Microdosage et dépression

Publié par ,
4611 vues, 15 réponses
avatar
Lugol homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Dec 2017
11 messages
Bonjour/bonsoir à vous !


J'aimerai pouvoir vous poser quelques questions, notamment à ceux qui s'y connaissent bien plus que moi sur le sujet :p, car malgré les quelques recherches que j'ai effectué, il reste encore certaines zones d'ombre. Je suis aussi encore confus sur certaines explications et avis, des éclaircissements m'aideraient donc énormément smile!

Avant de poser mes questions, je pense qu'une mise en contexte est nécessaire, notamment à cause de la nature de la molécule en jeu et ses effets en psychopathologie, la productivité et autres domaines.
Je suis un jeune dans la vingtaine, en proie à une dépression modérée depuis plusieurs années. Avec des périodes brèves de stabilisation, mais jamais d'amélioration concrète. La psychothérapie ne marche que très peu, et j'ai du tenter plusieurs antidépresseurs différents, sans grand succès. Cette dépression a affecté de nombreux points de ma vie, avec prise de poids, difficulté dans les études, et autres "joyeusetés". J'ai donc clairement l'impression d'avoir un organisme purgé de toute sérotonine.
J'arrive tant bien que mal à poursuivre mes études à l'université.


Après avoir lu plusieurs témoignages, je me suis demandé si ce n'était pas une mauvaise idée de tenter durant une courte période le microdosage de Psilocybe.
J'ai très peu d'expériences dans le domaine des psychédéliques, se résumant à une prise de 4g secs de McKennai (peu d'effets, mis à part des couleurs un poil plus vives et une légère euphorie, mes amis qui avaient cultivé, eux, ont eu des effets plus intenses avec des doses plus faibles) et deux trips forts sous Salvia (très bons trips d'ailleurs, très spéciaux et étrangement assez ésotériques).

Malgré le fait qu'il existe quelques études éparses sur les effets du microdosage de LSD et Psilocybine, l'absence de méta-analyses sur le sujet m'invite à prendre avec des pincettes les résultats de ces études, ce sont au mieux de forts indices mais pas des preuves solides.
Les témoignages également semblent assez nombreux et plutôt positifs, mais je me demande si cela n'est pas juste un possible biais du survivant.

J'ai actuellement un faible dosage d'antidépresseurs, ce qui fait que j'ai pu arrêter le traitement plusieurs fois (pour causes diverses) sans ressentir de symptôme de manque/sevrage ou de changement dans mon état psychologique. Ceux que j'ai actuellement sont des ISRS, qui d'après ce que j'ai compris, inhibent les effets de la psilocybine. Si je décide de commencer une courte période de microdosage, j'arrêterai de nouveau provisoirement mon traitement, et si le microdosage ne donne rien sur une période d'un mois, alors je reprendrai immédiatement mon traitement. Je ne m'attends pas à des résultats extraordinaires bien sûr, mais au vu de mon expérience avec la maladie, de simples améliorations pourraient déjà grandement améliorer mon moral. C'est un peu une solution de dernier recours finalement.


Mes questions sont donc :

- malgré ce que j'ai énoncé, pensez vous malgré qu'il reste trop risqué d'essayer le microdosage pour mon cas ?

- si le microdosage ne semble pas déconseillé outre mesure, cela peut il avoir un effet négatif sur mes études ? J'entends par là que même s'il ne semble pas réellement améliorer les performances scolaires (chose que je ne recherche pas, je veux uniquement améliorer mon état moral), est-il vraiment délétère ou n'a t-il juste pas d'effets positifs ou négatifs significatifs ?

- Je pensais tester un mois le microdosage, mais est-ce une période de temps trop courte ? D'après les témoignages, c'est cette période de temps, mais n'ayant pas souvent un descriptif complet du profil psychologique de ces personnes, je ne sais pas si je peux réellement comparer à mon cas

- Si l'on imagine que c'est plutôt les effets contextuels (dont le placebo) et l'auto-suggestion qui procurent les changements positifs, le microdosage peut-il quand même avoir des impacts négatifs sur mon énergie physique et mentale ?

