Comment les psilocybes ont soignés ma dépression : TR 1 ère fois

Publié par ,
3072 vues, 18 réponses
avatar
Ergot des Aigles homme
Eternelle Ceinture Blanche
France
champi vert15champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Mar 2023
193 messages
Blogs
Bonjour cher(e)s psychonautes !!!

Quelques points de précisions :

-    Mes autres consommations avant cette expérience sont de l’ordre de l’anecdotique : des cuites de temps en temps, un space cake par çi par-là, un taz ou deux par an, et une prise de psilocybes en milieu festif hollandais à 20 ans ou j’avais passé ma soirée à taper des mains car je voyais le son.
-    Je ne connaissais quasiment rien aux psychédéliques au moment de ma prise et je n’avais pas connaissance du site psychoactif à l’époque.

J’ai 35 ans, je suis consommateur de psychédéliques énthéogènes depuis deux ans et demi suite à une prise de psilocybes qui a bouleversé ma vie en m’extirpant instantanément d’une dépression très noire.

C’est précisément l’expérience que je vais tenter de vous raconter.

Je suis atteint depuis l’adolescence d’une maladie qui fait que je perds la vue petit à petit. J’ai une tache au milieu de la vue sur chaque œil qui s’étend petit à petit sur les côtés au fur et à mesure que le temps passe (pour ceux qui connaissent cela ressemble à une DMLA).

/forum/uploads/images/1680/enfantdmla.png


J’étais du coup en proie à des dépressions cycliques, plus ou moins sombres, parfois courtes, parfois longues, parfois rien pendant deux ans, dépendamment de ma situation personnelle et de mes baisses de vision. Jamais je n’ai pris de traitement médicamenteux, uniquement des thérapies psychologiques et psychocorporels avec des résultats variables également, permettant plus souvent de limiter la casse que de réellement résoudre mes problèmes.

Le cadre :

Juin 2021, cela fait un an que je suis séparé de mon ex-compagne après neuf ans de vie commune et je viens de passer la première année du covid avec tout ce que cela comportait de merdique pour tout le monde.

Ce jour-là je m’aperçois que je suis frappé une nouvelle fois par une baisse de vision… c’est la seconde en moins de trois mois et c’est la première fois que je suis confronté à une baisse si forte, si rapide, si proche de la précédente.
Je comprends que la cécité me guette et sais que je m’apprête à sombrer dans une de ces dépressions bien noire, avec idées suicidaires et tout le kit complet.
Je me sens tellement mal que j’envisage pour la seconde fois de demander un internement de quelques jours afin de me permettre d’assurer ma sécurité le temps que ma conscience me lâche un peu et je suis décidé à envisager les traitements chimiques que j’avais jusqu’à présent réussi à esquiver.

L’univers à voulu que deux semaines avant cela, je découvre que le site sur lequel je me procurais des graines de cannabis il y a une dizaine d’année proposait maintenant la vente de sclérotes et de champignons hallucinogènes. Je passe le pas, plus par curiosité qu’autre chose, le souvenir de ma première prise à 20 ans dans les rues d’Amsterdam restant un souvenir très sympa.

Et ce soir-là j’hésite ! J’ai une bouteille de rhum (je ne supporte pas vraiment l’alcool) et j’ai mon sachet de 15 g de truffes.

Va pour les truffes !

Aucune notion de « Set and Setting » si ce n’est un vague souvenir d’un documentaire sur Timothy Leary, aucune notion de RDR… De toute façon cela n’a rien à faire là ce soir là…
Je n’ai plus rien à perdre… C’est surement dans le fond un geste autodestructeur non conscient, qui me pousse à avaler d’une traite le sachet en entier sans me soucier du dosage (ce qui avec le recul m’amuse toujours beaucoup étant donné qu’on sera sur 15g de vahlalla donc équivalent à 1.5 - 2g  de psilo sec) mais la poche aurait contenu 50 g je les aurais avaler tout pareil.

Je n’en attends rien… je n’ai peur de rien…
Du moins, rien ne peut me faire plus peur que de perdre la vue ou mourir, et si la mort doit devenir la solution…  « Qui vivra verra »… et on fait comment quand on vit et qu’on ne voit plus ? Je commence à fatiguer de tout ça… Toute ces conneries commencent à me peser et ceux qui connaissent les dépressions sombre savent très bien que lorsque cette  " fatigue de vivre" devient quotidienne, les perspectives d’avenir disparaissent au fur et à mesure que les jours passent et on finit par s’accrocher au dernières choses qui ont encore du sens… l’instinct de survie surement.

Début du voyage :

Je m’installe dans mon salon sur un pouf géant, lumière éteinte, dans le silence de mon appartement. J’entends sans vraiment l’entendre le métro qui passe pas très loin, les voitures de la route à proximité et quelques sirènes de temps en temps. Je me mets à pleurer en ressassant en boucle tout ce qui est merdique dans ma vie, pesant le pour et le contre pour décider si je dois « rester ou quitter le game ».
Je me dis que les champis vont peut-être me faire l’effet d’un anxiolytique ou au mieux me détendre un peu pour m’aider à m’endormir… 

Le voyage commence.

