DMT (diméthyltryptamine), effets, risques, témoignages

De PsychoWiki, le wiki de Psychoactif
Aller à : navigation, rechercher

La DMT ou N,N-Dimethyltryptamine (aussi connu sous le nom de 'Molécule de l'esprit) est une tryptamine qui peut être fumée ou vaporisée avec une surprenante efficacité, idéalement sous forme "freebase", pour provoquer des hallucinations sur une durée relativement courte (inférieure à 30mn). On peut retrouver ce produit au sein de mélanges d'herbes prêt à fumer ou vaporiser (changa) avec des dosages aléatoires mais aussi sous sa forme pure ("freebase" ou "fumarate") sur le marché noir.

Ce produit chimique est aussi un composant important des recettes "ayahuasca", l'un des enthéogènes les plus célèbres, où la DMT est absorbée par voie orale avec la combinaison d'un IMAO pour limiter sa dégradation dans l'estomac.

Cette molécule peut être extraite de plusieurs plantes, les plus courantes sont la chacruna (Psychotria Viridis) et la jurema preta (Mimosa Hostilis)

Histoire brève

Le DMT a été synthétisé pour la première fois en 1931 par le chimiste allemand Richard Helmuth Fredrick Manske. Sa découverte en tant que produit naturel est généralement attribuée au chimiste et microbiologiste brésilien Oswaldo Gonçalves de Lima qui, en 1946, isola un alcaloïde appelé nigerina (nigerine) de l'écorce de la racine du jurema preta (Mimosa tenuiflora). Mais le DMT a été identifié sans équivoque en 1959, lorsque les chimistes américains ont reçu un échantillon de Mimosa tenuiflora. Le DMT a également été isolé et formellement identifié dans les graines et les gousses d'Anadenanthera peregrina par une équipe de chimistes américains dirigée par Evan Horning en 1955.

Depuis 1955, le DMT a été trouvé dans une foule d'organismes: dans au moins cinquante espèces végétales appartenant à dix familles et dans au moins quatre espèces animales, dont une gorgone et trois espèces de mammifères.

Qu'est ce que c'est ?

poudre de DMT
250mg de poudre de DMT à 30euros
Extraction de DMT à partir de Mimosa Hostilis
Ecorce de Mimosa Hostilis

Aspect, à quoi ça ressemble ?

Poudre blanche voir en cristaux, la DMT est disponible sous deux formes :

Sous forme Freebase (ou base) , la DMT se vaporise à plus faible température ce qui est plus pratique pour les usagers utilisant cette voie d'administration (ROA). En effet, l'écart de température entre le moment où le produit actif se vaporise et le moment où il brûle est plus grand sous cette forme. Cependant c'est le seul avantage de cette forme de DMT car elle se conserve moins bien et elle est moins stable que sous forme de sel. En cas d'oxygénation excessive, le produit peut se transformer en un liquide huileux

Sous forme de sel dit "DMT fumarate" , avec 2 molécules de DMT et 1 molécule d'acide fumarique, c'est une forme privilégiée pour la conservation. Les autres sels de DMT (tartrate, acetate, hydrochloride etc.) sont très hygroscopiques et se dégradent très vites. La DMT fumarate se dilue mieux dans l'eau et il est possible de passer son produit sous forme freebase.


Si le produit n'as pas été assez lavé ou purifié, la DMT a généralement une teinte brunâtre. Une odeur plus ou moins forte (acide, odeurs peu agréable d’excréments ou de putréfaction etc.). En cas d'évaporation lente et contrôlée des solvants, il est possible de former des cristaux.

Extraction du DMT

Le DMT se trouve dans plusieurs plantes comme le Mimosa Hostilis ou l'Acacia. Il est possible de l'extraire.

« Le type de DMT obtenu dépend en fait de la manière de recristalliser en fin d'extraction, sur du Mimosa Hostilis, extrait avec du Naphta.

- Simplement obtenue par évaporation, plusieurs alcaloïdes et éventuellement quelques graisses sont présents dans le mélange, ça donne une DMT orange.

