On fait aller, petit à  petit j'oublie et j'avance . / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Roubz26 » 

On fait aller, petit à  petit j'oublie et j'avance . 



3 mois bientôt que j'ai arrêté la came et que je suis mon traitement à  la méthadone. Desormais a 60mg/jour, j'ai passé le cap de la nostalgie, je suis même entrain de passer doucement celui de la déprime et j'oublie peu à  peu, quand je dis que j'oublie c'est que j'oublie tout. J'oublie de me demander comment je suis, ce que je devrais faire, pourquoi je le fais, j'appréhende moins, je cogite moins, je me prends moins la tête, je fais ce que j'ai à  faire et vay, la vie fera que j'évoluerais.

Boulot la semaine, changement d'horaire chaque semaine (aprem/matin/nuit),
usine mais pas travail à  la chaÎne, chez AUTAJON, numéro 1 du cartonnage (parfums, pharmacie, cosmétiques) c'est plutôt cool, c'est de l'intérim donc ça paye bien avec les nuits et les fins de contrats, j'enchaÎne les 3 huit depuis plus de 6 mois maintenant, et ce qui me motive c'est bien le fait de gagner de quoi mettre à  gauche maintenant que je tape plu ma paye au quotidien, et partir en voyage comme le 21/12 prochain, Amsterdam !!!

Avec ça, j'enchaÎne aussi les heures de conduite, en 1 mois j'en suis a un peu plus de 15 heures sur 25 et ça va franchement bien, j'vois vraiment l'évolution depuis le début des leçons et ça fais plaisir, j'espère que je l'aurais du premier coup ce foutu permis !

J'mange au restaurant avec mon pote le samedi soir, ça fais bouger un peu et on mange bien, ça fais du bien après une semaine de trime ! Enfin j'me plains pas, j'étais à  39 heures / semaine jusqu'à  maintenant et désormais je passe à  37 heures, donc toujours les mêmes horaires sauf le vendredi qui change, cette semaine je finirais par 5h/10h le vendredi et week end jusqu'au lundi 21h !

Apart ça tout roule, j'prends en général mes 40mg le matin et 20mg le soir, j'aime bien ce 2/3-1/3 , j'trouve que ça équilibre le besoin de la journée avec les éfforts à  fournir et le besoin pour dormir jusqu'au lever du lendemain.

De ma nature de grand penseur anxieux prévoyant stressé et j'en passe ^^ ...
je continue malgré tout de me poser la question de quand viendra le moment de baisser la métha, mais désormais c'est sans me prendre la tête que j'y prête une vague petite pensée, et désormais la méthadone ne provoque plu un mal-être chez moi. Je sais simplement que tant que j'ai cette béquille anti rechute, mon moral et ma motivation ne sont pas à  100%, je suis encore un peu trop "calé", une fatigue chronique qui fais que j'ai pas trop trop la motivation de sortir .... et ce froid glacial dehors, moi qui ai pas encore le permis .... sachant que j'ai une voiture qui n'attends que moi. Enfin bref, vivement le papier rose.

J'ai augmenté jusqu'à  60 il y a à  peu près 1 mois et je note bien des améliorations, je ne pense plu du tout à  la came ni a quelconque extra mais alors plu du tout je me pose meme pas la question et si j'y pense je sais me dire non ça sert a rien.
Le temps est vraiment une arme très très lourde, plus le temps passe sans consommer et plus on est fort dans son esprit, le démon crève vraiment petit à  petit du moment qu'on oublie le plaisir que procure tout ce qui tourne autour du produit.
Je dors bien comme j'ai toujours bien dormi, mon problème étant toujours le lever au matin, bien que ça se soit déja amélioré via l'augmentation métha. Mais j'ai toujours du mal à  émerger, un gros manque d'appétit au lever jusqu'à  tard dans la journée.
Cela est dû au traitement notamment, mais aussi et surtout au rythme de travail que je pratique, qui fait que je suis souvent complètement décalé au niveau de l'appétit (pas faim le midi, mange que le soir et encore faim au cours de la soirée et trés tard dans la nuit), et aussi je pense, je suis un gros fumeur de joints, je fume dans la pièce où je dors, j'a-aire plusieurs fois et notamment avant de me coucher, bien qu'ensuite je rallume le dernier qui me clou la tête contre l'oreiller et de là  je partage la fumée de celui ci jusqu'au lendemain matin (avec ma porte ouverte comme aération quand même) , bref toutes ces choses qui font que j'suis pas au top en me réveillant et que la faim n'est pas là  desuite ...