J’ignore combien de temps cela a mis à agir… J’ai tellement pleurer que la peau de mon visage commence à s’assécher… je me sens… vidé, La fatigue est là mais impossible de m’endormir… c’est peut-être à cause de ce point coloré dans mon champ de vision qui me gêne depuis tout à l’heure…

Fermons les yeux…

Ah ! Mais c’est vrai j’en avais oublié que j’ai pris des champignons.

Ça doit être leurs effets puisque je vois ce point coloré même avec les yeux fermés. En fait il n’est pas si désagréable à regarder… c’est même plutôt joli ! C’est tantôt comme une petite planète de couleur flashy qui tourne sur elle-même tantôt comme une petite boule de différentes peintures qui viendrait  "s’éclater" sur une plaque de verre. Elle grandit de plus en plus et c’est vraiment de plus en plus beau, si bien qu’elle attire de plus en plus mon attention.

De nouvelles hallucinations commencent à apparaitre…  Des ondes lumineuses… bleutées… qui flottent et rebondissent entre elles. Par moment elles semblent dessiner durant un court instant des formes géométriques  avant de disparaitre.
Ca me fait rire.

Wow ca faisait longtemps que je n’avais pas ri… ! Aussi spontanément en tout cas, aussi… sincèrement ! Ok à partir de là chers champignons vous avez toute mon attention !!! Montrez m’en plus  je suis ouvert à toute proposition.

Les ondes sont de plus en plus nombreuses, les formes bien que grossières se précisent, des carrés, des cercles, de la gauche vers la droite, parfois de la droite vers la gauche, certains endroits restent complètement sombres. Ça m’amuse de plus en plus, ça me rappelle lorsque j’étais petit et que j’assistais à un feu d’artifice. L’attente entre chaque vague de feux, la surprise de la forme, de la couleur, la force de l’intonation, le drop qui monte de plus en plus en sachant qu’à la fin il y aura le fameux « bouquet final ». Je me surprends à ressentir cette candeur que j’avais étant enfant, cette capacité (naturelle à l’époque, sans effort) à tout simplement contempler quelque chose de beau, l’envie de vouloir être surpris ! Poser le cerveau...
Que je ferme ou que j’ouvre les yeux (vu que je suis dans le noir) cela ne change strictement rien aux hallus et je ris à nouveau quand je réalise que je « vois » les yeux fermés. Je ne le sais pas encore à ce moment-là mais je crois que le début d’un changement  en moi a commencé à partir de là.

« Voir » les yeux fermés….

Je ris à nouveau et plus je ris plus il y a d’onde lumineuses et de formes.
Au fur et à mesure que je ris je commence (dans ma tête) à me voir rire.
Le fait de « sentir » mon visage bouger, les muscles zygomatiques qui se contractent et se relâchent, la peau qui se tend et se détend font « apparaitre » dans mon esprit l'image de mon propre visage.

Je me vois.

Je me vois rire et ça me fait rire encore plus.

Je tombe dans une boucle de fou rire incontrôlable et salvateur comme je n’en avais jamais eu. Le parfait opposé de la séance de pleurs que je venais de vivre quelques instants auparavant. Les rires entrainent une cascade d’ondes visuelles bleues qui rebondissent partout autour de moi.

Le rire s’estompe petit à petit, avant de reprendre par petites boucles, punaise ça fait du bien j’en ai mal aux abdos !!!

Retour aux ondes lumineuses.

C’est étrange car je réalise que les formes géométriques bien que toujours grossières semblent avoir dans leur « dispositions », leur « placements dans l’espace » une certaine logique. Le carré qui apparait et disparait semble toujours au même endroit, les cercles aussi et le plus étrange c’est que je bouge ou non la tête elle restent malgré tout à leur même place.
Si je devais « transposer » les formes à mon appartement le carré est à peu près au niveau de ma télé, un des cercles près de mon horloge.

Attends attends attends….

Mais c’est mon appartement mal dessiné en fait que je vois… !!!

Là dans ma tête, ca prends vraiment une autre dimension, fini la simple contemplation je veux comprendre ce qu’il se passe, je m’assoit par terre (toujours dans le noir) et je me concentre.
Je mets beaucoup de temps à comprendre ce que j’arrive à percevoir alors qu’il m’était pourtant arrivé la même chose presque 15 ans plus tôt dans les rues d’Amsterdam. A l'époque je ne connais pas le mot qui correspond à ce phénomène et je ne l’apprendrais que le lendemain matin sur wikipédia : « synesthésie », la capacité de visualiser le son.

Je frappe des mains, fort.
Une onde se propage très rapidement, depuis mes mains jusqu’à partout autour de moi, comme les vagues formés par un caillou lancé dans l’eau et qui viendraient se heurter sur des obstacles de différentes formes.

