Vapos VS joints / Les Blogs de PsychoACTIF

Vapos VS joints 



Dans ce billet, je compare juste les joints fumés à des vaporisateurs, sans inclure le domaine de la santé, il est avéré que les vapos sont meilleurs pour la santé.
J'ai pas une grande expérience, je suis pas un vieux loup de mer comme ceratins membres de ce forum qui ne seront peut-être pas d'accord avec moi. Je sais aussi qu'il existe d'autres manières de consommer mais celles-là semblent être les plus appréciées ou plus répandues comme vous voulez.

Pour moi, le vaporisateur, me semble réservé aux vieux, ça peut paraître cliché mais j'ai vraiment que c'est l'image que veulent donner les marques, que c'est un outil de fumette plus sain, et que la période slim et toncar c'est du passé. Le prix assez élevé de ces appareils conforte un peu cette vision de l'adulte posé dans la société.
C'est tout le contraire avec les joints, y'a une image plus sociale, le joint ca tourne avec les P1, P2 et autres. Je retrouve dans la fumette une dimension collective que j'ai du mal à imaginer dans les vapos ( je dis pas qu'elle n'existes pas mais qu'elle ne sautes pas aux yeux).
Pour prendre un exemple, ce matin on était posé au garage avec 5-6 potes ( le garage est un lotissement d'appartements à côté du lycée avec un parking couvert et une sorte de mini grotte ou on peut fumer sans trop de problèmes. On a fumé genre 2-3 pets qui ont tourné et l'ambiance était vachement bien.
Mon idée n'est pas de dire que quand tu fumes les vapos y a pas d'ambiance, loin de la, mais que c'est pas montré comme tel.

Après si vous avez des exemples qui peuvent me contredire, n'hésitez pas j'ai pas une vision fixe des choses

Catégorie : Expérimental - 15 janvier 2020 à  18:09



Commentaires
#1 Posté par : Drim 16 janvier 2020 à  15:15
Salut,
J'ai complètement abandonné le tabac pour ma part. Et c'est assez simple, quand je suis seul je vaporise, avec mes pote ils fument des joint et je vaporise, et de temps en temps si je veux partager un truc a fumer je fait un purs coupé au zaptar (weed vaporisé).

Je suis donc assez d'accord avec toi même si l'ambiance roulage de pète/parking est bien loin pour ma part.

Posté par : Drim | 16 janvier 2020 à  15:15

 
#2 Posté par : ALLOVERTHENIGHT 16 janvier 2020 à  18:27

Drim a écrit

Salut,
J'ai complètement abandonné le tabac pour ma part. Et c'est assez simple, quand je suis seul je vaporise, avec mes pote ils fument des joint et je vaporise, et de temps en temps si je veux partager un truc a fumer je fait un purs coupé au zaptar (weed vaporisé).

Je suis donc assez d'accord avec toi même si l'ambiance roulage de pète/parking est bien loin pour ma part.

Attention, j'essayais pas de décrire une atmosphère qui nous fasse passer pour des cas sociaux. C'était vraiment un moment sympa, pas énervé à boire de la 86 ou quoi. Je sais bien que j'ai eu les mêmes vécus que vous et aucune expérience de vapotage, donc je sais pas si c'est vraiment convivial.


Posté par : ALLOVERTHENIGHT | 16 janvier 2020 à  18:27

 
#3 Posté par : RandallFlag 16 janvier 2020 à  20:13
Dans l'absolu je vois pas de différence entre faire tourner un vapo ou faire tourner un pétard.
Dans les deux cas tu partages toujours et tu passes un moment de convivialité entre potes.

Après bien sûr que ce n'est pas le même coût a l'achat qu'un paquet de feuilles et un paquet de clopes.

Mais bon un peu de volonté que diable.
Vu que vous êtes une belle bande de potos, vous vous retenez de bedave pendant quelques temps, vous économisez 70€ a 100€ et vous vous achetez un vapo collectif. (Entre le prix des clopes et du matos a plusieurs ça devrait pas prendre longtemps)

Après c'est peut être cliché mais pour moi le vaporisateur est réservé aux gens qui veulent vivre vieux....
wink

Posté par : RandallFlag | 16 janvier 2020 à  20:13

 
#4 Posté par : Matthew 420-247 17 janvier 2020 à  06:48
J'ai vaporisé le cannabis pour le premier fois fin des années 90. J'ai fumé mon premier joint en 1993. Je préfère et de loin des joints pour le goût.  Je n'ai jamais mélangé du tabac avec mon herbe non plus. Je ne voyais aucun intérêt. de plus dans mon pays d'origine tout le monde fume pure. Dans 26 ans de consommation quotidienne je n'ai jamais eu de souci de respiration, et je suis athlète.
Reputation de ce commentaire
 