Et bien évidemment, je voudrais faire attention au possible, si je m'y mets, à la tolérance. Histoire de ne pas me mettre à prendre des microdoses qui deviendraient juste des doses. Également je ne prendrai jamais d'autres substances psychotropes pour tenter un "microdosage" qui peut simplement me procurer une addiction et/ou une aggravation de mon état psychologique.
L'avantage de la psilocybine est surtout sa non toxicité, mais il faut que je reste prudent sur les effets sur la psychée, à court, moyen et long terme.


Voilà voilà ! Désolé si mon message n'est pas très bien organisé et/ou confus ! Je suis clairement mauvais pour synthétiser clairement mes propos :p. Et bien entendu il est probable que j'ai dit plusieurs bêtises, j'espère néanmoins que ce n'est pas la majorité !

Merci d'avance pour vos réponses, bonne journée/soirée à vous ^^ !

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert99champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11666 messages
Blogs
Bonjour, voici un article récent sur ce sujet (en anglais. utilises google traduction si besoin).

101177_2045125320950567.pdf

Mais il semble que le mécanisme soit analogue à celui de la méditation (lutte contre les ruminations, ouverture d'esprit...). C'est peut etre à essayer. Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
Lugol homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Dec 2017
11 messages
Merci beaucoup pour l'article ! Après comme précisé, ils n'ont pas un échantillon de personnes très grand. Mais au moins ça relativise les résultats "extraordinaires" dont parlent certaines sites

Hors ligne

 

avatar
PanoraMixx homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Sep 2020
24 messages
Alors pour moi personelement qui suis sous microdosage depuis quelque semaines.
Je peut t'affirmer que oui il y a un effet placébo, mais il y a un réel changement niveau de la cognition ton cerveau au lieu d'utiliser des chemin neuronaux habituel et répéter (j'ai été en dépression sévère pdt presque une année, je sais ce que ca fait d'avoir des boucle de pensée négative... En plus cela crée du stress qui empêche la création de sérotonine un vrais cercle vicieux la dépression...) La ou la psylocibine auras un role intéressant car elle va pouvoir agir sur ton cerveau et crée de nouveau chemin neuronaux en gros ton cerveaux ce met a marcher totalement différemment.
Le but du microdosage est de renforcée ces nouvelle connexion et chemin neuronaux.
Donc si tu te lance tu devras arreter tes I.R.S car cela peut crée des syndrome sérotoninergique ! je ne t'incite pas a le faire sa c'est toi qui sais si tu en est capable ou non.. ( je te conseil d'attendre au 2 semaines une semaine grand minimum apres l'arret des IRS car tu auras des restes dans ton organisme).

Donc comme je disait la psilocybine va avoir ce rôle de crée de nouvelle connexion dans ton cerveaux alors après c'est a toi de reprendre le gouvernail du bateaux et de crée de nouvelles pensée.. La psilocybine c'est un outils après c'est pas elle qui vas faire le boulot a ta place tu comprend ?
Essaie de te renseigner sur la psychologie positive tu auras surement de bonne chose a prendre la dedans, mais apres c'est a toi aussi d'essayer de te changer et changer ta façon de pensé voir le monde..(c'est pas facile mais c'est la clef pour en sortir).
Il faut que tu essaie de changer tes habitude aussi c'est grâce a sa que j'ai réussie a me tirer de ma depression...
N'écoute pas tes psychiatre qui te dise que tu est en dépression car tu as une carence en sérotonine ça c'est l'argument de big pharma qu'on leur a appris a l'école pour crée plus de demande..
Le manque de sérotonine est un résultat de la depr mais pas la cause (a moins que tu ai forcé sur la MD ou autre drogue qui on vrmt un effet néfaste sur ton cerveaux).
Si tu as un mal de tète ce n'est pas par ce que tu as une carence en doliprane tu vois ce que je veut dire..
Et apres il y a un protocole a respecter moi je te conseil tout les trois jour une prise
entre 0,10 et 0,50 g a toi de voir ce qui te conviens niveau dosage
Niveau étude la psilocybine aide a être concentrer sur une seul tache je trouve elle permet d'etre plus dedans.
J'ai vue sur certaine étude elle aide a mémoriser mais a faible dose a haute dose ça crée l'effet inverse.