- Obtenue par précipitation à froid, ça sépare une sous couche orange et une jaune claire

- En recristallisant on obtient trois couches: une orange, une blanche et une transparente, comme des cristaux de glace, qui serait la forme la plus pure de DMT

Avec une extraction au Xylène, ça donnera une substance huileuse et rouge, appelée Jimjam, a qui beaucoup prêtent l'effet le plus puissant

»
-(Source, Teona Nacatl, Psychoactif)


« Concernant la DMT extraite d'autres plantes, comme l'Acacia, l'aspect sera différent, souvent plus "waxy", voire huileux s'il n'y a pas eu d'étapes de dégraissage pendant l'extraction, du fait de la plus grande quantité de substances grasses dans cette plante. Pour parler des alcaloïdes en eux-mêmes, les Acacias donnent de plus gros rendements mais le résultat final contient un mélange à peu près moitié/moitié DMT/NMT. La NMT est la même molécule que la DMT, avec un groupe méthyl en moins. Elle est aussi psychoactive bien que moins puissante que la DMT. »
-(Source, Teona Nacatl, Psychoactif)
« Tout dépend de la technique que tu souhaites utiliser pour ton extraction et du niveau d'exigence que tu auras quant à la qualité de ton produit final.

A mon sens, la philosophie de l'extraction maison c'est d'obtenir un produit dont tu seras sûr, le plus pur possible, donc ça vaut le coup d'investir un peu. Si l'extraction est faite n'importe comment, sans étapes de rinçage à la fin, tu peux vite te retrouver avec des restes de soude ou de plastique dans le produit que tu vas vaporiser, ce qui n'est vraiment pas terrible pour les poumons.

Avec un gramme aux alentours de 60 euros, le matériel de base est largement amorti en produisant 2 grammes. Il faut des récipients en verre (pour éviter de se retrouver avec des particules de plastique dans les solvants qui termineraient au final dans la DMT), un PH-mètre peut être utile, encore que tu papier PH peut faire l'affaire. Des gants et des lunettes pour manipuler en toute sécurité, des entonnoirs et des filtres et tu peux te lancer.

Concernant la base végétale de mimosa, c'est plutôt bon marché, environ 10 euros pour 100g. En suivant les techniques d'extraction assez simples, tu retires facilement entre 1 et 1,5g de DMT de 100g de matériel végétal.

Après, l'investissement consiste surtout à passer beaucoup de temps à lire pour avoir une idée précise de quelle type d'extraction utiliser, de comment se déroule l'extraction en question. Il faut ensuite disposer d'un espace assez confortable pour bien faire les choses et du temps nécessaire pour pouvoir faire les choses sereinement. Pour te donner une idée, une extraction acide/base prend environ 2 jours (sans être dessus à plein temps, il y a beaucoup de temps morts lors des infusions et des filtrations).

»
-(Source, Teona Nacatl, Psychoactif)

Les autres noms et surnoms

Changa, Dynamite, Dimitri etc.

Le prix

Environ 60€ le gramme.

« Salut, en moyenne un produit de qualité est aux alentours de 60 €, si ce n'est pas du fumarate qui lui est souvent plus cher »
-(Source, SickWilliamBoy, Psychoactif)

Aspect Juridique

La DMT est classée comme stupéfiant en France et dans la plupart des pays du monde. Ce qui a propulsée sur le marché certaines molécules plus ou moins similaires, comme le Dipropyltryptamine (DPT).

Les modes de consommation

DMT dans en caps

Vaporiser

La vaporisation, notamment avec des vaporisateurs conçus pour le cannabis, est la méthode la plus "safe". Mais elle peut être particulièrement puissante car relativement efficace. Il est conseillé de se familiariser doucement avec le produit, en progressant pas à pas dans ses dosages.

« Ben le VaporGenie (le Sherlock en verre) est la rolls des vapos pour la DMT, donc je suis pas sûr que t'aies fait une affaire en prenant le VapCap (pour la DMT, hein, pour l'herbe il est sûrement très bien.)