Sinon, tout va bien. J'ai trop trop hâte d'avoir mon permis pour faire ce que j'ai envie de faire, dont m'inscrire dans une salle de sport (keep cool) avec au 1er rdv un bilan de compétences complet avec un tableau d'entrainement avec tous les exercices à  faire selon les objectifs et le bilan.
Et aussi pour me mettre à  chercher un autre travail qui me plaise avec évolution possibles tout en continuant à  bosser là  où je taf, en méttant de l'argent à  gauche tous les mois, pour par la suite continuer à  voyager comme le voyage a Amsterdam avec mon pote prévu le 21/12 pour 3 jours !!! ça c'est ce qui faut faire quand on trime à  l'usine et qu'on se sort de la came, voyager.

En tous cas, ceux qui me liront, dites vous que j'ai avancé, et que contrairement à  d'autres, j'ai pas fait le faible et j'me suis vraiment sorti les doigts du cul, j'ai pas choisi la facilité, j'ai choisi de galérer, de me sortir de là  en passant par un traitement chose très dure à  admettre pour moi, mais par la suite je saurais largement pourquoi j'ai fais ça. J'suis fière de moi et j'suis pas le seul, je sais que j'aurais aucun mal à  zapper la métha par la suite, j'attends rien des opiacés et je les ai pas fréquenté assez longtemps pour m'y être accomodé de façon a plus voir la vie sans, j'voyais plu la vie sans taper et j'tape plu !! héhé

Sur ce, bonne continuation à  tous, et j'tiendrais au jus encore et encore , que ça aille ou que ça aille pas , c'est le minimum, ma psychanalyse j'lai faite en partie ici avec vous, c'est normal de participer ensuite.
Amicalement,
Roubz'

Catégorie : En passant - 17 novembre 2013 à  21:04



Commentaires
#1 Posté par : Mogwaï 18 novembre 2013 à  11:44
Salut Roubz,

Très contente de voir que tu es motivé. Continue comme ça !

Pour le permis je peux que te dire FONNNNNCEEUHHH ! Une fois que tu l'auras tu seras au top, tu pourras bouger de partout quand tu en auras envie ! (mais pas sous l'emprise d'un verre de cidre, que diantre ! wink )

Moi aussi j'ai envie de le passer, mais j'ai plus d'argent, ça fait un an que j'ai pas conduit, je sais c nul c nazissime, mais dès que je peux ce sera conduite supervisée avec mon best friend smile (hate de m'y remettre)

Courage pour la suite en tout cas smile

Posté par : Mogwaï | 18 novembre 2013 à  11:44

 
#2 Posté par : Roubz26 18 novembre 2013 à  19:08
Merci à  Toi Mogwaï pour ces encouragements plus que bienvenus en cette période où je vais plus que bien. Effectivement je me détache complet du traitement et c'est jouissif, vite vite ce permis que je vive big_smile

Merci encore, bonne continuation à  toi aussi!
Au plaisir
Roubz'

Posté par : Roubz26 | 18 novembre 2013 à  19:08

 
#3 Posté par : filousky 19 novembre 2013 à  08:37
Moi aussi je t'encourage à  continuer dans cette voie. Gardes bien en tête que le temps est un arme lourde (je te pique ton expression qui me plaît beaucoup), parce que trois mois, c'est pas bien long.

Quant à  la fin de ta méthadone, pour le moment, si tu pouvais même de plus jamais y penser , tu aurais le maximum de ton TSO pour te reconstruire la vie à  ta façon et comme tu le suggère, quand il sera temps pour de vrai, ce ne sera pas un gros problème.

Toutes les publications sont unanimes pour dire que plus le temps passé au bon dosage est long, le bon dosage pouvant être élevé, plus l'arrêt est facile.

Ça fait plaisir de te lire dans cet état d'esprit. Fais le durer.