Pourtant la combustion du cannabis est cancérogène++ prouvé maintes fois RICK

Posté par : Matthew 420-247 | 17 janvier 2020 à  06:48

 
#5 Posté par : psychodi 17 janvier 2020 à  11:55
salut

le vapo, c'est une pratique qui est moins à risques pour la santé
ça, c'est le point de vue sanitaire

quand j'avais 20 piges, il y a donc environ 25 ans, ce qui me place à mon avis parmi les "vieux" dont tu parles...et bin les vapos, on savait même pas que ça existait et en plus, ça n'était encore pas monnaie courante en France à cette période...je me demande même si c'était arrivé en Europe à ce moment là mais peut-être qu'il y aura des "+ vieux" que moi sur le forum pour en témoigner

et donc, c'était  : petites feuilles collées ensemble et carton ou maroco
j'ai pas le souvenir qu'il y avait des feuilles slim quand j'ai commencé les bédots...j'ai acheté mes 1er rouleaux de feuilles à Amsterdam, à cette période et je trouvais ça hallucinant, des rouleaux de feuille à découper...il y avait aussi les banghs, dont j'ai bien abusé entre 18 et 22 ans...

je vaporise depuis plusieurs années maintenant pour des raisons de santé : début d'emphysème notamment...et pas envie d'avoir une BPCO à 50 ans

mais il y aussi le fait que les joints au quotidien, j'ai constaté que ça me fatigue beaucoup plus voire que ça me rend aigri avec le temps, ce qui n'est pas l'effet attendu pour moi...

je tire parfois sur des joints avec des potes parce que la dimension du partage (ça fait "joint" entre les gens) reste omniprésente avec cette pratique de fume...mais je peux aussi faire tourner mon vapo portable, même si les potes en question apprécient moins...ils aiment ce qui envoie du lourd, du râpeux dans la gorge et de la densité dans les poumons...même si j'aime un peu encore ça, je sais que c'est à risques pour moi...question de choix en fait...avec le temps, j'apprécie de + en + les effets de la vapo (de beuh, j'ai arrêté le shit de rue pour une question éthique : marre de nourrir le marché noir et de voir des pauvres ados de 15 ans se prendre pour des caïds)

donc : je suis "un vieux" qui a découvert ce qui n'existait pas quand il a commencé, c'est à dire la vapo...si j'avais 20 balais aujourd'hui, je pense que je préfèrerais les joints : + rapide à faire, effets rapides aussi et massifs...mais bon, j'en sais rien...déjà trop vieux...

Posté par : psychodi | 17 janvier 2020 à  11:55

 
#6 Posté par : Sambkh 17 janvier 2020 à  14:16
Salut la room,

Pour ma part je trouve que l'effet est totalement différent. Joint tu as un hit, un effet direct, vaporisateur la montée est plus lente et plus lourde.
A chacun sa préférence mais sachez que les joints vous n'êtes pas obligés de les faire avec du tabac, dans certains pays la passiflore fait très bien l'affaire. Je garde une préférence pour le joint pour le côté tabac. Cependant je garde mon vaporisateur il peut toujours servir smile

Posté par : Sambkh | 17 janvier 2020 à  14:16

 
#7 Posté par : Matthew 420-247 17 janvier 2020 à  15:49
Des joints de cannabis sans tabac ne donne pas de BPCO..ni de cancer, et ne réduite pas la capacité pulmonaire selon les études venant d'Amérique du Nord.  Souvenez-vous des images du Michael Phelps, le nageur qui a gagné des dizainede médaille d'or aux JO pour les États-Unis, fumant un bong? Fumer l'herbe pure au lieu de boire de l'alcool ou fumer du tabac est la choix des athlètes et gens qui occupent de leur santé en Amérique du Nord. Les liquides et vapateurs sont liés avec des graves problèmes bizarre..même des décès tandis que fumer de l'herbe pure n'a jamais tué quelqu'un.  De plus ça vous oblige de transformer des fleurs de cannabis de vos potagers en huile.

Posté par : Matthew 420-247 | 17 janvier 2020 à  15:49

 
#8 Posté par : Matthew 420-247 17 janvier 2020 à  16:14
Bien sûr les vaporisateur genre volcano vaporiser nous donne la possibilité de vaporiser des fleurs, qui épargne nos poumons du goudron.

Posté par : Matthew 420-247 | 17 janvier 2020 à  16:14

 
#9 Posté par : Rick 17 janvier 2020 à  17:11
Le cannabis c'est super toxique combustionné alors qu'en vapo c'est non toxique.

La plupart des connaisseurs de cannabis chevronnés savent que frapper un bong et souffler sur un vaporisateur générera un autre type de high. Mais pour le consommateur novice ou le patient de marijuana médicale, la différence entre la combustion et la vaporisation peut ne pas sembler aussi pertinente. Même les buveurs de tous les jours pourraient ne pas comprendre pleinement la science derrière ces formes populaires de consommation.

La combustion peut être simplement définie comme le processus de combustion de quelque chose, dans ce cas particulier le cannabis. La vaporisation, d'autre part, est un processus légèrement plus complexe qui englobe une transition de phase du liquide à la vapeur.

Certaines personnes pourraient faire valoir au niveau de la surface que «le vapotage est évidemment plus sûr que le tabagisme» et l'appeler un jour, mais les facteurs liés à la science et à la santé derrière la combustion et la vaporisation sont souvent inconnus ou déformés.