Ca dépend du mécanisme de chargement des produits, mais pour la majorité des vaporisateurs, la paille est conseillée voir carrément indispensable. Sans elle, la DMT, une fois qu'elle a atteint sa température de liquéfaction, coule et se condense le long de la paroi de la chambre de combustion/vaporisation et ne se vaporise plus. Seulement je prendrais de la paille de cuivre plutôt que de la paille de fer. Cela se trouve assez facilement sous la forme d'une "éponge" pour la cuisine. Il suffit de démêler le fil et le mettre en boule. Ensuite tu chauffes la boule de cuivre et tu poses la DMT dessus qui fond et se mélange aux fibres, offrant alors une bien plus grande surface pour une vaporisation efficace.

»
-(Source, SillyCone, Psychoactif)


« Pour breakthrough de manière presque obligatoire :

Mets un bon 50mg de dmt dans ta pipe.

Chauffe au briquet tempete sans faire cramer le dmt

Tire une latte, la plus grosse possible. Garde la au moins 5 à 10 secondes

Retire une latte, garde la fumée, retire une latte garde la fumée et t'es parti.

Si avec ça tu ne break pas, passe à The Machine (bouteille en verre de 20cl percée au cul, paille de fer dans le goulot dans laquelle tu as fait fondre ta dmt fin regarde sur google ya des tutos)

»
-(Source, SickWilliamBoy, Psychoactif)
« Si tu as un bang en verre avec foyer en verre, ne mets pas de tabac dans ton bang mais de la paille de fer.

Fais fondre ta dmt dans la paille de fer. Achete un briquet tempete et chauffe le dessous fu foyer en verre, en dessous du dmt, pour qu'il n'y ait aucune combustion mais bien que de la.vaporisation. La combustion gâche 50 % du potentiel de la dmt, consulte mes sujets sur mes experiences avec le dmt j'en ai parlé

»
-(Source, SickWilliamBoy, Psychoactif)
« Petite remarque pour optimiser tes futures expériences: tu as modifié un bang en mettant de la limaille de fer dans la douille? Je me demande si tu ne risques pas de perdre pas un peu de DMT, qui coulerait sur les bords de la douille en fondant, de cette manière. La machine évite ce risque puisqu'en la tenant goulot vers le bas, au dessus du briquet, toute la DMT qui fond va vers la source de chaleur et s'évapore. Si tu peux trouver une petite bouteille en verre de 25 ou 30cl avec un goulot suffisamment long, tente le coup pour ton prochain voyage. En couplant ce système à un simple briquet torche, tu seras surpris de son efficacité... »
-(Source, Teona Nacatl, Psychoactif)

Fumer

La braise d'un joint d'un bang, a une température si importante que la combustion de la DMT va la pyrolyser et donc la détruire. La molécule, même sous forme freebase, sera grandement dégradé et cela va occasionner de nombreuses pertes. Cependant il est possible de consommer le produit par cette voie, le dosage sera plus important que la vaporisation à puissance équivalente.

« Sauf que ce soir, j'ai en ma possession un briquet tempête ! Et donc devant le bang, chargé de cette toute petite dose de DMT, je prends ma respiration tranquillement... Et je décide de chauffer le dessous du foyer en verre plutôt que de chauffer directement le DMT comme je faisais avec le briquet normal, afin d'éviter le contact de la flamme avec le DMT.

Et là le DMT commence à fondre tout tranquillement, le bang (50cl) se charge de fumée, j'aspire d'un coup bien confiant, dans ma tête c comme d'habitude

Sauf que 30sec après je sens les bourdonnements qui se font plus forts que d'habitude, le bruit de mon PC commence à envelopper toute la pièce, je n'ai pas seulement de petites hallus mais de grooooosses distorsions spatiales...

Bref, je me prends une baffe du tonnerre, avec même pas un tiers de ce que je mets d'habitude dans la configuration briquet normal et flamme directe !!!

»
-(Source, SickWilliamBoy, Psychoactif)


« Après ça dépend, si tu la vaporise et que tu inhale 100% de la fumée je veux bien.

MAIS déjà dans la réalité, rare sont les gens qui y arrivent, surtout si ils ont pas d'expérience. D'ailleurs la majorité des gens que je connais en ont consommé en bang (donc de la perte, forcément). Le bang, c'est l'assurance que ça va te tabasser le crâne, alors que si tu vaporises mal ben ... Tu peux ne rien sentir !

