Sevrage zolpidem/Stilnox / PsychoACTIF

Sevrage - Sevrage zolpidem/Stilnox


#1 19-08-2011 09:12

nathan08
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 19-08-2011
Messages: 14

Sevrage zolpidem/Stilnox

Bonjour à tous !

Cela fait 8 ans que je suis sous stilnox et je suis en période de sevrage (plutôt diminution de dose).
Pour la petite histoire, ça fait 8 ans que je fais des crises d'angoisse/panique/Agoraphobie/trouble de l'anxiété généralisé (TAG) etc... Bref, un petit cocktail.
Tout à commencé, un soir chez des amis, après un pétard (léger pourtant), j'ai commencé à avoir la tête qui tourne, la gerbe, étranglement, suffocation, tremblement etc...alors que j'étais un fumeur journalier (1 ou 2 pet maxi) et en 2 ans, je n'avais jamais ressentis ça ! J'étais même plûtot réceptif (positivement), j'étais calme, détendu, un nounours quoi, Bref...Après ça, mon cerveau à comme imprimé ces symptômes et tout s'est transformé en maladie citées plus haut, du coup, au fur et à mesure, ça s'est transformé en un état semblable mais permanent : tous les jours, toute la journée, je ne pouvais plus manger, plus mettre un pied hors de chez moi, ne plus supporter la lumière du jour et bien d'autres trucs de merde comme ça. J'ai due me faire hospitaliser au moins 4 fois durant les 2 premières années de maladies, puis petit à petit, je me suis repris plus ou moins en main et j'arrive à vivre avec (6 ans plus tard)...Tout ça pour dire que tout ce temps, j'ai essayé tous les medocs possibles (Antidepresseurs, anxio, benzo, substituts etc etc...) et le seul qui pouvait m'enlever tous ces symptômes était le Stilnox (Zolpidem). C'était comme magique, je n'en prenais qu'un le soir et au bout de 45 mn, plus de douleurs, plus rien (L'effet euphorisant en +). Du coup impossible de ne pas devenir accro. Je suis resté à 1 pendant environs 1 ans puis évidement, les effets s'estompaient un peu donc je suis passé à 2 etc..jusqu'à 12 ou 13 (1 ou 2 toutes les heures à partir de 19 h). Évidement, avec cette dose, obligé de faire de fausses ordo, jusqu'à 2 doigts de me faire choper ce qui m’a décidé à entamer un sevrage, ça fait 2 mois et je suis tombé à environs 6 par nuit mais obligé d'aller voir plusieurs medecins pour des ordo véritables. Maintenant je sens que je commence à beaucoup plus mal le vivre. Le medoc commence à faire de moins en moins d'effet, je dors de moins en moins...
J'en vient au but ! Désolé pour ce long résuméroll
Je pense au cannabis depuis bien longtemps, à l'époque ou j'en fumai, et jusqu'à ce clash (C'était du shit cette fois là pas de l'herbe) , tout se passait bien.
Médicalement, je connais maintenant très bien ma maladie, je sais que tous les symptômes physiques, sont déclenchés à cause de l'accélération du rythme cardiaque et que le Stilnox également comme propriété d'être un décontractant musculaire et fait baisser le rythme cardiaque tout en agissant sur le psy et donc j'aimerai trouver les mêmes effets sur une variété de cannabis:
-Ralentit le rythme cardiaque (car je sais que certaines variétés l'accélère, tout dépend des gens aussi mais bon)
-Ne soit pas spécialement puissante.
Je cherche surtout un effet médical que récréatif (je ne cracherais pas dessus mais c'est ma femme qui le ferait à ma place tongue)
En gros juste un stick pas trop dosé pour le soir qui puisse me débarrasser temporairement de mes douleurs et m'aide à dormir pour pouvoir remplacer le stilnox.
J'ai lu quelques posts un peu partout sur le forum et j'ai été agréablement surpris par, à la fois la connaissance poussée de pas mal de membres et en même temps le contrôl qu'ils ont sur leurs conso. Tous ça pourrait vraiment m'aider car je ne suis vraiment pas assez calé dans ce domaine et suis pratiquement certain de fumer la variété qu'il ne me faudrait pas.
J'ai hésité à ouvrir ce sujet dans la partie (cannabis thérapeutique) mais comme mon but principal et de me sevrer du Zolpidem, je l'ai posté ici au cas où certains seraient dans le même cas.

