Une réalité adjacente à la nôtre (DMT) / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Bon Vivant » 

Une réalité adjacente à la nôtre (DMT) 



26 Février 2021

Toujours au milieu de la campagne Normande, je mets environ 30mg dans la pipe. Il fait super beau donc je prends le pouf et je me pose dehors. Je me cale derrière un petit muret pour me protéger de la brise et je suis face au soleil. Je prends mes trois taffes avec un peu de difficultés. Je ne vois pas bien la flamme dû au soleil et je ne vois pas vraiment la fumée sortir mais je ressens beaucoup la pression de la DMT monter en moi. Je ferme les yeux et la couche de formes géométriques se forment. Je reviens après quelques secondes à moi par peur de ne pas avoir pris assez et je prends une quatrième taffe, sans vraiment savoir si elle était utile ou non. C’est bon, je me relâche et ferme les yeux.

Cette même couche réapparait et commence à prendre vie. Je suis immobile, entouré de l’essence de l’environnement dans lequel je suis posé. Une forme plus ou moins humanoïde se construit et se duplique, créant un pattern sur la perspective. Un fœtus nait dans la forme la plus proche de moi. Sur ma droite, une nouvelle forme apparait. C’était une forme évoluée de la précédente. Elle vient me voir et me guide maintenant dans un nouveau monde. Je me balade dans ce monde qui reste incroyable et abstrait. Je suis accompagné maintenant de pleins d’entités, toutes différentes. Je n’ai pas l’impression d’être dans un trip. Je ne force absolument rien. Je laisse le trip faire son taff. Je ressens toutes les vibrations. Toutes ses vibrations sont énergies. Cette énergie n’est qu’amour.
Je tourne la tête vers la gauche et aperçoit des formes texturées, comme un fractal, avec beaucoup de netteté et de vie. Mais ces formes étaient minuscules. Les entités remarquent que je divague et une femme se joint à moi tout de suite et se pose à côté de moi. Elle veut que le meilleur pour moi et me tenir dans ses bras. Le trip continue son court et je reviens à moi très doucement. Je sens mes yeux s’ouvrir petit à petit sans même m’en rendre compte. Le bleu du ciel commence à traverser mes paupières. J’ouvre les yeux. Les nuages au-dessus de moi sont vivants et trippants. Ils bougent de façon naturelle et pourtant je suis presque sûr que ce ne sont pas des hallucinations. Je peux voir les contours des nuages, comme s’il y avait de l’aberration chromatique, tout comme sous LSD la semaine d’avant, le contour de mes mains étaient très contrasté, de couleur bleu. Je regarde vers le bas et aperçois des centaines de moucherons voler au-dessus du sol. Avec la lumière du soleil, c’est magnifique. J’ai l’impression de redécouvrir notre monde.

Je me suis rendu compte que je dois lâcher encore plus prise, que je dois me libérer encore plus. On a aucune raison d’avoir peur, de quoi que ce soit. Si tu ne veux du mal à personne, personne ne te voudra du mal. Tout est question d’énergie, ce que tu dégages comme vibe (je me répète un peu par rapport au TR précédent). La réponse à tout est simplement l’amour. L’amour nous rend honnête, joyeux et libre. Je me suis rappelé que je dois rire plus aussi, que ça me manque. Cet effet de cocoon que j’avais retrouvé sous LSD était de retour, surtout lorsque la femme s’est blottie contre moi. Cette impression d’être un nouveau-né, de n’avoir aucun problème, ne penser à rien, est extrêmement présent et on se rend compte qu’il est possible de l’atteindre naturellement. Par exemple, lorsqu’on regarde les nuages, sobre ou non, on se sent comme un enfant, on est bien, on oublie tout, plus rien ne nous tracasse.

Visuellement, le trip était absolument incroyable et le retour à la réalité fut tellement douce et agréable. Les couleurs, les émotions, les sensations sont parfaites et on garde cette impression de flotter, de bien-être. Et le plus important, comme sous LSD, est de garder cet effet et de la partager avec le monde.
Le soleil joue aussi un très grand rôle selon moi sur le trip. Cette fois-ci, je suis encore plus convaincu que les entités sont toujours présentes parmi nous. La DMT nous fait entrer dans une réalité indépendante, qui reste constante, adjacente à la nôtre. La DMT est une réelle technologie, qui nous permet d’observer cette réalité et de prendre conscience de notre état alterné dans la perception de la réalité. Et encore une fois, je finalise mon trip, mon retour à la réalité, en mangeant une banane. La banane reste pour l’instant ma conclusion de presque tous mes trips, comme si c’était un tampon temporel, un retour à la source.
Je discutais avec mon pote AAA, après mon retour, sur le sujet du silence. Comme quoi les psychédéliques m’ont vraiment appris à apprécier le silence, et ne pas avoir ce besoin de combler le silence et de juste apprécier le moment. Comme sous LSD, d’être présent et patient, d’être dans cette communication immatérielle, télépathique, qui est parfois plus forte et satisfaisante que la parole. Tout est question de vibe et d’énergie, de feeling. On doit écouter pour comprendre et non écouter pour répondre.


Catégorie : Trip Report - 11 mars 2021 à  12:09

#DMT #Nature #Psychédélique #solo #réalité



Commentaires
#1 Posté par : NaturaSana 12 mars 2021 à  08:27
Sympa. T'as pas peur tout seul ? J'ai vu/lu/entendu que cela pouvait monter d'un coup et qu'il valait mieux être accompagné...
J'ai "gâché" je pense une dose que m'a offerte un ami car mal préparé, dans une pipe classique sur lit de tabac... petit ressenti corporel sans plus. Dommage.
La 1° fois en trace, après soirée travail sous champis, rien senti.
Si je trouve une source, je voudrais persévérer, car les TR que je lis sont quand même très intéressants.
Merci

 
#2 Posté par : Bon Vivant 12 mars 2021 à  17:06
Salut Sana, au contraire je trouve que parfois c'est encore meilleur de faire ça tout seul. Evidemment pour les premières fois le mieux est de le faire avec quelqu'un de confiance, mais une fois qu'on a compris comment ça marche, on se sent à l'aise de le faire seul.
Et si tu le refais, je te conseille de bien regarder comment le fumer, et de pas le mettre sur du tabac. Il faut chauffer la DMT et pas la bruler donc avec du tabac en plus, c'est presque inutile. Et le fait de le sniffer ou de l'avaler ne fera aucun effet, il faut la vaporiser.
Si tu veux plus de conseils, n'hésites pas à me demander, c'est toujours mieux de s'informer au max avant de se lancer dedans.

Remonter

Pied de page des forums