Bug de l'an 2000 et apocalypse... / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » ismael77 » 

Bug de l'an 2000 et apocalypse... 



25 décembre 1999 Un air de fin de millénaire
/forum/uploads/images/1587/capture-decran-191.png


C’était l’époque des francs, et de mes 20 ans (et pas toutes ses dents, plus quelques ans).

Il y avait une soirée pour ce samedi de Noël, le dernier des 1900. Pour moi le véritable début du millénaire, ou plutôt la vraie fin, de l’ancien.

Ceux qui avaient festoyé en famille, et ceux qui avaient passé les fêtes en travaillant, ou s’en fichant bien, rejoignaient, de leur banlieue chic de Meudon, à leur quartier du 13 ou de Bobigny, les artistes qui squattaient un immeuble haussmannien.
/forum/uploads/images/1587/capture-decran-202.png

Le plus chic que j’ai vu, rue de la Boétie, et je les connais ces sièges de multinationales, vidées ou louées à elle-même. Paris est plein de vides.
En sous sol comme en IGH.
/forum/uploads/images/1587/capture-decran-193.png


Et puis, on avait l’habitude, d’aller en free-party, dans ces années là, elles avaient lieu, à Ivry, ou tout près de Paris, et en plein 8ème, triangle d’or, non, mais la Madeleine, Miromesnil….

On arrive, moi et ma bande, constituée, de jeunes de ma rue, qui connaissent comme moi certains organisateurs. Y en a un, c’est mon cousin, et pis l’autre c’est sa sœur, enfin, nos voisins du tiékar, et notre mélange de Yougos et de Kabyles débarquent, dans le quartier où, d’habitude je ne vais que pour travailler.

Et là je dois dire, je suis impressionné, sur 5 étages plus de 5 ambiances, du Jungle ragga, à ce qu’on a appelé Art Tech, avec des performances et des peintures, expositions, jeux de lumière…
/forum/uploads/images/1587/capture-decran-199.png

Chaque étage a son son et lumière, son ambiance propre, et l’on croise, dans les escaliers, les plus belles poupées, du 16ème, ou gazelles de cité,  et Trans, DJ revenus de Goa, dealers de ‘tuveukoi?’, types sortis de soul train, ou incroyablement lookés, on se croirait ...au Palace avec entrée libre!
Je suis en blouson cuir sur un gros pull à col roulé blanc, mes cheveux blonds tombant sur le col en cuir marron. Donnant un bel effet, d’angelot déchu, que je fut, vous verrez, après.

/forum/uploads/images/1587/free-basses.png

Incroyable! Bravo aux organisateurs, il y a du Ivan et Alexis là dedans, et d’autres, on aurait dit, entre une boite de nuit dans un squatt officiel de Berlin, et une Planète magique pour les adultes.
/forum/uploads/images/1587/akira-good-for.jpg


En entrant au 2ème étage, comme dans tout immeuble de ce type, l’étage noble, on tombe sur la pièce principale de réception. Haut plafond, moulures et marbrures. Parquet épais. On imagine les tapis persans qui ont du être posés.

Encore vide,  car celle-ci n’a pas de son, les gens, souriant, sont assis sur le parquet,  se font des traits de coke sur les cheminées en marbre, de chaque côté des 150 m² de la salle.
Derrière d’autres, très jeunes, habillés chez Gédla-Tune, se font des rails d’héro.
Je suis interloqué, d’habitude c’est caché, et moi j’évite à la fois ceux qui en prennent et le produit, à l’époque.
Nous, notre programme c’est un peu de coke, puis des extas. Le quartier où je vis est blindé d’extazis, les motorola, un nom qui fait high tech, à l’époque…
Et fureur dans les raves, réalisant les rêves...caresses, basses et baisers langoureux, de soirées tactiles, de jeunes corps graciles, dociles...

Si aujourd’hui, depuis que je suis sous TSO, les tazs ne me font plus rien ce n’était pas le cas ce soir là. Pas besoin de trois…

Ca tombe bien il n’y a pas d’argent et on ne vend pas, nous. Enfin moi, car je perd vite mes amis, après avoir sympathisé autour des traits de C avec de charmantes fans de ‘plans visu’ et de boom-boom électro.
Le décors et le lieu tranchent, plus Bourgeois, c’est le palais présidentiel, ou l’hôtel particulier aux champs Elysées.

