Revue de presse Cannabis thérapeutique du 27 septembre 2019 / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » filousky » 

Revue de presse Cannabis thérapeutique du 27 septembre 2019 



IACM-Bulletin du 27 Septembre 2019




Science/Homme: La consommation de cannabis est associée à une réduction des infections due à une maladie bactérienne fréquemment attrapée dans les hôpitaux
Lors d’une étude portant sur 59 824 patients, la consommation de cannabis était associée à une prévalence réduite d’infections à Clostridium difficile (ICD). Les scientifiques du Département de Médecine de l’Université du Massachusetts, aux États-Unis, ont utilisé les données de Nationwide Inpatient Sample 2014. Ils ont sélectionné un échantillon et comparé les consommateurs de cannabis aux non-consommateurs dans un rapport de 1 pour 1 (29 912: 29 912).

Le risque d’infection à Clostridium difficile (ICD) par les utilisateurs de cannabis a été réduit de 28% par rapport aux non-utilisateurs. La réduction pour les consommateurs de cannabis dépendants était encore plus élevée (80%), tandis que le risque pour les consommateurs non dépendants n’était réduit que de 20%. Les auteurs ont conclu que les troubles liés à l’usage de cannabis « étaient associés à une diminution du risque d’ICD chez les patients hospitalisés ».

Adejumo AC, Bukong TN. Cannabis use and risk of Clostridioides difficile infection: Analysis of 59,824 hospitalizations. Anaerobe. 2019 Sep 4:102095.



Science/Homme: La capsaïcine peut être utile dans le syndrome d’hyperémèse de cannabinoïde


Lors d’une étude portant sur 43 patients souffrant du syndrome d’hyperémèse cannabinoïde menée par le Département de Pharmacie de l’hôpital du Colorado à Denver, aux États-Unis, la capsaïcine topique s’est révélée utile. La capsaïcine à différentes concentrations (0,025%, 0,075% et 0,1%) a été appliquée sur l’abdomen ou le thorax.

Les patients recevaient moins de médicaments supplémentaires si la capsaïcine était utilisée (4 contre 3 doses) et 67% des visites où la capsaïcine était utilisée ne nécessitaient aucun traitement supplémentaire. En outre, la consommation d’opioïdes était moindre lors de l’utilisation de capsaïcine (167 mg contre 69 mg). Les auteurs ont écrit que « bien que les coûts des médicaments pour les visites de capsaïcine soient légèrement plus élevés, l’utilité de la capsaïcine en tant que produit en vente libre peut autoriser le traitement à domicile avec des produits en vente libre, réduisant ainsi les coûts et les consultations potentiellement inutiles ». Le syndrome est caractérisé par des vomissements dus au cannabis et peut survenir chez une petite partie des consommateurs de cannabis.

Wagner S, Hoppe J, Zuckerman M, Schwarz K, McLaughlin J. Efficacy and safety of topical capsaicin for cannabinoid hyperemesis syndrome in the emergency department. Clin Toxicol (Phila). 2019 Sep 4:1-5.



Science/Homme: Le THC peut être utile chez les patients souffrant de douleur gériatrique
Lors d’une étude ouverte portant sur 40 patients gériatriques âgés de plus de 80 ans et traités par des thérapeutes de la douleur à Potsdam, en Allemagne, il a été montré que le THC (dronabinol) réduisait la douleur. Les patients ont été traités entre mars 2017 et juillet 2018. Les patients souffrant de douleur gériatrique non palliative et les patients en soins palliatifs gériatriques ont été étudiés.

En utilisant du THC, 21 des 40 patients (52,5%) ont obtenu un soulagement de la douleur de plus de 30%, et pour 10% des patients, plus de 50%. En moyenne, environ quatre symptômes ou effets secondaires liés au traitement précédent ont été positivement influencés. 26% des patients ont signalé des effets secondaires. Les auteurs ont conclu: « Nous montrons que les médicaments à base de cannabis (dans ce cas, le dronabinol) constituent une option de traitement efficace et à faible risque qui devrait être envisagée tôt dans lors de la thérapie.  »

Wendelmuth C, Wirz S, Torontali M, Gastmeier A, Gastmeier K. [Dronabinol in geriatric pain and palliative care patients : A retrospective evaluation of statutory-health-insurance-covered outpatient medical treatment]. [Article in German] Schmerz. 2019 Aug 31. [in press]



En bref


Science/Homme: Le cannabis peut être utile dans la spasticité due à la sclérose latérale amyotrophique

Une étude de cohorte rétrospective monocentrique a été réalisée chez 32 patients atteints de sclérose latérale amyotrophique avec spasticité. Ces patients ont eu accès à un traitement avec le spray de cannabis Sativex, avec une dose moyenne de 5,5 pulvérisations (entre 1 à 20 doses par jour). Chaque pulvérisation contient 2,7 mg de THC et 2,5 mg de CBD. Voici les niveaux de satisfaction moyens trouvés (valeur maximale 100): efficacité 70,5, commodité 76,6 et satisfaction globale 75,0. Les auteurs ont conclu que « les résultats suggèrent que la combinaison THC: CBD pourrait constituer un ajout précieux dans le spectre du traitement symptomatique de la SLA. »
Centre pour la SLA et autres troubles de la motricité, Charité – Université de Médecine, Berlin, Allemagne.
Meyer T, et al. BMC Neurol. 2019;19(1):222.

