Dépression & Kétamine : Mon Automédication avec la Kétamine

Publié par ,
11511 vues, 26 réponses
AutoKet homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 May 2019
10 messages
Bonjour,

Avant propos :

Je me présente de vient de Lyon et j’ai 24 ans, pour 70 kilos
J’écris aujourd’hui pour vous faire part de mon expérimentation que j’entreprend actuellement afin de combattre ma dépression sévère et majeur ( diagnostic de mon psychiatre) et qui plus est, traîne depuis des années et des années avec une aggravation des symptômes ces dernières années.
Si j’écris ce Trip Report ce n’est pas pour encourager d’autres personnes à le faire mais plus pour justement apporter un retour d’expérience que je n’ai pas trouvé sur ce site : Acheter soit même de la kétamine sur le DW et partager mon expérience concluante ou non.

Surtout, n’hésitez pas à me faire des retours si vous aimeriez plus de précision sur un point en particuliers, j’éditerais mon post au mieux pour qu’il soit le plus pertinent.
Je n’ai pas encore mise les sources, mais ça ne saurait tarder (j’ai quelques pdf d’étude scientifique + d’autres liens online qui m’ont informé)


Mon passé avec les drogues et autres médications en cours :

J’ai eu un traitement à base de 20mg d’Escitalopram, 15 mg de Mirtazapine ainsi que 0.75mg de Xanax, L’Escitalopram je l’ai arrêté le 28/05 et le Xanax, je l’ai arrêté il y 3 semaine de cela.
J’ai selon les dires de ma psychiatre, des comportements toxicomaniaques (amphet que j’ai néanmoins complètement arrêter)



Setting de l’expérience :


-    Kétamine, acheté sur DW, pas testé mais selon le vendeur est de la Kétamine S Isomer
-    RoA : Prise par voie nasale ( l’une des limites de mon expérience)
-    Quantité : Au vu de la biodisponibilité par voie nasale qui est 2 à 4 fois inférieur à une infusion en IV ( RoA privilégié dans les études) sachant que la plupart des études parlent de 0.5mg/kg, je vais in fine partir sur du 1mg/kg dans un premier temps
-    Durée : 3x/semaine pendant 3 semaines, puis 1x/semaine pendant 3 semaine, puis 1x/mois pendant 3 mois, puis j’aviserai de la suite.



28/05/2019 : Premier sniff de 30mg

Pour la prise, j’ai décidé de prendre une dose plus légère vu que c’était la première fois que j’en prenais. Je suis désolé je ne pense pas entrer extrêmement dans les détails pour le moment de ce trip mais seulement énoncé les différentes choses notables. Dîtes moi si vous souhaiteriez ou non avoir plus de détail sur mes prochaines prises.
-    Je ne me souviens pas de  tout tou avec exactitude
-    Vision similaire à lorsque je suis bien bourrée
-    Pas d’euphorie
-    Sensation de s’effoncer dans mon lit, puis de mouvement
-    Des réflexions et un point de vue que je n’ai pas l’habitude d’avoir tel quelle.
-    Pas de disso ni de K-hole je pense
-    Expérience assez intéressante mais pas transcendante pour le moment.




Retour critique & axe d’amélioration :

-    Voie nasale un problème mais je ne compte pas partir sur de l’IV, la Esketamine s’utilise par voie nasale, peut être essayer de copié son mécanisme (spray)
-    Je n’ai pas rempli le questionnaire MADR, ce qui serait une bonne façon de juger une potentiel amélioration sur le temps
-    Produit non testé
- Je n'ai pas encore mis mes sources

Voilà, mon post est pour l’heure pas parfait je pense mais sachez que je le compléterai au fur et à mesure de mon avancement et de vos retours.
J'espère également ne pas être hors charte

Bonne journée

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert100champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11486 messages
Blogs
Bonjour, la Ketamine est en effet prometteuse sur le plan de la dépression mais son usage prolongé expose à une toxicité hépatique et/ou rénale. Je te conseille donc de faire des bilans hépatiques régulièrement.

https://www.vidal.fr/actualites/21579/k … de_l_ansm/

Amicalement
Reputation de ce post
 
Oui hépatique et brûlures urinaires vigilance
 
Les soucis rénaux peuvent vite arriver. Faites un bilan -a minima- bimensuel svp
 
Je ne peux qu'approuver. Nineta

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

AutoKet homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 May 2019
10 messages
Rebonjour,

Merci Prescripteur pour ton lien, j'avais connaissance de ces risques j'avais oublié de les mentionné mais merci pour ton lien qui rentre un peu plus dans les détails.

Je suis peut être con mais je n'ai pas vu l'option éditer pour rajouter la suite de mon "expérience", je l'écris donc dans ce post (désolé si ça ressemblera un peu à du spam à la longue, à la limite j'écrirai un nouveau post toute les deux prises au lieu d'une.