On a l’alchimie parfaite, pas d’entre soi, tout le monde vient de chez soi, et une fois là, tu discutes avec qui tu veux, tu voooiiis…

Et finis la soirée avec tes meilleurs amis, les vrais sont perdus depuis un refill, ou partis avec des filles, non, les meilleurs amis dont on oublie le nom, mais qui font chaud au coeur, car le taz ça donne de l’empathie…
/forum/uploads/images/1587/capture-decran-194.png


C’est surtout après avoir dansé, sniffé, tazé, et vu de toutes les couleurs, admirer les installations ou les perf. De Juliette Dragon, les disques des Mas I Mas, et le ragga de Sammy, les graffitis techniques d’Urm et d’autres fous de la bombe. Atomique la soirée.
/forum/uploads/images/1587/akira-gellule.jpg


Jusqu’à ce qu’on sorte.
Comme sortis d’un rêve, d’une rave, en plein Paris, Paris qui subit l’une des plus grosses tempêtes de sa vie…
Et oui, à peine dehors, tout s’envole, je suis dans le vent, défoncé me dis-je, non, regarde !
Les objets non arrimés deviennent des projectiles dans les pointes à 130 km/h du vent.

/forum/uploads/images/1587/tokyo-manga.jpg


Une impression de fin du monde. Un réveil brutal, mais qui reste onirique, on a jamais vu ça.
C’est le moment où le monde ne parle que du bug de l’an 2000, prévu pour dans une semaine, après l’anniversaire de Jésus, fêté au champ’ plutôt qu’à la coche, cette année, il y avait au programme : l’Apocalypse. Après l’ascension la descente, et la révélation.
Du son, du son du canon. Assourdissant, on entend plus rien, mais si attends, c’est quoi ces sifflements..
-C’est rien, le vent
-Le vent!!!
Il faut lutter contre lui, pour avancer, surtout si tu es léger, un enfant de 4 ans volerait facilement avec sa cape de superman!
Et c’est cette impression là, que nous avons moi et mes nouveaux potes, en sortant du 36 rue de la Boétie, qui ressemble au siège d’Air France. Ou de BNP Paribas.

Le vent est si fort…
On avait entendu parler vaguement d’une tempête au large de la Bretagne.
Ce jour là, Bell-Ile en mer était réveillé, caillou mazouté, joyeux noël, de la part de Tata Total!

Loin du fioul de l’Erika, fendu en deux, s’échappant entre deux eaux, et qui allait nous occuper, les prochains mois à nettoyer...les plages de mon pays natal.

Un des quatre gars et filles avec qui j’ai sympathisé à une voiture...j’y crois pas, une Renault 9!

/forum/uploads/images/1587/capture-decran-201.png

Ces voitures, sortie dix ans plus tôt, on les ouvrait comme les Renault 11, d’un coup de fesses sur la portière, le loquet se relevait, et à nous l’auto-radio…
Une voiture de bourge, tu parles, on ne trouvais que des ‘cassettes d’arabes’ et des mains de fatma, dans l’est parisien…

On est con à 15 ans, voyons, voyou, pour rien, pour la galerie,on  rien vu, mais on golri, se construit une image salie, punkifie, la vie, sans futur pour nous, à part l’an 2000.
/forum/uploads/images/1587/capture-decran-200.png



Quand on aura vingt ans en l’an 2001, chantait-on à l’école.
On imaginait les télés portables mais pas la fin du monde avant même le gong (pour le reste on avait eu Watoo Watoo pour nous alerter (les bébés, Grand Jacques!) sur les dangers de notre comportement de ‘beauzois’ sur l’environnement.
/forum/uploads/images/1587/capture-decran-197.png

Mais si Watoo Watoo, en animation, se clonait pour nous venir en aide, et veillait sur nous, juste après, c’était Goldorak!
Et, après une adolescence à lire les nombreux livres en BD d’Akira, l’esthétique fin du monde nous était parfaitement entrée dans la tête, on l’avait dans la cul, comme dirait Anna, dans la culture comme je dirais moi.

