L'amour et la came. Pas tous égaux. / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » stella » 

L'amour et la came. Pas tous égaux. 



J'ai rencontré le grand amour il y a 6 ans maintenant. Un amour enivrant, déchirant, avec ses joies et ses peines.

Mon amour m'a fait découvrir toutes sortes de drogues. Je découvrais un nouveau monde fantastique. Je n'avais jamais touché à  aucune drogue à  part peut être un joint une fois, ce qui ne m'avait pas du tout réussi.
J'ai commencé par la coke et la franchement bof... J'ai testé l'ecstazy et la c'était génial, surtout avec mon amoureux, on avait l'impression de ne faire plus qu'un.
Le LSD génial au début mais horrible sur la descente (je crois que j'en ai repris qu'une autre fois après d'ailleurs tellement la descente était hardcore).

Ensuite il m'a fait testé l'héroïne. Et alors la j'ai totalement adoré.
Je me sentais tellement rassuré, tellement protégé et d'autant plus que j'étais dans ses bras.

Mon amour prend des produits depuis pas mal d'années et sincèrement ce n'est pas ce que j'avais imaginé. Je veux dire j'ai lu Christiane f quand j'étais jeune et je pensais que forcément, l'héroïne ça te prenait ta vie. Ce n'était pas son cas. Lui il arrêtait quand il voulait. alors je me suis dis mais on nous a menti!!! L'héroïne ça rend pas cinglé, on ne devient pas forcément un déchet.

Bref mon amour est devenu mon dealer si on peut dire. Il en ramènerait et j'avais le droit a ma part. Jamais je ne suis allée en achetée.

Puis d'année en année je suis devenue une vrai loque, dépressive a souhait. Je ne faisais plus rien a part poser mon cul sur le canapé. J'avais mon subutex prescrit par mon médecin. Mais ça n'a jamais remplacé l'héroïne. Normal ce n'est pas fait pour.

Et maintenant je vois mon homme continuer a prendre de l'héroïne car lui il sait gérer. Il a déjà  arrêté une année entière tous les produits sans aucun mal. Et moi je suis à  côté comme une merde, qui n'a plus goût a rien, plus d'envie, plus de passion.

Je ne sais pas si la came m'a fait devenir dépressive ou si je l'étais déjà  mais depuis que je le suis je n'ai plus goût à  rien et ça va faire maintenant 5 ans.

La vie est une chienne.

Catégorie : Témoignages - 15 janvier 2014 à  09:20



Commentaires
#1 Posté par : stella 15 janvier 2014 à  10:34
Il a plutôt tendance a m'en proposer. Pour lui c'est tellement anodin. Comme il dit c'est ce qui le fait tenir en vie les drogues. Pour lui les drogues c'est sa passion.
Il peut pas s'empêcher de m'en parler. Il sait que je veux arrêter mais il continue a m'en proposer. Je dis non et puis je change d'avis parceque je vois la came dans sa main.
Je l'aime. Je l'aime tellement.
On s'etait séparé 5 mois. Mais après mon syndrome serotoninergique d'il y a quelques jours. Je me suis rendue compte que je pouvais pas vivre sans lui.

C'est dur...

Posté par : stella | 15 janvier 2014 à  10:34

 
#2 Posté par : stella 15 janvier 2014 à  10:36
La vie est injuste. Sans lui je n'existe pas et avec lui je souffre.

Posté par : stella | 15 janvier 2014 à  10:36

 
#3 Posté par : stella 15 janvier 2014 à  10:52
Je lui ai dis il y a quelques jours que je ne voulais plus prendre d'héroïne, jamais. Je lui ai demandé de me promettre de ne pas céder si je lui en demande. Il me dis ok. J'ai même essayé de lui expliqué qu'on n'était pas égaux lui et moi devant la came.

Mais vu que c'est sa passion il n'arrive pas a ne pas en parler...