Fil

Posté par : filousky | 19 novembre 2013 à  08:37

 
#4 Posté par : Roubz26 19 novembre 2013 à  17:50
Je suis de plus en plus détaché de ça et je me consacre à  fond aux heures de conduites pour le permis, et au boulot.
Franchement j'ai enfin accepté le traitement, dans le sens où j'ai accepté de ne pas m'inquieter "tout de suite" de l'arrêter, c'est pas d'arrêter le traitement qui feras que je serais "bien", c'est une fois "bien" que j'arrêterais le traitement de moi-même avec le plus de facilité ...
Je ai bien capté l'histoire vous inquiétez pas !! merci-1

Le plus grand plaisir est pour moi en tous cas, je vis enfin libéré de ses questions existentielles poussant à  la déprime par passage ... sans m'en rendre compte, la sérénité s'est installée, ça se ressent sur ma façon d'être, de bosser, de conduire, de me réveiller ...
Le traitement est là , autant faire en sorte qu'il se passe pour le mieux physiquement et psychologiquement !
Merci de ton passage Fil' ça fais plaisir .
Le quotidien de came est déja loin pour moi smile et j'ai toujours tendance à  être trop pressé ... hors dans ce cas là  le temps est vraiment la meilleure arme.

Bonne soirée à  toi et à  vous tous.
Amicalement,
Roubz'

Posté par : Roubz26 | 19 novembre 2013 à  17:50

 
#5 Posté par : MissTique 19 novembre 2013 à  18:43
salut Roubz26, et merci pour ton témoinage, je me reconnait dans ce que tu écris.

Moi aussi j'ai eu du mal à  accepter mon TTT méthadone, mais aujourd'hui je  suis comme toi , sans regret, ça me permets vraiment d'avancer dans ma vie. et comme toi j'arrive à  mettre des sous de coté chose qu'était impossible avant!!

le TSO change la vie c'est claire. tu peut être fier de toi d'en arriver la sans rien consommer à  côté.

Ce que tu décris me fais penser à  moi enfaite quand j'ai débuté la métha, c'était ma lune de miel en faite. ça a duré quelques mois pour moi, mais tu vois aujourd'hui je fais es extras encore trop réguliers et ça fait chier quoi. le craving est revenu alors que je pensais en être  débarrassé.

En gros ce que je veux te dire, loin de vouloir te décourager au contraire, mais la lutte n'est pas fini quoi, reste vigilant et protège toi, c'est à  dire, si ce n'est déjà  fait, coupe les ponts avec tous ceux qui pourrait t'influencer à  re consommer.

en tous cas t'es sur la bonne voie wink
je te souhaite bon courage

MissTique

Posté par : MissTique | 19 novembre 2013 à  18:43

 
#6 Posté par : Roubz26 19 novembre 2013 à  18:56
Salut MissTique !
T'inquiete pas, je comprends très bien le sens de tes mots étant qu'il ne faut pas se faire avoir, et que le temps est une arme mais aussi que plus le temps passe, plus on s'éloigne de la période difficile et en plus d'oublier le plaisir et le craving, on oublie aussi ça, le côté galère. C'est pourquoi je vais essayer de me tenir loin du produit comme je le fais déjà , j'ai effectivement coupé tous les ponts avec ce produit, il est plu présent autour de moi, et je sais que chaque extra désormais est un risque potentiel d'accrocher comme au premier coup et de repartir dans une conso régulière. Je sais que le produit est plus fort et plus malin que moi, et je m'y tiens.A partir de là  aucun risque, quand on maitrise pas on fais pas!

Quand à  toi, J'ai envie d'te dire méfie toi !! Qui dit conso régulière, dit rechute ... attention à  toi et si j'ai un conseil à  te donner c'est de te rappeller de tes motivations du départ. Faire des Extra c'est s'infliger de l'anguir tout le temps un plaisir qu'on s'interdit et qu'on se restreint et qu'on a diabolisé pour s'en détacher. C'est en gros un échec, et tant que ça reste un échec c'est bon, un jour ton cerveau est calé dans le mauvais sens au moment ou tu reprends de la came et t'y est tous les matins de la semaine suivante comme par enchantement alors que t'en avait pas repris depuis 6 mois ... c'est pour ça que je tenterais pas le diable perso et loin de moi le risque d'un extra désormais, aussi plaisant serait-il .... j'préfere oublier que m'interdire ce que j'aime !

Merci de ton passage, ça motive smile
Au plaisir
Roubz'

Posté par : Roubz26 | 19 novembre 2013 à  18:56

 
#7 Posté par : Roubz26 19 novembre 2013 à  19:00
Ceux qui ont l'habitude de voir mes fil répétitifs de "je suis pas bien sous méthadone vivement que je l'arrête pour enfin me sentir libre et bien" ressentiront l'évolution dans mes mots sur ce poste là , et ça représente l'état d'esprit dans lequel je suis, l'absence de paroles sur la métha et ma période came le démontre.