‘En l’an 2000’, ça voulait dire ‘jamais’.
-Il est lège ton 20 000 (200 francs, 30e, de bédo)
-Je te passerai le reste plus tard, t’inquiète…
-ouais c’est ça, en l’an 2000!

Les temps présents étaient incertains, l’avenir allait vers la fin, pas le progrès, et tintin... on tatouait des codes barres et des signes japonais, inconnus, qui sont le mainstream des ‘faux’ marginaux, dans la peau des bobos, pour le reste fallait se servir, maintenant.

Je venais de réussir à me faire réformer aux trois jours (et oui c’est dans le passé rance, d’une France qui avait encore un contingent).
Comment j’ai fait ? Semblant, ou justement non, je suis resté mutique. Et n’ai coché qu’une case : suicidaire. Quel psy dirait OK allez-y à un mec qui dit rien, mais inquiète...en cochant une case qui tue…

Pour ne pas perdre mon boulot et mon appart, j’avais envie de faire l’armée, je voulais être paré, savoir démonter et tirer au FAMAS, oui, et la camaraderie, ça m’aurait plu.
A la cantine, il y a avait un tas de jolies filles engagées qui passaient les même tests. Sauf que nous on était obligés pas elle.
  Mais même si la bière était à volonté et le pinard idem à la cantine, le rab de frites en sus…
J’allais passé de 15 000 franc (2000 euros de maintenant) de salaire à une solde de 500 francs, moins que 100e, qui ne me paierait pas même mes clopes…
Vite vu, surtout qu’on ne sait pas dans quel corps on va atterrir, Martine, non la marine ou autre.
Ceux qui essayent de se faire réformer, mais demandent les pompiers, sont pris...pour être largué dans un placard.
Ceux qui sont les futurs policiers, sont recrutés ici. C’est le moment du grand turn over dans la police et la gendarmerie, ils nous recrutent, avant même le début des tests, pour nous motiver.
Vu le niveau scolaire des personnes (je suis plus vieux car j’ai étudié), bacheliers, au chômage sans perspectives, mais mieux formés que les anciens, BEPC, certif, ou les qui savent ni lire…
/forum/uploads/images/1587/capture-decran-195.png


Bon, mission ratée réussie, P3.
Je travaille dans l’administratif, tant mieux.
Mais en rentrant je suis viré, de mon taf, de mon appart (foyer de jeunes travailleurs, plus de CDI = dehors) et largué par ma meuf…
Complètement libre en fait.
  L’année qui suit j’allais constater les dégats de la guerre en Europe, en Bosnie, et de la tempête et marée noire.

Pour l’instant, à 5 dans la R9, on bougeait sévère, sur le pont de Vitry, et les abris bus explosaient, sous nos yeux médusés, extasiés...Les petits caillous s’envolant, faisaient déscendre les vitres des voitures, aussi sur qu’un voleur à la roulotte.
En zig zag, on voit en passant la grue qui est tombé sur une tour HLM.
Puis on arrive dans mon 12m2.
Je bois une bouteille de wisky. Tout seul. On discute.
Le vent souffle, siffle, hurle, la colère de la nature, s’abat sur la vile métropole, peur sur la ville. Qui n’est plus qu’un jeu de quilles. Si on a appris quelque chose entre ça et le 11 septembre, c’est l’humilité devant les forces destructrices, de l’humanité, qui, elle même n’est rien dans la violence des phénomènes présents sur terre et dans l’univers, et qui nous échappent.
/forum/uploads/images/1587/tokyo-manga1.jpg

Sauf que plus on le sait, plus on essaie d’agir, pourquoi pas...mais c’est ce que l’on fera des désastres qui comptera, plus que le feu des astres, et les prophètes, la foi sera là, mais déjà la solidarité aura fraternisé en toute liberté avec la sécurité, et seront parti se planquer…

Content d’avoir fait nuit blanche pour découvrir ce spectacle en direct quand la majorité ne verra le ‘mess’, les dégâts, qu’au réveil, à l’heure de la messe (on est dimanche 26, les Bretons de Belle-Ile, sont des ‘pieds noirs’ depuis hier soir…).

Impressionnant!

C’est plus fort que soi.

