Perte des facultés cognitives à long terme / PsychoACTIF

Perte des facultés cognitives à long terme

Publié par ,
6036 vues, 75 réponses
fafefifofu 
Psycho sénior
3510
Inscrit le 23 Jul 2016
625 messages
Super nouvelle Nick Drake !

Fais gaffe au renforcement positif quand même, c'est à dire le fait de de vouloir consommé ce coup-ci parce que tu te sens bien, pour te sentir encore mieux, pour fêter ça, parce que ça peut donné une fausse impression de confiance ou de géré.

Merci Morning glory pour tes liens !

J'ai aussi l’impression que les consommation'(polyconsommation cannabis stimulant opiacés disso psyché pour ma part) enlèvent les signaux d'alarmes mêmes sobres (à moyen terme), sur notre état réel et sur les conséquences.
Au moins au début.
Ça fou le brouillard et peut couvrir des symptômes dépressifs par exemple.
C'est ça que j'appelais "se voiler la face" mais c'est inconscient.

Hors ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
5600
Inscrit le 13 Mar 2019
1887 messages
Blogs

Antonella77 a écrit

franchement moi aussi je prefere croire des medecins ou ma religion  sur la drogue  et ses danger plutot que des "specialiste " sur psycohactif .

ca t'appartient, tu peux faire comme tu veux.
par contre je crois que tu as une représentation erronée des "spécialistes" (c'est ton mot) sur Psychoactif: il y a aussi médecin et soignants (et pleins d'autres professions tout autant dignes), usagers ou pas, dans l'équipe, de même parmi les membres venant participer.
comme quoi, tu vois, ya pas "les drogués" et les autres. Les drogués, c'est pas une catégorie sociale... ca c'est AMHA une connerie racontée par les prohibitionnistes (dont état et religion) depuis trop longtemps
je t'invite à lire un peu plus les témoignages postés pour éviter de tomber dans des catégorisations qui sont la base de la stigmatisation et du jugement, qui ne sont pas les bienvenus ici

Dernière modification par plotchiplocth (01 février 2021 à  11:11)

Reputation de ce post
 
tellement vrai /Janis

Hors ligne

 

Lolla
Au delà des cimes
France
700
Inscrit le 29 Nov 2017
191 messages
Blogs

ethanol a écrit

Antonella77 a écrit

C'est le terme il ne faut pas se voiler la face sur les effets  negatif de la drogue qui a fait réagir.

Je sais pas pour les autres moi ce qui m'a fait réagir c'est de prendre le raccourci " la drogue " / "les drogues" ça fais une généralité qui n'est pas bonne a faire pour le coup .

Et sinon gg Drake pour tes entretiens c'est cool d'avoir des objectifs qui se réalise  wink

Certes le mot "drogue(s)" est un raccourci que j'utilise pas mal dans mon témoignage et c'est certainement maladroit de ma part, et en effet ce mot généralise beaucoup de produits et substances.

Mais alors comment nommer toutes ces..., comment dire ? substances psychoactives ?
Comment les appellerais tu ?

@ Nick : félicitations pour tes entretiens, je croise les doigts pour qu'ils te permettent d'obtenir ce boulot de rêve smile


This too shall pass

Hors ligne

 

ethanol 
Psycho junior
France
1300
Inscrit le 03 Apr 2020
428 messages
Blogs

Lolla a écrit

Mais alors comment nommer toutes ces..., comment dire ? substances psychoactives ?
Comment les appellerais tu ?

Quand je parlais de prendre des raccourcis trop rapide , et a ce qui a fait réagir ( on parle bien de la réaction par rapport à Momo ? ) C'était de généraliser sur les drogues sont très nocives , sont mauvaise pour la santé . Je disais pas ça pour son appellation :-)

Hors ligne

 

Lolla
Au delà des cimes
France
700
Inscrit le 29 Nov 2017
191 messages
Blogs

Vajra a écrit

Je pense aussi qu'il y a d'autres facteurs protecteurs, comme le fait d'avoir fait des études supérieures longues, de lire beaucoup, d'être très curieuse intellectuellement. Du fait de mon milieu social je ne me suis jamais vraiment mélangée aux toxicos, la "zone", donc j'ai toujours gardé une hygiène de vie, une façon de se comporter...etc
Il n'y a pas de jugement de ma part, juste un constat.
Le milieu socio-culturel peut être protecteur, ça me semble assez évident, pour la drogue comme d'autres choses.

J'ai peut être mal compris tes propos mais je ne suis pas vraiment d'accord avec le fait que d'avoir suivi des études supérieures te préserve du milieu des toxicos comme tu dis et aussi de perdre la mémoire.

Je suis issue d'une classe moyenne ++ et j'ai grandi dans une famille aimante et protectrice, j'ai aussi fais des études assez poussées en droit et donc beaucoup sollicité mes capacités intellectuelles et ma mémoire.

Malheureusement, cela ne m'a pas préservée de toucher à multiples "drogues".

Je précise aussi que mon conjoint est issu d'un milieu défavorisé des cités et qu'il n'est pas allé au delà de la 3ème et pourtant sa mémoire est excellente et il n'a jamais succombé à aucune substance psychoactive.

Là où je te rejoins c'est que l'on va dire toutes les "drogues" (si on peux les appeler ainsi !) n'ont pas le même impact sur notre cerveau et mémoire et aussi que la quantité consommée peut nettement aggraver les choses.

Bonne journée

Lolla

Dernière modification par Lolla (02 février 2021 à  19:13)

Reputation de ce post
 
Complètement d'accord ! Nick

This too shall pass

Hors ligne

 

Lolla
Au delà des cimes
France
700
Inscrit le 29 Nov 2017
191 messages
Blogs

ethanol a écrit

Lolla a écrit

Mais alors comment nommer toutes ces..., comment dire ? substances psychoactives ?
Comment les appellerais tu ?

Quand je parlais de prendre des raccourcis trop rapide , et a ce qui a fait réagir ( on parle bien de la réaction par rapport à Momo ? ) C'était de généraliser sur les drogues sont très nocives , sont mauvaise pour la santé . Je disais pas ça pour son appellation :-)

En effet c'était par rapport aux propos de Momo, je suis d'accord avec toi.