Merci à  tous, c'est aussi en postant ici, peut-être pas forcément que des choses vraies au départ, que j'ai pu évoluer.

Roubz'

Posté par : Roubz26 | 19 novembre 2013 à  19:00

 
#8 Posté par : ziggy 22 novembre 2013 à  19:02
Hello Roubz,

De bonnes news ici smile

J'ai bien lu ton message sur l'autre blog, mais je te réponds ici vu que c'est ton nouveau blog, alors autant continuer la conversation ici et que le titre montre la direction dans laquelle tu souhaites aller, et.. je suis d'accord avec Fil, ca me semble aussi être un bon progrès pour toi... 

Et bien c'est cool que tu commences à  "l'accepter" un peu plus ce traitement, il était temps smile) ... donc Bravo à  toi ! Et tant mieux pour toi, car en vrai, le plus tôt tu l'accepteras vraiment, le mieux tu te porteras, le mieux tu évolueras, le mieux tu le prendras (= le mieux tu l'arrêteras!!!) et le mieux tu seras dans ta vie... et ce serait dommage de pas en profiter smile

Le but du jeu : maintenant que la came c'est derriere toi et que tu commences à  etre stabiliser c'est PARFAIT donc c'est REVIS ou VIS NORMALEMENT. ECLATE TOI !!! C'est COOL !

Le meilleur moyen : AVALE TOUTE TA METHA d'UN COUP LE MATIN en 3 sec en te levant du LIT et ZAPPE à  100% tout ça de ta tete.

Pour t'aider à  t'arrêter vraiment d'y penser, prend une fois de papier A4 et à  chaque fois que tu commences à  penser à  cette histoire de TSO, mets une croix. C'est con comme la lune comme technique de "comportementaliste" mais en jouant le jeu sur une journée, quand on finit par plus avoir de places tellement y a de croix, on se dit "merde" et qu'il serait bon de liberer de la place pour penser à  autre chose...

Tu m'excuseras de t'avoir un peu "bousculé" sur l'autre blog, je te dois une explication donc... déjà  vraiment loin de moi l'idée d'avoir voulu te "reprendre" ou te "pogner".... au contraire il ne s'agissait pas de ça mais c'était plutôt pour moi l'envie sincère et franche d'essayer de te faire réagir un peu, en miroir, en ne te cachant pas la sensation "d'ennui" à  force de relire l'exact même questionnement répétée au cours de tes multiples posts encore et encore... et toujours les mêmes conclusions, quelque peu fallacieuses sur la metha que tu vas accuser un jour de te couper l'appétit, l'autre de ci, l'autre de ça etc... Donc disons qu'en te lisant l'autre fois, je n'ai pas eu le sentiment de te LIRE mais celle de te RE-LIRE...j'ai eu vraiment l'impression de relire un texte passé si bien que j'ai meme revérifié la date en pensant que c'était un message d'il y a deux mois !

Il y a trop de gens qui malheureusement font systématiquement des procès d'intention aux substituts qu'ils prennent, pour quasiment TOUT ce qui leur arrive -  et la plupart ne se rendent même plus compte de tout ce que cela leur a apporté de super positif (à  commencer par leur sauver la vie) et d'où ils viennent et dans quoi ils étaient !

J'aurai dans ma vie, tout entendu, de ce côté là  :
-j 'ai raté mon partiel, c'est à  cause du subu
- mon copain m'a quitté, c'est le subu
- j'ai mal aux pieds, c'est le subu
- j'ai mal à  la tete c'est le subu
-je suis de mauvais humeur, c'est le subu
- j'ai des pellicules, c'est le subu

- tout le monde me déteste depuis que je prend du subu...

Bref... t'inquiète, je ne t'assimile pas à  ce genre de personnes et je suis capable aussi de me mettre à  ta place, tes doutes sont légitimes bien évidemment mais voila le truc, c'est que cette substitution maintenant tu y es, tu es dedans, donc douter ne te sert plus à  rien si ce n'est à  te mettre en echec vis à  vis de la seule chose qui peut vraiment t'aider comme meme pas tu peux imaginer, douter désormais ne sert à  rien si ce n'est qu'à  te mettre du stress sur du stress... et faire du placebo négatif.