Hors ligne

#2 19-08-2011 10:37

Acideaddiction
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 18-07-2011
Messages: 11

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

Bien venu,

J'ai lu ton post, malheureusement je ne saurai pas t'aider niveau canna, ils me rendent tous parano, par contre j'ai vécu un calvaire avec un sevrage aux benzos, 8 mg de xanax quotidien, plus extra evidement (autre benzo, alcool et drogue dur), et avec la diminution réaparaissent angoisses, déprime, besoin d'isolement et j'en passe, ce que je peux te conseiller c'est de changer de molécule avec suivi médicale ca aura comme effet de supprimer ton addiction et de reppartir vers un sevrage plus facile. Je m'explique tu vas avec la nouvelle molécule repartir avec une dose gérable comme 4 prise/jour qui t'apportera ses effets appésants ou autre bien entendu en fonction de tes besoins, ton ancienne dépendance disparait ( remplacée en réalitée ),  ton sevrage controlé médicalement devient plus facile, pour le reste cad: les symptomes de douleur, angoisse, et substance qui relaxe en ralentissent le rithme cardiaque je te conseil de t'orienter vers les plantes médicinales tu serais étonnés de ce que tu pourrais y trouver.
Bonne chance et courrage, j'espère que tu trouveras la solution.merci-1

Hors ligne

#3 19-08-2011 11:40

nathan08
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 19-08-2011
Messages: 14

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

Merci pour ta réponse.
Pour repartir sur une autre molécule, pourquoi pas mais pour le moment, je n'ai pas encore trouvé de medocs similaire, il y a bien zolpiclone mais il me laisse un gout vraiment horrible dans la bouche, à gerber.
Pour les plantes, j'en ai essayé pas mal aussi mais sans succes, peut être que je n'ai pas encore trouvé le mélange adéquat, j'ai même tenté de les fumer mais rien...pas moyen de m'endormir.
Pour le canna, ça te fait quoi exactement ? Ca agit sur ton humeur ? Genre pétage de plombs ou genre bad trip ?

Hors ligne

#4 19-08-2011 20:39

Acideaddiction
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 18-07-2011
Messages: 11

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

Le canna et l'herbe, j'en consommais tous les jours 3 à 4 joins, tout était extra, après 6 ans de conso, je ne sais pas quel a été l'élément déclencheur mais c'était le bad trip peur des gens, annalyse de ma vie, rien que le movais évidemment..... J'ai essayer plusieurs sorte, ( je vis à 10 km de la hollande) mais rien à faire ca fait 20 ans que je peux plus en toucher, j'ai essayé des petites doses avec des années d"écarts mais non ca passe pas.

Hors ligne

#5 20-08-2011 00:21

nathan08
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 19-08-2011
Messages: 14

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

Ah ok...il est possible que je réagisse pareil que toi donc...C'est vraiment étrange quand même, moi ça ne faisait pas 6 ans (Environs 3 ou 4) et ça m'a pris aussi d'un coup, il y a surement un élément qui fait que le corps et le cerveau réagissent négativement au bout d'un moment à cause de quelque chose de plus profond qui est en nous (Traumatisme, changement de vie...) et que ça apparaisse d'un coup.
Après des années d'écart qu'à tu essayé comme petite dose ? Genre un stick d'une petite feuille avec 3/4 tabac + 1/4 herbe. Avais-tu pris d’autres substances en même temps ? (Medoc, alcool etc...) Pour ton cas, tu en est ou en ce moment (niveau médoc et drogue ?) Quelle substance te fait du bien ?

Hors ligne

#6 20-08-2011 12:51

Acideaddiction
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 18-07-2011
Messages: 11