Posté par : stella | 15 janvier 2014 à  10:52

 
#4 Posté par : stella 15 janvier 2014 à  11:22
Le pire c'est que je sens bien que pour moi la came est primordial dans ma vie. Elle m'aide a me sentir apaisé.
Mais le monde de la drogue est tellement diabolisé. Je ne sais pas comment vivre avec ça. Je n'ai jamais fais d'OD car mon copain a su "bien" m'initier dans la drogue.
Quand on voit des potes a nous qui n'arrivent plus a s'en sortir de la came, perso ça me fait juste flipper de finir comme ça.
Perdre son appart, son boulot, ne penser plus qu'à  la drogue jour et nuit. Je ne veux pas devenir comme ça. Et pourtant je vois bien que je suis plus addict que mon homme.
Ma relation a la drogue me fait peur...

Et vous??

Posté par : stella | 15 janvier 2014 à  11:22

 
#5 Posté par : Bicicle 15 janvier 2014 à  18:04
A la question : est-ce que la came rend dépressif ? Moi je pense que oui, mais il y a quand même un terrain avant. Après ça dépend des gens attentions, mais en usage abusif je pense que oui, certainement beaucoup moins voire pas du tout en usage occasionnel, comme à  peu près toutes les drogues d'ailleurs : à  l'excès, c'est la merde, occasionnellement, ça peut être le kif.

Mais tu sais la dépression c'est pas une fatalité, moi je pensais pas que ça m'arriverais, mais j'ai quelques galères perso et sans trop m'en rendre compte je me suis un peu laissée couler, mais après quelques mois, je trouvais ça trop insupportable de rester à  glander toute la journée, donc j'ai fini par rebondir.

Tu peux carrément t'en sortir, c'est pas immédiat, ça prend un peu de temps, mais c'est loin d'être un truc définitif, c'est juste une mauvaise passe. Le jour où tu te resaisis, que tu fais un truc qui te plait de tes journées, que tu vois du nouveau monde et tout, là  tu t'en sors miraculeusement lol ! En gros, c'est de rester à  rien faire qui déprime encore plus, c'est le vieux cercle vicieux, mais ça se rompt avec le temps t'inquiète pas !

Et oui la vie est une pute, elle te baise, mais l'avantage c'est que tu peux la baiser aussi ! Donc ne te prives pas big_smile


PS : J'ai lu ton commentaire, apparemment tu es encore avec ton mec... Bon, comment dire, est-ce que tu penses qu'il est sain pour toi ? Sans lui bien sûr que tu existes, la preuve c'est pas lui qui est sorti du ventre de ta mère avec toi que je sâche !! Tu as parfaitement ta légitimité et toute ta valeur à  vivre sans lui, ne te mets pas ça dans la tête ! Crois moi, tu peux largement t'en sortir sans lui, et d'ailleurs, je pense que c'est plutôt lui qui est nocif pour toi...

Est-ce que tu vois des gens extérieurs qui pourraient t'aider ?

Posté par : Bicicle | 15 janvier 2014 à  18:04

 
#6 Posté par : lolo666 15 janvier 2014 à  23:22
" Je n'avais jamais touché à  aucune drogue à  part peut être un joint une fois, ce qui ne m'avait pas du tout réussi."
......
"Puis d'année en année je suis devenue une vrai loque, dépressive a souhait."


Il est peut être temps pour toi si tu veux te sauver de mettre un terme à  ton histoire. J'en ai connu des dealers qui ont fait de leurs nanas, des filles bien et normal au départ, des loques ou des cadavres. C'est un transfert tout simple mais malheureusement mal connu.  Il a le plaisir et la liberté, toi la souffrance et la culpabilité. Quand tu seras morte ou en HP, il se trouvera une autre victime (pardon un mulet). .

J'ai eu une copine (on sortait ensemble) qui est morte du sida  - elle ne prenait pas de dope mais le grand amour de sa vie, un prof de sport,  lui ne mettait pas de capote. J'aurai pu l'attraper en la baisant (puisk elle ne m'en avait jamais parlé et que parfois j'éclatais les capotes) mais ça s'est pas fait et je l'ai vu mourir sur un lit d'hosto 1 an après que l'on se soient séparés --- alors que c'était une fille chouette, généreuse et équilibrée. C'était ds les années 90 mais la dialectique du maître et de l'esclave est éternelle. Penses y et libères toi de ta seule addiction, celle d'aimer un enculé. Trouves toi un mec clean et reprends ta vie là  où tu l'as quitté avant qu'il ne soit trop tard ..