De plus en plus de recherches rivalisent pour identifier les avantages et les inconvénients réels de ces méthodes de consommation. Alors que les chercheurs continuent de découvrir de nouvelles connaissances, la compréhension des différences entre la combustion et la vaporisation commence à s'améliorer.

Approche scientifique de la combustion et de la vaporisation
Lorsque vous regardez les différences entre la combustion et la vaporisation, le facteur le plus critique à prendre en compte est la température utilisée pour chaque méthode. La plupart des appareils de vaporisation chauffent le cannabis juste en dessous du point de combustion, qui  varie entre 180 et 190  degrés Celsius (356 à 374 degrés Fahrenheit). D'un autre côté, un briquet produira une flamme nue qui peut atteindre plus de 315 degrés Celsius, ou 600 degrés Fahrenheit, une température extrêmement élevée qui fera bouillir une quantité substantielle de cannabinoïdes et de terpènes avant même que le cannabis ne soit consommé.

Vaper le cannabis augmente la quantité de composés du cannabis qui sont activés, ce qui pourrait potentiellement améliorer certains des avantages pour la santé des patients de marijuana médicale.

Une  étude de 2009 , publiée dans Inhalation Toxicology, a examiné les qualités médicinales du cannabis à travers diverses méthodes de consommation. En utilisant la chromatographie liquide à haute performance (HPLC), les chercheurs ont analysé la variance entre les sous-produits du cannabis générés par un vaporisateur Volcano et la «fumée de cigarette de cannabis» traditionnelle. Encore une fois, la principale facette ici était la température utilisée pour vaporiser le cannabis.

«Le rapport des sous-produits des cannabinoïdes dans la vapeur obtenue à 200 degrés C et 230 degrés C était significativement plus élevé que dans la fumée de cigarette. Le pire rapport de sous-produits de cannabinoïdes a été obtenu à partir de l'échantillon de cannabis vaporisé à 170 degrés C », a déclaré l'étude.

La température a également un impact sur la saveur et l'arôme du cannabis. Différents terpènes ont des points d'ébullition spécifiques, donc plus la température est basse, plus il y a de saveur et d'arôme. Un avantage de la vaporisation généralement sous-estimé est que de nombreux appareils permettent aux utilisateurs de régler la température pour optimiser l'expérience de consommation de cannabis.

Effets de la combustion et de la vaporisation sur la santé
Bien que la recherche sur les effets à long terme sur la santé du vapotage fasse toujours défaut, il est généralement admis que la vaporisation est plus sûre que le tabagisme. Pour les patients médicaux en particulier, l'inhalation de tout matériel végétal brûlé, y compris les produits du cannabis, est considérée comme un risque pour la santé.

La vaporisation produit moins de composés cancérigènes que la combustion et peut même aider à éliminer les composés toxiques et potentiellement cancérigènes qui sont créés  à la suite de la combustion . Une  étude réalisée en 2001 par l'Organisation nationale pour la réforme des lois sur la marijuana (NORML) et l'Association multidisciplinaire pour les études psychédéliques (MAPS) a conclu que les appareils de vaporisation de cannabis pouvaient supprimer les composés cancérigènes présents dans la fumée de cannabis, tels que le benzène, le naphtalène et toluène.

Il y a un certain mérite aux avantages perçus pour la santé que la vaporisation offre. Une  étude , publiée dans le Harm Reduction Journal en 2007, a examiné les symptômes respiratoires autodéclarés chez les participants qui utilisaient des cigarettes et du cannabis. Les résultats suggèrent que l'utilisation d'un vaporisateur pourrait augmenter la quantité de cannabis consommée mais pourrait également diminuer les symptômes respiratoires chez les consommateurs réguliers de cannabis qui fument.

«Le tabagisme au cannabis peut créer des problèmes respiratoires. Les vaporisateurs chauffent le cannabis pour libérer les cannabinoïdes actifs, mais restent suffisamment frais pour éviter la fumée et les toxines associées à la combustion. Le cannabis vaporisé devrait créer moins de symptômes respiratoires que le cannabis fumé », a déclaré l'étude.

Dans une  enquête de 2014 , les chercheurs ont constaté que la plupart des consommateurs de cannabis considèrent que la vaporisation est plus saine et moins nocive que le tabagisme, ce qui a accru son attrait pour les patients médicaux et les consommateurs de cannabis récréatifs.

Ces premiers résultats pourraient soutenir l'idée que la vaporisation est plus sûre que la combustion, mais des recherches plus expérimentales sont nécessaires pour évaluer les effets réels sur la santé de cette méthode de livraison populaire.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19852551

https://adai.uw.edu/marijuana/factsheet … ffects.htm

http://www.cannabis-med.org/data/pdf/2001-03-04-9.pdf

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17437626

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24821347

Reputation de ce commentaire
 
Absolutly

Posté par : Rick | 17 janvier 2020 à  17:11

 
#10 Posté par : Rick 17 janvier 2020 à  17:18

Matthew 420-247 a écrit

Dans 26 ans de consommation quotidienne je n'ai jamais eu de souci de respiration, et je suis athlète.