This too shall pass

Hors ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
5600
Inscrit le 13 Mar 2019
1887 messages
Blogs
certains désignent l'heroine par exemple comme drogue très nocive... hé! c'est un médicament reconnu dans certains pays! drogue et médicament c'est pareil. ni bien, ni mal, ya pas de morale là dedans. ce sont juste des molécules. qui ont des actions, des effets.

s'il y a des dommages sur les capacités liés à la consommation, je crois que il y a aussi beaucoup de dommages dus ... à ce qu'on imagine de ces dommages.
je m'explique.

j'ai eu un parcours d'usage bien (bien bien) dense démarrer dans les années 90 et avec de bonnes périodes de grosses consos de plusieurs années (cc, md, lsd, shroom, morphine/codeine/hydromorphone, amph, cannabis forever), et je vivais pleins de choses qu'on raconte sur les abus en plus d'impacts physiques: perte de facultés intellectuelles, de la structuration de la pensée, sentiment d'avoir raté, d'être pas vraiment dans la société mais à côté, de plus être capable d'apprendre....

... et puis ... ca m'a pris du temps...
une des étapes s'est passé comme ca: j'explique à un ami proche que à cause de mes usages je me replis sur moi, socialise peu, me marginalise, arrive plus à apprendre. Me connaissant de (très) longue date, il me réponds en rigolant: "tu déconnes! tu te rappelles pas comment t'étais ado? ben tu es vachement plus capable qu'à l'époque, tu te rends pas compte comme t'étais renfermé et tous les trucs que t'as fait depuis! ouvre les yeux merde!"
je me suis dit petit à petit que je pouvais pas présupposé de ce poids que je portais peut-etre en partie inutilement, il fallait que je le vérifie par expérience.

J'ai repris une formation à 35 ans, bougé là ou j'osais pas... et c'etait tout à fait possible de la suivre (avec pleins d'efforts) et de (re)démarrer une nouvelle vie  smile
Je consomme toujours, sans doute de manière moins excessive, quoique, c'est très relatif, par ex je fume du cannabis tous les jours, je consomme souvent des amphé, du md, parfois des champis, des opis. J'ai parfois des difficultés de gestion émotionnelles et de concentration, mais j'arrive à faire avec, plus ou moins bien, mais je peux faire. c'est sur qu'on ma donné des pronostics pas fantastiques en terme de maladies chroniques etc. Mais ce sont aussi mes usages qui m'ont permis d'être là aujourd'hui merde, qui m'ont aidé à tenir des moments durs et invivables en fait
au fond, tout ca, c'est juste... moi!

C'était il y a 10 ans. Depuis j'ai essayé de nouveaux boulots, suivi d'autres formations, appris pleins de nouvelles choses. Et c'est pas fini je crois (j'espere)
Je sais qu'on est tous différents, et surtout marqués malheureusement par pleins d'inégalités, qui font bien chier d'ailleurs. Je sais que des dommages existent liés à des conso. Je sais que certains ne s'en remettent pas, restent marqués, j'ai entre autres enterré assez de mes proches pour être bien au clair avec ça... mais il se remettent pas de quoi, de leurs usages ou de la p****n de violence sociale que la société fait vivre à beaucoup d'entre nous! c'est comme si dès qu'il y avait usage de "drogues", l'explication était toute trouvée et permettait de pas se questionner sur ce que le contexte social nous fait subir!

Je crois que parfois les dommages qu'on imagine, car il est souvent dit qu'il est normal de "payer" (beurk), sont plus grands que ceux qu'on a effectivement, ou différents, où plutôt qu'on tend aussi à ressentir les dommages qu'on a imaginé avoir, en plus de potentiels dommages bien concrets
Et je crois que ca un rapport avec le jugement moral des drogues dans notre société...

et j'encourage personne à "se mettre dedans" pour le vérifier.
et je souhaite mille bonnes choses à tou.te.s ceux.celles qui courent après des jours meilleurs

Dernière modification par plotchiplocth (01 février 2021 à  13:33)

Reputation de ce post
 
C'est exactement ça: les représentations sociales, voilà la vraie neurotoxicité!

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho sénior
3510
Inscrit le 23 Jul 2016
625 messages
Je suis complétement d'accord avec toi sur le fait que on se conditionne nous même.
Mais pour ma part c'est lié au conso, ou du moins au contexte de celles-ci, action que l'on regrette pour ou sous drogue, avoir gacher des opportunité, ou ne pas avoir été à la "hauteur" car défoncé, sentiment d'être inapte car trop souvent dans un état inadequate pour la "société", ou juste même pour sociabilisé, sensation de faiblesse face à la drogue (surtout quand tes potes consomment sans trop de soucis) tout ça sont des choses qui à force de se répété m'ont fait perdre beaucoup confiance en moi, et je me voyais de plus en plus d'un mauvais oeuil.
Sans compter les descentes ou les bads qui on la même tendance à nous mettre un coup à l'égo.

Parcontre une chose dont je suis sur, dans un contexte autre que cette diabolisation des consos etc, ça n'aurai surement pas été aussi négatif cette sensation d'inaptitude, de marge.
Mais malheureusement ça c'est indépendant de nous et que on le veuille ou non je pense que y a des choses qui sont ancrée vu que on nous le rabbacje depuis que on est tout petit, même si on ne voit pas les choses de la même manière.

Après dans la vie rien n'est jamais tout noir ou tout blanc, bizarrement je me sentais quand même moins renfermé (en situation de sociabilisation) pendant mes consos paradoxalement, aujourd'hui que je ne consomme plus j'ai l'impression d'être revenu un peu en arrière par rapport a ça.
Forcément ça nous apporte des choses sinon on ne consommerait pas, mais c'est surtout que, ce que ça nous apporte est plutot en surface que en profondeur je trouve.

Dernière modification par fafefifofu (01 février 2021 à  14:00)

Hors ligne

 

Lolla
Au delà des cimes
France
700
Inscrit le 29 Nov 2017
191 messages
Blogs

plotchiplocth a écrit

c'est sur qu'on ma donné des pronostics pas fantastiques en terme de maladies chroniques etc. Mais ce sont aussi mes usages qui m'ont permis d'être là aujourd'hui merde, qui m'ont aidé à tenir des moments durs et invivables en fait
au fond, tout ca, c'est juste... moi!