Posté par : lolo666 | 15 janvier 2014 à  23:22

 
#7 Posté par : stella 17 janvier 2014 à  22:01
En fait je ne pense pas qu'il soit si nocif que ca pour moi. On est un peu taré tous les 2. Je pense qu'on s'aime tellement qu'on a vécu comme beaucoup de couple une fusion. Une fusion qui n'est bonne ni pour lui ni pour moi!

Le came je n'y touche que très rarement. Ca faisait bien 6 mois que j'y avais pas touché. Mais je ne sais pas, cette société, ma famille qui me dit sans cesse que si je suis depressive c'est SA faute et pas la MIENNE. C'est un peu facile. Je savais avant même qu'on se rencontre qu'il y avait un problème chez moi et chez lui d'ailleurs.

Depuis mon syndrome serotoninergique, j'arrete pas de me dire. Ca y est j'ai compris. Ce n'est pas lui mon problème, c'est vraiment moi. C'est a moi de dire stop quand il va trop loin, c'est a moi de lui dire stop. Depuis 5 ans je le faisais passer avant moi. J'avais toujours peur pour lui, qu'il fasse une OD, qu'il passe du coté obscur de la force.

Mais j'ai compris depuis que j'ai failli crever, c'est que je dois me faire passer avant toute chose.
Si je ne peux pas prendre soin de moi, de toute manière notre couple n'ira pas mieux. Et on s'en ira chacun de notre coté...

Posté par : stella | 17 janvier 2014 à  22:01

 
#8 Posté par : mortfine 17 janvier 2014 à  23:08
salut stella

ca donne pas envie d'se marré tous ca
il semble que ça va être long
en tous cas il y a ca en toi quelque part ,cette imperceptible chose
cette chose qui t'a amener a venir sur ce site pour chanté tes douleurs!
ca peut être long ou court, tant que ca se passe sans casse
rien que le fait d’être là , a te raconter te donne les clés,
sinon tu n'en aurais rien a foutre!
je te souhaite vraiment de parvenir a de meilleurs horizon
et comme dit Bicicle "Et oui la vie est une pute, elle te baise, mais l'avantage c'est que tu peux la baiser aussi ! Donc ne te prives pas"

j'irai bien jusqu’à  te dire des connerie du genre "luc,la force est avec toi"

mais j'ai trop zoné dans la glu,et ca ma pris du temps pour retiré mes pompes!
et me barré pied nu!

courage et surtout ne lâche pas l'affaire
donne des tes nouvelles
drogue-peace

Manu.
Reputation de ce commentaire
 
z'etes réconfortant

Posté par : mortfine | 17 janvier 2014 à  23:08

 
#9 Posté par : Benjamin Armerion 22 janvier 2014 à  15:33
Mouais.

Cette histoire me touche beaucoup car j'ai une amie qui étais exactement dans la même situation que toi.

Et les "c'est pas lui c'est moi le pb, il faut que je lui dise merde etc", ben tiens donc!

Elle était devenue livide, elle perdait du poids, ses cheveux, sa joie de vivre, son âme.

Elle l'a quitté, elle revit...

Eh oui elle a surtout des problèmes avec les hommes pour le coup, c'est pas qu'une question de came...

Un mec doit savoir te respecter. Si tu veux pas te droguer, il ne doit même pas t'en parler car cela incite.

Enfin bref, il y a des sacrifices à  ne pas faire par amour, et ne pas hésiter à  se sortir des situations toxiques!

Posté par : Benjamin Armerion | 22 janvier 2014 à  15:33

 
#10 Posté par : virtualfacto 22 janvier 2014 à  20:47
Salut Stella,

je suis resté presque 10 ans avec une nana avec qui on consommait de l'héro également. Je précise qu'elle s'était initiée avant que l'on soit ensemble.

C'est clair, c'est sympa! on "partage" le délire, on fusionne, on s'aime sous came, on s'aime sans came.