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

Salut nathan08,
Voila,
Si ca peut t'aider j'ai abandonné complètement l'idée de consommer herbe ou shit, car la dose que je tolère est de trois ou quatre taf sur un dosage , la c'est dur d'etre précis, à peu près 1/5 à 1/4 de matière / tabac, Avec les produits actuels ( avant les herbes étaient bcp moins chargées en thc ), il n'y a qu'avec le mélange alcool que je tolère l'herbe, en fait à partir du momment ou il y a une prise d'alcool je peux alors la mélangée avec n'importe quoi. Je suis pose que les effets varie d'une personne à l'autre mais en gros voila ce que donnait mes mélange, un joint prit avec deux à trois bière était euphorisant un peu comme les première consomation de shit ou on est euphorique pour un rien, mais avec une maitrise beaucoup plus forte, après le mélange qui me laisse d'assez bon souvenir, le tout à faible dose c'est benzo alcool et herbe la c'était du tout bon, en faible dose j'insiste la dssus car le mélange benzo et alcool est très dangereux, sans vouloir donné de leçon à quiquonque. Comme au début de la transission je supportais plus les herbes et que j'étais pas résonable, je ne savais pas me limiter a quelque tafs, je picolais et comme je supporte mal l'alcool ben ca à pas été très joli:mur: , la si je dois te raconter la suite ca va etre long, mais en grande ligne petit pas à petit pas j'en suis arrivé a me prendre de l'héro en injection et ladessus etre également acro à l'alcool et aux benzos. Depuis un ans maintenant je suis sous méta à 0.5 mg abstinant total à l'alcool depuis un an et demi et j'ai terminé mon sevrage benzo il y a 4 ou 5 mois ( ca quand meme pris 1 an ), La j'ai un anti depresseur ( famille des inibiteur ) plus la prise métha ca me relaxe bien, je suis vraiment zen, j'ai meme arreter de fumer le tabac.....super, Pour revenir sur se que tu as dit au sujet de la non tolérence qui s'est produite du jour au lendemain, je crois aussi que c'est lié un un évènement ou un état que notre cerveaux refoule à un momment donné. Perso, j'ai connu une partie des états que tu décrits mais de manière gèrable, donc vraiment j'ai du mal ( voir peur) te conseillé un truc ou l'autre. La formule qui fonctionait vraiment bien était un peu d'alcool on va dire deux trois bieres pas plus et petit petard, le soucis pour moi c'est que je savais pas etre résonable vis à vis de l'alcool. Donc ben prudence si tu tente...
Dis moi si tu tente et si ca t'a apporté une part de réponse.
PS: Une Herbe médicinal sympa connue est la valérianne, calment assuré, moi j'en prend parfois avant de dormir le lendemain est tranquille, je sais pas si elle se fume a creuser....

Hors ligne

#7 20-08-2011 14:40

nathan08
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 19-08-2011
Messages: 14

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

Ok merci !
Je prends tout ça en note, je ferais quelques test à faible dose.
Pour la valériane, je ne l'ai testé qu'en sirop mais trop dégueulasse au gout. Je sais qu'elle peut se fumer (même si c'est pas fait pour ça) mais il faut que j'arrive à faire abstraction de la sale odeur et sale gout.

Hors ligne

#8 30-08-2011 20:13

prescripteur 
Modérateur
10400
Date d'inscription: 22-02-2008
Messages: 4677

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

Il existe l'euphytose en comprimés = valeriane. Il n'y a pas de gout si on avale le cp tout de suite.
Mais c'est quand même pas de la dynamite. C'est comme manger du foie gras, quand on a la gueule en feu apres avoir mangé du piment. On n'apprecie que quand on a retrouvé un gout "normal".
Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne

#9 30-08-2011 20:24

nathan08
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 19-08-2011
Messages: 14

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

Je ne savais pas que l'euphytose était de la valériane..à ce propose j'en ai justement acheté aujourd'hui (racine de valériane) ça ressemble à de minuscules batons d'engrais (long comme un ongle environs). Je vais tenter d'en fumer, de faire des tests avec et sans stilnox etc...bon c'est clair que déjà, ça a une odeur très forte. Pour le gout je verai ce soir.

Hors ligne

#10 30-08-2011 20:40

synchro
anarchaotique
000
Lieu: cyberie astrale
Date d'inscription: 15-04-2009
Messages: 1705

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

slt

Tu en prends combien par jour de zolpidem?

Perso j ai une petite faiblesse avec cette mollécule mais si j en ai pas, je compense en prenant autre chose et j'arrive à dormir...

A la base je ne suis pas du tout anxieux, mais à force d abus de downers (opiacés, BZD, THC en bang...) trés jeune je me suis en quelque sorte déséquilibré ce qui fait que je suis pris de crise d angoisse alors que tout va bien, mais j ai des sueurs froides, le palpitant qui tape, des idées noires...

Je me demande si j arriverai un jour à contenir tout ça sans forcement manger du xanax, du seresta ou autres zolpidem... Le truc avec le zolpidem c'est que ça s'injecte et en plus, j aime trop ce geste, c'est pourquoi j accroche plus sur l héro, le ské ou le zolpi que sur d autres trucs aussi fort comme le vallium (quoique j arrive à en trouver en ampoule injectable l exemple est mauvais....) ou autres trucs non-injectables...