Exactement, combien de fois, quand j'étais à bout à cause de deuils à faire, harcèlement professionnels et autres joyeusetés j'ai pensé au suicide...
Dans ces moments là je me suis réfugiée dans les paradis artificiels qui m'ont permis d'encaisser et de passer à autre chose.
En ce sens, je peux dire que certaines substances m'ont sauver la vie.
Attention, je n'incite personne à le faire.

plotchiplocth a écrit

Je crois que parfois les dommages qu'on imagine, car il est souvent dit qu'il est normal de "payer" (beurk), sont plus grands que ceux qu'on a effectivement, ou différents, où plutôt qu'on tend aussi à ressentir les dommages qu'on a imaginé avoir, en plus de potentiels dommages bien concrets
Et je crois que ca un rapport avec le jugement moral des drogues dans notre société

"Payer", malheureusement on entends encore ce genre de phrase, "bien fait pour toi, t'avais qu'à pas te droguer"... Au diable les bien pensants et ceux qui pensent souvent à tord avoir réussi leur vie !

En tout cas, beau parcours et belle leçon de vie, il n'est jamais trop tard pour faire des choses et changer sa vie à tout âge.


This too shall pass

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoAddict
7420
Inscrit le 28 Sep 2014
2620 messages
Le probleme c'est que c'est quasi impossible pour un bon nombre de personnes de savoir sur le long terme qu'est ce qui est du à une consommation de drogue et ce qui est du au vieillissement ou autre chose que la drogue à moins d'avoir subis un changement brutale apres une prise .
J'ai consommé du hash pendant presque  30 ans , pris de la c sur une durée de 12 à 15 ans, pris des opis pendant plus de 30 ans , du LSD et mdma pendant plus de 5 ans et je n'ai remarqué aucun changement brutale sur ces capacités .
Au mieux ce que je pourrais dire , c'est que je n'ai pas une mémoire extraordinaire et plutot selective mais je n'ai jamais eu une mémoire avec laquelle il me suffisait de lire un truc une fois'pour le retenir par coeur !

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7811
Inscrit le 12 Mar 2015
1287 messages
Blogs

Vajra a écrit

C'est vrai Guygeorges que l'alcool et toutes les substances induisant une perte du contrôle de soi sont prohibées dans les communautés bouddhistes, mais je suis humaine et j'ai mes faiblesses. Personnellement je contrôle quand même pas mal, je ne serais par exemple jamais violente, je ne fais pas de choses que je vais regretter ensuite. Si je dois attendre d'être complètement abstinente et bien je n'avancerais pas. Je pense au contraire que le fait de méditer et d'être "dans le Dharma", ça m'amène à alléger mes consommations. En fait c'est lors de stages de méditation que je peux arrêter complètement, ou presque, Je pense que je consomme en partie parce que je m'ennuie dans la vie "courante".
Trungpa buvait énormément, il est mort d'alcoolisme à 47 ans. Certains de ses disciples disaient qu'il avait abusé du tantrisme dans une vie antérieure et pourtant c'est un des Maitres du bouddhisme tibétain les plus puissants selon moi. Le mot est sans doute mal choisi.
On peut travailler avec nos faiblesses et de toute façon je ne suis pas contre les substances qui induisent un état de conscience différent. Pour moi ce n'est pas antinomique. J'avais déjà eu envie de te répondre par rapport à ça quand j'avais lu que tu avais vécu une période heureuse avec la méditation et que tu avais ensuite tout laissé tomber.

Je te rejoint dans le fait que j'emmerde leur "règles", qui ne sont d'ailleurs que des directives vers lequelles tendre. Et je reconnais qu'il y a de la sagesse (plus que celle que je possède pour l'instant ^^) dans le fait de reconnaître que si tu attends de plus consommer pour méditer tu méditera jamais. J'ai un peu tendance à être soit en un mode, soi dans l'autre un peu dans des extrêmes. J'esssaye d'intégrer cette sagesse car effectivement je pense que même pendant mes périodes de conso si je continue malgré tout la pratique ça diminuerai leur ampleur. Après c'est juste que je fantasme sur les périodes ou j'ai réussi à caler plusieurs mois de pratiques solides. Genre c'est juste la dope parfaite. Diminution des tensions psychiques qui me poussent à consommer, au jour le jour. Plus efficace, plus de maîtrise émotionnelle, meilleur sommeil. Et là une prise d'un toxique quelquonque me fait descendre du nuage, ça bousille tout. Peut être pas la prise de psychédélique, mais alcool, dissociatifs, opiacés, stimulants... C'est mon ressenti en tout cas. Mais bon honnêtement y'a juste les grosses montées d'exitation de la dope qui me manquent au bout d'un moment. Mais c'est quelque chose à dépasser aussi. Le travail d'une vie.

Pour ce qui est de Trungpa je sais pas si c'est un bon exemple. Ca m'apparaît être des rationnalisations cheap de ses fidèles, ou alors moi aussi j'ai fait un peu trop de trantra dans une vie précédente lol. En tout cas merci pour ton message smile


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

trolalol 
Nouveau Psycho
300
Inscrit le 20 Aug 2020
192 messages
On finit toujours par ressembler au reflet que l'Autre nous tend. Les enfants qu'on dit nuls à l'école finisse par le devenir, ceux qu'on dit violents finissent par devenir violents, etc.
D'où le fait qu'il ne faut jamais se déclarer consommateur de came dans certains coins, par exemple: faute de quoi l'image de débris social attachée à cette pratique sera bientôt ta réalité...

Hors ligne

 

Toxicobartos 
Psycho junior
France
300
Inscrit le 04 Apr 2020
214 messages
Blogs

Lolla a écrit

Ceci dit, je n'arrive pas à regretter cette vie, seulement des comportements que j'aurais pu éviter.