Petite parenthèse : Si vous souhaitez vous rendre compte de ce que cela donne je vous conseille de regarder cette vidéo. Il s’agit d’une expérience réalisée dans un casque de réalité virtuelle et qui essaie de proposer une version visuelle de comment les aveugles perçoivent le monde qui les entourent. Dans ma version personnelle les formes n’étaient pas du tout aussi précises que dans cette vidéo mais le principe est exactement le même. Je rajouterais que j’ai trouvé cette vidéos après mon expérience et que j’ai été choqué de voir la similarité avec ma propre expérience quelques mois plus tôt.
Fin de la parenthèse  voici le lien :



Une fois compris que je peux me servir du son pour « voir » ca me rappelle une scène que j’avais vu dans le film sur « Ray Charles », cette scène ou il se sert du son de ses chaussures à chaque pas pour "voir" ou il se dirige, un peu comme le sonar d'une chauve-souris

J’adapte la technique à mon niveau en frappant des mains plusieurs fois d’affilées et continue de "tester" mon environnement. Je fais ça longtemps, je me balade dans l’appart en claquant des mains, je fais rebondir les ondes et je fais des observations : le son sur le tissu qui se retrouve comme « absorbé » et qui rend sa visibilité plus difficile. L’écho sonore qui me permet de visualiser "plus longtemps" mon environnement.
Le noir complet lorsque je me bouche les oreilles… Un noir étonnement apaisant… reposant ! Je n’en aurais conscience que le lendemain mais ces « tests » étaient énergivores et épuisants à pratiquer. Je me surprends même à aller aux toilettes sans avoir le réflexe d’allumer la lumière, aucun soucis.

Ok je suis impressionné par tout ça!
Je m’assieds à nouveau par terre. J’ai une petite douleur dans le bas du dos et entre les omoplates. Je touche la zone, je me tourne dans un sens, dans l’autre et je commence à me contorsionner « instinctivement » dans des positions improbables. qui "tendent" vers un soulagement (je regrette de ne pas avoir filmé ça).
La jambe d’un côté, le bras de l’autre, je ne réfléchis pas, je n’ai qu’a suivre la sensation que je ressens pour faire diminuer la douleur. Je suis tout prêt de la douleur, j’inspire, puis je vide complétement mes poumons et crac, mon bas du dos se met à craquer. Le soulagement est immense, décuplé, comme quand je vais chez l’osthéo mais X10. Je comprends que je peux le faire pour chaque vertèbre de mon dos en inclinant mon bassin vers l’avant ou vers l’arrière. Bref je me dis que quand on « sent » son corps on a pas besoin de le « comprendre dans sa théorie ».

Je me mets debout et je trouve ma position très étrange, j’ai l’impression de mettre ma vision « dans mon corps » et cela me permet de tout sentir, tout voir grossièrement, le positionnement de mes os, l’alignement de mes muscles, les pulsations de mon cœur et le sang qui circule, comme pour le visage lors des rires. Je « vois » intérieurement le singe que je suis.

A ce moment-là je suis juste un peu « frustré » de ne pas pouvoir faire plus de test dans un milieu plus naturel, il va y avoir un appel de la nature inassouvi. Je prends conscience en mettant la main sur mes meubles en plastique qu’ils sont « froids », sans âme, contrairement à la table basse en bois massif de mon salon qui semble « chaude », profonde, elle a du sens cette table !!!!

Bref…

J’ai un peu faim d’un coup. Je décide d’aller me préparer une collation donc j’allume la lumière.

Wow…. Il me faut un peu de temps avant de stabiliser tout ça.

Tout est un peu en mouvement, ça me donne même un peu la gerbe.

Mais…!!!

Je vois super bien !!! Alors bien sûr je ne vois pas comme quelqu’un de "normal" mais les tâches dans mes yeux sont colorées et je vois un peu au travers, je retrouve le contrastes des couleurs, la perspective des distances. Je vois toute les subtilités du pelage de mon chat (avec qui j’aurais une petite conversation de primate à félin ^^). Je prends un livre… j’arrive à lire, j’en pleure d'émotion.

L’élément le plus incroyable pour moi de la soirée est le suivant, du moins celui qui va vraiment sans que je le sache changer la perception de ma vie et surement ce qui fera disparaitre ma dépression.
J’arrive à cumuler « deux visions » : la classique avec la synesthésie, ce qui me donne un champ de vision très large, comme si je pouvais voir « normalement » devant moi et voir sur les côtés graçe au son.
Ce mélange des deux visions peut sembler "banal" après tout ce que je vous ais raconté mais pour moi il est déterminant car dans ce champ de vision élargie… mes taches semblent toute petites… et ressentir ça... ça m’a changé à tout jamais.

Si vous êtes parmi les lecteurs qui lisent ce post en vue de potentiellement soigner votre dépression il y a selon moi ici quelque chose de fondamental.

C’est le fait que j’ai RESSENTI que ma tâche « n’était pas si grande » qui m’a profondément changé et soulagé, pas seulement le fait de l’intellectualiser ou de le voir. Cette sensation à "détrôné" la gravité de ma maladie dans mon esprit, comme étant majeure et omniprésente dans ma vie. Cette maladie m'empeche de faire certaines choses mais elle ne m'empêche pas de vivre donc elle n'est pas si importante en fait.

Je pense qu’une des clés du mystère se trouve là.

On est tous différents…. Il existe donc autant de sortes de dépressions qu’il existe de personnalités et de vies différentes, si vous avez un champ de vision élargi pendant votre trip cela n’aura bien sûr pas le même sens pour vous que pour moi ni les mêmes conséquences psychologiques.
Mais quel que soit la nature de votre trip je pense que la clé du changement profond est dans le RESSENTI et non dans la REFLEXION, la conscience du problème ne suffit pas. J’ai compris des tas de choses pendant ce voyage mais c’est ce que j’ai ressenti qui m’a changé à jamais.

