance de l'Etazene par rapport à la morphine. J'ai cherché un peu, et à chaque fois ils disent que c'est 70X la puissance de la morphine, mais pas chez l'homme... chez les animaux.

Ce qui fausse d'autant plus le dosage de base...

Et des RC -opi ou non- qui était hyper méga plus puissant que des molécules de références sur le papier, se sont souvent avéré dégueulasse en terme d'effets récréatifs...

Pas mal de stim étaient très prometteurs sur le papier, avec de jolis scores chez les rats etc... Et ça partait vite fait à la poubelle après un drop...

Sinon MG, si un jour tu as une molécule aussi tendue à doser, pour plus de précision, dilue ça bêtement dans de l'eau déminéralisé, prélève une dose, fou ça dans une ampoule en verre, évapore le liquide en chauffant doucement, et vaporise ta dose de produit... Ce qui te permet de trouver la dose exacte qui te convient en quelques test... Alors je sais que la vape a la bonne vieille ampoule en verre n'est plus trop à la mode... Je me fais vieux... N'empêche que vous me faites tous flipper a vaper des trucs qui se dose au microgramme à la e-cig...

Sinon c'est bien écrit et détaillé, ça fait plaisir des gens qui test des trucs peu connus et qui sont précis dans leur retour !

Hors ligne

 

Morning Glory 
Pécheuse récidiviste ~ Animatrice
9630
Inscrit le 10 Oct 2017
2098 messages
Blogs
Ha mais j'ai fait un dosage volumétrique ultra précis et très dilué (1mg/mL), tellement dilué que j'ai dû quadrupler la concentration initiale pour sentir quelque chose d'intéressant au final. Et à chaque fois j'ai mit une seule goutte sur le dripper au départ, vapé hyper précautionneusement en gardant très peu la vapeur dans les poumons etc tu vois, j'y suis allée hyyyyper mollo, j'ai pas fait n'importe quoi^^

Mais intéressant ta technique avec l'ampoule


Zaz, oui en effet mais au final même sans ce lobbying à vomir ses boyaux, ils ont mis au point et sur le marché des molécules bien plus addictives que la morphine... Et apparemment pas beaucoup plus efficaces sur le long terme! C'est ça qui me choque, comme si le scandale du lobbying avait masqué ce problème en fait, c'est passé crème.

Dernière modification par Morning Glory (07 mai 2021 à  18:36)


"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #115 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
5510
Inscrit le 22 Jun 2020
716 messages
Là où j'ai le + peur encore c'est en voyant que maintenant le sufentanil sort aussi du bloc opératoire et des réanimations, comme le fentanyl il y a plusieurs années. Alors c'est en usage hospitalier pour le moment avec le Zalviso, mais j'espère juste que ça ne prendra pas le même chemin avec une mise à disposition en ville comme pour le fentanyl, parce quele suf, c'est déjà autre chose, et je connais...

J'ai gardé des notices de mes anciens medoc à base de fentanyl et même d'oxy, et sur ces notices on trouvait encore (l'année dernière) des mentions disant que la prise de ce medicament n'entraîne pas de dépendance dans le cadre de la prise en charge de la douleur, ou alors sur d'autres medoc c'est ecrit que c'est rarissime...
Ce discours a été aussi repris pas Janssen et les autres, mais c'est évident qu'ils n'ont fait que profiter de la situation, même si en France ils se trouvent faces à une législation beaucoup plus stricte et restrictive (et merci pour le coup...). Situation que Purdue a activement façonné avec sa campagne qu'on connait très bien maintenant ! 

Mais au final je ne crache absolument pas sur ces médicaments, parce que quand j'en parle avec mon médecin on est d'accord, j'en avais veritablement besoin sinon aujourd'hui je ne serais sûrement plus présent, seulement même de la part des labo vers les medecins et dans la formation des medecins, on ne les informait pas de ce que ces médicaments peuvent provoquer comme effet pervers... Alors que si dès le départ on est prévenu, ça permettrait sûrement de stopper l'engrenage infernale dès le début, ou de le prévenir au mieux en tout cas !