Cela annonce bien la suite, préoccupante. Mais on le savait. Entre savoir et voir, il y a un pas que l’on ne franchit pas comme ça, et qui peut empêcher de comprendre. On crie au loup, mais il y a un loup, il y a même une meute.

C’est ma dernière surprise partie, des années 1900, les enfants, il y aura des superbes free en petite ceinture après, et des tekos, mémorables, mais la rue de la Boétie, ses moulures et son marbre, resteront dans les mémoires. Comme le coup de vent qui nettoya nos têtes d’une oreille à une autre le matin venu.
/forum/uploads/images/1587/capture-decran-196.png


Après les tazs, l’alcool réchauffe…
Il est bon de fumer un bon joint de marocain. On se pose en douceur…

C’est ce qu’on fit, avant que, la bouteille finie, ils furent tous partis, y compris la fille que je convoitais en vain.
‘En vain’, ce sera le leitmotiv des années 80, jusqu’en 2020!

En une nuit on est passé d’une mentalité fataliste ‘on y peut rien’ à l’urgence tardive, du ‘il faut faire quelque chose!!!’.
Fume, gobe, bois, shoote, t’as du pot, c’est du belge.

Depuis que tout semble nous échapper la société est devenue «control-freak» après avoir été contre la loi du fric...
/forum/uploads/images/1587/capture-decran-204.png

J’aimerais bien l’avis de jeunes nés dans les 2000 ou 90, sur cette époque, enfin l’image qu’ils en ont.
L’insouciance n’était pas là, mais on réagissait encore comme autrefois, comme des punks à rat. On ne se terrait pas, et on avait moins peur.

No future...
/forum/uploads/images/1587/capture-decran-203.png


Non je ne veux pas y aller au service militaire,
non je ne veux pas faire la guerre,
Pour un morceau de Terre…

MC Solaar et son guest-star



Erika, Erika, je n’irai plus je n’irai pas, chez ton affréteur par hasard…
Gilles Servat, devant les pêcheurs Belle-Ilois et les bénévoles ramasseurs de fioul.
Sauzon, mars 2000

Le futur c’était mieux avant…
Mekah 2000, Album disponible (rap) sur Youtube

Et vous avez vécu 20 ans?
ATK, 20 ans

Catégorie : Tranche de vie - 17 avril 2020 à  10:36

#1999 #cocaïne #fin du monde #free party #tazs #techno #tempête

Reputation de ce commentaire
 
C'était effectivement l'ambiance globale / Blast



Commentaires
#1 Posté par : marvin rouge 17 avril 2020 à  11:16
Moi j'étais au teknival du jour de l'an à Aix en Provence, avec sound conspiracy, circus alien /Lego, izif, kamikaze, hecate

Une bonne orgie

Mais qu'es ce que c'était crade le mercredi quand on est parti
Les free des annes 99 2001- hardcore et dégueulasse

Heureusement j
Yavais qq crew genre oxyde qui remontait le niveau en bzh (le spot de Gael en 99 et 2002( qd il se sont fait saisir), tu voyait pas bcp de free de telle ampleur à l'époque.

10000 personnes en 2002 ! Pr une free, pas un teknival..
Et la saisie le lundi, avec seb des oxyde qui se fait démonter la gueule par les crs
Certains kamikaze et des mec d'0lstad, à poil devans les condé, Italian style... Mdr

Ralala, je pourrait en parler pendant des heures
(j'avais trouvé 100gr d'afgan et la même en weed en allant pisser ds les bois, les kaille devans le site en avait planque partout !) Jsuis reparti sans demander mon reste, g change de fringue, mis un chapeau, et cte reparti ! J'avais gagné ma soirée..

Et en repartant un gazier qui voulait m'échanger ma polo contre 4kg d'orange bud...
Reputation de ce commentaire
 
Pouah ! Une charcuterie ! – Zénon

Posté par : marvin rouge | 17 avril 2020 à  11:16

 
#2 Posté par : marvin rouge 17 avril 2020 à  11:23
Et Molitor en 2001

Cte génial !! Vla le petage de paris
On devais aller ds le Finistère à un critikacouatic je crois
Un pote nous dit, laisser tomber, faut aller à panam, ça va deboiter
Et nous voilà parti

Le spectacle de gino au milieu de la teuf (circus road system)

Moi à 160 sur l'autoroute avec ma seat Ibiza avec laquelle g fait 600000bornes sans jamais une merde
On était motivé, et l'essence coûtait moins chère !