Si t'as combustionné du cannabis 26 ans, même sans tabac (on ne sait pas encore si le mélange est pire vu qu'il y a plus de goudron dans le cannabis enfin les calices quoi, les fleurs de sinsemillia) t'as déjà réduit ton espérance de vie de 5 à 20 ans environ a mon humble avis lol

faut arrêter avec le mythes débunkés trouze millions de fois... je ne sais pas, parlez avec un pneumologue quoi* (edit: j'avais tapé "moi")lol


et ton absence de soucis de respiration tu l'as vérifié comment? avec quelles machines? quel protocole? dit moi pas que tu t'es basé sur ton ressentis?!


Posté par : Rick | 17 janvier 2020 à  17:18

 
#11 Posté par : RandallFlag 17 janvier 2020 à  17:23

Matthew 420-247 a écrit

Bien sûr les vaporisateur genre volcano vaporiser nous donne la possibilité de vaporiser des fleurs, qui épargne nos poumons du goudron.

Tu te contredis la.

Dans le post juste au dessus de celui cité tu dis que les joints purs ne donnent pas de cancer, alors que le goudron est hautement cancérigène.

Et là tu dis que vaporiser nous évite les goudrons de la combution.

La combustion est cancérigène y'a pas a tortiller....


Posté par : RandallFlag | 17 janvier 2020 à  17:23

 
#12 Posté par : Rick 17 janvier 2020 à  17:28
Bon, apparemment le cannabis a des propriétés anticancérigène comme l'a démontré encore une fois une étude de l'univ de mumbai en 2019... qui sont un peu en avance vu les largesses légales.

ttp://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1576089
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20090845
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/616322
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14640910
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19480992
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15275820
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15638794
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16818650
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17952650
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20307616
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16616335
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16624285
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10700234
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17675107
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14617682
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17342320
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16893424
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15026328

Mais lol ça ne compense absolument pas la saloperie de fumée! Les chercheurs, les gens qui bossent pour le cannabis médical se tuent à le dire !! vaporisation, edibles, STOP LA COMBUSTION

le smoke aux vaporisateurs est tout simplement excellent, on est loin de l'époque du volcano qui arrive sur le marché... maintenant ya de tout, pour tous les prix, avec certains on peut même fumer en montant la température etc...faire un dab etc etc

et il n'y a pas QUE les cancers hein ... BPCO/MPOC juste pour en citer une autre saloperie que se tape les fumeurs, si je commence une liste j'en ai pour toute la nuit.

Posté par : Rick | 17 janvier 2020 à  17:28

 
#13 Posté par : filousky 17 janvier 2020 à  18:20

Rick a écrit

Mais lol ça ne compense absolument pas la saloperie de fumée! Les chercheurs, les gens qui bossent pour le cannabis médical se tuent à le dire !! vaporisation, edibles, STOP LA COMBUSTION

Je confirme. Je bosse pour le cannabis thérapeutique et il est hors de question de conseiller la combustion comme ROA. Non seulement, c'est cancérigène, mais en plus la biodisponibilité est nulle par rapport à la vaporisation qui a reçu l'aval de toutes les institutions médicales :
Fumé en Joint
23 à 27%
Vaporisé
50 à 80%

Ne me demande pas la source, je ne me souviens plus exactement de quelle étude scientifique je sors ces chiffres mais ils sont issus d'études réalisées aux États-Unis (avec prise de sang 20 minutes après consommation).
Je crois que cela vient d'un bulletin IACM de 2019.

Amicalement

Fil


Posté par : filousky | 17 janvier 2020 à  18:20

 
#14 Posté par : Rick 17 janvier 2020 à  18:25

filousky a écrit

Rick a écrit

Mais lol ça ne compense absolument pas la saloperie de fumée! Les chercheurs, les gens qui bossent pour le cannabis médical se tuent à le dire !! vaporisation, edibles, STOP LA COMBUSTION

Je confirme. Je bosse pour le cannabis thérapeutique et il est hors de question de conseiller la combustion comme ROA. Non seulement, c'est cancérigène, mais en plus la biodisponibilité est nulle par rapport à la vaporisation qui a reçu l'aval de toutes les institutions médicales :
Fumé en Joint
23 à 27%
Vaporisé
50 à 80%

Ne me demande pas la source, je ne me souviens plus exactement de quelle étude scientifique je sors ces chiffres mais ils sont issus d'études réalisées aux États-Unis (avec prise de sang 20 minutes après consommation).
Je crois que cela vient d'un bulletin IACM de 2019.

