La psilocybine associée à des améliorations persistantes de la santé mentale

Une étude qui pose des mots sur ce que nous pouvons ressentir après un trip, dans la durée post effects.

https://www.frontiersin.org/articles/10 … 99642/full

Introduction : La psilocybine psychédélique classique, présente dans certaines espèces de champignons, a suscité un regain d'intérêt dans la recherche clinique, démontrant ses bienfaits potentiels sur la santé mentale lors d'essais préliminaires. L’utilisation naturaliste de la psilocybine en dehors du cadre de recherche a augmenté ces dernières années, bien que les données sur l’impact d’une telle utilisation sur la santé publique restent limitées.

Méthodes : Cette étude prospective et longitudinale comprenait six enquêtes séquentielles automatisées en ligne qui ont collecté des données auprès d'adultes prévoyant de prendre de la psilocybine en dehors de la recherche clinique : au moment du consentement, 2 semaines avant, la veille, 1 à 3 jours après, 2 à 4 jours. semaines après et 2 à 3 mois après la consommation de psilocybine.

Résultats : Un échantillon de 2 833 répondants a complété toutes les évaluations de base environ 2 semaines avant la consommation de psilocybine, 1 182 ont complété l’enquête post-utilisation de 2 à 4 semaines et 657 ont complété l’enquête de suivi finale 2 à 3 mois après la consommation de psilocybine. Les participants étaient principalement des hommes blancs ayant fait des études universitaires et résidant aux États-Unis avec des antécédents de consommation de psychédéliques ; âge moyen = 40 ans. Les participants utilisaient principalement des champignons à psilocybine séchés (dose moyenne = 3,1 grammes) à des fins « d’auto-exploration ». Les données longitudinales prospectives collectées avant et après une expérience planifiée à la psilocybine ont montré en moyenne des réductions persistantes de l'anxiété, de la dépression et de l'abus d'alcool, une flexibilité cognitive accrue, une régulation des émotions, un bien-être spirituel et une extraversion, ainsi qu'une réduction du névrosisme et de l'épuisement professionnel après la consommation de psilocybine. Cependant, une minorité de participants (11 % après 2 à 4 semaines et 7 % après 2 à 3 mois) ont signalé des effets négatifs persistants après la consommation de psilocybine (par exemple, fluctuations de l'humeur, symptômes dépressifs).

Discussion : Les résultats de cette étude, la plus grande enquête prospective sur l'utilisation naturaliste de la psilocybine à ce jour, soutiennent le potentiel de la psilocybine à produire des améliorations durables des symptômes de santé mentale et du bien-être général.

Reputation de ce post
 
Merci pour ce partage. quoi? les drogues c'est pas si mal alors? Plotch

Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Merci pour ce partage Mr No!!!

Analyse à distance-recherche DigiTraj
"Needles protect the neon logos from pigeon shit", Sleaford Mo

Hors ligne

 

Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

7
[ Bad trip ]
Bad trip, boucle mentale, besoin d'un gardien ? 
[Dernier message : 16 août 2014 par Gero]

13
Info psilocybine 
[Dernier message : 11 décembre 2017 par hegoka]

15
[ Usage thérapeutique ]
Traitement par psilocybine 
[Dernier message : 02 décembre 2021 par Althéa Manita]

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - flux rss Flux RSS