30/05/2019 : 90mg - Voie Nasale
Ce deuxième voyage a été pour le coup nettement plus intéressant que le premier, je vais avoir beaucoup de mal à le décrire je suis désolé mais je vais faire de mon mieux.
Tout commence par  une montée en douceur, dès lors je décide de mettre mon casque, d'écouter du Elton John (avec comme musique d'ouverture RocketMan :p). Et c'était parti, pour cette prise toujours pas d'euphorie (absolument 0, peut être du au fait que cela soit de la S-Isomer ?) mais une expérience néanmoins assez profonde, pas spécialement de remise en question, je qualifierai vraiment ce tripe de voyage.
Je ferme les yeux et hop, je pars dans un monde/univers extrêmement sombre, totalement différent de tout ce que j'avais pu expérimenté auparavant. J'avais l'impression de ne faire qu'un avec mon lit, plus de corps, seulement mon esprit qui persistait.
Je n'avais plus l'impression d'être dans ma chambre mais plutôt dans une autre réalité toute sombre, où mon esprit s'absorbait, tombait, avançait, suivait un "tracé". C'est vraiment difficile à décrire, je ne sais pas si j'étais dans une phase de K-Hole mais cette expérience était pour le coup  vraiment intéressante, pas spécialement agréable ni désagréable mais par contre vraiment intrigante.


Un jour après
Aujourd'hui, je ne pourrais pas dire que mon état a totalement changer, mais je peux apercevoir une légère amélioration, pas transcendante mais tout de même notable.
J'attend donc la suite, pour voir.
A savoir que je suis en sevrage  complet de Seroplex aussi, ce qui peut avoir un impact.

Axe d'amélioration pour la suite :
Je vais passer à 100mg pour la prochaine fois et je pense que je vais me caper à cette dose.


Source pour cette expérimentation :

"Ketamine Cures Depression" | Study Review (contient dans sa description, un lien de téléchargement vers des pdf d'étude anglophone)


The science behind Ketamine as a possible cure for depression - Albert Dahan


PsychoWiki de la Kétamine (avec la biodisponibilité du produit)
https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … 9moignages

LES PSYCHIATRES UTILISENT DE LA KETAMINE ??? (avec tout plein de liens intéressant dans la description)


30 Years of Depression, Gone
https://humanparts.medium.com/30-years- … ffafabc7cf

Dernière modification par AutoKet (31 mai 2019 à  16:46)

Hors ligne

 

Huckleberry Finn femme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Dec 2018
41 messages
Blogs
très interessant merci !

c'est amusant quand il dit les drogués sont d'excellents pharmacologues, hahaha :)

blague à part, il a raison qd il évoque les repositionnements, c'est intéressant d'ailleurs de se faire confiance quand on constate que sur nous telle ou telle molécule agit comme ci ou comme ça, alors même que les prauffaissionnels vont affirmer que non non c'est conçu pour traiter machin, alors ca traite machin et pi c'est tout.

si y en avait pas qui s'étaient fait confiance lorsqu'ils ont perçu que le bêta bloquant trucmuche leur permettait également de mieux dormir (jdis nimporte quoi hein) ben on aurait pas ajd'hui les médocs couteau-suisse dont on dispose.

jai entendu dernièrement que le Deroxat aidait contre les troubles de l'érection, par exp, je ne savais pas.

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert100champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11486 messages
Blogs
Le Deroxat retarde l'éjaculation. D'ailleurs un dérivé d'action plus courte , la Dapoxetine, est commercialisée pour lutter contre l'éjaculation précoce (mais la revue Prescrire conseille de l'éviter).
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

AutoKet homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 May 2019
10 messages
Bonjour à tous,

Je m'excuse dans un premier temps de n'avoir pas tenu ce mini journal.
Pour la petite update après 1 semaines/1 semaines et demi et donc 4-5 prises, j'ai décidé d'arrêter, ne voyant pas d'évolution marquante. Néanmoins cette semaine d'expérimentation arrivait la même semaine où j'ai commencé mon sevrage de Seroplex, ce qui a pu potentiellement impacter cela.

En plus de cela, je suis en train de voir actuellement pour déterminer si il existe une autre raison médicale pour ma fatigue assez constante, pour cela à suivre.

Egalement j'ai acheté de la DMT (acheté pour l'expérience qui a l'air intéressante) ainsi que des champignons hallucinogène (pour du micro-dosing)
Si jamais lors de ces experimentations futures, j'y vois un intérêt pour ma condition, j'en ferai un topic pour la DMT, pour le microdosing j'écrirai un message dans le sujet épinglé.