Amicalement

Fil

Merci pour ton soutient


Posté par : Rick | 17 janvier 2020 à  18:25

 
#15 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  06:26
Le cannabis ne donne pas le cancer de poumon même quand on fume quotidiennement depuis des années, selon l'OMS, selon Dr.Donald Tashkin UCLA qui a fait l'étude "cannabis use And pulmanory function dans les années 1990.  Étude qui a été reproduite avec succès. Selon ces études la fumé de cannabis ne donne ni COPD (BPCO MPCO), ni cancer et ne réduite pas la capacité du poumons.  Mon père et 3 de mes cousins ainsi que 2 de mes amis, 2 oncles et une tante on tous le cannabis par ordonnance et ils ont été TOUS conseillé de FUMER du cannabis par leurs médecins qu'ils habitent en Californie, en Illinois ou en Floride. Un volcano donne la possibilité d'éviter du goudron mais c'est par préférence.  Comme j'ai dit en Amérique du Nord fumer du cannabis est considéré inoffensif pour la santé par des médecins. En avril 2018 même l'OMS à publié un étude très compréhensif qui a tiré comme conclusion que le cannabis, même quand c'est fumé quotidiennement et en grand quantité, n'est pas du tout nocif pour la santé des adultes. Il y a des dizaines de millions de gens en Amérique du Nord qui ne fume que du cannabis (n'ayant pas coupé leurs joints avec du tabac) depuis 10, 30, même 55 ans. Ils ne sont pas malade comme les gens qui fument du tabac depuis aussi longtemps. Ici en France des tels études sont quasiment impossible car 90% voir plus de fumeurs de cannabis ici en France coupent leur cannabis avec du tabac.

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  06:26

 
#16 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  06:36
Les gens sont morts car ils ont vapoté des e liquides de nicotine et ceux du cannabis aux states, peut-être à cause de vitamine e..en tout cas fumer du cannabis n'a jamais tué quelqu'un. Donc le RDR en Illinois est d'éviter tout e liquide et de soit fumer, soit manger, soit capoter des fleurs/des concentrats.  Pensez aussi que quand on a de l'herbe de 20 ou 30%thc on ne fume pas de grand quantité. Genre fumer 2 grammes par jours est beaucoup. Le plupart de français mélange 2 grammes de tabac par joint avec 0,2 gramme d'herbe..sans oublier que la nicotine est toxique (c'est un pestacide quand même) et la nicotine favorise l'approvision de sang des cellules de cancer tandis que le THC fait l'inverse.  J'ai fréquemment l'impression que l'Europe à 25 ans de retard dans le domaine. Le débat ici est trop influencé par la propagande anti cannabis, c'est comme en Illinois en1997.

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  06:36

 
#17 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  06:55
https://healthland.time.com/2012/01/10/ … ng-damage/

Bon article de Time magazine qui explique que fumer du cannabis améliore le fonctionnement des poumons. Time n'est ni à gauche ni à droite. C'est un publication respectable qui existe depuis longtemps aux states.

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  06:55

 
#18 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  07:04
NCBI. National centre for biotechnologie information...NIH.. National Institut of Health.. autrement dit des organismes qui sont liés avec le gouvernement fédéral prohibitionniste.  Ils se contentent de dire que il y a du goudron qui a la potentiel de donner le cancer dans le cannabis..sans expliquer pourquoi le cannabis ne donne pas le cancer quand c'est fumé. On peut leur faire autant de confiance qu'on fasse à Dr Jean Constantin ici en France. Les facultés, liés avec des états individuels, ont beaucoup plus de liberté afin de faire du vrai recherche scientifique.  Le NIH essayé d'empêcher l'industrie de cannabis à se mettre en place malgré que le recherche fait en Californie changeait profondément l'avis publique dans tout le pays.

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  07:04

 
#19 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  07:13
Si le lien à un .gov c'est du gouvernement fédéral. Le NIH dit, comme Jean Constantin, que la théorie de l'escalade est toujours valable!!! Tandis que c'est discrédité par la communauté scientifique depuis 30 ans voir plus..lisez leur propagande sur le gateway theory ici...il ne pose pas le question évident. Qui a consommé le cannabis AVANT d'avoir essayé tout autre drogue (caféine, alcool, nicotine, opiacés en forme d'anti douleur).   On milite contre le nih depuis que j'ai commencé mon activisme en 1995.   https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4827335/

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  07:13

 
#20 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  07:33
Rick il y a un écart énorme entre "la combustion du cannabis est cancérogène" et la vérité "il y a des produits cancérogènes dans la fumée de cannabis et pourtant le cannabis ne donne pas de cancer, donc des études sont nécessaires afin de mieux comprendre les effets anti cancer du cannabis".  Je fais davantage de confiance à Dr Tashkin car lui même était tellement étonné avec ses résultats qu'il a complètement refait son étude puis il a demandé que son étude soit examiné par la communauté scientifique tandis que le nih ne fait que chercher des raisons de justifier l'interdiction fédéral du cannabis.  Comme j'ai vécu 24 ans dans un pays dans lequel le plupart de fumeurs de cannabis ne fume pas du tabac j'ai pu constaté comment des vieux fumeurs de cannabis ont pas du tout des mêmes soucis que des vieux fumeurs de tabac.  L'idée que le cannabis est aussi nocif que le tabac est une mythe dont presque personne croît aujourd'hui en Amérique du Nord.