Aprés je suis peut être médisant mais je me dit que quand on a habitué son corps à des produits et des doses telles que mon coprs a encaissé ce n'est pas de la valériane, phytothérapie ou homéopathie qui pourra substituer tout ça...

De toutes façons, prendre (j entends par voix orale) de la valériane, ou du xanax, ou du zolpidem dans tous les cas c'est prendre un produit psychoactif, pour moi c'est bonnet blanc et blanc bonnet...

Aprés, tu peux toujours essayer les infusions du genre "nuit paisible", peut être que ça marchera je pense qu il faut y croire pour ce genre de trucs...

Et puis, bon, arreter de faire des fausses ordonnances, pour se mettre à fumer du shit c'est pas moins riqué au regard de la loi (consomation, conduite sous l emprise de THC etc)... Trouver une variété de canabis pour moi ce n'est pas la solution qu il te faut, avis perso...

Désolé je n ai pas de réponse mais que des spéculations, à part que je suis d accord que 12 ou 13 zolpidem par jour ça ne peux pas t apporter autre chose que des problêmes et je suis d accord avec toi qu il faut éviter le cercle vicieux de la marginalité causé par l addiction à un produit acquis illégalement...Je me suis permis de te donner mon avis parce que comme je te l ai dit plus haut, moi et le zolpidem c'est une longue histoire que j ai assez étalé comme ça...

Amicalement

Dernière modification par synchro (30-08-2011 20:48)


Je ne sais pas où je vais. Oh ça, je ne l'ai jamais bien su.
Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus... roll
(La Rue Ketanou.)
Intel dual ou extrem kore

Hors ligne

#11 30-08-2011 21:16

Acideaddiction
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 18-07-2011
Messages: 11

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

prescripteur a écrit:

On n'apprecie que quand on a retrouvé un gout "normal".
Amicalement

Salut Synchro,

Si ca peut te rassurer je t'assure que quand on ne prend plus de xanax et autre, les plantes tisanes et dérivé t'apporte des effets tout à fait concret, je n'y ai jamais cru, mais au final mon toubib m'en a prescrit alors que je suis toujours sous metha et la force est d'accepter leurs effets, pour l'arret des anxiolitiques, je ne te le souhaite pas, les effets changent et ne t'apporte plus cette effet de sécurité et confiance en soi à partir du momment ou les doses deviennent trop forte et trop rapprochées. Au début le sevrage est très difficile, car on est plongé dans une anxiétée artificielle, soit je vais pas m'étendre car je m'éloigne et ce n'est pas le sujet. Voila je voulais simplement appuyé et marquer mon accord sur le point que les plantes deviennent une solution lorsque son corp n'est pas habitué a des supstences plus puissantes.

Hors ligne

#12 30-08-2011 21:40

synchro
anarchaotique
000
Lieu: cyberie astrale
Date d'inscription: 15-04-2009
Messages: 1705

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

Ah oauis c'est remboursé? De toutes façons il faudrait que je freine d abord avec les BZD et autres médocs, je dis même pas les quantité que je prends tellement j en ai honte même ici


Je ne sais pas où je vais. Oh ça, je ne l'ai jamais bien su.
Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus... roll
(La Rue Ketanou.)
Intel dual ou extrem kore

Hors ligne

#13 31-08-2011 00:03

Acideaddiction
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 18-07-2011
Messages: 11

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

synchro a écrit:

Ah oauis c'est remboursé? De toutes façons il faudrait que je freine d abord avec les BZD et autres médocs, je dis même pas les quantité que je prends tellement j en ai honte même ici

Rassure toi,
Je crois que toutes personnes qui sont tombées dans le"piège" des bdz, on eu des dépendances profondent avec des consomations allucinantes en un cour laps de temp. pour ma part je me suis retrouvé a des prises de 14 a 17 xanax par jour, plus tout ce que je m'enfillais et c'etait pas triste, pauvre corp, pauvre esprit....il y a des jours ou je l'ai bien mis KO fume_une_joint Et il y a moyen de prendre plus, mais je crois reelement qu'a des doses similaires c'est plus du bien être, les prises causent très vite des perte de memoire court terme, des troubles de l'humeur, des crises d'angoisses quand on n'a pas sa dose... Plus le manque, plus terrible et plus dur que l'héroine, parce qu'a mon sens il n'y a pas de produit de substitution tel que la métha pour l'hero, et il y a très peu de médecin compétant en sevrage de bdz. mur. Mais je te conseille la diminution si tu le peu, la drogue ok les bdz ok tant qu'on gère mais avec les bdz c'est impossible de gèrer.