Jsuis parti plusieurs fois tt seul, sur un coup de tête, en Italie, au Portugal, en tchequie.. Jte grave motivé !!

Vs voulez pas venir avec moi, m'en fout, j'y vais tt seul !!  Et je regrette pas du tout

Posté par : marvin rouge | 17 avril 2020 à  11:23

 
#3 Posté par : cependant 17 avril 2020 à  12:46
Salut,

bien kiffant à lire smile
(comme d'hab quoi)

moi je suis à cheval entre les millénaires, trop jeune pour être dans les tsqua avant les années 2000, trop vieille pour voir tout ça avec recul et naiveté d'une autre génération...

Génération des années Zéros, avec l'impréssion d'avoir toujours raté, de peu, les beux vieux temps entendus raconter par les potes plus anciens (comme ton récit !)...pour me rendre compte, des années après, que ce qu'on vivait c'était en quelque sorte mythique quand même, que quand on y pense aujourd'hui, on a quand même fait n'imp, on en a quand même profité, que ce sens d'infériorité de petits djeunes qui vivent dans une époque de merde n'avait pas vraiment lieu d'être...surtout en voyant ce qui se passe là tout de suite...!

C'est peut-être question d'age, faut du temps pour apprécier...les malheurs et les bonheurs passés !

Posté par : cependant | 17 avril 2020 à  12:46

 
#4 Posté par : marvin rouge 17 avril 2020 à  13:17
Cool le flyer mas i Mas i mas
J'en ai fait de leur teuf sur panam, bzh, tekno, Italie, Hollande, tchequie (le cz tek 99 je crois)

Ha 99.. Le tekni de Caen, derval, la teuf monstrueuse à Barcelone avec tt les bon vieux sound de l'époque et la mutoid waste compagnie, ça avait fini pendant 2 mois sur les plage du Portugal avec sound conspiracy (ceux qui n'étais pas parti en Inde, olstad, les kami, teknomobilsquat, hekate. Cte genial
Et on avait enchaîne sur le nouvel an à Aix avec une partie des conspiracy qui revenait de goa..

La dernière fois ke j'ai vu willyman, il était avec heretic et teknokrate au teknival de mer en 2002. Dernière fois que j'ai vu mas I mas egalement.
On les a revu  here après, ms bon, c'était plus heretic, genre Molitor, pont de tolbiac, bercy..

Petite pensée pr willyman
Pure dj jungle, break, hiphop
Ms fatigué physiquement et mentalement à la fin

Ça avait mis une claque qd il était mort

Souvenir souvenir

Posté par : marvin rouge | 17 avril 2020 à  13:17

 
#5 Posté par : Drim 17 avril 2020 à  13:57
Super !
Merci du partage toujours super gonzo !

Posté par : Drim | 17 avril 2020 à  13:57

 
#6 Posté par : nofutureorriding85 17 avril 2020 à  14:31
Tous tes post sont fascinants merci du partage , No future ouais la belle époque ...  !!

Posté par : nofutureorriding85 | 17 avril 2020 à  14:31

 
#7 Posté par : marvin rouge 17 avril 2020 à  14:46
Ds le genre rue de la boetie, yavais le castel garbo à Rennes.

Le bon vieux château squatte par des français, des anglais, hollandais, Tchèque, espagnol..
C étais un squat énorme et génial, en pleine ville !
Le squat ds un château, ça avait de la gueule.. J'en ai passé du temps là bas.
Le genre de truc qu'on ne voit plus, ou très très peu

Tous le monde à été dégage en 2004 ou 2005, tte les renov du château avait été faite avec de l'amiante..

Jme revoit encore rouler des pets et préparer des.... Sur le marbres des grosses cheminées à l'intérieur, entouré de tte ces installations futuriste des artiste traveler de ces années là..

Zpres ça été (et c'est toujours) au cimetière de l'est, l'elaboratoire et le 48, ça bouillone de vie, d'ingéniosité et de bonne tawa. Aret23 power!