Pour finir j'aurai une toute derniere question, ne recevant pas les champignons tout de suite, j'aimerai de nouveau essayer la Ketamine, problème : le contenant dans lequel je l'avais mis, je l'avais lavé à l'eau sans parfaitement l'avoir séché...
Du coup là, avec le temps, une bonne partie de la Ketamine a bruni/noirci  (pas toute néanmoins) et la petite cuillère métallique a l'intérieur est maintenant recouvert d'une couche noire opaque.

Du coup à votre avis, ma kétamine est-elle encore consommable ?

Merci bien et bonne journée à vous !

[EDIT]
Je tiens à dire que mes deux dernières de 100 et 115mg fut 2 voyages extrêmement intéressante et assez marquante, donc mon expérimentation n'a pas était entièrement inutile, voilà voilà

Dernière modification par AutoKet (23 juin 2019 à  18:24)

Hors ligne

 

avatar
Hilde femme
Adhérent PsychoACTIF
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Feb 2019
1054 messages
Blogs

AutoKet a écrit

Je m'excuse dans un premier temps de n'avoir pas tenu ce mini journal.
Pour la petite update après 1 semaines/1 semaines et demi et donc 4-5 prises, j'ai décidé d'arrêter, ne voyant pas d'évolution marquante.

AutoKet, merci beaucoup d'avoir pris le temps de nous faire cette mise à jour qui vient encore enrichir ton témoignage.


Faut pas chercher midi à quatorze heures -
"19 heures c'est un peu tôt"

Hors ligne

 

AutoKet homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 May 2019
10 messages
Rebonjour à tous !

Donc légère petite update qui fera je pense une conclusion plus utile pour toute personnes qui lirai ce post et qui se retrouverai dans la même situation que moi.


Donc à toi utilisateur  de l'ombre qui lit ces lignes, je ne te ferai pas  le discours assez classique ( que je trouve Personnellement pas extrêmement utile) du "tu es une personne importante etc.." mais plutôt je voudrai préciser et affirmer, que aller mal, se sentir constamment fatigué, prendre peu de plaisir à faire les choses etc etc etc..  CE N'EST pas un état normal.
La présence de cet état est intrinsèquement lié à un problème ou des problèmes. Problèmes qui eux SONT solvable selon moi.



Je dis cela car je pense que lorsque l'on a la tête dans le guidon dans ce genre de situation, la part de rationalité a tendance à s'effacer pour laisser place à l'intuition bourré de biais cognitif qui alterne notre vision et notre jugement.
Prendre du recul c'est complexe, dur, mais  si indispensable.
Pour moi, se renseigner, accepter de se faire aider, se donner des hypothèses, essayer de les invalider OU de les valider, passer à la suivante, continuer comme cela et je pense que niveau efficacité, cela me semble être le plus probant (jusqu'à maintenant et moi, je n'ai pas envie de faire de généralité)



J'essaierai un jour, si la motivation me dit, de faire un blog sur mon parcours, sur comment je me suis renseigné, battu etc.. avec cette merdouille. Le tout un maximum sourcé

Mais avant ça le chemin n'est pas encore fini pour moi, loin de là quand même, le combo norset,melatonine, zoloft ( que j'essaie de réduire pour potentialiser davantage le microdosing de champi), microdosing de champi, du speed/4F MPH  +kratom(très peu) quelques fois/semaine lorsqu'il y a nécessité, me permette plus ou moins de tenir un minimum le cap.

Ce n'est je pense absolument pas une situation pérenne je pense, j'ai encore des modif à apposé à certaines substances. La prise de champi depuis que j'ai commencé (samedi denier) a vraiment un impact positif je trouve (placebo ou non ? Je ne pourrai en être sur mais je ne pense pas) donc je suis bien optimiste pour cela.

Pour le speed/4FMPH je suis vraiment à des doses minimale avec 0 sniff, que en gellule. (10mg d'amphet max pour une journée par exemple)
Le kratom je prend entre 3 et 8g environ quotidiennement par contre.


Bon je bavarde et je bavarde, mais au début je voulais juste vous dire que je retente  dans quelques minutes la malgré sa couleur marron ( due à un contenant mouillé et pas sec)



Si je vois que ça peut etre pertinente vous en tiendrez informé !

Dernière modification par AutoKet (08 juillet 2019 à  23:36)

Hors ligne

 

AutoKet homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 May 2019
10 messages
Donc finale update je pense cette fois-ci.

Ouais après mon voyage d'hier, je me sens aujourdh'ui bien mieux qu'hier, je continuerai ma cure de façon hebdomadaire, j'ai, je pense trouvé un minimum un certains équilibre, mais bon je pense aussi qu'entre l'automédication et la polytoxicomanie il n'y a qu'un pas.