Hors ligne

#14 31-08-2011 20:38

nathan08
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 19-08-2011
Messages: 14

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

Syndro--> J'avais déjà lu ton histoire avec le zolpidem sur le forum (je ne vais pas faire de citations ou reprendre ce que tu avais écrit, je ne me permetrais pas si tu ne souhaite pas t'étendre sur le sujet ce que je comprend plus que bien).
En fait, j'ai un peu la même façon de penser que toi et je sais aussi que si j'avais eu la possibilité d'avoir plus de zolpidem ou d'accroitre son effet, je l'aurai fait aussi mais comme j'ai une femme et un enfant (surement bientot 2), c'est ce qui m'a empêché d'aller plus loin. Moi aussi je me demande si je vais pouvoir me passer de tout ça un jour mais tout ce que je peux dire est que le sevrage est trés difficile certes mais je ressens une différence la journée, j'ai moins de crises d'angoisse et me sent moins dans le paté (je diminue aussi les AD et suis presque à la fin). Par contre je me sens plus nerveux et susceptible.
Au niveau du surdosage, j'ai moi aussi honte de le dire...il n'y a que ma femme qui est au courant.

Acideaddiction-->C'est clair qu'il est trés trés difficile de passer aux plantes après une intox aux benzos et autres. J'ai essayé hier soir la valériane à fumer, je n'ai senti qu'un bref soulagement de 2 secondes mais je ne vais pas m’arrêter là, il faut que je laisse le temps à mon corps de s'y habituer, on vera bien.

J'ai vraiment la rage contre le nouveau système de santé Français, à l'époque, je ne savais même pas que le stilnox existait et je l'ai pris à force de voir les médecins qui insistaient. Au début j'était à 1 comprimé, normal, et puis au bout de quelques temps, je suis passé à 2 car plus d'effet. Je me suis fait convoqué par la sécu car j'allais voir 2 doc, donc de leur part, rien à foutre, il fallait que je passe à 1 du jour au lendemain sinon ils me bloquaient tout. J'aurai essayé de faire l'efoort de repasser à 1 mais pas du jour au lendemain comme ça ! C'est à cause de ça que je me suis mis à faire de fausses ordo et de passer petit à petit à une 12 ene de comprimés + trés souvent me lever dans la nuit (quand je ne pouvais pas me rendormir) et d'en reprendre 2 ou 3. Bref, j'ai décidé de me sevrer en Juin et de passer par les médecins pour éviter les fausses ordos. Je raconte mon histoire tel quel mais en mentant sur mes doses (pas le choix), donc je leur dit que j'étais à 4 et maintenant à 2 et il faut que je galère à avoir mon ordo car 90 % d'entre eux flippent à cause de la sécu et ne veulent plus en prescrire, du coup, ils me prennent de haut, me disent qu'il faut stopper les stilnox (Super j'étais pas au courant ! Alors que je leur explique que je suis en sevrage), ils restent plantés devant leur ordi en soupirant et s'en battent les bonbons de ce que je leur explique sur mon état de santé. Je comprend le point de vue des médecins mais qu'ils arrêtent de me prendre de haut en me jugeant ! Bref ! Ceux sont (pour la majorité) de gros incompétents et de mauvais dealers, c'est à cause d'eux que je prends du stilnox et maintenant, ils veulent me le supprimer sans ménagement. Aucuns ne me disent (C'est bien ! Continuer à baisser ! Vous êtes sur la bonne voix !). Heureusement que je ne compte pas sur cette bande d’abrutis pour continuer mon sevrage.
Bref désolé pour cet écart mais les 2 derniers médecins que j'ai vu m'ont cassé les c...
En gros, j'aurais même pus intensifié mon sevrage si j'avais même senti ne serais-ce qu'un regard compatissant ou un encouragement.
Aujourd'hui je suis passé d'environs 13 à 6 par soir et pour le moment je n'arrive pas à baisser plus. A chaque fois que je vais voir un medecin, je stress plus que lorsque je faisais de fausses ordo.