Cete bon punaise

http://systematek.web.free.fr/reports/rennes.htm

(je suis sur une des photos.. Hihi)

Posté par : marvin rouge | 17 avril 2020 à  14:46

 
#8 Posté par : Zénon 17 avril 2020 à  14:59
Ah ! les taz Motorola, Mas I Mas et Akira – souvenirs, souvenirs !

Je me souviens même d’un vieux skeud de Triphazé avec pour intro, un gros sample d’Akira quand Kaneda entre dans le bar au début du manga et qu’il envoie chier le proprio au sujet de pilules frelatées.   

C’est clair, WyllyMan envoyait de la bonne drum & bass, pas courant pour l’époque. Mais dans le Sud, on le voyait pas souvent.

Marvin — tu me fais frissonner et me dames le pion complet !

Déjà, Nostradamus nous prédisait l’apocalypse en 1999. Et ce fut le cas pour le « Teknival de la Fin du Monde » en Espagne près de l’Escala. Attaque de la Guardia Civil à la matraque et bombes lacrymo sous 40 degrés à l’ombre — inoubliable !

C’était la fin des raviolis.

Déjà, le Jour de l’an en 1998 à Lalonde était bien glauque. Trop de monde, trop de défonce. Celui de 2001 à Barcelone fut mon dernier Jour de l’an en teuf. Juste après, Ixy, Mickey et Debbie se posent enfin et achètent un terrain pas loin de Saint-Maximin (j’y ai longtemps vécu plus tard, en 2009/2010). Et puis, amendement Mariani. Alors, je pars vivre en Angleterre, passant du Subutex à la méthadone.

Et c’en est fini de toute une époque.

Noël 1999 — on squatte dans les camions à manger du chinois à emporter pour attendre ce fameux Teknival 2000 à Rousset, sur les terres d’OQP, dans ce hangar d’Intermarché (toujours debout aujourd’hui, mais flambant neuf) avec vue sur la montagne Saint-Victoire, la muse de Cézanne. Je suis né à Trets, le village juste à côté. 

Les lives analogiques de Kaos, Raf, Chnoque, Babylone Joke et compagnie s’enchaînent jour après jour sur le mur de la Conspi qui revient à peine d’Inde, pouah, une tuerie !

Les Anglais d’Hekate qui te retourne le cerveau et te vide le danse-floor en deux-deux avec du break-core inaudible.

Mention spéciale : live d’un Italien de Tekno Mobil Squad qui envoie du lourd le deuxième ou troisième soir sur un autre son — grosse découverte, paye ton « mangeage » de baffle.

Mais la musique n’est déjà plus ce qu’elle était, trop uniformisée.

On trouve même de la china white — 500 francs le demi-gramme !

Et putain, qu’il faisait froid !

Plein d’anecdotes, mais c’est loin. Comme dirait l’autre : « Si tu t’en souviens, c’est que t’étais pas là. »

Tekos de Caen en 98 : arrivé à pied de Marseille, reparti à pied, un des derniers que j’ai vraiment kiffé — une boucherie !

Molitor, à mon grand regret, je l’ai raté.

Bref, tout ça pour dire que le bug de l’an 2000, on en avait un peu rien à foutre.

Excellent papier, Ismaël, comme d’hab...
Reputation de ce commentaire
 
Yes cte le russet, pas Aix.. L'apero de ce midi marche..

Posté par : Zénon | 17 avril 2020 à  14:59

 
#9 Posté par : marvin rouge 17 avril 2020 à  15:10
Si ça se trouve on s'est croisé zenon..

(s'en va écouter un bon vieux "forward the revolution, Les skzud prenne la poussière en ce confinement)

Petite précision, c'est la maman de Debbie qui a acheté le terrain, et ixi mickey et Debbie ont participé et squatte avec elle.

On connaît bien la famille

On avait organisé l'anniv à seb 69 en 2007 à botmeur (du jeudi, au jeudi...)

Et gros Jeff habite pas loin. J'ai d'ailleurs un certain nombre de ses disque, qu'il a vendu en 2006 2007 qd il changeait de style
Certain sont ruine, ms g paye ça 3franc 6 sous pr les skeud de jeff23

Posté par : marvin rouge | 17 avril 2020 à  15:10

 
#10 Posté par : Zénon 17 avril 2020 à  15:44

marvin rouge a écrit

Si ça se trouve on s'est croisé zenon..

