TR 4-ho-mipt 



Salut la team !

Je vous fait le TR dans la foulée du trip encore un peu frais. Il est bientôt 1h, je suis posé dans le canap avec un gros spliff.

Homme 43ans
178cm pour 63kg
20mg de 4-ho-mipt

Contexte : un peu fatigué de la semaine de taf mais motivé++ pour cette petite pillule. Une petite sieste, une trace de 2mmc avec un café et un spliff de cbd, me voilà bien réveillé. En plus je vient de réserver un vol pour la Jamaïque en novembre (hé hé) donc morale au beau fixe. Il fait plutôt beau. Je prépare une sélection vinyls pour l'occasion(reggae, dub, portishead et animals des Floyd).

T0 : 16h, je gobe la petite pillule verte avec une petite trace de 2mmc et me met a la préparation de 2 joints d'une weed mexicaine étonnamment peu forte (10/15% de thc) qui sera parfaite !

T+20mn : j'ai pas finit de rouler le premier que je sent clairement une montée portée sur le visuel et le sensoriel. Je suis surpris d'une montée aussi rapide ! Les couleurs se réchauffent et les formes commences a onduler, la sensation dans les doigts est étrange, etc ... Je finit de rouler le deuxième joint et a T+30 je suis clairement bien perché, gros smile ! Je commence a scotcher la vague de Kanagawa qui est ma seul décoration figurative et me sert de référence pour les hallucinations visuelles : c'est très fluide, en mouvement mais lent, un effet slow motion bien perceptible. Les yeux fermés je savoure la montée, ça vient et repart par vague comme la psylocibine, je suis bien détendu, nickel. Le joint a un goût extraordinaire.

T+40 : je veux profiter du relatif beau temps pour aller me promener a pieds avec mes chiens. Les couleurs sont éclatantes ! Les chiens sont en slow motion un peu fractal. Je suis au ralenti malgré la 2mmc, bodyload important mais aucune anxiété, j'ai le temps. Je m'arrête dans un champs a 5 minutes et profite du paysage. Me concentre sur ma perception modifiée : les sons, le toucher. Rapidement je sens un inconfort (ça pousse) et décide de rentrer. Je sent la nausée arriver et je vomit mon café. C'est habituel chez moi avec la psylocibine donc rien de grave, d'ailleurs ça passe vite. Heureusement car je croise des voisines qui promènent leurs chiens. On papote 5 minutes mais j'habrège car je suis clairement bien trippé.

T+60. Je m'allonge et boit de l'eau pour me remettre. C'est le pic des effets visuels, magnifique. Je termine mon joint et chaque latte me propulse encore un peu plus loin. J'alterne yeux ouvert et fermé. Toujours une sensation de bien être. Les paroles de Joseph Hill le chanteur du groupe Culture entrent en résonance avec mon voyage en Jamaïque "play skillfully !".

T+1h30 : ça trip toujours bien ! Mes pensées sont un peu confuses mais je laisse filer. Aucune angoisse. Toujours plus sur le visuel, pas de perte de repère dans le temps où l'espace comme parfois avec le LSD. Je suis bien encré mais en décalage. Je tente le coup de fil a un amis : mauvaise idée je comprends que je suis sur HP avec les enfants a l'arrière de la voiture. Je sais plus quoi dire, on me dit "tu vient ?", je répond oui et raccroche en sachant très bien que je ne bougerais pas. Cela me perturbe 5 minutes mais je laisse couler pour me refixer sur mes sensations : j'ai froid. J'allume le poêle et me cale sous mon plaide dans mon canap (petite pensée pour cub3000 wink).

T+2H : ça se dissipe doucement mais sensiblement. Du coup il est temps de passer a pink Floyd ! L'album de dub Dynasty "thundering mantis" m'a bien boosté. Le trip faiblit tranquillement, je fume le deuxième joint.

T+2h30 ça faiblit sec sur le visuels et je commence a récupéré toutes mes fonctions même si je suis encore bien trippé. L'envie de redrop est clairement la. Je me fait une ligne qui passe crème et j'ai eu des potes au tel qui passent me voir.

T+3h : somnolence agréable. Encore un peu confus mais je suis surpris d'être plutôt en forme. Mes amis arrivent et au début j'ai un peu de mal a m'exprimer mais ça passe rapidement.

T+4h : on boit des bières avec qqs traces. On fume des joints en écoutant du hardcore. J'allume la mpc pour leur montrer. Je ne suis pas gêné, mes fonctions cognitives sont plutôt bonnes.