Hors ligne

#15 02-09-2011 12:53

Acideaddiction
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 18-07-2011
Messages: 11

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

Salut Nathan,
en lisant ton post je revis mes galères, stress du toubib, stress du manque, c'est pas évident avec en plus le manque d'encadrement, il y en a pas un seul qui t'a proposé un autre traitement, je t'avoue que je ne connaissais pas le zolpidem,si j'ai bien capté c'est un puissant somniphère, un peu comme le rohypnol ou les roches, selon moi tu pourais voir le remplacement par un benzo!ta conso de 6 par jour c'est un bon début, de toiute facon il vaut mieux stabilisé un minimun avant de descendre trop rapidement et de ne pas supporter!
Ca fait pas ton affaire, point de vue sécu, je connais pas non plu la secu francaise c'a l'air bien complexe, N'y aurrait-il pas un toubbib un peu senser qui t'encadrerai avec une drogue légale pour un schéma de sevrage qui tiend la route? parceque pour finir tu vas soit craquer et prendre plus lourd ( donc plus dangereux avec décroche encore plus dur) ou te tourner vers la vente libre avec la tentation dans les momments de faiblesse de surconsomation. Ou tu tente l'arret net, pendant quelque jours, c'est dur mais ca te permettra de dimininuer de un ou deux comprimés, c'est une technique utilisé quand on prend l'héro en iv, à un momment on ne peut plus augmenter car c'est l'od et rester à la meme dose calme à peine qqe temps, alors on décroche pour reprendre à des doses plus basses. J'ai utilisé cette technique alors que je mangeais une dizaine de clozans tous les jours, j'ai tenu 5 jours puis j'ai réussi à reprendre une dose plus basse, par contre je te déconseille ca si tu te gère pas nerveusement, sa te mets dans des états de sensibilités extrèmes. tien bon

Hors ligne

#16 04-09-2011 03:35

nathan08
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 19-08-2011
Messages: 14

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

Merci Acid ^^
Pour le zolpidem, il  ressemble un peu à l'effet de l'alcool sans les mauvais côtés (pour mon cas) donc pas de gueule de bois, pas de gerbe, pas de bad trip.
Il agit à la fois sur le psychisme en reconnectant certains neurotransmetteurs et ralentit le rythme cardiaque ainsi qu'une autre capacité de décontractant musculaire et anti douleur.
Pour le moment je ne suis pas si mal en point mais surtout démotivé par les médecins. La seule chose qu'ils me disent et de faire du sport. (c'est pas faux mais pas comme ça du jour au lendemain) et puis ça ne va pas m'aider à me séparer des stilnox. Ah ! Une autre qui me dis d'aller trouver du travail 'je suis père au foyer pour le moment et ma femme travail" bref...elle me dis ça alors que je suis en plein sevrage !mur alors qu'il est strictement conseillé d'entamer un sevrage en arrêt de travail ou vacances. censored Je vais peut être tomber sur un bon un des ces jours en espérant que ça existe toujours.

Dernière modification par nathan08 (04-09-2011 03:35)

Hors ligne

#17 02-10-2011 12:38

synchro
anarchaotique
000
Lieu: cyberie astrale
Date d'inscription: 15-04-2009
Messages: 1705

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

Vu qu on est entre zolpi-addict ici, le pire c'est que au bout de quelques semaines, on a beau s en shooter 14 d un coup ça soulage à peine quelques secondes... Ca ne me fait pas plus d effet qu une clope, c'est pas peu dire!

Perso j essaye d arreter, mais c'est plus facile à dire qu à faire...

Si je n ai pas de bang, pas de came, seulement ma métha qui ne se shoote pas et qui ne fait aucun effet, alors il me reste quoi? rien...

Arriverai je un jour à vivre sans rien? Le pire c'est que je pronais la liberté de faire ce que je veux de mon corps et de mon esprit et de cette façon je me suis façonné une cage dorée...

Mais bon, de toutes façons je ne donne pas ma carte vitale et je paye mes zolpi en liquide pour ne pas me faire emmerder par la SSociale...

