Du plug au flash et de l'inconscience / Les Blogs de PsychoACTIF

Du plug au flash et de l'inconscience 



J’ai eu l’expérience du flash. Je connais la défonce absolue. Celle qui manque de te tuer.
Je connais les mélanges interdits qui potentialisent leurs effets et augmentent les risques.
J’ai failli en mourir sans même m’en rendre compte.

J’ai connu cet état ou tu perds quasiment conscience, tu n’es plus que plaisir, pendant un temps qui paraît infini. J’ai connu cette rage que tu redroppes parce que c’est si bon et que tu atteins de nouveaux états de jouissance absolue.
Le moment où tu devines qu’il se passe quelque chose de pas très clair, où tu te sens totalement transformé, un autre, et où tu crois mesurer les risques, pour ne pas te déchirer complètement, alors qu’en fait tu ne maîtrises plus rien.


/forum/uploads/images/1548/46182928_350030225921693_6263925505266907727_n.jpg

photo symbolique du flash, sans lien de personnes physiques avec la scène décrite. Crédits: Mathilde Biron www.mathildebiron.fr,  et al. , instagram @youcallmechaton_ et @tabatha_ahtabat_ , en cas de difficulté de crédit contacter moi par mail sur mon profil

J’ai connu ce moment où plus rien à l’extérieur ne compte. Seul compte ton corps, ton plaisir, la limite de la surdose, lorsque tu sais que tu n’as pas besoin d’en rajouter, que tu atteins cette frontière subtile entre l’absolu et le vide, entre     la mort et rester, en vie, ici.
J’ai connu la construction complète de mon rectum autour du godemiché, la nécessité de me détendre pour franchir les différents sphincters, et arriver jusqu’à la prostate. Presque à en déchirer les parois intestinales. J’ai connu la prostate brûlante à force d’être stimulée. Pendant de longues heures, laisser le code sortir, tout doucement dans mon anatomie rendue difficile par la constriction.
J’ai connu le feu du plug qui tout à coup de flash dans tout le corps. Pas à chaque fois le flash, mais une fois, c’est sûr. Un autre absolu…
J’ai connu l’amplification que procure le bang de shit, celui abandonné par Eloïse, qui suspend le temps, prolonge indéfiniment l’orgasme, reporte la nécessité de redropper. J’ai connu l’accélération du cœur, le choc cardiaque du mélange interdit entre le cannabis et la cathinone. Heureusement je l’ignorais à l’époque et je n’ai pas badé.
J’ai connu l’incapacité de trouver le sommeil ensuite. L’énergie du soleil au dehors pour rouler 500 kilomètres. Le plaisir de la musique, le plaisir du jour.
J’ai connu l’orgasme dans tout mon corps de l’extrémité des orteils à la racine des cheveux. J’ai connu les tremblements,  la nécessité jouissive des respirations lentes et profondes. Je ne me suis pas étonné de ma perte de mémoire, de cette amnésie de ¾ d’heure «  je ne sais plus avec qui je suis où je suis », oubliant tout des questions que je venais de poser, souriant dans un état de félicitée inconsciente. Je n’ai pas ressenti mon cœur qui lâchait à chaque fois.
Je ne me suis rendu compte de rien jusqu’à un examen de routine du fond de mon œil.
J’ai connu le moment où ni la musique ni la vidéo ne comptait plus pour rien, seuls les yeux clos allongé, les jambes repliées, les seins prisonniers de pinces acérées, le septum écrasé par un anneau, les lèvres anesthésiées par la poudre blanche que j’avais léchée en suçant la queue.
J’ai vécu ensuite l’anesthésie complète de mon corps, qui m’a forcée à réfléchir pour aller uriner, sans quoi j’aurais explosé sans m’en rendre compte. J’ai connu la soif intense, cri d’alarme de mon corps qui réclamait à éliminer les toxiques ingérés.
J’ai connu le profond amour de moi-même. Une source de jouissance yogique pendant près d’une nuit.
J’ai connu le bonheur de l’excitation intellectuelle et amicale pendant l’insomnie, qui m’a empêché de bader.
Le médecin m’a appris que mon système immunitaire était affecté et que je risquais une sclérose. Intox ?
Mon cœur est parfait ; la cardiologue, écœurée, ne m’a pas fait payer la consultation.

Catégorie : Trip Report - 20 janvier 2019 à  23:37

#plug #overdose #flash #chemsex #Cathinones

Reputation de ce commentaire
 
C'est beau. /Explor'
 
Très bien écrit, on en redemande . Merci// PPS
 
Qu'est-ce que tu écris bien / Mélatonine
 
I love that
 
J'ai connu un de ces écrits qui fait perler les yeux /Core à Corps
 
Belle écriture Cusco



Commentaires
#1 Posté par : Explorateur 21 janvier 2019 à  00:21
Yo Boots

Je te champignonne. J'aime bien tes textes. Tes mots crus les rendent puissants Constante apologie du plaisir par tout moyen, c'est beau

Prends soin de toi
smile

Posté par : Explorateur | 21 janvier 2019 à  00:21

 
#2 Posté par : CrappyJunky 21 janvier 2019 à  01:04

Bootspoppers a écrit

Le médecin m’a appris que mon système immunitaire était affecté et que je risquais une sclérose. Intox ?
Mon cœur est parfait ; la cardiologue, écœurée, ne m’a pas fait payer la consultation.