J’en suis d’autant plus convaincu que le lendemain, bien sûr ma vision était redevenue aussi mauvaise qu’avant, elle n’a pas changé… c’est moi qui avait changé !!!
Je me sentais comme un homme nouveau, l’air même que je respirais me semblait « nourrissant », plein d’énergie qui me faisait tant défaut.

Depuis ce jour-là je n’ai plus eu le moindre retour de dépression…
L’envie de vivre est revenue, plus forte que jamais, je me suis remis au sport, au jeun, au yoga, au tantrisme, je me suis renseigné sur les psychédéliques et leur potentiels efficacité dans le traitement des troubles psychologiques…

Je fais maintenant pousser mes propres champignons (grâce à psychoactif) et je me fait un voyage une à deux fois par an.

Je suis heureux, je me sens bien… comme jamais !

Le plus extraordinaire dans tout ça, c’est que depuis ce jour-là ma vision n’a plus diminué, cela fait maintenant deux ans et demi. Il y a quelques mois j’ai passé mon contrôle annuel chez mon ophtalmo basse vision et vous savez quoi ? L’inflammation dans mes yeux semblent avoir complétement disparue.
Les résultats sont certainement multifactoriels et ne sont surement pas dues qu’a ma prise de champignons bien sûr, mais elle en ait indéniablement le point de départ.

Rassurez-vous je ne m'emballe pas et je reste prudent, la dépression reviendra peut-être un jour comme la baisse de vision… mais je me sens prêt à les affronter !

Je revis depuis ce jour là… non… je vis depuis ce jour-là !!!

Merci à toutes et à tous de m’avoir lu. Ce TR n’a pas pour but de vous « balancer » ma joie au visage, mais de tenter de partager la moindre piste, aussi infime soit-elle, qui vous permettrait de trouver votre propre solution pour vaincre cette saloperie qu’est la dépression, ou tout simplement d’améliorer votre quotidien.

Si ce TR vous as plu vous pouvez lire celui que j’ai rédigé sur ma première prise de LSD  (un merveilleux bad trip) et qui m’a fait disparaitre la peur de ma propre mort.

https://www.psychoactif.org/forum/2023/ … .html#divx

Un grand merci pour ceux qui ont eu la patience de tout lire jusqu’au bout j'espère que ca plaira si oui envoyez vos petits champis verts ^^.Si vous avez des retours ou des questions ça sera un réel plaisir de partager et si pas de réponses je vous souhaite à toutes et à tous une bonne continuation, de nombreux voyages, qu’ils soient bons ou mauvais.

Psychédéliquement Vôtre.

Dernière modification par Ergot des Aigles (03 avril 2023 à  17:32)


"On dit que la vie est bien faite, mais on dirait bien qu’elle est parfaite."

Hors ligne

 

avatar
Dantes14000 homme
Bonne épaule
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 01 May 2019
149 messages
Merci a toi
J'ai compris le fonctionnement enfin le témoignage que j'attendais.

Je suis heureux que tu aille bien même si on se connaît pas .

Hors ligne

 

avatar
Ergot des Aigles homme
Eternelle Ceinture Blanche
France
champi vert15champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Mar 2023
193 messages
Blogs
Dernier humble petit conseil mon cher Dantes (qui fait echo à un autre topic sur le forum avec la psychonaute Need-for-healing sur la même thématique) essaie de ne pas être dans "l'attente" d'un résultat. Fais ton voyage sans tenter de le contrôler, de l'orienter, lache prise et laisse le produit faire. Reste dans la contemplation !!! Et si ca ne marche pas ce coup la mais que tu passe quand même un bon moment retente l'expérience.

Merci pour ton gentil message en tout cas, n'oublie pas que mon expérience et ma vision du voyage ne sont pas "universel", ce qui marche pour moi ne marche pas forcément pour quelqu'un d'autre et inversement. Je te souhaite de trouver TA réponse et si la mienne peut l'inspirer alors là tu ne peux pas me rendre plus heureux.

Bon voyage l'ami.

Dernière modification par Ergot des Aigles (02 avril 2023 à  18:28)


"On dit que la vie est bien faite, mais on dirait bien qu’elle est parfaite."

Hors ligne

 

avatar
Faraji non binaire
Nouveau Psycho
France
champi vert2champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 07 May 2019
124 messages
Un grand merci pour ton retour d’expérience.

Ton récit est super bien écrit, c’est aussi beau dans le fond que dans la forme. D’une clarté hyper appréciable et enrichissante.

Ta transcription par des mots de ce que tu as vécu me touche beaucoup, c’est porteur d’un espoir et d’une foi en la vie dont je suis continuellement en quête.

C’est bon de se rappeler qu’après une période à s’écrouler sur soi-même, on peut de nouveau réapprendre à danser de milles manières les plus légères au sein de ce monde, alors qu’il semblait impossible ne serait-ce que d’y tenir debout péniblement.