De mon expérience en bang avec 50mg tu fait un breakthrought, si tu fumes bien à 30mg tu peux prendre une bonne rouste, et en dessous de bonnes hallus, mais pas de breakthrought

»
-(Source, Splink, Psychoactif)

Ingérer

L'ingestion est la méthode "traditionnelle" si mélange avec un IMAO. Cela peut être particulièrement puissant et il faut absolument être accompagné de personnes sobres et expérimentés. L'utilisation d'IMAOs peut provoquer des effets particulièrement intenses avec la DMT et le plateau peut être beaucoup plus long (jusqu'à 6h maximum contre 30mn pour la vaporisation). Sans IMAO il est difficile d'utiliser la DMT par voie orale.

Injecter

L'injection (voie intramusculaire ou moins populaire, par voie intraveineuse) est relativement rare chez les usagers, il existe peu de documentation sur le sujet. Cette voie génère peu d'intérêt pour les usagers par rapport à la vaporisation. En effet la vaporisation ne semble pas être grandement inférieur en terme puissance par rapport aux différentes formes d'injections d'après les trips reports des usagers, il semblerait qu'en diminuant les dosages, les injections peuvent procurer des effets similaires. En terme de risques pour la santé, l'injection a statut nettement moins favorable. De plus, le produit étant fabriqué le plus souvent par des chimistes amateurs, cette voie est encore peu utilisée.

Rectale

La voie rectale est la moins puissante, elle semble similaire à la voie orale. Sans IMAO, il est possible d'atteindre les premiers plateaux en terme de puissance même avec des doses importantes (ex:300mg), le corps dégradera la molécule presque intégralement le temps que les muqueuses absorbe la molécule.

« I've tried this twice without much success. From memory:

1st try: 200mg DMT fumarate in 1 or 2 ml of water, administered via a syringe (no needle). Some body load, threshold-level visuals, not much else. It is a little uncomfortable but doesn't burn or anything. I think the effects lasted for around 30 minutes total.

2nd try: 300mg DMT fumarate. Similar effects, perhaps slightly stronger, but nothing much more than threshold level. This time I did an enema first for better absorption, but it didn't help much.

Consensus: I believe that rectal absorption is too slow to bypass the MAO metabolism enough to produce any significant effects without an MAOI. I'm not trying this again because it's incredibly wasteful.

»
-(Source, , DMT-Nexus)

Avec un IMAO, cette voie est relativement peu utilisée voir méconnue. De nombreux produits sont plus puissants par la voie rectale que par la voie orale, il est conseillé de sous doser en cas d'essais DMT+IMAO.


Vapoter (e-cigarette)

« La DMT se dissout très bien dans les liquides VG/PG.

Mon expérience avec l'e-cig est la suivante : 1g de DMT pour 1 ou 2ml de 70%/30% VG/PG (sans nicotine !!!). Plus de PG et on risque la fuite. Vaporiser aux alentours de 40W, donc avec une e-cig de qualité, comme la iStick Pico. Avec 1g de DMT pour 1g de e-liquide, 2-3 taffes de 3-4 secondes et gardées au minimum 20 secondes dans les poumons suffisent à décoller ( dose breakthrough ).

Le côté pratique : pas besoin d'apprendre à vaporiser avec une Machine ou un Vapor Genie Sherlock, pas d'utilisation de briquet juste avant une sortie de corps, pas besoin de recharger avant de repartir (ou voyager à plusieurs en même temps), c'est toujours prêt, il suffit de prendre l'e-cig et 1 minute plus tard vous êtes avec les esprits/entités/aliens dans l'hyperspace. Les inconvénients : bien moins efficace que le VaporGenie Sherlock (ou The Machine bien utilisée). Avec le Sherlock, 20mg me suffisent pour un breakthrough en une taffe et moins de 15 secondes, et il n'y a pas d'inhalation de glycérine, juste la vapeur de DMT pure, qui, bien vaporisée, n'a quasi aucun goût. Le liquide peut éventuellement fuir et du coup vous perdez votre précieuse substance. Impossible de savoir avec quelle dose vous êtes partis.