Du chemin à faire, mais aussi fait.

Bonne journée à vous !

Dernière modification par AutoKet (09 juillet 2019 à  16:05)

Hors ligne

 

Hariboooo femme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 30 Aug 2019
1 message
Hello
Je suis dans la même situation que toi... je sais exactement ce que tu vis.j aimerai si ca ne te déranges pas quon en parle en privé stp
Merci et courage

Hors ligne

 

YouAndMe homme
Débutant psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Jul 2019
16 messages
Bonjours à tous et merci pour le témoignage ! Je voulais juste faire une parenthèse sur ma vision de la dépression et des trouble qui s’accompagne souvent (panique,etc). Prendre des drogues dure pour tenter de changer les choses sa peut être intéressant mais je ne pense pas que sa fonctionne, prendre des tonnes de médoc anti-dépresseur/calmant etc non plus. Chercher constamment à modifier avec des molécules, c’est pas de la triche puisque parfois c’est nécessaire, mais je pense que s’en sortir par sois même se débrouiller même si sa prendra des mois, c’est la meilleure chose à faire, tu ne pas sortir définitivement de la dépression en prenant de la ketamine où des champignons, il faut s’accrocher à la vie, se faire des nouveau amis, créé de nouveau projet etc. Je te souhaite une bonne continuation tout de même ! Et bonne chance :)

Hors ligne

 

AutoKet homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 May 2019
10 messages

AutoKet a écrit

Donc finale update je pense cette fois-ci.

Ouais après mon voyage d'hier, je me sens aujourdh'ui bien mieux qu'hier, je continuerai ma cure de façon hebdomadaire, j'ai, je pense trouvé un minimum un certains équilibre, mais bon je pense aussi qu'entre l'automédication et la polytoxicomanie il n'y a qu'un pas.

Du chemin à faire, mais aussi fait.

Bonne journée à vous !

Bonjour à tous, je prévois de faire un récapitulatif de ces années depuis le début de ma démarche initiale à maintenant, j'essaierai d'en faire un post assez conséquent pour développement l'évolution de ma démarche.

La phrase que j'avais énoncé "entre l'automédication et la polytoximanie, il n'y a qu'un pas"

Short term story
L'automédication "contrôlé" (balance, uniquement en gellule et autre RDR) en environ 1 an s'est plus dirigé vers une polytoximanie, polytoximanie mais qui avait réussit l'un des objectif de l'expérimentation : la productivité qui n'avait jamais été aussi efficace de toute ma vie.
Au fur et mesure donc, j'ai développé une forme d'excès de confiance dans mes connaissances dans mes consos (combos etc...) ce qui m'a amené plusieurs à l'hopital, jusqu'à finir par un sevrage sec (fait en HP sous contrainte, littéralement le pire endroit pour se sevrer sec par rapport à toute mes consos)  de 3-4 mois (très recemment) puis est suivi d'une reprise jusqu'à présent en essayant de diminuer et en étant suivi par addicto et un psychiatre.
Et bizarrement ce n'est sincèrement que assez récemment que j'ai littéralement remarqué mon problème d'addiction (sniff) de manière compulsive et dur à contrôlé

J'ai essayé énormément de produit tradi comme de multiple RC au cours du parcours.

Si des gens qui liraient ce message en attendant mon plus gros post, n'hésitez pas à poser vos questions

Je sais pas si à l'heure actuelle ce sujet est bénéfiques à certaines personnes, j'espère en tout cas qu'il n'a pas et n'a pas eu d'impact négatif sur autrui.

Bien à vous, prenez soin de vous et bonne journée :)

Hors ligne

 

AutoKet homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 May 2019
10 messages
Oui toujours présent et functionnel, evidemment entre le protocol initiale et maintenant on en est loin, mais je sais pourquoi je fais ce que je fais, et malgré une forte conso, j'ai une rigueur pour éviter tout evenement ou combo risqué.
Je prévois pas de continuer mon rythme ad vitam etam, mais je suis content que j'ai commencé de moi même, d'avoir eu conscience des risques la phrase du message original Entre polytoximanie et automédication il n'y a qu'un pas, c'était ma décision et cela ne pas rendu une personne moins morale je pense pas du tout ni aigris.

Mon conseil même si ceux qui en serait la cible, j'ai l'impression que le profil pour consommer de temps en temps, c'est ceux qui ne cherche pas et ne veulent en consommer, paradoxale mais au final plutot très censé.