Et oui je comprends pleinement tes doutes, parce que j'en ai eu moi aussi et des années durant.... mais tu vois c'était pas la meme époque, y avait pas la meme possibilité d'autosupport , y avait personne pour t'expliquer...  En plus j'ai appris que t'avais meme pas 20 piges et j'admets, qu'on a pas la meme vision du temps quand on est jeune et s'entendre dire qu'il faudra prendre un truc pendant deux ans, ca peut faire flipper... que plus agé, pris dans le quotidien, deux ans c'est à  peine entamé déjà  terminé...

C'est là  que j'ai voulu te faire remarquer que tu tournais un peu en rond dans ton questionnement, un peu comme une rumination, et ça peut  etre agaçant pour ceux qui comme moi te suivent depuis le début et qui peuvent finir par avoir l'impression que toutes les interventions et commentaires des uns et des autres, depuis toutes ces semaines, n'avaient absolument aucun écho sur toi... bon heureusement pour ta santé, tu as visiblement su entendre et écouter ce que les autres t'ont transmis et c'est le plus important.

Bref j'ai preferé te bousculer un peu pour que tu entendes plutôt que de m'en foutre... J'aurai pu simplement passer mon chemin et me dire "bon ce mec est dans son délire et il a décidé de s'auto-convaincre que la méthadone blablabla"  mais j'ai quand même voulu te renvoyer quelque chose - si tu veux un peu ma manière cash de t'exprimer mon impression à  savoir que : c'est important d'avoir des doutes et d'etre méfiant mais quand ces doutes tournent en rond, on avance plus... 

Mais bon, t'as avancé smile

Alors fais moi confiance, zappe TOUT dans ta TETE et concentre sur TON avenir. Crois moi (ou non) mais la métha va t'aider vraiment, et ce n'est pas un piege, et tu as TOUTE la vie devant TOI pour t'en séparer. Il y a vraiment aucune urgence.

Et je sais pas si tu te rends compte que cette molécule , là ,  elle vient juste de te sauver les 15 prochaines années qu'il y avait devant à  toi à  vivre, que t'aurai infuser à  la came jusqu'à  n'avoir plus aucune molaire..

Cheers,

Posté par : ziggy | 22 novembre 2013 à  19:02

 
#9 Posté par : Loriss_42 23 novembre 2013 à  05:04
Coucou Roubz'

Je suis ravie de lire que tu vas de mieux en mieux et que tu te sortes de tout ça et que tu reprennes goût a la vie.

Et les voyages sont une bonne idée. J'aimerais beaucoup parcourir le monde mais pour l'instant je ne peux mais ce n'est pas exclu wink

Vis ta vie a fond. Ne laisse pas une substance te détruire juste pour quelques heures de plaisir intense et de nihilisme aigu smile.

Bon courage pour la suite et tiens bon.

Amicalement,

Loriss

Posté par : Loriss_42 | 23 novembre 2013 à  05:04

 
#10 Posté par : Roubz26 23 novembre 2013 à  14:33
Hop là  !
Bonjour à  vous,
Après une semaine de boulot matinale ! soit 5h-13h du lundi au jeudi puis 5h-10h le vendredi, ouf, j'suis descendu à  37heures aulieu de 39... ça fais du bien ce vendredi je l'ai pas vu passer !

Je me suis rendu compte, que je n'avais pas passé une semaine de matins comme celle ci depuis ... ben jamais ! J'ai arrêté la coke pour commencer la came juste avant de commencer à  bosser là  où je bosse. J'ai donc attaqué ma conso régulière en même temps que j'ai commencé le boulot auquel je suis toujours, ça fais bientôt 7 mois, c'est ma première longue expérience de boulot et effectivement j'aurais bientôt mes 20 ans, j'ai toujours été très précoce. Je peux donc me fier au travail un petit peu comme un repère, c'est pour ça que je reparle de ça, pour comparer à  où j'en suis niveau physique et moral, en comparant du début (came) à  maintenant en passant par le début de traitement et maintenant une fois stabilisé à  1 mois de l'augmentation à  60mg/jour.
Comme je vous le disais, je ne peux pas comparer cette semaine passée à  une autre, étant donné que j'me suis reveillé a 4h08 pétante tous les matins, sans faire de sieste de la semaine, avec des heures de conduite de 15 à  16h, de façon spectaculaire pour moi. C'est à  dire qu'en 10 minutes j'étais bien réveillé, un coup d'eau sur la tête, pas de café desuite pour pas me violenter, la fiole de 40mg est déja compliquée à  cette heure ci. Donc une impression de bien être extra, pas crevé, comme je vivais depuis 6 mois. Chaque semaine de matins c'était pour moi bien parce qu'on fini tot mais inhumain niveau fatigue, surtout dernièrement.
Tous les matins je fermé les yeux même aprés m'être mis un coup d'eau sur la tête avoir bu ma métha et tout le reste, je vivais un gros coup de fatigue continue jusqu'à  au moins 10 ou 11h du matin, sachant que les 2 premieres heures je dormais carrément au travail, pas bien du tout, la tête dans le cul, accompagnés de maux de ventre en général et l'impression d'envie de dégueuler, pas bien quoi.
Et là , je l'ai avalé comme si c'était rien et que j'avais bien dormit, alors que j'ai limite un peu traîné le soir (je m'endormais a chaque fois vers 21h30)
et je me levais avec la pêche en 10-20 minute. Les matinées sont passées "crème" je dirais, j'ai pas vu passé le temps jusqu'à  13h, niquel quoi. J'pourrais m'étaler encore un moment sur cette semaine passée comme aucune autre.