Edit : pour pas avoir de confusion, Janssen qui fabrique et commercialise certaines formes de Fentanyl (et l'ont découvert, le célèbre Dr Paul Janssen) est une filiale de Johnson & Johnson, et la filiale européenne et monde de Purdue pharma c'est MundiPharma (notre Oxycontin/norm du coup) c'est donc la même chose quoi en gros.

D'ailleurs je souhaite ajouter quelque chose, après que mon médecin de la douleur a commencé à me prescrire Instanyl (Takeda), j'ai plus voir que le laboratoire Takeda l'a régulièrement invité pour des dîners, événements... Ce qui n'était pas le cas avant et a pris fin quand en france on a commencé à s'apercevoir que le problème des opiacés est aussi present, en moindre mesure mais quand même, quelques mois avant que j'arrête ce traitement.
Je sais que ça n'a rien changé sur mon traitement, j'ai souvent demandé à essayer d'autres formes , mais c'était celle qui me convenait le mieux. Tout ça pour dire que les labo sont très présent et à l'affût des médecins qui prescrivent beaucoup d'antalgique opiacés, histoire de mieux vendre leur came quoi...
Je ne doute en aucun cas de la probité de mon médecin de la douleur, je le precise quand même...

Dernière modification par Biscuit (07 mai 2021 à  19:36)

Hors ligne

 

L'Apoticaire 
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
6800
Inscrit le 02 May 2016
2380 messages
Blogs
Peu importe la puissance par rapport à la morph, à ce prix là que ça soit 5x ou 150x plus fort que la morph on s'en fout un peu le prix reste très correct et le produit a pas l'air dégueu niveau euphorie, juste ça a l'air de péter la tolérance en mille et de rendre accroc grave.

Le truc chiant c'est que ça dure très peu de temps, donc beaucoup de prises/jour nécessaires si on veut en prendre tous les jours, et du coup on explose sa tolérance hyper vite et on se retrouve à consommer l'équivalent de plusieurs grammes d'équivalent morphine en à peine quelques semaines dans certains cas, et en étant pas si défoncé que ça comparé à si on prenait un opi normal genre héro, morph, etc... C'est ça le pire...

Et puis les effets "annexes" genre dopamine, cannabinoides (WTF ???) ou on sait pas trop quoi vu qu'on connait pas ultra bien la pharmaco des -nitazene's

Je trouve ça dérangeant si on veut juste un opi normal genre morph/oxy/héro, surtout si on en tape tous les jours

Après t'as des opis qui ont d'autres effets que juste un effet opi mais qui se consomment très bien tous les jours, style metha, qui est un peu NMDA, ISRS, et anticholinergique, mais ça diffère pas tant que ça d'un opi classique, voir même beaucoup de gens trouvent ça plus pratique la metha en conso quotidienne qu'un opi à demie vie plus courte genre héro/oxy

Alors avec un truc à la demie vie encore moins longue que l'héro comme le fenta et derivés ou les -nitazene's laisse tomber comment les risques que la conso devienne ingérable sont grands si t'as du produit sous la main et que t'oses pas le jeter (fichtre ! On jette pas d'la drogue tout d'même ! On se débrouille pour l'utiliser de manière safe, ou on la garde "pour la collec" ou pour refiler ça à quelqu'un que ça interesse, ça me fend le coeur de voir des gens jeter des prods sad ^^ )

Bref si je trouve un  moyen d'acheter de l'isotonitazene pour moins de 100 balles (l'un des plus puissants voir LE plus puissant des -nitazene actuellement disponibles)
Parce que j'en ai trouvé à 400 belles les 5g sur world, mais si le prod me plaît pas du tout ça ferait chier d'avoir dépensé 400 balles pour un truc que j'vais pas utiliser...
J'ai demandé au vendeur si j'pouvais lui acheter un échantillon, même à un prix cher juste en acheter quelques dizaines de mg, voir ce que ça donne, et il m'a pas répondu ça fait des semaines...

Si le produit me plaît j'comptais sois me faire un petit extra isotonitazene de temps en temps à la place de mon héro, sois en mélanger en quantité infime dans l'héro que j'prends tous les jours avec un peu de caféine en plus.