Avec 1g de DMT, je fais entre 35 et 40 voyages de +- 25mg avec le Sherlock, et beaucoup moins de voyages moins puissants avec l'e-cig. Mais avant de bien partir avec la vaporisation "à sec", il m'a fallu pas mal de tentatives et d'expérimentations, alors qu'avec l'e-cig ça vient très vite et on peut s'entraîner avant avec un liquide sans DMT avant.

»
-(Source, SillyCone, Psychoactif)

Dosage

Le DMT freebase a un poids moléculaire d'environ 188,269. Le fumarate de DMT a un poids moléculaire d'environ 492.608 (DMT + acide fumarique + DMT). C'est 76% aussi puissant que le DMT à base de freebase, donc vous aurez besoin de 31% de plus pour obtenir la même efficacité. Cela signifie qu'une dose de 20 mg de DMT freebase équivaut à 26 mg de fumarate de DMT (nécessitant 31% de plus).

« On conseille souvent 10 à 15 mg pour une première expérience car à ce dosage, si tu ne ressens rien, c'est que ta technique de vaporisation n'est pas au point. ça évite donc déjà de gâcher du produit.

Après, si tu as du temps devant toi, tu peux enchaîner plusieurs sessions à 1H30 d'intervalle (temps nécessaire à la disparition de la tolérance) et augmenter graduellement la dose, par paliers de 5mg, par exemple.

Soit prudent, une expérience à 30mg de DMT sera beaucoup beaucoup plus forte que 1,5g de Cubensis. ça n'aura presque rien à voir en fait! Entre sagement dans le monde de la DMT, ça n'en sera que meilleur quand tu arriveras au breakthrough.

Le xanax ne servira pas à grand chose, il lui faudra une demi-heure au bas mot pour agir, alors que la DMT va agir pleinement 5 minutes au plus. Mieux vaut éviter l'angoisse en se préparant bien avant: petite séance de relaxation/méditation, être au clair sur ses intentions, avoir une musique sympa (même si tu ne l'entendras probablement plus une fois plongé dans l'hyper espace:D) sur un bon sound system ne peut pas faire de mal!

»
-(Source, Teona Nacatl, Psychoactif)
« Et pour la perche, avec un bon produit :

10-15 à 20mg : perche moyenne à assez forte en fonction de la méthode utilisée pour fumer

20 à 30-50mg : bonne perche, parfois breakthrough

30-50 à xxx mg : breakthrough assuré

»
-(Source, SickWilliamBoy, Psychoactif)
« Concernant les dosages, de 10 à 15mg, ça ressemble à une courte expérience sous champis, de 20 à 25, ça commence à devenir pittoresque (rencontre avec des entités, visions de scènes très construites) et au delà de 30, c'est le rodéo... »
-(Source, Teona Nacatl, Psychoactif)
« De mon expérience en bang avec 50mg tu fait un breakthrought, si tu fumes bien à 30mg tu peux prendre une bonne rouste, et en dessous de bonnes hallus, mais pas de breakthrought »
-(Source, splink, Psychoactif)


« Oui t'as raison c'est vrai que la plupart des gens qui en achète fument ça un peu comme ils peuvent, mais la DMT au bang quel sacrilège !

Justement quand tu fais toi même l'extraction t'as pas envie d'en perdre une miette et t'es bien renseigné normalement donc tu te fais une machine ou t'achète un vaporgenie histoire de profiter comme un roi (avec un peu d'entrainement quand même big_smile). C'est pour ça qu'en vaporisant il faut surtout s'entrainer avec 10 ou 20mg au lieu de forcer sur les doses, parce que le jour où t’arrive à bien vaporiser comme il faut il vaut mieux pas que t'ai 50mg dans ta machine :p.

Sinon il y a toujours l'alternative changa, qui est bien plus simple à consommer, mais les effets sont pas les même selon le mélange...

»
-(Source, cobe, Psychoactif)

Les effets recherchés

Hallucinations, visions, introspection, expérience psychédélique(récréative, thérapeutiques etc.), quête de soi.