Ca me change donc vraiment la vie, ça fais bientôt 3 semaines que je vais mieux et c'est formidable, je recommence à  vivre et j'ai plu aucune raisons de chercher un motif pour mon mal-être, comme le traitement ou mon anxiété naturelle, puisque je vais bien, j'émerge facilement le matin, aujourd'hui aprés avoir bien dormi toute la soirée et nuit d'hier soir, je me suis levé a 10h voyant que j'avais assez dormit, j'ai pris ma douche, bu mes 60mg de méthadone (ça m'a fais sourir de te lire me conseiller d'avaler mes 60mg cash le matin et de plu y penser), petit café, long joint d'herbe (pas mauvaise!!!) et petites séries de curle barre, exercices de muscu de base pour les biceps et épaules, avec 4-5 séries de pompes, je me suis bien dépensé. Ca m'a fais du bien, une fois que j'aurais le permis j'irais m'inscrire en salle pour prendre un peu de la masse, je suis pas épais.

ziggy a écrit

Bref... t'inquiète, je ne t'assimile pas à  ce genre de personnes et je suis capable aussi de me mettre à  ta place, tes doutes sont légitimes bien évidemment mais voila le truc, c'est que cette substitution maintenant tu y es, tu es dedans, donc douter ne te sert plus à  rien si ce n'est à  te mettre en echec vis à  vis de la seule chose qui peut vraiment t'aider comme meme pas tu peux imaginer, douter désormais ne sert à  rien si ce n'est qu'à  te mettre du stress sur du stress... et faire du placebo négatif.

Exactement, et mon défaut c'est justement que j'ai beau écouter, pour que j'applique il faut vraiment que ça vienne de moi et que j'occasionne un déclic perso, sinon je suis une mule ... donc ne t'inquiète pas, désormais c'est mis en application, j'ai peut-être un peu trop vite oublié le manque et ce que ça occasionne justement et tout ce que je me suis épargné, pour trop me focaliser sur les inconvénients d'être traités, qui sont moindres cela dit.

Aujourd'hui je me bouffe plu l'esprit, et c'est pas forcé c'est naturel, ça fais du bien, j'ai beau être seul je m'en inquiète pas, j'appréhende plu d'être au travail, ni à  ce travail là , je sais pourquoi j'y suis, je sais ce que ça me permet de faire, je réalise la chance que j'ai et franchement moralement je vais beaucoup mieux ça se sent sur moi. Je prends mon temps, je cogite moins parce que j'en ressent pas le besoin, j'ai fait des efforts conséquents sur moi-même et ma façon d'être, et d'avoir atteint cet état de tranquillité vis à  vis de moi-même va vraiment, je pense, me permettre d'avancer dans le bon sens, aujourd'hui j'ai la vue claire, plu trouble comme avant, j'me sens bien et sûr de moi, bizarrement j'ai repensé à  mon besoin de traitement pour le bien être et je sens que c'est vraiment plu d'actualité, j'aurais rien à  faire d'un motivant pour le moral ou autre a l'heure qu'il est, je m'aiderais peut-être de ces outils là  si un jour ça va pas, peut-être le jour où j'aurais baissé le dosage en vue d'en finir avec le traitement, mais pour l'instant j'ai aucunement besoin d'aide, je saurais m'épanouir pleinement sans.
Tout est bien plus clair pour moi. Pour te répondre ziggy, cette prise en 2 fois (40 + 20) m'a permis, après 2 semaines dafilé à  faire 13h-21h au boulot, de pouvoir me lever à  4h du matin aulieu de 10h et donc de pas m'infliger un quelconque mal de ventre ou autre pour la journée, étant donné que je suis bien dosé maintenant, en prenant mon traitement 6 heures plus tôt que d'habitude, je veux pas me mettre trop chère sur l'estomac et chevaucher 60 et 60 trop rapidement. J'prends pas de risque quoi, je vais au feeling, et si je le fais, c'est que les 20 ne manque pas, parfois je me pose la question de les prendre ou pas, mais je veux pas faire de yoyo ce serait débile, mais c'est que je me sens désormais vraiment bien avec mon dosage, tellement que je me dis que je serais pareil sans ! c'est l'objectif ça, se sentir bien avant tout, et c'est ce qui se passe !