Ca s'est sur je regrette plus, finis les regrets qui m'ont souvent gaché de bons trips

Dernière modification par Toxicobartos (01 février 2021 à  19:21)


"and I guess that I just don't know"

Hors ligne

 

cependant
animatrice sans remède
4600
Inscrit le 25 Mar 2018
1550 messages
Blogs
Salut,

pour revenir à la discussion, perso, je ne remarque pas une perte de facultés cognitive à long terme.
J'ai consommé du cannabis quotidiennement entre 18 et 31 ans, du speed, de la coke, de l'MD, de la K, des champis, du LSD depuis 21 ans de façon occasionnelle (en moyenne, une ou deux fois par mois environ en alternant de prod). Alcool deux fois par semaine depuis mes 17 ans.
Je consomme regulièrement des opiacés depuis 7 ans.
Mais j'ai fait aussi un peu de sport et j'ai une assez bonne alimentation. Le sommeil ce n'est pas ça, mais bref.

J'ai une bonne mémoire en général (sauf exceptions), j'arrive à me concentrer et à m'exprimer, etc etc.

En ligne

 

Toxicobartos 
Psycho junior
France
300
Inscrit le 04 Apr 2020
214 messages
Blogs
Coucou à toutes et à tous,

Moi clairement j'ai maintenant 42 ans et je me rend bien compte que je me suis bousillé le cerveau, surtout à causes des douilles de shit/beuh, et aussi avec la freebase (au pire j'en basais 5g par jour, sur 4 ou 5 mois)

Je ne retrouve pas mes facilités de concentration et niveau mémoire (en plus de mes traitements psy qui m'aident pas niveau mémoire non plus) Et bien c'est une catastrophe la freebase (mais c'est si bon) smile smile

"and I guess that I just don't know"

Hors ligne

 

sud 2 france 
problème traitement
France
610
Inscrit le 14 Oct 2013
2026 messages
Blogs
Les opiacés n'ont pas d'impact sur la matière grise; au pire votre intelligence est "en veille" mais dès l'arrêt toutes vos capacités cognitives reviennent, quasiment intactes.
Mais je crois bien que c'est LA seule classe de produits à ne pas impacter la cervelle d'une manière ou d'une autre
Les stimulants ont tous un impact, après ça dépend de ce que l'on prend, la fréquence, les doses, le set & setting, s'hydrater se nourrir etc... etc...
Pour ce qui est des dissos je sais pas trop mais comme ça j'aurai tendance à dire que ça impacte aussi, dans une mesure moindre que pour les stims, mais à la longue....

Hors ligne

 

Mychkine 
Artichaut dans une caisse d'oranges
1400
Inscrit le 22 Dec 2020
149 messages

Morning Glory a écrit

Combo avec la diacetylmorphine (speedball):
https://www.sciencedirect.com/science/a … 3X10002647
(Neurotoxicité +++: dégats nécrotiques par asphyxie (la mitochondrie, "poumon" de la cellule, dysfonctionne), apopothose cellulaire via hypercalcémie intracellulaire (excitotoxicité). Dégats majorés au niveau du cortex frontal (prise de décisions, fonctions cognitives => baisse d'autant plus la capacité de contrôle des impulsions => d'autant plus addictif, sans même parler du circuit de la récompense) Bref: c'est vraiment pas beau x_x)

Dans cette étude-là par contre, j'ai trouvé un truc surprenant : "Neurons exposed to Her, Her + Coc and Her:Coc exhibited a decrease in cell viability, which was more pronounced in neurons exposed to Her and Her + Coc, in comparison with neurons exposed to the mixture (Her:Coc)."

Autrement dit, le fait d'administrer de la cocaïne avec de l'héroïne en speedball (les 2 en même temps) serait moins nocif pour le cerveau que de l'héroÏne seule ou suivie de cocaïne !!
Je croyais que les opiacés étaient les drogues les moins neuxotoxiques...

Je n'ai accès qu'à l'abstract de l'article mais si ça n'est pas une erreur ça mérite enquête thinking
Je vais regarder ça

Hors ligne

 

trolalol 
Nouveau Psycho
300
Inscrit le 20 Aug 2020
192 messages
Papaverum somniferum mérite une ode à sa gloire - une ode! Que dis-je! Il mérite qu'on chante ses louanges pour les siècles et les siècles heart

Hors ligne

 

Morning Glory 
Animatrice géniale et humble ~
14930
Inscrit le 10 Oct 2017
2818 messages
Blogs

S2F a écrit

Les opiacés n'ont pas d'impact sur la matière grise; au pire votre intelligence est "en veille" mais dès l'arrêt toutes vos capacités cognitives reviennent, quasiment intactes.

Dépend des dosages et des geeens
https://arizona.pure.elsevier.com/en/pu … evelopment
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11091981/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8787640/
Les opis provoquent une inflammation de la glie^^
https://www.psychoactif.org/forum/2020/ … 317_1.html

Quant à dire qu'ils seraient

S2F a écrit

LA seule classe de substance à ne pas impacter la cervelle d'une manière ou d'une autre

, c'est toalement faux, rien que le fait qu'ils soient psychotropes l'infirme.
Tu as une augmentation du nombre de récepteurs mu, une modification de l'expression génique des neurones (inhibition de l'expression de Cfos par Delta-fos-B), puis peut-être même (mais j'en suis moins sure que pour les stims) de leur plasticité et donc des liaisons établies, visibles par IRM (addiction).
Bien sur qu'ils impactent le cerveau^^ Au point même de déclencher un sevrage physique en tandem avec le système nerveux périphérique, suivi d'un PAWS décrit comme plutôt vénère.


@Mychkine Yes tu as raison, c'est moins pire quand il y a injection directement des deux que lorsqu'elles sont suivies l'une de l'autre... Enfin... Ca me fait tilter moi aussi, parce que c'est chelou en effet.
Je ne dirais pas que les opis sont les drogues les moins neurotoxiques (je n'en sais rien, et ça dépend de plein de facteurs). Mais que la coke protège le cerveau de l'héro ça, c'est louche.

Je viens de pécho l'article complet, j'ai pas tout lu loin de là (c'long...) mais ils semblent se contredire. En effet la coke, dans cette étude, ne provoque pas de dégats significatifs aux cellules corticales in-vitro. (Ce qui ne veut pas dire qu'elle n'est pas neurotoxique ailleurs ou in-vivo, ou chez l'humain)
Mais tu as ce graph à droite par exemple qui montre bien que la conjonction des deux est pire que l'héro seule.