Je te déconseille de compté sur les AD pour faire le boulot a ta place(toute ta vie apres si c'est sur une période tres courte pourquoi pas.....) tu ne te sentiras pas réellement bien j'ai une pote qui est sous AD depuis trois ans je peut te dire qu'au fur et a mesure des année sa l'as rendue apathique et un peu bipolaire et elle a des pb de concentration.. ce n'est plus la même personne que quand elle prenais rien..

Bon courage en tout cas ! dit toi que c'est une période de ta vie et que tu ne verras pas la vie tout le temps comme sa !! ça me fait vraiment drole d'un coup de te dire ça alors que je pensais l'inverse il y a quelque temps.
Force a toi ! smile

Ce n'est pas par ce que il sont plus nombreux a avoir tord qu'il on forcément raison.

Hors ligne

 

avatar
Lugol homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Dec 2017
11 messages

guygeorges a écrit

L'avantage de la psilocybine est surtout sa non toxicité, mais il faut que je reste prudent sur les effets sur la psychée, à court, moyen et long terme.

Il y a quand même un paramètre à prendre en compte pour le microdosage. La psilocybine (comme beaucoup d'hallucinogènes sérotoninergiques) est agoniste du récepteur 5HT2B. Le médiator était un médicament coupe-faim qui jouait aussi sur ce récepteur, et il y a eu un scandale car pris quotidiennement il créait des valvulopathies cardiaques. C'est théorique, mais peut être que les champignons pris de façon répétés peuvent créer ces valvulopathies. J'ai essayé de faire des recherche pour en savoir plus au niveau des risques, mais je ne suis tombé sur rien qui puisse infirmer ou confirmer le risque. C'est donc à garder à l'esprit.

Merci beaucoup pour les informations ! Et donc cet effet sur les valves pourrait concerner donc presque toutes les autres substances hallucinogènes sérotoninergiques également non ?

Hors ligne

 

avatar
Lugol homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Dec 2017
11 messages

PanoraMixx a écrit

Alors pour moi personelement qui suis sous microdosage depuis quelque semaines.
Je peut t'affirmer que oui il y a un effet placébo, mais il y a un réel changement niveau de la cognition ton cerveau au lieu d'utiliser des chemin neuronaux habituel et répéter (j'ai été en dépression sévère pdt presque une année, je sais ce que ca fait d'avoir des boucle de pensée négative... En plus cela crée du stress qui empêche la création de sérotonine un vrais cercle vicieux la dépression...) La ou la psylocibine auras un role intéressant car elle va pouvoir agir sur ton cerveau et crée de nouveau chemin neuronaux en gros ton cerveaux ce met a marcher totalement différemment.
Le but du microdosage est de renforcée ces nouvelle connexion et chemin neuronaux.
Donc si tu te lance tu devras arreter tes I.R.S car cela peut crée des syndrome sérotoninergique ! je ne t'incite pas a le faire sa c'est toi qui sais si tu en est capable ou non.. ( je te conseil d'attendre au 2 semaines une semaine grand minimum apres l'arret des IRS car tu auras des restes dans ton organisme).