Selon la dose et la méthode d'administration, les effets du DMT peuvent aller d'états psychédéliques légers à des expériences radicalement immersives où les utilisateurs peuvent explorer des royaumes spirituels ineffables ou des dimensions alternatives.

Les différents etapes du break through

Lorsqu'il est fumé ou vaporisé à des doses modérées à fortes, l'expérience du DMT se manifeste de façon constante dans une séquence qui peut être décrite comme suit[1]:

Le break through

La première étape d'un voyage DMT est la montée qui mène à une expérience communément appelée «break through». Cela peut se présenter de plusieurs façon à l'utilisateur.

La première chose qu'une personne remarque est un ensemble d'améliorations visuelles telles qu'une augmentation de l'acuité visuelle et de l'intensité de la couleur. Ceci est suivi d'un début d'hallucination (des formes relativement complexes en 2D) qui augmente dans son intensité jusqu'à ce qu'il enveloppe et couvre l'environnement externe. Ces effets s'accompagnent souvent d'hallucinations auditives telles que des craquements doux ou des tons prolongés aigus. Il y a aussi la possibilité d'avoir des sensations physiques.

La salle d'attente psychédélique

Presque immédiatement après qu'une personne a inhalé assez de DMT pour avoir un «break through», il se retrouvent souvent à passer un peu de temps dans ce qui est parfois décrit comme une «salle d'attente» psychédélique ou un «écran de chargement». L'apparence de cet espace peut être une variété apparemment infinie de formes, mais apparaît généralement sous la forme d'un tunnel enveloppant. Cela dure environ 10 à 20 secondes.


L'autre coté

Une fois la période d'attente terminée, l'utilisateur aura l'impression d'etre passé de l'autre côté. C'est ici que les utilisateurs ressentent une intense vision géométrique, vive et brillante qui remplace le monde extérieur. Il convient de noter que bien que les expériences varient d'un individu à l'autre, les voyages DMT suivent souvent des archétypes, des scénarios, des contenus et des intrigues communs. Ces scénarios consistent généralement à visiter ce qui semble être une réalité alternative souvent décrite comme contenant des entités, des décors, des paysages et des paysages autonomes, ainsi que des thèmes de nature cosmique, transcendantale ou transpersonnelle.


Retour à la réalité

La dernière étape est ressentie comme la sensation d'être tiré de plus en plus loin du scénario jusqu'à ce qu'il ne soit plus visible et que l'on se retrouve dans la réalité. Ceci est typiquement accompagné d'une vision géométrie en 2D ainsi que d'un sentiment d'exaltation générale et de respect. La vision géométrique reste pendant 10 à 15 minutes avant de disparaître complètement, laissant parfois un «body high» qui persiste jusqu'à une heure.

« Après quelques essais dans la pipe a crack peu concluant (juste un effet ultra "posé") je décide de couler une grosse douille de shanga. Aucune idée de la dose, la balance à décidée de rendre l'âme 1h avant. Je coule donc cette douille, j'essaie de garder au maximum la fumée dans mes poumons mais pas moyen au bout de quelques secondes l'affreux gout de la Shanga m'obblige à tout recracher.

C'est partit, à peine la fumée reccrachée je m'écroule sur le matelas. En l'espace d'une seconde j'étais totalement mort physiquement. Jai vu tout autour de moi disparaitre, tandis qu'un nouvel univers complètement psychédélique est apparu. J'ai eu la plus grosse peur de ma vie pendant les 10-15 premieres secondes, un truc effrayant, j'ai jamais eu aussi peur de toute ma vie.

Les secondes qui ont suivis jai commencer a apercevoir une entité qui me paraissait vivante, composer de rubans roses fluo et bleu ciel, elle tournait autour de moi de manière élégante et fluide, absorbant toutes mes peurs. Un sorte d'âme qui voulait m'envouter.