/forum/uploads/images/1612/capture-decran_2021-02-02_17-04-17.png


Concernant la différence héro:coke / héro+coke, les deux n'induisent pas la dégénrescence de la même façon:

In this study we demonstrated that combinations of cocaine andheroin are more neurotoxic than each drug alone, and that thereare differences in the neurotoxic pathways elicited by sequen-tial (Her+Coc) or simultaneous (Her:Coc) exposure to both drugs(Fig. 5). Indeed, Her+Coc elicited a major decrease in metabolicviability and an increase in cytochrome c release and caspase-3 activation leading to apoptosis, whereas Her:Coc also causednecrotic cell death, most likely as a consequence of increased intra-cellularcalcium,decreasedmitochondrialmembranepotentialanddecreased ATP levels

Je mettrais bien le lien vers l'article complet mais heu, je suis pas sure d'avoir le droit pour le coup sad


@trolalol évitons l'apologie^^" Ils ont énormément de défauts plein de monde sur le forum sera prêt à en attester.

Dernière modification par Morning Glory (02 février 2021 à  18:18)


"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #116 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

Nick Drake
Loquito
Mexico
1030
Inscrit le 02 Jan 2021
327 messages

fafefifofu a écrit

Super nouvelle Nick Drake !

Fais gaffe au renforcement positif quand même, c'est à dire le fait de de vouloir consommé ce coup-ci parce que tu te sens bien, pour te sentir encore mieux, pour fêter ça, parce que ça peut donné une fausse impression de confiance ou de géré.

Aïe.. C'est exactement ce qu'il s'est passé. J'ai vite compris que tous les efforts réalisés pouvaient s'envoler comme ça... L'addiction est encore plus vicieuse que ce que j'aurais pensé.

Mais j'ai eu une réponse positive aujourd'hui, donc ça a cassé la descente en deux ! J'ai à nouveau pensé à retourner pécho, mais je me suis abstenu cette fois-ci (faut pas déconner non plus).

Je reste cela dit davantage sur mes gardes, mais ça m'a fait déchanter de fou de voir la facilité à replonger... c'est la première fois que j'essaie réellement de calmer suite à une conso problématique, donc la première fois que je me fais la réflexion

Sinon des rats qui vivent 7 ans je sais pas si ça existe, tu voulais dire 7 mois ? (ce qui une grosse part de leur vie étant donné que c'est environ 2 à 3 ans la vie d'un rat).

Hahaha véridique j'ai pas fait gaffe. Je me rappelle plus de la durée exacte de l'étude par contre, peut-être 7 mois ou plus ? Je pense que d'autres forumeurs ont dû la voir !

Dernière modification par Nick Drake (02 février 2021 à  18:09)


Hay music, hay flow

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho sénior
3510
Inscrit le 23 Jul 2016
625 messages

Aïe.. C'est exactement ce qu'il s'est passé. J'ai vite compris que tous les efforts réalisés pouvaient s'envoler comme ça... L'addiction est encore plus vicieuse que ce que j'aurais pensé.

Et oui, je connais très bien le problème, c'est pour ça que j'avais ecris le message précédent ... surtout avec la coke.

L'addiction, ou les consommations de drogues régulière ont des conséquences souvent bien plus "vicieuse"/profonde que ce que l'on peut croire.

C'est comme la plupart des messages qui viennent dire que ils n'ont jamais eu de problème de mémoire, mais sauf rares cas de maladie pré-existante ou d'énorme conso, ce n'est pas là que les répercussion se font, ce n'est pas non plus des pertes de facultés cognitives, j'en ai jamais vraiment entendu parlé, mais plutot sur les comportements, choix, le circuit de la récompense etc etc puisque ça boulverse un petit peu notre chimie du cerveau, on a donné des habitudes à celui-ci dont il est très dur de se débarasé, mai tout ça en ayant l'impréssion d'être en pleine possession de tout nos moyens.

Bon désolé je voulais pas paraitre moralisateur, mais j'ai l'impression que beaucoup de gens (moi même pendant me consos également je ne jette pas la pierre, et je ne vise personne en particulier c'est un ressenti générale que j'ai) ne se rendent pas compte quels sont vraiments les enjeux, c'est pas en surface que ça se passe.

Celà dit, super nouvelle pour toi Nick Drake, profites de cette opportunité pour te donné de la force, et tu as bien raison reste sur le qui-vive car le renforcement positif est limite pire que le négatif, car beaucoup plus vicieux avec une impréssion de géré plus que d'habitude.

Dernière modification par fafefifofu (02 février 2021 à  19:58)

Hors ligne

 

Nick Drake
Loquito
Mexico
1030
Inscrit le 02 Jan 2021
327 messages
Je te remercie sincèrement pour tes encouragements. C'est en effet une très bonne nouvelle (et ce n'était que le premier entretien). Et je n'ai pas envie de tout gâcher à cause de ma conso... J'étais d'ailleurs assez "limite" durant l'entretien, avec des petits yeux liés à une conso récente, mais je m'en suis sorti.

Je pense que pour y arriver, il faut balayer complètement les habitudes prises. C'est-à-dire, ne plus envisager de consommer, même pour se rassurer.

J'étais dans une optique différente, en me disant que le simple ralentissement et espacement des consos suffiraient à arrêter progressivement. Mais bien loin de là.

Le problème c'est réellement le craving à court terme et l'achat compulsif. Pourtant je n'avais pas besoin de consommer hier, j'avais déjà une sensation bien-être en ayant accompli ma mission de la journée.

Mais j'ai voulu ce petit "plus", comme une impulsion. Cette conso n'a pas de conséquence sur ma vie, si ce n'est financièrement, mais j'ai une réelle volonté d'arrêter pour de bon.

Pour m'épargner à la fois les maux financiers et cognitifs, comme évoqués ici, et disposer de mon plein potentiel dans le cadre pro...

J'ai pourtant commencé la NAC, mais j'ai l'impression qu'il faut une consommation très régulière pour en ressentir les effets anti-craving au quotidien. Comme un vrai traitement...

Dernière modification par Nick Drake (02 février 2021 à  20:20)


Hay music, hay flow

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho sénior
3510
Inscrit le 23 Jul 2016
625 messages

Je pense que pour y arriver, il faut balayer complètement les habitudes prises. C'est-à-dire, ne plus envisager de consommer, même pour se rassurer.