Donc comme je disait la psilocybine va avoir ce rôle de crée de nouvelle connexion dans ton cerveaux alors après c'est a toi de reprendre le gouvernail du bateaux et de crée de nouvelles pensée.. La psilocybine c'est un outils après c'est pas elle qui vas faire le boulot a ta place tu comprend ?
Essaie de te renseigner sur la psychologie positive tu auras surement de bonne chose a prendre la dedans, mais apres c'est a toi aussi d'essayer de te changer et changer ta façon de pensé voir le monde..(c'est pas facile mais c'est la clef pour en sortir).
Il faut que tu essaie de changer tes habitude aussi c'est grâce a sa que j'ai réussie a me tirer de ma depression...
N'écoute pas tes psychiatre qui te dise que tu est en dépression car tu as une carence en sérotonine ça c'est l'argument de big pharma qu'on leur a appris a l'école pour crée plus de demande..
Le manque de sérotonine est un résultat de la depr mais pas la cause (a moins que tu ai forcé sur la MD ou autre drogue qui on vrmt un effet néfaste sur ton cerveaux).
Si tu as un mal de tète ce n'est pas par ce que tu as une carence en doliprane tu vois ce que je veut dire..
Et apres il y a un protocole a respecter moi je te conseil tout les trois jour une prise
entre 0,10 et 0,50 g a toi de voir ce qui te conviens niveau dosage
Niveau étude la psilocybine aide a être concentrer sur une seul tache je trouve elle permet d'etre plus dedans.
J'ai vue sur certaine étude elle aide a mémoriser mais a faible dose a haute dose ça crée l'effet inverse.

Je te déconseille de compté sur les AD pour faire le boulot a ta place(toute ta vie apres si c'est sur une période tres courte pourquoi pas.....) tu ne te sentiras pas réellement bien j'ai une pote qui est sous AD depuis trois ans je peut te dire qu'au fur et a mesure des année sa l'as rendue apathique et un peu bipolaire et elle a des pb de concentration.. ce n'est plus la même personne que quand elle prenais rien..

Bon courage en tout cas ! dit toi que c'est une période de ta vie et que tu ne verras pas la vie tout le temps comme sa !! ça me fait vraiment drole d'un coup de te dire ça alors que je pensais l'inverse il y a quelque temps.
Force a toi ! smile

Merci pour le témoignage ! Et merci pour les conseils ^^

Malheureusement oui j'ai vu que les AD ne m'ont pas aidé, mais je reprendrai quand même mon traitement à la fin si je n'observe aucun changement mélioratif. Après il faut quand même que je me renseigne encore pour pouvoir peser le pour et le contre, que je ne regrette pas mon choix ^^

Hors ligne

 

Weedstiti homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 19 Jul 2020
5 messages

Lugol a écrit

Bonjour/bonsoir à vous !

....
Voilà voilà ! Désolé si mon message n'est pas très bien organisé et/ou confus ! Je suis clairement mauvais pour synthétiser clairement mes propos :p. Et bien entendu il est probable que j'ai dit plusieurs bêtises, j'espère néanmoins que ce n'est pas la majorité !

Merci d'avance pour vos réponses, bonne journée/soirée à vous ^^ !

Bonsoir Lugo,

Je trouve ton post tellement clair et bien écrit que je ne peux m'empêcher de te répondre, même avec un peu de retard.
Maintenant c'est à moi de faire un effort surhumain pour être suffisamment concis et ne pas te noyer dans une masse d'infos personnelles et  inutiles. wink

En tout 1er lieu saches que la prise d'antidépresseurs n'est pas si anecdotique que certains praticiens peuvent le dire et que leur prescription est un peu trop facile à mon goût. Et puis franchement tu n'as pas l'air de souffrir tant que ça d'une grave dépression mais plutôt d'un manque de motivation/joie/bonheur/passion/etc... Enfin c'est une impression pas un diagnostic hein.. wink