J'pense le mélange d'un opi à demie vie très courte mélangé à de l'héro ça doit bien passer, d'abord on a un rush violent de l'isotonitazene, et ensuite on a pas de craving immédiat d'istonitazene parce qu'il reste encore de l'héro qui agit plusieurs heures, sur le papier ça a l'air pas mal, sii ça se trouve c'est une grosse idée de merde, je sais pas trop, mais si les dosages sont bien maitrisées devrait pas y avoir de soucis (après si ça m'plaît pas du tout l'isoto bah j'&aarrête et puis j'rest à l'héro ou la metha et voilà.

Après faut vraiment commencer par des mini dosages d'isoto histoire d'être sûr de pas faire de surdose après on adapte et on détermine le ratio idéale héroïne/isotonitazene/caféine et à mon avis ça doit être sympa

Bref j'vous tiendrais au courant si j'essaye

J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

TheOuf 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 15 Mar 2019
18 messages
Ceci n'est que mon avis personnel mais pour avoir consommer un peu d'etazene puis pas mal de protonitazene (170x par rapport à la morphine) cela reste des produits avec vraiment peu d'intérêt à part celui d'exploser votre tolérance à un point vraiment hallucinant !, bien pire qu'avec le fentanyl pour comparaison que j'aimais beaucoup avant que la Chine passe aux nitazene..)
Un autre soucis c'est que ce sont (surtout l'etazene) des produits hyper corrosifs surtout en iv.
Franchement je fais l'erreur d'en consommer peut-être 20 ou 30g en tout et au bout de 2 moi d'arrêt de ceux-ci, avec 160mg de metha je suis à peu prêt bien physiquement mais (au debut avec 240 c'était tendu...) donc avant de pouvoir prendre un opi et de le sentir il va se passer un bout de temps...
Même une came censé être forte, je tape un gramme sans ressentir plus que l'effet d'un expresso...
Bref ceci n'est que mon expérience mais cela n'en vaut pas la chandelle surtout que l'effet produit (mis à part les premières secondes ) est loin d'être intéressant.

Hors ligne

 

TheOuf 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 15 Mar 2019
18 messages

L'Apoticaire a écrit

Bref si je trouve un  moyen d'acheter de l'isotonitazene pour moins de 100 balles (l'un des plus puissants voir LE plus puissant des -nitazene actuellement disponibles)
Parce que j'en ai trouvé à 400 belles les 5g sur world, mais si le prod me plaît pas du tout ça ferait chier d'avoir dépensé 400 balles pour un truc que j'vais pas utiliser...
J'ai demandé au vendeur si j'pouvais lui acheter un échantillon, même à un prix cher juste en acheter quelques dizaines de mg, voir ce que ça donne, et il m'a pas répondu ça fait des semaines...

Si le produit me plaît j'comptais sois me faire un petit extra isotonitazene de temps en temps à la place de mon héro, sois en mélanger en quantité infime dans l'héro que j'prends tous les jours avec un peu de caféine en plus.

J'pense le mélange d'un opi à demie vie très courte mélangé à de l'héro ça doit bien passer, d'abord on a un rush violent de l'isotonitazene, et ensuite on a pas de craving immédiat d'istonitazene parce qu'il reste encore de l'héro qui agit plusieurs heures, sur le papier ça a l'air pas mal, sii ça se trouve c'est une grosse idée de merde, je sais pas trop, mais si les dosages sont bien maitrisées devrait pas y avoir de soucis (après si ça m'plaît pas du tout l'isoto bah j'&aarrête et puis j'rest à l'héro ou la metha et voilà.

Après faut vraiment commencer par des mini dosages d'isoto histoire d'être sûr de pas faire de surdose après on adapte et on détermine le ratio idéale héroïne/isotonitazene/caféine et à mon avis ça doit être sympa