Je suis pas du tout vexé que t'ai été un peu directe et trop cash à  mon goût.
Tu peux pas voir plus loin que ce que j'écris sur le forum et effectivement cette période de mal-être; je l'ai mise sur le dos du traitement et ça m'a fais l'accepter qu'a moitié, avec le doute qu'il me rende mal dans ma peau.
Hors c'est d'avoir arrêté cet ancien quotidien qui m'a fais être mal, et j'étais incapable de le comprendre, c'est pas toujours évident.
Donc ce dont tu parle avec les croix sur feuille A4 quand je me prend la tête concernant la methadone, aujourd'hui elle resterait belle et bien blanche jte le garantie, mais sur le moment c'est ça que j'ai fais sur le forum, c'est mes petites croix les postes réptitifs que t'a vu, forcément ça veux dire la même chose a chaque fois, méthadone blabla mal au vente blabla pas le gout blabla!! et pourtant je défendais le contraire dans mes paroles, mais dans mon esprit c'était pas encore bien assimilé ...
Donc voila, désormais forcément j'ai moins à  poster, je passe mon permis en janvier c'est casiment sûr , pas de date précise fixée mais c'est sûr.
Pas mal, j'suis content, ca va le faire.

Désormais loin de moi l'idée de me présser, et j'assume complètement ma posologie, pour moi pas pour les autres biensûr. Celle ci ne me fais pas peur et je sais qu'avec ce que j'ai vaincu et l'évolution que je vis en ce moment je n'aurais aucun mal à  vaincre un sevrage de ce traitement le jour où ce sera le moment pour moi, j'en ai aucun doute, si je fais ce qu'il faut à  coté et au niveau du traitement, ce sera pas une difficulté de baisser et de s'en séparer au moment voulu.
Donc fin de la paranthèse, c'est loin derrière moi cette question existentielle de la possibilité de se sortir du traitement.

C'est être heureux qu'il faut viser et tous les jours j'le suis un peu plus, et ça m'a fais chié sur le coup que tu l'ai pas capté, en te référant à  mon état pourri niveau moral d'il y a quelques semaines. J'ai vraiment avancé, j'me casse moins la tête, que ce soit pour des repas, pour le boulot, pour la métha, pour des conso inexistantes désormais ni dans ma tête ni en vrai, et voila tout roule , le temps passe et maintenant le voyage à  Dam est de plus en plus proche et à  moi les coffee !

C'est cool d'être tranquil et relax dans sa tête franchement ça fais du bien, de plus dramatiser chaque chose de ma vie alors qu'il n'y a pas lieu!
Le mauvais est derrière moi, y'a plu qu'à  avancer sans stress.

Donc merci à  toi.
Merci à  Loriss aussi de passer par là , pour de vrai ça a jamais été aussi bien pour moi, alors que durant toute ma jeunesse j'aurais pété un plomb par une météo comme celle ci, un coup à  déprimer si y'a pa de pochon à  éclater ! mais non !! ce roubz là  est bien mort et enterré ! Mon bocal rempli de bonnes tronches bien manucurées est pas loin mais ça ... il fait froid, un petit macdo et repos !

Bonne journée à  tous les PsychopathesActif lol j'plaisante
Ce sera plein de sérénité pour moi désormais
Amicalement
Roubz' 26i


Posté par : Roubz26 | 23 novembre 2013 à  14:33

Remonter

Pied de page des forums