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  07:33

 
#21 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  07:52
Un bon article sur souligne à la fois nos deux assertions. 1. Que il n y a aucune étude qui dit que le cannabis est la cause du cancer. Et 2 que il y a des produits cancérogènes et anti cancérogènes dans la fumée de cannabis et que la vapotage permets aux gens d'inhaler leur cannabis sans inhalé la fumé afin de ne pas ingéré le goudron.

https://norml.org/library/cannabis-smok … g-the-risk

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  07:52

 
#22 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  07:55
J'espère que je ne passe pas pour un arrogant. Autant que les américains sont bien positionnés pour parler du cannabis les français les sont pour parler de la violence des armes à feu, ou l'assurance maladie et retraite publique, ou les prix abordables des universités etc.

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  07:55

 
#23 Posté par : Mascarpone 18 janvier 2020 à  08:25
Cannabis, Tabac, foin ou gazon, c'est les toxiques engendrés par la combustion et, notamment les goudrons, qui sont cancérigènes et mauvais pour les poumons (entre autres). Alors, inutile de palabrer, la combustion sera toujours plus dangereuse que la vaporisation, que l'on parle de cannabis ou ne n'importe quoi d'autre! Le tabac industriel est réputé encore plus dangereux de par toutes les saloperies qu'on lui ajoute pour le gout etc, mais, dans tous les cas, aspirer le résultat d'une quelconque combustion sera toujours plus délétère que celui d'une vaporisation de la même substance.

Par delà tout ça, ne jamais oublier, non plus, que toujours, on prêche pour SA paroisse et que, si l'on veut vraiment rentrer dans une guéguerre américains vs français, comme les lobbies du tabac avant eux, il existe maintenant aux amériques, des lobbies du cannabis et que ceux ci ont tellement de pognon à venir en jeu qu'il faut toujours prendre avec la plus grande méfiance les conclusions des études qu'ils choisissent de mettre en avant au risque, une fois de plus, de se faire rouler dans la farine et prendre pour un pigeon. Avis perso.

Quant à "l'argument", moi je ne connais personne qui soit cancéreux en ayant fumé du cana toute sa vie, donc c'est pas cancérigène...Sérieux? personne n'est le centre du monde et c'est tout sauf un argument qui tient la route. Moi, je ne connais personne possédant une arme à feu chez lui qui ait vécu un drame à cause de cela (et je connais pas mal de chasseur, pour ne parler que d'eux big_smile ) c'est pas pour autant que la possession d'armes autorisée à la majorité de la populasse est sans danger big_smile voir le nombre de blessés et de morts par balle aux USA, justement big_smile .

Amicalement

Posté par : Mascarpone | 18 janvier 2020 à  08:25

 
#24 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  09:23
C'est le Dr Donald Tashkin chercheur à UCLA et l'OMS qui dîtes que fumer du cannabis ne donne pas de cancer. Je ne fais que répéter leurs conclusions scientifiques. Tashkin explique lui même que le thc est anti cancer, c'est aussi dans le lien de norml, et c'est grâce à ça que fumer du cannabis ne donne pas de cancer. pour des armes j'ai parlé justement du fait que les français n'ont pas un relation pourri avec les armes comme l'ont des américains.

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  09:23

 
#25 Posté par : Rick 18 janvier 2020 à  10:08

Matthew 420-247 a écrit

C'est le Dr Donald Tashkin chercheur à UCLA et l'OMS qui dîtes que fumer du cannabis ne donne pas de cancer.

euh j'ai un gros doute
t'as du mal lire

"consommer" oui mais pas "fumer"


il y a des cannabinoïdes qui ont des effets anticancéreux

mais justement pour mieux en profiter pourquoi ne pas choisir une voie adaptée
et pas le putain de feu de forêt qu'est la combustion, je ne sais pas, comme disent TOUS LES CHERCHEURS DU MONDE ENTIER


Tu sais ce qu'il y a dans la fumée de cannabis ??? les particules qu'il y a dedans?

les cannabinoïdes c'est une chose, la matière végétale une autre..

il y a bien plus que le cancer comme risques..

Rick a écrit

l'OMS qui dîtes que fumer du cannabis ne donne pas de cancer.

Source? l'oms a déclaré que le cannabis FUMé ne donnait pas le cancer?


Posté par : Rick | 18 janvier 2020 à  10:08

 
#26 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  16:31
J'ai donné le source qui parle de Dr Tashkin et son étude sur le cannabis fumé. La rapport de l'OMS était rendu publique en avril 2018. Voici un lien de norml https://norml.org/library/cannabis-smok … g-the-risk

Cannabis SMOKE .."Cannabis Smoke Versus Tobacco Smoke

Cannabis smoke contains many of the same carcinogens as tobacco smoke, including greater concentrations of certain aromatic hydrocarbons such as benzopyrene, prompting fears that chronic marijuana inhalation may be a risk factor for tobacco-use related cancers. However, marijuana smoke also contains cannabinoids such as THC (delta-9-tetrahydrocannabinol) and CBD (cannabidiol), which are non-carcinogenic and demonstrate anti-cancer properties in vivo and in vitro. By contrast, nicotine promotes the development of cancer cells and their blood supply. In addition, cannabinoids stimulate other biological activities and responses that may mitigate the carcinogenic effects of smoke, such as down-regulating the inflammatory arm of the immune system that is responsible for producing potentially carcinogenic free radicals (unstable atoms that are believed to accelerate the progression of cancer).

