Premier trip sous DMT depuis six mois / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Bon Vivant » 

Premier trip sous DMT depuis six mois 



16 Novembre 2021

Je reçois de la DMT par courrier et je m’attendais pas à en prendre aujourd’hui. Je me dis let’s go, pourquoi pas. Je suis de bonne humeur et en bonne forme, certes il fait moche et j’ai pas vu le soleil depuis une semaine mais pas grave. Rien qu’à l’idée de replonger dedans ma rendu tout de suite nerveux et excité à la fois. Evidemment je comprends tout de suite que c’est l’égo qui tente de prendre le dessus et me faire imaginer le pire qui peut sortir de la situation. C’est la première fois que je prends de la DMT depuis juillet, donc je voulais prendre une petite dose histoire d’y retourner doucement et aussi de tester le produit.

Je suis dans ma chambre, il est environ 13h30 et je prépare la pipe. Je mets 40mg dedans. Je voulais partir sur une dose de 30 au départ mais bon, pourquoi pas. J’ai connu pire. Plus j’avance dans la préparation et, étrangement, moins je m’inquiète. Tout est prêt et je chope un briquet tout neuf qu’on m’a offert. Je sais pas pourquoi mais je savais que c’était pas le bon briquet pour, qu’il allait me trahir. Mais je ne voulais pas faire le capricieux et je me dit que ça va le faire. Je me pose sur mon lit et je me détends un peu. Puis, assez rapidement, je pose la pipe sur mes lèvres et je tends le briquet au bout de la pipe Bat Glass. Je capte tout de suite que le briquet est nul et que la flamme n’est pas assez grande ou puissante pour chauffer la chambre. Pas le choix, je continue et je donne tout ce que j’ai. Je prends la première taffe et la garde le plus longtemps possible. J’expire et je sens déjà un poids se poser. Je repars pour la deuxième taffe et je galère encore plus avec le briquet. Je prends mon temps, je maintiens la flamme en vie et pense avoir récolté assez de fumée. J’expire et repars pour la troisième taffe. Idem. Puis quatrième. Puis cinquième. J’arrête là, je ne sais même plus s’il reste quelque chose dans la chambre et si j’arrive à chauffer la pipe correctement.

Et pourtant, j’entends un léger acouphène au loin. Comme si la DMT m’appelait. Je m’allonge complètement et je ferme les yeux. J’ai une certaine sensation de flotter mais rien d’extraordinaire. C’est assez doux. Les visuels commencent à se montrer. Je vois des motifs de gens qui sont sur des machines, comme s’ils faisaient du rodéo. Tout est très illuminés et flashy, comme des ampoules et de néons qui sortent tout droit de Las Vegas. Ils se déplacent et partent au loin. C’était très étrange parce que je pouvais les voir, je pouvais voir les couleurs et les formes, mais c’est comme s’ils étaient absent à la fois. Comme si l’opacité était seulement à 50%. C’est pas la première fois que ça me le fait et je reste convaincu que ça fait ça quand le temps est nuageux.
Ensuite, pour je ne sais quelle raison, mes yeux s’ouvrent. Je regarde un peu autour et je trouve que tout est trop lumineux. Je referme les yeux. De nouveaux visuels apparaissent et des gens et des formes se baladent autour de moi, viennent me voir, me regardent. Tout se déroule assez vite et comme je l’ai dit, je ne discerne pas complètement ce que je vois. Je reste allongé, à me détendre, à ne penser à rien. Et c’est à ce moment où j’ai commencé à sentir tout cet amour, ce chaud sur le cœur. J’avais l’impression que mon cœur s’est ranimé. J’ai apprécié chaque instant afin de pouvoir le maintenir le plus longtemps possible. J’ai ensuite senti mon corps se relâcher et je décide de bouger à nouveau, les bras puis les jambes. Je me sens neuf en quelque sorte. J’ai l’impression de revivre.

L’expérience n’a pas duré bien longtemps, je dirais 10 minutes maximum. J’ai principalement chillé après le trip, sur mon lit, de profiter du moment, et de ne pas se précipiter à se lancer sur quelque chose d’autre. Sur le reste de la journée, j’ai mangé et j’ai réussi à taffer comme j’aurai dû depuis un petit bout de temps. J’étais de meilleure humeur après ça, moralement et physiquement. C’est un petit TR pour un petit trip. C’était surtout un trip test, histoire de me remettre dans le bain et de me prouver qu’il y a aucune raison de s’inquiéter. J’étais beaucoup trop préoccupé par le briquet et comment tirer proprement sur la pipe, et j'ai pas vraiment pu avoir une percée. J’ai quand même très vite compris que je devais juste profiter de ce que j’avais sur le moment. Il n’y avait rien d’extraordinaire mais ça faisait quand même du bien de regoûter à la DMT. Ça m’a vraiment réveillé en quelque sorte, je me suis senti mieux après ça. J’ai vraiment envie aussi d’essayer dans le noir complet, histoire de voir si ça joue avec l’opacité des visuels ou non.


Catégorie : Trip Report - 27 novembre 2021 à  00:03

#bat glass #DMT #entité #géométrie #Psychédélique #seul

Reputation de ce commentaire
 
Sympa comme petit TR. Le briquet complotait, il avait tout prévu ! ~ Clancy


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/psychoacv/www/forum/blog_inc_n2.php on line 1912



Remonter

Pied de page des forums