(Un point juste, l'automédication j'ai abandonné l'idée depuis quelques années maintenant, je ne veux pas transformer mon topic en Kétamine > a amené au reste de mes actions, pas du tout.
Vivement la légalisation uniquement en millieu hospitalier, car l'effet antidépresseur ne semble que se confirmer dans un contexte controlé etc etc ca éviterait que des gens essaie de s'automédiqué. (Mais évidemment nous sommes responsables de nos actions malgré que notre jugement puissent être alteré, faire cette effort, peut créer de l'autoculpabilité, mais pas de ressentiment envers autre que soit.
Trouver des excuses extérieur à soit, (société ou mes couilles..) ne pourra jamais créer queques de bénéfiques pour personnes.


Sur ces phrases pragmatiques mais je l'espère avec un peu d'humanité, pas de leçon à donner, faîtes attention, et je conseille vraiment de prendre du temps pour s'informer avant de commencer, mais le mieux garder pour du récréatif, et avoir une stabilité, et au pire suivre a la lettre les posologie des expérimentations mais ne soyons pas naifs (bon pour plein de raisons outre le per os, infusion, qualité, et surtout non controlé par des professionnels, voilà quoi


En vous souhaitant le meilleur qu'importe votre situation !

Hors ligne

 

avatar
kazivol homme
Nouveau Psycho
France
champi vert5champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 12 Dec 2020
99 messages

AutoKet a écrit

Oui toujours présent et functionnel, evidemment entre le protocol initiale et maintenant on en est loin, mais je sais pourquoi je fais ce que je fais, et malgré une forte conso, j'ai une rigueur pour éviter tout evenement ou combo risqué.
Je prévois pas de continuer mon rythme ad vitam etam, mais je suis content que j'ai commencé de moi même, d'avoir eu conscience des risques la phrase du message original Entre polytoximanie et automédication il n'y a qu'un pas, c'était ma décision et cela ne pas rendu une personne moins morale je pense pas du tout ni aigris.

Mon conseil même si ceux qui en serait la cible, j'ai l'impression que le profil pour consommer de temps en temps, c'est ceux qui ne cherche pas et ne veulent en consommer, paradoxale mais au final plutot très censé.

(Un point juste, l'automédication j'ai abandonné l'idée depuis quelques années maintenant, je ne veux pas transformer mon topic en Kétamine > a amené au reste de mes actions, pas du tout.
Vivement la légalisation uniquement en millieu hospitalier, car l'effet antidépresseur ne semble que se confirmer dans un contexte controlé etc etc ca éviterait que des gens essaie de s'automédiqué. (Mais évidemment nous sommes responsables de nos actions malgré que notre jugement puissent être alteré, faire cette effort, peut créer de l'autoculpabilité, mais pas de ressentiment envers autre que soit.
Trouver des excuses extérieur à soit, (société ou mes couilles..) ne pourra jamais créer queques de bénéfiques pour personnes.


Sur ces phrases pragmatiques mais je l'espère avec un peu d'humanité, pas de leçon à donner, faîtes attention, et je conseille vraiment de prendre du temps pour s'informer avant de commencer, mais le mieux garder pour du récréatif, et avoir une stabilité, et au pire suivre a la lettre les posologie des expérimentations mais ne soyons pas naifs (bon pour plein de raisons outre le per os, infusion, qualité, et surtout non controlé par des professionnels, voilà quoi


En vous souhaitant le meilleur qu'importe votre situation !

Coucou, cela fait 4 ans que je suis addict au produit, j'ai commencer dans la même démarche que toi et avec les mêmes influences sur que toi sur les effet antidepresseurs de la kétamine, aussi il y'a 4 ans les média mainstream comme vice et compagnie voir d'autre source comme celles que tu a cité en 2019 mettaient en boucles les trouvaillent sur les effets antidepresseurs de cette molécule. sans forcément informer de tout ce que les résultats d'études démontrent sur les risques physique et sur les limites de son effet antidep.
J'ai aussi 2 ans d'intervention RDR en milieux festif dans les pates, et ai vu dans mon entourage et dans les choses que je voyais de loin et avec des contact dans plusieur villes, constater un énorme boom de la conso de keta de manière générale.
dans ma ville par exemple, il y'a 5 ans c'était dur d'en trouver, il te fallait des contact et y'en avais pas énormément, maintenant les fours dans les banlieues en propose depuis cette année, et la substance tourne dans des milieux qui auparavant n'était pas du tout concerné par ce produit.
je pense que l'environnement informatif peux jouer un role énorme dans le developpement de la demande d'un produit.
Il y'a pour moi un véritable "effet de mode" autour de la ket.

pour finir:
j'ai pu me reconnaitre dans plusieurs passage de tes différents postes. je te souhaite aussi que du positif pour le suite de ton parcours!

Dernière modification par kazivol (01 novembre 2023 à  18:24)


Le capital régis nos vies, et surtout nos maux.