Bref j'vous tiendrais au courant si j'essaye

A ce que je sais l'isotonitazene n'est plus produit depuis un bon bout de temps. Il n'y a eu que 2 batch (le 3e annoncé est un scam de quelqu'un reprenant le nom de ceux qui ont fait la 1ère synthèse).  Donc si tu en commande et que tu reçois quelques choses ça pourrait être du protonitazene, de l'etonitzepyne, du metonitazene ou un mix du genre. L'isotonitazene ayant fait les gros titres et ait connu comme le plus puissant, d'où son utilisation à des fins marketing.
Peut-être reste il des vieux stock ou alors une autre synthèse mais cela est peu probable. (cf. Le reddit de rc opioid et les post du modo principal qui est bien plus renseigné que moi)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Analyse de drogue et cannabis : qu'en attendez vous ?
    Il y a 4jCommentaire de Mister No (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    Connaissez vous l'annuaire sur la réduction des risques ?
    Il y a 3jCommentaire de rdradbzh (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    07 mai 2021Commentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Forum UP ! 
    Moisissure/Contamination - Contamination ou fausse alerte ? (PHOTO)
    Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Pureté - C’est moi ou c’est elle ?
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Harry Cover dans [Heroïne...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Effets - Alcool le soir contre insomnie ne fonctionne plus
    Il y a 50mn
    1
    Commentaire de Mychkine dans [Alcool...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Santé - Douleur poitrine réveil
    Il y a 1hCommentaire de Psyborg dans [Au coin du comptoir.....]
    (15 réponses)
     Forum 
    Expériences - Musique et poppers
    Il y a 1hCommentaire de Psyborg dans [Poppers, solvants et...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Expériences - [TR] C'est tout un délire
    Il y a 2hCommentaire de Maska dans [Kétamine et PCP...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Aidez moi bitcoins / pgp
    Il y a 2hCommentaire de Mychkine dans [Anonymat et sécurité...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Besoin aide mildiou
    Il y a 2hCommentaire de fantomas13 dans [Psilocybe - Champigno...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Bad trip - Que faire en cas d'overdose de MDMA?
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Psyborg dans [MDMA/Ecstasy...]
    (15 réponses)
     Blog 
    A la troisième personne (DMT)
    Il y a 5hNouveau blog de Bon Vivant dans [Trip Report]
     Blog 
    Pourquoi la drogue ?...
    Il y a 18hCommentaire de cependant dans le blog de Cris
    (1 commentaires)
     Blog 
    Trip report : 1400 mg de 3 MMC en plug, suivi de 1P LSD
    Il y a 2jCommentaire de Morning Glory dans le blog de Bootspoppers
    (6 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur l'histoire de la réduction des risques
    Dernier quizzZ à 14:23
     PsychoWIKI 
    2C-B, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Coink, Heiseinberg00, Supreme0riginal3eldia nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     L'armoise (Artemisia vulagaris) - Un substitut légal au cannabis ?
    par bakoumarx, le 22 Jun 2021
    Salut ! Pour commencer je sais pas si j'ai posté dans le bon forum n'hésitez pas à déplacer mon post si je me suis foiré. : l'usage récréatif de l'armoise est très peu documenté et peut donc s'avérer être dangereux voire fatal (en cas de surdosage). Je ne vous incite donc pas à la c...[Lire la suite]
     Retour sur 5F-MDMB-2201 après 2mois d'utilisation
    par Narvalsd, le 11 May 2021
    Bonjour, Je change de cannabinoïde de synthèse sous peu et je délaisse donc mon 5F-MDMB-2201 contre de l'ADB-Butinaca. J'en profite pour vous faire un retour sur le 5F, qui, sans être mon premier cannabinoïde, m'as surpris mais pas spécialement en bien. J'ai commencé à consommer des noïds...[Lire la suite]
     Pourquoi non à une rubrique “rencontres” ?
    par Mauddamier, le 09 Jun 2021
    Inscrite ici depuis plusieurs années, je venais chercher des conseils, je venais aussi me documenter, apprendre des choses. C’est un lieu unique et véritablement bien construit. Au fil du temps, j’ai apporté mes témoignages ici ou là… pour que l’on vienne ensuite me réconforter par m...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Bon sens, bon conseils, bienveillance, TOP /Yopski dans [forum] Hallucinations visuelles dans le noir
    (Il y a 6h)
    Merci de ta réponse, ça fait chaud au coeur dans [forum] Hallucinations visuelles dans le noir
    (Il y a 14h)
    Bon conseil, et le filtre ne FILTRE ZERO THC c'est un mythe!/L'Apo dans [forum] Tabac effets
    (Il y a 16h)
    +1 (Prescripteur) dans [forum] Alcool le soir contre insomnie ne fonctionne plus
    (Il y a 1j)
    Ses vraient. Psilo dans [forum] Programme d'Echange de Seringues en Bretagne
    (Il y a 2j)

    Pied de page des forums