Full gratitude à toi et très belle continuation dans cette vie si belle


PS: je viens de me rendre compte que ce que tu as décris illustre parfaitement cette célèbre phrase: “Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux”. J’ai l’impression que c’est d’ailleurs un des effets les plus flagrants et communs éprouvés par beaucoup d’usagers de psychédéliques. Cette façon d’offrir un œil nouveau au monde, qui agrandit les perspectives et l’appréciation de celui-ci.

Dernière modification par Faraji (02 avril 2023 à  23:23)


Le soleil est rare Et le bonheur aussi
Mais tout bouge Au bras de Melody
Les murs d’enceinte Du labyrinthe
S’entrouvent sur L’infini

Hors ligne

 

avatar
Ergot des Aigles homme
Eternelle Ceinture Blanche
France
champi vert15champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Mar 2023
193 messages
Blogs

Faraji a écrit

Un grand merci pour ton retour d’expérience.

Ton récit est super bien écrit, c’est aussi beau dans le fond que dans la forme. D’une clarté hyper appréciable et enrichissante.

Ta transcription par des mots de ce que tu as vécu me touche beaucoup, c’est porteur d’un espoir et d’une foi en la vie dont je suis continuellement en quête.

C’est bon de se rappeler qu’après une période à s’écrouler sur soi-même, on peut de nouveau réapprendre à danser de milles manières les plus légères au sein de ce monde, alors qu’il semblait impossible ne serait-ce que d’y tenir debout péniblement.

Full gratitude à toi et très belle continuation dans cette vie si belle


PS: je viens de me rendre compte que ce que tu as décris illustre parfaitement cette célèbre phrase: “Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux”. J’ai l’impression que c’est d’ailleurs un des effets les plus flagrants et communs éprouvés par beaucoup d’usagers de psychédéliques. Cette façon d’offrir un œil nouveau au monde, qui agrandit les perspectives et l’appréciation de celui-ci.

Franchement merci les gens pour vos messages car j'ai vraiment hésité à poster, on se dit souvent que les histoires des autres sont plus intéressantes que les nôtres du coup je suis vraiment content si ca peut apporter un peu de divertissement ou d'intérêt vu que de nombreux post m'ont donné cet effet-là. On sait d'autant plus qu'il y a bcp de lecteurs-lectrices silencieuses qui ne donnent pas leur avis donc parfois ça manque de retour. Merci à vous.
Et oui je te rejoins tout à fait Faraji... c'est pas la destination qui compte mais le voyage et avec quel regard tu l'observes.

Dernière modification par Ergot des Aigles (03 avril 2023 à  10:44)


"On dit que la vie est bien faite, mais on dirait bien qu’elle est parfaite."

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert110champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
814 messages
Je me joins aux autres pour te remercier de tes TRs si détaillés, personnels, et plaisants à lire.

C'est courageux de te dévoiler comme tu l'as fait, et c'est vraiment très stimulant de lire des témoignages comme le tien.

J'ai souvent l'impression que le renouveau de la recherche scientifique sur les thérapies utilisant des psychédéliques ne peut que conduire à désubjectiviser complètement la souffrance psychique, au profit d'une conception purement biochimique de la psyché, que je trouve hyper réductrice et désespérante. Du coup, ton témoignage m'a beaucoup intéressé. La disparition de ton inflammation aux yeux prend la science en défaut en remettant en cause l'habituelle séparation corps/esprit. Et tes commentaires sur la réflexion/compréhension/conscience que tu opposes au ressenti, ça me parle beaucoup. Merci de t'être donné du mal afin de nous transmettre tout ça !

Content pour toi que tu ailles mieux, et bonne chance pour la suite :)

Analysez vos drogues à distance via PsychoACTIF

     ~~~~~~~~~~ Confidentiel Anonyme Gratuit ~~~~~~~~~~~~
     ~~~~~ Pour toute demande : analyse@psychoactif.org ~~~~~

Hors ligne

 

avatar
Ergot des Aigles homme
Eternelle Ceinture Blanche
France
champi vert15champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Mar 2023
193 messages
Blogs
Merci beaucoup pour ton message ca me touche, vraiment, et ca me fait plaisir de pouvoir un peu "rendre" à la commu.

Pesteux a écrit

J'ai souvent l'impression que le renouveau de la recherche scientifique sur les thérapies utilisant des psychédéliques ne peut que conduire à désubjectiviser complètement la souffrance psychique, au profit d'une conception purement biochimique de la psyché, que je trouve hyper réductrice et désespérante.

Oui je partage ton avis, c'était surement le prix à payer de passer par une étape très "terre à tere" et "cartésienne matérialiste" (genre cerveau = conscience) de la science pour expliquer la psyché, surement une revanche personnelle contre l'obscurantisme religieux qui la freiné pendant des siècles ^^. Un petit peu comme on a longtemps tenter de dissocier corps/esprit dans de nombreuses formes d'approche thérapeutique.


Pesteux a écrit

La disparition de ton inflammation aux yeux prend la science en défaut en remettant en cause l'habituelle séparation corps/esprit. Et tes commentaires sur la réflexion/compréhension/conscience que tu opposes au ressenti, ça me parle beaucoup. Merci de t'être donné du mal afin de nous transmettre tout ça !