Science/Animal: Le CBD peut améliorer le dysfonctionnement métabolique chez les personnes atteintes de diabète souffrant d’une diminution de l’apport sanguin au cerveau
Lors d’une étude portant sur des rats diabétiques soumis à une réduction chronique de l’apport sanguin au cerveau, un traitement au CBD pendant 30 jours (10 mg/kg de poids corporel) a amélioré le métabolisme de ces derniers. Les auteurs ont conclu que « le CBD peut être utilisé comme outil thérapeutique pour protéger le métabolisme contre les lésions dues au diabète aggravé par une ischémie cérébrale ».
Département de Biochimie, Université d’État de Maringa, Brésil.
Trentin Zorzenon MR, et al. Chem Biol Interact. 2019 Sep 6:108819.

Science/Homme: Le cannabis peut être utile dans la fièvre méditerranéenne familiale
Deux patients atteints de fièvre méditerranéenne familiale (FMF) ont été traités avec du cannabis médical. Sous traitement médical au cannabis, les deux patients présentaient une amélioration remarquable de la gravité des attaques et une diminution de la fréquence des poussées, passant d’une fois toutes les 2 semaines à une poussée par mois chez un patient. La fièvre méditerranéenne familiale est une maladie génétique qui provoque différentes formes de poussées telles que douleurs abdominales, fièvre et autres symptômes.
Unité de Rhumatologie, Hôpital Laniado, Netanya, Israël.
Habib G, et al. Am J Case Rep. 2019;20:1340-1342.

Science/Homme: La présence de métabolites du THC dans l’urine était associée à une réduction des concentrations d’opioïdes chez les patients souffrant de douleurs
Lors d’une analyse d’environ 800 000 résultats de tests de dépistage de drogues dans l’urine recueilli auprès de patients sous gestion de la douleur, la présence de THC-COOH était associée à des différences de concentrations en opioïdes excrétés. Pour chacun des opioïdes étudiés (codéine, morphine, hydrocodone, hydromorphone, oxycodone, oxymorphone, fentanyl et buprénorphine), la consommation de cannabis était associée à des taux d’opiacés urinaires inférieurs statistiquement significatifs par rapport aux échantillons sans utilisation de cannabis.
Goggin MM, et al. Pain Manage 2019;9(5).

Allemagne: 13 millions d’euros de taxes sur les ventes de cannabis médical de en 2018
Selon une projection de l’association des pharmaciens, l’État aurait perçu près de 13,3 millions d’euros de taxes de vente sur le cannabis médical en 2018. Ce nombre devrait augmenter en 2019.
fuldainfo.de du 30 août 2019

Paraguay: Le gouvernement ouvre une procédure de licence pour la production de cannabis
Le Ministre de la Santé a annoncé le début du processus de validation des licences pour la production, l’industrialisation et la commercialisation contrôlée du cannabis. Les candidatures des entreprises intéressées seront reçues du 1er au 31 octobre à la Direction Nationale de la Surveillance de la Santé.
Ministère de la Santé du 12 septembre 2019

Science/Cellules: Le THC peut être utile dans la cicatrisation des plaies parodontales
Lors d’une étude sur des fibroblastes parodontaux humains, le THC a amélioré la cicatrisation des plaies parodontales en induisant la migration des cellules et d’autres mécanismes. Ces effets ont été principalement médiés par le récepteur CB2. Les auteurs ont conclu que les cannabinoïdes « peuvent contribuer au développement de nouveaux traitements pour la régénération parodontale et la cicatrisation des plaies. »
Université de Détroit Mercy, École de Médecine Dentaire, Détroit, États-Unis
Liu C, et al. J Clin Periodontol. 2019 Aug 28. [in press]

Science: La teneur en CBD du chanvre industriel était plus élevée dans les sols contaminés par des métaux lourds

Les chercheurs ont démontré que 6 variétés différentes de chanvre industriel produisaient des concentrations plus élevées de CBD sur des sols contaminés par le plomb, le nickel, le mercure et le cadmium (entre 2,2 et 2,6%) par rapport à un sol normal (entre 1,1 et 1,6% de CBD). Les auteurs ont conclu que les données indiquaient une tolérance élevée aux métaux lourds, tel qu’indiqué par l’analyse physiologique et des métabolites.
Penn State Harrisburg, Middletown, États-Unis.
Husain R, et al. PLoS One. 2019;14(8):e0221570.