J ai horreur des emmerdes et des dépendances... je sais c'est un comble mais c'est comme ça

Dernière modification par synchro (02-10-2011 12:38)


Je ne sais pas où je vais. Oh ça, je ne l'ai jamais bien su.
Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus... roll
(La Rue Ketanou.)
Intel dual ou extrem kore

Hors ligne

#18 02-10-2011 21:56

Biscott
Nouveau Psycho
000
Lieu: saone et loire
Date d'inscription: 26-06-2009
Messages: 81

Re: Sevrage zolpidem/Stilnox

Salut

Moi aussi je me suis mise au zolpi...même en etant à 120mg de métha gelules. Les taquets sont plus forts que tout. C'est vrai que c'est cool. J'adore l'effet que ça te fait.
Mais c'esi difficile d'en avoir, mon pharmacien ne veut pas m'en vendre il me faut une ordo alors je prends autre chose.
A plus
Amicalement

Biscott

Dernière modification par Biscott (02-10-2011 22:06)


La mort doit être un endroit magnifique puisque personne n'y est jamais revenue

Hors ligne

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
22
[ Forum ] Sevrage - Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier... par Lovetemptation
9109 29-02-2012 21:36
par Lovetemptation
8
[ Forum ] Sniffer - Sniff de zolpidem (stilnox) sur le long terme par Horrorshow
5088 01-06-2015 15:22
par Horrorshow
10 4561 22-02-2017 19:41
par prescripteur
    [ PsychoWIKI ] Zolpidem (Stilnox), effets, risques, témoignages 34076  
    [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage 13941  
    [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction 12092 personnes ont déja passé ce quizzz !
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Statistiques Psychoactif 2016
16:06Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Fanzine ]
Creation d'un fanzine collectif psychoactif ?
09:07Commentaire de pierre
[ Forum ]
Creation d'un fanzine collectif psychoactif ?
09:07Commentaire de pierre dans [Au coin du comptoir.....](72 réponses)
[ Forum ]
Expériences - Modiodal pour les études de médecine
09:06Commentaire de pierre dans [Médicaments psychotro...](3 réponses)
[ Forum ]
Rubrique à Brac 2011 (2010, 11, 12...)
09:03Commentaire de Dalaye dans [Au coin du comptoir.....](596 réponses)
[ Forum ]
Codeine et effet indésirable
08:49Commentaire de Recklinghausen dans [Codéine...](2 réponses)
[ Forum ]
Addiction - Pourquoi suis je tentée?
08:36Commentaire de Recklinghausen dans [Codéine...](28 réponses)
[ Forum ]
Xanax zopiclone et tramadol
08:17Commentaire de Recklinghausen dans [Benzodiazépines...](4 réponses)
[ Forum ]
Plug - ActiSkénan
07:09Commentaire de Tetris68 dans [Morphine (Skenan, Mos...](2 réponses)
[ Forum ]
Passage temporaire de la codeine a l'alprazolam
06:57Commentaire de away dans [Benzodiazépines...](2 réponses)
[ Blog ]
Codéine qui fait de l'effet 1 fois sur 2
08:21Commentaire de Jerem37140 dans le blog de Zebi (9 commentaires)
[ Blog ]
Comment je remonte
03:04Commentaire de tacow dans le blog de mikykeupon (54 commentaires)
[ Blog ]
Methadone de 70mg a 30mg en 1mois.
21:32Commentaire de coluche dans le blog de Cris (2 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Auto-évaluer votre consommation d'alcool
Dernier quizzZ à 08:20
  PsychoWIKI
A-PVP, effets, risques, témoignages
[ Nouveaux membres ]
Rumpelstilzchen, choctote, vangogh35, fifiSP nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 
 Modiodal pour les études de médecine
par psychiatre13, le 22 Mar 2017
Bonjour a tous, suite au manque de retour sur la molécule MODAFINIL, je me permets de vous partager mon retour d'experience de 4 mois sur la substance. Pour information le Modafinil est un psychostimulant, metabolite actif de l'adrafinil Ce n'est pas une amphétamine, il contient un effet alfa 1...[Lire la suite]
 Mon premier trip au 1P-LSD
par Bootspoppers, le 18 Mar 2017
Je me suis donc procuré sur l'open Web deux buvards de 1P–LSD. Quantity: 2 Blotters – 20 €. Payés en BTC . Voici la photo des deux buvards. Ma dose a été prise en deux fois. La première fois, 1/10 de buvard, était pour le test allergique, le second 1/10 également, trois quart d'heur...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis

Plus d'images psychoactives
Psychoactif en Images

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2016
Flux RSS de Psychoactif

Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide et l'échange d'expériences sur les drogues, dans une optique de réduction des risques.

Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0

Changer le thème du mobile :