Comme je l'ai dit elle est surement multifactoriel mais oui elle se pose là tout de même...  et dans les deux sens d'ailleurs car c'est à se demander si mes baisses de vision répétées n'étaient pas également dues à ma dépression.

Bonne continuation à toi.


"On dit que la vie est bien faite, mais on dirait bien qu’elle est parfaite."

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert110champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
814 messages

Ergot des Aigles a écrit

c'est à se demander si mes baisses de vision répétées n'étaient pas également dues à ma dépression.

C'est loin d'être impossible. Il y a plein de maladies qui semblent très liées à notre état psychique.

Torticolis et autres douleurs articulaires, ulcère, psoriasis, etc...

Pour moi, c'est l'herpes. C'est pourtant loin d'être une maladie rare et incomprise. On sait identifier le virus, expliquer son mode d'action, etc. Pourtant, dès que j'ai une grosse contrariété qui m'angoisse, je peux être sûr que je vais faire une crise. Et c'est pas une coïncidence juste sur quelques exemples. J'ai plusieurs dizaines de crises et vingt ans de recul pour le constater. Mon psy, qui a d'autres patients dans le même cas, me dit carrément que la survenue des crises est "entièrement psychique".


Analysez vos drogues à distance via PsychoACTIF

     ~~~~~~~~~~ Confidentiel Anonyme Gratuit ~~~~~~~~~~~~
     ~~~~~ Pour toute demande : analyse@psychoactif.org ~~~~~

Hors ligne

 

Arsenic59 homme
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Oct 2021
83 messages
TR très motivant dans mon cas, car je compte utiliser les psilos dans ce but. ça fait longtemps que j'essaie d'en prendre, mais j'ai toujours eu peur du bad, car une fois ingérer on peut pas revenir en arrière. Il y'a 3 semaines pour la première fois j'ai osé prendre 7g de je sais plus quoi. J'étais stressé au début, mais très rapidement une vague de bien être et de sérénité s'est emparée de moi, et je pense désormais que c'est quasi impossible de bader ( et si ça arrive j'ai des puissants anxios ).

Je compte prendre samedi 25 g d'un mix dynamic ( wink ) assez léger parait-il. Peut-être je rajouter 5g de mokum, je sais pas encore. Un ami habitué des psychédéliques m'a dit d'y aller franchement et que ça allait "reset" mon cerveau. J'essaie de ne pas avoir trop d'attentes, hormis celle ci, car quand j'en ai, ça ne se passe jamais comme prévu. Voilà des années que je prend différentes drogues/médicaments, j'ai du en prendre une centaines, et je pense que retrouver la motivation et l'envie de vivre sera difficile au naturel. Surtout que je commence à devenir addicte ET dépendant à l'héro ( je commence à avoir des symptomes de manque, j'en prend depuis peu, environ 1 mois mais j'ai fait quelques petites pauses entre deux ) j'ai des années de consommation de codéine et de dihydrocodéine derrière moi, en plus de pleins de médicaments ( benzos, AD etc ). Actuellement je réduis de moitié la fluoxetine que je prend en automédication et essaie de la remplacer par du millepertuis, mais je compte aussi sur ce trip aux champis ce week end, et peut être un microdosage plus tard avec ce qui me restera, pour "guérir". Je vais essayer de ne pas prendre de substances au moins 24h avant ( 2 ou 3 j avant pour le prozac ) c'est aussi pour être plus sensible aux effets et ne pas perturber mon cerveau ( car si ça fait un "reset" sous influence d'un isrs, j'ai peur que ça fasse l'effet inverse de ce que j'attend  ). Je compte aussi peut-être prendre une petite quantité de peganum harmala. J'ai bien dit petite, je sais déjà que la quantité que je vais prendre est possible quand je prenais 20mg de prozac par jour, maintenant que j'ai diminué et que je vais arrêter 2 ou 3 jours avant, je pense que je peux prendre cette quantité ( 500 mg voir un  peu plus ) sans trop de danger. Je vais peut-être aussi prendre du millepertuis la veille ( normalement pas de danger car contrairement à ce qu'on pense, ça semble ne pas être un isrs ) du ginkgo et du bacopa toute la semaine, et surtout le jour du trip pour booster mon cerveau

Pourquoi booster mon cerveau ? car déjà il est fatigué x) mais aussi parce que la psilocybine aurait la capacité de créer de nouvelles connexions neuronales, mais si c'est le cas, c'est une stimulation, ça n'est pas de la nourriture pour neurones, c'est pour ça que je compte fournir cette nourriture pour augmenter mes chances. Normalement ginkgo et millepertuis sont déconseillés ensemble mais le risque semble n'être qu'une possibilité d'entrer dans une phase maniaque ( ça changerait de mon état dépressif constant ).

Je voudrais aussi faire du renforcement du dos, mais j'ai la flemme, je vis à l'envers et j'ai pas d'énergie dans mon corps et aucune motivation au quotidien, pour tout... Seulement ça m'aiderait car je vais peut être me mettre en position méditation en tailleur et pleine conscience pour voir les effets apparaitre petit à petit. Mais mon dos a mal au bout d'une demi heure. Généralement ce genre de douleurs se règlent simplement par du renforcement musculaire, d'après le youtubeur kiné major mouvement

Cependant si par magie ma dépression se règle, c'est problématique car je fais les démarches actuellement avec le caarud et le greid pour me faire hospitaliser en cure afin d'arrêter mes addictions.

