un an d'amour-haine avec la coke / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » interopid » 

un an d'amour-haine avec la coke 



Vu que je suis sur ma lancée j'avais aussi envie de partager une sorte de témoignage sur mes conso et mon expérimentation de la c.

Je n'ai jamais été particulièrement attirés par les stimulants et c'est définitivement pas mon truc. Mais j'ai toujours été assez curieux par rapport à  la coke, et aussi assez repoussé à  la fois. Mon frère est dépendant à  la coke (en sniff) depuis longtemps, j'ai toujours eu une sorte de dégout/peur autant par rapport au produit que par rapport aux gens sous c.

Il y a un an maintenant j'ai acheté mon premier g, une très bonne c (pour en avoir tester des moins bonnes après) que j'achète chez un plan sûr. Jusqu'à  cet hiver je sniffais par période sans jamais avoir vraiment de craving, j'ai été agréablement surpris par les effets, pas particulièrement "énervant", impression d'avoir beaucoup d'énergie, de se sentir bien mais pas comme avec l'hero, plutôt l'impression de rien en avoir à  foutre de rien. Une des choses qui me plaisait le plus c'est d'avoir l'impression d'entendre tout les sons et la musique d'une façon beaucoup plus précise et percutantes. Par contre contrairement à  beaucoup d'autres gens la c en sniff m'aide pas du tout à  me concentrer c'est même plutôt l'inverse.

En conso assez régulière sur une semaine ou deux je devenais assez agressif, violent, j'avais vite envie de frapper tout le monde et c'était même assez flippant. Mais pareil pas particulièrement de craving et aucun mal à  stopper après. Sûrement parce que c'était pas "mon truc" j'aime les opiacés, le calme, la coke je trouve ça sympa mais c'est pas un état dans le quel je me dis "je voudrais toujours me sentir comme ça" comme avec l'hero.

De mars à  septembre j'ai tapé 4 grammes donc vraiment juste occasionnel. Fin décembre j'ai racheté un gramme après quelques mois d'arrêt total. Toujours un très bon prod. Ca faisait un moment que je pensais à  essayer de baser, mais j'avais peur de gâcher mon gramme pour rien alors au final je me suis rabattu sur l'injection (d'autant plus qu'une salle de conso vennait d'ouvrir dans la ville où j'étais donc j'en ai profité). J'pourrai dire que j'aurai pas dû mais en même temps j'ai quand même vraiment pris mon pied avec.

Il m'a fallut quelques shoots pour trouver la dose suffisante parce que je préférais y aller doucement. Mais une fois que je l'ai trouvé ça a été violent, gros flash, pas du tout les mêmes effets qu'en sniff, plus violent que l'héro et beaucoup plus court aussi. Grosse chaleur, impression à  la limite de jouir, envie d'écrire, de vivre dans l'instant présent. Ensuite le flash se dissipe très vite et là  une sensation de vide, gros craving. Un craving vraiment méchant qui reste dans la tête après. Même si une fois en descente je me sentais dégouté, un peu comme en descente d'alcool, j'avais plus aucune envie de me refaire un shoot, le lendemain par contre l'envie revenait bien forte.

J'ai shooté pendant un mois à  peu près, avec des intervalles de 3-5 jours entre chaque session. A la fin vraiment des shoots effrené à  chaque fois, j'étais déjà  à  préparé le prochain shoot dès la fin du flash. Craving de plus en plus sale. J'ai décidé de stopper un moment, aussi par projet de stopper les conso occasionelles en général pour quelques mois parce qu'en ce moment j'ai besoin de mettre en ordre des tas de choses dans ma tête.

10 jours après j'ai retapé avec quelqu'un, je comptais finir mon stock parce que j'en avais vraiment marre du produit et que j'avais besoin de passer à  autre chose. J'aime pas la coke comme j'aime l'héro, je l'aime que quand j'en prends, le reste du temps je la déteste.
Bon il s'est avéré que cette dernière fois a salement dérapée, pour d'autres raisons, j'ai fini par me faire droguer à  autre chose que j'ai aucun souvenir d'avoir pris volontairement (probablement zolpidem ou zolpiclone vu les effets). Des shoots vraiment effrénés et dégueulasse, je me suis massacré salement les deux bras mais heureusement je m'en sors assez bien, sans abcès ni infection, juste des bleus sur la gueule et une estime de moi un peu minable.

Du coup voilà , j'ai fini mon dernier gramme (mon plan est très loin de là  où je suis, heureusement d'ailleurs), j'y pense encore, un léger craving parfois mais malgré tout profondément dégoûté. Je réessayerai un jour, sûrement, mais j'en ai plus l'envie pour l'instant. J'aurai du mal à  dire que je regrette l'expérience parce que j'ai trouvé l'effet du shoot vraiment génial. Malgré tout ça confirme mon sentiment initiale, la coke c'est pas ma drogue, je me sens pas moi même sous c et le craving insupportable qu'il y a après chaque shoot ça me donnait l'impression de devenir fou.

Catégorie : Témoignages - 13 février 2017 à  19:40



Commentaires
#1 Posté par : Spiral32 16 février 2017 à  19:44
Non insiste pas.alors wink

Posté par : Spiral32 | 16 février 2017 à  19:44

 
#2 Posté par : interopid 16 février 2017 à  20:47

Spiral32 a écrit

Non insiste pas.alors wink

En même temps je me connais, bien que j'ai clairement pas en projet d'aller acheter un g dans les prochains mois je préfère encore prévenir que guérir parce que ce serai trop facile de dire aujourd'hui non c'est bon j'y touche plus. Vu où j'en suis dans mon rapport aux consos je me doute que j'aurai envie de retaper un de ces jours. Alors je préfere encore limiter les dégâts.

Mais il faut avouer que pour le coup je me suis vraiment fait peur, j'y pense encore régulièrement. J'ai fais la grosse connerie de penser que je pourrai gérer une conso de stimulants comme je gerais mes conso d'héro, ske ou autre opia/depresseur. J'étais pas du tout préparé au craving qui vient après le flash.

C'est pour ça qu'en y réfléchissant si je devais re shooter de la c c'est sûr que je prendrais ça en compte, en en ayant peu sur moi déjà , 0.5g au max et je pense aussi essayé le speedball ou en tout cas de combiner coke + opia en descente histoire de limiter les dégâts encore une fois. Au mois cette histoire ça m'aura appris à  pas déconner avec les stims, c'est toujours ça a prendre


Posté par : interopid | 16 février 2017 à  20:47

Remonter

Pied de page des forums