Cannabis smoke – unlike tobacco smoke – has not been definitively linked to cancer in humans, including those cancers associated with tobacco use. ".

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  16:31

 
#27 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  16:37
Citation de l'article de time magazine dont j'ai donné le lien plus haut..qui parle aussi de SMOKING marijuana.."Marijuana does not impair lung function—at least not in the doses inhaled by the majority of users, according to the largest and longest study ever to consider the issue, which was published today in the Journal of the American Medical Association."

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  16:37

 
#28 Posté par : Rick 18 janvier 2020 à  16:37

Cannabis smoke contains many of the same carcinogens as tobacco smoke, including greater concentrations of certain aromatic hydrocarbons such as benzopyrene

ok lol

Marijuana does not impair lung function—at least not in the doses inhaled by the majority of users

donc si tu fume plus 2 / joints par semaine, t'es au dessus de la majorité j'imagine

bref encore une fois tout est question de dosage...et de fumée passive inhalée

Cannabis smoke – unlike tobacco smoke – has not been definitively linked to cancer in humans

Pas encore "définitivement" mais on est en bonne voie docteur tashkin

faut dire qu'étudier un produit interdit c'était compliqué

mais avec la légalisation , les risques et les dangers mortels du cannabis seront enfin mis en lumière comme avc toutes les autres drogues


Posté par : Rick | 18 janvier 2020 à  16:37

 
#29 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  16:43
Du même article de time FUMER de l'herbe en modération est BONNE pour des poumons. Ça a aidé Michael Phelps gagner 23 médaille d'or aux JO. "While tobacco smokers showed the expected drop in lung function over time, the new research found that marijuana smoke had unexpected and apparently positive effects.  Low to moderate users actually showed increased lung capacity compared to nonsmokers on two tests, known as FEV1 and FVC. FEV1 is the amount of air someone breathes out in the first second after taking the deepest possible breath; FVC is the total volume of air exhaled after the deepest inhalation.
“FEV1 and FVC both actually increased with moderate and occasional use of marijuana,” says Dr. Mark Pletcher, associate professor of epidemiology and biostatistics at the University of California, San Francisco and the lead author of the study."

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  16:43

 
#30 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  16:52
"Why smoking marijuana and smoking tobacco should have such different effects on the lungs is still a matter of dispute.  Many researchers believe that it’s simply a matter of dose:  most marijuana users smoke a few times a month, while most cigarette smokers light up multiple times a day.

But Tashkin argues that specific properties of marijuana also matter.  He says that THC has anti-inflammatory and immune suppressing properties, which may prevent lung irritation from developing into chronic obstructive pulmonary disease (COPD), a devastating lung disorder frequently caused by tobacco smoking.

As for cancer, he says, “the THC in marijuana has well-defined anti-tumoral effects that have been shown to inhibit the growth of a variety of cancers in animal models and tissue culture systems, thus counteracting the potentially tumorigenic effects of the procarcinogens in marijuana smoke.”"

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  16:52

 
#31 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  16:53
"Tashkin, however, has studied this issue extensively. He says,  “The largest epidemiologic (case-control) study of the association between marijuana use and lung cancer failed to demonstrate that marijuana increases the risk of developing lung (or, for that matter, upper airway) cancer.”"

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  16:53

 
#32 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  16:57
Par rapport aux grands fumeurs de cannabis "The improvement wasn’t seen in the heaviest users, however. At high levels of marijuana use—for example, in those who smoked more than 20 times a month—FEV1 slipped back to levels seen in nonusers and a reduction was seen in, um, the most chronic smokers.  But FVC remained high in even the longest term, heaviest users.". Donc il y a un petit réduction dans un fumeur comme Bob Marley qui fumait 15 grammes par jour. Un high level fumeur comme moi à la capacité d'un non fumeur de tabac (je fais du VTT, je remarquerai rapidement une perte de capacité pulmonaire.

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  16:57

 
#33 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  17:01
Il n y a pas de risque mortel avec le cannabis. Pendant tout le prohibition les scientifiques payés par les gouvernements ont essayé en vain de trouver un tel preuve.  Niveau RDR on conseille des gens ayant envie d'arrêter de l'alcool ou de l'héroïne de se rabattre sur le cannabis aux states.

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  17:01

 
#34 Posté par : Matthew 420-247 18 janvier 2020 à  17:06
La suite où vous avez arrêter de citer l'article est important car il explique pourquoi la fumée de cannabis est NETTEMENT moins nocive que la fumée de tabac..."prompting fears that chronic marijuana inhalation may be a risk factor for tobacco-use related cancers. However, marijuana smoke also contains cannabinoids such as THC (delta-9-tetrahydrocannabinol) and CBD (cannabidiol), which are non-carcinogenic and demonstrate anti-cancer properties in vivo and in vitro. By contrast, nicotine promotes the development of cancer cells and their blood supply. In addition, cannabinoids stimulate other biological activities and responses that may mitigate the carcinogenic effects of smoke, such as down-regulating the inflammatory arm of the immune system that is responsible for producing potentially carcinogenic free radicals (unstable atoms that are believed to accelerate the progression of cancer).". . c'est dommage que je n'ai pas trouvé tout ça en français ça ne doit pas être évident pour vous.