Pour avoir bouffé des AD pendant une bien trop longue période je peux te dire que mon sevrage a été très très long et douloureux (2 ans en gros) avec des brainzaps horribles pendant plusieurs mois. Punaise si seulement j'avais eu connaissance du microdosage avant de me laisser prescrire cette immonde chimie ! En ce qui me concerne chaque trip aux champis me donne une joie de vivre phénoménale pour les jours suivants, mais ce n'est évidemment pas des microdoses... wink

Voici un article très récent qui parle justement du traitement de la dépression par la psylo. Ce n'est qu'une petite étude encore une fois, mais le lobby des labos pharmaceutiques et les lois actuelles (hormis en Oregon depuis 2j) ne permettent pas d'avoir de véritables études sur une population plus importante. Ça n'enlève rien à la validité des résultats amha.

Concernant les effets secondaires et bien à part si tu doses un peu trop fort je t'avoue que je ne vois pas trop ce que tu risques. Mais c'est une excellente chose que tu te sois posé la question. Dans tous les cas les effets ne durent que qq heures et la psylo est connue pour être la drogue la plus safe qui soit. Ce sera donc à toi de trouver le bon dosage en fonction de ton ressenti et de ton activité prévue.

Les risques d'atteintes cardiaques mentionnés dans un autre post concernent un produit qui n'a absolument rien à voir et pris dans des proportions qui n'ont rien à voir non plus avec un microdosage. En clair tu oublies..

Bref, je ne saurais trop te conseiller de continuer à te documenter et puis qui sait de franchir le pas et revenir nous dire ce que cela t'a apporté comme bienfaits. Par contre il faudra soit que tu fasses une culture par toi-même si tu le peux (l'idéal car en plus de la qualité du produit tu auras également un nouveau centre d'intérêt voire une passion wink), soit que tu trouves une source vraiment fiable.

Bon courage pour la suite.

Reputation de ce post
 
Article pour ce que tu avance ? Guy

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert99champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11666 messages
Blogs
Bonjour, le résumé de l'article (en anglais)

https://www.grecc.org/actualites/public … t-al-2020/

Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Anonyme2021
.
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Sep 2020
270 messages

guygeorges a écrit

J'aimerai en être autant persuadé que toi. Ça t'embête peut-être, mais les 2 molécules tapent sur le récepteur 5HT2B, et donc ça n'as pas rien a voir. Justement le microdosage c'est activer à de multiples reprises ton récepteur 5HT2B, d'ou mon interrogation quand aux risques encourus.

En effet. Et quand on regarde une étude qui compare l'affinité de différentes molécules qui agissent sur le fameux récepteur 5HT2B, on voit que la psilocine a une affinité plus forte que la MDMA à ce niveau:

Thomas S. Ray a écrit

5ht2b: 4.00 DOB, 4.00 MDA, 4.00 Aleph-2, 4.00 2C-B-fly, 4.00 2C-B, 4.00 TMA, 4.00 psilocin, 4.00 TMA-2, 4.00 2C-E, 4.00 2C-T-2, 4.00 4C-T-2, 4.00 MEM, 4.00 DOM, 3.97 mescaline, 3.93 6-F-DMT, 3.91 5-MeO-DIPT, 3.91 DMT, 3.88 DPT, 3.70 DOET, 3.64 MDMA, 3.48 DIPT, 3.32 5-MeO-MIPT, 3.13 DOI, 3.11 LSD, 3.01 lisuride, 2.72 cis-2a, 2.17 SS-2c, 1.81 RR-2b, 0.69 5-MeO-DMT; 0.00 salvinorin A; NDisappointed 5-MeO-TMT, ibogaine, EMDT, morphine, THC

https://journals.plos.org/plosone/artic … ne.0009019

Ça ne permet peut-être pas de faire de conclusions définitives, mais ça invite tout de même à la prudence. D'autant que d'après les études sur les valvulopathies induites par la MDMA, la régularité et la durée d'utilisation seraient clairement un facteur.