Il faut surtout le remplacé, c'est la répétition qui fait l'apprentissage ou les habitudes.

Donc plus tu vas réussir à dire non malgrès les craving, et à chaques craving ça va être de plus en plus facile, et plus ta derniere consos sera loin et moins les cravings seront forts.

Car la répétition marche dans les 2 sens, si tu prends l'habitude de consommé tout les 2 jours admettons, à la fin limite tu réfléchi plus et le fais, bah c'est pareil pour gerer les craving.
Sauf que au début ça demende de pas mal prendre sur soi.

C'est normal que les cravings soient difficilement gérable pour l'instant, ta dérniere consos remonte à hier, la cocaine pour moi est vraiment un prod qui fonctionne en mode plus tu en prends plus tu en a envie, et dés que tu pases plusieurs jours sobre et plus elle sort de ta tête.
C'est pas comme d'autre prod, tu en a jamais assez.

Je sais que c'est facile à dire, quand les cravings se font ressentir essaie de t'occuper en faisait des choses que tu aimes, profites en pour pratiquer des passions, faire des choses que tu ne prendrai pas le temps de faire en temps normal.

Lance toi dans des méditation guidée, ou des vidéos de relaxation (à moins que tu saches déjà comment pratiquer).

Je sais que ce n'est pas grand chose et que ça peut paraitre bateau, mais il n'y a pas 30 000 choses à faire, chacuns y va de son petit truc perso, moi c'est la pratique de la musique, ou la composition, le dessin, la musculation, bientôt le skate.

Surtout profiter des évenement éxtérieur comme ça pour les utilisé comme moteur pour arrivé à son but.

Positif ou négatif, moi j'ai pris une des plus grosse claques de ma vie, ma vie est partie en couille à tout les niveau, et je pense que sans ça, de moi même sans profiter de cette "experience" comme moteur, je sais pas si j'aurai "réussis" mais c'est un combat de tout les jours, je n'ai pas encore atteint mon but, mais je pense être sur la bonne voie déjà.

En tout cas tu m'a l'air motivé et tu en es a un stade ou tu as envie d'arreter c'est déjà un excellente chose, en plus du fait que professionellement ça à l'air de se débloqué pour toi, je te souhaite du courage et de la réussite !

Dernière modification par fafefifofu (02 février 2021 à  20:50)

Hors ligne

 

Mychkine 
Artichaut dans une caisse d'oranges
1400
Inscrit le 22 Dec 2020
149 messages

Morning Glory a écrit

Concernant la différence héro:coke / héro+coke, les deux n'induisent pas la dégénrescence de la même façon:

In this study we demonstrated that combinations of cocaine andheroin are more neurotoxic than each drug alone, and that thereare differences in the neurotoxic pathways elicited by sequen-tial (Her+Coc) or simultaneous (Her:Coc) exposure to both drugs(Fig. 5). Indeed, Her+Coc elicited a major decrease in metabolicviability and an increase in cytochrome c release and caspase-3 activation leading to apoptosis, whereas Her:Coc also causednecrotic cell death, most likely as a consequence of increased intra-cellularcalcium,decreasedmitochondrialmembranepotentialanddecreased ATP levels

Je vois, les deux se potentialisent, c'est d'ailleurs détaillé dans les schémas... Donc l'héro penètre à l'intérieur des cellules (toutes ! sans rapport avec leur type de récepteurs) à cause de son caractère lipophile (probablement), et active la caspase-3 qui joue un rôle dans l'apoptose. Par contre les 2 premiers de ces graphiques-là :

/forum/uploads/images/1612/valeurs-c-h.png


montrent que l'administration de cocaÏne après l'héroïne diminue la concentration en Ca2+ par rapport à l'administration de cocaïne seule (peut-être parce que l'héro est un dépresseur et "combat"  ainsi l'excitotoxicité induite par la cc ?) et idem pour la diminution d'ATP, on dirait que l'héro "protège" la cellule de certains des effets de la cocaÏne. Par contre dans les 2 cas la combinaison en speedball (plutôt snowball en fait non ?) est la pire ahah

...et par contre en ce qui concerne la diminution du cytochrome c et l'augmentation de la caspase-3 le snow est moins pire que la coka après l'héro. C'est bizarre ces interactions smile

Après j'ai quand même des réserves dues au fait que les neurones en question ont été cultivés in vitro, ça change quand même beaucoup la donne (à titre d'exemple dans les graphiques que tu as posté il y a 20% de mortalité dans le goupe témoin à gauche). Donc des cellules fragilisées, sans compter le réseau veineux absent, les cellules auxiliaires qui ne fonctionnent plus normalement, etc.

Mais ça reste intéressant, je ne pensais pas que l'héro pouvait pénétrer (même en théorie) dans les neurones et être neurotoxique :

Article a écrit

it is also possible that heroin, due to its lipophilicity, enters into the cells to interact directly with intracellular targets. This hypothesis could explain the opioid receptor-independent
mitochondrial dysfunction and apoptosis observed upon exposure to street heroin, in cortical neurons (Cunha-Oliveira et al.,2007)

En passant les mecs dans un labo dans l'autre article utilisent de l'héro de rue punk2punk1 ahahah

Encore faudrait-il s'entendre sur ce que l'on désigne par neurotoxique, pour moi c'est tout ce qui a le pouvoir de modifier durablement le fonctionnement des neurones... Donc à peu près toutes les drogues, même les psychédéliques si pris de façon répétée. Via des modifications épigénétiques notamment (pour les ISRS par ex.). (Pour Wikipédia, c'est "l'action d'une substance neurotoxique sur le système nerveux", ça c'est de la précision, bravo.)

Et ouais Delta-fos-B j'en avais entendu parler, super bizarre comme molécule, un objet qui reste actif si longtemps, le cerveau est passionnant décidément, et on sait teeellement peu de choses bordel ><

Reputation de ce post
 
YEAAAAAAAAAAH excellent post! ~(>_>) ~ MG

Hors ligne

 

Morning Glory 
Animatrice géniale et humble ~
14930
Inscrit le 10 Oct 2017
2818 messages
Blogs

Mais ça reste intéressant, je ne pensais pas que l'héro pouvait pénétrer (même en théorie) dans les neurones et être neurotoxique

Bein moi non plus smile Enfin je savais que l'héro de rue pouvait l'être, mais je savais pas comment.
Hépatotoxique aussi btw, mais peut-être à cause des produits de coupe j'en sais rien.