Tout autour de moi etait composer de carrés blancs qui clignotaient sur un fond noir et de bandes rouges qui grandissait en bougeant comme snake. Et j'ai senti que cette "entité" menvoyait une sorte d'énergie et de force. Physiquement je ne pouvait absolument rien contrôler, je n'avais plus le contrôle de moi même, jetais persuadé d'ètre en train de bouger, mais en réalité jetais allongé totalement immobile, j'avais juste une très forte respiration. J'ai compris que je ne bougais pas quand je me suis moi même vu quelque secondes plus tard, comme si j'étais à l'autre bout de la pièce, légèrement en hauteur et que je voyais mes amis assis et moi allongé.

J'ai réussi à entendre quelques paroles de mes amis, "ça y est, il est partit", cette phrase à complètement vrillée, je l'entendais à travers un écho saturé et complètement anarchique, les mots se melangeait entre eux, au bout de quelques secondes ça n'avait plus aucun sens, et d'un coup plus rien. Je suis sortit de mon corp pendant quelques secondes, à ce moment les carrés n'étais plus blancs mais jaune et rouge, le snake devenu arc-en-ciel, prenait de plus en plus de place et donnait l'impression de tout dominer y compris "l'entité" à mes côtés, qui disparue, absorbé par ce snake.

À la suite de cette décorporation, tout s'est refermer pour ne former qu'un point blanc central. J'avais limpression que ce point blanc était une évidence, ce point blanc était la réponse à toute les questions, le point blanc était origine de tout et le point blanc pouvait tout contrôler.

C'est là que je me suis "réveillé", jai la sensations d'être réincarné, je revis, comme si je venait de naître, ou de renaître. C'est inexplicable mais cest très agréable, les dernières petite hallus s'en vont petit à petit et je me relève. J'ai du prendre 15-20min à me remettre de mes émotions, mais bordel je me suis jamais aussi bien sentis dans mon corps et dans ma tête qu'après ce voyage à la DMT.

»
-(Source, Kwoua, Psychoactif)


« Bonne idée de tester le dmt, si tu es avide de sensations fortes tu as trouvé ce qu'il te faut

Effectivement la durée du trip est très courte.

Généralement ça se passe comme ça :

0 - 30 sec : les premiers effets apparaissent

30sec - 1min : les effets sont bien présents

1min - 5 min : totale expression des effets, en fonction de la dose prise ton champ de vision peut etre totalement empli d'hallus, ou si la dose est plus grande tu peux carrément ne plus différencier ta vision les yeux ouverts ou fermés, ou tu peux etre totalement dans l'hyperespace (breakthrough) 5min-7min : les effets se font moins forts, souvent ils s'amenuisent mais reviennent par vague sans qu'on s'y attende

7min-10 ou 15min : le plus gros des effets est parti, tu as toujours qqes hallus mais tu ne tripes plus severe comme à t+5 min

Je comprends que tu doutes par rapport à une si courte durée des effets mais tu ne peux pas imaginer combien un trip au dmt est fourni. De plus lors de ton trip, le temps étant une notion totalement disparue, ou disons chamboulée, tu peux parfaitement avoir l'impression d'étre parti 1h.

»
-(Source, SickWilliamBoy, Psychoactif)
« C'est dur de retranscrire vraiment ce qu'est le breakthrough, mais en clair c'est un état dans lequel les hallus recouvrent totalement le champ de vision, tu as vraiment le sentiment d'étre autre part que sur terre, tu peux avoir la sensation de flotter dans l'espace, de découvrir un autre monde, une autre réalité... il arrive aussi que tu rencontres des êtres irréels sur ton chemin, que tu ressentes une ou des présences.... et aussi que tu parles à ces entités comme certains les appellent, que tu leur poses des questions précises et qu'elles te répondent... enfin comme tu peux le voir le breakthrough est une puissante altération de la perception, un total etat de modification de la conscience, et une expérience totalement propre à la dmt. »
-(Source, SickWilliamBoy, Psychoactif)


« Le "redrop" est envisageable, mais pas pour augmenter les effets d'une première prise.

En gros, tu prends ta douille, tu voyages, tu attends que l'afterglow soit dissipé et tu peux recommencer, après 1H/1H30 environ. Sinon, la tolérance aidant, tu ne sens pour ainsi dire pas la nouvelle dose.