Une autre étude suggère aussi une cardiotoxicité de la psilocine :

To verify a previously published hypothesis on cardiotoxicity of hallucinogens, the experimental study in the form of a three-month test on male Wistar rats was performed. The study groups received intraperitoneally psilocin (PSI) in a dose of 10 ?g/kg body weight (b.w.) or beta-phenylethylamine (PEA) in a dose of 1 mg/kg b.w. dissolved in 5% ethanol every second day for 2 and 12 weeks...The obtained results showed that the repeated (12 weeks) administration of PSI produces in rats ECG abnormalities in the form of tachycardia, myocardial ischaemia and aberrant intraventricular conduction.
The results of the study indicated a cardiotoxic effect of psilocin, manifested by functional and structural changes in cardiomyocytes and coronary arteries.

https://www.researchgate.net/publicatio … ic_effects

Dernière modification par Anonyme2021 (07 novembre 2020 à  00:54)

Reputation de ce post
 
Merci pour les précisions sourcées, Guy

"Il est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu'ils ont été dupés."  Mark Twain

"Société entière sous MK-Ultra !"  Bilar

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert99champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11666 messages
Blogs
Bonjour, 2 points

1) la psylocybine se transforme rapidement en psilocine qui semble etre la substance active en fait

2) la psylocybine et la psilocine ont une affinité pour les recepteurs 5HT2B bien plus importante que celle pour les 5HT2A et que  la DMT. Et légérement inférieure à celle du LSD.
(plus le chiffre est bas plus l'affinité est grande)

https://psychedelicreview.com/binding-o … receptors/

Binding Affinity – The Measure of Separation

Scientists test how well drugs and chemicals bind to receptors by measuring their binding affinity, designated by the symbol Ki. Binding affinity is one kind of dissociation constant. This means that the higher the number, the more likely the substance is to separate from the receptor. Conversely, low binding affinity values mean the substance binds more strongly and is less likely to dissociate from the receptor. These binding affinities are measured in nanomoles (nM). Table 1 shows the binding affinity of psilocin and psilocybin for several 5-HT receptor subtypes.

https://psychedelicreview.com/the-serot … chedelics/

Toutefois même si les HT52B sont principalement impliqués dans les valvulopathies

https://www.madinamerica.com/wp-content … -5ht2b.pdf

les HT52A le seraient aussi

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01251735

La prudence est donc particulièrement de mise !!! girl_devilgirl_devil

Amicalement
nb= pour ceux qui m'auraient lu cet AM, j'avais commis une erreur que j'ai corrigé.

Dernière modification par prescripteur (07 novembre 2020 à  16:45)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert99champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11666 messages
Blogs
A signaler aussi que la psylocybine pourrait etre facilement produite industriellement, ainsi que des dérivés peut etre moins (ou plus) toxiques.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7232020/

Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
Lugol homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Dec 2017
11 messages
Merci pour toutes vos réponses !

Il y a beaucoup d'informations intéressantes, je n'ai pas encore décidé de ce que je ferais, mais au moins quand je prendrais ma décision, ce sera en connaissance de cause. Merci à vous !

Hors ligne

 

Hadrien homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Sep 2022
8 messages
Blogs
Salut
Je ne m'attends pas à recevoir une réponse mais dans le doute je vais te poser ma question.
As-tu eu finalement recours au microdosage ? Et si oui, quel est ton compte rendu ?

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Première fois - Microdosage ou trip normal pour dépression
par chris83210, dernier post 14 septembre 2022 par Hadrien
  8
logo Psychoactif
[ Forum ] Microdosage pour contrer la dépression malgré un bad trip ?
par Hadrien, dernier post 16 septembre 2022 par Hadrien
  5
logo Psychoactif
[ Forum ] Micro-dosage - MicroDosage (test)
par 25rainbow, dernier post 06 juillet 2021 par Anonyme4193
  5

Pied de page des forums