Hors ligne

 

Legg homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 07 Jan 2024
2 messages
Salut
Je voulais te remercier pour ce récit et témoignage, c'est vraiment très intéressant.
Je suis tombé sur ce sujet alors que je voulais suivre un protocole similaire, à base de K et de champis commandée sur le DW, et je ne trouvais pas de témoignage.
Je publierai un journal également, si ça peut en aider d'autres..

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert110champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
735 messages

prescripteur a écrit

Bonjour, la Ketamine est en effet prometteuse sur le plan de la dépression mais son usage prolongé expose à une toxicité hépatique et/ou rénale. Je te conseille donc de faire des bilans hépatiques régulièrement.

https://www.vidal.fr/actualites/21579/k … de_l_ansm/

Concrètement, je dois demander quel type d'analyse au labo pour faire un bilan hépatique ? Et pour les reins, on peut faire un bilan aussi ?

Faire un bilan régulièrement, ça veut dire tout les combien ? 

Combien de temps laisser entre les prises pour ne pas avoir de problème ?


Amicalement.

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert100champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11486 messages
Blogs
Bonjour,

L'ANSM a donné des conseils et parle de suivi regulier ou rapproché, sans donner de detail. Je pense que ça depend de la consommation, des symptomes etc.. mais en general ce genre de conseil correspond à tous les 1 à 3 mois.

https://www.federationaddiction.fr/wp-c … naudin.pdf

https://ansm.sante.fr/actualites/lansm- … a-ketamine

https://www.psychoactif.org/forum/2021/ … 958_1.html


Ici une definition de l'usage à risque qui peut te donner une idée. En général l'usage quotidien est evidemment à risque.

https://www.vidal.fr/actualites/21579-k … -ansm.html

Amicalement
Reputation de ce post
 
Merci. PTX.

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Kiddy88 homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Jan 2024
6 messages
Bonjour,

Des recherches et utilisations , notamment aux Etats-Unis, semblent montrer d'excellent résultats pour le traitement des etats depressifs résistants , mais aussi pour le traitement des traumatismes, via l'utilisation de la Ketamine, et plus particulièrement l'Esketamine .
Quelqu'un a déjà essayé ?
Merci pour vos retours.
Salutations
Kid

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert100champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11486 messages
Blogs
Bonjour, l'esketamine existe en France

https://www.vidal.fr/actualites/25942-d … asale.html

Mais la revue Prescrire ne partage pas ton enthousiasme.

https://www.prescrire.org/fr/202/1844/6 … tails.aspx

ni la HAS

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3191469 … esketamine

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (27 janvier 2024 à  12:01)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
kazivol homme
Nouveau Psycho
France
champi vert5champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 12 Dec 2020
99 messages

Pesteux a écrit

prescripteur a écrit

Bonjour, la Ketamine est en effet prometteuse sur le plan de la dépression mais son usage prolongé expose à une toxicité hépatique et/ou rénale. Je te conseille donc de faire des bilans hépatiques régulièrement.

https://www.vidal.fr/actualites/21579/k … de_l_ansm/

Concrètement, je dois demander quel type d'analyse au labo pour faire un bilan hépatique ? Et pour les reins, on peut faire un bilan aussi ?

Faire un bilan régulièrement, ça veut dire tout les combien ? 

Combien de temps laisser entre les prises pour ne pas avoir de problème ?


Amicalement.

yo, perso je me fait suivre par un généraliste et je lui explique ma conso, tout les risques liée a une conso quotidienne, comme tu as dis , reins vessie foie donc hepatite et les ist du aux mode de conso et je fait des bilans sanguins régulièrement, avec on peux check ton foie tes reins et ton coeurs en partie et avec ca aussi des analyse urine pour regarder si infection urinaire bacterienne mais generalement on developpe insuffisance renale et cystite sans infection , on appelle ca "aigue" ou intertitiel" je sais plus comment ca s'écrit, et quand je sens que y'a des problèeme de douleurs plus intense genre K pain crampe et compagnie je demande a faire une echographie des voies urinaire, pour vérifier la taille de la vessie les reins et les voies billiaires.

mais bon comme dis par rapport a tout ces symptome la, les seul remede sauf en cas d'infection c'est de boire 2 a 3L d'eau par jours et de stopper la conso

Reputation de ce post
 
Merci pour ton témoignage. PTX.
 
Merci aussi mon pb a moi cest de trouver un toubib

Le capital régis nos vies, et surtout nos maux.