Bref, désolé de raconter ma vie, mais ton poste me motive un peu plus, même si j'avais déjà cette idée en tête.

Hors ligne

 

Arsenic59 homme
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Oct 2021
83 messages

Ergot des Aigles a écrit

Comme je l'ai dit elle est surement multifactoriel mais oui elle se pose là tout de même...  et dans les deux sens d'ailleurs car c'est à se demander si mes baisses de vision répétées n'étaient pas également dues à ma dépression.

Bonne continuation à toi.

Peut-être que la psilocybine a permis à certaines connexions neuronales de se regénérer et ainsi, sans peut-être supprimer la maladie, diminuer sa progression. Tu n'a pas essayé le microdosage ? C'est aussi possible que tu aies eu la sensation de vision élargie sous psilos et que désormais ton cerveau s'est mis à voir de cette manière, peut-être ? Car certaines pensées et effets peuvent persister

Hors ligne

 

avatar
Ergot des Aigles homme
Eternelle Ceinture Blanche
France
champi vert15champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Mar 2023
193 messages
Blogs

Pesteux a écrit

J'ai plusieurs dizaines de crises et vingt ans de recul pour le constater. Mon psy, qui a d'autres patients dans le même cas, me dit carrément que la survenue des crises est "entièrement psychique".

Connais tu et as tu déjà essaye la lysine pendant tes crises? C'est un acide aminé que l'on peut trouver en pharmacie, ça a changé la vie de pas mal de mes patients. Je te laisse te renseigner mais franchement ça vaut le coup.


Arsenic59 a écrit

J'essaie de ne pas avoir trop d'attentes, hormis celle ci, car quand j'en ai, ça ne se passe jamais comme prévu.

Ah ben du coup je continue un peu le hors sujet mais je t'invite vraiment à lire mon autre TR qui est certes sur une prise de LSD mais qui aborde la question du bad trip justement. Ca sera je pense le thème de mon prochain post car la question est omniprésente avec les syndromes dépressifs. Effectivement souvent avec les champis l' "attente" appelle le "manque" et donne rarement de bons résultats mais cela ne doit pas dissuader de renouveler l'expérience, le lacher prise ça s'entraine comme le reste mais les gens ont tendance à croire que c'est quelque chose de naturel qui devrait arriver d'un coup comme ça.


Arsenic59 a écrit

Je voudrais aussi faire du renforcement du dos, mais j'ai la flemme, je vis à l'envers et j'ai pas d'énergie dans mon corps et aucune motivation au quotidien, pour tout... Seulement ça m'aiderait car je vais peut être me mettre en position méditation en tailleur et pleine conscience pour voir les effets apparaitre petit à petit. Mais mon dos a mal au bout d'une demi heure. Généralement ce genre de douleurs se règlent simplement par du renforcement musculaire, d'après le youtubeur kiné major mouvement

C'est vrai ce que tu  dis on aborde pas assez souvent le fait qu'y compris dans le domaine des phychédique "Bien dans son corps = Mieux dans sa tête également"

Arsenic59 a écrit

Bref, désolé de raconter ma vie, mais ton poste me motive un peu plus, même si j'avais déjà cette idée en tête.

Au contraire, très plaisant de te lire et d'échanger, on est là pour ça. Je t'encourage d'ailleurs si tu le sens à partager tes prochains TR.

Arsenic59 a écrit

Peut-être que la psilocybine a permis à certaines connexions neuronales de se regénérer et ainsi, sans peut-être supprimer la maladie, diminuer sa progression. Tu n'a pas essayé le microdosage ? C'est aussi possible que tu aies eu la sensation de vision élargie sous psilos et que désormais ton cerveau s'est mis à voir de cette manière, peut-être ? Car certaines pensées et effets peuvent persister

C'est possible oui. Dans mon cas en tout cas ça à bien eu un impact sur mon "inflammation" à tout les niveaux, visuelle et corporelle.

Pour ce qui est du micro dosage j'y ai pensé mais la question est un peu compliqué pour moi sur d'autres aspects perso (acceptation du handicap, le fait que je considère le champi comme "une aide ponctuelle" mais pas un "traitement long terme" etc) , j'y viendrais peutêtre un jour en tout cas faire un essai et on verra bien.


"On dit que la vie est bien faite, mais on dirait bien qu’elle est parfaite."

Hors ligne

 

avatar
Agartha homme
Modérateur
France
champi vert7champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 27 Oct 2016
2012 messages
Blogs
merci pour ton texte, il est fort et très sincère, j'ai adoré le lire
je pense relater dans certains de tes mots, et n'ai pas grand chose à rajouter à tout ce que tu as écrit.
Merci!

i wish i could talk to you again and again,
i wish i could stall it out but i can't from within,
but you're not real,
you're only made of moonlight

Hors ligne

 

avatar
lulushroom homme
Nouveau Psycho
France
champi vert5champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Apr 2022
127 messages
Blogs
Merci pour ton témoignage !