(s'en va écouter un bon vieux "forward the revolution, Les skzud prenne la poussière en ce confinement)

Fais péter le « Forward the Revolution » !

Ixy habite Berlin maintenant. Jeff aussi, il me semble, non ? Mais oui, il avait acheté une vieille baraque en Bretagne, mais j’y suis jamais allé. Il l’a toujours ?

T’es de Bretagne ? Je connais pas beaucoup le coin, faudra que tu m’invites un jour, sérieux.

Si on s’est pas croisé à Rousset, c’est certain qu’on s’est croisés à un moment où un autre !

Mais gaffe ! on va nous traiter de « vieux papis des free-parties » et nous demander gentiment d’aller faire les « deux vieux du Muppet Show » ailleurs.

Bon apéro, poto !


Posté par : Zénon | 17 avril 2020 à  15:44

 
#11 Posté par : marvin rouge 17 avril 2020 à  16:01
Jvoulais te mettre une photo, ms il accepte pas le fichier, culé..

Yavais qq vinyl
Forward the revolution
Breath to the peace
Le u make me feel so good
Le Sirius 23
Le double tecno terra
L'acid orange 14
Le force Inc 56
Mzm panasonic
Les ntw 23 23ep01 spi carré noire
Le 23 23ep02 spi carré grise

Ya que ça qui passait sur la photo..
Jpouvaid pas en mettre plus, sinon jpe continuer pendant un moment..

Je les ai tous eu à un moment où un autre, et en est encore bcp..

Posté par : marvin rouge | 17 avril 2020 à  16:01

 
#12 Posté par : Zénon 17 avril 2020 à  16:16
Sirius 23, Breach the Peace, Acid Orange, les Network 23, les Spi carré noir !

Les autres, je me rappelle pas.

Le Techno Terra, c’est le double qui est ressorti en 2010 ? 

T’as pu du vinyl HK46, du Simon époque Facom Unit ? Dur à mixer, mais pour moi, c’est le summum de cette époque-là. À mon avis, on a jamais fait mieux, ni avant ni après. 

Mais alors, garde-les précieusement, t’as de la galette historique !

Posté par : Zénon | 17 avril 2020 à  16:16

 
#13 Posté par : marvin rouge 17 avril 2020 à  17:15
Oui je sais

Le techno terra c l'original de 93 que j'ai
Ça été repress, ms pas tt les morceaux, et tant mieux !

Il me reste quelques bac où se ne sont que des tueries

Tt les ntw et cpgnies
Mononom
Les curley esoteric
Les unit moebius

Tte la vielle techno acid et mentale 1992-1996

Et oui j'ai du facom..

Je garde tt ca
Et encore je m'en suis fait voler. Jsuis vert qd je voit le prix que ça vaut maintenant, 80 a 150e le disque, y'en avait plus de 80 ds le bac... Sniff


HS : je suis dsl ismael, je t'ai complètement pourri ton sujet, je m'en excuse
Ms qd tu parle de cette époque, ça me parle
C'est viscéral (surtout après un apero tel que celui de ce midi..)
Excuse moi
Et bonne journee

Posté par : marvin rouge | 17 avril 2020 à  17:15

 
#14 Posté par : djinsinthewood 18 avril 2020 à  00:21
génial ! ça me fait rêver, moi, petit bébé née en 1999

Posté par : djinsinthewood | 18 avril 2020 à  00:21

 
#15 Posté par : blastfunk 18 avril 2020 à  07:02

djinsinthewood a écrit

génial ! ça me fait rêver, moi, petit bébé née en 1999

Ne t'inquiète surtout pas.
Tu auras d'autres souvenirs, mais de la même puissance. Sinon il n'y aurait aucun intérêt à enchaîner les générations.
Sur le moment on ne voit pas ça de la même façon , mais après la nostalgie nous tenaille quoiqu'il arrive et à toutes les époques.
Les êtres humains sont ainsi faits et c'est inévitable.

Blast.


Posté par : blastfunk | 18 avril 2020 à  07:02

Remonter

Pied de page des forums