OMG, il faudra que tu me raconte ;(, joli texte on se voit bientot smile


Posté par : CrappyJunky | 21 janvier 2019 à  01:04

 
#3 Posté par : Zazou2A 21 janvier 2019 à  03:05
Salut Boots !

À chaque fois je me pose une question sur ta technique du plug by Gode

Pour un plug on conseille Pour la seringue "enfoncer d'env 1cm, pas plus cela rendrait l'injection moins efficace" (psychowiki)

Avec ta technique, tu vas bcp plus profonds que Ca ?

Sinon le texte est sympa smile
Mais tu sais tu peux connaître des flash, tres violent parfois, sans forcément approcher l'OD hein !

Avec la Coke Ou le speedball (IV tjr) j'ai connu des trucs vraiment ultra intense/violent niveau flash et rush; mais avec de bonnes connaissances, on peut se tenir, peut être pas loin, mais au moins pas trop près, de l'overdose

À part la MxE (RC keta like) je n'en ai jamais testé en shoot; quelques cathi en sniff il y'a 6 Ou 7 ans de Ca, j me demande si le flash de 3M ressemble à celui de la C ?

drogue-peace

Zaz

Posté par : Zazou2A | 21 janvier 2019 à  03:05

 
#4 Posté par : sud 2 france 21 janvier 2019 à  12:58
Salut non 1 fix de 3MMc n'a pas grand chose à voir avec la C, tout juste peut être à du speed pas super. La 4 MEC, par contre s'en rapproche beaucoup +

Posté par : sud 2 france | 21 janvier 2019 à  12:58

 
#5 Posté par : 1joker 24 janvier 2019 à  11:05
Salut j'ai adoré tu devrais écrire un bouquin ! Je trouve que tu décrit très bien le flash etc......

Posté par : 1joker | 24 janvier 2019 à  11:05

 
#6 Posté par : Bootspoppers 24 janvier 2019 à  14:57

Zazou2A a écrit

Salut Boots !

À chaque fois je me pose une question sur ta technique du plug by Gode

Pour un plug on conseille Pour la seringue "enfoncer d'env 1cm, pas plus cela rendrait l'injection moins efficace" (psychowiki)

Avec ta technique, tu vas bcp plus profonds que ca?

Avec la Coke Ou le speedball (IV tjr) j'ai connu des trucs vraiment ultra intense/violent niveau flash et rush; mais avec de bonnes connaissances, on peut se tenir, peut être pas loin, mais au moins pas trop près, de l'overdose

À part la MxE (RC keta like) je n'en ai jamais testé en shoot; quelques cathi en sniff il y'a 6 Ou 7 ans de Ca, j me demande si le flash de 3M ressemble à celui de la C ?

drogue-peace

Zaz

Hello zaz
1- moi je n ai ressenti effectivement le flash qu'avec la seringue de 1 ml et la dilution préalable dans l'eau.

2-Avec le gode et la poudre relâchée au bout (comme une éjaculation si tu veux) je poursuis autre chose:  l'objectif de l'orgasme prolongé (30 à 40 mn).
(Rien que d y penser... jouir pendant 45 mn en ruisselant de sueur... ).
Pour cela je ne dois pas mettre le prod au niveau du rectum car sinon à cause de la vaso constriction JE NE POURRAI PLUS RENTRER LE GODE.
La vasoconstriction se place alors au niveau de la prostate. Ca renforce l'orgasme.
Le cannabis détend le colon et facilite le massage prostatique.
Le risque résulte de l'anesthésie du colon.
On peut le blesser voire le déchirer sans s en rendre compte. Il faut faire gaffe.
Mais la prostate, elle, n'est pas anesthésié, ni le rectum. Donc tu as dans ta longue jouissance la    jouissance rectale et la jouissance prostatique.

3- Au niveau d'un plug: cocaine, 3mmc ou hexen, c'est pareil. C'est long! Et c'est le but poursuivi.
Au niveau IV c'est différent. L'IV de cc c'est court.
Pour comparer, il va falloir que je teste l'IV d'hexen et que je re teste l'IV de 3mmc.

4- Et puis je me demande si je ne pourrai pas faire une video tuto sur le plug. Qu'en pensez-vous?


Posté par : Bootspoppers | 24 janvier 2019 à  14:57

 
#7 Posté par : roya 27 mars 2019 à  00:04
I love that

bravobravobravo

Posté par : roya | 27 mars 2019 à  00:04

 
#8 Posté par : Cusco 27 mars 2019 à  01:08

sud 2 france a écrit

Salut non 1 fix de 3MMc n'a pas grand chose à voir avec la C, tout juste peut être à du speed pas super. La 4 MEC, par contre s'en rapproche beaucoup +

Je plussoie ! La 4MEC ça envoie du lourd


Posté par : Cusco | 27 mars 2019 à  01:08

 
#9 Posté par : Bootspoppers 27 mars 2019 à  07:38

sud 2 france a écrit

Salut non 1 fix de 3MMc n'a pas grand chose à voir avec la C, tout juste peut être à du speed pas super. La 4 MEC, par contre s'en rapproche beaucoup +

J ai pourtant éjaculé une seule fois pendant un fix . C etait une toute petite dose de 3mmc. Mais c'était surtout la première fois.. smile

Cusco a écrit

Je plussoie ! La 4ME
C ça envoie du lourd

Ah la mythique 4-MEC
...
Un jour peut être...


Posté par : Bootspoppers | 27 mars 2019 à  07:38

Remonter

Pied de page des forums