Bref vive les molécules lipophobes fufu, la morphine et l'oxy sont similairement cools à ce niveau (le fentanyl et les hautes doses de bupré par contre.....)
https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs … .tb01068.x


Why snowball? On dit pas speedball quand on injecte C + H ? Je crois pas que ça aie un lien avec le "speed"/amphétamine. Même si oui c'aurait été plus logique en fait... https://en.wikipedia.org/wiki/Speedball_%28drug%29
Par contre quand tu remplaces la C par un autre dépresseur, genre benzo (nota pour celleux qui nous lisent: ULTRA DANGEREUX, risque de dépression respiratoire +++) ça s'appelle un slowball je crois.)

Très bonne critique des limites de l'étude, je suis tout à fait d'accord avec toi (mais quand même contente qu'ils n'aient pas sacrifié trop de rats roll )

En passant les mecs dans un labo dans l'autre article utilisent de l'héro de rue

Tu m'as pliée^^ Bien vu là aussi

Via des modifications épigénétiques notamment (pour les ISRS par ex.)

Alors ça je connaissais pas et je suis très concernée. Ils lui font quoi à l'épigénétique précisément? hmm Ils baissent l'activité séroto ou un truc du genre?...

xoxo et merci, super intéressant super

Dernière modification par Morning Glory (02 février 2021 à  22:18)


"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #116 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

Rick
Adhérent PsychoACTIF
5601
Inscrit le 18 Sep 2018
4569 messages
Blogs

Mychkine a écrit

En passant les mecs dans un labo dans l'autre article utilisent de l'héro de rue punk2punk1 ahahah

ça peut être pertinent si on veut connaître les effets sur les usagers car avec de l'hero médicale hmm il y a tellement peu de prescriptions dans le monde


Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Mychkine 
Artichaut dans une caisse d'oranges
1400
Inscrit le 22 Dec 2020
149 messages

Rick a écrit

ça peut être pertinent si on veut connaître les effets sur les usagers car avec de l'hero médicale hmm il y a tellement peu de prescriptions dans le monde

C'est vrai, Après une telle étude sera essentiellement phénoménologique amha, vu la variété et la variabilité des produits de coupe, ce sera difficile de mesurer des effets reprocutibles à toutes les héros de rue. Mais effectivement oui, c'est pertinent dans ce cas-là.

Morning Glory a écrit

Why snowball? On dit pas speedball quand on injecte C + H ? Je crois pas que ça aie un lien avec le "speed"/amphétamine. Même si oui c'aurait été plus logique en fait...

Oui effectivement, après recherche sur le forum le snowball c'est avec du crack, donc de la cocaïne base, et le speedball avec de la chlorohydrate.

Concernant les changements épigénétiques induits par les drogues, les amphétamines peuvent modifier l'expression de certaines gènes dans l'hippocampe :
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15950759/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15542705/
(reliés au rythme circadien, possiblement impliqués dans les macanismes d'addiction).

Les ISRS altèrent l'expression d'une large gamme de gènes (ici imipramine et citalopram) :
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15315716/
pour l'amitryptiline : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16635249/

Evidemment, difficile de savoir si ces changements épigénétiques ont des effets notables a priori sur le comportement ou le fonctionnement du cerveau.

Cela dit, certains effets secondaires persistants des ISRS (au niveau sexuel notamment) seraient dus à des modifications affectant les récepteurs 5HT. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28778697/

Et pour finir, l'effet bénéfique sur les récepteurs NMDA pourrait également provenir d'une altération de l'expression du gène associé. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9770644/

Hors ligne

 

Morning Glory 
Animatrice géniale et humble ~
14930
Inscrit le 10 Oct 2017
2818 messages
Blogs
J'avais pas vu, merci! smile

Poua ouai dur les effets secondaires persistants. Pas du tout ecourageant que ça puisse venir de l'expression génique modifiée, mais bon à savoir.
Heureusement niveau sexuel le bupropion (quasi inobteniable en France, je suis une chanceuse multiple d'en avoir et d'éviter pour le moment les 100€ par mois hahaha) semble avec le temps réduire ces effets secondaires, pour peu qu'il n'y aie pas continuité du traitement ISRS problématique en parallèle... Perso je suis passée à la vortioxétine + aripiprazole, beaucoup moins d'effets secondaires que la paroxéine à ce niveau, ouf...

Mais le bupropion (de son joli nom original amphébutamone :3) étant une cathinone, me demande s'il aurait pas des effets délétaires similaires à ces dernières niveau cérébral... thinking huuum bon au point où j'en suis.

"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #116 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

Portos75 
Banni
7920
Inscrit le 05 Feb 2021
84 messages
Hola pour en revenir au sujet
je suis pas expert en biologie comme certain ici. mais de mon vecu et de mes connaisance j'ai constaté que les personne vraiment accroc sur le long terme a lhero au crack ou au chrystal meme a la cocaïne mais en moindre mesure je l'avoue on perdu des faculté cognitive .
il y as cas les entendre s'exprimer et tiké pour s'en persuadé aprés je viens pas d'un milieu aisé/intellectuel comme certain et certaine d onc bon peu etre que les priviligié y echape . 
mais  c'est evident que sa fait trés souvent de gros degat cerebral  sur le long terme.
J'ai aucune etude a lappui ou aucune culture medical mais je pense vraiment pas etre dans l'erreur en afirmant sa .
Suffit daller dans les quartier mal famé  ou sa vend la came h24  pour etre confronté a cette réalité

Dernière modification par Portos75 (09 février 2021 à  21:17)

Hors ligne

 

Mychkine 
Artichaut dans une caisse d'oranges
1400
Inscrit le 22 Dec 2020
149 messages