Hors ligne

 

avatar
kazivol homme
Nouveau Psycho
France
champi vert5champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 12 Dec 2020
99 messages

prescripteur a écrit

Bonjour, l'esketamine existe en France

https://www.vidal.fr/actualites/25942-d … asale.html

Mais la revue Prescrire ne partage pas ton enthousiasme.

https://www.prescrire.org/fr/202/1844/6 … tails.aspx

ni la HAS

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3191469 … esketamine

Amicalement

Effectivement, il y'a eu a mon sens aussi un effet de mode autour des effet antidepresseurs de la ketamine, j'ai lu pas mal d'étude sur sujet et c'est vraiment pas un traitement si efficace que ca en tant que traitement de fond, ils utilise ca en psy pour evite la contention et pour passer des moment de crise un peu comme une camisole.
j'était d'ailleurs tombé aussi sur celle de la HAS, et j'ai pu lire aussi pas mal de psychiatre écrire la dessus et tout va dans ce sens la
il y'a donc bien des essaies en mode thérapie assisté par ketamine avec les effet psychedelique, j'ai une amie bipolaire qui a pu en profiter (esketamine spravato en pulverisation)  mais sur le long terme rien de concluant ni pour elle et de ce que j'ai lu, ca n'a que peu d'impacte a long terme sur les humeur.

Dernière modification par kazivol (29 janvier 2024 à  20:42)


Le capital régis nos vies, et surtout nos maux.

Hors ligne

 

avatar
kazivol homme
Nouveau Psycho
France
champi vert5champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 12 Dec 2020
99 messages

Kiddy88 a écrit

Bonjour,

Des recherches et utilisations , notamment aux Etats-Unis, semblent montrer d'excellent résultats pour le traitement des etats depressifs résistants , mais aussi pour le traitement des traumatismes, via l'utilisation de la Ketamine, et plus particulièrement l'Esketamine .
Quelqu'un a déjà essayé ?
Merci pour vos retours.
Salutations
Kid

pour parler + de mon experience en tant que consommateur et ayant un syndrome de stress post trauma, j'ai utliser la ketamine dans le but d'atteindre des effet psyché pour travailler sur les trauma et sur ma depression cela n'a rien changer, j'ai l'impression d'avoir repousser le probleme a plus tard et j'ai toujours des moment de remonter de souvenirs et des comportements d'evitement voir de panique.
en plus de cela, n'etant pas du tout cadrer dans cette démarche et l'ayant utiliser aussi de manière festive cela s'est très vite transformer en addiction psychologique très instense,
chaque personne est unique certe mais au vu du coup des recherches sur le sujet de la depression et des trouble psy, ca a l'aire d'etre bien sur le court terme (en mode camisole pour passer des pique emotionnel ou des crise par ex en millieux hospit pour eviter contention ou pour passer des phase depress intense )mais pas sur le long terme le trouble de l'humeur reste la, mais donc si on veux vraiment travailler sur le fond du probleme on parle bien de rémission au long terme, la on voit les limites et les risques du produit.

ce produit est très ambivalent. je le comprends de moins en moins avec le temps


Le capital régis nos vies, et surtout nos maux.

Hors ligne

 

avatar
kazivol homme
Nouveau Psycho
France
champi vert5champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 12 Dec 2020
99 messages

prescripteur a écrit

Bonjour, l'esketamine existe en France

https://www.vidal.fr/actualites/25942-d … asale.html

Mais la revue Prescrire ne partage pas ton enthousiasme.

https://www.prescrire.org/fr/202/1844/6 … tails.aspx

ni la HAS

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3191469 … esketamine

Amicalement

j'ai une question dont peut etre tu as la réponse,
ayant personnellement developper une grosse tolérance aux disso et avec les années de conso surement une permatolérance, est ce possible que se soit vraiment galère de m'anésthésier si jamais il y'a besoin de le faire?
vu que c'est utiliser en anèsthésie ?
bien entendu j'en parlerais aux praticiens au moment venu
mais je me pose aussi la question par rapport a des anesthesie locale comme pour les dents , ou on utilise plus des truc proche de la lidocaine qui n'ont rien avoir avec des dissociatif ?


Le capital régis nos vies, et surtout nos maux.

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert100champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11486 messages
Blogs
Bonjour, la ketamine est utilisée plutot dans des contextes particuliers (dermatologie, urgence etc..) et il est tout à fait possible d'utiliser d'autres produits. Pour les anesthesiques locaux je ne vois pas de pb. Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Kiddy88 homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Jan 2024
6 messages

kazivol a écrit

prescripteur a écrit

Bonjour, l'esketamine existe en France

https://www.vidal.fr/actualites/25942-d … asale.html

Mais la revue Prescrire ne partage pas ton enthousiasme.

https://www.prescrire.org/fr/202/1844/6 … tails.aspx

ni la HAS

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3191469 … esketamine

Amicalement

j'ai une question dont peut etre tu as la réponse,
ayant personnellement developper une grosse tolérance aux disso et avec les années de conso surement une permatolérance, est ce possible que se soit vraiment galère de m'anésthésier si jamais il y'a besoin de le faire?
vu que c'est utiliser en anèsthésie ?
bien entendu j'en parlerais aux praticiens au moment venu
mais je me pose aussi la question par rapport a des anesthesie locale comme pour les dents , ou on utilise plus des truc proche de la lidocaine qui n'ont rien avoir avec des dissociatif ?