Mais après?
Nous, après, on montait à  Rotter 2 à  3 fois/semaine, pendant des années. Au final, notre couple était défini uniquement par la consommation, si l'un voulait stopper, l'autre le ré entrainait dedans,
les cures?? on en a fait 4 ensemble, pour mieux replonger dès qu'un des 2 avait une faiblesse, un craving.
Au final, tu es 2 fois plus faible, et c'est apparemment ce qui en ressort des dires des médecins, c'est pas juste mon opinion.
C'est clair que faire face à  tout ca, et devoir, en plus, envisager une séparation, et donc se retrouver seul(e), dormir seul,... peut faire bien plus flipper que de rester dans le même 'état', mais y a t il le choix??

Surtout si tu es plus accro que lui au prod, lui ne voit surement pas la nécessité impérieuse de ne plus vous voir, pour que tu ne consommes plus, au moins.
D'ailleurs, c'est toi qui est en demande ici, sur ce forum (et tant mieux).

Au final, as tu le choix?? ne serait ce pas un mal pour un bien meilleur??
essaye de voir à  plus long terme?

prends soin de toi

Posté par : virtualfacto | 22 janvier 2014 à  20:47

 
#11 Posté par : cristaline 28 janvier 2014 à  09:58
Moi je trouve dur de traiter son copain d'enfoiré ou je ne sais quoi... On sait tous comment ça se passe et c'est bel et bien les choix de Stella. Il ne l'a pas menacé de mort que je sache.
Combien de femme sont partis ou n'ont jamais voulu essayer la came en voyant d'autres le faire sous leurs yeux.

Il est juste à  un stade différend de celui De Stella. Et n'a pas l'air prêt à  arrêter.

Je suis désolée et je voudrais te dire qu'il y a d'autres options mais si tu veux t'en sortir tu ne peux pas rester avec lui.
J'ai aimé ce que Bicicle te dit sur le fait que tu n'es rien sans lui... Elle a raison car c'est toi qui t'aidera pas les autres. Tu es seule maîtresse de ta guérison. C'est très dur à  admettre mais tellement délivrant de l'intégrer.

Tu vas y arriver ne tkt pas. On est beaucoup à  être passé par là .

Bise

Cristaline

Posté par : cristaline | 28 janvier 2014 à  09:58

 
#12 Posté par : cristaline 28 janvier 2014 à  10:01
j'avais pas vu le post de Nonette que je trouve très bien.

Posté par : cristaline | 28 janvier 2014 à  10:01

 
#13 Posté par : stella 28 janvier 2014 à  10:12
Merci pour vos témoignages et encouragement.
Le fait est que je l'aime, qu'on s'aime. Mon c œur me dit de laisser une chance à  notre histoire. Mon c œur me dit que je serai plus forte maintenant pour refuser la came. J'ai tellement douillé pendant ma confusion mentale, que je ne veux plus revivre ça. Le psychiatre m'a bien expliqué que maintenant c'était à  moi de choisir les risques que je prenais. Je prend le risque de me remettre avec lui mais de ne pas continuer la came.
Si je vois que je déconne, je pense que je serai assez forte maintenant pour dire STOP, ça ne marchera plus.

Posté par : stella | 28 janvier 2014 à  10:12

 
#14 Posté par : mortfine 01 février 2014 à  00:39
stella

l'amour ca ce partage,ta soif de vivre sans défonce c'est une forme d'amour
celui que tu te porte ,je veux dire par là  que tu pourrais essayer de partager cette amour de sobriété avec ton ami
je m'aventure en terrain inconnue, tant les donnes me manque pour émettre quelque jugement...
mais comme tu as déjà  gouter a ces plaisir ,je doute qu'il te soit si aisé de faire fi d'un Speedball ou de moins...
tu t'engage a y arriver et je te le souhaite vraiment
mais si j’étais "IL" et si "TU" m'en parlais (version avenir) je pense que je me pencherais un chouilla sur là  question!!
donnez nous autant d'amour a tous ,pour finir!!!

Manu.

Posté par : mortfine | 01 février 2014 à  00:39

Remonter

Pied de page des forums