C'est intéressant de procéder comme ça. Les premières fois, j'augmentais de 5 mg à chaque session, ça permet de s'approcher doucement des effets vraiment typiques de la DMT. En plus, une fois que tu as trouvé le dosage qui te convient, ça permet de faire des allers-retours entre réalité "normale" et monde de la DMT, ce qui, en se concentrant sur des buts précis ou en méditant un peu entre chaque session, donne une expérience psychédélique toute particulière (chaque vaporisation ressemble à un chapitre indépendant d'une même histoire)

»
-(Source, Teona Nacatl, Psychoactif)

Les risques de la consommation

Les effets secondaires

  • Anxieté
  • Déréalisation
  • Dépersonnalisation
  • Traumatisme psychique en cas d'expérience désagréable.
  • Problèmes liés à l'injection par intra-musculaire.
  • La courte durée
  • bad trip
« Alors les seules choses négatives que j'ai entendu par rapport au dmt mettent en cause ceux qui n'arrivent pas à lâcher prise au commencement du trip et se font donc submerger par la rapidité du trip. Souvent un mauvais setting est en cause ! »
-(Source, SickWilliamBoy, Psychoactif)

Bad trip

Bien que les bad trip puissent souvent être attribués à l'inexpérience de l'utilisateur ou à une mauvaise préparation du set and setting, on sait qu'ils se produisent spontanément chez des utilisateurs même très expérimentés. Il est donc fortement conseillé d'approcher cette substance hallucinogène incroyablement puissante et imprévisible avec les bonnes pratiques de préparation et de réduction des risques.

Tolérance, accoutumance, Dépendance, craving

« C'est intéressant ce que tu dis à propos de cette absence de craving avec la DMT. C'est effectivement un produit très safe de ce côté là: on a souvent la sensation que l'on a obtenu ce que l'on cherchait avant d'avoir terminé notre programme d'exploration... Il m'est déjà arrivé de prévoir de prendre plusieurs doses croissantes sur un après-midi et de m'arrêter après la première ou la deuxième, pleinement satisfait des informations obtenues. »
-(Source, Teona Nacatl, Psychoactif)

Grossesse

L'usage de DMT par voie orale est parfois pratiqué en Amérique du sud, lors des prises ritualisées.

mélanges de drogues ou de médicaments avec le DMT

La DMT seule est relativement dangereuse avec les psychostimulants (cocaïne, amphétamines diverses, café) et très dangereuse avec le tramadol. Le cannabis peut augmenter les risques de bad trip tout comme les salvinorines (salvia divinorum).

La prise orale de DMT avec un IMAO ne devrait être mélangé avec aucune autre drogues ou médicament. En effet les IMAO se mélangent particulièrement mal avec les autres substances (liste non exhaustive des mélanges potentiellement mortels : l'alcool, les antidépresseurs ou autres IRSS, la série des 5-Meo-xxx , la cocaïne voir tous les psychostimulants, les amphétamines dont la MDMA, le DXM, les benzodiazépines etc.)

Comment réduire les risques

  • Doser avec précision son produit, ne jamais doser à l’œil nue.
  • Progresser lentement dans ses dosages.
  • Ne pas réutiliser les mêmes dosages en changeant de voie d'administration.

Par exemple: si on a utilisé la combustion (bang, joints etc.) puis la vaporisation , passer de l'un a l'autre va provoquer un écart très important en puissance (vers le haut) si on utilise le même nombre de milligrammes.

  • Éviter si possible l'injection, surtout si le produit n'a pas été analysé.
  • Avoir un "sitter" une personne prête à vous accompagné, qui est sobre, est important pour ses premières fois.
  • Avoir une personne à qui parler de ses expériences, un soutient psychologique, est très bénéfique (professionnel de la santé, ami, famille).
  • Éviter les mélanges de produits avec la DMT, surtout si on est peu expérimenté ou informé sur le mélange en question.


DMT et test chimique d’identification de substances

Pour être sur qu'il s'agit bien de DMT, vous pouvez faire plusieurs tests colorimétriques : celui de Mecke puis celui d'Hofmann.

DMT flow chart white small.png

Références