T+6h : ils s'en vont, il est minuit. Je met un bol de soupe a réchauffer (qui est toujours dans le micro onde) et quitte à être bien réveillé par la 2mmc je vous écrit ces quelques lignes !

Conclusion : épatant ! Je m'attendais exactement a ça ! La durée d'action relativement courte mais assez intense est parfaite. Super prod typé psylocibine avec un effet visuel prononcé et gros bodyload propice a l'intériorisation. Moi qui hésitais avec le 2c-b-fly je pense que j'ai bien fait vu les qqs TR que j'ai lu ...

Et voilà !

Bisous les gents smak

Catégorie : Trip Report - 30 mars 2024 à  02:00



Commentaires
#1 Posté par : Mr Collie Man 30 mars 2024 à  02:06
/forum/uploads/images/1711/img_20240329_180902.webp

 
#2 Posté par : marvin rouge 30 mars 2024 à  09:26
Une bonne molécule le 4-ho-mipt

Ya e très bonne tripta en 4-aco et 4-ho

Jfais une p'tite liste. (Jpense les avoir a peu près tte goûté)
Je met mes préfère
(Y'en a des vraiment obscur, que tu trouveras jms ds les shop

4-aco-dlt champi liké très ressemblant
4-aco/ho-det top
4ho mipt  t'a goûté
4aco/ho met
Le 4ho dpt, sous côté je trouve

Ceux là tu peux y aller les yeux fermer

Ya les substitue en 5, plus difficile a appréhender

Celui qui veut prendre un claque de l'espace

Le dmt qu'on ne présente plus
Le dpt, petit frère plus dark, ms très intéressant. Attention il peut surprendre
La 5-meo-dmt, a prendre avc des pincettes
Dark, loud, ms apprivoiser, c'est sympa de causer avc Jésus

Le 5-meo-malt
Pour moi le truc le plus underrated.. c'est l'intermédiaire de tt ceux cités avant.

Molécule tip top, ms ici personne (a part moi, ya que moi qui en parle ici) n'en parle
Pourtant yaurais a dire
Reputation de ce commentaire
 
fin connaisseur ! MrCM

 
#3 Posté par : Cub3000 30 mars 2024 à  10:15
Merci pour le TR wink je garde un très bon souvenir de mon unique trip sous 4-ho-mipt mais curieusement je n'en ai pas repris, essentiellement parce que c'était une expérience très introspective et que j'en avais conclu que c'était un super outil de travail sur soi, mais pas franchement une party-drug.

Je pense tester le 4-ho-met prochainement.

 
#4 Posté par : Mr Collie Man 30 mars 2024 à  15:00

a écrit

Le 5-meo-malt
Pour moi le truc le plus underrated.. c'est l'intermédiaire de tt ceux cités avant.

Molécule tip top, ms ici personne (a part moi, ya que moi qui en parle ici) n'en parle
Pourtant yaurais a dire

T'es un véritable pousse au crime toi Marvin lol

Pour avoir de tels visuels et impression avec des champis je pense que j'aurais dû prendre au moins 2g et ça aurais beaucoup plus long avec des passages beaucoup plus inconfortables ...

J'ai beaucoup apprécié cette descente tranquille mais très rapide.

La prochaine fois j'essaye 30mg


 
#5 Posté par : Mr Collie Man 30 mars 2024 à  15:05

a écrit

essentiellement parce que c'était une expérience très introspective et que j'en avais conclu que c'était un super outil de travail sur soi, mais pas franchement une party-drug.

Je te rejoint sur un point : au début jetait bien physiquement et je me disais qu'en soirée ça peut être cool mais le bodyload fait que tes bien mieux couché. Mais j'ai trouvé ça beaucoup moins introspectif que les champis. Jetait bien encré dans la réalité, juste a profiter de spectacle et du bien-être.

C'est le 2c-b que je voudrais vraiment essayer mais ça va être chaud a trouver ...

drogue-peace


 
#6 Posté par : Mr Collie Man 30 mars 2024 à  21:46

a écrit

La 5-meo-dmt, a prendre avc des pincettes

mon shop vend du 5-meO-mipt en piules de 10mg. c'est comparable avec ce que tu cite ?


 
#7 Posté par : Mr Collie Man 31 mars 2024 à  17:28
Autre question : j'ai bien envie de me refaire un trip le we prochain (plutôt champis pour varier les plaisirs). y'a un risque que je sente moins les effets vu que j'ai pris du 4ho une semaine avant ? du lsd serait préférable ?

smak

Remonter

Pied de page des forums