Bonsoir,

Merci beaucoup pour votre réponse.

Souffrant de PTSD complexe, avec dépression et surtout forte anxiété (amygdale cérébrale qui est devenue hyper et trop sensible) , mes recherches poussées m'ont permis de découvrir que l'avenir du traitement de cette pathologie soit l'utilisation de la MDMA en plus d'un suivi psycho-therapeutique.

En effet, de nombreuses études menées aux États-Unis et en Australie, démontrent des cas de guérison vraiment pertinents, de l'ordre de jusqu'à 70 % de succès.

Salutations

Kid

Hors ligne

 

zuzu homme
Nouveau membre
champi vert3champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 19 Dec 2023
21 messages
Je me permet de partager un peu de mon vécu ici autour de la dépression et de la . Cela peut nourrir vos réflexions du moment.

Je vais vous parler un peu de mon usage de la ke lors de mon sevrage du crack:

Après 100 jours de consommation intensive de crack 1 à 2g par jour, j'ai fait un arrêt brutal de 10 semaines. Puis, j'ai fait une rechute, ce qui a donné lieu à des sessions espacées de crack une fois par semaine.

Le plus gros problème fût l'impact psychologique qui en à suivit, pour diverses raisons, environ  6 semaines après ma rechute, j'ai sombré dans une violente dépression. J'ai alors fait 4 sessions de  à 0,5g. Cela m'a énormément aidé à relativiser, à modifier mon point de vue et à créer de nouvelles associations entre mes souvenirs et/où événements vécus. Ces nouvelles associations de fait ont permis à ma psyché de stopper l'effondrement et je suis sortie de cette phase très dark dans la semaine qui à suivie.


Comment expliquer cela?
De mon pov, les 10 semaines de "cold turkey" mon permis de reprogrammer mes habitudes et de réinitialiser la mémoire de mon corps quant au caractère problématique de la substance. Cependant, je m'attendais à une rechute car, dans mes souvenirs, ma défunte vie de crackers était perçu comme "un des meilleurs moment de ma vie", alors que objectivement c'était pas la panacée. La rechute, avait pour but et pour origine, "idéalisation de ces souvenirs", je devais revivre une xp avec le crack, en solitaire, pour "reseter" cette partie de ma mémoire. La dépression qui en a suivi était normale, pour plusieurs raisons que je ne vais pas préciser. L'expérience dissociative apportée par la ma permis, de "valoriser au juste prix ces xp passé sans crée de trop de dégât à une certaine image 'du moi' associé".

Je ne sais pas si je suis clair, je ne pense pas, mais c'est un sujet que j'ai prévu de traiter sérieusement un jour dans un billet de post, ici où ailleurs.

Dernière modification par zuzu (09 février 2024 à  19:58)

Reputation de ce post
 
pour moi c'est très clair je voudrais écrir plus mais je sus down en ce moment.

Hors ligne

 

avatar
Foxx homme
I do a lot of drugs, but I love it
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 May 2020
51 messages
Salut,
Je n'ai pas lu tout le fil mais je me permets d'apporter mes conseils qui selons-moi peuvent améliorer l'auto-médication à la Kéta.

Comme tu le dis, le problème est la Roa du sniff : Très nocive à long terme, pour les voies nasales et les organes. J'ai donc, comme tu en avais l'idée, fais moi-même mes spray Esketamine. Bilan : C'est génial ! Une défonce beaucoup plus smooth, plus facile à doser, moins douloureuse. Bref, c'est clairement une voie à expérimenter.

Deuxièment, désormais je cuisine ma Kétamine au bain marie (Kétamine Needle). Bilan : Génial aussi ! En sniff, ça change carrément la défonce. On dirait presque une autre drogue tellement ça rend la défonce plus agréable, beaucoup plus coton. À la poële, j'étais beaucoup plus confus, désorienté. Donc aussi une méthode à étudier. Seul problème, c'est assez long à préparer.

Big Up à vous, Foxx

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Usage thérapeutique - Kétamine et dépression
par funhouse, dernier post 22 mai 2019 par ismael77
  27
logo Psychoactif
[ Forum ] Effets secondaires - Kétamine et dépression respiratoire
par Onirik, dernier post 11 mars 2016 par Onirik
  0
logo Psychoactif
[ Forum ] Usage thérapeutique - Demande de kétamine pour depression ?
par wealldead, dernier post 14 novembre 2017 par funhouse
  19
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Kétamine, effets, risques, témoignages

Pied de page des forums