Science: Le CBD et le THC peuvent être utiles dans le traitement de la neurodégénérescence induite par la méthamphétamine

Les scientifiques ont présenté une hypothèse selon laquelle le THC et le CBD pourraient jouer un rôle, grâce à ses propriétés neuroprotectrices et anti-inflammatoires, dans l’inhibition ou le traitement de la neurodégénérescence, de la neuro-inflammation et du dysfonctionnement mitochondrial induit par la méthamphétamine.
Direction des Sciences Pharmaceutiques, Université Islamique Azad, Téhéran, Iran.
Majdi F, et al. Med Hypotheses. 2019;133:109371.

Science/Animal: L’activation des récepteurs CB2 peut prévenir le développement de lésions cardiaques lors d’une maladie du foie

Lors d’une étude portant sur le modèle murin, l’activation du récepteur CB2 associé à une maladie hépatique sévère a réduit le niveau de TNF-alpha, une cytokine pro-inflammatoire, elle a également amélioré le dysfonctionnement et l’inflammation du cœur. Les auteurs ont conclu que les cannabinoïdes qui activent le récepteur CB2 « peuvent retarder/empêcher le développement de la cardiomyopathie dans les cas d’hépatopathie sévère ».
Laboratoire de Physiologie Cardiovasculaire et de Lésions Tissulaires, Institut National de la Santé, Bethesda, États-Unis.
Matyas C, et al. Hepatology. 2019 Aug 30. [in press]

Science/Animal: Les récepteurs CB2 présents dans la moelle épinière pourraient réduire la douleur suite à des exercices
Plusieurs études ont montré que l’exercice est un traitement non pharmacologique des douleurs musculaires. Lors d’une étude sur des souris, des chercheurs ont démontré que l’activation des récepteurs CB2 dans la moelle épinière et la réduction des cellules microgliales activées pourraient être impliquées dans ce processus.
Institut des Sciences de la Motricité, Université Fédérale d’Alfenas, Brésil.
Dos Santos RS, et al. Neuroscience. 2019 Aug 29. [in press]

Science/Homme: Le cannabis était associé au risque de pensées suicidaires chez les militaires présentant un trouble de stress post-traumatique

Lors d’une étude portant sur 545 patients, la présence de trouble de stress post-traumatique et de consommation de cannabis était associée à un risque accru de pensées et de comportements suicidaires.
Département de Psychologie, Université de l’Ohio, États-Unis.
Allan NP, et al. Depress Anxiety. 2019 Sep 2. [in press]

Science/Homme: Le CBD peut réduire les crises du syndrome d’Angelman
Dans un modèle murin du syndrome d’Angelman, le CBD a réduit les crises et les anomalies de l’EEG (électroencéphalogramme). Le syndrome d’Angelman est une maladie génétique qui affecte principalement le système nerveux.
Gu B, et al. J Clin Invest. 2019 Sep 10. [in press]

Science/Homme: La consommation de cannabis à l’adolescence peut altérer le fonctionnement des cellules gliales dans le cerveau
Lors d’une étude portant sur 22 adolescents ayant consommé du cannabis et sur 21 témoins non utilisateurs, des chercheurs ont découvert des signes d’altération de la fonction des cellules gliales dans une certaine région du cerveau (l’hippocampe). Les chercheurs ont écrit que cela « peut être à la base de troubles de la mémoire causés par les cannabinoïdes ».
Département d’études sur la Psychose, Institut de Psychiatrie, Psychologie et Neurosciences, King’s College de Londres, Royaume-Uni.
Blest-Hopley G, et al. Addict Biol. 2019 Sep 2. [in press]



Un coup d’œil sur le passé


Il y a un an

Afrique du Sud:
La Cour Constitutionnelle autorise l’usage privé de cannabis
Science/Homme: Les toxicomanes ont une plus grande rétention au traitement de substitution aux opioïdes s’ils utilisent du cannabis
Science/Homme: Extrait de cannabis à forte teneur en CBD et à faible teneur en THC, efficace dans l’épilepsie chez l’enfant
Science/Homme: Le cannabis réduit la douleur chez les patients atteints du syndrome de la chirurgie du dos échoué
Science/Homme: Aucune différence sur la réduction de l’appétit entre le THC, le mégestrol et la mirtazapine

Il y a deux ans

IACM:
Manuel Guzman a été élu comme nouveau Président
IACM: IACM-Awards 2017 vont à Kirsten Müller-Vahl, Daniele Piomelli, Sachin Patel, Matthew Hill, Stephen B. Corn et Meredith Fisher-Corn

Catégorie : Actualités - 27 septembre 2019 à  14:20



Remonter

Pied de page des forums