Posté par : Matthew 420-247 | 18 janvier 2020 à  17:06

 
#35 Posté par : RandallFlag 19 janvier 2020 à  08:44
Mais personne ne dit que le cannabis est plus nocif que le tabac.

Personne ne nie ses bienfaits, bien au contraire. (Tu n'es pas tombé sur des anti ganja dans cette discussion je te rassure)

On dis juste que la combustion génère des goudrons et autres saloperies.

Que ces goudrons et autres saloperies peuvent amener des maladies pulmonaires et des cancers. (Langue, larynx, poumons,etc etc)

Et que le moyen de profiter de tous les bienfaits du cannabis a moindre risque et de le vaporiser ou de l'ingerer.

C'est quoi qui pose problème avec ça ?

Bon et quant au fait que tu fasse du VTT je vois pas le rapport.
J'ai des amis qui ont la quarantaine, qui fume leur paquet de clopes par jour, et qui font du sport 4 fois par semaine, et ils sont en bonne santé sans problème cardio ou respiratoire.
Mais jusqu'à quand ?

C'est pas dans la première moitié de sa vie qu'on paye le fait d'avoir fumé, les emmerdes arrivent dans la deuxième dans la majorité des cas.

Et puis certains n'auront rien, c'est pas pour autant qu'on puisse qualifier la combustion comme safe.

Alors pour synthétiser, un grand oui au cannabis bien sur, un petit pétard a l'occasion si on ne fume que rarement pourquoi pas, mais en consommation régulière il vaut mieux vaporiser ou ingérer si on veut réduire les risques d'attraper une maladie des voies respiratoires ou un cancer.

Je ne vois pas de discours prohibitionniste la dedans. (A part pour les marchands de feuilles et de briquets, désolé j'avoue)

Posté par : RandallFlag | 19 janvier 2020 à  08:44

 
#36 Posté par : ALLOVERTHENIGHT 19 janvier 2020 à  11:51
Aïe, on s'est un peu perdu là. Je comprends votre débat, mais mon thème de débat s'axait plus la convivialité que dégageait tel ou tel produit. Il est pour moi que sur le plan pratique, le joint reste le meilleur, facile à rouler, nécessite pas d'électricité. Ca reste aussi 10x fois plus convivial par rapport au vapo, ça peut être stupide comme raisonnement, mais le vapo a vraiment une dimension perso. Je m'explique, le vapo qui va tourner est à une personne bien précise, alors que le joint a une dimension collective, untel paie les feuilles, un autre paie le tabac et l'autre la conso.

J'ai jamais testé le vapo, mais si jamais l'occaz se présente, je n'hésiterai pas. Mais j'ai un exemple qui peut s'en rapprocher, c'est celui du PTC ou Buddha Blues. Ce produit se met dans une CE ( cigarette électronique ). Pour avoir testé et regardé vite fait l'attention que lui porte les autres gens, c'était très étonnant. C'était pas un produit destiné à tourner, mais c'était plus jugé expérimental par les autres qui voulaient tous essayer. Je ne dis pas que le vapo procure la même sensation, mais que les 2-3 exemplaires que j'ai déjà vu était considérés comme des bêtes de foire. Tout le monde voulait tester, mais personne a décidé de se faire une session avec.

Tout ce que je dis est subjectif de mes expériences, mais pour moi ça reste vraiment un outil, non plus de vieilles personnes ( c'était pas intelligent comme cliché), mais plus comme un outil aux personnes qui fument perso.

Pour la rdr mon médecin avait dit à ma mère qui fumait : " peu importe ce qui rentre dans vos poumons, si ce n'est pas de l'oxygène, alors cela peut vous être nocif ". En y réfléchissant, je trouve la phrase très juste, même si je fume comme un pompier boulet

Posté par : ALLOVERTHENIGHT | 19 janvier 2020 à  11:51

 
#37 Posté par : Matthew 420-247 23 janvier 2020 à  09:01
Ptc et budda blue sont des cannabinoides de synthèse..le high n'a rien à faire avec le high quand on vaporisé du vrai cannabis.

Posté par : Matthew 420-247 | 23 janvier 2020 à  09:01

 
#38 Posté par : Obsession 23 janvier 2020 à  19:06
Et si on vape à 220 y'a des produits cancérogènes qui s'y dégagent ? plutot qu'à 200 ou 180 je sais pas car j'essaye de réduire ma conso de joint et je suis obligé de vape à 220 car ça me casse pratiquement comme un joint

Posté par : Obsession | 23 janvier 2020 à  19:06

Remonter

Pied de page des forums