Portos75 a écrit

Hola pour en revenir au sujet
je suis pas expert en biologie comme certain ici. mais de mon vecu et de mes connaisance j'ai constaté que les personne vraiment accroc sur le long terme a lhero au crack ou au chrystal meme a la cocaïne mais en moindre mesure je l'avoue on perdu des faculté cognitive
il y as cas les entendre s'exprimer et tiké pour s'en persuadé aprés je viens pas d'un milieu aisé/intellectuel comme certain et certaine ici  donc bon peu etre que les priviligié y echape .  mais en vrai  c'est evident que sa fait trés souvent de gros degat sur le long terme. J'ai aucune etude a lappui ou aucune culture medical mais je pense vraiment pas etre dans l'erreur en afirmant sa .
Suffit daller dans les quartier mal famé de paris ou de porto par exemple  pour etre confronté a cette réalité

Je ne pense pas que les cerveaux des riches et des pauvres réagissent différemment à la came ou autre non.
Je n ai jamais été accro (à part à l'alcool mais sans manque physique), mais les périodes où je consomme trop (de quoi que ce soit) je ne suis pas au top intellectuellement (si je suis "riche" j'en sais rien, classe moyenne je dirais, mais ça change rien à mon avis).

Je te crois hein quand tu dis que les gens accros aux crack meth etc que tu as connu ont perdu des facultés cognitives (après t'as plein d'autres facteurs que la drogue qui peuvent jouer aussi, genre le mode de vie dégradé l'alimentation...) Et oui j'en ai déjà vu aussi et ça se voit
Après ce que certains disent ici c'est que après le sevrage (même aux drogues dures) les facultés reviennent en grande partie.

Morning Glory a écrit

Mais le bupropion (de son joli nom original amphébutamone :3) étant une cathinone, me demande s'il aurait pas des effets délétaires similaires à ces dernières niveau cérébral...

Je ne connais pas du tout les cathinones. C'est des stims c'est ça ?
Merci pour les infos sur les autres AD, j'y penserai la prochaine fois que mon cerveau déconne...

Dernière modification par Mychkine (09 février 2021 à  21:28)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Cannabis : E. Dupond-Moretti veut garder son fond de commerce !
    Il y a 8jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
    Il y a 15hCommentaire de 3MMCBro (6 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    Il y a 6jCommentaire de Effy69 (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    Il y a 7jCommentaire de plotchiplocth (59 réponses)
     Forum UP ! 
    Expériences - Témoignages de rencontres avec "Praying Mantis"
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Effets - Aucun effet récréatif avec le GBL
    Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Première fois - Oxycodone M30
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de PetitRancor dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
     Forum 
    Il se passe quoi si on ne répond pas a une lettre des douanes ?
    Il y a 9mnCommentaire de cependant dans [Anonymat et sécurité...]
    (18 réponses)
     Forum 
    Sniffer - Je me suis défoncé avec mon Sub...
    Il y a 47mn
    2
    Commentaire de HeroinIsMyLife dans [Buprénorphine (Subute...]
    (89 réponses)
     Forum 
    Aspect, gout & odeur - Mes joints ont un goût de cendre/cigarette
    Il y a 1hCommentaire de filousky dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Addiction - Comment enfin arreter tout ça?
    Il y a 1hCommentaire de Mauddamier dans [Alcool...]
    (17 réponses)
     Forum 
    "Oxycodone like painkillers" du DW
    Il y a 2hCommentaire de trolalol dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Première fois - Gestion SPEED/TRAVAIL
    Il y a 5hCommentaire de Ladrague dans [Speed-Amphétamines...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Stockage & conservation - Meilleur moyen de conserver speed en poudre
    Il y a 6hNouvelle discussion de Ladrague dans [Speed-Amphétamines...]
     Blog 
    [Lyrica+Baclofène+OH+Sub] Creuseur allègrement mon trou (de mémoire)
    Il y a 11hCommentaire de Yoran dans le blog de cependant
    (5 commentaires)
     Blog 
    Encore consommé ce soir
    Il y a 11hCommentaire de Jenpeuplu dans le blog de Jenpeuplu
    (1 commentaires)
     Blog 
    Les tatouages nous bloquent-ils dans le passé ?
    Il y a 18h
    1
    Commentaire de Cobe dans le blog de Clancy
    (5 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 11:00
     PsychoWIKI 
    Psilocybe, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    way12, COOLMAN, JMlaverte, Antidoxa nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     culture homemade de truffes psylocibe
    par JMlaverte, le 28 Nov 2021
    Bonjour a tous, Je ne sais pas trop par quoi commencer, c'est mon premier post ici, ça fait longtemps que je voulais le faire, je n'ai jamais trop pris le temps, je ne me sentais pas trop légitime a faire un journal de culture, je ne suis qu'un petit amateur de mycologie. Puis je me suis dit, apr...[Lire la suite]
     être parent et usager des drogues
    par Althéa Manita, le 27 Nov 2021
    Bonjour, J’ai une fille de 11 ans, je suis consommatrice quotidienne de cannabis, et occasionnelle d’alcool et de drogue dure, avec un passif sur les opiacés et le tramadol. Ma fille arrive à un âge où elle est confronté aux questions de drogue, et je suis tiraillée entre honnêteté e...[Lire la suite]
     Les Benzos après le ban
    par HouseMD, le 25 Nov 2021
    Recopie d'un post précédent de HouseMD Salut, bon je vais essayer de te faire une réponse complète :) Un site vend tjr les produits mais que en bitcoins… Cherche bien. Mais à tes risques et périls... Sinon moi dans un premier temps j’ai pris du fluclotizolam pour remplacer l’etizolam...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Je suis d'accord pour la remarque sur le vrai 3x filtré dans [forum] Le vrai Hash n'existe presque plus en France
    (Il y a 2h)
    Attention au point Godwin dans [forum] Il se passe quoi si on ne répond pas a une lettre des douanes ?
    (Il y a 2h)
    tellement spatial... :) dans [forum] Il se passe quoi si on ne répond pas a une lettre des douanes ?
    (Il y a 3h)
    Hop je t'en mets un aussi parce que tes propos sont juste stupide et enfantin dans [forum] Il se passe quoi si on ne répond pas a une lettre des douanes ?
    (Il y a 3h)
    Merci ⭐⭐⭐⭐⭐ dans [forum] Remplacement IV 3MMC
    (Il y a 12h)

    Pied de page des forums