Ton texte est bien écrit, agréable à lire, et il illustre une fois de plus, les propriétés thérapeutiques que comportent les champignons (ou les truffes dans ton cas).

Je te souhaite le meilleur pour la suite ! smile

Hors ligne

 

avatar
Ergot des Aigles homme
Eternelle Ceinture Blanche
France
champi vert15champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Mar 2023
193 messages
Blogs
Merci pour vos retours vraiment ça me fait plaisir j'aurais dû partager ça plus tôt...
Et en même temps je voulais attendre d'avoir un peu de recul sur tout ça.

"On dit que la vie est bien faite, mais on dirait bien qu’elle est parfaite."

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert110champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
814 messages

Ergot des Aigles a écrit

Connais tu et as tu déjà essaye la lysine pendant tes crises?

Merci beaucoup pour le tuyau Ergot des Aigles, je vais essayer ! Tu cumulerais ça avec le Valaciclovir ? Ou ça risque de trop fatiguer les reins et vaut mieux choisir entre les deux ?


Analysez vos drogues à distance via PsychoACTIF

     ~~~~~~~~~~ Confidentiel Anonyme Gratuit ~~~~~~~~~~~~
     ~~~~~ Pour toute demande : analyse@psychoactif.org ~~~~~

Hors ligne

 

avatar
Ergot des Aigles homme
Eternelle Ceinture Blanche
France
champi vert15champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Mar 2023
193 messages
Blogs

Pesteux a écrit

Ergot des Aigles a écrit

Connais tu et as tu déjà essaye la lysine pendant tes crises?

Merci beaucoup pour le tuyau Ergot des Aigles, je vais essayer ! Tu cumulerais ça avec le Valaciclovir ? Ou ça risque de trop fatiguer les reins et vaut mieux choisir entre les deux ?

Aucune interaction néfaste entre l'acide aminé et l'antiviral, tu peux demander confirmation à ton pharmacie il te dira la même chose, la posologie pharmacie pour le traitement herpès c'est 3 grammes par jour, 1g matin midi et soir. Si jamais tu teste et que tu vois la diff je veux bien ton retour amigos.

Dernière modification par Ergot des Aigles (06 avril 2023 à  21:13)


"On dit que la vie est bien faite, mais on dirait bien qu’elle est parfaite."

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert110champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
814 messages
Promis, je t'en dirais des nouvelles !! Encore thx :)

Analysez vos drogues à distance via PsychoACTIF

     ~~~~~~~~~~ Confidentiel Anonyme Gratuit ~~~~~~~~~~~~
     ~~~~~ Pour toute demande : analyse@psychoactif.org ~~~~~

Hors ligne

 

avatar
Unposcaille femme
Laying down with golden brown
France
champi vert6champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Nov 2020
581 messages
Blogs
Merci pour ton passage, en dépression depuis 4 ans je microdose depuis 2 mois mais à chaque mieux ça repart etc... Super instable. J'ai tendance à trop penser et à trop me casser la tête.
je sais que c'est pas une solution miracle et qu'il faut y aller sans attentes mais sérieux si ça peut me faire oublier mes problèmes rien qu'une soirée je pense que ça me permettrait d'améliorer ma qualité de vie au mieux. Je me demandes si ça arriverait à me faire voir le monde autrement !

Merci pour ce beau récit et j'espère que ta condition restera telle qu'elle est <3

Hors ligne

 

avatar
Ergot des Aigles homme
Eternelle Ceinture Blanche
France
champi vert15champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Mar 2023
193 messages
Blogs

Unposcaille a écrit

Merci pour ton passage, en dépression depuis 4 ans je microdose depuis 2 mois mais à chaque mieux ça repart etc... Super instable. J'ai tendance à trop penser et à trop me casser la tête.
je sais que c'est pas une solution miracle et qu'il faut y aller sans attentes mais sérieux si ça peut me faire oublier mes problèmes rien qu'une soirée je pense que ça me permettrait d'améliorer ma qualité de vie au mieux. Je me demandes si ça arriverait à me faire voir le monde autrement !

Merci pour ce beau récit et j'espère que ta condition restera telle qu'elle est <3

Yo unposcaille merci pour ton message.
Tellement difficile de trouver "sa propre" solution face à la dépression chronique... En espérant que nos diverses expériences puissent humblement apporter des pistes à chacun. Courage à toi. N'hésite pas à poser des questions et échanger si tu as des interrogations pour tes prochaines tentatives. Je m'aperçois qu'on est nombreux à être concernés.

Dernière modification par Ergot des Aigles (15 avril 2023 à  12:47)


"On dit que la vie est bien faite, mais on dirait bien qu’elle est parfaite."

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Usage thérapeutique - Psilocybes contre dépression : recherche de témoignages
par Mélatonine2, dernier post 19 avril 2019 par VIsioman
  17
logo Psychoactif
[ Forum ] Première fois - Psilocybes à quoi s'attendre pour la 1ère fois
par Mélatonine2, dernier post 01 mars 2019 par Mélatonine2
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] Identification - Psilocybes ou pas ?
par Dreanhor, dernier post 14 avril 2018 par Dreanhor
  2

Pied de page des forums